Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Captive : où commander le Tome 2 Collector de Captive ?
26.90 €
Voir le deal

Le loup : un danger réel pour l'homme

+6
KrAvEn
Catharing
Wasicun
Kerkallog
pvo12
Résilient
10 participants

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Le loup : un danger réel pour l'homme - Page 2 Empty Re: Le loup : un danger réel pour l'homme

Message par Catharing Mar 29 Déc 2020 - 21:47

Salut,

Wasicun a écrit:Bref ... "méchant" ou "gentil" quand tu es face à "ça" tu te chies simplement dessus
J'sais pas ,jamais croisé un loup mais par contre mon un BA peut produire la même réaction Laughing


Le loup : un danger réel pour l'homme - Page 2 Hqdefault

________________________________________________________
"Le problème avec ce monde est que les personnes intelligentes sont pleines de doutes tandis que les personnes stupides sont pleines de confiance."
"Quand on se fait vieux, on se réveille chaque matin avec l'impression que le chauffage ne marche pas."
C'est ça le problème avec la gnôle, songeai-je en me servant un verre. S'il se passe un truc moche, on boit pour essayer d'oublier; s'il se passe un truc chouette, on boit pour le fêter, et s'il ne se passe rien, on boit pour qu'il se passe quelque chose.
Catharing
Catharing
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Autre / Ne pas divulguer Nombre de messages : 9410
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le loup : un danger réel pour l'homme - Page 2 Empty Re: Le loup : un danger réel pour l'homme

Message par KrAvEn Mar 29 Déc 2020 - 21:50

Pas forcément un BA. Un gros chien, quoi ! Ou une meute de chiens. 
Perso, j'ai été emmiellé une seule fois par un chien ; un chien de chasse agressif. J'ai fait face (pas tourné le dos) ; pas grand chose d'autre à faire.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Mon scénario - Echoes
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 13341
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Purtle aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Le loup : un danger réel pour l'homme - Page 2 Empty Re: Le loup : un danger réel pour l'homme

Message par Catharing Mar 29 Déc 2020 - 22:01

Salut,
KrAvEn a écrit:Pas forcément un BA. Un gros chien, quoi ! Ou une meute de chiens. 
Perso, j'ai été emmiellé une seule fois par un chien ; un chien de chasse agressif. J'ai fait face (pas tourné le dos) ; pas grand chose d'autre à faire.
Yep,un BA parce que c'est ce que je connais un peu et que j'ai pu constater certaines réactions ... Laughing

________________________________________________________
"Le problème avec ce monde est que les personnes intelligentes sont pleines de doutes tandis que les personnes stupides sont pleines de confiance."
"Quand on se fait vieux, on se réveille chaque matin avec l'impression que le chauffage ne marche pas."
C'est ça le problème avec la gnôle, songeai-je en me servant un verre. S'il se passe un truc moche, on boit pour essayer d'oublier; s'il se passe un truc chouette, on boit pour le fêter, et s'il ne se passe rien, on boit pour qu'il se passe quelque chose.
Catharing
Catharing
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Autre / Ne pas divulguer Nombre de messages : 9410
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

KrAvEn aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Le loup : un danger réel pour l'homme - Page 2 Empty Re: Le loup : un danger réel pour l'homme

Message par BigBird Mar 29 Déc 2020 - 22:16

Wasicun a écrit:Bref ... "méchant" ou "gentil" quand tu es face à "ça" tu te chies simplement dessus
...
et du coup, olfactivement, ça te rend nettement moins "appétissant" !
bonne stratégie de survie donc ... mais surtout ne pas courir ! mrsgreen
BigBird
BigBird
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2447
Date d'inscription : 09/04/2009

KrAvEn et Wasicun aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Le loup : un danger réel pour l'homme - Page 2 Empty Re: Le loup : un danger réel pour l'homme

Message par Purtle Mer 30 Déc 2020 - 11:07

Petit pdf résumé..., en plein dans le thème du topic, qui fait un retour historique sur le loup. Et j'en reviens à l'expérience du photographe, qui a même feint une blessure pour faire revenir la meute de loup. Comment se fait il qu'en plein Arctique, et seul, il n'est pas été dévoré ?

sur www  .pyrenees-pireneus.com / Faune-Pyrenees / Loups  / Etudes-Reflexions / Loup-danger-pour-Homme-La-Voie-du-Loup en pdf (je ne peux pas poster de liens)

Le seul point commun des livres que j'ai lus, témoignages d'observateurs spécialistes de loup (et il n'y a pas de débat chez eux) : l'homme ne fait pas partie de la chaine alimentaire du loup.

Est ce qu'il est dangereux ? Ca oui, comme le chien d'ailleurs...
Purtle
Purtle
Membre

Féminin Nombre de messages : 210
Localisation : Centre
Date d'inscription : 28/12/2020

KrAvEn aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Le loup : un danger réel pour l'homme - Page 2 Empty Re: Le loup : un danger réel pour l'homme

Message par Wasicun Mer 30 Déc 2020 - 19:07

J'ai une petite expérience avec les primitifs et les BA ... Si bien éduqués les premiers sont facilement "recadrés" en cas d'agressivité excessive et retiennent la "leçon" (seau d'eau ou jet de poivre dans les cas extrêmes) les seconds "testent" plus volontiers (surtout s'ils sont caractériels) et là ça devient plus délicat (les "casser" étant contre-productif). Donc au pire il faut se rapprocher d'un éducateur et revoir sérieusement la méthode ...
PS : jamais les mains en avant (surtout pour séparer deux chiens).

________________________________________________________
"nemo propheta acceptus est in patria sua"
Wasicun
Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 3294
Age : 51
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

KrAvEn aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Le loup : un danger réel pour l'homme - Page 2 Empty Re: Le loup : un danger réel pour l'homme

Message par KrAvEn Mer 30 Déc 2020 - 19:17

Wasicun a écrit:PS : jamais les mains en avant (surtout pour séparer deux chiens).
Hun hun ! Yep ! Gare aux mains. Utiliser une chaise pour les bloquer, si possible (entre les 4 pieds). Je ne compte plus le nombre de fois ou j'ai dû séparer des chiens qui se battaient (meute inside).

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Mon scénario - Echoes
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 13341
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Le loup : un danger réel pour l'homme - Page 2 Empty Re: Le loup : un danger réel pour l'homme

Message par Purtle Mer 30 Déc 2020 - 19:41

Wasicun a écrit:productif). Donc au pire il faut se rapprocher d'un éducateur et revoir sérieusement la méthode ...
PS : jamais les mains en avant (surtout pour séparer deux chiens).

Deux primitifs à la maison... les chiens que j'ai eu avant étaient dociles et faciles à éduquer. 
Là... bah c'est autre chose !

L'une est husky croisée samoyede, autant dire une boule de joie. Un peu agressive avec les autres chiens s'ils la cherchent, mais un vrai nounours avec les humains. Elle obéit, mais il faut que les ordres soient pertinents, sinon elle écoute que dalle. C'est ça les primitifs.

L'autre... bah il vient de bulgarie, je ne le savais pas quand je l'ai sauvé d'un appart de 40m2 en ville... Croisé Husky m'a dit l'ancien proprio.

Il m'a grogné dessus, car il en avait l'habitude, il avait pris le dessus sur ses anciens maîtres, d'où leur besoin de s'en séparer. 
Ca fait 8 mois que je revois tout mon rapport aux chiens, comment être ferme sans violence (bon j'utilisais pas la violence avant, mais j'étais surtout pas très ferme). Ca vaut tous les courants spiritualistes du monde ça ! Avoir un molosse de 40 kg avec des canines de 5 cm qui te tient tête, et qu'il faut éduquer, sinon il est euthanasié (par moi en premier). Je ne ferai pas dans la dentelle si ca tournait mal, et je pense qu'il le sait aussi, quelque part...

D'où  mes contacts avec de nombreux éducateurs. Oubliez l'amouuuur en mode bisounours, mais oubliez la confrontation animale aussi. On est des drôles d'animaux face à ces bêtes, et s'ils en ont conscience, y'a déjà une sécurité acquise. N'oubliez pas non plus que s'ils sont dirigés par des instincts, c'est intéressant de constater qu'ils ont un caractère, une personnalité, bien à eux, à respecter.

Pour séparer des chiens,  j'y vais au pied et à la gueule (j'ai une forte voix), ça les impressionne, ils stoppent direct. Par contre, s'il se met à courir après un sanglier, j'ai plus qu'à prendre un bon bouquin et attendre. L'avantage est que les sangliers ne m'approchent pas.

Le "croisé Husky" que j'ai adopté m'a grogné dessus au début donc, mais maintenant il revient au rappel, s'assoit, présente les pattes pour les essuyer, attend mon feu vert pour manger et vient chercher des câlins quand je parle de lui. Mais il grogne toujours parfois, sur mes fiston, et ça me plait pas. Il baisse les oreilles et la queue dès que j'hausse le ton. 
C'est vraiment pas con ces bêtes, un conseil, ne vous sentez pas supérieurs, trouvez votre place. Proie, Maître ou juste de passage, à vous de choisir... aussi.
Purtle
Purtle
Membre

Féminin Nombre de messages : 210
Localisation : Centre
Date d'inscription : 28/12/2020

KrAvEn et Wasicun aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Le loup : un danger réel pour l'homme - Page 2 Empty Re: Le loup : un danger réel pour l'homme

Message par KrAvEn Mer 30 Déc 2020 - 20:10

Purtle a écrit:Pour séparer des chiens,  j'y vais au pied et à la gueule (j'ai une forte voix), ça les impressionne, ils stoppent direct.
Quand des chiens se battent ils sont dans leur trip et toute intervention humaine peut être prise pour une attaque de l'autre chien, avec la réplique qui va bien (morsure). On ne touche pas des chiens qui se battent, sauf à prendre le risque de se faire mordre aussi. Je l'ai appris à mes dépends ; même si des chiens bien éduqués vont modérer leur morsure une fois qu'ils auront constatés qu'ils ont commencé à mordre leur maitre par erreur.
Si le maitre n'est pas l'alpha (erreur fréquente que de le croire), le chien doit aussi respecter les autres membres de la famille. Gare aux gosses.
Un chien doit savoir où est sa place avec les hommes ; en bas. Et cela ne se fait pas par la violence, mais par la fermeté (le chien testera souvent).

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Mon scénario - Echoes
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 13341
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Catharing et Purtle aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Le loup : un danger réel pour l'homme - Page 2 Empty Re: Le loup : un danger réel pour l'homme

Message par Purtle Jeu 31 Déc 2020 - 12:11

KrAvEn a écrit:
Purtle a écrit:Pour séparer des chiens,  j'y vais au pied et à la gueule (j'ai une forte voix), ça les impressionne, ils stoppent direct.
Quand des chiens se battent ils sont dans leur trip et toute intervention humaine peut être prise pour une attaque de l'autre chien, avec la réplique qui va bien (morsure). On ne touche pas des chiens qui se battent, sauf à prendre le risque de se faire mordre aussi. Je l'ai appris à mes dépends ; même si des chiens bien éduqués vont modérer leur morsure une fois qu'ils auront constatés qu'ils ont commencé à mordre leur maitre par erreur.
Si le maitre n'est pas l'alpha (erreur fréquente que de le croire), le chien doit aussi respecter les autres membres de la famille. Gare aux gosses.
Un chien doit savoir où est sa place avec les hommes ; en bas. Et cela ne se fait pas par la violence, mais par la fermeté (le chien testera souvent).

Coucou,

95% du temps je n'interviens pas (et même si c'est très violent, j'ai eu maintes expériences par le passé, dès lors que c'est entre canidé, c'est pas mon problème). Par contre si ça touche un gamin, ou un humain... J'ai eu à gérer, j'ai géré.

Mais parfois, comme c'est le cas d'hier (c'est marrant parce que ça arrive super rarement et c'est arrivé hier, donc je vous raconte vite fait) avant d'arriver en foret, mes deux chiens étaient en laisse (je ne les lâche qu'en pleine foret, là où y'a personne). 
Un berger sans laisse, errant (mais avec un collier, donc un chien avec un proprio pour sûr, surement en fugue) nous a approché. Si mes chiens avaient été en liberté, pas de soucis... Généralement ils ne se battent pas (pas de soucis de territoire), mais là ils étaient attachés, les miens.

Quand mon molosse a commencé à lui sauter dessus rageusement (tu vois comment c'est), la petite lui a bien sur emboité le bas. J'ai donc obligée d'intervenir. Les trois chiens se battaient. Mais un sans laisse, deux attachés... et donc à moins d'un metre de moi (c'était soit je les lâche, soit je tente un truc).

Et j'ai fait exactement ce que j'ai écrit plus haut. Après avoir gueulé et latté un peu dans tous les sens quoi... 3 secondes pas plus, j'ai ordonné à mes deux chiens de s'assoir, ce qu'ils ont fait (là je t'avoue que j'ai été très fière, parce qu'avec le nouveau, rien n'est jamais encore sur), j'ai balancé un gros bâton au berger en lui gueulant dessus (je ne pouvais pas lâcher mes chiens, qui étaient en laisse, sinon j'aurais balancé un coup de pied, pas pour lui faire mal, mais parce c'est ce qu'il faut faire). Il est parti en couinant la queue entre les pattes (le bâton l'avait même pas touché lol, je sais pas viser). 

Là c'était une question de sécurité, pour les chiens comme pour moi. Je ne suis pas Pilaski ! Après, si je n'avais pas réussi à maitriser les miens (car c'était eux les agressifs, puisque attachés), j'aurais lâché les laisses... Pris des pop corns, et maté le spectacle. Qu'est ce que tu veux faire ? Parfois mes chiens en liberté croisent un chien en laisse, c'est donc l'inverse. Je les rappelle, ils reviennent tous les deux.  Nan y'a guere qu'avec le gibier que je peux rien faire, peut etre parce que je suis souple aussi à ce sujet là.

J'ai des chiens depuis 25 ans en tant que maîtresse, et 45 si tu comptes ceux avec qui je dormais enfant. Je ne suis pas éducateur, mais j'ai un peu d'expérience.

Pour les gamins, les miens sont adultes. J'ai eu à gérer chiens + enfants petits, je connais le principe aussi. Mais merci beaucoup, c'est très sympa de partager ces infos.

Concernant le loup, un danger pour l'homme... un autre exemple, un peu long comme docu, mais moi j'ai bien aimé : 


Dernière édition par Purtle le Jeu 31 Déc 2020 - 14:58, édité 1 fois
Purtle
Purtle
Membre

Féminin Nombre de messages : 210
Localisation : Centre
Date d'inscription : 28/12/2020

KrAvEn aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Le loup : un danger réel pour l'homme - Page 2 Empty Re: Le loup : un danger réel pour l'homme

Message par KrAvEn Jeu 31 Déc 2020 - 13:13

Salut !
Purtle a écrit:Mais parfois, comme c'est le cas d'hier (c'est marrant parce que ça arrive super rarement et c'est arrivé hier, donc je vous raconte vite fait) avant d'arriver en foret, mes deux chiens étaient en laisse (je ne les lâche qu'en pleine foret, là où y'a personne). 
Un berger sans laisse, errant (mais avec un collier, donc un chien avec un proprio pour sûr, surement en fugue) nous a approché. Si mes chiens avaient été en liberté, pas de soucis... Généralement ils ne se battent pas (pas de soucis de territoire), mais là ils étaient attachés, les miens.
Perso, ça fait 20 ans que j'ai des chiens et j'ai eut à gérer une meute de 5 chiens (bulls terrier = chiens têtus). Une expérience que je ne conseille pas de tenter ; perso je m'en serais passé... mais bon...

Je n'ai jamais eut aucun problème avec les autres chiens (étrangers), nombreux, croisés en ballade ; par contre, j'ai eut quelques problèmes de hiérarchie entre certains d'entre les miens (caractères dominants). J'ai dû faire recoudre des oreilles (ça dépasse et c'est facile à chiquer), plus d'une fois.
Perso, je déconseille de prendre deux mâles ensemble. 
Tu as des caractères (part génétique), il n'y a rien à faire ; même le dressage ne transformera pas un chien dominant (avec les autres chiens), en toutou gentil.
Je n'intervenait pas systématiquement, quand ça bastonnait, mais tu sens très vite quand ça va trop loin et, là, tu t'interposes si tu ne veux pas retrouver l'un de tes chiens en kit (sans oreilles). Laughing
Pareil, chevreuils, ragondins, etc, l'instinct de chasse est le plus fort ; bref, tu pries pour que le chien ne se perde pas et revienne.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Mon scénario - Echoes
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 13341
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Purtle aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Le loup : un danger réel pour l'homme - Page 2 Empty Re: Le loup : un danger réel pour l'homme

Message par Purtle Jeu 31 Déc 2020 - 14:47

KrAvEn a écrit:Salut !
Purtle a écrit:Mais parfois, comme c'est le cas d'hier (c'est marrant parce que ça arrive super rarement et c'est arrivé hier, donc je vous raconte vite fait) avant d'arriver en foret, mes deux chiens étaient en laisse (je ne les lâche qu'en pleine foret, là où y'a personne). 
Un berger sans laisse, errant (mais avec un collier, donc un chien avec un proprio pour sûr, surement en fugue) nous a approché. Si mes chiens avaient été en liberté, pas de soucis... Généralement ils ne se battent pas (pas de soucis de territoire), mais là ils étaient attachés, les miens.
Perso, ça fait 20 ans que j'ai des chiens et j'ai eut à gérer une meute de 5 chiens (bulls terrier = chiens têtus). Une expérience que je ne conseille pas de tenter ; perso je m'en serais passé... mais bon...

Je n'ai jamais eut aucun problème avec les autres chiens (étrangers), nombreux, croisés en ballade ; par contre, j'ai eut quelques problèmes de hiérarchie entre certains d'entre les miens (caractères dominants). J'ai dû faire recoudre des oreilles (ça dépasse et c'est facile à chiquer), plus d'une fois.
Perso, je déconseille de prendre deux mâles ensemble. 
Tu as des caractères (part génétique), il n'y a rien à faire ; même le dressage ne transformera pas un chien dominant (avec les autres chiens), en toutou gentil.
Je n'intervenait pas systématiquement, quand ça bastonnait, mais tu sens très vite quand ça va trop loin et, là, tu t'interposes si tu ne veux pas retrouver l'un de tes chiens en kit (sans oreilles). Laughing
Pareil, chevreuils, ragondins, etc, l'instinct de chasse est le plus fort ; bref, tu pries pour que le chien ne se perde pas et revienne.

Excellent !

Oui c'est un hasard, mais j'ai toujours eu un male et une femelle. Bon ils se chicanent quand même. La femelle est dominante et pour le moment elle a le dessus... jusqu'à quand (le gros n'a que 18 mois). 

La dernière fois qu'il a coursé un sanglier le pèpère, c'était la semaine dernière, il a même traversé un étang à la nage derrière la bête. J'ai eu beau l'appeler dans la forêt pendant 1/2 heure, il ne revenait pas. Je suis rentrée seule avec la boule de joie (j'avais un rdv visio), le laissant donc à 5 km de la maison (je fais souvent mes tours en vélo). Il est rentré seul à la maison 45 min après nous ! C'était la première fois que ça arrivait. Il était là, un peu penaud je dois dire, devant le portail à attendre que j'ouvre. J'étais fière de lui. Mais en général, je m'arrange pour ne pas les perdre, parce que les deux adooorent les poules, et pas  pour leur faire des calins. Et si mon poulailler est bien fermé, certains voisins du village laissent leurs poules en liberté... Ca me fait un peu flipper pour elles.

Honnêtement dans les bois, le plus flippant, ce sont malheureusement les chasseurs. Je ne suis pas anti chasse du tout, mais il y a des jours ou je peux pas sortir à cause de ça. C'est blindé de chasseurs dans nos forêts et des fois ça pétarade pas très loin des maisons. 

Je suis moins flippée par les loups (apparemment y'en aurait un à 80 bornes d'ici) que par les chasseurs, même pour ma propre sécurité et celle de mes fils (qui aiment bien eux aussi faire des virés en forêt). Les laies avec leurs marcassins ne me rassurent pas nn plus. C'est le genre de rencontre que je n'aimerais pas faire en forêt.
Purtle
Purtle
Membre

Féminin Nombre de messages : 210
Localisation : Centre
Date d'inscription : 28/12/2020

KrAvEn aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Le loup : un danger réel pour l'homme - Page 2 Empty Re: Le loup : un danger réel pour l'homme

Message par KrAvEn Jeu 31 Déc 2020 - 15:16

Purtle a écrit:Oui c'est un hasard, mais j'ai toujours eu un male et une femelle. Bon ils se chicanent quand même. La femelle est dominante et pour le moment elle a le dessus... jusqu'à quand (le gros n'a que 18 mois).
Une femelle dominante avec un mâle c'est moins problématique ; le mâle risque de devenir l'alpha, mais ça reste un couple. Deux mâles ensemble, c'est conflictuel.
J'ai eut des femelles dominantes (2) et une non dominante. En général le mâle finit par devenir l'alpha et il choisit une femelle préférée (la dominante). Quand il y a 2 femelles dominantes, ça chicane, mais l'une se plie à l'autre, bien qu'elle teste régulièrement et attende que l'autre vieillisse, ou meurt, pour prendre sa place.

Sinon, le rappel au pied est une des choses les plus importantes à apprendre au chien. Bien sûr, quand il part en chasse ça ne fonctionne pas, mais quand la tension est retombée ça permet de le faire revenir plus vite. 
Perso je conditionnais mes chiens avec de la bouffe (petits biscuits) et un élément sonore (taper dans les mains, sifflet, clicker) associé. Pavlov, quoi ! 
Les jeunes chiens, quand il y en a plusieurs, se conditionnent rapidement au rappel en imitant les autres (anciens). 
Ne jamais punir un chien qui revient au pied après avoir pas mal rechigné, c'est la base ; sinon ça le décourage (traumatise). 
Par contre, perso, je ne suis jamais rentré sans l'un de mes chiens ; il faut qu'il revienne, en fin de compte, sinon il risque de prendre l'habitude de rentrer à sa guise. 

Perso, les seules choses qui me font flipper ce sont les voitures et les chiens errants quand ma chienne est en chaleur.  Laughing

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Mon scénario - Echoes
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 13341
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Purtle aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Le loup : un danger réel pour l'homme - Page 2 Empty Re: Le loup : un danger réel pour l'homme

Message par Purtle Jeu 31 Déc 2020 - 15:33

KrAvEn a écrit:
Purtle a écrit:Oui c'est un hasard, mais j'ai toujours eu un male et une femelle. Bon ils se chicanent quand même. La femelle est dominante et pour le moment elle a le dessus... jusqu'à quand (le gros n'a que 18 mois).
Une femelle dominante avec un mâle c'est moins problématique ; le mâle risque de devenir l'alpha, mais ça reste un couple. Deux mâles ensemble, c'est conflictuel.
J'ai eut des femelles dominantes (2) et une non dominante. En général le mâle finit par devenir l'alpha et il choisit une femelle préférée (la dominante). Quand il y a 2 femelles dominantes, ça chicane, mais l'une se plie à l'autre, bien qu'elle teste régulièrement et attende que l'autre vieillisse, ou meurt, pour prendre sa place.

Sinon, le rappel au pied est une des choses les plus importantes à apprendre au chien. Bien sûr, quand il part en chasse ça ne fonctionne pas, mais quand la tension est retombée ça permet de le faire revenir plus vite. 
Perso je conditionnais mes chiens avec de la bouffe (petit biscuits) et un élément sonore (taper dans les mains, sifflet, clicker) associé. Pavlov, quoi ! 
Les chiens, quand il y en a plusieurs, se conditionnent rapidement au rappel en imitant les autres. 
Ne jamais punir un chien qui revient au pied après avoir pas mal rechigné, c'est la base la base ; sinon ça le décourage. 
Par contre, perso, je ne suis jamais rentré sans l'un de mes chiens ; il faut qu'il revienne, en fin de compte, sinon il risque de prendre l'habitude de rentrer à sa guise. 

Perso, es seules choses qui me font flipper ce sont les voitures et les chiens errants quand une chienne est en chaleur.  Laughing
Je partage tout ton point de vue. Sauf que pour le rappel, la marche au pied tout ça tout ça, j'ai la flemme de prendre des gâteaux Very Happy .

Pour le gros jeunot (appelons le comme ça), les 4-5 premiers mois (de mars à août de cette année), pas moyen d'avoir le rappel. Il s'arrêtait, et m'attendait, mais ne revenait pas. Alors que la femelle, deux ans qu'elle vit avec nous, elle revient bien sûr. C'est vrai qu'il aurait pu appliquer par mimétisme mais rien à faire. J'ai même essayé les gateaux justement ! 
Rien à foutre !

Alors j'en ai eu marre, un jour je l'ai rappelé plein de fois, il se retourne, me regarde et s'en fout comme d'hab. C'était en Aout, au beau milieu d'un coin champs + foret. Alors je me suis assise par terre et j'ai attendu. La femelle s'est assise aussi et on a attendu. Et je lui criais (il était à 200 m environ) "tu fais ce que tu veux mais je ne bouge pas tant que t'es pas revenu". Ca a pris 5 longues minutes (j'avais ni bouquin, ni pop corn pfff), et tout doucement, il a compris bien sûr, et il est revenu. Et je l'ai félicité.

J'ai du faire ça deux trois fois : Je l'appelle, il s'en fout, je le regarde de loin avec arrogance et je tombe en tailleur au sol, et j'attends. 5 longues minutes sont devenus 2, puis 1, puis 30 secondes. Maintenant il revient. Honnêtement j'ai cru avant cette expérience que j'y arriverais jamais. 

Au début que j'ai eu ce chien, il me grognait dessus deux fois par jour. J'avoue les deux premières fois j'étais inquiète et pas rassurée du tout (prête à me fighter presque), puis j'ai compris que c'était son "jeu" pour prendre le dessus. 
Alors je l'ai laissé me grogner dessus, mais je répétais mon ordre calmement, sans me mettre en colère, patiemment mais intraitable. Il n'a rien pu faire le pauvre, obligé d'obéir. En fait il est marrant ce chien, il joue de son apparence, mais au fond il veut la paix. Maintenant il grogne rarement et écoute presque mieux que la femelle pourtant si cool. Et son grognement est différent, c'est plus de l'inconfort que de l'agressivité.

J'avais jamais laissé un chien me grogner dessus avant. Et je ne suis pas mécontente d'avoir réussi à modifier ce comportement. Après il a un caractère suuuper cool, joueur, supppeer calin (il en est chiant). S'il avait été réellement agressif, je ne l'aurais pas gardé. Ce que j'ai compris avec lui c'est qu'il ne fallait pas rentrer dans le fight, c'est une forme de dominance par la sagesse et l'intelligence qui marche sur lui. Et il ressent la bienveillance derrière les ordres fermes, sans colère. 

Heureusement, par ici il y a peu de voitures, elles sont forcées de rouler doucement, et il y a davantage de forêt que de routes.

Le loup : un danger réel pour l'homme - Page 2 1cc2e26e12e98a11516cd7957478d3db
Purtle
Purtle
Membre

Féminin Nombre de messages : 210
Localisation : Centre
Date d'inscription : 28/12/2020

KrAvEn aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Le loup : un danger réel pour l'homme - Page 2 Empty Re: Le loup : un danger réel pour l'homme

Message par KrAvEn Jeu 31 Déc 2020 - 16:11

Purtle a écrit:pour le rappel, la marche au pied tout ça tout ça, j'ai la flemme de prendre des gateaux.
Rhhooo ! Ca ne coute pourtant rien de prendre quelques gâteaux, lol !  Laughing Et puis ça fait toujours plaisir d'offrir.  Laughing
Purtle a écrit:Pour le gros jeunot (appelons le comme ça), les 4-5 premiers mois (de mars à août de cette année), pas moyen d'avoir le rappel. Il s'arrêtait, et m'attendait, mais ne revenait pas. Alors que la femelle, deux ans qu'elle vit avec nous, elle revient bien sûr. C'est vrai qu'il aurait pu appliquer par mimétisme mais rien à faire. J'ai même essayé les gateaux justement ! 
Rien à foutre !
Il y en a qui ne sont pas boustifaille. C'est vrai.
Purtle a écrit:Alors j'en ai eu marre, un jour je l'ai rappelé plein de fois, il se retourne, me regarde et s'en fout comme d'hab. C'était en Aout, au beau milieu d'un coin champs + foret. Alors je me suis assise par terre et j'ai attendu. La femelle s'est assise aussi et on a attendu. Et je lui criais (il était à 200 m environ) "tu fais ce que tu veux mais je ne bouge pas tant que t'es pas revenu". Ca a pris 5 longues minutes (j'avais ni bouquin, ni pop corn pfff), et tout doucement, il a compris bien sûr, et il est revenu. Et je l'ai félicité.

J'ai du faire ça deux trois fois : Je l'appelle, il s'en fout, je le regarde de loin avec arrogance et je tombe en tailleur au sol, et j'attends. 5 longues minutes sont devenus 2, puis 1, puis 30 secondes. Maintenant il revient. Honnêtement j'ai cru avant cette expérience que j'y arriverais jamais. 
Je ne suis pas expert et ne m'avancerais donc pas trop, mais ça ressemble quand même pas mal à de la dominance, non ?
Purtle a écrit:Au début que j'ai eu ce chien, il me grognait dessus deux fois par jour. J'avoue les deux premières fois j'étais inquiète et pas rassurée du tout (prête à me fighter presque), puis j'ai compris que c'était son "jeu" pour prendre le dessus. 
Alors je l'ai laissé me grogner dessus, mais je répétais mon ordre calmement, sans me mettre en colère, patiemment mais intraitable. Il n'a rien pu faire le pauvre, obligé d'obéir. En fait il est marrant ce chien, il joue de son apparence, mais au fond il veut la paix. Maintenant il grogne rarement et écoute presque mieux que la femelle pourtant si cool. Et son grognement est différent, c'est plus de l'inconfort que de l'agressivité.
Perso, je suis cool (pas violent) avec les chiens, mais je n'ai jamais toléré les grognements. 
Les seules fois où j'ai été au contact avec eux ce sont les coups où ils se sont battus et m'ont grognés dessus (les mâles, jamais les femelles) ; là je les choppaient par la peau du coup, les retournaient sur le dos et mettait ma main sur leur gorge (ce qu'ils font entre eux, normalement, pour soumettre le dominé) en les grondant. Et je n'ai pas eut à le faire dix fois (pour les grognements ; pas pour les bastons entre eux, ça c'est plus fort qu'eux).
Perso, mes chiens devaient être irréprochables avec les humains et, surtout, avec les gosses ; j'en ai élevé un au milieu d'une meute de 5 chiens (je n'en ai plus qu'un et n'en aurait plus, je pense ; enfin jamais plus d'un). 
B.A.-BA : ne jamais laisser un gosse seul avec un chien, même le plus cool d'entre eux ; jamais. Pas d'accès aux chambres, au salon, etc, aux fauteuils ou toute autre position qui les placent en situation de dominance.

Un chien mal éduqué, ça ne pardonne pas ; d'autant plus quand il a la puissance pour défigurer un gosse, ou le tuer (voir un adulte, ou un autre chien, etc).
Perso j'ai tout de suite pris des cours pour les éduquer, parce que j'estimais ne pas avoir droit à l'erreur avec ça.
Sérieux, un chien ça s'éduque et éduquer un chien ça s'apprend (dans un club canin) ; à mon sens il faudrait un permis (des cours de dressage obligatoires). Mais ce n'est que mon avis.

Le pire du pire : les gens qui élèvent leurs chiens comme si s'étaient des bébés/humains. Des bombes à retardement, amha.
Il y a aussi les gens qui, au contraire, les maltraitent ; pas glop non plus et ça peut les rendre barges, qui plus est.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Mon scénario - Echoes
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 13341
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Purtle aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Le loup : un danger réel pour l'homme - Page 2 Empty Re: Le loup : un danger réel pour l'homme

Message par KrAvEn Jeu 31 Déc 2020 - 16:30

Après, je ne conseillerais jamais d'élever un gosse au milieu d'une meute ; au grand jamais. Perso j'avais déjà la meute quand je suis devenu père et il a bien fallut composer avec. 
Le gosse avait pour consigne de ne jamais enquiquiner les chiens et les chiens de rester hors de la pièce où il se trouvait. 
Après, j'avais des chiens quand même super bien éduqués et cools avec les gosses. Mais je ne le referais pas ; il y a toujours un risque, même sans agressivité de la part des chiens (bousculade, etc). 

C'est mieux, enfin, que les chiens arrivent après la venue du gosse ; pas avant.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Mon scénario - Echoes
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 13341
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Purtle aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Le loup : un danger réel pour l'homme - Page 2 Empty Re: Le loup : un danger réel pour l'homme

Message par Purtle Jeu 31 Déc 2020 - 18:01

Tellement d'accord avec tout... quand on pense que son ancien maitre (au loulou adopté en mars) était allé le chercher ce chiot de 3 mois à l'étranger pour le ramener dans un 40 m2 en ville. 

C'est sur imagine le chien blanc en photo plus haut, à trois mois, c'est craquant comme une peluche. Il le prenait, elle est sa femme, comme tel. Bah il a pris le dessus, ensuite, il grognait pour tout et saccageait la barraque. D'ou son comportement "fifou je fais ce que je veux" au départ.

Moi ça m'agace les humains qui prennent les chiens... ou les loups... comme des peluches. Ils ont 10 ans d'âge mental parfois à 40 berges !

Après les chiens que j'ai ont un peu plus de liberté (ils ont accès au bas de la maison, mais que quand je le veux bien), mais c'est dès le départ qu'ils ont leur place dans la maison, et vraiment pas celle qu'ils décident, grognement ou pas.
Purtle
Purtle
Membre

Féminin Nombre de messages : 210
Localisation : Centre
Date d'inscription : 28/12/2020

Revenir en haut Aller en bas

Le loup : un danger réel pour l'homme - Page 2 Empty Re: Le loup : un danger réel pour l'homme

Message par Résilient Jeu 4 Jan 2024 - 17:44

Petit up

Apparemment, il commence à s'en croiser. Reste à savoir si c'est pas inadvertance...

Le loup : un danger réel pour l'homme - Page 2 Loup10

________________________________________________________
"Nous ne pouvons peut-être pas préparer l'avenir de nos enfants, mais nous pouvons au moins préparer nos enfants à l'avenir" Franklin Roosvelt
“L'intelligence, ce n'est pas ce que l'on sait ; mais ce que l'on fait quand on ne sait pas.”

Jean Piaget 
Outil à fagoter Faire de la soupe déshydratéeTaille en têtard et bois de chauffage
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4600
Localisation : Corrèze
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le loup : un danger réel pour l'homme - Page 2 Empty Re: Le loup : un danger réel pour l'homme

Message par Jeff01 Mar 23 Jan 2024 - 9:48

Ayant un enfant qui se passionne pour la bête, j'ai intégré plusieurs réseaux de surveillance du loup, ainsi que plusieurs groupes de spécialistes, dont des lieutenants de louveteries qui observent et régulent. J'ai aussi assisté a quelques conférences de pisteurs qui rencontrent / croisent régulièrement les meutes.
Je retourne d'ailleurs fin février dans les alpes faire du pistage grâce a un guide de haute montagne spécialisé sur le loup, et membre du réseau Loup-Lynx.
Le témoignage de ce chasseur fait l'unanimité chez les connaisseurs du loup : le chasseur a raconté des conneries. On est bien trop loin du comportement habituel du loup, qui fuit l'homme autant qu'il peut et n'est jamais à l'initiative de l'attaque.
Il a été relevé aussi des incohérences dans son discours, il dit que le loup lui a bondis dessus, alors qu'ensuite il dit qu'il s'apprêtait à attaquer. De même, réussir à entendre un loup / chien grogner à 100m, il a une sacré ouïe le type.
Beaucoup plus probablement, il a réellement vu un loup, qui peut-être s'intéressait au chien mais restait à distance en observant, il a paniqué et tiré vers l'animal, puis inventé cette histoire d'attaque pour justifier son tir.
Quelque part je peux le comprendre, rencontrer cet animal dans la nature fait son effet et provoque toujours une sacré dose d'adrénaline. Il n'empêche que non, le loup n'attaque pas l'homme, il le craint vraiment.
Après, sur l'éventuel comportement prédateur du loup sur le chien, c'est typique des loups isolés, qu'on appelle les dispersants. Ne pouvant chasser en meute, ils se rabattent parfois sur des proies plus faciles, comme les animaux domestiques.
Une meute ne ferait jamais ça, ils se concentrent sur leurs proies favorites, les ongulés.  

Voici un article d'un spécialiste interrogé suite à cette affaire :
https://www.varmatin.com/faits-divers/-c-est-un-fait-le-loup-n-attaque-pas-l-homme--894893#

________________________________________________________
Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s’adaptent le mieux aux changements.
Charles Darwin
Jeff01
Jeff01
Membre

Masculin Nombre de messages : 1081
Age : 48
Date d'inscription : 23/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Le loup : un danger réel pour l'homme - Page 2 Empty Re: Le loup : un danger réel pour l'homme

Message par Résilient Mar 23 Jan 2024 - 11:13

Salut, 



Var Matin a écrit:Eugène Reinberger est administrateur de Ferus, association nationale de protection et de conservation de l’ours, du loup et du lynx en France. 



Que le gars soit un spécialiste, c'est possible. Qu'il ait une vision non orientée du sujet, c'est une autre histoire. 



Quand il écrit : 



Mais je le répète: le loup n’attaque pas l’homme.



C'est actuellement vrai (dans les pays du monde les plus urbanisés, mais pas forcément ailleurs), mais c'est (historiquement) factuellement faux : le loup attaque l'homme.  



C'est l'historien de la vie rurale, Jean-Marc Moriceau, qui a écrit "Histoire du méchant loup : 3000 attaques sur l'homme en France, xve-xxe siècle" qui a fait le plus gros travail de recensement à ce jour


3000 attaques, recensées sur la base des registres paroissiaux, des gazettes de l'époque et de quelques d'inhumations, en 5 siècles. 


Si c'est vrai, ça ferait 6 attaques par an. 


Il a poursuivi ses enquêtes et, au fil des rééditions de l'ouvrage, en est arrivé dans l'édition de 2016 à 8 672 attaques de prédations (on n'inclut pas les attaques de loups enragés, à savoir 3 731 cas), soit plus de 12000 attaques sur la période, à large majorité prédatrices.  


Avec 8672 attaques de prédation, on est à 17 attaques "alimentaires" par an, soit plus d'une par mois. En incluant les attaques de loups enragés, on arrive à 2 attaques par mois, pendant 5 siècles. 


Ça fait beaucoup pour une bête qui n'attaque jamais l'homme, quand même. 


Ça n'en fait pas pour autant un animal à exterminer, puisque les conditions de vie et de travail ne sont plus celles des siècles passés (les enfants et les femmes n'emmènent plus les troupeaux pâturer dans des zones isolées), mais il ne faut pas non plus en avoir une vision trop angélique. 


Dans un contexte dégradé, le loup redeviendrait très vite un problème.  

________________________________________________________
"Nous ne pouvons peut-être pas préparer l'avenir de nos enfants, mais nous pouvons au moins préparer nos enfants à l'avenir" Franklin Roosvelt
“L'intelligence, ce n'est pas ce que l'on sait ; mais ce que l'on fait quand on ne sait pas.”

Jean Piaget 
Outil à fagoter Faire de la soupe déshydratéeTaille en têtard et bois de chauffage
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4600
Localisation : Corrèze
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

KrAvEn, Wasicun et modl aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Le loup : un danger réel pour l'homme - Page 2 Empty Re: Le loup : un danger réel pour l'homme

Message par Jeff01 Mar 23 Jan 2024 - 12:07

Que le gars soit un spécialiste, c'est possible. Qu'il ait une vision non orientée du sujet, c'est une autre histoire.
Exactement comme le chasseur.

Néanmoins, l'intervention du spécialiste est plutôt mesurée et prudente. Et j'ai pu lire des interventions similaires de lieutenants de louveteries, qui sont nettement moins orientés, par la force des choses.

J'ai croisé dans mes lectures plusieurs commentaires sur le bouquin que tu cites, qui disait que la fiabilité des sources de l'époque était quand même sacrément discutable, et que dans ces temps anciens le nombre de cadavres retrouvés dans les bois dont la mort a été imputée au loup alors que c'était plus vraisemblablement un crime crapuleux humain était fort probablement une grande majorité. Notamment sur le fait que comme par hasard les victimes étaient souvent des jeunes filles...
Sans compter les crimes crapuleux ou morts accidentelles, suivies d'un charognage imputé (à tord ou pas) au loup.

Oui le loup a déjà attaqué des humains, c'est indiscutable. Mais dans des conditions précises ou le loup était affamé (période de grand froid ou autre) et qu'il soit tombé sur une cible sans défense.
Et ces attaques vérifiées sont bien plus rares.

Il y a depuis longtemps une grande population de loups dans les Carpates, en Italie et en Espagne notamment. Pour autant, aucune attaque humaine n'a été relevée aussi loin que je cherche dans l'actualité des dernières années.

il ne faut pas non plus en avoir une vision trop angélique.
Dans un contexte dégradé, le loup redeviendrait très vite un problème

Non, je n'angélise pas du tout l'animal, j'ai même vu assez de photos et vidéos de chiens dévorés par des loups pour au contraire en accentuer ma crainte.
Oui le retour du loup posera quelques problèmes, surtout sur les animaux domestiques, c'est une certitude.
Et oui le loup pourra poser des problèmes en contexte dégradé (comme tellement d'autres choses), mais aujourd'hui il est victime d'une cabale qui n'a aucune commune mesure avec les réels dégâts qu'il cause, ou pourrait causer.


Dernière édition par Jeff01 le Mar 23 Jan 2024 - 12:09, édité 1 fois

________________________________________________________
Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s’adaptent le mieux aux changements.
Charles Darwin
Jeff01
Jeff01
Membre

Masculin Nombre de messages : 1081
Age : 48
Date d'inscription : 23/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Le loup : un danger réel pour l'homme - Page 2 Empty Re: Le loup : un danger réel pour l'homme

Message par Wasicun Mar 23 Jan 2024 - 12:09

"Dans un contexte dégradé, le loup redeviendrait très vite un problème."
Euh ... n'oublie pas les bandes de cleps aussi hein ! (me souviens de certains récits des pays de l'Est / rencontres nocturnes fortuites en banlieues ...).

________________________________________________________
"nemo propheta acceptus est in patria sua"
Wasicun
Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 3294
Age : 51
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Résilient aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Le loup : un danger réel pour l'homme - Page 2 Empty Re: Le loup : un danger réel pour l'homme

Message par Résilient Mar 23 Jan 2024 - 12:48

Jeff01 a écrit:Néanmoins, l'intervention du spécialiste est plutôt mesurée et prudente. 

Non : le gars qui t'affirme textuellement que "le loup n'attaque pas l'homme" n'est pas mesuré. Il est militant. 
Il l'est d'autant plus qu'il ne peut pas ignorer, en tant que spécialiste du sujet, que des attaques de prédation ont eu lieu relativement récemment (2012 aux US et en Suède et 2009 en Russie, sans compter l'Inde, le Pakistan...). 

Donc, en plus d'être militant pro-loup, il ment.


Exactement comme le chasseur.

Pourquoi, il était connu comme militant anti-loup ? 


J'ai croisé dans mes lectures plusieurs commentaires sur le bouquin que tu cites, qui disait que la fiabilité des sources de l'époque était quand même sacrément discutable, et que dans ces temps anciens le nombre de cadavres retrouvés dans les bois dont la mort a été imputée au loup alors que c'était plus vraisemblablement un crime crapuleux humain était fort probablement une grande majorité. Notamment sur le fait que comme par hasard les victimes étaient souvent des jeunes filles...
Sans compter les crimes crapuleux ou morts accidentelles, suivies d'un charognage imputé (à tord ou pas) au loup.

Là, pour le coup, je fais plus confiance aux enquêtes d'un historien (9 ans de recherches, quand même) et à l'expertise des gens de l'époque (qui n'étaient pas tous des abrutis avinés) qu'à des "vraisemblablement", des "fort probablement" ou des "comme par hasard". A ce sujet, les jeunes filles étaient précisément les plus exposées à l'époque, puisqu'elles gardaient seules les troupeaux...lesquels, précisément, attiraient les meutes. Donc, pas réellement de hasard, en fait.   

De plus, on savait déjà à l'époque faire la différence entre une attaque de prédation et des actes de nécrophagie animales, quasi-systématiques sur les champs de bataille.


Oui le loup a déjà attaqué des humains, c'est indiscutable

Mais alors pourquoi dire le contraire (2 fois) dans ton dernier post ??


Jeff01 a écrit:On est bien trop loin du comportement habituel du loup, qui fuit l'homme autant qu'il peut et n'est jamais à l'initiative de l'attaque.

(...) Il n'empêche que non, le loup n'attaque pas l'homme, il le craint vraiment.


 Il y a depuis longtemps une grande population de loups dans les Carpates, en Italie et en Espagne notamment. Pour autant, aucune attaque humaine n'a été relevée aussi loin que je cherche dans l'actualité des dernières années. 


Espagne : une attaque en 2016 Un lobo en cautividad ataca a uno de los mayores expertos españoles en esta especie

Roumanie : 2 attaques en 2008 et 2009


Italie : pas d'attaques depuis 1924, effectivement. 


Et oui le loup pourra poser des problèmes en contexte dégradé (comme tellement d'autres choses), mais aujourd'hui il est victime d'une cabale qui n'a aucune commune mesure avec les réels dégâts qu'il cause, ou pourrait causer.

"cabale", je ne sais pas. Par contre, il y a une véritable cabale à refuser de voir cet animal pour ce qu'il est (un prédateur opportuniste), et à refuser d'essayer de comprendre pourquoi l'homme s'est acharné à le faire disparaître pendant plus de 2000 ans. 


En faire une espèce protégée, avoir mis en place un bordel administratif sans nom pour autoriser aux éleveurs les tirs défensifs...ça, c'est dangereux. Autant pour lui qui pour nous, dans la mesure où on le "prive" de son seul prédateur / concurrent naturel sur le milieu qui pourrait faire qu'il ne serait pas considéré comme un danger pour les activités humaines. 


Le problème, ce n'est pas aujourd'hui avec quelques milliers de loups. Le risque, c'est demain, quand ils se seront reproduits au-delà du raisonnable.    

________________________________________________________
"Nous ne pouvons peut-être pas préparer l'avenir de nos enfants, mais nous pouvons au moins préparer nos enfants à l'avenir" Franklin Roosvelt
“L'intelligence, ce n'est pas ce que l'on sait ; mais ce que l'on fait quand on ne sait pas.”

Jean Piaget 
Outil à fagoter Faire de la soupe déshydratéeTaille en têtard et bois de chauffage
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4600
Localisation : Corrèze
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

KrAvEn, Wasicun, modl, Da et victor81 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Le loup : un danger réel pour l'homme - Page 2 Empty Re: Le loup : un danger réel pour l'homme

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum