[Nourriture] Subsistance à coût 0, plantes et fruits sauvages

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Nourriture] Subsistance à coût 0, plantes et fruits sauvages

Message par BigBird le Mar 29 Sep 2009 - 20:56

bonjour,

pour gagner en autonomie, on doit nécéssairement diminuer le pourcentage de consommation de tout ce qu'on achète, et augmenter le pourcentage de consommation de tout ce qu'on autoproduit, plus autres denrées nourricières provenant de cueillettes sauvages ou glanées ici ou là ...
autrement dit "dépenser moins pour manger autant" .

dans cet esprit, et sans pour autant forcément dévoiler tous vos trucs et astuces, (les bons plans gagnent souvent à ne pas être trop ébruités, comme les bons coins à champignons), ce serait intéréssant de voir dans le concret comment les uns et les autres se "débrouillent" .
Smile
pour démarrer ce fil, voilà ce que j'ai ramené à la maison aujourd'hui :

ce qui ressemblerait à des noisettes, ramassées en plein ville au pied d'arbres dans une rue d'un quartier semi-résidenciel.



bon, c'est pas aussi top que si ça avait été ramassé en rase campagne,
et c'est pas du produit calibré, mais c'est de la denrée à 0 roros !
je vais tout de même y aller molo en attaquant par une séance
de "test de comestibilité"  Laughing
avatar
BigBird
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1054
Date d'inscription : 09/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nourriture] Subsistance à coût 0, plantes et fruits sauvages

Message par para le Mar 29 Sep 2009 - 22:34

As tu une photos d'une feuille de cet arbre? c'est vrai que ca ressemble bcp a des noisettes

Si tu vas par la les pissenlits, les champignons et les marrons des parcs et jardin de nos ville sont comestibles.
Les écureuils, les pigeons et hérissons aussi

para
Membre

Masculin Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 16/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nourriture] Subsistance à coût 0, plantes et fruits sauvages

Message par BigBird le Mer 30 Sep 2009 - 1:00

para a écrit:As tu une photos d'une feuille de cet arbre? c'est vrai que ca ressemble bcp a des noisettes
tu as raison, j'aurais dû garder une feuille toute fraiche, ça peut aider pour l'identification.
mais d'aprés mes recherches, il y a de fortes chances que ce soit les fruits d'un coudrier nommé Corylus colurna, ou "noisetier de Byzance", auquel cas les fruits seraient donc bien comestibles
pour mon test de comestibilité, j'en ai croqué la moitié d'une, et 1/2h aprés, je suis toujours vivant ! wait & see ...
para a écrit:Si tu vas par la les pissenlits, les champignons et les marrons des parcs et jardin de nos ville sont comestibles.
Les écureuils, les pigeons et hérissons aussi
pour le pissenlit ok, (encore qu'il faut éviter de le confondre avec d'autres plantes lui ressemblant comme la porcelle enracinée ou hypochoeris radicata, plante qui causerait des maladies neurologiques chez les chevaux),
pour les champignons, là encore danger, on peut trouver du bon et du carrément pas bon du tout dans un parc,
pour les marrons, 99,99% des marrons que tu trouveras dans les parcs et jardins ne sont pas comestibles (famille marrons d'inde), tu peux tout au plus en faire une teinture pour te soigner les hémorroïdes

ensuite, coté bidoche, les écureuils et les hérissons sont me semblent-il des espèces protégées, (tant que je peux subvenir à mes besoins en restant dans la légalité, je respecterais les règles, aprés, ce sera chacun sa peau)
quant aux pigeons, pour le moment je te les laisse volontiers, quand on voit de quoi ils se nourissent (déjections canines), je préfère me contenter de figues sèches et de noisettes !
avatar
BigBird
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1054
Date d'inscription : 09/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nourriture] Subsistance à coût 0, plantes et fruits sauvages

Message par Canis Lupus le Mer 30 Sep 2009 - 10:08

Stop les chamailleries, tout effacé...

Ce matin, je suis allé avec ma môman ramasser les noix à l'aide d'une gaule sur le parking municipal, gratos. Muchos kilos, todo les matinos .

Vous avez peut-être la chance d'habiter dans un coin où la campagne regorge de vieux arbres fruitiers que personne ne ramasse, ou d'anciens pieds de vigne à l'abandon. À vos paniers ! Explorez votre environnement.

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤
avatar
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3705
Age : 32
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nourriture] Subsistance à coût 0, plantes et fruits sauvages

Message par ricemo14 le Mer 30 Sep 2009 - 10:32

Stop les chamailleries, tout effacé...
Bah............on se chamailler pas .......comprend pas
Nous discutions
avatar
ricemo14
Animateur

Masculin Nombre de messages : 289
Age : 50
Localisation : Normandie
Loisirs : bricoleur....du Dimanche
Date d'inscription : 10/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nourriture] Subsistance à coût 0, plantes et fruits sauvages

Message par MichaVodka le Mer 30 Sep 2009 - 10:39

En ce moment c'est la saison du raisin pour ceux qui ont la chance d'habiter dans des régions viticoles, il y a aussi des figues et bien sur les champignons.

_MichaVodka_
avatar
MichaVodka
Membre

Masculin Nombre de messages : 26
Localisation : Marseille
Emploi : Informatique Embarquée
Date d'inscription : 08/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nourriture] Subsistance à coût 0, plantes et fruits sauvages

Message par Raffa le Mer 30 Sep 2009 - 11:12

ricemo14 a écrit:Stop les chamailleries, tout effacé...
Bah............on se chamailler pas .......comprend pas
Nous discutions

Rubrique "Facta non verba" les amis le "bruit" (qui n'apporte rien d'utile au sujet) est régulièrement supprimé des discussions.

________________________________________________________
Pour explorer le champ des possibles, le bricolage est la méthode la plus efficace. H. Reeves
La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. A. Einstein
Qui s'instruit sans agir laboure sans semer Proverbe africain
ressources
avatar
Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nourriture] Subsistance à coût 0, plantes et fruits sauvages

Message par tarsonis le Mer 30 Sep 2009 - 13:22

C'est un topic bien intéressant !
Beaucoup de nourriture pousse dans le milieu urbain sans que les gens s'en aperçoivent.
Par exemple, l'olive d'automne (Elaeagnus umbellata) :

Qui est un peu entre le buisson et l'arbre :


Cet arbre est très peu connu en France, mais est présent dans presque toutes les villes (résiste à environ -25°C). On pense souvent que ses baies sont toxiques, mais elles sont belle et bien comestibles, acidulées et contiennent entre autres des vitamines et du Lycopène (antioxydant).
C'est pile en ce moment la saison, et les arbres croulent sus le poids des milliers de petites baies.

Petite question puisque l'on était dans les pépins/noyaux : Est-ce que les pépins des avocats sont comestibles ? LLBSV, on s'en fichera pas mal, mais actuellement, il serait intéressant de savoir si ce gros pépin (qui occupe plus de la moitié du fruit quand même) peut aussi être réduit en farine....

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8270
Age : 30
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nourriture] Subsistance à coût 0, plantes et fruits sauvages

Message par Raffa le Mer 30 Sep 2009 - 13:48

J'ai donné cette référence début août si ça vous intéresse Ressources & liens divers

Je complète par un message que j'ai posté ailleurs

Raffa a écrit:AUx Etats-Unis se développe des groupes de récoltes de fruits sauvages en ville. Cela a touché l'Angleterre aussi.

Exemple parmi d'autres Urban Fruit Harvesting

vidéo YouTube - FOOD NEWS: Urban Fruit Gleaning

Rising food prices are contributing to increased interest in community gardening and urban agriculture. But there might already be food growing in your backyard. What about that old plum or apple tree? What do you do with all that fruit when fall comes around? Eleven thousand pounds of organic fruit that might otherwise have fallen and rotted was collected in Seattle last year. The fruit was delivered to food banks, meal programs, and senior centers. It's all part of the Community Fruit Tree harvest. And we'll find out more about it, and how you can participate, this hour on Weekday.

SI ça donne des idées chez nous

Un guide a été fait [celui mis dans ressources et lien divers]

THE ABUNDANCE HANDBOOK guide de la récolte de fruits sauvages en ville
Source : http://www.growsheffield.com/pages/groshefhandb.html

________________________________________________________
Pour explorer le champ des possibles, le bricolage est la méthode la plus efficace. H. Reeves
La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. A. Einstein
Qui s'instruit sans agir laboure sans semer Proverbe africain
ressources
avatar
Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nourriture] Subsistance à coût 0, plantes et fruits sauvages

Message par BigBird le Mer 30 Sep 2009 - 15:13

merci Tarsonis pour cet info, je ne connaissais pas l' elaeagnus umbellata, désormais je vais ouvrir grand les yeux lors de mes déplacements citadins .

et merci également Raffa pour le lien, ça a l'air trés intéréssant, je vais examiner ce doc. de plus prêt .

avatar
BigBird
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1054
Date d'inscription : 09/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nourriture] Subsistance à coût 0, plantes et fruits sauvages

Message par stefeck le Jeu 1 Oct 2009 - 0:30

Bonjour,
Pour ma part j'ai récupéré (c'est pas vrais, j'ai envoyé ma fille) 1 petit kilo de noisette, puis connaissance d'un cerisier (y en a plus) et de diverses pommiers partout dans la campagne.
Pour les pommes : peut on faire de la confiture avec toute les espèce de pommier (ici surtout du cidre, Normandie oblige)
Des champignons mais je m'y connais pas trop et pas mal d'escargots, lapins ...

________________________________________________________
économie et écologie : l'avenir de l'homme en un mot : l'éconologie !
avatar
stefeck
Membre

Masculin Nombre de messages : 377
Localisation : nord de la Loire / France
Loisirs : sport, bricolage, nature, éconologie
Date d'inscription : 02/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nourriture] Subsistance à coût 0, plantes et fruits sauvages

Message par Canis Lupus le Jeu 1 Oct 2009 - 8:20

Juste pour donner une idée, notre récolte annuelle de fruits abandonnés se chiffre en centaines de kilos Paye tes compotes, tes confitures.... Et les noix c'est pareil, on en est à 80 kilos environ. Ça dure l'année !

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤
avatar
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3705
Age : 32
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nourriture] Subsistance à coût 0, plantes et fruits sauvages

Message par ricemo14 le Jeu 1 Oct 2009 - 8:22

salut stefeck
Pour les pommes : peut on faire de la confiture avec toute les espèce de pommier (ici surtout du cidre, Normandie oblige)
non ,les pommes a cidre tel qu'on les connais chez nous (la Normandie) ,je ne connais pas leur noms( desoler), ne sont pas bonne a manger , tu ne peux les cueillirs et les manger ,elles on un gout aigre mais une fois presser. C'est le summum pour faire du ............cidre


Dernière édition par ricemo14 le Jeu 1 Oct 2009 - 11:43, édité 1 fois
avatar
ricemo14
Animateur

Masculin Nombre de messages : 289
Age : 50
Localisation : Normandie
Loisirs : bricoleur....du Dimanche
Date d'inscription : 10/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nourriture] Subsistance à coût 0, plantes et fruits sauvages

Message par lykos69 le Jeu 1 Oct 2009 - 11:24

Bonjour,

Ca fait un bail que je ne suis pas intervenu mais je suis toujours fidèle au site que je consulte très fréquemment.

En ce qui me concerne, je suis toujours à la recherche d'une solution pour transformer le plan B (départ vers des zones rurales) en plan A car les différentes crises sont toutes en train de monter en puissance et le délai avant l'un des crash se rapproche beaucoup plus vite que je ne le pensais.

Face à ces 4 crises majeures (économique/financière, énergétique et matières premières, alimentaire et enfin la plus dangereuse, car impossible à maîtriser, climatique), notre civilisation va plonger.

A la manière de Raffa, cela fait une dizaine d'années que je me prépare à cela avec les moyens du bord et en me concentrant sur ce que je peux aisément maîtriser et qui est une priorité c'est à dire la nourriture.

Rural d'origine, j'avais déjà une connaissance assez grande de la nature grâce aux anciens et, à contrario de beaucoup d'urbains, toutes les plantes croisées dans la nature ne sont pas des herbes ou des mauvaises herbes :-)). J'ai donc continué sur cette lancée en cherchant à approfondir mes connaissances dans le domaine avec pour orientation principale : ça se mange ou ça soigne.

Aussi, profitant de mes balades en cambrousse, en cherchant toujours à sortir des sentiers battus servant de promenade dominicale digestive des urbains, j'en suis venu à trouver et répertorier des lieux contenant des fruits ou des plantes abandonnées et évidemment comestibles.

L'intérêt de battre la campagne dans les endroits inattendus est double :



  • tout d'abord, on est bien sûr que les plantes ou fruits ne seront pas contaminés par des dépôts ou des saloperies lâchées par les promeneurs et les décharges sauvages,


  • et, surtout, on peut parier que ces ressources ne seront pas prises d'assaut (en premier lieu) par les urbains lorsque celles-ci se rappelleront à leur bon souvenir en période de disette.


Grâce à cette façon de faire qui a longtemps passé pour une lubie auprès de certains (: « pourquoi passer à travers ronces vers nul part, alors qu'il y a un sentier aménagé à qq kilomètres ? ») j'ai pu repérer des champs et des espaces complètement abandonnés et retournés à l'état sauvage.

Il n'est pas permis de douter de l'abandon d'un lieu quand les ronces mesurent 1 m de haut ou que les fruitiers ont des gourmands de 2 m.

Aussi, actuellement je récolte plus de 120 Kg de fruits par an de manière gratuite et, qui plus est, totalement sains vu qu'ils ne subissent aucun traitement.

Pour donner vite fait un descriptif :

Entre 30 et 40 kg de prunes (je pourrais plus mais aucun intérêt), 30 kg de poires (même remarque), 10 kg de pêches, 15 à 20 kg de cerises (je peux plus aussi), 20-30 kg de pommes, 10 à 15 kg de noix et non chiffré (car une partie peut être consommé sur place ;-)) ) des fraises des bois, des mûres, des framboises, des groseilles, des châtaignes ... à cela il faut ajouter environ (suivant les années) une 20 aine de Kg de champignons.

Actuellement, je vois un gros changement dans le comportement des gens.

Il y a qq années, ceux qui me voyait revenir avec des sacs pleins de mes récoltes (j'essaie d'être discret pourtant) avaient une attitude légèrement teintée de dédain (je sentais presque leur pensée : il va ramasser qq fruits au lieu de les acheter ...plouc !).

Maintenant (et j'essaie d'être encore plus discret), les mêmes personnes n'ont plus cette petite distance hautaine et là joue copains en tentant de savoir où je vais chercher ça et je m'empresse de leur donner un lieu ...à au moins 10 km de l'endroit exact.

Tout ça pour dire que ces personnes commencent à se rendre compte que ces connaissances pourraient être utiles ...en cas où mais qu'ils ont qq métros de retard et il ne fait aucun doute qu'ils ne feront pas l'effort de chercher par eux-même (beaucoup plus intéressant de continuer son train-train social) mais n'hésiteraient pas à pirater sans vergogne le site si on leur révélait.




Pour ceux qui n'ont pas encore commencer cela, le plus simple est de s'aider d'une carte d'état major ou ,mieux maintenant, de google earth et de repérer des endroits peu urbanisés et n'étant pas trop desservis ou enclavés par des voies de circulation.

Allez vous y promener, en ne vous attendant à rien de particulier (on peut avoir des surprises désagréables : un petit bois transformé en décharge, l'endroit devenu un dépôt ...).

Sachez que des hautes herbes, des ronces ou des taillis inextricables sont de bons indices pour trouver des lieux à l'abandon (j'enfonce des portes ouvertes).

Cependant, il m'est arrivé de faire le tour d'une parcelle très grande sans y voir aucun moyen d'y pénétrer : elle était complètement entourée d'haies et de ronces.

Ayant pris mon courage à deux mains, j'ai ouvert une voie (la plus discrète possible ... donc près du sol) à coups de sécateur, et j'ai pu rentrer dans une prairie oubliée !

Enfin quand je dis prairie c'est ce que cela devait être au départ ! :-))

Au milieu de cette friche, il y avait tout de même quelques arbres fruitiers




Une dernière remarque pour les champignons : évitez de les ramasser en zone urbaine ou de forte circulation (proximité des routes) car ce sont de gros concentrateurs de produits toxiques !




Sur ce, à bientôt.

lykos69
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 92
Localisation : rhone
Date d'inscription : 27/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nourriture] Subsistance à coût 0, plantes et fruits sauvages

Message par Raffa le Jeu 1 Oct 2009 - 11:55

merci bcp lycos pour ton témoignage, cela me booste pour me mettre vraiment à un "devoir" : explorer intégralement le deuxième bois près de chez moi (beaucoup plus grand que celui qui est a 15m) et la région environnante par vélo et bus (en projet depuis longtemps.

Perso à part les noisettes, les mûres, les fraises des bois et quelques herbes, je suis loin d'atteindre cette diversité. J'ai découvert un prunier sur l'un de mes trajets habituels (en ville donc) dans un jardin abandonné entourré de haut mur, les branches dépassant largement. Mais c'est difficile de prélever quoique ce soit (à part à terre) vu la configuration.

De même y'a un magnifique pommiers dans l'un des jardins de mes voisins, les pommes ne sont jamais prélevées et tombent. Mais cela m'est inaccessible et je ne les connais pas.

________________________________________________________
Pour explorer le champ des possibles, le bricolage est la méthode la plus efficace. H. Reeves
La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. A. Einstein
Qui s'instruit sans agir laboure sans semer Proverbe africain
ressources
avatar
Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nourriture] Subsistance à coût 0, plantes et fruits sauvages

Message par Invité le Jeu 1 Oct 2009 - 12:44

Excellent Lycos...bons repérages. pouce

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nourriture] Subsistance à coût 0, plantes et fruits sauvages

Message par lykos69 le Jeu 1 Oct 2009 - 14:57

Vite fait pour répondre à Raffa,
Cela m'est également arrivé de voir des arbres fruitiers couvert de fruits dans une propriété.
Dans ces cas là (avec l'expérience) je regarde le type de maison et si ça sent trop la maison super entretenue avec les additifs qui vont bien (gazon nickel, arbres et arbustes "tendance") je laisse tomber.
Sinon je prends le culot de sonner pour demander si jamais ça ne le gêne pas que je ramasse ce qui dépasse de la clôture ... même si les fruits ne sont pas accessibles !
En réalité cette demande permet d'initier la conversation, de vous présenter comme qq de correct et de fil en aiguille vous pouvez demander pourquoi il ou elle ne les ramasse pas.
Très souvent ce genre de comportement permet d'accéder directement à l'arbre car la personne a déjà fait le plein et en a marre ou alors n'a ni le temps ni les compétences physiques pour la récolte (petits vieux).

Si vous avez l'accès à l'arbre, faites un GROS plein et quitte à faire avec 2 sachets.
Faites un sachet très plein et un autre beaucoup moins.
Proposez toujours le sac le plus gros au propriétaire et très souvent il se sent géné (c'est humain et faut savoir en jouer :-)) ) et il préfère prendre le plus petit si encore il en prend un !
Le plus souvent, la personne ayant vu que vous êtes correct, elle vous proposera de revenir en chercher ....et une source de plus :-))

lykos69
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 92
Localisation : rhone
Date d'inscription : 27/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nourriture] Subsistance à coût 0, plantes et fruits sauvages

Message par grosminet le Jeu 1 Oct 2009 - 16:32

lykos69 a écrit: ces personnes commencent à se rendre compte que ces connaissances pourraient être utiles ...en cas où mais qu'ils ont qq métros de retard et il ne fait aucun doute qu'ils ne feront pas l'effort de chercher par eux-même (beaucoup plus intéressant de continuer son train-train social) mais n'hésiteraient pas à pirater sans vergogne le site si on leur révélait.
n'oubliez jamais que LLBSV, votre ennemi numéro 1 sera votre voisin, celui avec qui vous entretenez aujourd'hui des relations polies, courtoises, "de bon voisinage". C'est lui qui vous jalousera, vous dénoncera, vous pillera à la 1ère occasion. C'est triste mais c'est ainsi (relisez "l'exode" de Pierre Miquel à ce sujet)
avatar
grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nourriture] Subsistance à coût 0, plantes et fruits sauvages

Message par tarsonis le Ven 2 Oct 2009 - 12:32

Superbe résumé Lykos69. Bon, tout dépend de sa région et du voisinage.
Passés les premiers jours de disette, il est fort à parier que la plupart des urbains partiront à la recherche de denrées en pleine nature (c'est d'ailleurs l'idée qui revient le plus souvent...).

Dans ma région, c'est actuellement presque une terreur pour eux de nous rencontrer (les 'montagnards'), et c'est le plus souvent en 4*4 armés d'un fusil qu'on les croise à diverses occasions (de non respect des périodes de chasse).
Il nous est souvent arrivé de tomber au milieu d'une battue illégale alors qu'on ramassait des champignons dans un coin vraiment perdu !

D'autre part, si on connait un peu mon coin, on remarque vite que le versant orienté sur la plaine d'Alsace est carrément fertile, et les vergers sont abandonnés depuis plusieurs décennies (au profit de la culture en plaine). On est très proche de tes chiffres de récolte Lykos, et la plupart du temps, on ne prend pas plus parce qu'on est limités en place (et poids)....
L'autre versant (orienté forêt dense qui s'étend à perte de vue) est carrément sauvage. On le remarque avec la concentration des GRs qui tombe à presque 0. De ce côté là, pas de quoi émoustiller les papilles, mais il y a également beaucoup de fruits à coque (noix, noisettes), d'arbres fruitiers sauvages, de plantes sauvages (de quoi gaver un ours), de champignons (surtout des bolets et des trompettes, presque impossibles à confondre)...et de faune !

On est presque assurés ici que peu de monde s'y aventurera en grande aprtie parce que les routes s'arrêtent à plus de 15 km; il faut donc faire le chemin à pied....

POur revenir à l'olivier d'automne (bien implanté dans les centre villes, mais méconnu) , j'en ai trouvé un beau lors d'une ballade dans la grande ville du coin (désolé du flou, voir la page précédente pour ceux qui découvrent) :


En vue d'un peu plus près :


Bonne cueillette à tous !

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8270
Age : 30
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nourriture] Subsistance à coût 0, plantes et fruits sauvages

Message par grosminet le Sam 3 Oct 2009 - 15:48

ce matin, en 1 heure de promenade en foret, j'ai ramené 3 kg de chataignes à faire griller dans la cheminée ce soir
Voila de la nourriture roborative et gratuite
avatar
grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nourriture] Subsistance à coût 0, plantes et fruits sauvages

Message par lyam dickinson le Lun 5 Oct 2009 - 10:29

Tarsonis :
j'en ai déjà vu des plantes comme cela mais je ne pensais pas que l'on pouvait en manger..
cru ou cuit???

________________________________________________________
--Editions L'Antre du Khaos
--On pensait être prêt, mais ce qui se passa était pire que tout ce que l'on avait pu imaginer!!--(les Chroniques du Khaos)
--BP : Be Prepared (Baden Powell)
--Mon EDC
avatar
lyam dickinson
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1005
Age : 43
Localisation : Ouest de la France
Emploi : où on me dit d'aller..
Loisirs : ecrire des romans, lire, jeux videos, crossFit, informatique
Date d'inscription : 07/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://lantredukhaos.jimdo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nourriture] Subsistance à coût 0, plantes et fruits sauvages

Message par tarsonis le Lun 5 Oct 2009 - 16:54

lyam dickinson a écrit:Tarsonis :
j'en ai déjà vu des plantes comme cela mais je ne pensais pas que l'on pouvait en manger..
cru ou cuit???

Salut !
On peut les manger crus sans problèmes (toute mon enfance) ; il sont acidulés. Je n'ai jamais essayé cuits, mais cela doit pas être trop mal, en confiture ou marmelades !

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8270
Age : 30
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nourriture] Subsistance à coût 0, plantes et fruits sauvages

Message par lyam dickinson le Lun 5 Oct 2009 - 19:36

@tarsonis : encore une question le fruit est de quelle taille environ.. car je pense savoir où il y en a mais je ne voudrais pas me tromper..
merci...pour tous ses renseignements...

________________________________________________________
--Editions L'Antre du Khaos
--On pensait être prêt, mais ce qui se passa était pire que tout ce que l'on avait pu imaginer!!--(les Chroniques du Khaos)
--BP : Be Prepared (Baden Powell)
--Mon EDC
avatar
lyam dickinson
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1005
Age : 43
Localisation : Ouest de la France
Emploi : où on me dit d'aller..
Loisirs : ecrire des romans, lire, jeux videos, crossFit, informatique
Date d'inscription : 07/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://lantredukhaos.jimdo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nourriture] Subsistance à coût 0, plantes et fruits sauvages

Message par BigBird le Lun 5 Oct 2009 - 21:12

lyam dickinson a écrit:@tarsonis : encore une question le fruit est de quelle taille environ ...
entre 4mm et 9mm de long, avec un diamètre d'environ 5mm.

à noter que l'olivier d'automne est aussi connu comme une bénéfique "nurse plant" pour le noyer noir (Juglans nigra),
les "nurse plants" sont des plantes qui associées à leurs plantes cibles (target plants), aident ces dernières à croître et augmentent leur production.
Avis aux amateurs planteurs de noyers.

Because of its nitrogen fixing abilities, autumn-olive has been utilized as a nurse plant for black walnut (Juglans nigra) in Canada and the United States.
Une étude américaine indique que les vergers de noyers où sont aussi plantés des Elaeagnus umbellata ou des Alnus glutinosa ont une production de noix augmentée de 20%. Cela est dû à l'azote apporté dans le sol par ces espèces.
avatar
BigBird
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1054
Date d'inscription : 09/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nourriture] Subsistance à coût 0, plantes et fruits sauvages

Message par tarsonis le Mar 6 Oct 2009 - 7:48

Merci Bigbird pour les précisions !
Je posterai ce soir une macro afin de mieux cerner le fruit en gros plant.
Sa particularité est d'avoir un rouge 'délavé' et d'avoir à sa surface une centaine de taches blanches minuscules. La 'queue' de ce fruit mesure en moyenne la même taille de ce dernier....

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8270
Age : 30
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum