Séchage du savon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Séchage du savon

Message par Résilient le Sam 7 Jan 2017 - 19:44

Beaucoup d’entre nous, pour des raisons parfaitement connues et sur lesquels je ne serais pas légitime à jeter la première pierre mrsgreen , ont la petite manie de constituer des stocks.

Produit d’hygiène, produit désinfectant, et de première nécessité, le savon ne saurait, pour ces raisons, être exclu d’une stratégie de stockage à long terme. 



La conservation d’un pain de savon ne pose pas de problème particulier, et elle présente certains bénéfices non négligeables au quotidien (notamment si la denrée se fait rare, chère ou carrément indisponible).

Nota : je n’aborde ici le sujet que sous l’angle des savons « durs », ie les savons du commerce. Et dans la mesure où plus la composition d’un produit est simple, plus il est stable, j’ai opté pour des savons de Marseille d’entrée de gamme : les savons de Marseille à la glycérine non parfumés vendus au rayon des lessives. Je m’en sers comme base d’hygiène corporelle quotidienne depuis plus de 30 ans et sur les conseils d’un dermatologue, et je n’ai jamais eu de problèmes de peau.

Ils sont d’un coût bien moindre que les savons durs de la même marque vendus au rayon cosmétique et ils font le même boulot : bactéricides et antimites. Et accessoirement, ils permettent de se laver.

Pourquoi sécher du savon ?



Tout d’abord, pour le stocker à long terme. Car le savon est une denrée difficile et complexe à produire :

-          Difficile car, quoi qu’on puisse en lire sur la toile, il faut un peu d’expérience pour acquérir le savoir-faire nécessaire (apprendre à bien agir à l’apparition de la « trace », par exemple)
-          Complexe car elle nécessite la mise en œuvre d’un produit dangereux, et difficile à se procurer en temps de crise : la soude caustique

[HS : Pour ceux qui voudraient tenter l’expérience de fabriquer du savon à l’ancienne, à base de suif animal et de cendres de bois tamisée, voici la seule recette que j’aie pu trouver et qui permette de réaliser en mode home-made un savon dur avec de la lessive de potasse (la lessive de cendres), le savon de suif animal : http://edition.lamuse.free.fr/fichesavon.html. Je précise que je ne l’ai pas encore testée].

Donc, comme il faut le stocker, autant que son stockage soit bénéfique à quelque chose. 



Ensuite, le séchage du savon, s’il ne semble pas jouer sur sa durée de conservation, présente plusieurs avantages :

-          Il peut être mis à sécher dans une armoire à linge, et le linge bénéficie de ses propriétés antimites et s’imprègne de l’odeur du savon ;
-          Quand il sèche, il mousse plus et se rince mieux, même avec une eau adoucie (donc très calcaire à la source) ;
-          Il se consomme moins vite à l’usage (je fais deux semaines avec un savon « frais » sorti de l’emballage, et 3 semaines avec un savon séché pensant un an et demi)

Avantage économique, donc, mais je n’ai trouvé aucune explication scientifique à ces deux derniers phénomènes. Si quelqu’un avait une hypothèse ou LA réponse, ça m’intéresse. J’ai à l’origine tenté l’expérience après une discussion de bistrot avec un gars qui me disait que sa grand-mère faisait comme ça… et c’était donc vrai….

Comment sécher du savon ?

Le plus simple consiste à les stocker, sans emballage et sans les empiler, dans une armoire à linge (draps, vêtements). Les vêtements sentent bon (l’odeur de savon est assez forte et permanente) et sont protégés des mites.
 
J’ai réalisé le test avec 2 variétés de savons de Marseille :
-          Du « Pur savon de Marseille »  Persavon ;
-          Un savon de Marseille « Pur végétal » à l’amande douce
Les deux, en pains de 200g.
Au bout d’un an et demi de séchage, le premier ne pèse plus que 174 grammes, tandis que le second, après un an, pèse 177g.
Il y a donc bien une perte de matière et donc, une forme de séchage. Comme le savon ne laisse pas de trace grasse sur le bois de l’armoire, j’en déduis que la masse manquante correspond à de l’eau. Mais je me trompe peut-être ?


EDIT : très bon lien sur les utilisations possibles du savon de Marseille (de l'hygiène à la menuiserie...)


Dernière édition par Résilient le Dim 8 Jan 2017 - 10:59, édité 1 fois (Raison : ajout lien)

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.

Résilient
Animateur

Masculin Nombre de messages : 560
Localisation : Tu vois la France ? Tu vois son cul ? Au milieu
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Séchage du savon

Message par Aristote le Sam 7 Jan 2017 - 20:47

Merci Résilient. Intéressant pour plusieurs raisons.
L'effet stockage pour parfumer le linge..bonne idée. . La recette avec la cendre de bois et le suif pouce.
Juste une question, qu'est-ce qui lui donne son pouvoir antimites et est-ce réellement efficace ?

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3309
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Séchage du savon

Message par Résilient le Sam 7 Jan 2017 - 20:53

Aristote a écrit:Juste une question, qu'est-ce qui lui donne son pouvoir antimites et est-ce réellement efficace ?

Je n'en sais rien. C'est mentionné sur la notice Wikipédia "savon de Marseille". Mais comme je n'ai pas de mites...c'est au moins que si ça ne les repousse pas, ça ne les attire pas non plus... Very Happy

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.

Résilient
Animateur

Masculin Nombre de messages : 560
Localisation : Tu vois la France ? Tu vois son cul ? Au milieu
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Séchage du savon

Message par Aristote le Sam 7 Jan 2017 - 23:33

http://www.consoglobe.com/anti-mites-cg 
Le savon de Marseille ou d’Alep contre les mites


Des morceaux de savon de Marseille dispersés dans l’armoire ont un effet répulsif antimite. Le savon d’Alep, riche en huile de baie de laurier, coupé en morceaux sera lui aussi très efficace.

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3309
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Séchage du savon

Message par victor81 le Dim 8 Jan 2017 - 10:52

je crois que l'on avait parlé dans un autre fil  ( que bien sur je ne retrouve pas XD ) de l'efficacité toute relative des feuilles de laurier dans la conservation des legumes secs ( anti bebete...).
de plus, le savon de marseille ne contient pas de laurier, il faut donc trouver l'explication autre part.

________________________________________________________



victor81
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 392
Localisation : cathar
Loisirs : detection
Date d'inscription : 13/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Séchage du savon

Message par Résilient le Dim 8 Jan 2017 - 15:46

J'ai trouvé ici la notice de composition du savon que j'utilise.

- tallowate de sodium : sel de suif saponifié composé de graisse de ruminants, généralement de bœuf et de soude
- eau
- huile de palmiste saponifiée : agent nettoyant, émulsifiant et tensio-actif
- glycérine
- parfum
- chlorure de sodium
- tétrasodium étidronate : ici



Mais rien qui entre dans la composition des antimites répertoriés : ici



Donc, je ne vois pas...et comme les propriété antimites du savon de Marseille sont vantées par tous les sites que j'ai pu visiter (mais sans explication détaillée), on est certainement en présence d'une information non sourcée, mais qui se répand sur le Net par le jeu des copier-coller.



Amusant, en tout cas...

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.

Résilient
Animateur

Masculin Nombre de messages : 560
Localisation : Tu vois la France ? Tu vois son cul ? Au milieu
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum