Preparation physique

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Preparation physique

Message par Invité le Ven 11 Nov 2011 - 18:19

Beaucoup plus modestement dans une unité auxiliaire d'infanterie on faisait 25 kilomètres en plat sur des chemins forestiers avec un sac permetant le bivouac en été + un vieux fusil bien lourd (MAS36)+ des boites de conserves représentant le poids d'une dotation en munitions réglementaire. Partis à 40 on arrivait à 40, comme on était pas une unité d'élite loin s'en faut ça donne le niveau normal à viser. Je dis ça pour les autres...On a pas tous un profil de troupe d'élite. Il faut aussi penser à ce qu'on peut faire en mode dégradé: dormir sous la bâche pleine de courant d'air qui était la tente réglementaire dans les 70', repartir avec les ampoules de la veille et ayant pris un tour de garde la nuit et les 25 kilomètres suivants sont déjà moins faciles et encore moins le troisième jour.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Preparation physique

Message par Semper le Sam 12 Nov 2011 - 15:09

Slamjack a écrit:Je ne suis pas d'accord. Les "Sherpas" -que je ne connais pas- les bergers, les maçons et les marins ont certes des compétences physiques indéniables, mais elles sont trop "spécialisées" ; alors que, AMHA, on se doit d'être polyvalent.

Le maçon est blindé pour le "port de charge", certes, mais quand il aura à courir, pas certain qu'il tienne plus de 6 minutes s'il ne court jamais. Idem pour le berger, certainement extrêmement endurant sur de longues distances, qu'en sera-t-il lorsqu'il aura à nager s'il ne s'y est jamais préparé?

"Preppers", c'est ce que nous sommes, n'est-ce pas? Et nul ne peut prédire ce à quoi l'on sera confronté demain.

Le maçon, comme le comptable, doit s'astreindre à un entraînement sportif s'il veut être prêt. Qu'il soit plus actif au quotidien est un avantage, mais ça n'est pas suffisant. Il faut être capable d'introspection et se dire : "Je ne suis pas bon en ça, alors que cela pourrait m'être utile en K2KK."



Salut,
Je n’ai rien contre l’entrainement, mais n’y a t’il pas un fait sociétal et historique dans l’idée méme qu’il faille se préparer physiquement via une discipline…. je (vous) me pose la question?

On vient de célébrer le 11 Novembre et cela me rappelle que mon arrière-grand-père qui est mort a presque 100 ans, a survécu, a deux guerres mondiales, et une crise économique majeure….Pourtant il était cheminot, et s’occupait de sa petite ferme.
A l’époque la polyvalence était factuelle, outre son boulot physique sur les voies, il labourait sa terre a la main, fauchait son foin, construisait sa maison…
Il est monté aux tranchées en 1914 sans entrainement particulier, juste une bonne grosse dose de rusticité…il était dur a la douleur , et méme avec les poumons détruits par le Gaz moutarde et quelque éclats d’obus, mon Pépère a cultivé son carré de terre jusqu’au bout.

C’est un exemple parmi tant d’autre, pour souligner que la ruralité et la paysannerie on a l’époque formées le gros du contingent, et que de la polyvalence il en fallait pour tenir une ferme et se farcir 2 guerres.
En 1945 il y avait encore 10 millions de paysans en France.
Jusque dans les années 1930, la majorité de la population française est rurale et formée en majorité de petits agriculteurs.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Monde_agricole_en_France_depuis_1945

(A présent évidemment allez chercher une ferme ou l'on peut acheter du lait, des fruits, de la viande et des œufs à 15 kilométres de Paris…ca tient du miracle.)

Un « sherpa », ne fait pas que porter, il fauche son champ, coupe son bois, construit des bâtiments, entretient les pistes de montagnes, dort dehors…en somme sa vie rurale et très polyvalente et loin d’être hyperspécialisée.
Le parallèle avec le paysan-artisant touche à tout me semble correct.

Avec la « modernisme », la spécialisation est devenue majoritaire…c’est un constat.



Semper
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1771
Date d'inscription : 13/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Preparation physique

Message par Invité le Sam 12 Nov 2011 - 15:27

Il est évident que c'est cette rusticité et cette polyvalence qu'il faut retrouver et maintenir-ce qui ne coute rien- plutot que des stage x ou y ou des arts martiaux au nom exotique. "La route" je n'y crois pas, pour ma génération tout du moins.

Dans une demi-heure je prend mon vélo, direction le bois. Là je m'isole dasn un bosquet car je n'ai plus un beau physique, et je me mets en simple calbute de cycliste torse et jambes nues. Je je me fais une demi heure de gym méthode Ruffier=> endurcissement au froid => retour sans confort ni réchauffement toujours à bicyclette.

Je ne suis pas le seul à faire çà : tôt ce matin un type faisait du mur au tennis municipal tout aussi peu vétu.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Preparation physique

Message par Rammstein le Sam 12 Nov 2011 - 21:06

Le manque de préparation physique des troupes françaises a été un gros point noir lors de la 2e GM. Autant les nazis vouaient un culte illimité aux vertus du sport, autant côté français la préparation physique se limitait dans le meilleur des cas à de l'ordre serré et des marches forcées (constat tiré de l'excellent "France 1940 - l'armement terrestre"). Les chantiers de jeunesse du gouvernement de Vichy ont tenté d'inverser la pente en remettant le sport au goût du jour, effort qui s'est ensuite poursuivi dans l'armée française.

La rusticité est essentielle, mais elle ne suffit pas à faire des troupes efficaces. La transposition reste valable pour l'individu lambda.

Il semblerait également que la spécialisation sportive ne soit pas une garantie de succès et de progression. Quelle que soit la discipline, les programmes d'entraînement actuels privilégient la diversification plutôt que la spécialisation (approche multisport). Par exemple : un individu sans expérience de la course peut tout de même réaliser de bonnes performances si son cœur et ses jambes sont rompus à l'effort. Évidemment ceci est moins valable sur les sports très techniques...

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб
avatar
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5060
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Preparation physique

Message par Invité le Sam 12 Nov 2011 - 22:51

Je viens de lire le journal de guerre de Julie Gracq officier de réserve pendant le désastre de Mai 1940: à un moment il décrit des soldats français coincés par un canal aux ponts détruits: aucun ne sait nager.

Mon grand-père savait nager, assez pour traverser la Marne à Nogent d'un guinguette à l'autre soit 25 mètre d'eau froide avec un courant paresseux. Il racontait toujours qu'en 1912 lors de son service militaire on avait fait grand cas de ce savoir assez peu répandu à l'époque.

J'ai un projet pour les beaux jours: remonter à vélo le long de la Seine jusqu'à sa source à St Seine l'abbaye (21) soit 320 kilomètres en trois jours....Un deuxième projet beaucoup moins certain: serai-je encore capable de faire les vendanges à Meursault (21) où j'ai un point de chute à mon age? Avec une variante si la remontée de la Seine au printemps s'est bien déroulée: revenir des vendanges à vélo en plus. L'aller se faisant en train pour une question de délai.

J'en suis pour l'instant à la recherche d'un randonneur d'occasion, aucun de mes vélos n'étant bien adapté à un long trajet chargé....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Preparation physique

Message par Belenos le Dim 13 Nov 2011 - 9:16

J'ai un vieil ami de 67 ans cette année qui est appelé en priorité face aux "petits jeunes" pour jouer tout les ans de la baramine pour je ne sais plus quel travaux des vignes (arrachage des pieds ?) du coté de Sancerre/Pouilly, à coté de ça il fait ses 20 sterres de bois tout les hivers, plus pas mal d'autres travaux assez physique, ça c'est du rustique ! physiquement c'est loin d'être un monstre, peut être tout juste 1m70 pour 70 kgs et avec ses 2 litres de rouge tout les jours dans le cornet svp Laughing

________________________________________________________
La nature comme socle, l’excellence comme but, la beauté comme horizon. (Dominique Venner).
avatar
Belenos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1831
Age : 36
Localisation : Pays de Retz
Loisirs : Balades et bivouacs dans les dunes et les bois, lecture.
Date d'inscription : 04/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Preparation physique

Message par Ash le Dim 13 Nov 2011 - 20:46

Il est monté aux tranchées en 1914 sans entrainement particulier, juste
une bonne grosse dose de rusticité…il était dur a la douleur , et méme
avec les poumons détruits par le Gaz moutarde et quelque éclats d’obus,
mon Pépère a cultivé son carré de terre jusqu’au bout.

Respect.

Pour en revenir à la spécialisation du maçon, à l'optique prepper et à l'entrainement, je dirais ceci:

Qu'est-ce qui nous attend?

Peu ici savent réellement ce qui leur arrivera prochainement, donc, l'entrainement qui est une voie de spécialisation aussi notons-le restreint par ailleurs la voie des possibles.

Un maçon, comme moi, aura une endurance au travail et aux intempéries assez dure ainsi qu'une finesse et une force dans l'exécution assez remarquable, d'accord, c'est une façon de se spécialiser, mais quand je me suis inscrit il y a quelques temps dans un club de judo, à part pour la souplesse qui n'a d'ailleurs presque pas été évoquée, je n'ai eu aucun soucis. Un trop grande rigidité musculaire m'était préjudiciable ainsi qu'au plaisir du jeu, mais bon, j'y ai remédié grandement.

Le fait est que depuis cette expérience, j'ai perdu près de cinq kilos, pour avoir plus d'agilité mais surtout pour décharger mon dos et mes genoux fragiles.

Donc, j'opposerai à cette vision d'entraînement une simple corrélation entre les besoins perçus/pressentis et son propre état physique.

Préférant le bug-in au bug-out, je travaille les savoirs et les compétences indispensables, c'est une forme d'entraînement mais rien à voir avec une spéculation physique, c'est bel et bien de l'utile de tous les jours.

En revenant à ça, la spéculation, un entraînement ne vaut que si il est mis au concret régulièrement, il faut se confronter pour connaître ses propres limites, je peux faire 25 km dans la journée avec 25 kg sur le dos en température négative et plus de 2000m de dénivelé positif sans soucis mais je devrais être au repos plusieurs jours par la suite. Il faut que celà corresponde, c'est primordial.

Le prepper se prépare, oui, mais à quoi?
avatar
Ash
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 32
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Preparation physique

Message par MonteRosso le Lun 14 Nov 2011 - 6:32

Tu es jeune et gaillard J

Pour nous (passé la 40aine...)pour un bon test rien ne vaut :
- le parcours du combattant
- un footing de 8 km
- une sortie montagne (mini 500m de dénivelé positif)
- 500m en natation
- 80 km en vélo
- une sortie rando sous la pluie suivie d'un bivouac sous la pluie


déjà le faire honnêtement et voir ou on en est... rien ne sert d'être Musclor si on a un moral "vite miné"


________________________________________________________
"Garde toi, je me garde"
avatar
MonteRosso
Animateur

Masculin Nombre de messages : 1569
Localisation : :noitasilacoL
Emploi : :iolpmE
Loisirs : :srisioL
Date d'inscription : 29/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Preparation physique

Message par Slamjack le Lun 14 Nov 2011 - 10:18

Si votre corps répond, mieux, si vous savez comment votre corps répond, votre moral ne se minera pas. D'où l'importance de s'entraîner, pour se connaître. Entraînement, préparation, même combat. Ce que vous faites tous apparemment.

Se préparer à quoi? On est là pour en parler. Adaptation est le maître-mot.

________________________________________________________
Instructeur en tir et en techniques et tactiques d'intervention policière.
avatar
Slamjack
Membre

Masculin Nombre de messages : 33
Age : 41
Localisation : Belgique
Emploi : Enquêteur stups
Loisirs : Sport
Date d'inscription : 04/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Preparation physique

Message par Barnabé le Lun 14 Nov 2011 - 11:08

Deux remarques :
- personne ne parle des étirements. Or, si on se muscle sans s'étirer, on risque de perdre en souplesse et d'avoir des problèmes articulaires (les muscles trop courts maintiennent les articulations en compression et augmentent donc les problèmes de douleurs et l'usure des cartilages).
- beaucoup de personnes citent tel ancien qui était costaud et a vécu longtemps, les africains qui ne font pas de muscu et son barraqués quand même, etc. N'empêche que nos anciens avaient une espérance de vie bien plus courte et étaient souvent perclus de douleurs dès qu'ils vieillissaient. Et de toute façon nous n'avons pas les même modes de vie, la même alimentation, etc.
Il me semble dommage que par "passéisme" on se prive des apports de la science moderne qui nous permet de mieux comprendre le fonctionnement de notre corps et la façon de l'entretenir.

Par exemple, il y a quelques dizaines d'années, les étirements n'étaient quasiment pas pratiqués par les sportifs, à part ceux qui avaient un besoin spécifique de souplesse. Aujourd'hui, les étirements font partie de quasiment tous les sports. Si on les ignore on sait à quoi on s'expose : perte de souplesse, douleurs, etc. Les étirements en fin de séance ont aussi un rôle de prévention des courbatures.

Sinon, je dis une fois de plus l'intérêt de la marche rapide pour s'entretenir. Presque pas besoin d'équipement, pratiquable partout, très très peu de contre-indications... L'intérêt c'est de faire 20 à 30 minutes par jour, facilement. Alors qu'un sport "spécifique" nécessite une cotisation, un équipement, se motiver pour aller à l'entraînement, etc.
avatar
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5305
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Preparation physique

Message par lyam dickinson le Mar 21 Fév 2012 - 16:13

Hello, est ce que parmi vous il y a des crossfiteur??>>>>WIKI<<<
des personnes qui font du Crossfit pour leur préparation physique personnel.
je m'y suis mis depuis 3 mois. C'est un collègue qui m'a montré quelques vidéos visible sur Y*utube et autres.
c'est un sport pour qui permet de se dépasser physiquement et mentalement.
je trouve qu'il est très physique mais où l'on prend beaucoup de plaisir.
pas besoin de beaucoup de matériel. c'est beaucoup d'exercices de poids de corps.

________________________________________________________
--Editions L'Antre du Khaos
--On pensait être prêt, mais ce qui se passa était pire que tout ce que l'on avait pu imaginer!!--(les Chroniques du Khaos)
--BP : Be Prepared (Baden Powell)
--Mon EDC
avatar
lyam dickinson
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1005
Age : 43
Localisation : Ouest de la France
Emploi : où on me dit d'aller..
Loisirs : ecrire des romans, lire, jeux videos, crossFit, informatique
Date d'inscription : 07/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://lantredukhaos.jimdo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Preparation physique

Message par Ash le Mer 22 Fév 2012 - 3:27

Niet mais j'ai regardé il y a peu un reportage sur Emelianenko Fedor qui pratique cette activité, efficiente certainement donc.

Edit, champion de Sambo et de combat libre, resté invaincu un bout de temps
avatar
Ash
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 32
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Preparation physique

Message par Invité le Mer 26 Sep 2012 - 21:12

Je viens de m'inscrire à un stage de natation pour les 4 jours de la Toussaint au programme 6 entrainements (matin-soir) et en milieu de journée une séance au sec d'apprentissage des mouvements de gainage ou d'étirements à répéter ensuite au long de l'année. Les stages de ce type pour des adultes non-compétiteurs sont rarissimes, si celui de novembre est déjà complet il y en d'autres d'annoncés aux autres vacances ( hors Noël). Je pourrai donner un lien.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Preparation physique

Message par Invité le Dim 4 Nov 2012 - 19:26

Retour de stage 3 jours et demie, 12 h 30 de natation pour 12 km nagés au total en 6 séances + 1 h 45 de préparation physique en 2 séances. J'ai tenu car plus de technique avec arrêt explications que de longueurs à donf.

Les autres stagiaires, des habitués, quadra et quinquas dans mon groupe, m'ont donné le ton pour tenir le coup:

- se protéger soigneusement du froid et des intempéries dans les transitions e,ntre piscine, hébergement et salle de gym pour tenir le coup car avec la fatigue on se fragilise.

- gérer par une sieste les temps morts, récupérer quant on peu dès qu'on peut au lieu de perdre son temps en activités oiseuses..

- 4 jours sans télé, sans journaux, sans internet et bien c'est BON .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Preparation physique

Message par Rammstein le Lun 22 Juil 2013 - 14:46

Avant de commencer, un petit morceau de musique de motivation s’impose, parce qu’il va falloir sacrément s’accrocher !
 
Après presque 2 mois d’enfer journalier, je me permets en effet un petit retour d‘expérience sur la méthode d’entraînement Insanity Workout du professeur de fitness Shaun T. Cette méthode se compose d’une dizaine de DVD, d’un guide nutritionnel, d’un calendrier d’entraînement et d’un descriptif des exercices réalisés lors du fit test.


 
Introduction
Les raisons qui m’ont amené à utiliser cette méthode sont qu’après plusieurs mois à cumuler accidents sportifs et maladies diverses et variées (grippe, gastro…), dont un mois d’inactivité totale forcée, ma condition sportive en avait pris un sacré coup. Afin de retrouver la forme (et accessoirement participer à plusieurs compétitions sportives) je me suis mis en quête d’une méthode à même de répondre RAPIDEMENT à mes attentes. En discutant avec le freak culturiste de mon club d’arts martiaux, il m’a orienté vers Insanity, qui serait selon ses dires particulièrement efficace et adapté à la pratique de notre art. Mouaih… Plutôt méfiant vis-à-vis d’une méthode d’entraînement somme toute assez offensive commercialement (pub, produits dérivés, gourou, etc), je me suis renseigné sur le net. Ce qu’il faut savoir, c’est que cette méthode s’est vendue à des millions d’exemplaires aux USA et suscite un gros engouement en raison de ses résultats. En Allemagne on commence également à en parler. Sur le net francophone je n’ai trouvé que quelques fils de discussion sur des forums féminins plutôt pauvres en informations factuelles. Voyant qu’en revente les CD partent comme des petits pains, je me suis dit que je ne risquais rien à investir 70 euros dans un coffret d’occasion. Bien m’en pris, comme nous allons le voir.
 
La méthode
A toute fin utile et afin d’éviter des comparaisons hasardeuses, il convient de préciser qu’insanity n’est pas une méthode de musculation, mais une méthode de remise en forme / amaigrissement / conditionnement / préparation physique. Elle s’appuie sur des exercices d’endurance, de résistance, plyométriques, d’équilibre et de stretching.
 

 
La durée du programme d’entrainement est de 9 semaines, réparties en 2 blocs de 4 semaines séparés par une semaine de récupération (recovery week). Comme dit précédemment, la méthode d’entraînement s’appuie sur une dizaine de DVD, chaque DVD comportant un ou 2 entraînements. Le calendrier d’entraînement est en outre indispensable, l’ordre des séances jouant un rôle prépondérant dans la méthode. Chaque entraînement s’appuie sur le principe du max interval training, qui consiste à enchaîner des bloc de 3-4 exercices réalisés à haute intensité, et séparés par des pauses de 30 secondes. Lors du premier mois les blocs d’exercices sont en règle générale réalisés 3 fois, puis 4 fois lors du second mois. Certaines séances sont cependant un peu plus déstructurées.
 
Chaque exercice dure entre 45 secondes et 1 minute. Une séance d’entraînement complète dure ainsi entre 30 minutes et 1 heure 15, et inclut l’échauffement, les étirements, l’entraînement thématique du jour, et pour finir des étirements.
 
Pour vous procurer la méthode, plusieurs possibilités s’offrent à vous :
- Acheter l’original aux USA               =>       $$$
- Acheter un coffret d’occasion         =>       $$
- Trouver les vidéos en ligne             =>       par exemple
- Télécharger illégalement les DVD     =>       c’est mal, mais les DVD sont disponibles dans les entrailles du net...
 
Objectifs
Le programme est conçu pour favoriser la perte de poids, le renforcement musculaire, et développer l’endurance, la résistance, la souplesse et la détente. Le tronc et les cuisses – the core - sont particulièrement sollicités. Le développement musculaire n’est pas l’objectif principal, mais avec une alimentation suffisamment riche en protéines on observe quand même des résultats significatifs.
 
Public cible
La méthode Insanity s’adresse à toute personne apte à la pratique sportive. Si vous souhaitez perdre rapidement du poids et/ou améliorer votre condition physique, cette méthode est faite pour vous. Attention toutefois : les exercices plyométriques peuvent être préjudiciables si vous avez des problèmes articulaires. Afin de modérer mon propos, je précise que j’ai un syndrome rotulien à chaque genou sans que cela ne m’ait aucunement gêné. Par contre à partir de la 8e semaine 2 côtes fracturées m’ont fortement handicapé dans l’exécution des exercices et m’ont contraint à mettre toute activité physique entre parenthèses pendant quelques semaines. Le mieux est d’essayer, et éventuellement d’adapter les exercices en cas de douleur intempestive.
 
Equipement
La méthode ne requiert aucun équipement spécifique, toutefois ses promoteurs recommandent d’utiliser un matelas en mousse et des chaussures de cross-fit (!?). Après plusieurs essais sur différents sols (carrelage, parquet, moquette…) et avec différentes chaussures aux pieds, le meilleur compromis en ce qui me concerne a été de m’entraîner chaussé de chaussures de trail sur un parquet flottant, et d’utiliser un matelas lors des exercices plyométriques. Prévenir le voisin du dessous n’est pas superflu, surtout si vous êtes un gros gabarit. En terme de surface, un carré de 2 x 2m est suffisant pour réaliser l’ensemble des exercices.
 
Un facteur est à prendre en compte : la transpiration ! On sue à grosses gouttes pendant cet entraînement, au point qu’on risque facilement de glisser. Il convient donc de prévoir des serviettes pour s’éponger de temps en temps et nettoyer le sol. On vérifiera également que la hauteur sous plafond est suffisante pour permettre les sauts, et qu’aucun lustre n’est dans les parages (je préviens au cas où, car j’en ai cassé un).
 
En matière d’habillement, vu qu’on est en nage dès les premières minutes, autant se vêtir léger (Marcel & short).
 
Difficulté
Quel que soit votre niveau sportif, l’entraînement est TRES difficile. La première difficulté, si vous n’avez aucune expérience sportive, sera l’exécution des exercices. Dans ce cas vous devrez commencer tout doucement et trouver une solution intermédiaire (genre faire les pompes en appui sur les genoux plutôt que sur les pieds). Si le rythme est trop intense, il ne faut pas hésiter à faire une pause. Les participants sur la vidéo ne s’en privent pas d’ailleurs, alors qu’ils ont déjà 2 mois d’Insanity à leur actif !
 
Si l’exécution des exercices n’est pas un problème, la seconde difficulté sera de tenir le rythme et d’enchaîner les changements de posture. Là, même les meilleurs devraient se casser les dents !
 
C’est sans doute une coïncidence, toujours est-il que j’ai retrouvé dans Insanity de nombreux exercices que j’effectue quotidiennement (power knee, squat, jacks, suicide jacks, kicks, etc). Aussi n’ai-je pas ressenti de grosses courbatures à l’issue des premiers entraînements. Le débutant devrait par contre en avoir pour son argent…
 
Afin de commencer en douceur, certains pratiquants ne réalisent que l’échauffement (combinaison de 4 exercices répétés 3 fois et durant environ 10-12 minutes) pendant une semaine, puis répète une ou 2 fois l’entraînement des 4 premières semaines avant d’attaquer le 2e mois, qui constitue le gros morceau. Une autre option est de n’effectuer que les exercices recovery pendant quelques semaines afin de s’habituer à l’effort.
 
Nutrition
Insanity s’accompagne d’un livret offrant de nombreuses recettes de cuisine adaptées à la méthode. Vu que la plupart des ingrédients sont introuvables sous nos latitudes ou franchement bizarres, je me suis procuré quelques recettes ailleurs. Le blog de Cédric Annicette ([http://www.formeattitude.fr/]www.formeattitude.fr[/url]) offre pas mal d’idées, de même que les ouvrages d’Olivier Lafay sur la musculation sans matériel et la nutrition. Au final, le bouleversement alimentaire aura été limité en ce qui me concerne. Je reste toutefois étonnamment surpris des bienfaits sur ma forme qu’a induit la suppression des sucres rapides et lents de mon alimentation.
 
Résultats
Tout dépend évidemment du sérieux mis pour s’entraîner et s’alimenter. Mes performances physiques générales se sont en tout cas notablement améliorées, que ce soit pour sauter, courir, frapper, etc. J’ai gagné en vitesse, tonicité et force pour la pratique des arts martiaux. Concernant le physique, j’ai perdu 2 tailles de pantalon et environ 3kg, avec un régime alimentaire modifié (riche en protéines, fruits, légumes, et très pauvre en hydrates de carbone). Ces résultats sont toutefois partiels, car il me reste théoriquement 2 semaines d’entraînement pour boucler le programme. Mes cotes s’étant rétabli, je compte me remettre rapidement à la 2e partie de l’entraînement d’Insanity.
 
Les plus et les moins
Commençons par les aspects positifs de cette méthode :
- Les résultats sont garantis.
- Les résultats sont rapides (dès la seconde semaine on observe des changements).
- Le programme ne nécessite l’emploi d’aucun matériel spécifique et se pratique partout pour peu qu’on dispose d’un lecteur de DVD.
- La méthode permet d’atteindre plusieurs objectifs à la fois (souplesse, endurance, résistance, renforcement musculaire, amaigrissement…).
- Nul besoin de chrono.
- L’entraînement est borné façon Boot Camp, et s’exécute sans trop réfléchir.
- Shaun T. et ses girls (Tania, Rachel, Ariel & co) sont très motivants.
- L’entraînement journalier ne dure pas des heures.
- Le format DVD ne vaut pas un vrai entraînement en salle mais c’est toujours mieux que tout seul livré à soi-même.
- C’est violent !
 
Les moins :
- Le prix, même si sur le marché de l’occasion la revente du coffret de DVD n’est pas un problème.
- La machine commerciale, toujours omniprésente (pub pour les boissons régénérantes & le site web).
- La nécessité de disposer d’un sol autorisant l’entraînement plyométrique.
- Les exercices de stretching, toujours les mêmes et pas vraiment à mon goût en raison d’appuis trop prolongés…
- C’est violent !
 
Conclusion
Insanity est à mon humble avis une excellente méthode de remise en forme / amaigrissement / conditionnement / préparation physique. Certes son prix est conséquent, mais les résultats sont rapides et bluffant. J’étais loin d’être convaincu par le format DVD, mais au final ce support est plutôt sympathique et apporte plus de convivialité et de motivation à l’exécution d’exercices parfois rébarbatifs. L’investissement en temps est conséquent (jusqu’à 6-7 heures par semaine) et la pratique d’une autre activité sportive en parallèle suppose de planifier minutieusement ses entraînements. Les novices sans expérience sportive auront sans doute du mal au début et devront certainement adapter les exercices à leur niveau. Mais au final les résultats seront à la hauteur des efforts consentis. Fortement conseillé.  pouce

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб
avatar
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5060
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum