Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Code promo ASOS : -10% sur les articles en promo pour ...
Voir le deal

Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...) Empty Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...)

Message par Résilient le Ven 1 Fév 2019 - 16:12

Salut à tous, 


Comme pour le reste de mes chantiers, je voulais trouver une solution indépendante pour mon bois de chauffage. 
La première solution qui m'était venue naturellement à l'esprit était d'exploiter intelligemment les boisements déjà présents sur mon terrain, de manière classique : abattage, coupe, fendage....

Le point positif étant que mon terrain me fournirait l'énergie nécessaire au chauffage, à la cuisine et à l'eau chaude sanitaire.

Les points négatifs étant assez nombreux : 

- utilisation de machines à énergie fossile : tronçonneuse, fendeuse, tracteur...
- technique nécessitant une bonne forme physique et donc non valables pour des personnes âgées (et oui : faut y penser) ; 
- mobilisation de surfaces importantes pendant des périodes très longues pour une finalité unique : la production d'énergie. 


Mais c'est une autre problématique inhérente à mon terrain qui m'a progressivement amené à une autre solution pour la production de bois : le terrain est traversé sur 200m par un cours d'eau, et je suis propriétaire des 2 berges, ce qui nous fait 400m de berges à consolider, surveiller, entretenir et toussa...

C'est donc naturellement que je me suis intéressé à la ripisylve (les arbres qui poussent sur les berges), puisque ce sont ces arbres dont le réseau racinaire retient les berges des cours d'eau et qui en assurent la solidité.  

Les essences principales de la ripisylve sont les différentes espèces de saules, les aulnes, le frêne, les érables sycomore et plane, l'orme champêtre... voir ici : http://www.crpf-poitou-charentes.fr/Les-essences-de-la-ripisylve.html

C'est donc tout naturellement aussi qu'à un moment, je suis tombé sur un site formidable traitant de la taille des arbres dite "en têtard" : http://missionbocage.fr/references-bibliographiques/fiches-techniques-bocage-info/

La taille en têtard a presque complètement disparu des pratiques sylvicoles et ripisylvicoles, alors que sa pratique est attestée dès le néolithique, et qu'elle a perduré jusqu'à l'avènement de l'agriculture moderne, dans les années 50. Ensuite, ce fut le massacre, et des millions de ces arbres ont été abattus, brûlés ou simplement laissés à pourrir...

 Le principe est de former l'arbre en l'étêtant quand il atteint 5 cm de diamètre à une hauteur comprise entre 1.30 m et 2 m, et de couper toutes les branches restant sur le tronc. L'année suivante, l'arbre produit des rejets à partir de la tête, qu'on laissera pousser entre 3 ans (pour les aulnes) et 10 ans (pour les chênes), ce qui permet de récolter les branches tout en laissant l'arbre en place, qui "rejettera" des branches, et le cycle recommence. On peut ainsi récolter 1 stère de bois par arbre à chaque coupe, une fois l'arbre à maturité.   

De fait, le têtard répond à l'ensemble de mes problématiques : 

- pratiqué avec de l'aulne, du frêne et du saule en ripisylve, il permet de consolider les berges en plantant un arbre tous les 1 à 3 mètres (les têtards prennent peu de place et n'ont pas le temps de se gêner, puisqu'ils sont rabattus régulièrement). A ce compte, je peux planter presque entre 150 et 300 arbres, rien que sur les berges (soit 150 stères tous les 3 ans, une fois l'arbre à maturité). 

- les branches à couper sont basses (le tronc fait 2m de haut maxi, souvent moins) et plus légère que des grumes. La manipulation est donc beaucoup plus aisée et surtout, moins dangereuse. 

- l'arbre n'est pas abattu : pas d'engins, pas de perturbation de la flore, pas de replantation à faire ; 

- les branches font environ 10-15 cm de diamètre (une fois l'arbre à maturité), et il n'est donc pas utile de les refendre. De plus, elles peuvent être coupées avec des moyens manuels (scie à bûches). Il n'y a donc plus de dépendance aux énergies fossiles.

- dernier point non négligeable, la durée de séchage avant utilisation : l'aulne, le saule, le noisetier et le frêne, s'ils sont coupés après la chute de sève (en hiver, donc), seront prêts à brûler à l'automne suivant, s'ils sont entreposés en piles de séchage et bien exposés au soleil. Je me chauffe partiellement à cela (et même exclusivement de septembre à novembre) et le bois flambe parfaitement sans encrasser (pas d'encrassage particulier lors du ramonage). Il faut 3 ans après abattage pour avoir du chêne brûlable et 2 ans pour du hêtre. 

J'ai commencé  à tailler à l'hiver 2016 les arbres déjà en place issus de recépées (une trentaine). J'en ai étêté à l'hiver 2017 (une trentaine également). J'en ai retaillé cette année (hiver 2018). L'idée est d'avoir, à maturité, 30 à 40 arbres à traiter chaque année. Et autant de stères à récupérer.


Quelques photos : 


1 - Exemple d'arbre étêté cet hiver (janvier 2019) : Aulne de berge: 3,5 m rabattu à 1,5m, diamètre 6cm


Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...) Aulne_10



2 - Aulnes étêtés l'hiver derniers (croissance d'un seul été) tronc rabattu à 1,5m, diamètre 5cm et 10 cm


Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...) Aulnes10


3 - Aulnes étêtés à l'hiver 2017 (2 étés de croissance), rabattus à 1,5m, Diam entre 10 et 20 cm
Certains rejets font près de 3m, pour un diamètre de 3 à 5 cm, c'est-à-dire utilisable en combustible. 
Ces arbres seront à nouveau ébranchés à l'hiver prochain. 


Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...) Aulnes11

Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...) Aulne_11

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2425
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013
Points : 2649
Réputation : 42

Revenir en haut Aller en bas

Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...) Empty Re: Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...)

Message par BigBird le Ven 1 Fév 2019 - 18:01

merci pour de retour  pouce 

je fais pareil régulièrement avec les frênes qui avec le vent s'éssement tout seuls par chez moi,
une vrai pépinière dans les champs, arrachage de ceux qui gênent, 
sinon, taille courte pour ceux qui sont en bordure de chemin,
(source de petit bois, et en même temps font coupe-vent).
clind'oeil
BigBird
BigBird
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1569
Date d'inscription : 09/04/2009
Points : 1612
Réputation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...) Empty Re: Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...)

Message par NonoMacbill le Ven 1 Fév 2019 - 20:32

Dans mon sous-bois d'environ 1 000 m², j'ai décidé de ne plus tondre (les jeunes arbres) comme le faisait le proprio précédent. Du coup, il y a plein d’érables qui poussent tout seuls. Bien sur, pour l'instant, ils ne fond que 30 à 40 cm de haut.

Ces petits érables pourront facilement être formés en têtards et pourront me faire un appoint en bois de chauffage et serviront, tant qu'il sont très jeunes, de nourriture aux chevreuils qui squattent parfois le sous-bois, surtout en période de chasse.

L'idée de Résilient est excellente et je pense que je vais l'appliquer car au fond du sous-bois coule une petite rivière dont je suis propriétaire d'une seule rive hélas. Mais, comme de l'autre coté du ruisseau, c'est de la friche abandonnée (en 30 ans, je n'y ai vue personnes) je pourrai en faire de même.
NonoMacbill
NonoMacbill
Membre

Masculin Nombre de messages : 324
Age : 61
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 19/10/2017
Points : 352
Réputation : 26

Revenir en haut Aller en bas

Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...) Empty Re: Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...)

Message par Wasicun le Sam 2 Fév 2019 - 1:15

C'est vrai tellement vrai : abattre, ébrancher, débusquer, couper puis fendre (et éventuellement re-couper) c'est vorace en énergies fossiles et en calories ...
Jusqu'à présent j'ai été bête et méchant mais je commence à en avoir marre et je réfléchi à valoriser les chablis des parcelles attenantes (à priori le chef de triage ONF du coin est OK - hors événement MTO majeur bien sûr) et je vais commencer à sortir du bois cette année pour mon projet de buttes de Hügel et peut être pour fagoter un peu. Le résineux me gonfle par son volume de houppiers et son piètre rendement mais comme sur mon terrain je n'ai plus grand chose en feuillus je n'ai plus vraiment le choix.

________________________________________________________
"nemo propheta acceptus est in patria sua"
Wasicun
Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2734
Age : 48
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007
Points : 2560
Réputation : 21

Revenir en haut Aller en bas

Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...) Empty Re: Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...)

Message par un ptit breton le Sam 2 Fév 2019 - 9:42

salut,

très bonne technique de bois de chauffage, si j'ai bonne mémoire dans le livre ""revivre à la campagne"" de SEYMOUR, il décrivait bien la technique et pour lui le meilleur arbre était le frêne.

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!
un ptit breton
un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4337
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008
Points : 3954
Réputation : 34

Revenir en haut Aller en bas

Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...) Empty Re: Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...)

Message par Résilient le Sam 2 Fév 2019 - 9:54

un ptit breton a écrit:salut,

très bonne technique de bois de chauffage, si j'ai bonne mémoire dans le livre ""revivre à la campagne"" de SEYMOUR, il décrivait bien la technique et pour lui le meilleur arbre était le frêne.

C'est vrai : c'est un arbre de milieu humide qui a une croissance rapide (comme les aulnes, les érables sycomores, les saules...). J'en ai étêté l'hiver dernier, ainsi que des chênes et des hêtres, et les repousses sont impressionnantes. 
C'est un bois assez dense, qui est souvent considéré comme l'un des meilleurs bois de chauffage. 

Mais, de ce que je teste depuis 4 ans, tous les bois (résineux compris) conviennent pour le chauffage. Pour en avoir discuté avec un bûcheron qui fait de l'abattage et de la livraison de bois, il m'avait expliqué que lui, il se chauffait exclusivement avec les coupes de nettoyage préalables de tous les arbustes qui poussent en bordure des parcelles qu'il devait exploiter : Aulnes, noisetiers, bouleaux...tout y passe. 

Le tout, c'est de gérer autrement l'utilisation des bois. 

Perso, je me sers : 

- de l'aulne pour la cuisine sur le poêle, 
- du noisetier en grosse section pour faire de la braise, 
- du noisetier en petite section pour pour l'allumage,
- du frêne une fois que le feu est lancé pour entretenir la chaleur et faire de la braise. 

Le tout, en section qui ne dépassent pas 7 à 8 cm.    
Sinon, toute section de plus de 10 cm de n'importe quel bois convient pour chauffer la maison.

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2425
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013
Points : 2649
Réputation : 42

Revenir en haut Aller en bas

Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...) Empty Re: Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...)

Message par Wasicun le Sam 2 Fév 2019 - 11:58

Tout se crame en effet pour peu que l'on ai un foyer adapté (pas trop rikiki, qui "tire" bien et sans gadgets inutile genre "hublot"/fenêtre ...). Comme évoqué j'ai épuisé (après 8 années quand même) toutes mes ressources en feuillus et jusqu'à l'hiver 2016/2017 je "mixais" 50% noisetier/érable/bouleau et 50% résineux. Depuis j'ai chauffé au résineux à 100% et l'automne dernier quand j'ai nettoyé mes boisseaux après plus d'un an je m'attendais à un paquet de merdouille ... et en fait "pas tant que ça" (pas plus ni moins que d'habitude). J'ai considéré le principe des "pellets" cette année (il faut compter pas loin de 4000 euros d'investissement au mini.) mais entre la machine elle même, le broyeur adapté (que je n'ai pas), un espace dédié de séchage/stockage spécifique et un nouveau poêle (il existe même désormais des poêles "mixtes" bois/pellet il semblerait) ben le "bénéfice" ne saute pas vraiment aux yeux Rolling Eyes

________________________________________________________
"nemo propheta acceptus est in patria sua"
Wasicun
Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2734
Age : 48
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007
Points : 2560
Réputation : 21

Revenir en haut Aller en bas

Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...) Empty Re: Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...)

Message par Résilient le Sam 2 Fév 2019 - 12:13

Wasi a écrit:J'ai considéré le principe des "pellets" cette année (il faut compter pas loin de 4000 euros d'investissement au mini.) mais entre la machine elle même, le broyeur adapté (que je n'ai pas), un espace dédié de séchage/stockage spécifique et un nouveau poêle (il existe même désormais des poêles "mixtes" bois/pellet il semblerait) ben le "bénéfice" ne saute pas vraiment aux yeux Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...) Icon_rolleyes

Sans compter que ces bestioles-là ont des cartes-mères fragiles qui ne supportent pas les orages, et que, sans électricité, ils ne fonctionnent pas. 

Je suis en train de tester une méthode de séchage de bois broyé (toutes essences) pour l'utiliser en bois de chauffage dans un poêle à bois normal. Retex prévu l'hiver prochain...

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2425
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013
Points : 2649
Réputation : 42

Revenir en haut Aller en bas

Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...) Empty Re: Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...)

Message par Wasicun le Sam 2 Fév 2019 - 12:43

Ouaip ... ça fait encore des machines et encore des risques de casse ou de problèmes.
Pour le broyage il faut apparemment procéder en deux étapes et disposer d'une trémie remplaçable (deux tailles différentes) puis andainer dans des conditions adaptées pour un parfait séchage (15% d'humidité maxi si j'ai bien compris). C'est donc plutôt couteux, laborieux et compliqué ... sans compter qu'il faut un sacré volume de ressources (pour un particulier qui veut valoriser son bois c'est pas gagné ...).
Je vais plutôt économiser pour m'acheter un nouveau broyeur forestier digne de ce nom (tractable genre 15CV) pour du BRF ou du paillage et enfin cesser de brûler bêtement. J'ai juste des doutes sur la capacité "tout terrain" de ce genre de machine (j'aimerais bien la rapprocher au max. de mes futurs sites de travaux mais avec la pente et le devers je n'ai pas trop envie de la voir se vautrer ...). Normalement je vais récupérer 45 ares de "hagis" coupés à blanc en fin d'année donc j'anticipe déjà la gestion de toute la merde qui va traîner au sol affraid
Pour l'instant je n'ai pas trouvé mieux que ça : https://www.agrieuro.fr/broyeur-de-branches-thermique-geotech-pcs140bse-moteur-essence-14-cv-dem-electrique-p-9602.html

________________________________________________________
"nemo propheta acceptus est in patria sua"
Wasicun
Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2734
Age : 48
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007
Points : 2560
Réputation : 21

Revenir en haut Aller en bas

Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...) Empty Re: Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...)

Message par Résilient le Sam 2 Fév 2019 - 12:56

Wasi a écrit:Pour l'instant je n'ai pas trouvé mieux que ça : https://www.agrieuro.fr/broyeur-de-branches-thermique-geotech-pcs140bse-moteur-essence-14-cv-dem-electrique-p-9602.html

C'est marrant, je suis client chez eux depuis pas mal de temps pour tout ce qui est transformation alimentaire (hachoirs, presse à huile, toussa) ,et ils sont franchement réactifs (tu as un tchat en direct sur le site pour discuter avec les commerciaux). 

Par contre, un diamètre de broyage de 10cm, c'est énorme : une bûche de 10, c'est du bois de chauffage, non ? Franchement, au dessus de 5cm, ça passe largement dans le poêle. 

Perso, j'ai pris le broyeur de chez Bosh, juste avant le modèle thermique : ça prend des diamètres de 60mm (du noisetier ou du chêne, il s'en fout, ça passe pareil). Pour le trimballer sur le terrain, c'est le quad, la remorque et, dedans, un petit groupe électrogène et le broyeur. Le broyeur fonctionne dans le remorque, et, une fois pleine, je peux la redescendre sans avoir à dételer. 
Ça évite de trop manipuler le bois : broyé et mis en remorque en une fois, puis ballé par la vider. 

Avec un gros thermique comme celui que tu as mis en lien, tu ne peux rien tracter d'autre que le broyeur, et tu dois te taper des allers-retours pour ramener la remorque sur site (ou tout broyer d'un coup, redescendre le broyeur, remonter une remorque, charger le bois et redescendre). C'est ce qui m'a fait opter pour un modèle plus petit.

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2425
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013
Points : 2649
Réputation : 42

Revenir en haut Aller en bas

Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...) Empty Re: Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...)

Message par Wasicun le Sam 2 Fév 2019 - 17:43

Ben avant j'avais le plus gros modèle de chez MTD (un thermique de 180 cc version "CE" du modèle US) et la goulotte inclinable (ramasse-feuilles) bloquait les branches tout le temps (une vraie galère) j'ai eu du bol de le refourguer à une "baba-cool" qui voulait faire du BRF - bon courage avec cette grosse merdasse !
Chez agrieuro je n'ai acheté qu'une pompe thermique pour le moment, bon leur matos c'est essentiellement du chinois/italien (selon motorisations) et il faut surtout comparer les prix sur les extensions .fr et .de : sur le second les prix sont régulièrement 10 à 15% moins élévés (et comme tout vient de leur plateforme italienne les FDP sont identiques). Après c'est une question de prix : acheter de la merdouille au prix de la merdouille c'est acceptable (un broyeur pro genre "Eliet" c'est juste du délire en termes de tarifications ... les "Pain" également d'ailleurs, même si la qualité est vraiment "top").
Ce broyeur est régulièrement vendu en France sous d'autres noms de marques - et après avoir bien vérifié - ils sont identiques ... sauf en ce qui concerne bien sûr la couleur et surtout les tarifications, qui oscillent quand même entre 1850 et 2550 euros !!! (en Briggs & Stratton).
Je n'ai pas l'intention de broyer du 10 cm de dia. mais je veux de la puissance pour bananer dedans des petits sapins complets, des rejets divers ou encore des genets de 50 à 80 cm. de hauteur et surtout aller vite en m'épargnant trop de manutention (au total j'ai encore pas loin d'un hectare à nettoyer "en profondeur").
Pour ce qui des multiples aller-retour (grange/terrain ou composts/andains) j'ai pris l'habitude de prendre mon temps - de toute façon tout brinquebale avec les bosses, les montées et les descentes donc s'il faut à chaque fois que j'utilise des "bungees" ou des sangles ça prend des plombes ...
Je ne sors plus trop mon groupe élec. diesel et dès que je dépasse les 25 m. de rallonge je fais tout en thermique (ça me gonfle de porter ses 55 Kg. et de faire gaffe au câble en bossant ou de transporter le bidon de carburant). Aux deux extrémités maxi. du terrain je dois avoir 400 m. en diagonale donc ça me prend 30 secondes en quad (ce qui est juste chiant à crever c'est quand je suis vraiment chargé et que je patine dans la montée ... sortir sangle et manilles pour treuiller sur 10 m. c'est très très pénible / mais un kit chenilles "tatou" à 5000 roros j'ai juste pas les moyens ...).
Crying or Very sad
Je ne sais pas vraiment combien de bois j'évacue chaque année mais ma "placette" dédiée ressemble à ça pratiquement toutes les fins d'été :Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...) Img_7610

________________________________________________________
"nemo propheta acceptus est in patria sua"
Wasicun
Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2734
Age : 48
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007
Points : 2560
Réputation : 21

Revenir en haut Aller en bas

Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...) Empty Re: Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...)

Message par BigBird le Sam 2 Fév 2019 - 20:31

perso, j'ai un thermique LGmotors de 13cv (moteur Honda) de ce type là :

Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...) Broyeur


on l'a remorqué très peu de fois au début, ... hors route bitumée ou chemin bien carrossé, c'est ingérable, Crying or Very sad
on a dû se résoudre à le monter sur remorque solidement sanglé quand on voulait l'amener travailler dans des recoins d'accès difficile.
ça fait bientôt 8 ans qu'on l'a, il faut bien le connaitre pour l'utiliser à son optimum, après ça, il fait le boulot !

je n'ai pas encore essayé de "compacter" pour faire des pseudo-buches à base de broyat,
mais ça doit pouvoir se faire, avec une presse DIY, type presse à briquette mais en nettement plus costaud (?)


Dernière édition par BigBird le Sam 2 Fév 2019 - 20:44, édité 1 fois
BigBird
BigBird
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1569
Date d'inscription : 09/04/2009
Points : 1612
Réputation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...) Empty Re: Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...)

Message par Résilient le Sam 2 Fév 2019 - 20:36

Oui, une presse à briquettes genre ça

Mais, vu le prix, c'est un investissement du genre "communautaire", hein...Suspect

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2425
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013
Points : 2649
Réputation : 42

Revenir en haut Aller en bas

Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...) Empty Re: Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...)

Message par BigBird le Sam 2 Fév 2019 - 21:06

Résilient a écrit:Oui, une presse à briquettes genre ça

Mais, vu le prix, c'est un investissement du genre "communautaire", hein...Suspect

je pensais à une presse plus "roots", du genre que l'on pourrait faire tourner à la main,
https://www.bioenergie-promotion.fr/8734/rwanda-des-briquettes-de-biodechets-pour-kigali/

ou mieux genre ça, presse à vis mais avec prise de force d'un tracteur à la place du moteur électrique ...
Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...) Screw-press-briquette-machine-used-wood-briquette.jpg_350x350
lunettes
BigBird
BigBird
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1569
Date d'inscription : 09/04/2009
Points : 1612
Réputation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...) Empty Re: Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...)

Message par Wasicun le Mar 26 Fév 2019 - 1:05

"à la main" chais pas dévil  mais dès lors que l'on dispose d'un bras de force oui ... le champ des possibles est radicalement différent.
PS : j'ai fait une 12 aine de stères (coupe en 50 cm. et manutention stockage) le w-e dernier et c'est la première fois en sortie d'hiver (3ème semaine de février à 1000 m. d'alti. après plusieurs semaines de neige) que mon stock intermédiaire de résineux (non couvert/laissé à lessiver depuis un an) est aussi sec ...
Normalement tout devrait être "gorgé" en cette période et ben là ... non ...
(ça craint !?)

________________________________________________________
"nemo propheta acceptus est in patria sua"
Wasicun
Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2734
Age : 48
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007
Points : 2560
Réputation : 21

Revenir en haut Aller en bas

Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...) Empty Re: Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...)

Message par hildegarde le Mer 27 Fév 2019 - 0:26

ouaip, ça craint...ici aussi c'est vachement sec. Le foin entassé en septembre est sec de chez sec et même pas pourri.

Il sera intéressant de voir si les arbres (tétards) grossissent aussi vite, ou moins, que les années précedentes....qu'est ce que tu constates Resilient ?

________________________________________________________
Site...clic. clic - Page Fb clic...
  Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...) Rouge_11 Aide à l'identification des plantes et autres infos végetales clic...
Pour commander mon Guide Pratique des plantes sauvages comestibles
hildegarde
hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3888
Age : 52
Localisation : La terre du milieu
Emploi : Spécialiste plantes sauvages comestibles
Loisirs : Regarder pousser les arbres
Date d'inscription : 14/05/2010
Points : 4255
Réputation : 32

http://echappeessauvages.org/

Revenir en haut Aller en bas

Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...) Empty Re: Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...)

Message par Résilient le Mer 27 Fév 2019 - 7:06

Hilde a écrit:Il sera intéressant de voir si les arbres (tétards) grossissent aussi vite, ou moins, que les années précedentes....qu'est ce que tu constates Resilient ?

Ben, moi, ils sont en bordure de rivière....z'ont point soif...

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2425
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013
Points : 2649
Réputation : 42

Revenir en haut Aller en bas

Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...) Empty Re: Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...)

Message par moulino51 le Mer 27 Fév 2019 - 8:03

Tu m'étonnes, ici aussi en bordure de rivière ça pousse a minima deux fois plus vite.

Je vais y laisser surtout des aulnes, car les érables sont bien trop envahissants avec leurs milliers de repousses.


moulino51
moulino51
Membre

Masculin Nombre de messages : 172
Age : 74
Localisation : Région de Reims
Date d'inscription : 23/09/2018
Points : 175
Réputation : 3

Revenir en haut Aller en bas

Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...) Empty Re: Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...)

Message par Canis Lupus le Sam 20 Avr 2019 - 18:18

Bientôt, ton ruisseau ressemblera à ça !
Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...) 9k=

En fait la force de la taille en tétard c'est que le réseau racinaire grandit d'année en année (jusqu'à atteindre un climax ?) et permet ainsi une production très rapide des rejets. On peut voir dans certains coins de France des taillis de châtaigner qui fonctionnent un peu sur le même principe, sauf que la coupe se fait au niveau du sol.
Canis Lupus
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3988
Age : 35
Date d'inscription : 16/11/2006
Points : 2851
Réputation : 23

http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...) Empty Re: Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...)

Message par Résilient le Ven 24 Avr 2020 - 8:35

Merlin a écrit:PS@Résilient: je suis preneur de ton expérience avec le bois de chauffage en têtards. Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...) 310536


Salut,


(j'ai déplacé ma réponse dans le post dédié, c'est plus simple à suivre) 


Ça a pris un peu plus de temps que prévu dans la mesure où j'ai voulu tester deux méthodes pour le séchage des broyats, qui me semble un peu être la clé de la réussite du test pour le chauffage : 


- le séchage des "broyats en vert" : coupe + broyage en hiver puis séchage (1m2 de broyats)
- le séchage au sol des arbustes entiers coupés en hiver puis broyage en été, puis stockage jusqu'à l'hiver (1m2 également)


En première analyse, broyer à sec me semble plus pratique (pas de problème de séchage), mais un peu plus fastidieux (le broyeur "avale" moins bien le bois sec, mais sans aucun blocage)


J'ai stocké les broyats secs dans des sacs à gravats, et les broyats verts dans des caisses en sapin à fond grillagé et sans couvercle que j'ai fabriquées. Tout est stocké sous abri. 


Je fais donc le test l'hiver prochain. 
Je mettrai quelques photos cet AM.

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2425
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013
Points : 2649
Réputation : 42

Revenir en haut Aller en bas

Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...) Empty Re: Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...)

Message par Catharing le Ven 24 Avr 2020 - 10:19

Salut,

Resilient a écrit:..dans des caisses en sapin..
« Flood on »Tu as beaucoup d’ennemis? rir « Flood Off »
Très intéressant,prochain investissement, un broyeur digne de ce nom.
Le tien est thermique ou électrique? e

________________________________________________________
Le confinement aura démontré trois choses.
Un : notre économie s’effondre dès qu’elle cesse de vendre des trucs ­inutiles à des gens surendettés.
Deux : il est parfaitement ­possible de réduire fortement la pollution.
Trois : les personnes les moins bien payées du pays sont les plus essentielles à son fonctionnement.
Lalalalalala

Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 6669
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011
Points : 7615
Réputation : 82

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...) Empty Re: Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...)

Message par Résilient le Ven 24 Avr 2020 - 10:46

Cath a écrit:Très intéressant,prochain investissement, un broyeur digne de ce nom.
Le tien est thermique ou électrique?



C'est un électrique, le plus gros de chez Bosch. Il prend jusqu'à 5-6 cm de section. Il n'est vraiment pas mal. Et il avale même du châtaignier...

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2425
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013
Points : 2649
Réputation : 42

Revenir en haut Aller en bas

Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...) Empty Re: Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...)

Message par seb 1985 le Sam 25 Avr 2020 - 11:21

Salut,une méthode simple si tu n'as pas d'apareil et que tu a besoin de connaître le taux d'humidité de ton broyats.
Il suffit d'en remplir un récipient et de le peser
Tu as son poids "humide"
Tu le passes au microonde pour le secher complètement pendant une vingtaine de minutes, en ouvrant toutes les deux minutes pour le mélanger. Il est sec quand il est à la limite de brûler, d'ou une surveillance (si ça se consume, pas de panique,au pire tu débranches la prise !)
Tu le pèses a nouveau et obtient son poids "sec"
Tu appliques la formule:
(poids humide-poids sec)/poids humide x 100
Et tu obtiens le taux d'humidité de ton broyats.
seb 1985
seb 1985
Membre

Masculin Nombre de messages : 277
Date d'inscription : 18/05/2012
Points : 319
Réputation : 26

Revenir en haut Aller en bas

Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...) Empty Re: Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...)

Message par Résilient le Sam 25 Avr 2020 - 11:34

seb 1985 a écrit:Salut,une méthode simple si tu n'as pas d'apareil et que tu a besoin de connaître le taux d'humidité de ton broyats.
Il suffit d'en remplir un récipient et de le peser
Tu as son poids "humide"
Tu le passes au microonde pour le secher complètement pendant une vingtaine de minutes, en ouvrant toutes les deux minutes pour le mélanger. Il est sec quand il est à la limite de brûler, d'ou une surveillance (si ça se consume, pas de panique,au pire tu débranches la prise !)
Tu le pèses a nouveau et obtient son poids "sec"
Tu appliques la formule:
(poids humide-poids sec)/poids humide x 100
Et tu obtiens le taux d'humidité de ton broyats.

Merci pour le tuyau. pouce

Mais j'ai jamais eu de micro-ondes...

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2425
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013
Points : 2649
Réputation : 42

Revenir en haut Aller en bas

Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...) Empty Re: Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...)

Message par seb 1985 le Sam 25 Avr 2020 - 11:38

Nous non plus, mais j'ai observé la manip !
seb 1985
seb 1985
Membre

Masculin Nombre de messages : 277
Date d'inscription : 18/05/2012
Points : 319
Réputation : 26

Revenir en haut Aller en bas

Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...) Empty Re: Production de bois de chauffage : la taille têtards (ou trognes, chapoules, charpoules...)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum