Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Vers une pénurie des matières premières

+44
Moi
victor81
phyvette
Encatimini
BAD73
persia
BigBird
Wasicun
Marco51
Da
Levieuxdu35
Jeff01
Canis Lupus
merlin06
VINCENZO13
Philippe-du-75013
Résilient
KrAvEn
Kyraly
Aristote
Corvo
Catharing
Wanamingo
Kerkallog
troisgriffes
Cyrus_Smith
biodiversiteur
serilynpayne
Ash
sgwenn
Mackou
Barnabé
habo
Jocelyn
Valorn
Rammstein
opaline
Malus
Le_Celte
MonteRosso
$$$.XV2
argoth
tarsonis
un ptit breton
48 participants

Page 5 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Vers une pénurie des matières premières - Page 5 Empty Re: Vers une pénurie des matières premières

Message par Catharing Jeu 6 Mai 2021 - 16:50

Salut,

Constat assez édifiant ...

Le plan de l’Europe pour s’attaquer à ses dépendances stratégiques
https://ec.europa.eu/info/strategy/priorities-2019-2024/europe-fit-digital-age/european-industrial-strategy_fr

Dans le cadre de la révision de sa stratégie industrielle, la Commission européenne veut réduire la vulnérabilité de ses approvisionnements sur 137 produits.

Enseignements tirés de la crise de la COVID-19
La crise de la COVID-19 a d'importantes répercussions sur l’économie de l’UE. Son impact varie selon les écosystèmes et la taille des entreprises. La crise a mis en lumière l’interdépendance des chaînes de valeur mondiales et démontré le rôle essentiel d’un marché unique performant et intégré au niveau mondial.

  • Recul de l’économie de l’UE de 6,3 %
  • Baisse du chiffre d’affaires pour 60 % des PME en 2020
  • Baisse des échanges intra-UE au T2 et au T3 de 2020 de 24 %  
  • Réduction de l’emploi des PME en 2020 de 1,7 % – 1,4 million d’emplois
  • Réduction attendue des investissements en 2021 dans 45 % des entreprises

Si l’impact de la crise varie selon les écosystèmes et les entreprises, les principaux problèmes mis en évidence sont les suivants:

  • restriction de la libre circulation des personnes, des marchandises et des services aux frontières;
  • disponibilité limitée de produits essentiels du fait de l’interruption des chaînes d’approvisionnement mondiales; 
  • perturbation de la demande.


Pour remédier à ces problèmes, la stratégie industrielle actualisée propose de nouvelles mesures pour tenir compte des enseignements tirés de la crise et soutenir les investissements. Elle met notamment l’accent sur les points suivants:
Résilience du marché unique
Le marché unique est le principal atout de l’UE, offrant une sécurité, des débouchés et un tremplin mondial aux entreprises européennes. Toutefois, la pandémie de COVID-19 a pesé sur les possibilités offertes par le marché unique. Les entreprises et les citoyens ont souffert de la fermeture des frontières, de l’interruption des approvisionnements et du manque de prévisibilité.

Spoiler:

Pour remédier à ces problèmes, la Commission propose les solutions suivantes: 

  1. Instrument d’urgence du marché unique: fournir une solution structurelle pour garantir la disponibilité et la libre circulation des personnes, des biens et des services dans le contexte d’éventuelles crises futures;
  2. Approfondir le marché unique: étudier la possibilité d’harmoniser les normes applicables aux principaux services aux entreprises, et renforcer la numérisation de la surveillance du marché et d’autres mesures ciblées en faveur des PME.
  3. Surveiller le marché unique: analyse annuelle de l’état du marché unique, y compris dans 14 écosystèmes industriels.


Ces 14 écosystèmes industriels sont les suivants: construction, industries numériques, santé, agroalimentaire, énergies renouvelables, industries à forte intensité énergétique, transports et automobile, électronique, textile, aérospatiale et défense, industries culturelles et créatives, tourisme, économie sociale et de proximité et commerce de détail.



Vers une pénurie des matières premières - Page 5 Graph_industrial_ecosystems


Spoiler:

Renforcer l’autonomie stratégique ouverte de l’UE
Pour l’UE, importateur et exportateur de premier plan, l’ouverture au commerce et aux investissements est une force et une source de croissance et de résilience. Toutefois, la pandémie de COVID-19 a provoqué des perturbations dans la chaîne d’approvisionnement mondiale et des pénuries de certains produits critiques en Europe. C’est pourquoi nous devons continuer à améliorer notre autonomie stratégique ouverte dans des domaines clés, comme le prévoyait déjà la stratégie industrielle 2020 de l’UE.

La Commission propose:
[*]Des partenariats internationaux diversifiés: veiller à ce que le commerce et les investissements continuent de jouer un rôle clé pour renforcer notre résilience économique.
[*]Les alliances industrielles peuvent également constituer un outil adéquat, si elles accélèrent des activités qui ne se développeraient pas autrement, dans les secteurs où elles incitent les investisseurs privés à examiner de nouveaux partenariats et modèles commerciaux d’une manière ouverte, transparente et pleinement conforme aux règles de concurrence, et où elles présentent un potentiel de création d’emplois à haute valeur ajoutée. Les alliances fournissent une plateforme généralement large et ouverte, et accorderont une attention particulière à l’inclusion des start-ups et des PME. La Commission prépare actuellement le lancement de l’alliance sur les processeurs et les technologies de semi-conducteurs et de l’alliance pour les données industrielles et les technologies en nuage et de pointe. Elle envisage par ailleurs de préparer une alliance sur les lanceurs spatiaux et une alliance sur l’aviation à émissions nulles.
[*]Suivi des dépendances stratégiques: publication d'un premier rapport analysant les dépendances stratégiques de l’UE. Le rapport recense 137 produits dans des écosystèmes sensibles pour lesquels l’UE est fortement dépendante de sources étrangères.



[*]Analyse des dépendances stratégiques
[*]

  • Sur un total de 5 200 produits analysés, l’UE dépend fortement de fournisseurs étrangers pour 137 produits relevant d’écosystèmes sensibles.
  • Ces produits représentent 6 % de la valeur du total des produits importés en Europe.
  • Plus de la moitié de ces dépendances correspondent à des produits provenant de Chine, suivie du Viêt Nam et du Brésil. 
  • 34 produits sont plus vulnérables, avec un faible potentiel de diversification et de substitution par une production européenne. Il s’agit notamment de divers produits chimiques et matières premières utilisés dans les industries à forte consommation d’énergie et la santé.
  • Ces produits représentent 0,6 % de la valeur du total des produits importés en Europe.



Part de la valeur des importations de l'UE des produits dépendants

Vers une pénurie des matières premières - Page 5 Captu173

Le rapport propose également une analyse approfondie de 6 domaines stratégiques dans lesquels l’UE affiche des dépendances:
[*]

  • matières premières;

  • batteries;

  • principes pharmaceutiques actifs;

  • hydrogène;

  • semi-conducteurs;

  • technologies en nuage et de pointe.


Exemple tiré du rapport.
Les plus grands pays fournisseurs de matières premières critiques pour l'UE
Vers une pénurie des matières premières - Page 5 Captu174
Catharing
Catharing
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 8010
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011
Points : 9102
Réputation : 112

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Vers une pénurie des matières premières - Page 5 Empty Re: Vers une pénurie des matières premières

Message par Kerkallog Jeu 6 Mai 2021 - 19:54

je m'étonnais de l'absence de certains pays, un peu moins en cherchant:


"...Au Groenland, la nouvelle majorité au parlement s’oppose à l’exploitation du gigantesque gisement de terres rares lourdes et d’uranium de Kvanefjeld.

Faut-il exploiter les ressources du sous-sol au risque de dégrader l’environnement ? Les 41 000 électeurs du Groenland ont tranché la question. Le 6 avril, lors des élections législatives anticipées, ils ont voté largement pour le parti de gauche Inuit Ataqatigiit (IA), jusque là dans l’opposition. Pendant la campagne, qui a tourné autour de la question minière, celui-ci avait mis en avant son refus de l’exploitation d’uranium sur l’île semi-autonome, rattachée au Danemark.
L'arrivé au pouvoir d'IA, qui doit encore former une coalition, est une mauvaise nouvelle pour le projet minier de Kvanefjeld, le plus grand du pays et qui a concentré les critiques. Porté depuis dix ans par Greenlands minerals LTD, la compagnie australienne qui en détient la licence d’exploration, le projet devrait être gelé, au moins pour plusieurs années. Dans le sud-ouest du pays, le gisement serait l’un des plus importants au monde en terres rares et dispose d’importantes quantités d’uranium. Le groupe espérait en extraire près de 32 000 tonnes de terre rares. Signe de l'importance stratégique du gisement, le groupe chinois Shenghe ressource est devenu le premier actionnaire depuis 2016 de Greenlands minerals, avec 12,5 % du capital. La Chine exerce déjà un quasi-monopole sur l’extraction et le raffinage de terres rares, indispensables pour certaines applications militaires, les éoliennes et la production d’aimants permanents mais ses besoins vont grandissants.

Orano dispose de deux permis d'exploration
Ces derniers mois, des consultations publiques avaient débuté pour obtenir le feu vert final pour l’exploitation. Mais les désaccords sur le projet minier ont fait chuter le gouvernement social-démocrate, favorable jusque-là au développement minier. Les opposants à l’exploitation s’inquiètent des retombées environnementales, notamment pour la santé, des poussières radioactives générées par l’activité minière.
Le résultat des élections n’est pas une très bonne nouvelle non plus pour Orano. Le groupe venait d’obtenir en février deux permis d’exploration de gisements d’uranium dans le sud-est et le sud-ouest du pays. Les travaux pour évaluer les ressources minières devaient commencer en 2021. Ils pourraient faire les frais d’un revirement plus durable de la stratégie minière du pays. Jusqu’en 2013, le Groenland interdisait l’exploration et l’extraction d’uranium de son sol."

https://www.usinenouvelle.com/article/le-groenland-ne-veut-plus-de-projets-d-extraction-de-terres-rares.N1080364

________________________________________________________
Vers une pénurie des matières premières - Page 5 0_0_0_12  Vers une pénurie des matières premières - Page 5 00000012Vers une pénurie des matières premières - Page 5 00000065 y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  Vers une pénurie des matières premières - Page 5 00000013 sunny Vers une pénurie des matières premières - Page 5 _che-g17
Kerkallog
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 3065
Date d'inscription : 19/05/2012
Points : 3399
Réputation : 56

Revenir en haut Aller en bas

Vers une pénurie des matières premières - Page 5 Empty Re: Vers une pénurie des matières premières

Message par merlin06 Mar 11 Mai 2021 - 19:32

La boss d'Arcelor Mittal par chez moi ce début de semaine: il faut s'attendre à des hausses et délais sur tous les métaux, pénuries déjà en cours sur certaines gammes(tôles acier 1,5mm...).

________________________________________________________
Le matin du grand soir il y aura de la confiture de bisounours au petit déjeuner.
Nous avons deux souverains, Dame Physique et Sire Temps.

Nul ne réveille celui qui feint le sommeil.
merlin06
merlin06
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 761
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 21/05/2012
Points : 828
Réputation : 27

Canis Lupus aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Vers une pénurie des matières premières - Page 5 Empty Re: Vers une pénurie des matières premières

Message par Da Mer 12 Mai 2021 - 9:58

merlin06 a écrit:La boss d'Arcelor Mittal par chez moi ce début de semaine: il faut s'attendre à des hausses et délais sur tous les métaux, pénuries déjà en cours sur certaines gammes(tôles acier 1,5mm...).

Et cela quelques années après avoir fermé quasi toutes ses aciéries en Europe... Si ce n'était pas aussi navrant ça en serait comique....
Da
Da
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2762
Localisation : BZH - 56
Emploi : Artisan en informatique
Loisirs : 2 enfants en bas âge....
Date d'inscription : 03/06/2009
Points : 2913
Réputation : 22

Catharing, montargie et NonoMacbill aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Vers une pénurie des matières premières - Page 5 Empty Re: Vers une pénurie des matières premières

Message par KrAvEn Mer 12 Mai 2021 - 11:58


________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Mon scénario
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 11526
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Date d'inscription : 24/10/2006
Points : 11079
Réputation : 136

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

montargie aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Vers une pénurie des matières premières - Page 5 Empty Re: Vers une pénurie des matières premières

Message par Da Mer 12 Mai 2021 - 17:02

Faut dire que les pirates ne sont pas les seuls responsables....

Vers une pénurie des matières premières - Page 5 ALp4PYx_700bwp
Da
Da
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2762
Localisation : BZH - 56
Emploi : Artisan en informatique
Loisirs : 2 enfants en bas âge....
Date d'inscription : 03/06/2009
Points : 2913
Réputation : 22

KrAvEn, Canis Lupus, un ptit breton et Marco51 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Vers une pénurie des matières premières - Page 5 Empty Re: Vers une pénurie des matières premières

Message par un ptit breton Mer 12 Mai 2021 - 17:11

J'aime bien ce genre de comportement.......quand tout va rentrer dans l'ordre ces gens seront contents d'avoir payé 1000 litres le prix fort. Tout va rentrer dans l'ordre hein ???

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!
un ptit breton
un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4517
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008
Points : 4153
Réputation : 51

Catharing aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Vers une pénurie des matières premières - Page 5 Empty Re: Vers une pénurie des matières premières

Message par KrAvEn Ven 21 Mai 2021 - 10:08

Pénurie de matières : l'Etat lance une "médiation de filière" pour le BTP (batiactu.com)
Les pouvoirs publics viennent d'annoncer le lancement d'une médiation de filière spécifique au BTP, réunissant l'ensemble des acteurs, pour contrecarrer les effets néfastes des pénuries de matières premières.
Laughing Blague du jour. Face aux pénuries l'Etat lance une "médiation" ! - Insolentiae
Une médiation filière…. hahahahahahahahahahahahahaha

En fait c’est assez simple.

Nous y en n’a plus rien produire.

Nous y en n’a plus avoir filière.

Nous y en a être réduit à faire commande à l’étranger.

Nous pas recevoir commande de l’étranger.

Nous dans la merde.

Filière ou pas.

Médiation ou pas.

Comme disait l’autre, avant l’autre… « merci pour ce moment ».

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Mon scénario
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 11526
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Date d'inscription : 24/10/2006
Points : 11079
Réputation : 136

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Vers une pénurie des matières premières - Page 5 Empty Re: Vers une pénurie des matières premières

Message par Marco51 Ven 21 Mai 2021 - 22:52

Bonsoir la communauté,
"Bienvenue dans un monde sans pétrole".


C'est le titre du dossier central du dernier Science&Vie Junior (non, j'ai toujours pas grandi... rir ) numéro 381 en kiosque actuellement.
Intro:
"Sans lui, adieu voitures, avions, fioul pour se chauffer, plastiques, mais aussi certains vêtements, engrais, etc.
Un vrai scénario catastrophe.
Pourtant, le pétrole va disparaître.  Alors il faut lui trouver des remplaçants, comme l'hydrogène, avant d'en épuiser la dernière goutte..."
Dossier de Titouan CORLET et Philippe FONTAINE.
Le dossier débute donc par le scénario catastrophe:
une rédaction façon dystopie chère aux journalistes et chroniqueurs de S&V Junior: "Et si... le pétrole disparaissait?".
Les rédacteurs partent dans l'imaginaire des conséquences de la disparition du précieux produit mais toujours sur des fondamentaux scientifiques, industriels, économiques ("500.000 produits de notre quotidien sont directement issus du pétrole").
Je vous passe toutes les éventualités et dégradations en cascade.
La première partie se termine par les alternatives possibles, notamment le charbon avec ses avantages et inconvénients.
La 2ème partie du dossier est consacrée à "l'hydrogène: le remplaçant idéal?"
Plus énergétique, moins pratique. les journalistes fouillent fabrication, stockage, sécurité, conservation,etc.
C'est synthétique et abordable pour un (tout petit) esprit scientifique comme le mien.

Ce que je retiens surtout:
---> Les journalistes n'écrivent pas une seule fois "collapsologie, rupture de normalité, survie, etc" même si la dystopie évoque clairement les effondrements sociétaux et économiques. 
Je trouve ça bien d'aborder le sujet avec sérieux tout en s'écartant au maximum du tapage médiatique sur le survivalisme.
---> Le ton est donné dans le titre: le pétrole va disparaitre. Et ce n'est pas une hypothèse ni une question!!
C'est posé comme un fait inéluctable, sans fioritures et les rédacteurs donnent à notre monde moderne encore 50 ans de pétrole environ.  Ils ne donnent pas leur source, c'est dommage. Mais nous sommes dans Science & Vie même pour les ados.
Et j'apprécie également cette façon d'aborder cette réalité de l'épuisement de nos réserves d'hydrocarbure sans polémiques.
L'iconographie est toujours sympa chez S&V Junior. Je vous ai mis trois schémas instructifs:


Vers une pénurie des matières premières - Page 5 Dossie10


Vers une pénurie des matières premières - Page 5 Dossie11


Vers une pénurie des matières premières - Page 5 Dossie12

Voilou!  A lire avec vos grands... study study
ça peut permettre d'expliquer nos démarches d'adulte qui peuvent sembler parfois étrange, bizarre ou "freaky".

P.S.  Il y a également dans ce numéro une petite BD scientifique qui explique l'histoire du ... premier vaccin créé par Edward JENNER en 1796.  Toute ressemblance avec les évènements récents serait purement (pas) fortuite... mrsgreen


Dernière édition par Marco51 le Ven 21 Mai 2021 - 22:55, édité 1 fois (Raison : Pb de mise en page)

________________________________________________________
Aucun homme ou femme qui poursuit un idéal en empruntant sa propre route, ne peut éviter d'avoir des ennemis.  Daisy BATES.
Ce qui est mieux qu'une centaine de jours d'études studieuses, c'est un jour avec un excellent professeur.  Proverbe Japonais.
Avec l'âge, je prête moins attention aux dires des Hommes. Je m'intéresse à leurs actes.  Andrew CARNEGIE.
Marco51
Marco51
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 183
Age : 47
Localisation : Marne
Emploi : Infirmier Soins Palliatifs
Loisirs : Muscu, Krav, softair, modélisme, Lego
Date d'inscription : 28/08/2018
Points : 214
Réputation : 21

KrAvEn, Résilient, montargie et Kyraly aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Vers une pénurie des matières premières - Page 5 Empty Re: Vers une pénurie des matières premières

Message par Canis Lupus Sam 22 Mai 2021 - 9:37

Je suis près à parier qu'on avait le même genre de publication en 1974, mais avec le nucléaire comme solution phare. C'est bien que les jeunes soient sensibilisés à ce qui va advenir tôt ou tard. Le confort que nous apporte les hydrocarbures est juste dingue, j'en prends conscience maintenant à chaque fois que j'appuie sur l'accélérateur en voiture...

________________________________________________________
ENFIN DISPO : le dernier livre de FerFAL, traduit en Français par votre serviteur !
Vers une pénurie des matières premières - Page 5 Manuel10
(cliquez sur l'image)
Canis Lupus
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4216
Age : 36
Date d'inscription : 16/11/2006
Points : 3098
Réputation : 30

http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Résilient aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Vers une pénurie des matières premières - Page 5 Empty Re: Vers une pénurie des matières premières

Message par Résilient Sam 22 Mai 2021 - 9:51

J'avais un peu honte d'aborder la question avec mon aîné (vers 10 ans), de peur de l'enfermer dans des perspectives négatives. 

Mais je suis parti du principe que, vu qu'on leur bourre le crâne à l'école à longueur de cours avec le changement climatique et l'écologie, le sujet allait fatalement arriver un jour sur la table. C'est arrivé assez vite, en fait...
 
En parler avec des gamins est un bon exercice, parce qu'ils ont généralement une approche assez "simple", voire binaire, de la question : la problématique des déplacements, certainement parce que c'est l'une des seules utilisation directe et visible du pétrole. 

La vraie difficulté, c'est tout le reste, ce à quoi on ne pense pas immédiatement (même la plupart des adultes) : agriculture, médicaments, plastique...Là, ça devient clairement anxiogène pour des gamins. Et ce, d'autant plus que ces qui sont en âge de lire S&V junior ont bénéficié pendant des années du confort lié au pétrole abondant et pas cher. 

Leur décrire le monde sans pétrole, ou juste avec moins, c'est très compliqué pour réussir sans en faire de futurs névrosés. 

Pour l'instant, pour ceux qui ont lu "Résilience locale", j'en suis avec mon gamin à l'étape "quelqu'un va certainement trouver une solution"... Neutral

________________________________________________________
L’illusion de la liberté continuera tant qu’il sera profitable de la maintenir. À l’instant où cela deviendra trop coûteux, ils démonteront simplement le décor, tireront les rideaux, pousseront les tables et les chaises sur le côté et vous verrez le mur de briques au fond du théâtre.
Franck Zappa
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3377
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013
Points : 3678
Réputation : 85

Canis Lupus et Marco51 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Vers une pénurie des matières premières - Page 5 Empty Re: Vers une pénurie des matières premières

Message par Kyraly Sam 22 Mai 2021 - 11:10

Résilient a écrit:J'avais un peu honte d'aborder la question avec mon aîné (vers 10 ans), de peur de l'enfermer dans des perspectives négatives. 

Mais je suis parti du principe que, vu qu'on leur bourre le crâne à l'école à longueur de cours avec le changement climatique et l'écologie, le sujet allait fatalement arriver un jour sur la table. C'est arrivé assez vite, en fait...
 
En parler avec des gamins est un bon exercice, parce qu'ils ont généralement une approche assez "simple", voire binaire, de la question : la problématique des déplacements, certainement parce que c'est l'une des seules utilisation directe et visible du pétrole. 

La vraie difficulté, c'est tout le reste, ce à quoi on ne pense pas immédiatement (même la plupart des adultes) : agriculture, médicaments, plastique...Là, ça devient clairement anxiogène pour des gamins. Et ce, d'autant plus que ces qui sont en âge de lire S&V junior ont bénéficié pendant des années du confort lié au pétrole abondant et pas cher. 

Leur décrire le monde sans pétrole, ou juste avec moins, c'est très compliqué pour réussir sans en faire de futurs névrosés. 

Pour l'instant, pour ceux qui ont lu "Résilience locale", j'en suis avec mon gamin à l'étape "quelqu'un va certainement trouver une solution"... Neutral

Si ca peut te rassurer (ou pas) y'a pas que les enfants... J'échange régulièrement sur la page FB officielle dédié a ma ville (et avec les élus) sur le sujet de la ZFE (Zone a Faible Emission). Il y a un cercle très actifs de militants fanatiques EELV qui voient la maire de Strasbourg et celle de l'Eurométropole comme des saintes à la parole infaillible. Ils sont a font pour remplacer les véhicules thermiques par de l'électrique, et invariablement a toute questions liée aux questions de ressources (quid du Gasoil si plus de véhicules diesels, des matières premières liées a l'électrique, etc) la réponse est "quelqu'un va certainement trouver une solution technologique qui soit écologiquement compatible".

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 4074
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017
Points : 4376
Réputation : 44

Résilient aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Vers une pénurie des matières premières - Page 5 Empty Re: Vers une pénurie des matières premières

Message par Résilient Sam 22 Mai 2021 - 11:17

Kyraly a écrit:réponse est "quelqu'un va certainement trouver une solution technologique qui soit écologiquement compatible"

C'est ça : le mythe du "génie inconnu dans son garage"... qui vient juste après le déni pur et simple de l'existence du problème. 

L'étape suivante, c'est l'acceptation du problème, et celle d'après, la résilience, ie, la détermination de solutions permettant de faire face. 

C'est ce bouquin-là, dont je parlais plus haut : 

Vers une pénurie des matières premières - Page 5 Livre-10

________________________________________________________
L’illusion de la liberté continuera tant qu’il sera profitable de la maintenir. À l’instant où cela deviendra trop coûteux, ils démonteront simplement le décor, tireront les rideaux, pousseront les tables et les chaises sur le côté et vous verrez le mur de briques au fond du théâtre.
Franck Zappa
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3377
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013
Points : 3678
Réputation : 85

Canis Lupus et Kyraly aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Vers une pénurie des matières premières - Page 5 Empty Re: Vers une pénurie des matières premières

Message par Kyraly Sam 22 Mai 2021 - 13:06

Yep, je l'ai lu. 

Nous avons reçu ce matin un fascicule censé nous aider a comprendre la ZFE et les solutions pour réduire la pollution de l'air. Edité par l'Eurométropole sous gouvernance EELV.

Grosso modo, ils proposent d'utiliser a fond des aides étatiques et régionales pour remplacer 177 000 véhicules thermiques par des électriques (dont 110 000 CRIT'AIR 2 dont l'impact sur la pollution de l'air selon https://librairie.ademe.fr/air-et-bruit/27-zones-a-faibles-emissions-low-emission-zones-lez-a-travers-l-europe-les.html est faible)

Néanmoins, l’analyse effectuée sur plus d’une vingtaine d’études ex-post permet d’établir les tendances suivantes :
- Un effet limité sur les concentrations en NOX et/ou NO2 lorsque les restrictions des LEZ
concernent les véhicules diesel jusqu’à la norme Euro 4 (majorité des LEZ en 2020).
- Un effet beaucoup plus important sur les concentrations en NOX et/ou NO2 lorsque les restrictions des LEZ concernent les véhicules diesel jusqu’à la norme Euro 5 (ULEZ de Londres)
- Un effet significatif sur les concentrations en particules (PM10 et PM2.5), ainsi que sur le black carbon93 (BC), lorsque les restrictions ont favorisé le renouvellement du parc diesel antérieur àla norme Euro 5 (majorité des LEZ en 2020). 

Bref, on va créer un impact au niveau mondial important en pollution et utilisation de matières première pour un résultat extrêmement limité. 
A noter que Lyon (EELV aussi) avance sur les restrictions aussi alors que :
Enfin, l’étude précise que la mise en place de la ZFE n’a que très peu d’impact sur les concentrations de particules (PM10 comme PM2.5), ce qui s’explique par le caractère multi-sources de la pollution aux particules sur le territoire lyonnais. A l’horizon 2021, les résultats indiquent une baisse limitée à moins de 1,5 μg/m3 sur la zone entre le scénario fil de l’eau et le scénario ZFE CQA2.
Extrait du rapport :
« La mise en place de la ZFE n’a que très peu d’impact sur les concentrations de particules (PM10 comme PM2.5), car la contribution du transport routier n’est pas majoritaire dans la pollution aux particules sur le territoire lyonnais. La carte de différence montre une baisse limitée à moins de 1,5 μg/m3 . »
Que du bohneur

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 4074
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017
Points : 4376
Réputation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Vers une pénurie des matières premières - Page 5 Empty Re: Vers une pénurie des matières premières

Message par Rammstein Sam 22 Mai 2021 - 14:42

The reason aluminum is used to form the alloy is because it is very corrosion resistant itself. When oxygen is present, aluminum reacts to form an aluminum oxide layer, which is chemically bound to the surface and seals the core aluminum from any further reaction.[8] Therefore, diffusing aluminum into a base metal increases its corrosion resistance.
Source : https://en.wikipedia.org/wiki/Alonizing

L'oxygène intervient également dans plusieurs procédés de galvanisation à chaud des aciers. Devinez où part l'oxygène en ce moment ? C'est la même chose pour les fibres textiles et minérales utilisées normalement dans l'industrie, et qui partent en masse dans le médical.

La situation dans l'industrie automobile et la construction mécanique devient critique. Ce qui apparaissait il y a quelques mois comme une simple crise ponctuelle est en passe de se prolonger. Je fais partie de plusieurs task forces afin de parer aux pénuries de matière sur plusieurs composants : les solutions de repli provisoires envisagées dans l'urgence il y a quelques mois étant onéreuses, on en vient à se projeter sur le long terme. Et malheureusement, obsolescence programmée oblige, on a évidemment conçu au plus juste, de façon à répondre au cahier des charges à minima. Les pénuries nous contraignent désormais à passer à des nuances de matière plus nobles (quand c'est possible), et in fine plus chères. Conséquence : des tas de projets ne sont plus rentables et deviennent des gouffres financiers. A terme, de nombreuses petites et moyennes entreprises vont être confrontées au risque de faillites, soit par défaut de rentabilité, soit par inflation des prix des matières premières.

Autre conséquence insidieuse : la guerre pour les ressources ! Vu qu'on sait plus ou moins ce qu'utilise la concurrence, il est tentant de crâmer quelques milliers d'euros dans l'achat d'un stock de matière première qu'on saura sécuriser et utiliser quoiqu'il arrive, et qui surtout manquera cruellement au concurrent !   dévil

Je ne retrouve plus le fil de Catharing, mais au niveau individuel, et surtout si vous êtes artisan, je vous invite à faire des stocks de vis, boulons, tiges filetées, tôles, pièces auto et vélo, consommables divers et variés (bois, colle...).

Rammstein
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 6638
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006
Points : 5327
Réputation : 102

KrAvEn, Canis Lupus et Kyraly aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Vers une pénurie des matières premières - Page 5 Empty Re: Vers une pénurie des matières premières

Message par Kyraly Sam 22 Mai 2021 - 15:04

Rammstein a écrit:The reason aluminum is used to form the alloy is because it is very corrosion resistant itself. When oxygen is present, aluminum reacts to form an aluminum oxide layer, which is chemically bound to the surface and seals the core aluminum from any further reaction.[8] Therefore, diffusing aluminum into a base metal increases its corrosion resistance.
Source : https://en.wikipedia.org/wiki/Alonizing

L'oxygène intervient également dans plusieurs procédés de galvanisation à chaud des aciers. Devinez où part l'oxygène en ce moment ? C'est la même chose pour les fibres textiles et minérales utilisées normalement dans l'industrie, et qui partent en masse dans le médical.

La situation dans l'industrie automobile et la construction mécanique devient critique. Ce qui apparaissait il y a quelques mois comme une simple crise ponctuelle est en passe de se prolonger. Je fais partie de plusieurs task forces afin de parer aux pénuries de matière sur plusieurs composants : les solutions de repli provisoires envisagées dans l'urgence il y a quelques mois étant onéreuses, on en vient à se projeter sur le long terme. Et malheureusement, obsolescence programmée oblige, on a évidemment conçu au plus juste, de façon à répondre au cahier des charges à minima. Les pénuries nous contraignent désormais à passer à des nuances de matière plus nobles (quand c'est possible), et in fine plus chères. Conséquence : des tas de projets ne sont plus rentables et deviennent des gouffres financiers. A terme, de nombreuses petites et moyennes entreprises vont être confrontées au risque de faillites, soit par défaut de rentabilité, soit par inflation des prix des matières premières.

Autre conséquence insidieuse : la guerre pour les ressources ! Vu qu'on sait plus ou moins ce qu'utilise la concurrence, il est tentant de crâmer quelques milliers d'euros dans l'achat d'un stock de matière première qu'on saura sécuriser et utiliser quoiqu'il arrive, et qui surtout manquera cruellement au concurrent !   dévil

Je ne retrouve plus le fil de Catharing, mais au niveau individuel, et surtout si vous êtes artisan, je vous invite à faire des stocks de vis, boulons, tiges filetées, tôles, pièces auto et vélo, consommables divers et variés (bois, colle...).

Rammstein
M'en parle pas... on a maintenant sur une BOM de 256 pièces une rupture d'approvisionnement par semaine.... 
Ca devient super compliqué, faut prévoir des plan B...
et le CEO se demande si c'était si intéressant d'externaliser certains services comme les chaudronniers, tourneurs et fraiseurs qui savaient réaliser a façon des pièces de rechange alors que c'était sa fierté il y a 2 ans d'avoir "rationnalisé les couts"...

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 4074
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017
Points : 4376
Réputation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Vers une pénurie des matières premières - Page 5 Empty Re: Vers une pénurie des matières premières

Message par Catharing Sam 22 Mai 2021 - 15:35

Salut,

Matières premières : hausse des prix, pénurie, problèmes d’approvisionnement… la CAPEB fait le point ! 20 Mai 2021
https://www.capeb.fr/actualites/matieres-premieres-hausse-des-prix-penurie-problemes-d-approvisionnement-hellip-la-capeb-fait-le-point-4u9pe8

Depuis le début de l’année, on observe des difficultés d’approvisionnements importantes qui engendrent une hausse des prix parfois exponentielle et une pénurie de certains matériaux…

C’est d’abord l’acier qui a été concerné, rapidement suivi par le bois de structure, puis les adjuvants mortiers et bétons, le polyuréthane, les composants électroniques, les colles, les peintures, le cuivre…

Aujourd’hui, le prix de toutes les matières premières nécessaires aux chantiers flambent, certains de ces derniers viennent même à manquer. Désormais, la plupart des corps de métier sont concernés par cette problématique qui semble partie pour durer et qui constitue un nouveau frein pour l’activité des entreprises.
.......

QUELLES SONT LES CAUSES DE LA CRISE ACTUELLE ?
Plusieurs facteurs expliquent la situation actuelle parmi lesquels la mondialisation du marché des matériaux et les perturbations engendrées par la crise sanitaire.

Les effets d’une crise sanitaire mondiale et inédite

La pandémie de Covid-19 constitue sans doute l’élément déclencheur de cette crise. En effet, au printemps dernier, les industriels ont interrompu leurs productions du fait de l’arrêt des activités dans une large partie du monde. Ensuite, ils ont été pris de cours lorsque l’activité est repartie fortement à l’automne.
C’est le cas pour les métaux, comme du côté des plastiques, la pénurie vient de ce retard à l’allumage. Les stocks étant épuisés, ces deux filières font aujourd’hui les frais de l’arrêt des productions au printemps dernier.

Aujourd’hui, les capacités de production ne suivent plus la force du redémarrage, notamment en Asie (zone relativement épargnée par l’épidémie maintenant) mais aussi en Amérique. La Chine et les États-Unis ont lancé de très grands plans de relance et intensifient leurs importations avec une très forte demande. La consommation mondiale déséquilibre l’offre et la demande ce qui engendre une surchauffe sur le marché.
Par ailleurs, la Covid-19 a aussi perturbé la chaîne d’approvisionnement. Les transports maritimes sont parfois encore indisponibles et les prix des containers subissent une envolée. Les grands réseaux de distributions destinées au grand public subissent eux aussi ces difficultés.

Mondialisation du marché et problématiques économiques

D’autres facteurs économiques, liés à la globalisation des échanges, entrent en ligne de compte pour comprendre le phénomène actuel.
Pour le bois, il s’agit d’une problématique économique. Les Etats-Unis ont réduit leurs importations du Canada qui leur coûtaient trop cher et se sont tournés vers les producteurs européens qui, y trouvant des marges plus confortables, ont délaissé les acheteurs européens pour travailler davantage avec les Américains.
Sur le bois de structure, matériau de prédilection des logements individuels outre-Atlantique, une autre raison politique peut être avancée. Du fait de la taxe imposée par Donald Trump sur le bois canadien, il revient désormais moins cher pour le marché américain d’importer ce matériau d’Europe.

Pour le minerai de fer, l’Australie et le Brésil fournissent à eux seuls environ 60% de la production mondiale.
Pour le cuivre, incontournable en électricité, le Chili et la Chine extraient plus de 40 % de la production mondiale. Le renchérissement des matériaux qui en sont issus pourrait donc s’avérer assez durable face à la puissance du redémarrage en Asie et à la demande soutenue observée, notamment en Chine.
Catharing
Catharing
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 8010
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011
Points : 9102
Réputation : 112

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Vers une pénurie des matières premières - Page 5 Empty Re: Vers une pénurie des matières premières

Message par Catharing Sam 22 Mai 2021 - 15:48

Rammstein a écrit:je vous invite à faire des stocks de vis, boulons, tiges filetées, tôles, pièces auto et vélo, consommables divers et variés (bois, colle...).

Déconfinement: la ruée sur les palettes crée une pénurie et provoque une hausse des prix de 40%

Le Moniteur:Matières premières : flambée des prix et risques de pénurie
...Le secteur de l’eau est aussi touché par la crise des matières premières.
...Dans un communiqué, elle précise  que « si aucun retour à la normale n’a lieu avant septembre, cette pénurie de matières premières entraînera de fortes conséquences : flambée des prix continue, délais de livraison rallongés, tensions sur la chaîne logistique et difficultés à honorer les commandes. »

La pénurie de matières commence à peser sur les productions industrielles de verre plat. Les professionnels transformateurs ont fait part de leur préoccupation au gouvernement.
Catharing
Catharing
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 8010
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011
Points : 9102
Réputation : 112

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Canis Lupus, victor81 et Marco51 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Vers une pénurie des matières premières - Page 5 Empty Re: Vers une pénurie des matières premières

Message par tarsonis Lun 24 Mai 2021 - 0:13

Hello
Kyraly a écrit:J'échange régulièrement sur la page FB officielle dédié a ma ville (et avec les élus) sur le sujet de la ZFE (Zone a Faible Emission). Il y a un cercle très actifs de militants fanatiques EELV qui voient la maire de Strasbourg et celle de l'Eurométropole comme des saintes à la parole infaillible. Ils sont a font pour remplacer les véhicules thermiques par de l'électrique, et invariablement a toute questions liée aux questions de ressources (quid du Gasoil si plus de véhicules diesels, des matières premières liées a l'électrique, etc) la réponse est "quelqu'un va certainement trouver une solution technologique qui soit écologiquement compatible".
Je serais très intéressé d'avoir leurs plans à court terme sur la prod électrique nécessaire qui permettra la "transition".
J'avais fait quelques calculs à la louche; il faudra fournir plusieurs dizaines de TWh annuel supplémentaires.... alors que la plupart militent en même temps pour la réduction des moyens pilotables (surtout le nuke).

Le réseau me semble déjà tendu; je me demande ce qui va se passer quand quelques millions de Mr Tout-le-monde vont brancher titine le soir sur le réseau après 19h en février (en crédit de capacité plutôt limité).
Certains calculs de RTE tablent sur un appel de plus de 17GW sur le réseau (en gros 30% du parc nuke)....yapuka combiner avec un pic de froid.

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 9939
Age : 35
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008
Points : 10486
Réputation : 184

KrAvEn, Kyraly et Marco51 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Vers une pénurie des matières premières - Page 5 Empty Re: Vers une pénurie des matières premières

Message par Kyraly Lun 24 Mai 2021 - 9:46

En règle générale, leur réponse est celle ci : http://www.avere-france.org/Site/Article/?article_id=7135

RTE vient de publier son bilan prévisionnel 2035. Le transporteur d'électricité y dessine cinq scénarios pour la réussite de la transition énergétique de 2025 à 2035. Dans le domaine de la mobilité électrique, le gestionnaire des lignes à haute tension estime notamment que le parc pourrait atteindre jusqu'à 15,6 millions de véhicules, avec un impact limité sur le réseau grâce à la charge intelligente.

Ainsi, passer de 8 à 15 millions de véhicules électriques ne représenterait qu'une surconsommation de 16 TWh en cas de charge dite « pilotée ». Cela correspondrait à environ 3 % de l'énergie produite à horizon 2035 pour un gain estimé à 8,5 MtCO2.
Tout sera merveilleux avec la charge pilotée, la smart grid et le compteur linky... (euh, personne ne veux parler de l'empreinte écologique de tout ces appareils et de leur consommation?)

Comme d'hab, la technologie "VERTE" pourvoira a tous nos besoin.
D'ailleurs, la transition écologique va créer de smillions d'emplois verts. 

Bref :
JJG a écrit:
Y aura des jardins, d’l’amour et du pain
Des chansons, du vin, on manquera de rien
Y aura du soleil sur nos fronts
Et du bonheur plein nos maisons
C’est une nouvelle ère, révolutionnaire

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 4074
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017
Points : 4376
Réputation : 44

Wasicun et Marco51 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Vers une pénurie des matières premières - Page 5 Empty Re: Vers une pénurie des matières premières

Message par Résilient Lun 24 Mai 2021 - 9:53

J'ai même entendu de la bouche d'un haut responsable de RTE que le surplus de consommation des véhicules électriques serait compensé par la généralisation de l'électroménager A+++. 

Sans rire.

________________________________________________________
L’illusion de la liberté continuera tant qu’il sera profitable de la maintenir. À l’instant où cela deviendra trop coûteux, ils démonteront simplement le décor, tireront les rideaux, pousseront les tables et les chaises sur le côté et vous verrez le mur de briques au fond du théâtre.
Franck Zappa
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3377
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013
Points : 3678
Réputation : 85

Ash aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Vers une pénurie des matières premières - Page 5 Empty Re: Vers une pénurie des matières premières

Message par tarsonis Lun 24 Mai 2021 - 16:38

Hello,
Kyraly a écrit:En règle générale, leur réponse est celle ci : http://www.avere-france.org/Site/Article/?article_id=7135

RTE vient de publier son bilan prévisionnel 2035. Le transporteur d'électricité y dessine cinq scénarios pour la réussite de la transition énergétique de 2025 à 2035. Dans le domaine de la mobilité électrique, le gestionnaire des lignes à haute tension estime notamment que le parc pourrait atteindre jusqu'à 15,6 millions de véhicules, avec un impact limité sur le réseau grâce à la charge intelligente.

Ainsi, passer de 8 à 15 millions de véhicules électriques ne représenterait qu'une surconsommation de 16 TWh en cas de charge dite « pilotée ». Cela correspondrait à environ 3 % de l'énergie produite à horizon 2035 pour un gain estimé à 8,5 MtCO2.
Tout sera merveilleux avec la charge pilotée, la smart grid et le compteur linky... (euh, personne ne veux parler de l'empreinte écologique de tout ces appareils et de leur consommation?)

Comme d'hab, la technologie "VERTE" pourvoira a tous nos besoin.
D'ailleurs, la transition écologique va créer de smillions d'emplois verts. 

Oui, la prod pourrait déjà fournir la charge la nuit en heure creuse, vu que l'on baisse la puissance produite du parc (on réduit d'environ 10-15GW en ce moment la nuit).

Mais dans le discours écologiste du moment, j'aimerais comprendre deux choses :
- la part de renouvelable qui pourrait prendre en charge le parc la nuit. Évidemment le PV est out, l'éolien a une puissance installée d'un peu plus de 17GW, en n'oubliant pas que la prod en temps réel (et non pilotable) est une fraction de cette valeur. Les scénarios parlent en puissance moyenne; on sait que l'enjeu tourne plutôt autour de la puissance en temps réel (donc... quasi-pilotable).

- J'ai un peu l'impression d'y déceler une petite contradiction inavouable : un parc automobile massivement électrique représenterait une manne providentielle pour les ENR fluctuantes, en raccordant des millions de batteries pour absorber les pics et lisser la prod. En gros, plutôt que d'aspirer à la frugalité (on parle d'écologie, non ?), au contraire, on pousserait pleins pots un moyen de locomotion bourré d’énergie grise.
Il est vrai que c'est chatoyant, mais comme tu le précises, cela nécessite du "smart grid", donc un certain nombre de contraintes pour un objet typiquement représentatif de la liberté, ou qu'on nous vend comme tel.

Concernant l'utilisation du parc en tampon, comme suggéré dans plusieurs rapports, cela suppose donc d'utiliser la batterie de chaque voiture en charge... donc théoriquement apporter une usure supplémentaire (charge/décharge en rab) : acceptable ou non pour l'utilisateur ?

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 9939
Age : 35
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008
Points : 10486
Réputation : 184

Canis Lupus et Kyraly aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Vers une pénurie des matières premières - Page 5 Empty Re: Vers une pénurie des matières premières

Message par Kyraly Lun 24 Mai 2021 - 17:13

Et le scénario RTE comprend un point précis : https://www.rte-france.com/analyses-tendances-et-prospectives/les-bilans-previsionnels

Transition de 2024 à 2026. Le système électrique retrouve des marges d’exploitation acceptables, sans toutefois être confortables. La mise en service de l’EPR de Flamanville, des parcs offshore et des énergies renouvelables terrestres ainsi que le développement de l’effacement de consommation et des interconnexions contribuent à cette amélioration.
La mise en service de l'EPR, ca leur donne pas des boutons?? parce que c'est la condition sine qua non pour atteindre la puissance du scénario...

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 4074
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017
Points : 4376
Réputation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Vers une pénurie des matières premières - Page 5 Empty Re: Vers une pénurie des matières premières

Message par Rammstein Mar 1 Juin 2021 - 9:08

Isolation +33%
Bois de construction +27%
Acier à béton +24%
Bitume + 24%
La hausse des prix des matières premières est telle que la plupart des chantiers autoroutiers allemands vont s'arrêter en juin. Il en sera de même pour les ponts, routes, maisons, immeubles actuellement en construction, d'après un article du Bild Zeitung.

Un voisin cadre dans l'industrie papetière (étiquettes autocollantes) fait également face à des pénuries massives de papier, colles et matières plastiques diverses et variées, alors que la demande ne cesse d'augmenter depuis 1 an en raison de la crise sanitaire.

Rammstein
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 6638
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006
Points : 5327
Réputation : 102

Revenir en haut Aller en bas

Vers une pénurie des matières premières - Page 5 Empty Re: Vers une pénurie des matières premières

Message par merlin06 Mer 2 Juin 2021 - 19:45

Pour info dans les métaux:

"
Point Réunion Aciers FIMMEF 26 mai 2021 :
 
Pénurie d’aciers et cuivreux depuis Janvier 2021, les prix s’envolent (cf courbe du MEPS) : à titre d’exemple le laminé à chaud, le laminé à froid et l’électro-zingué ont augmenté de +420% entre Janvier 2010 et juin 2021, le cuivre quant à lui a atteint un niveau record de 10 euros le kg. Base matière 

  • Selon “la Tribune de la Sidérurgie”, les prix devraient continuer à grimper jusqu’en 2022.
  • Bon nombre de commandes d’aciers, passées aujourd’hui, seront livrées en 2022.
  • Situation insoutenable : niveaux de prix qui ne sont plus acceptables
  • Puisque les prix des aciers ne sont plus compétitifs sur le marché, certains clients retirent les produits de leur catalogue.

 
Compte rendu de la reunion de la FIM avec Agnès Pannier Runacher mi mai :
 

  • La FIM se dit déçue de l’attitude de Bercy qui va dans le sens des aciéristes, en prétendant que cette hausse très sensible est un épiphénomène post crise.
  • La FIM a demandé un moratoire sur les pénalités de retard auprès de nos clients. Bercy serait décidé à agir mais uniquement sur les Marchés Publics. Le privé reste du droit privé.

 
Alors que l’Europe fait barrage à l’importation d’acier en imposant des quotas et des taxes, certains pays tels la Chine ou la Russie ont été pro actifs pour protéger l’acier sur leur territoire.
Pour assurer ses approvisionnements, contenir la flambée des prix et soutenir son industrie, la Chine a décidé de taxer l’exportation des aciers, de détaxer leur importation et les résultats ont été immédiats. Cette politique de soutien à l’industrie a permis d’effacer une partie des hausses de ces derniers mois et de relancer la compétitivité des entreprises. De notre côté nous maintenons des quotas et des taxes punitives sur l’importation d’acier alors que la pénurie s’accentue et que notre industrie est asphyxiée par des prix totalement insupportables. La réindustrialisation de notre pays se fera avec des actes qui démontrent une réelle volonté de soutenir nos entreprises, pas avec des slogans …
L’Europe reste frileuse à réagir. Autant les Pouvoirs Publics français ont soutenu les entreprises durant la crise sanitaire (PGE, report de charges, report d’échéances, prêts bancaires, chômage partiel,…), autant à ce jour, les entreprises ne sont pas entendues ni comprises. Le Gouvernement incite les entreprises à investir, mais ce n’est pas le moment car le manque de matière est avant tout crucial.
 
Tour de table des entreprises participantes, et résumé des échanges :
 

  • Activité très difficile depuis début 2021, du fait de cette situation
  • Certains ont déjà engagé plusieurs négociations pour faire passer les augmentations de prix jusqu’à 40% entre début et fin d’année 2021. L’équation reste extrêmement compliquée, avec le risque de perdre des marchés
  • D’autres produits tels le bois, l’huile, les matières pour outils, les pièces standard, ….., font également l’objet d’augmentations sensibles et impactent l’ensemble des prix.
  • Double peine pour les entreprises de par l’augmentation du prix des matières premières, et l’augmentation de leur BFR (valeur matières et augmentation en volume des stocks, avec parfois doublement des prix). Les encours ne sont plus les mêmes vis à vis des assureurs crédit et des banques……idem pour l’assurance credit auprès des fournisseurs. Problématique à discuter avec le service financier de la FIM
  • Il n’existe pas de cours suivis sur l’acier (contrairement aux cuivreux); le MEPS et la Tribune donnent les tendances, mais les hausses imposées par les fournisseurs ne suivent pas toujours ces tendances et sont souvent plus importantes. La raison en serait que le MEPS donne le prix sur la base de bobines mères depart usine, alors que nous achetons sur des marches spot dont les prix varient selon l’offre et la demande.
  • Suggestion de créer un collectif au niveau de la FIM pour faire bloc.

 "

________________________________________________________
Le matin du grand soir il y aura de la confiture de bisounours au petit déjeuner.
Nous avons deux souverains, Dame Physique et Sire Temps.

Nul ne réveille celui qui feint le sommeil.
merlin06
merlin06
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 761
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 21/05/2012
Points : 828
Réputation : 27

Canis Lupus aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum