Preparation physique

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Preparation physique

Message par tarsonis le Ven 17 Avr 2009 - 7:10

Au sujet du calcium, wiki l'a assez bien écrit :
"
Contrairement à ce que l’on croit, ce ne sont pas les produits laitiers
qui représentent la meilleure source de calcium, car la proportion
calcium/phosphore n’y est pas bonne. Le lait contient en effet trop de
phosphore, ce qui peut entraîner une calcification insuffisante. Le
corps a besoin de magnésium, de silicium, de vitamines A, C et D, de
protéines et de phosphore pour bien l’assimiler."

"

On peut très facilement le retrouver dans une alimentation végétalienne, avec une recommandation de 700mg par jour par adulte :
200 mg/100g pour le persil
630 mg/100 g pour l'ortie sèche !

Mais pour revenir un peu plus haut :

On voit souvent des images
d'africains pauvres, et pourtant "baraqués", alors que l'on sait qu'ils
consomment rarement des protéines animales...

Il faudrait peut être une localisation, car les cas sont très variés :
- Tribus berbères se nourrissant de laitages fermentés (avec alimentation très rustique).
- Grande consommation dans certaines villes de bières : dolo (graines germées fermentées), ou chibuku (porridge fermenté).

Seth nous renseignera sûrement à ce sujet. Car j'ai plutôt l'impression que la malnutrition guette beaucoup de pays et cause une quantité de dégâts :

- 54% des décès d'enfants de moins
de 5 ans sont attribuables à la malnutrition
- les enfants africains conservent un retard de croissance et probablement
un déficit immunitaire d'origine nutritionnelle,
-Le rachitisme tourne aux alentours de 30% dans certains pays.
-Le kwashiorkor(ventre gonflé), après le sevrage au lait maternel pour passer au manioc...

Évidemment, notre mode de consommation occidental a été dicté par les firmes agroalimentaires pendant tout le siècle dernier (occasionnant de bonnes bagarres de médecins....), la viande, les laitages et les céréales sont censés être la base de notre alimentation (tiens, quelqu'un a dit Nest*é ?), et cela a causé une quantité de problèmes sur notre santé...en faisant passer les végétariens pour des bobo arriérés (carencés et en mauvaise santé) et en montrant fièrement les bouilles américaines, avec un cou de taureau et une musculature scintillante, mais avec des problèmes cardiaques à 40 ans....

Au fait, n'oublions pas pour ceux qui suivent leur taux de calcium que la viande acidifie beaucoup l'organisme !


...ce qui est idiot car l'organisme des
asiatiques est tout simplement incapable de digérer le lait...merci la
pub a la TV


Au sujet de la digestion du lait, je pense que le marketing a volontairement fait un amalgame monstrueux pour commercialiser les "boissons probiotiques". En effet, une certains laitages fermentés (comme le kéfir de lait, dont le lactose a été converti) peuvent être consommés par des personnes intolérante aux lactoses. Cette boisson est très bien supportée, et apporte également beaucoup de lactase bactérienne, permettant en plus de digérer le lactose présent dans d'autres aliments.
Tandis que les aliments probiotiques "occidentaux" contiennent, en plus d'un truc fermenté, beaucoup de produits laitiers ajoutés.....

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8222
Age : 30
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Preparation physique

Message par Invité le Ven 17 Avr 2009 - 7:23

La capacité à digérer le lait une fois adulte est génétique. En ce qui nous concerne en Europe/Afrique du Nord elle décroit en allant vers le sud en % de population ayant cette capacité: de maximum en Suède elle est nulle au Maroc.

Je suis en train de penser à qq chose: dans le fil sur la remise en forme j'ai parlé de mes difficultés de toujours à avoir une forme correcte. Or ici on parle de rachitisme, j'ai été soigné enfant pour cette maladie de carence due aux conditions de vie dans les quartiers ouvriers d'après-guerre*, est-cela la cause?
Quand j'étais jeune et très mince on voyait nettement mes basses-côtes déformées.

*vieux immeubles insalubres, rues étroites sans soleil, nourriture monotone même si abondante, vacances dans un (grand) jardin ouvrier de la banlieue seulement.


Dernière édition par Philippe13 le Ven 17 Avr 2009 - 10:23, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Preparation physique

Message par Zapata le Ven 17 Avr 2009 - 9:58

Bonjour,

Et merci pour toutes ces participations, très intéressantes.

Je viens de penser que la consommation de laitages, par les "sapiens sapiens" (enfin, c'est eux qui le pensent et le disent, qu'ils sont sapiens...), remonte aux débuts de la domestication d'espèces laitières (chèvres et bovins, essentiellement), et cette domestication fut tardive, par rapport à toute notre histoire, en tant qu'espèce constituée.

De plus, cette domestication, et la logique laitière de l'alimentation humaine qui en découlat, ne furent que très localisées, géographiquement. En effet, dans les deux continents américain (nord et sud), les peuples amérindiens ne semblent pas avoir beaucoup utilisé les laitages des vigognes, alpacas, lamas, et autre animaux présents sur ces deux partie du continent américain, que je sache... En tout cas avant l'arrivée des européens, et de leurs cheptels laitiers...

Donc, les laitages et les dérivés (fromages essentiellement) furent une spécificité alimentaire européenne, et moyen orientale (bassin méditerranéen).

Exception notable : certains peuples nomades de l'Asie centrale, utilisant le lait de jument, dans leur alimentation...

Salut.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 501
Date d'inscription : 06/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Preparation physique

Message par seth le Sam 18 Avr 2009 - 1:37

tarsonis a écrit:

On voit souvent des images
d'africains pauvres, et pourtant "baraqués", alors que l'on sait qu'ils
consomment rarement des protéines animales...

Il faudrait peut être une localisation, car les cas sont très variés :
- Tribus berbères se nourrissant de laitages fermentés (avec alimentation très rustique).
- Grande consommation dans certaines villes de bières : dolo (graines germées fermentées), ou chibuku (porridge fermenté).

Seth nous renseignera sûrement à ce sujet. Car j'ai plutôt l'impression que la malnutrition guette beaucoup de pays et cause une quantité de dégâts :

- 54% des décès d'enfants de moins
de 5 ans sont attribuables à la malnutrition



bien vaste sujet que la malnutrition ,celle que je frequente et que je connais et surtout la malnutrition infantine (du sevrage jusqu'à environ 5 ou 6 ans)

il faut dans un premier temps faire une distinction entre la sous-nutrition qui concerne 800 millions de personnes, C'est une situation de sous alimentation permanente.
et la malnutrition qui concerne plus de 2 milliards de personnes. La quantité calorique quotidienne est suffisante mais il y a des carences nutritionnelles multiples ou spécifiques.
chaque année la malnutrition provoque la mort de plus de treize millions d'enfants de moins de cinq ans, c'est à dire 40.000 décès par jour (extrait du rapport de l’Unicef 1998 )‏

La malnutrition favorise les maladies, les handicaps et la mortalité via 4 carences majeures :
la carence en protéines(baisse défenses immunitaires...)‏
la carence en vitamine A(cécité et diarrhées)‏
la carence en fer(anémie, baisse des capacités intellectuelles)‏
la carence en iode(goitre, hypothyroïdie)‏

le cumul de ses tares entrainent des etat de type marasme ,kwashiorkor, etc...

la solution que nous utilisons pour traiter ces carences et une complementation alimentaire
à base d'EFL (extrait lyophilises de feuilles de luzerne)

utilise il y a encore moins d'un mois dans une region du nord du benin ou nous y avons laissé 100 kgs pour traiter 48 enfants ( à raison de 15 g de poudre par jour et par enfant)

10 gr d'EFL par jour pour un jeune enfant lui apportent:
200% de ses besoins en vitamine A
60% de ses besoins en fer
60% de ses besoins en vitamine E
30% de ses besoins en calcium
40% de ses besoins en protéine
Et cela pour un cout de 4 à 6 euros/an



les populations africaines subissent de plein fouet cette crise ,d'un coté jouet de nos politiques et des acteurs économiques et banquiers, qui s'éclatent impunéments,d'un autre coté "guillotine" pour ces populations sans aides qui ont encore moins les moyens d'acquérir l'essentiel.




seth

________________________________________________________
"Le propre de l'intelligence, c'est de pouvoir poursuivre deux raisonnements à la fois : comprendre que les choses sont désespérées et vouloir les changer quand même" Antoine de Saint-Exupéry -Ordo Ab Chao-
avatar
seth
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 494
Localisation : somewhere over the rainbow
Emploi : soins et urgences
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Preparation physique

Message par mado le Sam 18 Avr 2009 - 11:01

Je n'ai pas compris à quelle quantité correspondent 4 à 6€/an.

________________________________________________________
Il est un temps—court--pour tomber,
et un temps--très long--pour se relever.
.


BOB de Mado
avatar
mado
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1405
Age : 63
Localisation : Aquitaine - France
Emploi : Retraitée
Date d'inscription : 10/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Preparation physique

Message par seth le Sam 18 Avr 2009 - 12:21

salut mado

4 à 6 euros corresponds au traitement annuel d'un enfant

(pour info je paye les extraits foliaires 1000 euros la tonne à cela s'ajoute les frais de port pour le pays de destination)

seth

________________________________________________________
"Le propre de l'intelligence, c'est de pouvoir poursuivre deux raisonnements à la fois : comprendre que les choses sont désespérées et vouloir les changer quand même" Antoine de Saint-Exupéry -Ordo Ab Chao-
avatar
seth
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 494
Localisation : somewhere over the rainbow
Emploi : soins et urgences
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Preparation physique

Message par mado le Sam 18 Avr 2009 - 18:59

Quand on vieillit et que nos os s'effritent (si,si...), les médecins nous donnent de l'extrait de soja : c'est donc mieux que le calcium.

________________________________________________________
Il est un temps—court--pour tomber,
et un temps--très long--pour se relever.
.


BOB de Mado
avatar
mado
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1405
Age : 63
Localisation : Aquitaine - France
Emploi : Retraitée
Date d'inscription : 10/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Preparation physique

Message par seth le Sam 18 Avr 2009 - 22:59

effectivement mado

depuis quelques temps en france on utilise les extraits de soja pour la prévention et le traitement de l'osteoporose un peu de lecture

Prévention de l'ostéoporose -

Les isoflavones de soja aident dans la conservation de la substance d'os et combattent l'osteoporosis. C'est la raison pour laquelle les gens en Chine et le Japon ont très rarement l'osteoporosis, en dépit de leur basse consommation de produits laitiers, tandis que en Europe et l'Amérique du Nord le contraire se manifeste.

Lors de quelques recherches randomisées en double-aveugle, on a observé qu'une consommation quotidienne de soya riche en isoflavones réduisait la perte osseuse chez les femmes au moment de la périménopause et après la ménopause.
D'autres études ne sont pas entièrement conformées, mais l'évidence suggère que le genistein et d'autres isoflavones de soja puissent aider à empêcher l'ostéoporose....


seth

________________________________________________________
"Le propre de l'intelligence, c'est de pouvoir poursuivre deux raisonnements à la fois : comprendre que les choses sont désespérées et vouloir les changer quand même" Antoine de Saint-Exupéry -Ordo Ab Chao-
avatar
seth
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 494
Localisation : somewhere over the rainbow
Emploi : soins et urgences
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Preparation physique

Message par Le_Celte le Sam 18 Avr 2009 - 23:36

seth a écrit:salut mado

4 à 6 euros corresponds au traitement annuel d'un enfant

(pour info je paye les extraits foliaires 1000 euros la tonne à cela s'ajoute les frais de port pour le pays de destination)

seth

Saurai tu par hasard ou se procurer ce type d'extraits en France, en plus petite quantité?
Je lit tellement de bien sur ces extraits de luzerne que je suis tenté d'en prendre...

Le Celte
avatar
Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Preparation physique

Message par seth le Dim 19 Avr 2009 - 0:10

pour toute information sur la luzerne

voir les sites
de l'aptmic notre association

ainsi que celui de l'apef ,la réference

@le celte tu peux commander des EFL a prolivim 25 euros les 25 kgs + frais de port ici je pense que tu peux faciliter l'acces en disant que tu souffres d'anémie chronique

seth

________________________________________________________
"Le propre de l'intelligence, c'est de pouvoir poursuivre deux raisonnements à la fois : comprendre que les choses sont désespérées et vouloir les changer quand même" Antoine de Saint-Exupéry -Ordo Ab Chao-
avatar
seth
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 494
Localisation : somewhere over the rainbow
Emploi : soins et urgences
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Preparation physique

Message par mado le Dim 19 Avr 2009 - 0:41

Merci pour les liens. sunny

________________________________________________________
Il est un temps—court--pour tomber,
et un temps--très long--pour se relever.
.


BOB de Mado
avatar
mado
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1405
Age : 63
Localisation : Aquitaine - France
Emploi : Retraitée
Date d'inscription : 10/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Preparation physique

Message par Le_Celte le Dim 19 Avr 2009 - 21:10

seth a écrit:pour toute information sur la luzerne

voir les sites
de l'aptmic notre association

ainsi que celui de l'apef ,la réference

@le celte tu peux commander des EFL a prolivim 25 euros les 25 kgs + frais de port ici je pense que tu peux faciliter l'acces en disant que tu souffres d'anémie chronique

seth

Merci Seth

Wow...25kg....ca se conserve bien ce produit?
Des preneurs pour 1 ou 2 kg?

Le Celte
avatar
Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Preparation physique

Message par seth le Dim 19 Avr 2009 - 21:21

cela se conserve trés bien
(les sacs sont comme les sacs de ciment)

seth

________________________________________________________
"Le propre de l'intelligence, c'est de pouvoir poursuivre deux raisonnements à la fois : comprendre que les choses sont désespérées et vouloir les changer quand même" Antoine de Saint-Exupéry -Ordo Ab Chao-
avatar
seth
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 494
Localisation : somewhere over the rainbow
Emploi : soins et urgences
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Preparation physique

Message par Rammstein le Dim 29 Mai 2011 - 23:40

Un workout sympathique pour brûler rapidement des calories et accessoirement améliorer sa condition physique avec un minimum d'équipement (2 haltères) : le Spartacus Workout.

Cet enchaînement de 10 exercices à répéter 3 fois dure 45 minutes, pauses incluses. Il a été élaboré pour obtenir une dépense calorique maximale en un minimum de temps, à raison de 3 séances par semaines pendant 3 mois. A noter que les exercices 4 et 5 sont particulièrement éprouvants si l'on se donne la peine de les exécuter sérieusement.

Pour ceux qui aiment, la version 2.0 est également disponible .

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб
avatar
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5037
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Preparation physique

Message par Slamjack le Jeu 10 Nov 2011 - 14:39

Se maintenir en bonne forme physique, c'est évidemment essentiel au quotidien, mais c'est indispensable pour bien appréhender une situation de survie. C'est bien connu : les forts survivent aux faibles.

On a beau avoir une profession "physique", ce sont toujours les mêmes muscles qui travaillent. De plus, la technique diminue le travail musculaire et donc l'efficacité du muscle lui-même. C'est le cas de l'infirmière qui va soulever un papy de 80 kg mais est incapable de faire 4 pompes...

Un entraînement spécifique pour le survivalisme?
Oui : axé sur nos besoins en K2KK.

Musculation.

Trois exercices de base qui ne coûtent rien :
1- les pompes,
2- les tractions,
3- les abdominaux.

C'est la base. Cela fait travailler tout le haut du corps. Privilégiez la qualité à la quantité. Mieux vaut 10 pompes bien faites que 30 n'importe comment.

Les pompes, vous pouvez les faire en variant l'écartement des mains : plus vos mains sont rapprochées, plus les triceps (le muscle derrière le bras) seront sollicités. A l'inverse, un écartement plus important sollicite davantage les pectoraux eux-mêmes, moins aidés par les triceps. Pour travailler les deux : écartement à largeur d'épaule. C'est d'ailleurs le développement spécifique du triceps qui vous permettra d'augmenter le nombre de pompes... Mais là n'est pas l'objectif du survivaliste.

Pour ceux qui ont du matos ou vont en salle : travaillez en puissance pour développer le muscle : charge lourde avec 6-8 répétitions. Si vous parvenez à en faire plus, c'est que ce n'est pas assez lourd. Travaillez en endurance en allégeant la charge pour atteindre les 15-20 répétitions. Au-delà, c'est inutile. En musculation : 3x20 n'est pas égal à 1x60.

Le survivaliste a besoin d'être puissant et endurant.

Et quand je parle d'endurance, je ne parle pas de marathon : je parle de tout effort de longue durée. Il faut entraîner son corps à pousser/porter lourd, mais aussi à pousser/porter longtemps. L'un de vous l'a dit et il a raison, c'est un principe connu : le corps a une mémoire ; ce qu'il a fait, il peut le refaire.

Pour les tractions
, une barre fixe est idéale. Mais avec un peu d'imagination, il y a moyen de trouver n'importe quelle barre fixe chez soi ou dans la nature. Histoire d'être complet, faites des tractions avec la paume des mains tournées vers vous (sollicite davantage les biceps et moins les dorsaux, c'est pour ça que c'est plus facile) mais aussi avec les paumes tournées vers l'extérieur (essentiellement les dorsaux qui travaillent). N'oubliez pas de privilégier la qualité à la quantité! Apprenez à sentir (et à aimer sentir) votre muscle travailler.

Les abdominaux, je ne vous fais pas de dessin, chacun connait au-moins 3 manières de les travailler. Pour les abdominaux c'est encore plus important que pour les autres muscles : apprenez à bien les sentir travailler. Sinon vous pourriez en faire 50 pour rien.

--- En situation de survie, l'intérêt de la musculation n'est pas d'avoir de beaux muscles à exhiber (vous n'y arriverez de toute façon pas si vous ne vous astreignez pas, dans le même temps, à un strict régime alimentaire!! arrêtez de rêver) mais bien d'avoir de la force. Croyez-moi, après quelques semaines d'entraînement de base (pompes, tractions, abdos), certaines tâches que vous accomplissez ponctuellement vous sembleront soudainement plus faciles : transporter deux jerrycans d'eau par dessus une clôture, sortir un enfant de la piscine (ou d'une rivière?), pousser une voiture en panne... Imaginez l'avantage que cela représente en K2KK.

Marche - Course
.

C'est l'activité la plus simple à pratiquer! Elle développera la musculature de vos membres inférieurs et augmentara vos capacités cardio-respiratoires. Même chose : visez la puissance et l'endurance. Travaillez le sprint (ça peut servir s'il vous faut détaler) autant que le fond (la durée). En débutant, ne vous fixez pas sur le nombre de kilomètres : courez pendant un certain temps. Si vous faites toujours le même parcours, après plusieurs séances, vous vous rendrez compte que vous allez "plus loin" en un temps identique. Cela vous donnera du courage pour persister.

La pratique du vélo est une bonne manière d'augmenter ses performances cardio-respiratoires et musculaires utiles à la marche et à la course à pieds.

Mais en K2KK, vous savez comme moi que marcher/courir (se déplacer par ses propres moyens) en transportant une charge (enfant, eau ou nourriture) est ce à quoi nous serons le plus confrontés. Autant s'y préparer.

Je vois déjà les papas qui verront désormais d'un autre oeil la corvée du "tu me portes sur tes épaules, papa?".

________________________________________________________
Instructeur en tir et en techniques et tactiques d'intervention policière.
avatar
Slamjack
Membre

Masculin Nombre de messages : 26
Age : 41
Localisation : Belgique
Emploi : Enquêteur stups
Loisirs : Sport
Date d'inscription : 04/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Preparation physique

Message par Invité le Jeu 10 Nov 2011 - 22:32

Ce soir, comme mardi soir entraînement en club de natation, environ une heure 1/4 avec toutes sortes d'exercices (section adultes entrainés).

Demain matin petite sortie habituelle à vélo de presque 30 kms, ce qui peut paraitre peu, mais avec un vélo de ville ordinaire à gros pneus anti-crevaison.

A peine un sport, mais le but principal est maintient d'une bonne maitrise et pratique de la bicyclette si il devient nécessaire d'en faire plus un jour.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Preparation physique

Message par Ash le Ven 11 Nov 2011 - 11:25

Slamjack, fais gaffe avec ces allégations comme:

Le survivaliste a besoin d'être puissant et endurant.

Tout le monde a besoin d'activité physique pour être en bonne santé, on aura énormément de mal à généraliser tout ça, pourquoi? Parce qu'il faut s'adapter à la constitution physique, on peut d'ailleurs se référer aux constitutions homéopathiques, et voir quel attitude il y a à avoir vis-à-vis de la préparation....

En gros, tu nous proposes "la méthode Lafay pour tous" mais comme chacun a des principes à respecter comme pour moi l'incapacité de courir plus qu'un kilomètre (courir hein, je ne parle pas de footing, où je fais presque 1,1km...) à cause d'un bassin en vrac. Je travaille alors une autre forme d'endurance, celle au travail, l'endurance au labeur.

Donc, pas applicable dans tous les cas, loin de là...

Ça me surprendrait d'être le seul dans ce cas, qui plus est, "les plus expérimentés d'entre nous" auront du mal à démarrer une nouvelle activité, je salue donc l'idée de Phillippe, l'entretient soutenu, maintenant, je le vois mal faire des tractions.

À rajouter toute la dimension alimentaire pour la prépa, on peut partir sur un régime hyper-protéiné pour avoir un rapport énergie/masse maximal, à tenir aussi quand on veut faire de la course.

Et qu'à la place du footing, il existe la natation ou la corde à sauter...

-Pour résumer, je suis d'accord avec plusieurs points de fonds dans ton raisonnement, tu liras le fil et comprendras que je ne dois pas être le seul, maintenant, la forme est un peu trop rigoriste, tu peux penser à la ménagère de plus de soixante ans, il y en a sur oldu, et c'est pas pour autant qu'elle a une espérance de vie moindre avec ses conserves et ses poulets (schématisation hein) qu'un péloï (blanc-bec) qui partira en vie sauvage manger des asticots dans la forêt en étant sur-entrainé (schématisation aussi).

Mes deux bouts de ficelle.
avatar
Ash
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Preparation physique

Message par Slamjack le Ven 11 Nov 2011 - 11:42

Johann a écrit:Slamjack, fais gaffe avec ces allégations comme:

Le survivaliste a besoin d'être puissant et endurant.

Probablement te méprends-tu sur le fond de ma pensée. Je voulais dire qu'il faut s'entraîner autant à la "puissance" qu'à "l'endurance". Pointant l'importance de varier son entraînement. Pour être puissant il n'est pas nécessaire de pousser 150kg et pour être endurant il n'est pas indispensable de courir un marathon.

Johann a écrit:Et qu'à la place du footing, il existe la natation ou la corde à sauter...

Sauf qu'en K2KK, s'il te faut courir, tu auras beau avoir des heures de natation et de corde à sauter, si ton corps n'est pas habitué à courir, tu seras dans le KK. Pour ceux qui n'ont pas les capacités physique de courir (handicap ou autre, même momentané et cela peut arriver à n'importe qui), il faut s'entraîner sur son plan B : un autre moyen de locomotion.

Un seul mot : entraînement.

________________________________________________________
Instructeur en tir et en techniques et tactiques d'intervention policière.
avatar
Slamjack
Membre

Masculin Nombre de messages : 26
Age : 41
Localisation : Belgique
Emploi : Enquêteur stups
Loisirs : Sport
Date d'inscription : 04/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Preparation physique

Message par Semper le Ven 11 Nov 2011 - 13:51

Bonjour,

Il faut peut étre prendre aussi en considération que le mode de vie rentre en ligne de compte.

L’entrainement n’est peut être pas une nécessité pour certains suivant qu’il soit "Berger" et parcours la montagne toute la journée, "Maçon" qui travaille physiquement du matin au soir ou encore "Bucheron"...ce ne sont que quelques exemples…parmi bons nombres d'autres activités qui "endurçissent"..Marin-pécheur c'est pas mal dans le genre.

Evidemment, l’employé de bureau et ses 8 heures par jour d’écran / téléphone aura plutôt intérêt a pratiquer une activité physique et a s’imposer un entrainement afin de ne pas se transformer en « loukoum ».

Les « Sherpas » du Népal, par exemple ne s’entraine pas au sens sportif du terme…mais leurs mode de vie leurs permet des prouesses que beaucoup méme avec de l’entrainement aurait du mal a atteindre…en terme de rusticité.




Semper
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1768
Date d'inscription : 13/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Preparation physique

Message par argoth le Ven 11 Nov 2011 - 15:12

Je suis encore dans les ages ou avec de l'entrainement, je peux espérer me maintenir au dessus de la moyenne dans tout les aspects. Mais vieillir nous arrivera a tous. Il est illusoir de croire le contraire, on peut faire du déni si on veux, on sera rattraper par l'age quand même.

Pour moi, la bonne forme physique c,est deux choses. D'un coté, cela sert surtout à maintenir une bonne santé. Garder son corps saint, évité les surplus de poids, des maladie cardio, ect.... Cela vas de paire avec une bonne alimentation. C'est à mon sens le coté le plus important. Parce que pour le moment les KK les plus fréquent que je vois autour de moi, se sont la maladie et non pas la guerre.

En deuxième lieux, me maintenir au dessus de la moyenne des gens de ma condition. Autrement dit je me compare à des gens qui sont comme moi. Age, handicape, sexe, ect... Tant mieux si j'arrive à détrôner des gens de groupe en plus grande forme que le miens, mais c'est pas le but. Il faut connaitre c'est limites, tenter de les repousser, mais savoir les respecter.

De plus, si guerre il y a, et que tu dois fuire, bien que courir et marcher longtemps sera un avantage si tu anticipe que tu devra fuir. Mais il faut s'adapter à l'endroit ou l'on vie. Dans mon cas et dans celui de semper (je crois), dans la majorité des KK, on sera sur place et ont aura pas a bouger. Dans cette optique, on passera beaucoup plus d,heure à devoir couper du bois (chauffage, bouffe) à bêcher le jardin et autre qu'a courir.

Après je ne dit pas qu'il ne faut pas courir, qu'il ne faut pas faire de pompe. Au contraire, j'en fait tout les jours, mais dans mes deux optiques, me tenir en bonne santé et rester au dessus de mon groupe. La natation fait travaillé tout les muscles, mais évite les blessure c'est aussi une bonne activité. Il y en a plein d'autre aussi. Ce qui est important c,est de trouvé des activité qui nous conviennent, qui conviennent à notre situation, mais de faire de l'exercice.

Pour reprendre l'exemple de semper, je suis certain que malgré ma bonne forme et mon jeune age. Phillippe pourrait pédaler plus longtemps et plus loin que moi. Sad Par contre dans la neige, je bat (en tout cas pour au moins 2 d'entre eux) des militaires de vos force spéciales, autant sur la distance que sur le temps, en course et déplacement. Malgré le fait de leur grande forme et de leur bon cardio, il souffle bien avant moi. clind'oeil Tout simplement dû à mes activité quotidien et à mon adaptation dans la neige.

Bref, soyez actif, ayez un corps saint et faites le de manière intelligente. Smile
avatar
argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Preparation physique

Message par Slamjack le Ven 11 Nov 2011 - 15:29

Je ne suis pas d'accord. Les "Sherpas" -que je ne connais pas- les bergers, les maçons et les marins ont certes des compétences physiques indéniables, mais elles sont trop "spécialisées" ; alors que, AMHA, on se doit d'être polyvalent.

Le maçon est blindé pour le "port de charge", certes, mais quand il aura à courir, pas certain qu'il tienne plus de 6 minutes s'il ne court jamais. Idem pour le berger, certainement extrêmement endurant sur de longues distances, qu'en sera-t-il lorsqu'il aura à nager s'il ne s'y est jamais préparé?

"Preppers", c'est ce que nous sommes, n'est-ce pas? Et nul ne peut prédire ce à quoi l'on sera confronté demain.

Le maçon, comme le comptable, doit s'astreindre à un entraînement sportif s'il veut être prêt. Qu'il soit plus actif au quotidien est un avantage, mais ça n'est pas suffisant. Il faut être capable d'introspection et se dire : "Je ne suis pas bon en ça, alors que cela pourrait m'être utile en K2KK."

Et, à 75 ans, il est encore tout à fait possible de se maintenir en forme pour être prêt. Les pompes, les tractions et les abdos, ça se travaille même lorsqu'on est en chaise roulante.

Je rejoins Argoth sur ce qu'il a dit. Mais moi qui privilégie le Bug In, je m'oblige à courir. Alors que je déteste ça. Parce que quand j'aurai un sac de noix sur le dos qui sera envié par un groupe de vilains, il faudra que je cours plus vite qu'eux. Et plus longtemps. Dans la rue, en cas d'agression, fuir est une excellente sortie de secours. Mais il faut courir. Vite et loin.

Face au danger, on connaît les 3 F : freeze, fight or fly. Celui qui est entraîné à la course aura plus de facilité à mettre rapidement beaucoup de distance entre le danger et sa personne.

Couper du bois est un must. Je viens d'y passer la matinée. Et là pareil, c'est plus facile lorsqu'on fait un peu de musculation! Face à un bûcheron, je ne peux pas rivaliser, mais face à un débutant comme moi, je suis certain de faire la différence, car "entraîné" physiquement. Et c'est valable dans tous les domaines : non je ne rivaliserai pas avec le montagnard pour franchir une montagne, mais je me débrouillerai mieux que celui qui ne marche jamais. Etc.

________________________________________________________
Instructeur en tir et en techniques et tactiques d'intervention policière.
avatar
Slamjack
Membre

Masculin Nombre de messages : 26
Age : 41
Localisation : Belgique
Emploi : Enquêteur stups
Loisirs : Sport
Date d'inscription : 04/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Preparation physique

Message par Invité le Ven 11 Nov 2011 - 17:33

Argoth tu es encore jeune et avec un certain potentiel, potentiel que je n'ai jamais eu. Alors j'entretiens ce que j'ai le plus lontemps possible.

Ado et jeune homme j'ai essaye à plusieurs reprises (et pas 3 séances simpelment) les sports de combats=> un vrai boulet, les partenaires me fuyaient.....Pourtant à la même époque je descendais en apnée à -15 mètre (prof réelle en fosse d'entraînement) sans me forcer et pas seulement pour faire un aller et retour: aptitude innée, comme mon peu de frilositée que je cultive aussi. Ce matin à vélo tee-shirt et vieux blouson d'été en toile et pas de gants, au parcours d'entrainement les "vrais" cyclistes avaient sorti les vêtement techniques, gants complèts, surchaussures etc.

Ce n'est pas à 56 ans que je vais avoir les capacités que je n'ai jamais pu avoir plus jeune. J'ai la vision d'une société plus dure, avec des conflits sociaux, mais pas "la route". Je ne suis pas capable de suivre le train dans un club cycliste de vétérans entrainés (j'ai essayé !!!!) mais je peux faire 100 kilomètres à allure régulière sur une journée et avec un vélo qui n'est pas un top modèle (ou plutôt si mais en 1970).

Ainsi je suis certain de pouvoir assurer mes journées de travail même avec 3 heures de vélo par jour et sur une longue période en cas de conflit de transport dur comme en novembre 1995. Avec une jambe abîmée et un surpoids certain je suis mieux sur deux roues que sur mes pieds.

Mon objectif modeste mais travaillé au quotidien c'est d'avoir la rusticité de l'homme d'avant la société de consommation (1960) qui bossait dur, n'avait pas de voiture ou s'en servait très peu par économie, marchait beaucoup, pédalait, avait des loisirs manuels utiles le plus souvent, vivait dans des logements partiellement chauffés et mangeait simplement et sobrement par nécessité.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Preparation physique

Message par argoth le Ven 11 Nov 2011 - 17:45

Philippe13 a écrit:
Ce n'est pas à 56 ans que je vais avoir les capacités que je n'ai jamais pu avoir plus jeune. J'ai la vision d'une société plus dure, avec des conflits sociaux, mais pas "la route". Je ne suis pas capable de suivre le train dans un club cycliste de vétérans entrainés (j'ai essayé !!!!) mais je peux faire 100 kilomètres à allure régulière sur une journée et avec un vélo qui n'est pas un top modèle (ou plutôt si mais en 1970).

C'est bien ce que je disais, tu vas plus loin et plus longtemps que moi, après 80 km, j'avais mal au cul et pas sur que j,aurais voulu recommencé le lendemain. Je ne pourrais pas faire 100 km jour en course non plus. Du coup tes mieux nanti que moi pour les déplacement longue distance. Smile

(C,est la faute du cul pas habitué ou de la selle trop mauvaise? Peut être un peu des deux aussi ^^)
avatar
argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Preparation physique

Message par Invité le Ven 11 Nov 2011 - 18:01

C'est les deux sans aucun doute. Il est bien connu des cyclistes sportifs ou cyclotouristes que les selles sont un mystères: une parfaite pour l'un n'ira pas à l'autre. Le mal au cul s'évite par une pratique fréquente même très courte, comme simplement pour aller chercher le pain.

C'est pour éviter ce genre de problème que je fais une sortie hebdomadaire d'une heure trente sans forcer mais sans musarder. Je sais que je peux doubler la dose en distance si il le faut sans me mettre en difficulté physiquement.

Si je veux passer à quelque chose de vraiment considéré comme une séance sportive je reste sur mes 70 kilomètres mais 5 km/h plus vite et en pignon-fixe. Ca permet de monter le niveau sans bouffer plus de temps.

Rouler plus deviendrai du cyclisme pur sport bouffe-temps et couteux sans réel objet en survivalisme.


Dernière édition par Philippe13 le Ven 11 Nov 2011 - 18:11, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Preparation physique

Message par MonteRosso le Ven 11 Nov 2011 - 18:05

pardon de prendre ce fil en "route" et sans doute de ré-écrire du déjà lu mais vu de mon rocher :

j'ai été dans les troupes alpines :
nos perfs ?
1500m de dénivelé sur la première heure
1000 sur la seconde
avec un paquetage d'assaut/arme et matériel de montagne en sus

cross-alpins (course en montagne short T-shirt en SM avec bâton de ski) l'été 1 fois par semaine
2 sorties montagne par semaine, soit rando soit ski
2 footings en altitude de 16 à 25 km suivi de séances de muscu par semaine, idem parcours du combattant ou parcours risque (le même version alpine...), séance de combat CC
1 piscine 1 fois par semaine,

25 ans après ? j'ai presque tout perdu à cause d'un rythme de vie incompatible avec ces activités. Je tente bien de faire de la rando et de me garder mes expéditions chasse en montagne sur 7-10 jours une fois par an mais à un niveau lamentable au vu de mes perfs passées.

J'ai contacté un pro (un ami) de la prépa physique il y a peu pour me redonner une charpente musculaire globale, sans but de gonflette ou de SD. Juste pour "bien" tenir mes os et viscères.
C'est dur, ça fait mal comme jamais et c'est décourageant à en chialer... d'autant que je veux "tout" entretenir.

________________________________________________________
"Garde toi, je me garde"
avatar
MonteRosso
Animateur

Masculin Nombre de messages : 1569
Localisation : :noitasilacoL
Emploi : :iolpmE
Loisirs : :srisioL
Date d'inscription : 29/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum