Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? Empty Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver?

Message par Catharing le 2019-07-16, 21:51

Salut,


Face au réchauffement climatique, faut il investir dans une maison en pierre en Bretagne ?

Avec le réchauffement climatique le Nord / Nord Ouest  va t’il attirer les populations du Sud / Sud Ouest de la France ?

Si ce réchauffement devait se confirmer ; Si ces vagues de canicules devaient se multiplier ne croyez vous pas que nous serons dans l’obligation de modifier notre mode de vie afin de rechercher la moindre chaleur ?


Allons nous longtemps rechercher le soleil et la chaleur du Sud / Sud Ouest de la France ? Cette chaleur agréable que nous aimons tous ne va t’elle pas se transformer en calvaire que nous allons chercher à fuir ?


Le réchauffement climatique ne pourrait il pas être à l’origine d’une modification de nos lieux de vie ? Les retraités vont ils continuer à affluer en PACA ou dans le Sud Ouest de la France ?
Et si, le climat, plus doux de la Bretagne, Normandie et plus globalement du Nord Ouest de la France devenait une qualité recherchée pour vivre ou passer ses vacances moins caniculaires ?


Bordeaux, Toulouse, Lyon, Montpellier vont ils continuer à attirer des populations à la recherche de chaleur ? Quelle qualité de vie lorsque vous êtes enfermés dans votre appartement de 100 m² alors qu’il faut 40° à l’extérieur ?
Au contraire Nantes, Rennes, Vannes, Quimper, Cherbourg, … Ne vont ils pas attirer des foules à la recherche d’une douceur climatique impossible à trouver dans le Sud de la France ?[...]


https://www.leblogpatrimoine.com/immobilier/prix/face-au-rechauffement-climatique-faut-il-investir-dans-une-maison-en-pierre-en-bretagne.html


Dernière édition par Catharing le 2019-07-18, 21:30, édité 2 fois

________________________________________________________
Quelle merveille le cerveau...tout le monde devrait en avoir un.
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5086
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? Empty Re: Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver?

Message par Catharing le 2019-07-16, 21:57

Salut,

Bouleversements climatiques : où migrer, en France, pour échapper au pire ?

Le nombre de convaincus de l’urgence écologique s’est accru ces dernières semaines : l’effet cumulé de la canicule, de la sécheresse, de la médiatisation d’études alarmistes, de la notion d’effondrement et du discours de démission de Nicolas Hulot fin août sont tels que beaucoup s’interrogent sur l’avenir, veulent s’installer à la campagne, changer de vie, cultiver un bout de terre, vivre en communauté, etc.


Mais comment réagir ? Peut-on s’organiser sans paniquer ? Est-ce raisonnable de réfléchir ainsi ?

Éléments de réponse.[...]


En France, les équipes du Monde.fr ont élaboré en septembre 2018 des graphiques par ville fondés sur les données de Météo France de sorte à évaluer l’ampleur de la hausse des températures par grande ville et par grande période de temps – confirmant que la température moyenne de plus de 70 villes françaises s’est élevée de 2°C à 3°C durant ces dernières décennies.[..]


La suite de l'article

________________________________________________________
Quelle merveille le cerveau...tout le monde devrait en avoir un.
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5086
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? Empty Re: Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver?

Message par Catharing le 2019-07-16, 22:02

Salut,


Manolo, 10 ans : « Est-ce que dans 30 ans, on pourra toujours habiter sur les plages ? »

En général, pour faire simple, on répond non ! Mais en vérité, c’est une question compliquée, qui englobe au moins trois problématiques.

Tout d’abord, le recul de la ligne de rivage qui sépare la mer et la terre (on appelle cela le trait de côte) est un phénomène constaté par tous. Ce recul sera dans 30 ans encore plus marqué à de nombreux endroits.

À d’autres endroits, on constate que les plages s’élargissent chaque année, quelquefois de plusieurs mètres. En fait, la largeur de la plage dépend en partie des déplacements du trait de côte, qui évolue au cours du temps de manière totalement farfelue !

Assez étonnamment, ces mouvements du trait de côte sont une des problématiques les plus complexes de la recherche à propos des littoraux. On peut donc vivre longtemps à proximité de la plage lorsque le trait de côte est stable.

En revanche dans les zones très dynamiques, une maison située face à la plage peut en quelques années se retrouver loin de l’eau ou carrément sous l’eau.


Lire la suite...

________________________________________________________
Quelle merveille le cerveau...tout le monde devrait en avoir un.
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5086
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? Empty Re: Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver?

Message par Catharing le 2019-07-16, 22:05

Salut,




Ces pays où nous ne pourrons bientôt plus vivre à cause de la chaleur

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? Infog_pays_inhabitables_canicule

L'article..

________________________________________________________
Quelle merveille le cerveau...tout le monde devrait en avoir un.
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5086
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? Empty Re: Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver?

Message par Catharing le 2019-07-17, 17:49

Salut,

Ou vieilliront les Français en 2030?
https://www.ehpa.fr/pdf/think_tank_rapport.pdf



Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? Captur30
Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? Captur31
Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? Captur31

________________________________________________________
Quelle merveille le cerveau...tout le monde devrait en avoir un.
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5086
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? Empty Re: Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver?

Message par Catharing le 2019-07-17, 17:50

Salut,


Population urbaine et population rurale dans le monde, en milliards (projections selon le scénario médian)

Depuis 2007, la population urbaine est désormais plus nombreuse que la population rurale, une première dans l’histoire de l’humanité.

Et cette tendance va s’accélérer dans les décennies à venir : en 2030, les urbains représenteront 60 % des habitants de la planète.


L’aspect le plus visible de cette urbanisation est la multiplication des mégapoles (plus de 10 millions d’habitants).

Elles sont 28 aujourd’hui et devraient être 41 en 2030.


Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? A711085D



https://www.alternatives-economiques.fr/population-urbaine-population-rurale-monde-milliards-projections-selon-scenario-median-0102201777461.html

________________________________________________________
Quelle merveille le cerveau...tout le monde devrait en avoir un.
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5086
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? Empty Re: Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver?

Message par Wasicun le 2019-07-17, 19:12

On se précipite dans les "mourroirs" ? Et bien voilà qui ne déplaira pas à tous les malthusianistes ...

________________________________________________________
THEY LIVE
Wasicun
Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2339
Age : 47
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? Empty Re: Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver?

Message par Catharing le 2019-07-17, 21:35

Salut,


A quoi pourraient ressembler les espaces ruraux en 2030? Comment gagnera-t-on sa vie à la campagne?


Le ministère de l’Agriculture a élaboré 4 scénarios pour identifier les emplois agricoles et ruraux de demain. Une mine d’informations... et de belles pistes d'action.

Ces quatre scénarios ont été présentés lors du Forum National Emploi du réseau Cuma, début novembre à La Rochelle, par Muriel Mahé. Madame Mahé travaille au Centre d’Etudes et de prospective du ministère de l’Agriculture et a expliqué la méthodologie qui a conduit un groupe d’environ 25 experts à les formuler.


L’idée de cette présentation? Identifier quels seront les besoins d’emplois dans les cuma en 2030, du côté des compétences des salariés et des employeurs, et comment les anticiper.
[..]

Et qui permet de nourrir de façon constructive le débat lancé par le mouvement des «Gilets jaunes», alimenté notamment par l’inquiétude et les incertitudes des populations des zones rurales quant à leur avenir.
Ce qui est certain
Les experts ont tout d’abord identifié les dénominateurs communs des 4 scénarios, le futur «quasi-certain». Les voici:

  • Une société numérique, majoritairement urbaine, mobile
  • La multiplication des centres de décision politique
  • La transformation digitale du travail (organisation et contenus)
  • L’augmentation des attentes en matières de compétences. C’est-à-dire qu’il va falloir se former tout au long de sa carrière, de manière formelle… ou pas
  • Le vieillissement de la population et le renouvellement des générations.

Les facteurs variables
Le groupe a ensuite fait varier une série de paramètres pour lesquels la société peut avoir une attitude plus variable, des facteurs discriminants entre les scénarios:

  • Le niveau de croissance économique et le taux d’emploi
  • L’intensité de la transition écologique
  • L’importance accordée aux cohésions sociale et territoriale
  • Le partage des espaces entre agriculture, loisirs, métropoles
  • La localisation des espaces dédiés à l’agriculture et aux loisirs (L’agriculture sera-t-elle par exemple essentiellement périurbaine? Ou bien au contraire, «repoussée» aux marges des territoires?)
  • Les modes de consommation, les modes de vie
  • Le poids des normes publiques ou privées, qui régissent le travail et ses conditions d’exercice

Une partie de ces facteurs peut varier en fonction de décisions politiques, au niveau national ou régional, mais aussi des choix et modes de vie de la population, a souligné Muriel Mahé.
C’est en modulant le «poids» relatif de ces paramètres variables que l’équipe a dessiné les 4 scénarios.


Retrouvez ici les 4 scénarios

________________________________________________________
Quelle merveille le cerveau...tout le monde devrait en avoir un.
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5086
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? Empty Re: Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver?

Message par Da le 2019-07-18, 10:30

Catharing a écrit:Salut,


Population urbaine et population rurale dans le monde, en milliards (projections selon le scénario médian)

Depuis 2007, la population urbaine est désormais plus nombreuse que la population rurale, une première dans l’histoire de l’humanité.

Et cette tendance va s’accélérer dans les décennies à venir : en 2030, les urbains représenteront 60 % des habitants de la planète.


L’aspect le plus visible de cette urbanisation est la multiplication des mégapoles (plus de 10 millions d’habitants).

Elles sont 28 aujourd’hui et devraient être 41 en 2030.



Et avec le pic de pétrole et de phosphate, ces 60% devront pour moitié abandonner leur bullshit job et retourner à la campagne pour travailler dans les champs....
Da
Da
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2581
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? Empty Re: Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver?

Message par Catharing le 2019-07-18, 20:32

Salut,


Nos logements en 2050: Quelles évolutions pour notre habitat?
https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/fiche-evolution-habitat-2050.pdf



Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? Captur32


Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? Captur33

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? Captur35


Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? Captur34

________________________________________________________
Quelle merveille le cerveau...tout le monde devrait en avoir un.
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5086
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? Empty Re: Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver?

Message par persia le 2019-07-20, 08:52

Je voulais réagir aux propos de Catharing, que va devenir le parc immobilier actuel d'ici 30 ans ? C'est sympa de parler de projection mais on ne parle que trop rarement de ce qui va advenir de l'existant ... De mon côté, je vois de nombreux jeunes qui franchissent toujours le pas de la maison 4 façades en périphérie urbaine (que ce soit de la nouvelle construction, restauration) et avec des prêts sur 25 ans. Feront-ils partie des 40% qui vivent en logement individuel ou allons-nous connaitre une désertification de la zone péri-urbaine ? des logements sans valeurs d'ici 25 ans (la fin de leur prêt ?)

De mon côté, j'ai l'impression que les nouvelles zones construites sur des champs risquent de poser soucis d'ici 25 ans. En effet, pour la majorité d'entre eux, il s'agit de bobo's voulant vivre le rêve de la maison 4 façades/piscine et jardin bien entretenu pour moins de 500k et faisant quotidiennement la navette vers la ville pour y exercer leur bullshit job. Par contre, les anciens petits villages auront peut-être plus de chance de se reconvertir dans qqch de plus résilient/autonome. Je me trompe peut-être tout à fait ... Dès lors, je serais intéressé de connaitre votre analyse ? Point de vue ?

persia
Membre

Masculin Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 22/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? Empty Re: Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver?

Message par Résilient le 2019-07-20, 09:08

persia a écrit:Je voulais réagir aux propos de Catharing, que va devenir le parc immobilier actuel d'ici 30 ans ? C'est sympa de parler de projection mais on ne parle que trop rarement de ce qui va advenir de l'existant ... De mon côté, je vois de nombreux jeunes qui franchissent toujours le pas de la maison 4 façades en périphérie urbaine (que ce soit de la nouvelle construction, restauration) et avec des prêts sur 25 ans. Feront-ils partie des 40% qui vivent en logement individuel ou allons-nous connaitre une désertification de la zone péri-urbaine ? des logements sans valeurs d'ici 25 ans (la fin de leur prêt ?)

De mon côté, j'ai l'impression que les nouvelles zones construites sur des champs risquent de poser soucis d'ici 25 ans. En effet, pour la majorité d'entre eux, il s'agit de bobo's voulant vivre le rêve de la maison 4 façades/piscine et jardin bien entretenu pour moins de 500k et faisant quotidiennement la navette vers la ville pour y exercer leur bullshit job. Par contre, les anciens petits villages auront peut-être plus de chance de se reconvertir dans qqch de plus résilient/autonome. Je me trompe peut-être tout à fait ... Dès lors, je serais intéressé de connaitre votre analyse ? Point de vue ?

Salut !

C'est très difficile à évaluer, car tout cela dépend avant tout des politiques publiques qui vont être adoptées en fonction des orientations qui auront été choisies par les pouvoirs publics. 

Si tu veux "connaître l'avenir" en termes d'orientations des politiques publiques, je te conseille fortement de lire le schéma de cohérence et d'orientation territoriale (SCOT) de ton coin. Ils sont pour la plupart déjà élaborés pour l'horizon 2035 et d'autres sont en cours d'élaboration. Il est dont possible de participer aux réunions publiques d'information (même si les horaires sont complexes, quelquefois)

J'en ai fait quelques unes par chez moi, je me suis tapé les rapports, c'est édifiant : regroupement des habitats autour des axes de circulation, lutte contre le mitage, priorités d'urbanisme et de gestion des réseaux...tout y est. 
Et le fait est que ces documents et études influent sur l'ensemble des autres documents d'urbanismes locaux, comme les PLUI (anciens PLU, anciens POS) sur lesquels les mairies n'ont plus la main.

Et tout cela est construit suivant une trame globale : moins de déplacements, moins de consommation de pétrole, optimisation des dépenses et "écologie". 

Ça peut te donner une vison des localités qui ne vaudront plus rien dans quelques années parce que tout aménagement y sera interdit ou déconseillé, et des celles qui vont "monter" parce qu'il est prévu d'inciter légalement et fiscalement à leur développement.

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 1531
Localisation : Corrèze.
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? Empty Re: Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver?

Message par persia le 2019-07-20, 09:22

Ok ok, merci pour les informations, je vais voir ce que je peux trouver en Belgique. Je suppose que des informations similaires doivent exister.

persia
Membre

Masculin Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 22/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? Empty Re: Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver?

Message par Kerkallog le 2019-07-30, 12:57

"...Les villes situées dans l’hémisphère Nord sont celles qui vont connaître les évolutions climatiques les plus spectaculaires au cours des trente prochaines années. Londres, Madrid, Zurich et Paris font partie du lot... study

Principe de l’étude publiée dans la revue Plos One : plutôt que de s’en tenir à de simples projections chiffrées, comparer le climat qui régnera en 2050 dans les principales métropoles du monde à celui que connaissent actuellement d’autres grandes villes. Résultat : une spectaculaire carte interactive qui permet aux habitants de Montréal, New York, Bruxelles, Berlin, Rome ou Budapest de visualiser en un clin d’œil ce qui les attend.

Quand Londres ressemblera à Barcelone

Quelques exemples limités aux villes européennes :

  • à Londres, + 2,1 °C en moyenne annuelle en 2050 se traduiront en fait par + 5,9 °C durant les mois les plus chauds et + 3 °C au creux de l’hiver, soit des températures comparables à celles de Barcelone actuellement “avec des étés plus longs et plus chauds et des hivers plus doux”.
  • Zurich connaîtra une hausse annuelle de la température de 2,2 °C, ce qui entraînera un réchauffement de + 5,6 °C en été et de 4,3 °C durant les mois les plus froids : autrement dit, la cité alémanique vivra sous le même climat que celui de Milan aujourd’hui.
  • Les températures estivales enregistreront une évolution encore plus spectaculaire à Berlin où une augmentation annuelle moyenne de + 1,8 °C se traduira par un bond de + 6,1 °C en plein été, soit des températures qui sont aujourd’hui celles de Canberra à la même saison.
  • Madrid connaîtra des températures proches de celles de Marrakech, avec + 6,4 °C en été et + 3,1 °C en hiver.

Dix-neuf variables ont été prises en compte pour mettre au point les estimations synthétisées par cette carte interactive, concernant notamment aussi bien les températures que le régime des précipitations. Les estimations sont basées sur un scénario nettement “optimiste”, selon les chercheurs, qui suppose que les émissions de CO2 seront stabilisées d’ici trente ans, limitant le réchauffement global à 2 °C. Elles sont mises en relation avec les données disponibles enregistrées de 1970 à 2000 dans toutes les grandes métropoles... study

...A priori, on pourrait penser que bénéficier du climat de Barcelone à Londres serait génial. Mais on aurait tord”, insiste Grant Allen, un spécialiste de l’université de Manchester qui n’a pas participé à l’étude :
À mesure que le changement climatique s’accentue la probabilité de phénomènes extrêmes augmente. Ces phénomènes, qui ne se produisaient autrefois que tous les cent ans, vont devenir de plus en plus courants – à Londres, en particulier, les fortes précipitations.”
Inversement, certains étés, la capitale britannique pourrait souffrir de pénuries d’eau potable comparables à celle que Barcelone a subi voilà une dizaine d’années, qui a mis en danger des centaines d’habitants et coûté des dizaines de millions d’euros. Or, alerte Tom Crowther, une ville comme Londres n’est pour le moment “absolument pas préparée” à affronter un tel choc climatique..." study


https://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/climat-ces-villes-ou-il-fera-vraiment-tres-chaud-en-2050?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Facebook&Echobox=1564464964&fbclid=IwAR13ThdWIJQPA8sreQSg6Ufe7bk1mxXzJqpK6XovBieLj84NdMrlFhPeI3o

________________________________________________________
Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? 0_0_0_12  Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? 00000012Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? 00000065 y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? 00000013 sunny Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? _che-g17
Kerkallog
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2160
Date d'inscription : 19/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? Empty Re: Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver?

Message par Catharing le 2019-08-05, 21:54

Salut,

Changement climatique Un tiers des agriculteurs prêts à investir pour davantage stocker l’eau.

L'accès à l’eau constitue un enjeu majeur dans l’adaptation des exploitations agricoles françaises au changement climatique. Le partage de l’eau et la qualité de la ressource en fonction de son usage sont aussi des sujets de crispation au sein de la société.


Selon un sondage en ligne réalisé sur terre-net.fr, 33 % des agriculteurs seraient prêts à investir dans des bassins de stockage de l’eau et dans des systèmes d’irrigation ?

Un chiffre qui témoigne d’une part de la volonté des agriculteurs de disposer d’installations efficaces pour accéder plus facilement, et en particulier en été, à une ressource hydrique, et d’autre part, à un besoin important en eau pour permettre aux agriculteurs de faire face aux épisodes de sécheresse.
........

La France, notamment par rapport à ses voisins espagnols, est pourtant très en retard dans ce domaine : selon les chiffres de la FAO, la France peut stocker seulement 4,7 % du flux annuels d’eau alors que l’Espagne est en mesure d’en stocker 48 % ...



L'article

________________________________________________________
Quelle merveille le cerveau...tout le monde devrait en avoir un.
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5086
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? Empty Re: Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver?

Message par Catharing le 2019-08-05, 21:54

Salut,

Réchauffement climatique
Quels impacts sur la ressource en eau et les cultures en France ?

Responsable agrométéorologique chez Arvalis-Institut du végétal, Olivier Deudon s'intéresse aux données agrométéorologiques.
Ces dernières lui permettent de prévoir les tendances sur plusieurs dizaines d'années en France. Dans cette interview, il présente les principaux effets du réchauffement climatique et leurs conséquences sur les cultures.






Quel va être l'impact sur la ressource en eau ?
OD : D'après les résultats du projet Climsec (qui a permis de comparer l'évolution des sécheresses météorologiques et agronomiques tout au long du 21e siècle), à l'échéance 2050, on note une amplification des sécheresses agricoles malgré une faible évolution du régime des précipitations.
Et les principales régions qui devraient être touchées à cette période là sont surtout les zones de montagne, avec une aggravation plus notable pendant la période printanière.


Et pour les années 2080, on se projette un petit peu plus ?
Les tendances sont-elles les mêmes ? OD : Les tendances se confirment pour ces années avec une amplification des sécheresses météorologiques, qui devraient être présentes sur l'intégralité du territoire, en particulier sur la période été et automne.
Autre point marquant également : c'est surtout le sud-ouest qui devrait être impacté par ces sécheresses pendant la période hivernale.

Alors qu'à l'automne, ce serait surtout la façade ouest qui pourrait être pénalisée.
À prévoir aussi : une amplification très très forte des sécheresses agricoles à cette échéance pour toutes les régions, en particulier sur la période estivale.


Est-ce que tous ces changements vont se faire de manière linéaire ?
OD : Il y a deux notions importantes à avoir dans ces simulations : la prépondérance des sécheresses agricoles par rapport aux sécheresses météorologiques, du fait justement d'une augmentation de l'évaporation (compte-tenu de l'augmentation des températures). Et l'aspect non-linéaire de cette augmentation des températures, en particulier à partir de 2050. Une explosion du nombre de sécheresses pourrait survenir en France.

Cela va-t-il avoir un impact sur la ressource hydrologique ?
OD : Oui, le réchauffement climatique va impacter cette ressource. Sur le bassin de la Garonne notamment, on considère qu'on devrait réduire de moitié le débit naturel d'étiage avec des conséquences importantes sur le débit de toutes les grandes rivières du Sud (de - 20 à - 40 %, voire - 50 % en période estivale).


Quel impact alors sur les cultures ?
OD : Pour les cultures d'été, cela devrait engendrer une diminution du cycle végétatif et une précocification des stades, pouvant pénaliser le rendement et entraîner des besoins en irrigation plus importants. Du côté des cultures d'hiver, on a peu près le même constat avec néanmoins quelques avantages. Le blé pourrait éviter certains stress thermiques notamment. Par contre, le confort hydrique risque de diminuer pour la culture et le risque échaudage d'augmenter dans les années à venir (plutôt vers la fin du siècle). Les sécheresses de fin d'été pourraient aussi pénaliser les semis de colza, qui vont certainement être décalés dans le temps (pénalité sur les rendements). Le recours à l'irrigation starter pour ce type de cultures sera alors certainement à prévoir ».

L'article

________________________________________________________
Quelle merveille le cerveau...tout le monde devrait en avoir un.
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5086
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? Empty Re: Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver?

Message par Catharing le 2019-08-05, 21:56

Salut,

Quels usages des terres pour demain ?


Faudra-t-il choisir un jour entre les forêts, les terres agricoles et la culture de biocarburants ? La lutte contre le réchauffement climatique pourrait entraîner un changement radical de l'usage des terres, avec le risque d'une compétition accrue pour leur utilisation.


L'article

________________________________________________________
Quelle merveille le cerveau...tout le monde devrait en avoir un.
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5086
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? Empty Re: Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver?

Message par Catharing le 2019-08-05, 22:14

Salut,

Europe
Climat : les villes tardent à réagir



Une mise à jour des données de température de 558 villes et de leurs environs en Europe montre que 2018 a été l’année la plus chaude depuis 1900 dans 203 villes. Selon une enquête menée par le Réseau européen du data journalisme auprès de 61 autorités locales dans six pays, la réponse locale à la dégradation du climat varie considérablement d’un pays à l’autre.
.....

Plus de 200 villes et leurs environs ont connu des températures records, de Montpellier dans le sud de la France à Białystok dans le nord-est de la Pologne.

Les villes situées le long du Danube, autour de la mer Adriatique et au centre de l’Italie marquent également 2018 comme l’année la plus chaude à ce jour.
........

Dégâts dus à la chaleur


...

La vie animale est également touchée. Dans la mer Baltique, considérée par les chercheurs comme un cas d’étude pour l’avenir des autres mers et océans en raison de son réchauffement rapide, les harengs sont devenus plus rares. Les pêcheurs ont ainsi commencé à ramener à terre des sardines, un aliment de base de la cuisine portugaise. Cela constitue un répit temporaire, mais les perspectives à long terme pour le secteur de la pêche en mer Baltique ne sont pas encourageantes.

En outre, les températures élevées du printemps et de l’été 2018, associées au déficit de pluie, ont entraîné de mauvaises récoltes en Allemagne et en Pologne. Le coût total a été estimé à 3,5 milliards d’euros. Les hivers plus chauds accentuent aussi l’effet des courtes périodes de gel. Des températures négatives en avril ou en mai dans l’est de l’Allemagne et en Pologne, comme cela s’est produit cette année, peuvent anéantir les récoltes de cerises ou de pommes. De telles nuits de gel n’étaient pas rares par le passé (les « Saints de glace » marque une date symbolique à la mi-mai correspondant au dernier gel possible de l’hiver), mais la floraison très précoce des arbres en raison du réchauffement dès février et mars aggrave la situation.
.......

L’adaptation est lente

Les espaces urbains, où vivent trois Européens sur quatre, sont les principaux responsables de la dégradation du climat. Le béton et l’asphalte emmagasinent la chaleur le jour et la restituent la nuit, causant le phénomène des « îlots de chaleur » : la nuit, la température des villes monte de quelques degrés par rapport à leur environnement. Pour beaucoup d’habitants, en particulier ceux qui sont trop pauvres pour avoir des équipements de refroidissement comme la climatisation, les politiques d’adaptation des collectivités locales sont littéralement une question de vie ou de mort.

Certaines villes prennent cet enjeu au sérieux, se déclarant en situation d’urgence climatique : Münster, par exemple, une ville de 300 000 habitants dans l’ouest de l’Allemagne, l’a fait en mai 2019, tout comme Bristol à l’automne 2018, ou[url=https://www.onedegreewarmer.eu/city/London (greater city)] encore Londres[/url], et Constance et d’autres villes encore.


L'article

________________________________________________________
Quelle merveille le cerveau...tout le monde devrait en avoir un.
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5086
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? Empty Re: Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver?

Message par Catharing le 2019-08-06, 18:45

Salut,

Changement climatique et santé. OMS


Principaux faits


  • Le changement climatique influe sur les déterminants sociaux et environnementaux de la santé: air pur, eau potable, nourriture en quantité suffisante, sécurité du logement.

  • Entre 2030 et 2050, on s’attend à ce que le changement climatique entraîne près de 250 000 décès supplémentaires par an, dus à la malnutrition, au paludisme, à la diarrhée et au stress lié à la chaleur.

  • On estime que le coût des dommages directs pour la santé (à l’exclusion des coûts dans des secteurs déterminants pour la santé tels que l’agriculture et l’eau et l’assainissement) se situe entre 2 et 4 milliards de dollars (US$) par an d’ici 2030.

  • Les zones n’ayant pas de bonnes infrastructures de santé, pour la plupart dans les pays en développement, seront les moins en mesure de se préparer et de faire face à la situation sans assistance.

  • La réduction des émissions de gaz à effet de serre, en élargissant le choix des transports, de l’alimentation et des énergies, peut entraîner une amélioration de la santé.


[...]

Caractéristiques des infections

Les conditions météorologiques influent fortement sur les maladies à transmission hydrique et celles véhiculées par les insectes, les gastéropodes ou d’autres animaux à sang froid.[...]
Le climat exerce aussi une forte influence sur le paludisme..
Selon certaines études, 2 milliards de personnes de plus pourraient être exposées au risque de transmission de la dengue d’ici les années 2080.

Qui est exposé au risque?

Toutes les populations ressentiront les effets du changement climatique, mais certaines sont plus vulnérables que d’autres. Celles qui vivent dans de petits états insulaires en développement ou dans d’autres régions côtières, dans les mégapoles, dans les régions montagneuses et dans les zones polaires sont particulièrement vulnérables.

Les enfants, en particulier ceux qui vivent dans les pays pauvres, sont parmi les plus vulnérables aux risques sanitaires qui vont en résulter et seront plus longtemps exposés à en subir les conséquences. Les effets sanitaires devraient être aussi plus graves pour les personnes âgées et les sujets présentant des infirmités ou des états pathologiques préexistants.


L'article

________________________________________________________
Quelle merveille le cerveau...tout le monde devrait en avoir un.
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5086
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? Empty Re: Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver?

Message par Rammstein le 2019-08-06, 21:24

L'OMS n'a pas dû lire les prévisions de Deagel, une obscure sous-officine de la CIA spécialisée dans le renseignement et le matériel militaire, et particulièrement suivie par les élites ! Les prévisions pour 2025 (dans un peu plus de 5 ans donc) sont particulièrement éloquentes !
- Population française : 67M => 39M
- Population US : 326M => 100M
- Population allemande : 80M => 28M

Lien 1 : http://www.deagel.com/country/forecast.aspx
Lien 2 : http://www.deagel.com/country/France_c0072.aspx

Avec 42% de la population française en moins, il devrait y avoir pléthore de logements vacants en France !  cheers

Bizarrement seuls les USA et l'Europe devraient être touchés par cette mystérieuse dépopulation massive... Le sujet inquiète et occupe en tout cas un paquet de curieux Outre-Rhin. Après enquête, il s'avère que les prévisions passées de Deagel se sont toujours révélées particulièrement exactes. Il n'y a donc pas de raison pour que celles de 2025 échappent à la règle ! Reste à savoir à quelle sauce nous allons être mangés...  dévil

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5234
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? Empty Re: Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver?

Message par Catharing le 2019-08-06, 23:37

Salut,


Crise climatique
Quels types de logement sont en mesure de tenir le choc ?
https://www.lavoixdunord.fr/619999/article/2019-08-01/crise-climatique-quels-types-de-logement-sont-en-mesure-de-tenir-le-choc

Maison de ville, pavillon en périphérie, maison de campagne, immeuble d’habitat collectif... Face au réchauffement climatique et à des phénomènes météo extrêmes de plus en plus fréquents, nos logements peuvent-ils résister ? Verdict pour quatre logements type avec Geoffrey Galand, architecte urbaniste lillois, spécialiste du développement durable.


Nos habitats sont-ils adaptés à la nouvelle donne climatique ?
https://www.lavoixdunord.fr/619595/article/2019-07-31/nos-habitats-sont-ils-adaptes-la-nouvelle-donne-climatique

Sécheresse, canicule, inondations, tempêtes... Face à des épisodes météorologiques extrêmes de plus en plus fréquents, les maisons et immeubles d’habitation de la région peuvent-ils faire face ? Et que faire en cas de sinistre ? Premier volet de notre enquête avec un état des lieux sur les effets de la sécheresse.


Changement climatique : comment villes et villages du Nord - Pas-de-Calais pourront faire face
https://www.lavoixdunord.fr/620388/article/2019-08-02/comment-villes-et-villages-de-la-region-pourront-faire-face-au-changement

Les épisodes météorologiques extrêmes mettent à l’épreuve nos habitats et au delà nos espaces publics. La crise climatique nous oblige à remettre en question notre façon de penser l’espace urbain. Après l’état des lieux (nos éditions précédentes), la prospective. Quels changements préconiser dans nos villes et villages ? Entretien avec Geoffrey Galand, architecte urbaniste, créateur de la licence d’urbanisme à l’Université de Lille.

________________________________________________________
Quelle merveille le cerveau...tout le monde devrait en avoir un.
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5086
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? Empty Re: Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver?

Message par Wasicun le 2019-08-07, 01:24

Ouais bon "deagle" c'est du réchauffé(gogol est ton ami)

________________________________________________________
THEY LIVE
Wasicun
Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2339
Age : 47
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? Empty Re: Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver?

Message par Résilient le 2019-08-07, 08:49

Salut,


Catharing a écrit:Crise climatique
Quels types de logement sont en mesure de tenir le choc ?
https://www.lavoixdunord.fr/619999/article/2019-08-01/crise-climatique-quels-types-de-logement-sont-en-mesure-de-tenir-le-choc

De toute façon, les logements actuels ont tous (à part certains châteaux-forts) été construits dans un contexte climatique donné au moment de leur édification. 

Donc, globalement, aucun logement "ancien" en France n'a été conçu pour une nouvelle donne climatique, qu'elle soit plus chaude ou plus froide, plus humide ou plus sèche.

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 1531
Localisation : Corrèze.
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? Empty Re: Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver?

Message par bricolo le 2019-08-07, 13:06

Rammstein a écrit:L'OMS n'a pas dû lire les prévisions de Deagel, une obscure sous-officine de la CIA spécialisée dans le renseignement et le matériel militaire, et particulièrement suivie par les élites ! Les prévisions pour 2025 (dans un peu plus de 5 ans donc) sont particulièrement éloquentes !
- Population française : 67M => 39M
- Population US : 326M => 100M
- Population allemande : 80M => 28M

Lien 1 : http://www.deagel.com/country/forecast.aspx
Lien 2 : http://www.deagel.com/country/France_c0072.aspx

Avec 42% de la population française en moins, il devrait y avoir pléthore de logements vacants en France !  cheers

Bizarrement seuls les USA et l'Europe devraient être touchés par cette mystérieuse dépopulation massive... Le sujet inquiète et occupe en tout cas un paquet de curieux Outre-Rhin. Après enquête, il s'avère que les prévisions passées de Deagel se sont toujours révélées particulièrement exactes. Il n'y a donc pas de raison pour que celles de 2025 échappent à la règle ! Reste à savoir à quelle sauce nous allons être mangés...  dévil

Rammstein
ça sent une petite guerre ou un gros caillou dans l'atlantique clind'oeil clind'oeil

________________________________________________________
Very Happy fabrique une fusée pour aller sur le soleil __non suis pas fou :j'irais la nuit Laughing
bricolo
bricolo
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 672
Age : 69
Localisation : RPLOB
Emploi : retraité a plein temps
Loisirs : tout ce qui est gratuit
Date d'inscription : 19/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? Empty Re: Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver?

Message par Kyraly le 2019-08-08, 09:57

https://www.wri.org/applications/aqueduct/country-rankings/?country=FRA&indicator=bws

Ce site propose d'identifier les zones à risque d'un point de vue Hydrique au vu des données actuelles (je n'ai pas creuser leur mode de calcul).

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? Captur97

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2319
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum