Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Page 5 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant

Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 5 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par Résilient le Mer 12 Juin 2019 - 22:01

Alors, je reprends tes probabilités dans l'ordre des articles :

Le Monde a écrit:Le Résumé pour les décideurs expose que "l'essentiel de l'augmentation observée des températures moyennes depuis le milieu du XXe siècle est très probablement dû à l'augmentation des concentrations de gaz à effet de serre engendrées par l'homme". Dans le langage du GIEC, "très probablement" signifie "avec une probabilité supérieure à 90 %". 



Le figaro a écrit:Le cinquième rapport du Giec (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat), présenté vendredi matin à Stockholm, en Suède, confirme ainsi sans ambiguïté les constats dressés dès le premier rapport publié en 1990: la Terre se réchauffe et les activités humaines en sont la cause principale


Futura sciences a écrit:Aujourd'hui, le Giec est sans équivoque. L'Homme est en partie responsable du changement climatique que l'on observe aujourd'hui.

Je n'ai pas trouvé dans les articles que tu cites les 95% et les 99% de certitudes. J'ai peut-être raté quelque chose. 
Mais la question n'est pas là. 

Les articles que tu cites en source devraient refléter, si je te comprends bien, une certitude scientifique croissante quant à la responsabilité humaine dans le changement climatique. 

Or, les mots ont un sens : 

2007 : "l'essentiel de l'augmentation observée des températures moyennes depuis le milieu du XXe siècle est très probablement dû à l'augmentation des concentrations de gaz à effet de serre engendrées par l'homme"


2013 : "la Terre se réchauffe et les activités humaines en sont la cause principale


2019 : "L'Homme est en partie responsable du changement climatique que l'on observe aujourd'hui

Ce que je comprends de cette succession d'affirmations, c'est que si, effectivement, on est de plus en plus certain de la responsabilité de l'activité humaine sur le changement climatique, on atténue de plus en plus la proportion de cette responsabilité dans le changement climatique : on passe "d'essentielle", à "principale", puis à "en partie responsable". 

C'est du même registre sémantique que quand je disais à Jeff "On passe de l'affirmation "C'est l'activité humaine qui modifie le climat" à "l'activité humaine accélère un changement climatique naturel". Ce n'est déjà plus la même chose". 


Il y a autre chose qui fait changer le climat que l'activité humaine qui n'est, au pire, qu'un accélérateur du processus. Mais pas la cause de son déclenchement.   

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 1535
Localisation : Corrèze.
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 5 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par Jeff01 le Jeu 13 Juin 2019 - 11:24

Résilient a écrit:C'est du même registre sémantique que quand je disais à Jeff "On passe de l'affirmation "C'est l'activité humaine qui modifie le climat" à "l'activité humaine accélère un changement climatique naturel". Ce n'est déjà plus la même chose". 

Mais ça reste faux. On sait (y a pas matière à discussion sur ce point) qu'avant l'ère industrielle on était en refroidissement. J'ai mis des sources plus haut et 3G en a parlé aussi. Donc non, on accélère rien du tout, on a non seulement inversé une tendance puis on l'a amplifié.
Le seul point d'incertitude est "qu'est ce qui a inversé la tendance et accéléré le réchauffement ?". Effectivement impossible d'être catégorique et de dire que c'est 100% l'homme.
Sauf que :
- la tendance s'est inversée pile poil à la décennie près au début de la première révolution industrielle, ou le taux de CO2 était de 280 ppm et stable autour de cette valeur depuis des milliers (millions) d'années. https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/climatologie-taux-co2-atmosphere-atteint-record-jamais-vu-depuis-3-millions-annees-19695/
- la tendance au réchauffement s'est accéléré pile poil en même temps que notre utilisation du charbon, puis du pétrole.
- le taux de CO2 dans l'atmosphère qui grimpe (de 280 en 1800 à 415 ppm aujourd'hui) colle parfaitement avec les émissions par l'activité humaine (donc pas de doute sur l'origine, il n'y a pas une gigantesque source de CO2 naturelle qui s'est réveillé au même moment)
- les simulations sur l'évolution du climat avec un taux de CO2 qui grimpe doucement jusque 415 ppm (actuel) collent parfaitement à la décimale près sur les constatations depuis 3 décennies.

Donc ok, on pourra jamais dire avec certitude "c'est ça, point barre" sauf que si c'est pas ça, bah on a aucune idée de ce que ça pourrait être d'autre.
Donc selon le bon vieux principe du rasoir d'Ockham, les hypothèses suffisantes les plus simples doivent être préférées.

Jeff01
Membre

Masculin Nombre de messages : 591
Age : 44
Date d'inscription : 23/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 5 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par Résilient le Jeu 13 Juin 2019 - 12:00

Jeff a écrit:la tendance s'est inversée pile poil à la décennie près au début de la première révolution industrielle, ou le taux de CO2 était de 280 ppm et stable autour de cette valeur depuis des milliers (millions) d'années. 



C'est là dessus que je tique : si je comprends ce que tu écris, on aurait inversé une tendance climatique en quelques années, en la faisant passer du refroidissement au réchauffement, juste à cause de nos émissions de CO2 ? 



Jeff a écrit:- la tendance au réchauffement s'est accéléré pile poil en même temps que notre utilisation du charbon, puis du pétrole.

Même question : en quelques années également ? 


Le tout, alors qu'on nous parle de problématiques d'inertie climatique et de rétroactions qui rendent très difficiles les prévisions parce que, précisément, nos actions sur le climat mettent beaucoup de temps à être perceptibles et qu'il faudrait plusieurs décennies, voire plusieurs siècles simplement pour ralentir le phénomène ?  


Il y a clairement un problème d'échelle de temps, là. 

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 1535
Localisation : Corrèze.
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 5 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par Jeff01 le Jeu 13 Juin 2019 - 12:55

Non, tu confonds 2 choses.
Le climat répond assez rapidement à la variation de CO2, et lors de nos premières combustions majeures à la première révolution industrielle, le climat a effectivement répondu en quelques décennies

Regarde figures 5 et 6 ici : http://planet-terre.ens-lyon.fr/article/co2-atm-temp.xml

Et si on trouve un bouton magique qui refait descendre le taux de CO2 à 280-300 ppm, il est à peu près certain que le dérèglement climatique serait instantanément corrigé.
On a même bénéficié d'un effet retard et modérateur pour nos utilisations d'aérosols comme le montre l'article du Monde.

Après, on parle d'inertie climatique parce que justement l'effet est quand même difficilement perceptible par le commun des mortels. Dans notre quotidien c'est à peine visible. Il faut un graph des moyennes de température sur des décennies pour voir la tendance.

Aujourd'hui on sait que le dérèglement va durer un bail parce que le taux de CO2 va mettre des siècles à redescendre :
- les mécanismes de régulation du CO2 mettent longtemps à se mettre en place, notamment la formation de craie par les coccolithes qui ont formés les falaises d'Etretat, de Boulogne et de Douvres au crétacé
- la hausse des températures va favoriser l'apparition de boucles de rétroactions sur le stockage de méthane (GES 40x plus puissant que CO2) dans le permafrost et dans les hydrures de méthane dans les grands fonds océaniques.

Donc non, il n'y a aucune incohérence d'échelle de temps

Jeff01
Membre

Masculin Nombre de messages : 591
Age : 44
Date d'inscription : 23/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 5 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par Résilient le Jeu 13 Juin 2019 - 14:28

Bon écoute : J'arrête de discuter et tu as certainement raison. La planète se réchauffe à cause de nous et on va tous en mourir. Ou pas.  

Pour ce qui me concerne, ce n'est pas un sujet qui me préoccupe suffisamment pour que je perde mon temps plus que de raison à éplucher de la documentation scientifique qu'on nous vend comme irréfutable d'un côté et comme farfelue de l'autre. 

J'en reste donc là sur le sujet, mais sincèrement et malgré le fait que je pense être quelqu'un d'assez ouvert d'esprit, je ne suis pas plus convaincu qu'au début.

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 1535
Localisation : Corrèze.
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 5 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par Jeff01 le Jeu 13 Juin 2019 - 14:45

ce n'est pas un sujet qui me préoccupe suffisamment pour que je perde mon temps plus que de raison à éplucher de la documentation scientifique

C'est justement ma question, pourquoi justement tu perd du temps à vouloir absolument réfuter une hypothèse qui est largement admisse par l'immense majorité du monde scientifique ? Pourquoi tu veux absolument que le réchauffement ne soit pas anthropique ? Ou pourquoi ça te choque tant que ça que ça soit anthropique ?

Jeff01
Membre

Masculin Nombre de messages : 591
Age : 44
Date d'inscription : 23/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 5 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par Résilient le Jeu 13 Juin 2019 - 15:07

Jeff01 a écrit:
ce n'est pas un sujet qui me préoccupe suffisamment pour que je perde mon temps plus que de raison à éplucher de la documentation scientifique

C'est justement ma question, pourquoi justement tu perd du temps à vouloir absolument réfuter une hypothèse qui est largement admisse par l'immense majorité du monde scientifique ? Pourquoi tu veux absolument que le réchauffement ne soit pas anthropique ? Ou pourquoi ça te choque tant que ça que ça soit anthropique ?

Je ne tente pas de réfuter quoi que ce soit. Je ne crois pas à l'origine purement anthropique du changement climatique, c'est tout. 

Comme un paquet de scientifiques, d'ailleurs, dont les explications me paraissent plus en accord avec ce fameux "rasoir d'Ockham". A tout le moins, c'est ce que je retiens de différentes lectures sur le sujet.

Donc, à moins que tu sois psy, je ne vois pas l'intérêt de me justifier plus avant sur mes convictions sur le sujet. Je soulève simplement des questions sur les points qui me chiffonnent sur un sujet qui semble totalement consensuel mais qui, quand on creuse un peu, ne l'est en fait pas.

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 1535
Localisation : Corrèze.
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 5 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par Wasicun le Jeu 13 Juin 2019 - 17:18

+1 scratch wall

________________________________________________________
Aurora Borealis in 4K/AK ...
Wasicun
Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2343
Age : 47
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 5 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par troisgriffes le Jeu 13 Juin 2019 - 18:31

Une petite remarque comme cela ,au passage.
Un mode de pensée intéressant pour sa préparation:Avoir l'esprit cartésien.
Si on l'a pas,cela s'apprend.
clind'oeil
troisgriffes
troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 3071
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 5 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par Résilient le Jeu 13 Juin 2019 - 18:45

troisgriffes a écrit:Une petite remarque comme cela ,au passage.
Un mode de pensée intéressant pour sa préparation:Avoir l'esprit cartésien.
Si on l'a pas,cela s'apprend.
clind'oeil

Tu peux préciser pour qui tu parles, en passant également ?

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 1535
Localisation : Corrèze.
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 5 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par Wasicun le Jeu 13 Juin 2019 - 20:07

troisgriffes a écrit:Une petite remarque comme cela ,au passage.
Un mode de pensée intéressant pour sa préparation:Avoir l'esprit cartésien.
Si on l'a pas,cela s'apprend.
clind'oeil
En effet !!! Remarque on ne peut plus pertinente cheers
EDIT / PS : c'est bien pour cela que je suis toujours en vie.


Dernière édition par Wasicun le Jeu 13 Juin 2019 - 23:42, édité 1 fois

________________________________________________________
Aurora Borealis in 4K/AK ...
Wasicun
Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2343
Age : 47
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 5 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par Catharing le Jeu 13 Juin 2019 - 20:37

Salut,
Juste pour info,combien d'entre vous se sont farcis le  rapport spécial du GIEC d’octobre 2018  en anglais (la seule version disponible jusqu'à fin Mai 2019)? Basketball
Car quitte à être cartésien,il serait logique de savoir de quoi on parle,non? clind'oeil

C'est la question posé par  Brice Montagne, citoyen français engagé pour l’action climatique en Europe.
Le 5 février, il interpellait publiquement la chambre des députés du Luxembourg, son pays de résidence :
« Le rapport du GIEC, qui a été publié en automne 2018, détaille tout ce que nous devons faire et tout ce à quoi nous avons affaire. J’ai une question pour vous : qui a lu ce rapport ? »
Aucune main ne se leva dans l’hémicycle. Possible confusion entre acronymes français GIEC et anglais IPCC, l’excuse sera invoquée par la suite. Au-delà de l’anecdote, la large majorité d’hommes et de femmes politiques semble ne pas avoir lu le court « résumé pour décideurs » d’une trentaine de pages en anglais.

Comment prendre les bonnes décisions politiques sans s’être au préalable approprié le constat scientifique ?

Cette évaluation de l’état des connaissances par la communauté scientifique a justement pour visée d’éclairer les choix politiques, de manière neutre et non prescriptive : pourquoi dès lors un rapport pourtant approuvé par tous les pays n’est-il pas systématiquement discuté en session plénière dans les parlements ?

Mais rassurez-vous,une version en français est désormais disponible ici .... study Bonne lecture (sans moi je n'ai plus d'aspirine)

________________________________________________________
Quelle merveille le cerveau...tout le monde devrait en avoir un.
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5092
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 5 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par Rammstein le Jeu 13 Juin 2019 - 21:56

On est sûr et certain que ce rapport 2018 n'est pas pipeauté ? Parce que celui de 2013... dévil

Franchement, la plupart des lecteurs de ce forum ont survécu au péril jaune, à la guerre froide, au trou dans la couche d'ozone, à la vache folle, au bug de l'an 2000, aux épidémies de SRAS, grippe aviaire et ébola, à la fin du calendrier maya... Alors le réchauffement climatique...

Même si dans 30 ans une météorite devait s'écraser sur terre et annihiler toute vie humaine, personne ne changerait ses petites habitudes. Pourquoi ? Parce que la menace, telle qu'elle nous est présentée, est trop globale pour être enrayée au niveau individuel. Cela n'empêche pas bien sûr de stocker des boîtes de raviolis, cultiver des quintaux de patates, construire des bunkers et s'entraîner aux premiers soins, tout en continuant à rouler en diesel. Mais les histoires de colibris, plus grand monde y croit, surtout quand en face des milliards d'individus rêvent de se hisser à notre niveau de vie ! mrsgreen

Enfin pour enfoncer le clou, je pense qu'à défaut de parvenir à réduire l'activité humaine, "on" nous oriente plutôt vers une réduction radicale du nombre d'humains, de gré ou de force. Même si cela n'a aucune incidence sur le taux de CO2 (wer weiß?), cela résoudra une floppée d'autres problèmes.

Mes 2 balles...

Rammstein


________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5236
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 5 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par Wasicun le Jeu 13 Juin 2019 - 23:48

Na bitte ... alles ausser Eur0s : meine 3,91 DM (oder 27,52 Schilling !) dévil

________________________________________________________
Aurora Borealis in 4K/AK ...
Wasicun
Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2343
Age : 47
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 5 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par Résilient le Ven 14 Juin 2019 - 15:15

Cath a écrit:Salut,
Juste pour info,combien d'entre vous se sont farcis le  rapport spécial du GIEC d’octobre 2018  en anglais (la seule version disponible jusqu'à fin Mai 2019)? Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 5 Icon_basketball
Car quitte à être cartésien,il serait logique de savoir de quoi on parle,non? Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 5 310536

Est-ce bien utile, puisque le GIEC ne peut statutairement pas faire autrement que de confirmer le changement climatique d'origine humaine.  

Si on se réfère à son acte de naissance, sa mission c'est :


Wikipédia a écrit:"d’évaluer, sans parti pris et de façon méthodique, claire et objective, les informations d’ordre scientifique, technique et socio-économique qui nous sont nécessaires pour mieux comprendre les risques liés au réchauffement climatique d’origine humaine, cerner plus précisément les conséquences possibles de ce changement et envisager d’éventuelles stratégies d’adaptation et d’atténuation". 


Donc, la raison d'être du GIEC n'est pas de déterminer s'il existe un réchauffement climatique d'origine humaine, puisque son existence est actée dès 1988 (date de la création du GIEC), mis d'en prévoir les conséquences et les manières de s'y adapter ou de l'atténuer. 

C'est nous, péquins, qui imaginons benoîtement que la question de l'origine anthropique fait partie de la discussion, alors qu'elle est fixée arbitrairement dès avant le démarrage des travaux. 

En fait, c'est nous qui n'avons rien compris au film. Shocked

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 1535
Localisation : Corrèze.
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 5 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par troisgriffes le Ven 14 Juin 2019 - 18:36

@Résilient: A la cantonade.
troisgriffes
troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 3071
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 5 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par Kyraly le Sam 15 Juin 2019 - 23:10

Résilient a écrit:

Si on se réfère à son acte de naissance, sa mission c'est :


Wikipédia a écrit:"d’évaluer, sans parti pris et de façon méthodique, claire et objective, les informations d’ordre scientifique, technique et socio-économique qui nous sont nécessaires pour mieux comprendre les risques liés au réchauffement climatique d’origine humaine, cerner plus précisément les conséquences possibles de ce changement et envisager d’éventuelles stratégies d’adaptation et d’atténuation". 


Donc, la raison d'être du GIEC n'est pas de déterminer s'il existe un réchauffement climatique d'origine humaine, puisque son existence est actée dès 1988 (date de la création du GIEC), mis d'en prévoir les conséquences et les manières de s'y adapter ou de l'atténuer. 

C'est nous, péquins, qui imaginons benoîtement que la question de l'origine anthropique fait partie de la discussion, alors qu'elle est fixée arbitrairement dès avant le démarrage des travaux. 

En fait, c'est nous qui n'avons rien compris au film. Shocked

https://fr.wikipedia.org/wiki/Controverse_sur_le_r%C3%A9chauffement_climatique#cite_note-4 a écrit:L'hypothèse d'une responsabilité humaine au réchauffement climatique est présentée par le GIEC dans ses rapports successifs : d'abord hypothétique dans les rapports de 1990 et 1995, elle est de plus en plus affirmée dans les rapports de 2001 et 20074
C'est un peu plus nuancé là...

Et je suis tombé sur cet article recent : https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/les-activites-humaines-dereglent-le-climat-et-c-est-sur-a-99-9995_126206

Selon une nouvelle étude, les activités humaines sont bel et bien responsables du dérèglement climatique actuel. En compilant 40 ans de données satellitaires, les scientifiques ont remarqué que les températures augmentaient plus en été qu'en hiver et que l'écart mensuel entre les maximales et les minimales grandissait. La marque des gaz à effet de serre.


________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2324
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 5 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par Résilient le Dim 16 Juin 2019 - 9:33

Salut, 


Kyraly a écrit:C'est un peu plus nuancé là... 

Il n'y a pas de nuance : la mission initiale et officielle du GIEC est, au mot près, celle donnée par Wikipédia. Tu vas la retrouver, par exemple, ICI

Cette mission est fondée sur l'existence d'un changement climatique d'origine anthropique postulé dès le départ, et qui n'aurait pas dû faire l'objet de discussions. 

D'autre pat, le GIEC ne mène pas d'études scientifiques : il les recense, les compile, les synthétise : 


Il n’a pas pour mandat d’entreprendre des travaux de recherche ni de suivre l’évolution des variables climatologiques ou d’autres paramètres pertinents. Ses évaluations sont principalement fondées sur les publications scientifiques et techniques dont la valeur scientifique est largement reconnue.

Il compile et synthétise donc naturellement toutes les études qui intègrent l'objet de sa mission : les conséquences du changement climatique d'origine anthropique. 

IL n'empêche cependant que, créé en 1988 sur la base d'une certitude, il lui apparaît toujours nécessaire de trouver des justifications scientifiques à son postulat de base. Ce qui est anormal en soi, puisqu'un postulat, tout comme un dogme ne se démontre pas.


Et je suis tombé sur cet article recent : https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/les-activites-humaines-dereglent-le-climat-et-c-est-sur-a-99-9995_126206

Lisons-le :

Les activités humaines dérèglent le climat et c'est sûr à 99,9995%

Plus aucun doute, donc 

Après le rappel obligatoire du Credo et une fois l'anathème jeté sur les sceptiques :  

Le réchauffement terrestre est observable depuis des dizaines d'années et l'influence de l'homme paraît évidente. Toutefois, les plus sceptiques (qui se retrouvent parfois à la tête d'un État) continuent à dire que rien ne prouve que le réchauffement ne soit pas naturel.

 C'est très scientifique, comme paragraphe, et pas du tout orienté. C'est bien. 



Ceci étant, ce que je comprends à la lecture de l'article, c'est que cette étude est avant tout une évaluation statistique basée sur des relevés de  températures. 

Le résultat de l'étude : 

 Une nouvelle étude parue le 20 juillet 2018 dans la prestigieuse revue Science, chiffre à seulement 5 sur 1.000.000  la probabilité que l'homme ne soit pas responsable, au moins en partie, du changement climatique. 

On part d'une cause anthropique "Au moins en partie" (j'insiste) à la conclusion immédiate du journaliste scientifique : 

Autant dire qu'il n'y a plus de doutes (s'il en restait) que ce sont bien les activités humaines qui sont à l'origine des dérèglements climatiques que l'on observe aujourd'hui. 

Et y'a rien qui dérange personne, là ???

On poursuit : 

Grâce à un modèle statistique, les experts sont ici parvenus à distinguer la part du réchauffement climatique naturel de celui imputable aux activités humaines.

Ah, enfin...une réponse. On reconnaît enfin que le réchauffement climatique a une cause naturelle et, éventuellement une cause humaine (que cette étude est sensée démontrer).

Sauf que cette part humaine....on ne la connaît toujours pas, au contraire de l'article laisse penser. Mais par contre, on est certain à 99,9995% qu'elle existe.

La seule conclusion de cette étude qui nous soit livrée par cet article, c'est que : 

"D'après les calculs des chercheurs, il y aurait seulement cinq chances sur un million pour que l'homme ne soit pas responsable de ce dérèglement climatique". Lequel dérèglement consiste en ce que "les températures   maximales augmentent plus vite que les minimales".  

Les conclusions de l'étude en anglais (ici), sont moins évidentes : 

We provide scientific evidence that a human-caused signal in the seasonal cycle of tropospheric temperature has emerged from the background noise of natural variability. 

Soit, en bon Français google : "Nous apportons des preuves scientifiques de l'émergence d'un signal d'origine humaine du bruit de fond de la variabilité naturelle dans le cycle saisonnier de la température troposphérique".

En d'autres termes, la température troposphérique varie selon des cycles saisonniers lourds (car naturels) desquels émergence une influence humaine (laquelle ? comment ? combien ?).

Et pour finir, une preuve de plus que cet article a été écrit avec les pieds par quelqu'un qui ne s'est pas relu : 


 Le dernier rapport du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) évaluait à 95% la probabilité que l'Homme soit responsable du changement climatique." Maintenant la probabilité est nettement plus faible. "Ça renforce ce qu'on pensait" conclut Jean Jouzel. 

Je chipotte, bien entendu, et je pense qu'il s'agit d'une coquille. Mais lis bien cette phrase, car elle dit le contraire de ce qu'elle entend démontrer : Avant, on était sûr à 95% que l'homme était responsable du changement climatique, et maintenant, cette probabilité est nettement plus faible. LOL

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 1535
Localisation : Corrèze.
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 5 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par Kyraly le Dim 16 Juin 2019 - 20:42

Pour info, sur le site du GIEC (https://www.ipcc.ch/about/)

Created in 1988 by the World Meteorological Organization (WMO) and the United Nations Environment Programme (UNEP), the objective of the IPCC is to provide governments at all levels with scientific information that they can use to develop climate policies. IPCC reports are also a key input into international climate change negotiations.

The IPCC is an organization of governments that are members of the United Nations or WMO. The IPCC currently has 195 members. Thousands of people from all over the world contribute to the work of the IPCC. For the assessment reports, IPCC scientists volunteer their time to assess the thousands of scientific papers published each year to provide a comprehensive summary of what is known about the drivers of climate change, its impacts and future risks, and how adaptation and mitigation can reduce those risks.

An open and transparent review by experts and governments around the world is an essential part of the IPCC process, to ensure an objective and complete assessment and to reflect a diverse range of views and expertise. Through its assessments, the IPCC identifies the strength of scientific agreement in different areas and indicates where further research is needed. The IPCC does not conduct its own research.

La definition que tu partages de wikipedia et qui est reprise de wikipedia est issue de ce livre : https://www.amazon.fr/Chimie-changement-climatique-Bernier-Jean-Claude-ebook/dp/B06ZYSB137/ref=sr_1_4?qid=1560710060&refinements=p_27%3ABernier+Jean-Claude&s=gateway&sr=8-4&text=Bernier+Jean-Claude

Livre dont l'auteur principal est JC Bernier :
file:///C:/Users/huber/Downloads/chr-440.pdf

J'ignore si son article se defend scientifiquement, je n'ai pas le niveau a juger. Par contre, il a l'air d'avoir une opinion sur le sujet qui n'est pas dans la lignée du GIEC... d'où je m'interroge sur la pertinence de sa definition du travail du GIEC...


________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2324
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 5 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par Résilient le Dim 16 Juin 2019 - 21:27

Précisions bienvenues en ce qui concerne l'absence de sources "neutres" de Wikipédia. 

Bien vu pouce  

Cependant, et vu qu'il vaut mieux remonter aux sources, j'ai déterré l'acte de naissance de l'IPCC (le nom initial du GIEC) à l'ONU : la réunion du 14 juin 1987, disponible ICI

Il s'agit de l'acte par lequel l'ONU demande la création d'un organisme intergouvernemental ad-hoc sur la question du changement climatique : 



ONU a écrit:Urges the Executive Director to respond positively to the decision by the Tenth Congress of the World Meteorological Organization requesting its Secretary-General, in co-operation with the Executive Director of the United Nations Environment Programme to explore and, after appropriate consultation with Governments, to establish an ad hoc intergovernmental mechanism to carry out internationally co-ordinated scientific assessments of the magnitude, timing, and potential impact of climate change; 


ou, en bon Français : 



ONU a écrit:Prie instamment le Directeur exécutif de donner suite à la décision du dixième Congrès de l'Organisation météorologique mondiale invitant son Secrétaire général, en coopération avec le Directeur exécutif du Programme des Nations Unies pour l'environnement, à explorer et, après consultation appropriée avec les gouvernements, à établir un mécanisme intergouvernemental ad hoc pour effectuer des évaluations scientifiques coordonnées de manière internationale de l'ampleur, du calendrier et des répercussions potentielles du changement climatique;

Ainsi est né l'IPCC (GIEC). 

L'autre intérêt de ce document, ce sont ses considérants, les motivations de cette mise en place, à savoir, dès la première ligne : 


ONU a écrit:Aware that national and international studies continue to conclude that a global climate change will result form increases in the concentration of greenhouse gases from human activities, 


Ce qui se traduit par : 



ONU a écrit:Consciente du fait que des études nationales et internationales continuent de conclure qu'un changement climatique mondial résultera d'une augmentation de la concentration de gaz à effet de serre provenant des activités humaines,

L'IPCC a été mis en place pour "effectuer des évaluations scientifiques coordonnées de manière internationale de l'ampleur, du calendrier et des répercussions potentielles du changement climatique", et non pas pour déterminer si oui ou non le changement climatique est d'origine anthropique, puisque cette hypothèse est actée dès sa création par l'ONU elle-même.

EDIT : Concernant JC Bernier, il a fait l'objet au mois de mai d'une censure inédite de la part de l'académie des sciences : "Chimiste reconnu, professeur émérite à l’université de Strasbourg et Directeur du département Chimie du CNRS mais climato-mal-pensant, Jean-Claude Bernier a publié en mai 2019 dans la revue professionnelle de la Société chimique de France une rubrique dans laquelle il émet l’hypothèse que le réchauffement récent est dû à la variabilité naturelle du climat, « peut-être accélérée (ou peut-être pas) par nos émissions de gaz à effet de serre ».


La suite ici

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 1535
Localisation : Corrèze.
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 5 Empty temp division changement climatique

Message par Kyraly le Dim 16 Juin 2019 - 22:51

Oui, J'avais vu la censure de Bernier, c'est d'ailleurs l'article que j'ai partagé qui a été censuré et ensuite repartagé (effet Streisand).

Pour le reste, perso, j'ai mon opinion sur le changement climatique, mais je ne suis ni scientifique ni climatologue, donc je la conserve pour moi, n'ayant de toutes manière aucune influence sur la politique mondiale en la matière.






________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2324
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 5 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par Catharing le Sam 6 Juil 2019 - 21:29

Salut,

 John Christy, climatologue, professeur des sciences de l’atmosphère à l’université d’Alabama à Huntsville, spécialiste mondialement reconnu des mesures de températures satellitaires.




---------------------------------------------------------------------------------------------------------
Du rififi au Conseil communal de Renens (Suisse),entre réchauffistes et climato sceptiques

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 5 2938052262

Un rejet total de la théorie du Réchauffement climatique (première partie)
http://stephanemontabert.blog.24heures.ch/archive/2019/03/13/rejet-total-de-la-theorie-du-rechauffement-climatique.html
Ce 14 mars le Conseil Communal de Renens examine un postulat décrétant à Renens la mise en place d'un plan climat. Ce genre de texte - dans la continuité d'un texte similaire adopté au niveau du Canton, on a les élus qu'on mérite - réclame un état des lieux des émissions de CO2 et un plan, avec objectifs chiffrés et méthodes de mise en œuvre pour réduire nos émissions.....
Le totalitarisme écologique est en marche. Au vu de l'énergie déployée pour le matraquer dans tous les esprits helvétiques, les fruits de cette fuite en avant seront certainement récoltés lors des élections fédérales de l'automne.

Un rejet total de la théorie du Réchauffement climatique (deuxième partie)

http://stephanemontabert.blog.24heures.ch/archive/2019/04/06/rejet-total-de-la-theorie-du-rechauffement-climatique-2.html
Un mois après un premier épisode fort bien reçu au Conseil Communal de Renens (les hurlements et la bronca de la gauche lors de mon intervention prouvent que mes flèches atteignirent leur but) il était temps d'en remettre une couche. Car ce n'est pas tout de pointer du doigt l'absurdité du deux-poids-deux-mesures des Accords de Paris ou l'hypocrisie des élites vis-à-vis de la pollution ; il faut désormais s'attaquer à la Théorie elle-même, et démontrer qu'elle est fausse.....

Un rejet total de la théorie du Réchauffement climatique (troisième partie)
http://stephanemontabert.blog.24heures.ch/archive/2019/06/21/rejet-total-de-la-theorie-du-rechauffement-climatique-3.html
Toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire, mais c'est le devoir de l'honnête homme de les énoncer. Le Conseil Communal de Renens eut donc à endurer un premier épisode resituant le ridicule de la "lutte" contre le réchauffement climatique en Suisse, et un deuxième épisode remettant en question la théorie elle-même. Mais il restait un point en suspens: cui bono, à qui profite le crime?

Le Réchauffement Climatique est une invention merveilleuse, fantastique même, pour faire accepter aux gens une servitude qu'ils n'auraient jamais accepté autrement. Un concept aussi indémontrable que la température moyenne mondiale, des échéances si lointaines qu'elles sont à l'horizon de l'existence de chacun, une responsabilité diluée à l'échelle de l'espèce humaine, c'est l'excuse absolue!
Au nom de cette chimère, on sacrifie tout, on accepte tout, et on se fouette le dos.
Le plus grand crime commis par ceux qui propagent ce mensonge, en particulier auprès de la jeunesse, est sans doute de l'avoir substitué à la protection de la nature.
Or, la lutte contre le réchauffement climatique, loin d'aider à préserver l'environnement, le détruit. La lutte contre le réchauffement climatique n'a que faire de la préservation de la biodiversité ou de la purification des sols. Ces objectifs ne sont pas "vendeurs" pour nos apôtres de l'apocalypse climatique.......

________________________________________________________
Quelle merveille le cerveau...tout le monde devrait en avoir un.
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5092
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 5 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par Catharing le Sam 6 Juil 2019 - 22:11

Salut,

Hystérie climatique : « la science est davantage en danger que la planète » selon Richard Lindzen du MIT
https://lesobservateurs.ch/2019/06/30/hysterie-climatique-la-science-est-davantage-en-danger-que-la-planete-selon-richard-lindzen-du-mit/


Climatologue, ancien professeur au MIT, membre de l’Académie américaine des sciences, Richard Lindzen (ci-contre) est l’un des meilleurs connaisseurs du réchauffement planétaire.
Il dénonce un formidable aveuglement collectif qui risque de coûter très cher à la science.

Quels sont les points de science climatique qui font véritablement consensus ?
1. Il fait maintenant environ 1 °C de plus qu’à la fin du petit âge glaciaire.
2. Le CO2 est un gaz à effet de serre.
3. L’augmentation du CO2 devrait entraîner un certain réchauffement.
4. Le CO2 augmente.
5. Les activités humaines contribuent à l’augmentation du CO2.
6. Le climat a changé tout au long de l’histoire de la Terre.

Le point 5 est le seul qui fasse l’objet d’un certain désaccord. Eu égard à ces différents éléments, il n’y a aucune justification scientifique à l’alarmisme.

En particulier, pourquoi n’y a-t-il rien à craindre de l’affirmation : « La majeure partie du réchauffement des cinquante dernières années est due à l’homme » ?
Cette affirmation n’est pas alarmante parce que, premièrement, il s’agit de petits changements.
Un quart de degré Celsius représenterait environ 51 % du réchauffement récent.
Compte tenu de l’incertitude dans les données et l’analyse qui en est faite, il s’agit d’un résultat que l’on peut à peine distinguer de zéro.
Cette incertitude est attestée par les ajustements couramment appliqués au suivi des températures, qui sont d’un ordre de grandeur similaire.
Deuxièmement, le réchauffement récent n’est pas du tout sans précédent ; la période de réchauffement presque identique entre 1919 et 1940 ne pourrait pas être attribuée à l’homme.
Troisièmement, le réchauffement observé est tout à fait compatible avec une faible sensibilité du climat. L’alarmisme serait de mise pour, au minimum, une sensibilité élevée.[...]


Vous affirmez qu’il est dans l’intérêt de nombreux groupes de personnes de nous faire croire à la catastrophe. Pouvez-vous les citer ?


L’enjeu du changement climatique est extrême, car un grand nombre d’intérêts particuliers ont de fortes motivations pour croire aux allégations catastrophistes, et ce malgré le manque de preuves.
On peut citer pêle-mêle :

  les économistes de gauche, pour qui le réchauffement climatique représente un exemple suprême de défaillance des marchés, ainsi qu’urne merveilleuse occasion de proposer des mesures correctives ;

  les apparatchiks de l’ONU, pour qui le réchauffement climatique est la voie vers une, gouvernance mondiale ;

  les dictateurs du tiers-monde, qui considèrent la culpabilité liée au réchauffement climatique comme un moyen pratique de réclamer des aides, c’est-à-dire d’opérer un transfert de richesses entre les pauvres des pays riches et les riches des pays pauvres ;

  les militants écologistes, pour qui tout enjeu de société est bon à prendre s’il peut effrayer les naïfs et les inciter à faire d’importantes contributions à leurs nombreuses ONG ;

  les ploutocrates, qui voient les énormes sommes d’argent mises à disposition pour l’énergie « durable » ; les organismes de régulation gouvernementaux, pour qui contrôler un produit naturel de la respiration est un rêve devenu réalité ;

  les milliardaires de la Tech qui trouvent que l’enjeu de « sauver la planète » est à la hauteur de l’idée qu’ils se font d’eux-mêmes ;

  enfin, les politiciens, qui profitent du réchauffement climatique pour agir en démagogues sans crainte d’être contredits par la réalité, ou de subir les plaintes des prétendus bénéficiaires de leurs actions...

À tout cela s’ajoutent les militants, les experts, les conseillers, etc.


Dernière édition par Catharing le Dim 7 Juil 2019 - 0:31, édité 2 fois (Raison : Mise en page)

________________________________________________________
Quelle merveille le cerveau...tout le monde devrait en avoir un.
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5092
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 5 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par Catharing le Sam 6 Juil 2019 - 22:54

Salut,
Réchauffement climatique, une nouvelle alarmante qui permettra peut-être une prise de conscience... clind'oeil

Le changement climatique menace aussi les vins rosés

https://www.lemonde.fr/m-gastronomie/article/2019/07/02/le-changement-climatique-menace-aussi-les-vins-roses_5484367_4497540.html

________________________________________________________
Quelle merveille le cerveau...tout le monde devrait en avoir un.
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5092
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ? - Page 5 Empty Re: Le réchauffement climatique, mensonge éhonté ?

Message par Catharing le Sam 6 Juil 2019 - 23:52

Salut,

Directeur du Earth System Science Center à l’Université d’Alabama à Huntsville (Alabama, États-Unis), le climatologue John Christy est un des pionniers de la recherche sur les bases de données climatiques.
Il soutient aujourd’hui que les modèles utilisés surestiment fortement le réchauffement en cours.
[..]

À cette époque, la science était encore une façon d’appréhender le réel, une méthode pour obtenir de l’information.


On affirmait quelque chose, on avançait une hypothèse, et l'on confrontait cette hypothèse à un ensemble de données.


Si ça ne fonctionnait pas, on rejetait ou l'on modifiait l’hypothèse.

Elle n’était pas bonne, tout simplement.

Or aujourd’hui, si une personne affirme quelque chose à propos du climat, mettons que celui-ci se détraque à cause de l’homme, et que quelqu’un comme moi, par exemple, invalide cette affirmation, au lieu d’abandonner l’hypothèse émise on constate que la personne aura tendance à soutenir, en criant de plus en plus fort, que son affirmation est exacte.

Pourtant, Il importe de comprendre qu’une des caractéristiques principales de la méthode scientifique est que, si vous comprenez un système, alors vous pouvez prévoir son comportement.

De ce point de vue là, notre travail, à nous autres climatologues, qui est de comparer les « prédictions » des modèles climatiques avec ce que nous percevons du monde réel, nous oblige à dire que notre compréhension du changement climatique est assez pauvre.

En tout cas, cette compréhension n’est certainement pas assez solide, assez mature, pour soutenir des politiques de régulation ou de contrôle,

Que certains experts persistent à refuser de voir cette fragilité est simplement stupéfiant, même si l'on peut comprendre, eu égard à la complexité du sujet, qu’i1 soit plus facile pour eux de l’ignorer et de s’en remettre à des déclarations simplistes.


[..]
Des prévisions pour 2100 qui sont déjà invalides

Quand on compare les projections des modèles et les différents ensembles de données d’observation, on constate la différence des pentes des approximations linéaires et l’évidence saute aux yeux : les modèles chauffent trop vite.

L’exception est le modèle russe qui est beaucoup moins sensible au dioxyde de carbone et qui donne donc pour la fin du siècle des projections qui sont loin d’être alarmantes. Les autres modèles sont déjà faux, et leurs prévisions pour 2100 ne sont pas fiables.

Si un ingénieur construit un avion en affirmant qu’il peut voler 600 milles, mais qu’au bout de 200 milles l’avion s’écrase, il ne dira pas : « Hé ! Je ne me suis trompé que d’un facteur trois ! » Personne ne dit ça. Un facteur trois est énorme dans un bilan énergétique ! C’est pourtant ce qu’on a avec les modèles climatiques.

Ces problèmes sont connus depuis longtemps.
En 2000, j’ai participé à la rédaction d’un rapport parrainé par l’Académie nationale des sciences qui soulignait le décalage entre le réchauffement prévu par les modèles et celui du monde réel.
Nous disions à l’époque : un rapprochement plus correct des changements de température des modèles et de ceux observés dépend de l’amélioration des modèles utilisés pour simuler la réponse atmosphérique aux forçages naturels et anthropiques.
Comme on le voit, ce rapprochement ne s’est pas encore produit.

Le GIEC est bien conscient du problème, mais dans son cinquième rapport d’évaluation il a évité d’attirer l’attention sur ce point. Dans mes commentaires de relecture du rapport, j’ai souligné cette discordance et écrit que les affirmations du GIEC ne résisteraient pas à un examen contradictoire.

Bien entendu, le processus de relecture du GIEC n’est pas un vrai examen contradictoire, car les auteurs principaux, soigneusement sélectionnés pour que le « bon » message soit fourni, ont toujours le dernier mot.

En réponse à mes objections, le GIEC a inséré un nouveau graphique, mais l’a enfoui dans les annexes, publiées longtemps après le rapport principal.

En fait il y a trois façons possibles de trancher ce problème :


  1. Les observations sont fausses et les modèles sont bons.
  2. Les forçages utilisés dans les modèles sont erronés.
  3. Les modèles sont des hypothèses invalidées.


Je prédis que l’option « modèles invalidés » ne sera pas retenue.

C’est pourtant bien ce qu’il faudrait faire.

________________________________________________________
Quelle merveille le cerveau...tout le monde devrait en avoir un.
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5092
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum