Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

[Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

[Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa Empty [Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa

Message par KrAvEn le Ven 22 Juil 2016 - 13:24

[Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa 51VMxKue3-L._SX315_BO1,204,203,200_
Vivez une expérience romanesque inouïe, en temps réel au cœur de l'explosion : les trois jours de la guerre civile et l'effondrement d'un pays.

Dans une France proche et obscure, une descente de police dans une cité sensible tourne au drame : un policier pris dans un guet-apens perd son sang-froid et tire aveuglément.

La cité s'embrase et tout le pays vacille. De villes en villes, le feu connecte les fils d'une bombe à retardement.

Forces de l'ordre, voyous, terroristes, responsables, journalistes, mouvements citoyens, tous sont submergés par le raz de marée du chaos.

Rapidement, réseaux électriques et hydrauliques tombés, faute d'approvisionnements, de moyens de communication, de transports, de secours et d'ordre, le chaos gagne la campagne, la société vole en éclats et les villes sont la proie de violences, de pillages et de gigantesques incendies. Des terroristes, dépassés par les troubles, déclenchent des actions d'envergure simultanées.

Privés de tout, livrés à eux-mêmes, les citoyens s'apprêtent à faire face au carnage.

Après deux ans d'immersion au contact des plus grands spécialistes de la terreur et des catastrophes, d'agents du renseignement français et de reporters de guerre, l'auteur du chef d'oeuvre Utøya (l'affaire Breivik) et de l'enquête phénomène La France Orange Mécanique livre un roman paroxystique ultra-réaliste et nous plonge dans le déchaînement de la guerre civile qui vient.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - The Host Of Seraphim - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Drunken Whaler - Dmitry Orlov/les 5 stades de l'effondrement
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 8759
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006
Points : 8195
Réputation : 87

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

[Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa Empty Re: [Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa

Message par Barnabé le Ven 22 Juil 2016 - 13:41

Ca a l'air très intéressant.

Pour ceux qui seraient tentés de l'acheter, c'est pas pour tout de suite : sortie le 22 septembre 2016.

Sur la thématique et le déroulement, ça fait penser à Demain les barbares ... et à quelques autres romans récents, que je n'ai pas lus, mais qui semblent être sur une trame assez similaire.
Barnabé
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5313
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008
Points : 5499
Réputation : 34

Revenir en haut Aller en bas

[Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa Empty Re: [Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa

Message par Résilient le Sam 24 Sep 2016 - 15:45

Bon, je l'ai lu, et rassurez-vous, je prendrai soin de ne pas (trop) spoiler.

les plus :

- c'est prenant : l'intrigue est réaliste, le scénario de départ est possible voire probable.

- c'est très correctement écrit, dans le style d'Obertone.

- le portrait de la société qu'il décrit résulte d'une évolution de la nôtre : le bisounoursisme des Français "de souche", la repentance, le vivre-ensemble, les déséquilibrés, le "grand remplacement"...tout cela est poussé à son paroxysme pour aboutir à un modèle de société "qui pourra(it) être, si...", finalement. On y retrouve toutes les tendances actuelles, mais exacerbées.

les moins :

- ce n'est pas complètement "contemporain", on est dans une sorte de "docu-fiction", qui lui fait quelque peu perdre le caractère hyper-réaliste de "la France à genoux", par exemple, où les membres de l'exécutif, les parlementaires, et les journalistes sont (nominativement) ceux d'aujourd'hui. Ici, ce n'est pas le cas. On se situe dans un futur qui se veut proche (je n'ai pas lu de dates), mais les structures mentales et sociales qu'il décrit (et qui sont en cours aujourd'hui dans certains milieux) sont trop exacerbées pour que ce futur soit suffisamment proche pour que le lecteur puisse raisonnablement s'y projeter.

- trop de personnages : il est difficile de les cerner tous et, à certaines exceptions près, beaucoup ne font que "passer" dans l'histoire. Au final, il est difficile de s'y attacher

- Obertone passe énormément de pages à nous décrire ceux qu'il décrit comme les responsables de la situation (bobos, journalistes, politiciens véreux et responsables musulmans...), et qui sont précisément ceux visés par la "fachosphère" actuelle (dont son livre reprend d'ailleurs peu ou prou les grandes lignes idéologiques).

On y croise également un survivaliste, un identitaire, on y parle de BAD...bref...

Tout ça pour dire que ça ressemble fortement à un bouquin commandé par un éditeur pour faire des ventes sur un nom connu, avec une thématique porteuse et un clin d'oeil à toutes les tendances en vogue sur le web.

Il n'y a RIEN dans ce livre qui ne soit pas une émanation des grandes tendances de l'internet actuel : islamisme radical, identitaires, survivalisme, prepping et j'en passe.

Pour le coup, et à la différence de ses premiers bouquins, Obertone n'a pas dû se déplacer bien loin de son clavier pour pondre son histoire.

En terme de scénario, j'ai lu des trucs bien plus intéressants ici. mrsgreen

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2171
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013
Points : 2371
Réputation : 32

Revenir en haut Aller en bas

[Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa Empty Re: [Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa

Message par dungan le Dim 2 Oct 2016 - 2:58

commandé sur amazon, pour moi, une premiere dans ce genre (en dehors de world war Z)

dungan
Membre

Masculin Nombre de messages : 79
Emploi : Technicien Multi-thérapies
Date d'inscription : 27/05/2010
Points : 94
Réputation : 3

Revenir en haut Aller en bas

[Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa Empty Re: [Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa

Message par serilynpayne le Sam 12 Nov 2016 - 11:07

ouais , pas mal ... l'avantage pour les non-lecteurs c'est que c'est des petits paragraphes qui se lisent facilement (dixit mon fils) 
l'histoire est rapide , claire (enfin presque) , mais le sujet reste à creuser , on reste sur sa faim .

________________________________________________________
Cela aussi passera
serilynpayne
serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3269
Age : 56
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008
Points : 3340
Réputation : 13

Revenir en haut Aller en bas

[Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa Empty Re: [Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa

Message par Kyraly le Sam 29 Juin 2019 - 20:57

Pour info, la suite devrait paraître en septembre : 

[Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa 65109510

Des crânes perforés de balles, des rues dévastées, des corps gisants entre les voitures carbonisées, d'immenses réservoirs alimentaires éventrés, des troupes menant l’assaut dans les villes de France.

Plus de garde-fous.

Des ombres qui courent en tous sens, des cadavres noircis à perte de vue, des chiens de guerre déchiquetés sous les gyrophares, des ordres, des plaintes, des cris, des rafales d’armes automatiques se répondant d’une rue à l’autre, des geysers de flammes, des nuages asphyxiants, des détonations, le cliquetis des étuis vides et le bruit sourd des rotors brassant le ciel ardent des villes.

Plus de règles.

Parfois, sous les faisceaux des projecteurs on reconnaît des visages défigurés au couteau et criblés d'éclats métalliques, on identifie des corps, on se souvient de quelques noms. Puis les milliers d'hommes, de femmes et d'enfants assassinés dans l'anonymat total.

Plus d'issue.

Ils étaient cadres, médecins, retraités, ruraux ou citadins. Il ne sont plus que des créatures humaines prêtes à tuer pour un bidon d'essence, privées d'eau et d'électricité, d'habitudes et d'aides, d'instinct et d'État. Isolées dans leur méfiance, face à leur destin, contre cette sauvagerie qui vient. Livrées à eux-mêmes, à l'hiver, aux barbares. À cette morale, qui les condamne à mort.

Le premier tome de la saga Guerilla décrivait l'embrasement de la France en temps réel. Bienvenue dans sa suite directe, sur les dunes blanches de la guerre totale.


________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 3045
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017
Points : 3313
Réputation : 32

Revenir en haut Aller en bas

[Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa Empty Re: [Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa

Message par Kerkallog le Sam 29 Juin 2019 - 22:38

...un mix de La Bosnie et de la Syrie pale affraid

________________________________________________________
[Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa 0_0_0_12  [Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa 00000012[Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa 00000065 y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  [Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa 00000013 sunny [Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa _che-g17
Kerkallog
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2292
Date d'inscription : 19/05/2012
Points : 2565
Réputation : 37

Revenir en haut Aller en bas

[Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa Empty Re: [Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa

Message par KrAvEn le Lun 16 Sep 2019 - 9:53

Salut !
Kyraly a écrit:Pour info, la suite devrait paraître en septembre
Oui, le 26 précisément.

J'ai été surpris par ce premier tome ; surpris de me sentir autant immergé et concerné, en fait. Bon, ce n'est pas la meilleures oeuvre d'anticipation que j'ai eut l'occasion de lire et l'oeuvre n'est amha pas exempte de défauts ; mais, perso, je l'ai trouvé réaliste, affreusement réaliste et oh combien anxiogène. Ton pire cauchemar - être la proie de tes semblables - matérialisé dans une réalité qui te paraissait jusqu'à présent si immuable et solide.

Défauts principaux ? La thèse de l'hérédité de l'intelligence (intelligence au singulier ici) défendue par l'auteur et son implication à la "Idiocratie" pour l'avenir intellectuel de l'espèce ; ou bien cet élément déclencheur, amha ridicule, qui amène the président à se faire lyncher en banlieue. Lol !
Obertone est systématiquement rangé - par les médias mainstream - à droite toute et ses romans parlent de sujets "limites" (islam fondamentaliste, problèmes liés aux grandes migrations de ce siècle, big brother, oligarchies/technocratie toutes puissantes, etc) ; bref, il sent le souffre et ça ne plaide pas pour une adaptation ciné ou TV, lol !

Perso j'ai un peu de mal à croire que ça explose comme raconté dans ce roman ; aussi fort, aussi vite et de manière aussi généralisée. La balkanisation est peut être une option plus réaliste. Mais why not !
Après, la balkanisation/tribalisation et le fondamentalisme ne peuvent pas, amha, à eux seuls composer les tendances lourdes qui écrivent ce futur proche qui vient. Pic énergétique et des terres rares, effondrements économiques et des services, multipolarisation géopolitiques, etc, etc, entrent en compte dans la composition alchimique - effet cocktail ? - de ce pas encore écrit futur qui vient.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - The Host Of Seraphim - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Drunken Whaler - Dmitry Orlov/les 5 stades de l'effondrement
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 8759
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006
Points : 8195
Réputation : 87

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

[Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa Empty Re: [Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa

Message par Da le Lun 16 Sep 2019 - 12:58

Da
Da
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2699
Localisation : BZH soon?
Emploi : Bullshit
Loisirs : Pan pan, bang bang, vrrrrrrrrrr, poum
Date d'inscription : 03/06/2009
Points : 2848
Réputation : 20

Revenir en haut Aller en bas

[Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa Empty Re: [Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa

Message par troisgriffes le Lun 16 Sep 2019 - 18:36

Le livre a des parties intéressantes et crédibles d'autres moins:
Même s'ils ont des consignes,que les policiers se laissent abattre comme des moutons
plutôt que de faire un tir de riposte/légitime défense....
amha,les consignes actuelles qui donnent une sensation d'impunité pour les chances pour la France passeraient rapidement à:
Un rebelle?on flingue.
Un petit air de la cité?on flingue...
Un doute?pas de doute,on flingue!

Après si un quartier devient vraiment trop agressif,la troupe l'encercle,tu coupe l'eau et l'électricité et tu laisse mijoter...
Cela m'étonnerais que les généraux laissent partir la situation en eau de boudin.
troisgriffes
troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 3553
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012
Points : 3893
Réputation : 46

Revenir en haut Aller en bas

[Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa Empty Re: [Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa

Message par serilynpayne le Lun 16 Sep 2019 - 20:13

sauf si les généraux sont partis se planquer dans leur résidence secondaire .. ou à l'étranger

________________________________________________________
Cela aussi passera
serilynpayne
serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3269
Age : 56
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008
Points : 3340
Réputation : 13

Revenir en haut Aller en bas

[Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa Empty Re: [Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa

Message par Philippe-du-75013 le Mar 17 Sep 2019 - 12:47

troisgriffes a écrit:
Cela m'étonnerais que les généraux laissent partir la situation en eau de boudin.
Il l'ont fait en 1962 en Algérie, laissant les européens se faire massacrer après l'indépendance car "ils avaient des consignes".  Ceux d'aujourd'hui ne doivent pas être très différents : la carrière d'abord.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_d%27Oran

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)


"Le sage ne peut recevoir ni injure ni outrage" (Sénèque)
Philippe-du-75013
Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1615
Age : 64
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013
Points : 1718
Réputation : 17

Revenir en haut Aller en bas

[Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa Empty Re: [Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa

Message par KrAvEn le Dim 27 Oct 2019 - 20:17

Laurent Obertone : "Les progressistes deviendront les plus redoutables survivalistes"

Obertone parle des stratégies de survie des protagonistes de son roman (le solitaire, les individus en camp autonome, etc). En somme, "la situation de survie sera largement due au hasard et non pas à ce que l'on fera !" Damned !


________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - The Host Of Seraphim - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Drunken Whaler - Dmitry Orlov/les 5 stades de l'effondrement
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 8759
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006
Points : 8195
Réputation : 87

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

[Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa Empty Re: [Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa

Message par troisgriffes le Lun 28 Oct 2019 - 18:28

Intéressant.
Pour le détonateur,il y a   l"A.....e de p...b. siffle Very Happy
troisgriffes
troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 3553
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012
Points : 3893
Réputation : 46

Revenir en haut Aller en bas

[Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa Empty Re: [Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa

Message par alan lathune le Mar 12 Nov 2019 - 14:26

BONJOUR LES AMI(e)s  je recherche,  le tome 1 de guérilla  chez RIN- ,donc grand format 
j'ai fais tout se qui est possible en termes de recherche ,net brocante,,etc etc... sauf olduvai 
alors si il y a un ou une lecteur,..... qui veux le vendre,... je suis preneur
 j'ai trouver le tome 2 a CULT.......   je leur est demander, si il pouvais l'avoir, il mon dit qu'il attendais ,un deuxième tirage, mais qu' il ne savais pas la date de parution 
vous pouvez m'envoyer un MP ....ENFIN je crois geek
bien sur..... je paye les fdp et tous et tous
alan lathune
alan lathune
Membre

Masculin Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 13/10/2019
Points : 17
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

[Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa Empty Re: [Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa

Message par Kerkallog le Mar 12 Nov 2019 - 14:37

Vu au rayon "romans anticipation" chez Carrouf' cyclops

________________________________________________________
[Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa 0_0_0_12  [Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa 00000012[Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa 00000065 y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  [Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa 00000013 sunny [Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa _che-g17
Kerkallog
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2292
Date d'inscription : 19/05/2012
Points : 2565
Réputation : 37

Revenir en haut Aller en bas

[Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa Empty Re: [Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa

Message par Kyraly le Mar 12 Nov 2019 - 16:39

alan lathune a écrit:BONJOUR LES AMI(e)s  je recherche,  le tome 1 de guérilla  chez RIN- ,donc grand format 
j'ai fais tout se qui est possible en termes de recherche ,net brocante,,etc etc... sauf olduvai 
alors si il y a un ou une lecteur,..... qui veux le vendre,... je suis preneur
 j'ai trouver le tome 2 a CULT.......   je leur est demander, si il pouvais l'avoir, il mon dit qu'il attendais ,un deuxième tirage, mais qu' il ne savais pas la date de parution 
vous pouvez m'envoyer un MP ....ENFIN je crois geek
bien sur..... je paye les fdp et tous et tous
Vendredi, il y avait le premier tome en poche chez LECL... en Alsace.
C'est moins cher, en poche, et ca change pas le contenu.. 
A mon sens, tu dois pouvoir le trouver.

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 3045
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017
Points : 3313
Réputation : 32

Revenir en haut Aller en bas

[Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa Empty Re: [Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa

Message par alan lathune le Mar 12 Nov 2019 - 16:58

en poche oui je le trouve ,mais moi je le voudrais en grand format clind'oeil
alan lathune
alan lathune
Membre

Masculin Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 13/10/2019
Points : 17
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

[Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa Empty Re: [Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa

Message par Canis Lupus le Mer 13 Nov 2019 - 18:56

Grand format c'est collector ! J'ai acheté lundi un exemplaire d'occasion à 25€ sur Rakuten, frais de port inclus. Pour moi c'est le site où tu trouveras le meilleur prix !

________________________________________________________
LE DERNIER LIVRE DE FerFAL BIENTÔT DISPO EN FRANCAIS !

novy[Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa 51ZfLwUmuwL._SX331_BO1,204,203,200_ smiles
Canis Lupus
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3880
Age : 35
Date d'inscription : 16/11/2006
Points : 2722
Réputation : 18

http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa Empty Re: [Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa

Message par Kyraly le Mer 13 Nov 2019 - 20:14

alan lathune a écrit:en poche oui je le trouve ,mais moi je le voudrais en grand format clind'oeil
Si je retrouve a qui j'ai prété le mien, je te l'envoie volontier...

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 3045
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017
Points : 3313
Réputation : 32

Revenir en haut Aller en bas

[Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa Empty Re: [Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa

Message par KrAvEn le Sam 21 Déc 2019 - 10:34

Obertone à propos des mouvements sociaux : La réforme des retraites a déclenché un vaste mouvement de grève en France. Blocages dans les transports, coupures d'électricité, le bras de fer est engagé entre gouvernement et opposants à cette réforme. La guerre que prédit Laurent Obertone dans son dernier livre Guérilla : le temps des barbares semble prendre forme. Entretien.
ce mouvement social ressemble à tous les autres, dans lesquels on exige incessamment encore plus d’État – au détriment mathématique de ceux qui payent. Bien sûr, certains de ces manifestants peuvent déraper, mais si l’État venait à s’effondrer, ceux qui manifestent – qui dépendent le plus de l’État, et envisagent le moins leur avenir sans lui – seront les premiers perdants. Cette impatience généralisée est un des symptômes de la dégradation de la situation, et de son absence d’issue.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - The Host Of Seraphim - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Drunken Whaler - Dmitry Orlov/les 5 stades de l'effondrement
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 8759
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006
Points : 8195
Réputation : 87

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

[Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa Empty Re: [Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa

Message par KrAvEn le Ven 20 Mar 2020 - 14:47

[Interview] Laurent Obertone : “Cette crise sanitaire est un parfait révélateur de ce qu’est réellement le 'vivre ensemble' multicommunautaire”
Article dispo et gratuit pendant quelques jours.
Le journaliste et essayiste, Laurent Obertone, offre une analyse sans tabou de la crise sanitaire actuelle. L’État, les quartiers “sensibles”, la police... L'auteur de La France Orange Mécanique, La France Big Brother et Guérilla passe au crible ce qui pourrait devenir le premier chapitre d'une anarchie à la française. Entretien.
Valeurs actuelles. Comment analysez-vous cette crise sanitaire ? Que représente-t-elle de la situation du monde actuel ?
Laurent Obertone. 
Ce genre d’épisodes épidémiques semblent inévitables, compte tenu de la démographie mondiale et de la circulation massive et continue des personnes autour du globe. Un monde ainsi ouvert à la circulation, sans frontières ni quarantaines, aura toujours un coup de retard sur les épidémies. Nos sociétés complexes ne sont pas immortelles, au contraire, elles sont extrêmement vulnérables, à la merci d’une réaction en chaîne.

Quel regard portez-vous sur l'action du gouvernement ? Échec ? Réussite ? Symptomatique d'un Etat vacillant ?
L’irresponsabilité collective est la définition de l’État français. À chaque crise, on joue un rôle, on communique, on s’illusionne, et on finit par mettre de l’argent partout. Ça suffit en général à calmer la foule. Mais cet argent souvent hors sujet n’est pas le leur, et les désillusions seront supportées par le contribuable. Ces gens ne sont pas formés pour agir, ni pour penser, mais pour dépenser l’argent public et communiquer. Par ailleurs, nos concitoyens sont tellement habitués à leur prise en charge totale qu’ils semblent incapables de faire preuve de bon sens, d’autonomie intellectuelle, de responsabilité individuelle. Ils vont accorder encore plus de pouvoirs à cette classe politique d’amateurs, exiger encore plus d’État, de moyens, d’argent, sans se rendre compte qu’ils creusent leur propre tombe.  

Sur les réseaux sociaux, beaucoup de vidéos des quartiers sensibles (Barbès, La Goutte d'Or, Aubervilliers,...) circulent et nous montrent une population qui piétine les règles de confinement avec des policiers désœuvrés incapables de faire respecter l'ordre, n'est-ce-pas le début de l'anarchie que vous décrivez dans certains de vos romans ?
Cette crise est un parfait révélateur de ce qu’est réellement le « vivre ensemble » multicommunautaire. L’effondrement du capital social et du civisme élémentaire sont brutalement mis en lumière par les mesures de confinement. Nombre de quartiers mènent une perpétuelle guérilla contre la société, n’en acceptent ni les mœurs ni la loi, et soudain nul ne peut plus l'ignorer. Les policiers ne peuvent rien faire de plus que contrôler et arrêter des gens que la justice ne punit pas. Le fait que les tribunaux soient fermés pour cause de virus ne risque pas d’accroître leur civisme...

Le contexte va renforcer leur sentiment d'immunité face à une police débordée et une justice en dérangement.
Que peut-on redouter socialement ? Une explosion de violence ? Y'a-t-il un risque d'embrasement ?
Plus que jamais ! Les caïds et les « jeunes » regardent la télé, savent bien que les forces de l’ordre sont très occupées. La crise va créer des opportunités. Le confinement, pour les quartiers, ça veut dire zoner à plusieurs. L’inoccupation de centaines de milliers de jeunes va se transformer en tentation de la délinquance « ludique ». On assiste déjà à de nombreux guet-apens visant pompiers et policiers. Les bagarres de « bandes » sont innombrables. De plus, le crime organisé doit compenser le recul du trafic et des cambriolages. C'est une économie très retorse, elle sait parfaitement s’adapter. Braquage d’infirmières, trafic de matériel médical… Le contexte va renforcer leur sentiment d'immunité face à une police débordée et une justice en dérangement… Tous savent qu’en plein confinement on met dehors les clandestins, on relâche les prévenus parce que les tribunaux sont fermés, et on parle de procéder à des libérations massives de prisonniers…

Vous avez beaucoup de contacts dans les renseignements et la police. Comment vivent-t-ils la crise ? Sont-ils submergés ? Ont-ils les moyens suffisant pour faire appliquer le confinement ? Témoignent-ils de la difficulté de faire respecter l'ordre dans les quartiers sensibles ? Prévoient-ils un scénario catastrophe ?
Les policiers sortent à peine d'interminables crises sociales et sont priés, sans moyens de protections, de convertir au civisme la France ensauvagée, celle qui leur crache dessus, et les accueille partout à coups de pierres et de mortiers, depuis des années. Pourquoi s'exposer et risquer émeutes, affrontements et exactions, si ce n’est pas suivi d’effets ? Des consignes sont d’ailleurs passées pour éviter la confrontation. Il ne faut pas dégarnir les effectifs, surtout pas – encore – donner au monde l’image d’une France submergée par ses émeutiers, et aux Français l’idée que ces pans du territoire sont irrécupérables. Les « quartiers sensibles » seront donc largement dispensés de confinement.

Il n’y aura pas non plus de mise au pas autoritaire, parce qu’on ne le peut pas, surtout en ce moment. À moins d’envoyer l’armée et de risquer une guerre des cités.
Peut-on encore avoir des mesures efficaces dans les quartiers dits "sensibles" ou c'est peine perdue ? La crise du coronavirus n'est-elle pas l'étincelle qui pourrait faire exploser un pays dans une situation qui pourrit depuis des dizaines d'années ?
Ça peut être l’élément déclencheur, en effet. Le reste de la société va mettre ses revendications entre parenthèses, et d’ici quelques jours largement jouer le jeu du confinement. Ce ne sera pas le cas pour les enclaves communautaires. Les policiers sont à bout, l’épidémie peut générer dans ces quartiers des tensions inédites. Les rumeurs les plus folles y circulent déjà. Le virus serait une invention des « Gwers », des Blancs. Les personnels soignants n’y pourront pas faire leur travail, et quand l’épidémie y proliférera on accusera les pouvoirs publics d’abandon et de ségrégation. Il n’y aura pas non plus de mise au pas autoritaire, parce qu’on ne le peut pas, surtout en ce moment. À moins d’envoyer l’armée et de risquer une guerre des cités. Il faut comprendre que ces quartiers sont en sécession, et ne font pas partie de la société française. Comme beaucoup d’autres problèmes, notre gouvernement et nos concitoyens se sont jusque-là appliqués à l’ignorer.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - The Host Of Seraphim - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Drunken Whaler - Dmitry Orlov/les 5 stades de l'effondrement
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 8759
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006
Points : 8195
Réputation : 87

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

[Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa Empty Re: [Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa

Message par NonoMacbill le Sam 21 Mar 2020 - 9:55

et cela se vérifie :

https://www.nicematin.com/sante/violences-a-nice-ouest-pour-un-habitant-du-quartier-ce-sont-des-jeunes-abrutis-qui-nont-rien-compris-au-confinement-484082
NonoMacbill
NonoMacbill
Membre

Masculin Nombre de messages : 288
Age : 60
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 19/10/2017
Points : 308
Réputation : 18

Revenir en haut Aller en bas

[Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa Empty Re: [Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa

Message par KrAvEn le Jeu 9 Avr 2020 - 9:04

Laurent Obertone : " La crise du coronavirus démontre une faillite totale de l'Etat"

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - The Host Of Seraphim - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Drunken Whaler - Dmitry Orlov/les 5 stades de l'effondrement
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 8759
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006
Points : 8195
Réputation : 87

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

[Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa Empty Re: [Roman] Guerilla : le jour où tout s’embrasa

Message par KrAvEn le Lun 20 Avr 2020 - 17:11

Salut !

Pour Obertone il ne faudra compter que sur nous...

Coronavirus : le regard de Laurent Obertone sur la crise.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - The Host Of Seraphim - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Drunken Whaler - Dmitry Orlov/les 5 stades de l'effondrement
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 8759
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006
Points : 8195
Réputation : 87

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum