Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? - Page 2 Empty Re: Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver?

Message par Kerkallog le Jeu 8 Aoû 2019 - 10:08

_je consultais ce site ce matin, mais il manque beaucoup de précision:

_découpage uniforme du territoire français sur la norme des nouvelles régions!?

_prévisions très curieuses pour les zones sud déjà impactées depuis 20 ans!?
_manque de détails pour les zones littorales...

________________________________________________________
Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? - Page 2 0_0_0_12  Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? - Page 2 00000012Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? - Page 2 00000065 y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? - Page 2 00000013 sunny Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? - Page 2 _che-g17
Kerkallog
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2156
Date d'inscription : 19/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? - Page 2 Empty Re: Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver?

Message par Wasicun le Jeu 8 Aoû 2019 - 11:57

En effet c'est plutôt grossier et surtout cela ne tient absolument pas compte de l'hydrologie ou de la topographie locale (ce qui sur le terrain devrait entraîner de très nombreux contrastes). Donc bon ... encore une cartographie volontairement alarmiste ? scratch

________________________________________________________
THEY LIVE
Wasicun
Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Age : 47
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? - Page 2 Empty Re: Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver?

Message par Catharing le Jeu 19 Sep 2019 - 22:33

Salut,



Réchauffement climatique : 7 °C de plus en 2100, ça changerait quoi en France ?


Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? - Page 2 U5SYTESLV34WPUTFVWUZ2SSAGI

L'article

________________________________________________________
"Il y a une espérance infinie..mais pas pour nous". Kafka
"Sur cette terre, le risque de mourir diminue. C'est la peur de mourir qui nous tue".
"N'oublies pas que chaque personne que tu croises mène une guerre dont tu ignores tout."
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5024
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? - Page 2 Empty Re: Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver?

Message par Kyraly le Lun 23 Sep 2019 - 16:39

et pendant ce temps là, a NYC

https://www.courrierinternational.com/depeche/travaux-herculeens-new-york-pour-resister-la-montee-des-eaux.afp.com.20190921.doc.1k96ny.xml

Murets de sable à Manhattan et Brooklyn, dunes surélevées sur les plages les plus exposées, vastes chantiers à l'étude: New York se veut un modèle d'anticipation face à la montée des eaux, mais les travaux avancent lentement et la facture s'annonce astronomique.

Plusieurs milliards de dollars ont été dépensés pour protéger le réseau électrique et le métro, indispensable à la circulation des 8,5 millions de New-Yorkais.

Les chantiers les plus ambitieux n'ont pas commencé: la mairie doit lancer en 2020 des travaux sur trois ans pour surélever le grand parc longeant l'East River au sud de Manhattan.
Et le maire démocrate Bill de Blasio a présenté en mars un projet pour protéger la pointe sud de Manhattan, où sont concentrés 10% des emplois de la ville: elle serait prolongée par une bande de terre, qui permettrait de gagner 150 mètres sur l'East River et d'"absorber l'énergie d'une tempête", explique Steve Cohen, expert en politique environnementale à l'Institut de la Terre de l'université Columbia.
Mais ces travaux prendraient des années et coûteraient jusqu'à 10 milliards de dollars, dont le financement est incertain.

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2247
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? - Page 2 Empty Re: Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver?

Message par Catharing le Ven 27 Sep 2019 - 19:44

Salut,

Les assureurs pourraient constater une hausse de cas d’habitations endommagées par la sécheresse.

Tous les ans, près de 20 000 ménages résidant en France subissent les conséquences de la subsidence, se traduisant par un mouvement des terrains argileux situés sous leur demeure.
Ainsi, les portes peinent à se fermer et les murs se fissurent. Les foyers craignent que leur maison ne s’effondre à tout moment.
Ce phénomène pourrait prendre de l’ampleur au point de devenir une tendance, s’il faut tenir compte du changement climatique.

En se référant au rapport des sénateurs qui se sont basés sur de nombreuses études, dont celles de la FFA, d’ici la moitié du XXIème siècle, les dégâts provoqués par la sécheresse devraient être multipliés par trois.
....
Des travaux qui excèdent les 25 000 euros en cas de fissures

Une personne dispose de 10 jours pour déposer une demande d’indemnisation auprès de son assureur dès lors que sa demeure a subi les conséquences inquiétantes de la sécheresse.
La compagnie d’assurance se chargera d’apprécier le coût des dégâts pour ensuite indemniser la victime dans les 3 mois qui suivent la parution de l’arrêté ministériel. Ce document atteste de l’existence de la catastrophe naturelle qui sévit dans la commune concernée.

Un récent rapport dressé par les parlementaires concernant les risques climatiques établit qu’une habitation dont les murs sont fissurés requiert 25 500 euros de travaux en moyenne. Bien que l’état de catastrophe soit reconnu, la somme qui reste à la charge de l’assuré s’élève à 1 520 euros.
......
En tout cas, sur la période 1989-2018, la couverture des sinistres liés à la sécheresse a coûté 12 milliards d’euros aux assureurs.
Il s’agit ainsi de la catastrophe naturelle la plus onéreuse après les inondations (plus de 20 milliards d’euros), d’après Thierry Cohignac. En 2018, les dépenses ont été estimées entre 850 millions et 1 milliard d’euros.
L'article




Sécheresse géotechnique -De la connaissance de l’aléa à l’analyse de l’endommagement du bâti

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? - Page 2 Captur45

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? - Page 2 Captur46

Source



Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? - Page 2 Resume_3

Quatre ans après la loi Alur, une nouvelle loi sur le logement a été publiée au Journal Officiel du 24 novembre 2018. Il s’agit de la loi dite "Elan" ou "portant évolution du logement, de l'aménagement et du numérique".
 
Ce texte en date du 23 novembre 2018 compte 234 articles et réforme de nombreux domaines : copropriété, location, construction, urbanisme… Le Conseil constitionnel a validé la majorité des dispositions dans sa décision en date du 15 novembre 2018.
Dans quelles zones ?
Ces dispositions s’appliqueront dans les zones exposées au phénomène de mouvement de terrain différentiel consécutif à la sécheresse et à la réhydratation des sols. Ces zones seront définies par arrêté des ministres chargés de la construction et de la prévention des risques majeurs.
 
En cas de vente d’un terrain non bâti constructible
Une étude géotechnique préalable sera fournie par le vendeur. Cette étude sera annexée à la promesse de vente ou, à défaut de promesse, à l’acte authentique de vente. En cas de vente publique, l’étude est annexée au cahier des charges. Elle restera annexée au titre de propriété du terrain et suit les mutations successives de celui-ci.
 
A noter : les ventes de terrains non bâtis destinés à la construction dans des secteurs où les dispositions d’urbanisme applicables ne permettent pas la réalisation de maisons individuelles n’entrent pas dans ce champ d’application.
....
L'article


________________________________________________________
"Il y a une espérance infinie..mais pas pour nous". Kafka
"Sur cette terre, le risque de mourir diminue. C'est la peur de mourir qui nous tue".
"N'oublies pas que chaque personne que tu croises mène une guerre dont tu ignores tout."
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5024
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? - Page 2 Empty Re: Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver?

Message par Catharing le Sam 28 Sep 2019 - 12:26

Salut,



________________________________________________________
"Il y a une espérance infinie..mais pas pour nous". Kafka
"Sur cette terre, le risque de mourir diminue. C'est la peur de mourir qui nous tue".
"N'oublies pas que chaque personne que tu croises mène une guerre dont tu ignores tout."
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5024
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? - Page 2 Empty Re: Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver?

Message par Catharing le Ven 11 Oct 2019 - 22:11

Salut,

Impacts du changement climatique, à quoi faut-il s’attendre en France ?

L'article

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? - Page 2 Publication-Carbone-4-Impacts-Changement-climatique-France_01-768x1276

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? - Page 2 Publication-Carbone-4-Impacts-Changement-climatique-France-02-768x1280

________________________________________________________
"Il y a une espérance infinie..mais pas pour nous". Kafka
"Sur cette terre, le risque de mourir diminue. C'est la peur de mourir qui nous tue".
"N'oublies pas que chaque personne que tu croises mène une guerre dont tu ignores tout."
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5024
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? - Page 2 Empty Re: Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver?

Message par troisgriffes le Sam 12 Oct 2019 - 13:19

Article intéressant.
Coté sanitaire,les premiers cas de dengue autochtone:

https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-a-transmission-vectorielle/chikungunya/articles/donnees-en-france-metropolitaine/chikungunya-dengue-et-zika-donnees-de-la-surveillance-renforcee-en-france-metropolitaine-en-2019
troisgriffes
troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 3037
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? - Page 2 Empty Re: Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver?

Message par Catharing le Sam 12 Oct 2019 - 13:52

Salut,


Comment habiterons-nous dans 20 ans ?

Dans un récent rapport sur le logement, le think-tank français Terra Nova s’est intéressé non pas à la construction et au bâti mais aux manières d’habiter qui seront les nôtres dans vingt ans ans.
Un travail prospectif auquel a participé La Fabrique de la Cité (Groupe VINCI) et qui touche aussi bien à la redéfinition de la vie familiale, au vieillissement de la population, au changement du travail, au développement de la mobilité ou encore à l’apparition de l’économie du partage.
Il est  courant d'imaginer l'avenir du logement en termes de volumes à construire, de rythme des chantiers, de budgets à mobiliser.
Nous avons voulu mener ici un exercice différent, centré d'abord sur les manières d'habiter plutôt que sur la construction et le bâti.
Comment habiterons-nous dans 20 ans ?
[...]
En France, le contraste est particulièrement important entre les territoires en développement, qui ne sont pas tous des centres urbains, et les zones moins denses, qui ne manquent pas toutes d'attractivité.
Cette géographie de l'habitat met en évidence une contradiction des dynamiques en cours.
D'un côté, les métropoles risquent de ne plus être accessibles à une part croissante de la population, en raison du coût d'accès trop élevé au logement en ville-centre. De l'autre, le mouvement d'étalement urbain qui permet de loger les citadins aux alentours des métropoles entraîne des coûts d'infrastructure particulièrement lourds et n'est pas soutenable d'un point de vue environnemental.
[...]
Malgré les contraintes qui conditionnent nos choix à vingt ans, plusieurs scénarios d'avenir sont possibles.
Nous avons choisi d'en formaliser quatre pour débattre des choix à privilégier :

"la concentration métropolitaine",
"la saturation urbaine",
"la révolution du partage"
et "le réseau des métropoles".

Seul le dernier scénario permet d'imaginer un rapport équilibré au territoire, qui prenne en compte la lutte contre les inégalités, les impératifs environnementaux et notre qualité de vie.
Le rapport

________________________________________________________
"Il y a une espérance infinie..mais pas pour nous". Kafka
"Sur cette terre, le risque de mourir diminue. C'est la peur de mourir qui nous tue".
"N'oublies pas que chaque personne que tu croises mène une guerre dont tu ignores tout."
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5024
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver? - Page 2 Empty Re: Ou et comment vivrons-nous dans l'avenir si la situation devait s'aggraver?

Message par Kyraly le Jeu 17 Oct 2019 - 20:19

Dans les Alpes? En tout cas, cette vision propective du mont Blanc en 2059 laisse apenser que ce sera vivable :
https://www.montagnes-magazine.com/actus-recit-anticipation-chamonix-2059


Alors que le mois de juin 2019 est apparu comme l’un des plus chauds jamais enregistré en France, le mont Blanc n’a pas été épargné par la canicule. Le 27 juin dernier, la station météo du col Major, située à proximité du sommet, à 4 750 m, enregistrait la température record de 6,8 °C.

Une situation caniculaire encore exceptionnelle aujourd’hui, mais qui pourrait devenir la norme, selon les projections réalisées par une équipe de scientifiques français et italiens, associés notamment au Centre de recherches sur les écosystèmes d’altitude (Créa Mont-Blanc), basé à Chamonix. Dans un rapportdévoilé il y a quelques semaines, ils font état d’une augmentation potentielle de 3 °C à l’échelle du massif d’ici la fin de siècle, d’une baisse des précipitations estivales entraînant des périodes de sécheresse intenses, et de la multiplication des évènements extrêmes, canicules et inondations en tête.


Le récit d’anticipation ci-dessous est basé, en partie, sur leurs projections, ainsi que sur les travaux du chercheur Jacques Mourey de l’université Savoie-Mont-Blanc, qui mène actuellement une thèse sur « L’alpinisme à l’épreuve du changement climatique ».

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2247
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum