Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Page 11 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant

Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 11 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par troisgriffes le Mar 30 Juil 2019 - 20:43

Pas de problème,je le note et passerai dessus plus tard soit quand je tomberai dessus en descendant le fils de discution
soit à la fin avant d'attaquer la partie 3.
troisgriffes
troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 3076
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 11 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par Résilient le Mar 30 Juil 2019 - 21:53

Pour plus de clarté, les posts concernant Greta Thunberg sont fusionnés avec le sujet créé par Kerkallog : Greta Thunberg phénomène de foire médiatique...

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 1537
Localisation : Corrèze.
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 11 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par Résilient le Mar 30 Juil 2019 - 23:28

Salut, 



3G a écrit:La vidéo de John Christy.

Le fond idéologique c'est :
"Pour Christy, un environnement plus propre ne peut pas venir d'une logique de décroissance et de contrainte étatique, mais uniquement du développement économique et du progrès."

Pas uniquement. Pour la partie qui nous intéresse (le RC), le fond idéologique de Christy, c'est : 



John R. Christy est un climatologue américain. Il enseigne à l'université d'Alabama et travaille pour la NASA. Il a été un des auteurs responsables du rapport de 2001 du GIEC et est depuis extrêmement critique de cet organisme, qu'il considère être politique et non scientifique. (...) Lui-même critique de la thèse de l'origine humaine du réchauffement climatique, il rappelle que c'est à tort que le GIEC soutient qu'il y a consensus sur le sujet parmi les scientifiques.




3G a écrit:C'est les travaux d'analyses qui sont en cause.La manipulation des données au nom d'une idéologie. 
Les autres recherches se basent sur les températures de surface.Lui sur celles de la troposphère.
Cela veux dire qu'il compare les températures de surfaces avec celles qui vont de  0 à 8-15 kilomètres d'altitude. 

Ben non, en fait. 
Pour rappel, une des dernières études censée battre en brèche tous les arguments des climato-sceptiques car apportant une certitude à 99,9995% (encore plus précise les mesures satellitaires Laughing ), et qui nous a été resservie deux fois ici-même (https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/les-activites-humaines-dereglent-le-climat-et-c-est-sur-a-99-9995_126206), est elle-même fondée sur l'observation  des températures de la troposphère : 


Sciences&Avenir a écrit:Pour leurs recherches, les scientifiques américains ont collecté 38 ans de données satellitaires, de 1979 à 2016. Ils se sont concentrés sur la troposphère, la couche de l'atmosphère terrestre située au plus proche de la surface du globe (jusqu'à une altitude de 13 à 16 kilomètres). 

Jouzel (le grand chef du GIEC) avait d'ailleurs commenté cette étude : 


Sciences&Avenir a écrit:Selon Jean Jouzel, climatologue et membre de l'Académie des sciences, "ces résultats confirment les études précédentes qui mettent en cause les humains quant au réchauffement de la planète. Il poursuit : C'est l'ensemble des observations qui permet d'identifier le rôle des activités humaines. Le dernier rapport du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) évaluait à 95% la probabilité que l'Homme soit responsable du changement climatique." Maintenant la probabilité est nettement plus faible. "Ça renforce ce qu'on pensait" conclut Jean Jouzel. 

Donc non : pour démontrer le caractère anthropique du RC, les scientifiques n'utilisent pas que des mesures de surface. Ils font feu de tout bois. 

Je ne vois donc pas en quoi John Christy serait moins légitime, en tant que climato-sceptique, à travailler sur les mêmes éléments que les climato-certains.

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 1537
Localisation : Corrèze.
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 11 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par troisgriffes le Mer 31 Juil 2019 - 19:57

"Pour rappel, une des dernières études censée battre en brèche tous les arguments des climato-sceptiques car apportant une certitude à 99,9995%"

Tu vois la rhétorique utilisée,que tu utilise?
Ça c'est votre petite guéguerre hargneuse des chiffres.
A combien de décimale après la virgule tu serais convaincu?10? 20?
Amha,jamais.
Visiblement tu as du mal à comprendre la différence entre obtenir des données et la méthodologie de traitement et de comparaison...

Comme disait une connaissance,il y a les gens de la petite roue et ceux de la grande roue.

on y reviendra plus tard.
troisgriffes
troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 3076
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 11 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par Résilient le Mer 31 Juil 2019 - 20:23

Salut, 



3G a écrit:Tu vois la rhétorique utilisée,que tu utilise?
Ça c'est votre petite guéguerre hargneuse des chiffres.

Ce n'est pas moi, c'est le titre de l'article de Sciences et Avenir qui relatait les résultats de cette étude : 


"Les activités humaines dérèglent le climat et c'est sûr à 99,9995%"
Et ce n'était même pas une élucubration du journaliste, puisque ce chiffre apparaissait dans l'étude elle-même : 



Sciences&Avenir a écrit:D'après les calculs des chercheurs, il y aurait seulement cinq chances sur un million pour que l'homme ne soit pas responsable de ce dérèglement climatique.


3G a écrit:Visiblement tu as du mal à comprendre la différence entre obtenir des données et la méthodologie de traitement et de comparaison...

Explique-moi, parce que là, je ne comprends, en fait : on peut utiliser les mesures de températures troposphériques, ou pas ? Du coup, c'est idiot de le faire quand on veut étudier le RC ? 
Parce que ton argument de base, c'était bien qu'il était idiot de la part de Christy de mesurer la température de la troposphère alors que toutes les études travaillent sur les mesures de surface. Ce qui n'est pas le cas, visiblement, puisque d'autres scientifiques travaillant sur le RC le font aussi, en fait...et que le GIEC s'en sert pour étayer ses propres arguments. 


EDIT : il semblerait que les premières mesures de températures de la troposphère pour étudier le RC datent de 2004 : https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/climatologie-rechauffement-climatique-confirme-temperatures-stratosphere-4924/

Donc, la méthode (mesures directes et indirectes par satellite) paraît valable, à priori.


Dernière édition par Résilient le Mer 31 Juil 2019 - 21:06, édité 1 fois

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 1537
Localisation : Corrèze.
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 11 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par troisgriffes le Mer 31 Juil 2019 - 21:02

Allez on continue dans la grandeur:
 Catharing le 06.07.19 21:29 P5

Je mets le lien pour qu'il n'y ait pas de doute.

http://stephanemontabert.blog.24heures.ch/archive/2019/03/13/rejet-total-de-la-theorie-du-rechauffement-climatique.html

Déjà le titre donne le ton...


Le choix du vocabulaire:
Le totalitarisme écologique;matraquer;l'hystérie(X2); tocsin;chair à canon écolière;militer;scander;inquiétude;combattre;
sacrificiel;se saigner aux quatre veines;s'acharner;texte sacré;sacrifices.

Autre type de vocabulaire:
élections;interdictions et de taxes;Conseiller Communal;politicien de gauche.

On est en plein dans l'esprit cartésien et dans l'analyse scientifique vous ne trouvez pas?

Le rapport avec la préparation?!?
Que du politique et de l'idéologique une fois de plus.

Tellement désespérant que je garde la partie 2 pour demain.
A+
troisgriffes
troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 3076
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 11 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par troisgriffes le Jeu 1 Aoû 2019 - 20:41

Toujours Catharing le 06.07.19 21:29 P5
Rejet total partie2

http://stephanemontabert.blog.24heures.ch/archive/2019/04/06/rejet-total-de-la-theorie-du-rechauffement-climatique-2.html

Sans surprise le vocabulaire est de la même veine que la première partie(au moins il fait preuve de constance).
Une intro ou il se lance des roses(on est jamais aussi bien servi que par soi-même).
Les six paragraphes suivants sont du pur blabla.

A relever quand même:
"les pseudo-scientifiques qui veulent "montrer" un réchauffement planétaire"
Donc j'en déduis que la communauté scientifique mondiale est constituée de charlatans et que seuls les chercheurs
se disant climato-sceptiques sont de vrais scientifiques digne de ce nom.
Comme par hasard...


Cela fait quand même beaucoup d’incompétents notoires...
Pour être plus précis,puisque qu'il se base par la suite sur un graph de 2013,cela fait 97% de pseudo-scientifiques
dans le secteur des études sur le climat. Shocked

Après,accuser les autres de faire de la pseudo-science alors que c'est ce qu'il utilise sur fond d’anti-science,
c'est plutôt culotté de sa part,non?
Pour les définitions de pseudoscience et anti-science vous pouvez remonter le fils de discution pour les lire
dans les préliminaires que j'ai posté.

Ah,je viens de voir que dans les techniques utilisées,j'avais oublié de parler de la technique des références croisées.
On en a un exemple pile poil en dessous. mrsgreen

On continue,et donc juste après cela, le graphique de la mort qui tue.
On en prend plein les mirettes.
Et hop! le voilà!
Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 11 1159476526

C'est touffu,non?
On va demander à un spécialiste de le commenter.
Résilient tu peux venir?
J'ai vérifié,tu n'es pas contre le changement climatique(d'après tes dires) mais contre la responsabilité humaine:
 par Résilient le 08.07.19 10:23
"Non, ce qui est usant, c'est qu'on soit d'accord sur le fond du problème (le changement climatique) mais
qu'on se prenne uniquement la tête sur ses causes (anthropique ou pas)"

Donc pas de problème car là ,l'homme n'est pas mit en avant.
Dans ton analyse tu pourrais insister sur les courbes verte et bleu s'il te plais?
Tu sais:Ce qu'elles signifient,qui les a produite,etc...
Je sais que je t'en demande beaucoup mais pourrais-tu mettre en avant le coté "croustillant" de la chose en prime?

Je finis au plus vite pour laisser la place à ton exposé.

---------
 Allez,en définitive,juste avant de poster mon texte,j'ai décidé de ne pas être vache sur ce coup donc en bonus puisqu'il se réfère au CMIP5:

http://documents.irevues.inist.fr/bitstream/handle/2042/56362/meteo_2015_88_56.pdf

Ça ,c'est de la vraie documentation,fais en bonne usage.
clind'oeil
--------

Pour le reste c'est de nouveau la même litanie donc on passe.

Allez,on passe à la partie 3,Youpi! Crying or Very sad

http://stephanemontabert.blog.24heures.ch/archive/2019/06/21/rejet-total-de-la-theorie-du-rechauffement-climatique-3.html

Et bien étonnamment,alors que jusqu'à là on avait le droit qu'à de la c*nnerie en barre,il dit des choses vraies.
C'est la partie sur les éoliennes,panneaux solaires et batteries.
on le prendrai presque pour un écologiste sur le coup.

Je vous rassure,il repart très vite sur un  plaidoyer néolibéral.

En ayant les idées larges,cette troisième partie est le premier lien qui pourrait avoir sa place sur le forum en tant
qu'avertissement sur la manipulation par le biais de graphique et surtout aux conséquences secondaires que peuvent
avoir des actions que l'on estime salutaires pour notre préparation en premier abord.


A bientôt.
troisgriffes
troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 3076
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 11 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par Résilient le Jeu 1 Aoû 2019 - 22:53

Salut, 

3G a écrit:Dans ton analyse tu pourrais insister sur les courbes verte et bleu s'il te plais?
Tu sais:Ce qu'elles signifient,qui les a produite,etc...
Je sais que je t'en demande beaucoup mais pourrais-tu mettre en avant le coté "croustillant" de la chose en prime?

Après quelques recherches : 

- la courbe bleue correspond à la température moyenne de la troposphère ; 
- le courbe verte correspond aux températures moyennes mesurées de surface. 

Par contre, je ne vois pas à quoi correspond la courbe noire : une moyenne des modèles ? 

La courbe verte est produite par le CRU (Unité de Recherche sur le Climat, créée à l'École des sciences de l'environnement de l'Université d'East Anglia à Norwich en 1972). Je dirais donc que, vu de ma fenêtre, il s'agit de données à la fois officielles et sérieuses.

Je dirais que la courbe bleue semble avoir été produite par John Christy et Roy Spencer (météorologue, chercheur principal à l’Université de Alabama à Huntsville et chef de l’équipe scientifique américaine du radiomètre à balayage hyperfréquence avancé du satellite Aqua de la NASA), puisque les valeurs ont l'air de correspondre à celles qui sont reprises sur son site. 

Auquel cas, l'évolution des températures mesurées de surface et des températures mesurées de la troposphère suivent la même tendance.  
Une tendance à la hausse, mais effectivement assez éloignée de ce que prédisent les modèles pour l'avenir.  

Surtout si, comme il y paraît, la courbe noire représente la moyenne de l'ensemble des modèles. 

Cependant, ce graphique datant de 2013, je ne sais pas s'il est bien à jour. 

Par contre, ce que je ne pige pas, c'est qu'en me référant à ton lien sur le CMIP5, le graphique en page 59 (Figure 2. Écart à la normale 1981-2010 de la moyenne globale des températures de surface), on ne retrouve pas les mêmes valeurs d'écart de la hadCRUT4 pour chaque année par rapport au graphique que tu donnes. 

Par exemple, en 1991, dans le graphique que tu donnes, l'écart à la moyenne est environ de + 0,15°C, alors que sur le graphique du CMIP5, les écarts à la moyenne ne franchissent la ligne du zéro qu'à partir de 1996. 
Et il y en a d'autres du même type. Est-ce qu'il existe plusieurs données officielles de température de surface ? 


EDIT : cet écart n'est-il pas dû à une différence de température moyenne de référence (1979-1983 pour le graphique que tu donnes vs une autre période de référence pour le graphique du CMIP5) ? 

Par contre, pour le côté croustillant, je ne vois pas, désolé. 

Si tu peux éclairer de tes lumières de "grande roue" la "petite roue" que je suis, je t'en saurais gré. 

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 1537
Localisation : Corrèze.
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 11 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par Kerkallog le Ven 2 Aoû 2019 - 18:51

"....Les principales critiques faites aux experts climatiques du GIEC
Cet organisme chargé de synthétiser les connaissances scientifiques sur le réchauffement climatique est mal connu, et donc critiqué.

1. « C’est un groupe fermé auquel il est difficile de participer »

C’est l’une des idées reçues les plus répandues par les climatosceptiques au sujet du GIEC : celui-ci fonctionnerait comme un groupe fermé, en vase clos, empêchant la contradiction et les discussions d’émerger lors du processus de rédaction des rapports.
Ce processus d’écriture est au contraire ouvert, transparent, et implique un grand nombre de contributeurs.
Le GIEC, auquel 195 gouvernements participent, possède trois groupes de travail, chacun chargé d’une des trois grandes parties du futur rapport :

  • les fondamentaux physiques du changement climatique ;
  • les impacts, adaptations et vulnérabilités ;
  • la lutte contre le changement climatique.

Les Etats membres de l’organisme, son bureau et les organisations observatrices proposent dans un premier temps des listes de scientifiques, que les bureaux de chacun des groupes de travail sélectionnent ensuite comme auteurs. Ceux qui ne sont pas nommés auteurs sont invités à prendre le rôle important de relecteur. Le choix des auteurs du rapport est un processus long parce que, outre le fait que ceux-ci doivent refléter la variété des expertises scientifiques et socio-économiques, la sélection doit respecter un certain équilibre des sexes et des nationalités.
L’écriture de chaque partie du rapport consiste ensuite en quatre brouillons successifs écrits, puis revus et commentés par les relecteurs, peu nombreux sur la première version, mais beaucoup plus sur les trois suivantes. A partir du second brouillon, toute personne peut accéder au statut de relecteur s’il justifie de références sérieuses et d’une expertise sur le sujet concerné et accepte la règle de confidentialité qui s’applique aux brouillons. Ceux-ci sont constamment commentés par les relecteurs et réécrits par les auteurs ensuite.
A titre d’exemple, sur les deux premiers brouillons du cinquième rapport, datant de 2014, le groupe de travail numéro un a reçu 52 422 commentaires provenant de plus d’un millier d’experts et de dizaines d’Etats membres, auxquels ils ont systématiquement répondu. La partie de ping-pong permanente qui s’étale sur plusieurs années et sur chaque version en fait un processus particulièrement contributif et dont les résultats sont, de fait, très peu contestés.
Il faut également préciser qu’aucun auteur ni aucun membre du bureau du GIEC ne sont rémunérés pour son travail et ne disposent d’aucun avantage en nature, malgré l’investissement parfois important que représente l’écriture d’un rapport aussi volumineux – on estime qu’un auteur principal y passe 30 % de son temps de travail, jusqu’à 50 % pour un coordinateur de chapitre. Les seules personnes rémunérées sont celles des unités d’appui technique qui existent dans chaque groupe de travail et aident auteurs et coordinateurs.

2. « Le GIEC manipule les données sur le climat »

C’est une attaque qui est fondée sur un épisode connu sous le nom de « Climategate ». En novembre 2009, plusieurs milliers de documents et de courriels dérobés fuitent sur Internet. Les données proviennent de l’université d’East Anglia à Norwich (Royaume-Uni), et plus précisément de son centre de recherche climatique, dont plusieurs membres sont également des contributeurs importants des rapports du GIEC. Or, la sélection de plus de mille courriels publiés contient plusieurs passages qui, sortis de leur contexte, ont semblé embarrassants… et ont été repris très rapidement par les climatosceptiques, qui y voient une preuve de fraude scientifique.
Une des manipulations supposées qui aura le plus d’écho était en fait une correction de certains relevés de températures (déduites d’après les cernes des arbres) en les remplaçant par des données plus fiables mesurées par des thermomètres. Malgré l’unanimité des enquêtes diligentées à la suite de ce scandale (deux par l’université de Norwich, une par le Parlement britannique et une par l’université de Pennsylvanie) concluant à la probité des chercheurs et à l’exactitude des résultats publiés, la crédibilité de la science climatique s’est érodée dans l’opinion publique ces années-là. Aux Etats-Unis, une étude d’opinion a démontré que la part des Américains pensant que le réchauffement climatique est réel avait reculé de quatorze points en deux ans, passant de 71 % en 2008 à 57 % en 2010.

3. « Les rapports sont truffés d’erreurs »

Plusieurs attaques sur la qualité du travail du GIEC ont cristallisé l’idée reçue de rapports « truffés d’erreurs », pour reprendre les termes de Breitbart News. Le site américain d’extrême droite a ainsi publié, en 2018, un article prétendant dénoncer les graves erreurs présentes dans un ensemble de statistiques utilisées. Il était notamment reproché à l’organisme de reprendre des données locales aberrantes ; par exemple, la mesure, dans une île des Caraïbes, d’une température de 0 °C ou des moyennes établies pour une zone du globe à partir d’un seul site en Indonésie.
Ces reproches sont injustes car, comme l’expliquent plusieurs experts habitués à travailler avec de tels chiffres, l’article joue sur des incertitudes inévitables, propres à ce type de jeux de données à l’échelle mondiale, mais qui ne remettent pas en cause la tendance globale. D’ailleurs, l’un des centres dont le GIEC reprend les statistiques, le Hadley Centre, a détaillé pourquoi il existait cent versions de cet ensemble de données :
« Les erreurs dans les ensembles de données climatiques proviennent de différentes sources. Certaines, dues à une mauvaise transcription, affectent une seule interprétation. D’autres (…) touchent des ensembles plus grands, mais ne risquent pas d’affecter les estimations sur les tendances à long terme, qui s’étendent sur des décennies. »
Toutefois, le fait de reprendre les études d’autres instituts ou organismes a pu mettre le GIEC en dangereuse posture : en 2007, les auteurs du groupe écrivaient que les glaciers himalayens auraient quasiment disparu en 2035. Une estimation provenant d’un rapport de 2005 du Fonds mondial pour la nature (WWF), lui-même citant l’interview d’un glaciologue indien en 1999, grossièrement erronée et reconnue comme telle en 2010. A la suite des recommandations publiées la même année par l’InterAcademy Council (un organisme chargé d’évaluer les méthodes de travail du GIEC), une procédure de correction des erreurs a été mise en œuvre afin d’agir de façon transparente dès qu’une erreur est signalée aux auteurs.
Pour l’écriture du sixième et prochain rapport d’évaluation prévu pour 2022, le GIEC a également « fortement renforcé les interactions entre les groupes de travail », afin d’« améliorer la coordination et la relecture croisée » et d’« identifier plus rapidement de telles erreurs », précise Valérie Masson-Delmotte, paléoclimatologue et coprésidente du groupe de travail numéro un de l’organisation.

4. « Les sources ne sont pas fiables »

Le GIEC ne mène pas de travaux de recherche : il synthétise les connaissances existantes. Son rapport est divisé en trois volets dont le premier n’est basé que sur la littérature scientifique soumise à la relecture par les pairs. Mais dans les deuxième et troisième volets (consacrés aux impacts du réchauffement et aux mesures possibles pour l’atténuer), les auteurs ont recours à de la « littérature grise » comme des rapports d’ONG lorsqu’il n’existe pas de travaux scientifiques dûment publiés sur les effets très locaux du réchauffement.
Il ne faut employer ces sources qu’avec beaucoup de précaution… et bien distinguer la partie scientifique « pure » du rapport des deux suivantes, plus illustratives ou spéculatives. C’est ce que répondait en 2010 Jean-Pascal van Ypersele, vice-président du GIEC, quand il leur était reproché d’avoir cité un travail d’étudiant et un article d’un journal d’alpinisme. Le climatologue belge a rétorqué :
« Cette critique porte sur une seule ligne dans un tableau d’exemples d’effets observés sur les glaces et provoqués par le réchauffement. Cette ligne mentionne qu’une diminution de voies d’escalade sur la glace a été observée dans les Alpes, les Andes et l’Afrique et donne pour référence une thèse de maîtrise en géographie et une publication d’alpinisme. Mais il ne s’agit que d’exemples ! Il est clair que les conclusions majeures du GIEC reposent sur des travaux beaucoup plus solides que ceux-là, mais donner ces illustrations humaines a une certaine valeur. »..." study


https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/08/02/dereglement-climatique-les-cinq-critiques-recurrentes-adressees-au-giec_5495740_4355770.html

________________________________________________________
Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 11 0_0_0_12  Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 11 00000012Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 11 00000065 y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 11 00000013 sunny Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 11 _che-g17
Kerkallog
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2162
Date d'inscription : 19/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 11 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par troisgriffes le Ven 2 Aoû 2019 - 20:04

Pas mal Résilient,si! si!
Le graphique que ,j'ai mis est celui qui était dans le post décrit et trouvable sur bon nombre
de site climato-sceptique/réaliste.Et uniquement sur eux d’ailleurs.

Pour le coté "croustillant",c'est ce que qui fait que ce graphe est une manipulation.
Recule un peu,regarde le graphique puis rejette un œil sur le doc.
Après renseigne toi sur les techniques pour fausser une représentation graphique afin
de lui faire dire ce que tu veux.
c'est juste pour ta culture personnelle.
Personnellement,comme je l'ai déjà dis,je m'en tape;c'est les erreurs de raisonnement qui "m'intéresse".

"Bien raisonner c'est bien se préparer."
C'est de moi ça  bounce

Petite/grande roue
L’expression "voir par le petit bout de la lorgnette" dois plus te parler.
Aussi non c'est un détournement de principe bouddhiste(suis athée).

Bon,je vais passer au lien suivant,c'est encore de Cath mais uniquement parce qu'il a beaucoup posté en bloc et
comme je suis l'ordre chronologique fatalement...
troisgriffes
troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 3076
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 11 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par Résilient le Ven 2 Aoû 2019 - 20:54

Salut, 



3G a écrit:Pour le coté "croustillant",c'est ce que qui fait que ce graphe est une manipulation.
Recule un peu,regarde le graphique puis rejette un œil sur le doc.
Après renseigne toi sur les techniques pour fausser une représentation graphique afin
de lui faire dire ce que tu veux.

Mise à part la question des échelles des graphiques qui sont radicalement différentes, je ne vois pas de "manipulation". 



Je n'ai précisément par soulevé ce point parce que c'est une balle que se renvoient les "sceptiques" et les "réchauffistes". 


Parce qu'effectivement, si dans le graphique des sceptiques, avec une échelle très fine, on met en avant des distorsions plus importantes (ce qui permet de montrer une divergence massive entre les modèles et la réalité des mesures), et bien, dans le graphique du CMIP5, une échelle beaucoup plus large permet, à l'inverse, d'écraser les courbes pour les lisser et les faire coller au plus près des modèles...


A la décharge des "réchauffistes", c'était le seul moyen de présenter sur un seul graphique des prévisions à +6°C à échelle du siècle. 


A la décharge des "sceptiques", il faut bien dire que ce sont les niveaux de précisions qui sont disponibles pour les hadCRUT4, pour les données satellitaires et surtout, pour les modèles de prévisions retenus par le GIEC. Ça fait quand même au moins deux décennies que le GIEC nous parle en pouillème de degrés. 


Sur ce genre de manipulation, si c'est de celle-là dont tu parles, j'aurais tendance à dire "un partout, balle au centre" : une échelle fine favorise les "sceptiques" ; une échelle large favorise les "réchauffistes". 

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 1537
Localisation : Corrèze.
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 11 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par troisgriffes le Ven 2 Aoû 2019 - 21:42

par Catharing le 06.07.19 22:11 page 5

https://lesobservateurs.ch/2019/06/30/hysterie-climatique-la-science-est-davantage-en-danger-que-la-planete-selon-richard-lindzen-du-mit/

Comme indiqué dans le lien,c'est Richard Lindzen qui l'écris.
Beaucoup de scientifiques seraient pret à vendre père et mère pour en avoir un CV comme le sien sans aucun doute.
Il se presente comme climato-réaliste et quand il parle on se tait et on écoute.
C'était le passage "brosse à reluire"

Enfin ça c'était avant...
Est ce un problème d'égo/d'age ou autre?
Mais toujours est-il qu'il est partit en sucette à partir de 2001 quand sa théorie sur l'effet "iris" a été estimée non valable
par ses pairs.
Son point de blocage:le rôle de l'homme dans le réchauffement.
A partir de là,il a gâché son talent et sa réputation à cause de sa fixation.
Base de données truquée,suppression de paramètres gênant,référencement à géométrie variable,oublie de travaux contradictoires,
histoire de diffamation,etc...La totale.
A force ,il s'est mit à dos presque tout les scientifiques sauf les autres "climato-réaliste" évidement.
La qualité de ses travaux baissant tellement qu'il à due se rabattre sur une publication de seconde zone coréenne pour
publier ses textes.
Son cas est très bien référencé.
Un grand homme qui tombe bien bas.C'est triste.
troisgriffes
troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 3076
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 11 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par troisgriffes le Sam 3 Aoû 2019 - 12:25

On continu.
par Catharing le 06.07.19 22:54 Page 5 :
https://www.lemonde.fr/m-gastronomie/article/2019/07/02/le-changement-climatique-menace-aussi-les-vins-roses_5484367_4497540.html

Petit article intéressant.
Le seul problème que j'y vois c'est qu'il aborde le problème de l'adaptation des viticulteurs au changement climatique.
Alors posté par quelqu'un qui nie le réchauffement...C'est ballot.

Suivant.
par Catharing le 07.07.19 15:28 page 6:
http://www.pouruneécolelibre.com/2019/06/on-bascule-dans-lantiscience.html

Attaque à la personne et militantisme et c'est tout.
Ce n'est pas que tout ce qu'il dit soit faux mais cela n'a rien à faire sur le forum.
Après reprocher une approche sectaire aux écologistes alors qu'il fait de même...hein...

Vous avez due noter le référencement à Richard Lindzen.

En,dehors de cet article ou il s'emballe,j'aime bien lire Rémy Prud'homme surtout au sujet des énergies.
C'est en général posé,structuré et argumenté même si ses conclusions sont sujettes à discution.

Je dis cela par honnêteté car il se déclare notre ennemi mine de rien.

On y reviendra.

On poursuit :
par Catharing le 07.07.19 22:48 page 6
http://menace-theoriste.fr/le-climat-change-et-alors-tenl76/

Donc,là on tombe très bas...
"Comment peut-on écrire qu’il existe un consensus à 99%, d’où sort ce chiffre? Pourquoi pas 102%"
 et le reste qui est à l'avenant...

Euh,comment répondre à cela?
Un petit lien vers les cours du soir?
Une devise bien sentie genre "quand on ne sait pas on se tait et on se renseigne"?
La question est ouverte.

Là on est en pleine désinformation:
"elles* posent le prérequis « réchauffement climatique » ; elles sont donc par construction classées
comme confirmant le consensus (vous auriez dû le comprendre).Ce recensement n’aurait de valeur que
s’il ne concernait que les études relatives aux processus physiques en jeu proprement dit :
flux et bilans d’énergie,absorption des infra-rouges..."

*les études sur le climat.

Après 15 secondes de recherche sur la toile,directement de l'université de Jussieu:

http://www.lmd.jussieu.fr/~jldufres/IUFM_Creteil/Dufresne_bil_serre_terre.pdf

Cela fait assez scientifique pour lui?

Une occasion de se taire de perdue pour ce gars,certe le ridicule ne tue pas mais bon...
Ce truc est juste un torchon,j'ai déjà trop usé mon clavier pour en parler.

Pour le lien suivant:
"
par Catharing le 08.07.19 15:04

https://www.valeursactuelles.com/politique/vingt-cinq-academiciens-sopposent-une-censure-climatique-108074

"
Je vais appliquer à la lettre ce que j'ai dis au-dessus.
Donc ne connaissant pas le sujet,je me tais et vais à la pêche aux infos.

A bientôt.

NB:
Vous avez remarquez que l'on avance bien,le mois de juin est traité et on en est presque au tiers du mois de juillet.
Bon,ok,je sais on est en aout. désolé
troisgriffes
troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 3076
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 11 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par Catharing le Dim 4 Aoû 2019 - 13:43

Salut,
@ 3griffes
Absent quelques jours ,je découvre avec admiration tes différents posts...
L'humour me semble être le registre le plus approprié pour te répondre...clind'oeil

Merci,merci de m'avoir ouvert les yeux sur mes errements climatiques.
Merci d'avoir consacré du temps et de l'énergie (comme tu ne l'avais jamais fait auparavant sur le forum)à lire et commenter les articles ineptes écrits par des charlatans qui n'étant que des climatologues de seconde zone,ont sombré du côté obscur de la Force n'hésitant pas de ce fait à perdre leur réputation et leur crédibilité pour quelques dollars .
Merci de m'avoir éclairé sur certains de ces scientifiques de réputation mondiale,qui malgré les risques,ont choisi d'aller à contre courant parce que telles étaient leurs convictions.

Merci d'avoir partagé ton expertise en méthodologie et climatologie,etc.
.Je savais qu'il y avait des experts sur ce forum dans différents domaines,maintenant je sais vers qui me tourner pour toute problématique climatique (pour la météo aussi?) 

Juste une remarque cependant ,je te cite:
"Alors posté par quelqu'un qui nie le réchauffement...C'est ballot."
Non,ce qui est ballot ( mais sans doute dû à la fatigue) ,c'est que tu te permets une telle affirmation alors que ma seule interrogation concerne le rôle réel de l'homme dans ce réchauffement.

Pour le reste ,tu n'as qu'à relire les différents topics que j'ai ouvert..
https://www.le-projet-olduvai.com/t11007-un-monde-a-2c-pourrait-encore-etre-assurable-un-monde-a-4c-ne-le-serait-certainement-plus
https://www.le-projet-olduvai.com/t11050-pour-anticiper-les-consequences-du-changement-climatique-au-niveau-regional-application-climat-hd
https://www.le-projet-olduvai.com/t11052-rechauffement-climatique-qu-est-ce-qu-on-va-dire-a-nos-enfants-l-avis-de-3-philosophes
https://www.le-projet-olduvai.com/t11022-la-defense-face-au-changement-climatique
https://www.le-projet-olduvai.com/t11053-ou-et-comment-vivrons-nous-dans-l-avenir-si-la-situation-devait-s-aggraver

Mais bon ,ce n'est qu'un "petit" détail parmi d'autres,comparé à la croisade que tu mènes,croisade qui n'est pas comprise par tout le monde apparemment (j'ai reçu pas mal de MPs à ce sujet en mon absence ).

J'espère profiter de ton expertise pour les prochains articles que je posterai sur le forum,dont un consacré au mobbing chez les hamsters...


Allez,salut amigo.clind'oeil

________________________________________________________
Quelle merveille le cerveau...tout le monde devrait en avoir un.
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5101
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 11 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par hildegarde le Dim 4 Aoû 2019 - 22:15

C'est la chaleur ou quoi ?
je trouve qu'il y a vachement de tension dans les dernières discussions...le problème vient sûrement de là...ce ne sont que des discussions ! 

n'oubliez pas mes amis, comme l'ont si bien fait déjà remarqué dans d'autres topics mes camarades de la modération, le credo de ce forum :

FACTA NON VERBA

arrêter donc les analyses à n'en plus finir de savoir de qui de l'oeuf ou la poule à fait rechauffer la marmite. Dans l'absolu, et vue qu'on ne peut connaitre  la totalité des tenants et aboutissants des choses, que ce soit sur Greta, le changement climatique, la politique ou autre, les points de vue et analyses de chacun n'ont finalement aucun intérêt.
le veritable interêt de ce que vous pouvez ecrire ici réside dans ce que vous pourrez apporter aux autres pour leurs permettre d'aller vers plus d'autonomie et de resilience DANS LES FAITS.

________________________________________________________
Site...clic. clic - Page Fb clic...
  Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 11 Rouge_11 Aide à l'identification des plantes et autres infos végetales clic...
Hors série Plantes sauvages comestibles Miam
hildegarde
hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3830
Age : 51
Localisation : La terre du milieu
Emploi : Spécialiste plantes sauvages comestibles
Loisirs : Regarder pousser les arbres
Date d'inscription : 14/05/2010

http://echappeessauvages.org/

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 11 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par Résilient le Lun 5 Aoû 2019 - 10:49

Salut, 



3G a écrit:On poursuit :
par Catharing le 07.07.19 22:48 page 6
http://menace-theoriste.fr/le-climat-change-et-alors-tenl76/

Donc,là on tombe très bas...
"Comment peut-on écrire qu’il existe un consensus à 99%, d’où sort ce chiffre? Pourquoi pas 102%"
 et le reste qui est à l'avenant...

Euh,comment répondre à cela?
Un petit lien vers les cours du soir?
Une devise bien sentie genre "quand on ne sait pas on se tait et on se renseigne"?
La question est ouverte.

Là on est en pleine désinformation:
"elles* posent le prérequis « réchauffement climatique » ; elles sont donc par construction classées
comme confirmant le consensus (vous auriez dû le comprendre).Ce recensement n’aurait de valeur que
s’il ne concernait que les études relatives aux processus physiques en jeu proprement dit :
flux et bilans d’énergie,absorption des infra-rouges..."

*les études sur le climat.

Après 15 secondes de recherche sur la toile,directement de l'université de Jussieu:

http://www.lmd.jussieu.fr/~jldufres/IUFM_Creteil/Dufresne_bil_serre_terre.pdf

Cela fait assez scientifique pour lui?

Une occasion de se taire de perdue pour ce gars,certe le ridicule ne tue pas mais bon...
Ce truc est juste un torchon,j'ai déjà trop usé mon clavier pour en parler.

C'est tout l'inverse, en fait : l'ensemble de intervenants de cette conférence à l'ENS sont des "carbonistes" convaincus.et c'est parfaitement précisé au cours de la vidéo : "nous n'avons volontairement pas invité de climato-négationnistes".  



Et pour ceux qui voudraient se faire une idée de ce qui nous attend et de ce qu'on va nous imposer via la "transition énergétique vers une société sans carbone", je conseille fortement d'écouter la partie "politique publique" (à partir de 1h17) animée par Marie Dégremont, présentée via ses titres de docteur en science politique, et de spécialiste des questions de transition énergétique, mais qui en réalité travaille pour France Stratégie, qui n'est rien d'autre que le dernier avatar du commissariat au Plan. 
Le centre de leur réflexion actuelle, c'est de créer un récit positif sur la "société décarbonnée" pour y faire adhérer la population, avec des arguments du genre "Aller travailler à pied ou à vélo est meilleur pour la santé" ou "il faut comprendre que les gens qui vivent à la campagne dans des maisons isolées sont en fait des climato-sceptiques qui s'ignorent"

C'est juste édifiant.  

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 1537
Localisation : Corrèze.
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 11 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par Da le Lun 5 Aoû 2019 - 12:44

Résilient a écrit:

Et pour ceux qui voudraient se faire une idée de ce qui nous attend et de ce qu'on va nous imposer via la "transition énergétique vers une société sans carbone", je conseille fortement d'écouter la partie "politique publique" (à partir de 1h17) animée par Marie Dégremont,[..]
Le centre de leur réflexion actuelle, c'est de créer un récit positif sur la "société décarbonnée" pour y faire adhérer la population, avec des arguments du genre "Aller travailler à pied ou à vélo est meilleur pour la santé" ou "il faut comprendre que les gens qui vivent à la campagne dans des maisons isolées sont en fait des climato-sceptiques qui s'ignorent"

Tu as un lien pour cette vidéo? Ça m'intéresse, surtout que pour beaucoup de " climato-certains", une société sans carbone sera aussi une société de retour à la campagne, car c'est le carbone (pétrole et engrais) qui a permis l'industrialisation de l'agriculture.Donc dans une société "décarbonnée", il sera impossible de nourrir la population avec 1 campagnard "climato-sceptique" pour 100 urbains "éco-responsable-mais-pas-coupable".
Da
Da
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2591
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 11 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par Résilient le Lun 5 Aoû 2019 - 13:00

SAlut, 

C'est dans l'article mis en lien par 3G, en bas de la page : 


________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 1537
Localisation : Corrèze.
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 11 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par troisgriffes le Lun 5 Aoû 2019 - 21:12

Renseignements pris,on revient sur Jean-Claude Bernier.
On passera sur le vocabulaire bien hargneux de v*leurs actuelles.
Quand à "Le texte, d’un contenu très professionnel": Shocked silent
On va les laisser de coté,hein...

Ci-dessous le lien direct vers le site concerné avec en bas de page la possibilité de télécharger la chronique;la lettre des vingt cinq(pdf1),
ainsi que les commentaires des lecteurs:

https://www.lactualitechimique.org/Des-histoires-belges

 "la flore et les espèces migrant vers le sud, viennent étayer cette tendance"

J'ai souvenir de forestiers et de naturalistes signalant la remontée des espèces végétales/animales vers le Nord ou en altitude.
J'avais crue comprendre que les pécheurs et les institues de recherche ad hoc avaient constatés un déplacement des populations de poissons
vers le Nord.

On va dire que ce chimiste est plus calé sur le sujet que les professionnels du domaine ...

Rien qu'avec ça le niveau de crédit à lui donner,hein...

Passons à la lettre des 25(pdf1).
Au début,ils défendent leur collègue et leur institution et donc par ce biais eux-mêmes.
Quand ils parlent de censure...reportons les propos de l'actualité chimique:
"Cette chronique a suscité de nombreuses et vives réactions, nous amenant sur le moment à suspendre l’accès à sa version électronique le 21 mai.

Nous souhaitons aujourd’hui, 5 juin 2019, permettre à tous les points de vue de s’exprimer sur le sujet.

Pour cela :

    Nous remettons à disposition la version en ligne de la chronique afin que chacun puisse se faire une opinion, en particulier les lecteurs non abonnés à la version papier de L’Actualité Chimique dans laquelle elle a été publiée.
    Nous ouvrons un espace à la suite de cette chronique permettant de publier en ligne des courriers et articles constructifs qui nous seraient adressés(1-2).
    À échéance début 2020, le Comité de rédaction proposera un dossier spécial sur la chimie et le climat.

Nous souhaitons que L’Actualité Chimique demeure un lieu d’échange scientifique serein, dans un esprit d’ouverture et de pluralité, pour cette chronique comme pour tout autre sujet d’actualité.
"
Rien à ajouter à cela.
Les critiques ne sont pas du niveau face du bouc,lisez les:
Pdf2:Dr. Etienne Grau, Maitre de Conférence à l’Université de Bordeaux.
Pdf3:Vincent ARTERO Directeur de recherche CEA.
pdf4:Denis SPITZER Directeur de Recherche Laboratoire NS3E (la réponse la plus courte).
Je ne sais pas ou est passé le pdf 5?!?
Et enfin le pdf6,qui est la réponse qui tue,amha.
Très intéressant à lire.
A noter,que l'auteur qui lui remonte les bretelles n'est ni plus ni moins que:
Jean-Louis Dufresne, Directeur de recherche CNRS, Lab. de Météorologie Dynamique,
Institut Pierre Simon Laplace, Sorbonne Université, Paris

Étant observateur,il vous a sauté aux yeux que Mr Dufresne est une des références utilisé par Jean-Claude Bernier dans sa chronique.
mrsgreen

En bonus par rapport à ce dont on parlait plus haut.

https://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/articles/climat-les-mesures-de-temperatures-atmospheriques-par-satellites-en-question-2416/

en contestation ,on trouve:université d’Alabama Huntsville.
Curieux on a pas déjà entendu parlé d'eux?!?
troisgriffes
troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 3076
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 11 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par troisgriffes le Lun 5 Aoû 2019 - 21:48

@Cath:
Tu poste sur ce fils des liens de gens refusant en bloc l'idée même de réchauffement donc oui c'est ballot...
Pas besoin d’être spécialiste,juste de lire la presse scientifique.
Et pour appel,je n'essaie même pas de vous convaincre puisque je sais que c'est une cause perdue...

@Résilient:
C'est le commentaire mit en lien par Cath que je commentais...


@Hild:C'est totalement ,ce que je reproche comme mit au dessus:
Les liens de Cath ne sont que des liens idéologiques/politiques qui usent de speudo_science voir d'anti-science.
Donc n'ayant rien à faire sur le forum mais dés-fois il faut insister lourdement pour que cela rentre éventuellement dans le crane.
Ce qui n'est visiblement pas encore le cas puisqu'il est entrain d'en remettre une couche...
La différence avec l'intervention de Da qui pose la question de la transition et de la gestion d'après.

A bientôt
troisgriffes
troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 3076
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 11 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par Catharing le Mar 6 Aoû 2019 - 0:16

Salut,

3G a écrit:Les liens de Cath ne sont que des liens idéologiques/politiques qui usent de speudo_science voir d'anti-science.
Donc n'ayant rien à faire sur le forum
Là c'est le pompon ,je me suis bien marré en lisant ces deux phrases. Very Happy
J'aime bien la plaisanterie 3G,mais il y a un moment ou il faut savoir s’arrêter au risque de perdre toute crédibilité  .... nan

Chacun se fera sa propre opinion entre ta pseudo analyse à charge (dont la finalité n'est pas très claire..) et les propos tenus par ces scientifiques de renom au pédigrée plus qu'éloquent,pour ma part le choix est rapide...(même si je n’adhère pas à tout)  nan



Je mets donc ci-dessous le pedigrée des principaux auteurs des articles que j'ai posté avec le lien direct...


. John Christy, climatologue, professeur des sciences de l’atmosphère à l’université d’Alabama à Huntsville, spécialiste mondialement reconnu des mesures de températures satellitaires.
https://www.le-projet-olduvai.com/t9221p100-le-rechauffement-climatique-mensonge-ehonte#183271
https://www.le-projet-olduvai.com/t9221p100-le-rechauffement-climatique-mensonge-ehonte#183292

. Climatologue, ancien professeur au MIT, membre de l’Académie américaine des sciences, Richard Lindzen (ci-contre) est l’un des meilleurs connaisseurs du réchauffement planétaire.
https://www.le-projet-olduvai.com/t9221p100-le-rechauffement-climatique-mensonge-ehonte#183282

. Professeur des universités, ancien directeur adjoint de l’environnement à l’OCDE, Rémy Prud’homme (ci-contre) voit dans l’hystérie écologiste un caprice d’enfant gâté  et une pulsion totalitaire
https://www.le-projet-olduvai.com/t9221p125-le-rechauffement-climatique-mensonge-ehonte#183307


. Samuel Morin, chercheur, directeur du Centre d’Etudes de la Neige.
.  Lionel Scotto d’Apollonia, sociologue et épistémologue.
. Marie Dégremont, docteur en science politique, spécialiste des questions de transition énergétique.

https://www.le-projet-olduvai.com/t9221p125-le-rechauffement-climatique-mensonge-ehonte#183343

. Vingt-cinq Académiciens s’opposent à une censure climatique
https://www.le-projet-olduvai.com/t9221p150-le-rechauffement-climatique-mensonge-ehonte#183374

. Jacques Duran.
Directeur de Recherche de première classe du CNRS en retraite depuis 2004, ancien Directeur des Etudes (1996-2003, maintenant Honoraire) de l'Ecole Supérieure de Physique et Chimie de Paris (ESPCI), auprès de Pierre-Gilles de Gennes, et ancien Vice-Président, Chargé de la Recherche, de l'Université Pierre et Marie Curie (1986-1992).
https://www.le-projet-olduvai.com/t9221p150-le-rechauffement-climatique-mensonge-ehonte#183412
https://www.le-projet-olduvai.com/t9221p175-le-rechauffement-climatique-mensonge-ehonte#183537

. Judith Curry est présidente du réseau applications pour la prévision climatique  (CFAN) et professeure émérite de sciences de la Terre et de l’atmosphère à la Georgia Institute of Technology.
Le Dr Curry a reçu un doctorat en sciences atmosphériques à  l’Université de Chicago en 1982.

https://www.le-projet-olduvai.com/t9221p150-le-rechauffement-climatique-mensonge-ehonte#183425
https://www.le-projet-olduvai.com/t9221p150-le-rechauffement-climatique-mensonge-ehonte#183427

. Société de Calcul Mathématique,

Compétences:

Nos compétences portent, par définition, sur tout ce qui peut être traité de manière quantitative, c'est à dire au moyen de nombres. Ce peut être collectif (statistiques) ou individuel (optimisation d'un process particulier). Les décisions humaines ayant toujours une large part d'irrationnel, il est prudent de considérer que les mathématiques ne peuvent apporter qu'une aide à la décision.
Pour lire ces fiches, merci de cliquer sur le lien correspondant. Elles sont toutes au format pdf.

  • Présentation abrégée de la société
  • Nos programmes de travail

    • Les dysfonctionnements des capteurs et des équipements
    • Les outils d'aide à la décision


  • Nos prestations pour les entreprises

    • Appui scientifique aux grands projets
    • Amélioration des process métier

      • Amélioration de la qualité d'un process industriel
      • SCM SA : La "hiérarchisation" des paramètres intervenant dans un process industriel.
      • Méthodes robustes
      • Simulations
      • Statistiques


    • Amélioration de la qualité du Système d'Information

      • La Qualité des données : détection de données aberrantes, reconstitution de données manquantes
      • La conception de bases de données
      • La définition d'un système d'information
      • Contrôle de la Qualité des Process Industriels
      • Lutte contre la fraude
      • Mise en place d'un panel de consommateurs


    • Marketing et prospective

      • Outils marketing
      • Indicateurs prospectifs
      • Conseil en hautes technologies
      • Prospective en hautes technologies
      • Appui scientifique aux exportations




  • [size=16][size=18]Risques - Santé - Statistiques - Assurance - Ingénierie Financière [/size][/size]

    • La santé
    • Les assurances
    • Ingénierie Financière
    • Méthodes robustes
    • La Sûreté nucléaire
    • La fiabilité
    • Statistiques
    • Analyse et modélisation des risques ; phénomènes extrêmes


  • [size=16][size=18][size=16][size=18]Défense [/size][/size][/size][/size]

    • Algorithmes temps réel, algorithmes embarqués
    • Analyses de vulnérabilités et Contre-Mesures
    • Simulations
    • Traitement de l'image


  • [size=16][size=18][size=16][size=18]Energie, Environnement, Transports, Collectivités locales [/size][/size][/size][/size]

    • Notre brochure "Energie"
    • Notre brochure "Environnement"
    • Notre brochure "Transports"
    • Pour les Collectivités locales
    • Amélioration de la logistique
    • Méthodes robustes
    • Statistiques
    • Simulations




https://www.le-projet-olduvai.com/t9221p175-le-rechauffement-climatique-mensonge-ehonte#183459

________________________________________________________
Quelle merveille le cerveau...tout le monde devrait en avoir un.
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5101
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 11 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par Résilient le Mar 6 Aoû 2019 - 9:03

Salut, 


Une étude publiée le 24 juin dernier, et disponible en intégralité sur le site de la revue (à comité de lecture) Nature, qui remet en perspective le rôle de l'activité solaire dans l'augmentation des températures terrestres, avec la mise en évidence de "cycles solaires super longs". 


Elle "isole" en quelque sorte la part naturelle issue du soleil dans le RC terrestre, et l'évalue à +1,3°C entre la fin du Minimum de Maunder et 2100, et à +2,5°C en 2600.
 
Le tout entrecoupé de périodes plus froides et plus chaudes liées aux "cycles d'activité solaire standard de 11 et 350–400 ans et de causes terrestres". 






Nature a écrit:La température terrestre devrait augmenter pendant les maxima de 11 cycles solaires et diminuer pendant leurs minima. De plus, on s'attend à ce que les températures diminuent considérablement pendant les deux grands minima en 2020-2055 et 2370-2415, dont l'ampleur ne peut pas encore être prédite et nécessite des investigations supplémentaires. Ces oscillations de la température terrestre estimée n'incluent aucun facteur d'origine humaine, hors du cadre du présent document.


Du coup, l'étude propose une nouvelle interprétation des causes du réchauffement climatique observé depuis 1850, avec une part naturelle uniquement solaire estimée à 0,5°C par siècle.  


Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 11 41598_2019_45584_Fig3_HTML

Résumé de l'étude : 

Nature a écrit:

Les oscillations à long terme récemment découvertes du champ magnétique de fond solaire associé aux doubles ondes de dynamo générées dans les couches interne et externe du Soleil indiquent que l'activité solaire se dirige vers les trois prochaines décennies (2019-2055) vers un grand minimum moderne similaire à Maunder un. 


D'autre part, une reconstruction de l'irradiance totale solaire suggère que, depuis le minimum de Maunder, il y a une augmentation de l'irradiance solaire totale (TSI) moyenne du cycle d'une valeur d'environ 1 à 1,5 Wm-2, étroitement corrélée à une augmentation de la température terrestre de base (moyenne). 


Afin de comprendre ces deux tendances opposées, nous avons calculé la courbe récapitulative de la double dynamo des variations du champ magnétique sur cent mille ans, ce qui nous a permis de confirmer les fortes oscillations de l’activité solaire en grand nombre (11 ans) et récemment rapportées (350 à 400 ans). Cycles solaires causés par les actions de la double dynamo solaire. De plus, les oscillations de la ligne de base (ligne zéro) du champ magnétique avec une période de 1950 ± 95 ans (un cycle super grand) sont découvertes en appliquant un filtre de moyennage en cours pour supprimer les oscillations à grande échelle des cycles de 11 ans. 
Le dernier minimum des oscillations de base coïncide avec le minimum minimal solaire (minimum de Maunder) intervenu avant le début du cycle à très grand cycle actuel. Depuis lors, la magnitude de base a progressivement augmenté pour atteindre son maximum à 2600, suivie d'une diminution et d'un minimum à environ 3700. Ces oscillations du champ magnétique solaire de base sont associées à un mouvement d'inertie solaire à long terme autour du barycentre du système solaire et étroitement liées à une augmentation de l'irradiance solaire et de la température terrestre au cours des deux derniers siècles. Cette tendance devrait se poursuivre au cours des six prochains siècles, ce qui pourrait entraîner une nouvelle augmentation naturelle de la température terrestre de plus de 2,5 ° C d'ici 2600 

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 1537
Localisation : Corrèze.
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 11 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par Jeff01 le Mar 6 Aoû 2019 - 9:05

Désolé, mais moi par contre je n'aurai pas le courage d'aller chercher les 15000 CV de ceux la :

http://www.lefigaro.fr/sciences/2017/11/13/01008-20171113ARTFIG00185-nous-mettons-en-peril-notre-avenir-15000-scientifiques-alertent-sur-l-etat-de-la-planete.php

Jeff01
Membre

Masculin Nombre de messages : 591
Age : 44
Date d'inscription : 23/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 11 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par Jeff01 le Mar 6 Aoû 2019 - 9:13

J'aime bien ce passage la aussi :

Le plus frappant est le fossé entre les experts du climat (97,4%) et le grand public (58%). Le document conclut:

"Il semble que le débat sur l'authenticité du réchauffement climatique et le rôle joué par l'activité humaine est en grande partie inexistant chez ceux qui comprennent les nuances et la base scientifique des processus climatiques à long terme..."


source :
https://skepticalscience.com/translation.php?a=17&l=12

Jeff01
Membre

Masculin Nombre de messages : 591
Age : 44
Date d'inscription : 23/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 11 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par Catharing le Mar 6 Aoû 2019 - 10:01

Salut,
Jeff01 a écrit:Désolé, mais moi par contre je n'aurai pas le courage d'aller chercher les 15000 CV de ceux la :
Pas la peine,ceux-là sont de vrais scientifiques ..... mrsgreen

________________________________________________________
Quelle merveille le cerveau...tout le monde devrait en avoir un.
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5101
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum