Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PRIX DU PÉTROLE

Page 7 sur 15 Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 11 ... 15  Suivant

Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 7 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par SavageBeast le Sam 26 Avr 2008 - 21:40

26/04/2008


Petrole: La Libye suspend sa production offshore


Libya National Oil Corporation a annoncé la suspension de ses activités suite à un problème technique qui s’est produit pendant les opérations de forage du puits de gaz B18 sur la plateforme de production à Al-jurf offshore et qui a endommagé l’oléoduc du puits adjacent B12.

Dans un communiqué publié vendredi, la NOC indique qu’en raison de cet incident technique, elle a décidé d’arrêter la production de tous les puits de la plateforme et la suspension des activités devra durer quelques semaines.

"La production moyenne de tous les puits de la plateforme est de 45.000 barils par jour et le puits Al-jurf est conjointement géré par la NOC et la société française TOTAL", précise le communiqué de la NOC.

Selon ce texte, une équipe de la société s’affaire à réparer les dégâts afin de reprendre la production dans la plateforme.

________________________________________________________
ZeBoB
SavageBeast
SavageBeast
Membre

Masculin Nombre de messages : 659
Age : 55
Localisation : Bientôt ailleurs.
Date d'inscription : 20/04/2008
Points : 13
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 7 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par SavageBeast le Sam 26 Avr 2008 - 21:53

Un pipeline de la mer du Nord devrait être fermé dimanche en raison d'une grève

PRIX DU PÉTROLE - Page 7 Photo_1209231842119-1-0_article</A>
<BLOCKQUOTE>Image © Paul Ellis(AFP)
Le site du pipeline de Forties en Ecosse, le 25 avril 2008. </BLOCKQUOTE>

  • A+
  • A-
  • Imprimer
  • RSS
  • Envoyer



Un pipeline de la mer du Nord, fournissant environ 40% des approvisionnements britanniques en pétrole et gaz, devrait être fermé d'ici dimanche matin en raison d'une grève prévue dimanche et lundi dans une raffinerie écossaise, a annoncé samedi le groupe BP.


26/04/2008 LONDRES (AFP)
© 2008 AFP



Le pipeline de Forties, qui débouche sur le terminal de Kinneil, est alimenté en énergie par la raffinerie voisine de Grangemouth, à l'ouest d'Edimbourg. Il devra être fermé, ne pouvant fonctionner sans électricité ni vapeur, si aucun accord n'est trouvé pour empêcher la tenue de la grève.
Des responsables du géant pétrolier BP, qui gère le pipeline, étaient réunis samedi matin pour décider du moment opportun pour fermer le pipeline.
"Ils se rencontrent et ils décideront à quelle heure ils devront fermer le pipeline", a déclaré à l'AFP un porte-parole de BP.
"La grève commence à 06H00 du matin (05H00 GMT dimanche) et on espère que l'électricité et la vapeur tiendront aussi longtemps que possible", a-t-il ajouté.
Une décision sera prise "entre maintenant (samedi) et 06H00 (locales) demain matin", a-t-il précisé.
Quelque 70 champs pétroliers et gaziers alimentent ce pipeline, qui fournit les marchés britannique et international, et transporte jusqu'à 700.000 barils de pétrole par jour.
Le mouvement de 48 heures, qui doit démarrer dimanche matin à la raffinerie de Grangemouth et concerne 1.200 employés, a été décidé en raison d'un conflit au sujet des retraites des employés.
La raffinerie est fermée depuis vendredi soir, dans l'attente de la grève.
Les autorités craignent une éventuelle ruée sur les pompes à essence ce week-end. Certaines stations en Ecosse ont commencé samedi à rationner la carburant.
Ces derniers jours, le gouvernement a multiplié les appels aux automobilistes à éviter de céder à la panique.
"Les réserves d'essence et de gazole sont suffisantes pour les automobilistes et pour les autres secteurs d'activité", a affirmé samedi matin le secrétaire d'Etat au commerce John Hutton sur la chaîne Sky News.
"Si les gens achètent leur essence ou leur gazole comme ils le feraient en temps normal, il n'y a pas de raison pour qu'il y ait des problèmes substantiels" à la pompe, a-t-il ajouté.
M. Hutton a par ailleurs assuré que les deux tiers du pétrole transitant par la raffinerie de Grangemouth était immédiatement exportés vers l'étranger.
Le secrétaire d'Etat britannique à l'énergie Malcolm Wicks avait pour sa part admis vendredi que la grève pourrait affecter la distribution de carburant ponctuellement, mais affirmé que les réserves de pétrole étaient suffisantes.
Une interruption des livraisons du pipeline pourrait avoir des répercussions sur le marché du pétrole, et a déjà contribué à faire toucher au cours du baril de Brent de la mer du Nord, coté à Londres, un record vendredi de 117,51 dollars.

________________________________________________________
ZeBoB
SavageBeast
SavageBeast
Membre

Masculin Nombre de messages : 659
Age : 55
Localisation : Bientôt ailleurs.
Date d'inscription : 20/04/2008
Points : 13
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 7 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Le_Celte le Sam 26 Avr 2008 - 22:26

wow, LA ca devient sérieux et avec de vraie répercussions directes sur une bonne partie de l'Europe...pas bon...

Le Celte
Le_Celte
Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007
Points : 718
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 7 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par SavageBeast le Lun 28 Avr 2008 - 14:12

Economie
La grève dans une raffinerie écossaise pousse le pétrole à un nouveau sommet

PRIX DU PÉTROLE - Page 7 Photo_1209383212486-1-0_article</A>
<BLOCKQUOTE>Image © Ed Jones(AFP)
La raffinerie de Grangemouth le 27 avril 2008 </BLOCKQUOTE>

  • A+
  • A-
  • Imprimer
  • RSS
  • Envoyer



Le ton montait lundi entre les employés et la direction de la raffinerie écossaise de Grangemouth, au deuxième jour d'une grève qui a causé la fermeture d'un important oléoduc, obligeant l'Ecosse à importer du carburant et propulsant le pétrole à un nouveau record.


28/04/2008 GRANGEMOUTH (AFP)
© 2008 AFP



Les 1.200 salariés de la raffinerie de Grangemouth, qui appartient au groupe britannique Ineos, numéro trois mondial de la chimie, ont entamé dimanche une grève de deux jours, suite à l'échec de négociations au sujet de leur plan de retraite.
Ce mouvement social a déclenché la fermeture du pipeline de Forties, à Grangemouth, au débouché de la mer du Nord, qui appartient au géant pétrolier BP, faisant craindre une pénurie de carburant alors qu'il transporte jusqu'à 700.000 barils de pétrole par jour à destination du marché britannique et international. Cet oléoduc, qui débouche sur le terminal de Kinneil, est alimenté en énergie par la raffinerie d'Ineos, et ne peut fonctionner sans l'électricité ni la vapeur que celle-ci lui fournit en temps normal.
Malgré des appels à la raison des autorités, de nombreux automobilistes se sont rués ce week-end sur les pompes à essence, particulièrement en Ecosse et dans le nord de l'Angleterre, par crainte de manquer de carburant. Quelques stations-services se sont retrouvées à court de carburant, et des détaillants peu scrupuleux en ont aussi profité pour relever les prix à la pompe.
Le gouvernement écossais a annoncé que 65.000 tonnes de carburant -essentiellement du gazole- seraient acheminées depuis plusieurs ports européens, dont ceux de Rotterdam et Amsterdam. Les premières livraisons étaient prévues ce lundi.
La fermeture de Forties a également contribué à pousser les prix du pétrole à de nouveaux plus hauts, sur un marché déjà très nerveux. Le prix du baril de "light sweet crude" coté à New York a atteint lundi un nouveau record historique de 119,93 dollars, se rapprochant un peu plus du seuil psychologique des 120 dollars.
A Londres, le cours du baril de Brent de la mer du Nord s'est quant à lui hissé lundi matin à 117,51 dollars, non loin de son propre record de 117,56 dollars établi vendredi.
De son côté, Oil and Gas UK, organisme qui défend les intérêts du secteur pétrolier au Royaume-Uni, a appelé le gouvernement à jouer les intermédiaires pour aider à résoudre le conflit. L'organisation estime que la fermeture de Forties prive le pays de 50 millions de livres (63 millions d'euros) de recettes pétrolières par jour.
Ce conflit social tombe mal pour le Premier ministre Gordon Brown, dans la mesure où il risque d'alimenter le mécontentement de la population, à quelques jours d'élections locales à hauts risques jeudi.
Mais malgré des appels de toute part à s'entendre, notamment du ministre chargé de l'Energie John Hutton, les deux parties ne donnaient pas de signes de réconciliation. Le syndicat Unite, à l'origine du mouvement, a publié lundi des encarts dans la presse écossaise pour défendre sa position.
"Nos membres sont accusés d'être cupides et irresponsables", mais "les employés de Grangemouth sont forcés de faire grève pour défendre leur plan de retraite, que leur riche employeur, Ineos, veut fermer", a déclaré Phil McNulty, un des responsables du syndicat.
Il a dénoncé vigoureusement les méthodes de gestion d'Ineos, une société non cotée, l'accusant de ne rendre des comptes qu'à ses banques et à son propriétaire Jim Ratcliffe, un multi-milliardaire très discret, à la tête de la dixième plus grosse fortune de Grande-Bretagne selon le Sunday Times.
"Nous avons fait concession sur concession pour éviter une rupture des négociations", a répliqué au micro de la BBC Tom Crotty, le directeur général d'Ineos, semblant rejeter entièrement la faute sur le syndicat.

________________________________________________________
ZeBoB
SavageBeast
SavageBeast
Membre

Masculin Nombre de messages : 659
Age : 55
Localisation : Bientôt ailleurs.
Date d'inscription : 20/04/2008
Points : 13
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 7 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Armageddon974 le Mar 29 Avr 2008 - 8:18

L'Opep évoque un pétrole à 200$


Le président en exercice de l’Opep, le ministre algérien de l’Energie, Chakib Khélil, n’a pas exclu cette éventualité si la monnaie américaine poursuit sa chute. Pendant ce temps, les prix du baril atteignent de nouveaux sommets.

« Un baril à 200 dollars, c’est possible. Cette hausse est désormais indexée à la baisse ou à la hausse du dollar. Si celui-ci se renforce de 10%, il y a fort à parier que les prix vont chuter de 40 dollars », a-t-il affirmé dans une déclaration au journal gouvernemental « El Moudjahid », en marge d’une cérémonie officielle.
La déclaration fait déjà frémir les pays consommateurs, qui doivent supporter la charge, de plus en plus lourde, de la cherté accrue des prix du brut. « Les prix sont élevés du fait de la récession au Etats-Unis et de la crise économique qui a touché plusieurs pays, situation qui a influé sur la dévaluation du dollars, et donc à chaque fois que le dollar baisse de 1%, le prix du baril augmente, lui, de 4 dollars et vice versa », a indiqué le président du cartel.
Il estime qu’une amélioration de l’économie américaine aiderait les cours à se « stabiliser ». En revanche, il doute qu’une augmentation de la production puisse contribuer à faire baisser puisque le rapport entre offre et demande est, selon lui, « à l’équilibre ».

Nouveau record du brut

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de « light sweet crude » pour livraison en juin s’est apprécié lundi de 23 cents par rapport à la clôture de vendredi, terminant la séance à 118,75 dollars. Il a atteint lundi matin le niveau record des 119,93 dollars lors des échanges électroniques d’avant-séance. Les inquiétudes sur l’approvisionnement pèsent énormément sur le prix du pétrole, et la moindre tension géopolitique réenclenche un mouvement haussier. Un pipeline fournissant 40% des approvisionnements britanniques a été fermé à cause de la grève de deux jours entamée par les 1200 employés d’une raffinerie écossaise, créant « un début de panique » dans les stations services. Ce pipeline transporte jusqu’à 700 000 barils par jours et fournit également les marchés internationaux.

Par ailleurs, la production nigérienne est toujours menacée par les attaques des rebelles qui s’en prennent directement aux installations pétrolières, ce qui a contraint Shell à réduire sa production de 169 000 barils par jour.

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008
Points : 0
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 7 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Invité le Mar 29 Avr 2008 - 21:06

Cette hausse des prix des carburants risque d'alimenter l'inflation en France, qui a déjà explosé en mars (+3,2%). Le mois dernier, les prix des combustibles liquides, dont le fioul domestique, ont déjà bondi de 38%.
La flambée des prix à la pompe s'ajoute à celle de la facture énergétique. Le gouvernement a décidé une hausse des tarifs du gaz de 5,5% pour les personnes qui se chauffent au gaz, qui prendra effet mercredi. Cela correspond à une augmentation de près de 10% depuis le début de l'année après une précédente majoration de 4% en janvier.
(©AFP / 29 avril 2008 20h56)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 7 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par KrAvEn le Sam 3 Mai 2008 - 17:49

PRIX DU PÉTROLE - Page 7 Oil_prod

Pétrole : malgré la hausse du baril la production n’augmente pas


L’une des pricipales raisons pour lesquelles la production n’augmente pas, c’est que les pays exportateurs majeurs hors OPEP comme la Russie, la Norvège et le Mexique montrent d’inquiètants signes de faiblesse. A l’inverse de l’OPEP dont l’objectif avoué est de maintenir des cours élevé, ces pays peuvent commercer librement sur le marché pétrolier et ont toutes les raisons d’accroitre leur production lorsque les prix sont élevés.

Mais pour différentes raisons, y compris une augmentation marquée des coûts de l’exploration et des politiques nationales qui restreignent les investissements étrangers, ces pays échouent à accroitre leur production. Ils semblent bloqués à un niveau de 50 millions de barils jour, soit 60% de l’offre mondiale, avec peu de perspectives de croissance.

« Selon la théorie économique classique et l’histoire de l’exploitation pétrolière, la hausse des prix a deux effets majeurs », rappelle Fatih Birol, de l’Agence Internationale de l’Energie. « Elle réduit la demande et induit une accroissement de l’offre. Mais pas cette fois ».

Pétrole : une demande insatiable

Si nous observons l’évolution de la consommation par habitant durant la phase d’industrialisation des USA entre 1900 et 1970, nous constatons que celle-ci est passée d’un baril par an à près de 28 barils. Lors de l’industrialisation du Japon entre 1950 et 1970, et de la Corée du Sud, entre 1965 et 1990, la consommation par habitant est passée de 1 à 17 barils.

En Chine, la consommation n’est encore que de 1,7 barils par an*, et en Inde de seulement 0.7 barils. En comparaison le Mexique consomme 7 barils par habitant et la moyenne en Amérique Latine est autour de 4,5 barils.

* Chiffres de 2004

Sur l’ensemble de la population chinoise et indienne chaque baril supplémentaire de consommation annuelle, soit 2 450 millions, représente un accroissement de la demande de 6,7 millions de barils/jour, ou 7,8% de la production mondiale actuelle de 85 mb/j.

La consommation des pays émergents surpasse celle des USA

La consommation pétrolière cumulée de la Chine, de l’Inde, de la Russie et du Moyen Orient dépassera pour la première fois celle des USA, atteignant 20,6 mb/j cette année, en augmentation de 4,4%, selon l’Agence Internationale de l’Energie, qui prévoit par ailleurs que la consommation américaine devrait diminuer de 2%, à 20,38 mb/j.

La Chine consommera 7,89 mb/j, et la demande de l’Inde sera de 2,92 mb/j, chiffre supérieur à la production du Venezuela.

Le nombre de voiture individuelles en Chine qui s’est accru de 22% l’année dernière, pour atteindre 6,298 millions, devrait encore augmenter de 17% cette année.

Scénarios improbables

Agence de l’énergie du gouvernement US.

Pour répondre à la demande des carburants liquides, telle que définie par l’étude prospective IEO2007, la production doit augmenter de 14 millions de barils/jour de 2004 à 2015, auxquels devront s’ajouter 20 millions de barils/jours de 2015 à 2030. Les pays de l’OPEP devront fournir plus de la moitié de cette production supplémentaire d’ici 2015, soit 8 millions de barils/jour et plus des deux tiers à horizon 2030, soit 23 millions de barils/jours.

L’étude prospective IEO2007 prévoit une consommation mondiale de carburants liquides de 118 mb/j en 2030, si le monde continue de connaître une forte croissance économique. Les deux tiers de l’augmentation de la production seront utilisés dans le secteur des transports, ou n’existent que peu d’alternatives compétitives au pétrole.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier)
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 9051
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Date d'inscription : 24/10/2006
Points : 8509
Réputation : 91

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 7 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par calogronan le Sam 3 Mai 2008 - 23:21

bref,sommes nous à un prix moyen supérieur à 100 usd d'ici fin 2008?

calogronan
Membre

Masculin Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 29/02/2008
Points : 0
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 7 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Armageddon974 le Dim 4 Mai 2008 - 20:37

les Etats du Golfe pourraient abandonner la parité avec le dollar

Le ministre des finances du Koweït a déclaré à Bloomberg - avant de se rétracter - que plusieurs états de la région envisageaient d’abandonner la parité avec le dollar qui provoque une inflation insupportable. Pour l’instant, le Koweît reste le seul état du Golfe a avoir rompu ses liens avec la devise américaine.

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008
Points : 0
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 7 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Invité le Lun 5 Mai 2008 - 17:44

Bientot 2 euros le litre de Super à la pompe...


<H3>Le baril de pétrole dépasse les 120 dollars à New York


Le prix du baril de pétrole a dépassé pour la première fois de l'histoire le seuil des 120 dollars ce lundi vers 15h15 GMT (17h15 HEC)à New York. Il semble que cette hausse soit due à la suite de nouvelles perturbations de production au Nigeria, premier producteur africain.</H3>
Après être monté à 120,20 dollars, le baril de "light sweet crude" pour livraison en juin se repliait légèrement à 120,00 dollars. Ce qui représente encore un gain de 3,68 dollars par rapport à son niveau de clôture vendredi.
Cette nouvelle euphorie des prix était due principalement, selon les analystes, à des sabotages sur les installations nigérianes du groupe pétrolier Shell et à un regain de tensions géopolitiques entre l'Occident et l'Iran, deuxième producteur de pétrole au sein de l'Opep.
(ats / 05 mai 2008 17:37)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 7 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par transhuman le Lun 5 Mai 2008 - 20:50

La partie totalement abjecte :" Cette nouvelle euphorie des prix"
énervé

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....
transhuman
transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007
Points : 645
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 7 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Le_Celte le Lun 5 Mai 2008 - 21:09

transhuman a écrit:La partie totalement abjecte :" Cette nouvelle euphorie des prix"
énervé

J'ai été choqué aussi par le terme evcol

Le Celte
Le_Celte
Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007
Points : 718
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 7 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Invité le Mar 6 Mai 2008 - 17:31

PETROLE/le baril de brut atteint 122 dollars à New York


Londres (AWP/AFX) - Le baril de pétrole brut a touché pour la première fois la barre de 122 dollars mardi à New York, en raison de violences persistantes au Nigeria et d'un accès de faiblesse du billet vert face à l'euro, dans un contexte de demande robuste

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 7 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Armageddon974 le Mar 6 Mai 2008 - 18:34

A la Réunion, le gasoil vient de faire un bon. Il est passé de 1.04€ à 1.15€, et une nouvelle augmentation est déjà annoncée.

Certaines personnes de mon entourage commence à écouter plus attentivement ce que j'essaie de leur expliquer depuis au moins 2 ans.

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008
Points : 0
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 7 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Le_Celte le Mer 7 Mai 2008 - 10:36

Pétrole: le baril s'envole à 122,49 dollars à New YorkLes
prix du baril de pétrole brut ont encore gagné deux dollars, montant
jusqu'à 122,49 dollars à New York et 120,96 dollars à Londres, de
nouveaux records, en raison de violences persistantes au Nigeria et
d'une légère rechute du billet vert, sur fond de demande robuste.
A
New York, le "light sweet crude" pour livraison en juin a atteint le
prix jamais vu de 122,49 dollars
après avoir franchi coup sur coup les
seuils de 121 et 122 dollars dans la journée. Vers 16h00 GMT (18h00
HEC), il s'échangeait à 122,35 dollars, en hausse de 2,34 dollars, sur
le New York Mercantile Exchange (Nymex).De son côté, le Brent de
la mer du Nord pour livraison en juin a dépassé pour la première fois
le seuil de 120 dollars le baril, grimpant jusqu'à 120,96 dollars,
nouveau record absolu. Vers 16h00 GMT (18h00 HEC), il s'échangeait à
120,59 dollars, en hausse de 2,46 dollars par rapport à la clôture de
lundi soir.Les prix du pétrole ont quasiment doublé en un an et
gagné plus de 20 dollars depuis le début de l'année. Depuis vendredi,
les records sont quotidiens.


Le_Celte
Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007
Points : 718
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 7 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Invité le Mer 7 Mai 2008 - 19:17

123 dollars 20 cts à 19h16...ça flambe evcol (80 euros le baril).
PRIX DU PÉTROLE - Page 7 National_geographic_peak_oil

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 7 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par ipphy le Mer 7 Mai 2008 - 20:20

A quand une flambée aussi rapide à la pompe?
ipphy
ipphy
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 516
Localisation : Cyberespace
Date d'inscription : 02/12/2007
Points : 11
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 7 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Le_Celte le Mer 7 Mai 2008 - 20:28

Je sais pas vous mais moi "la pompe" met avis que ca sera du passé dans pas si longtemps...ou alors fortement rationné et a un prix exorbitant...

Le Celte
Le_Celte
Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007
Points : 718
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 7 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Le_Celte le Mer 7 Mai 2008 - 20:32

et le gaz est a peine mieux...

Les prix réglementés du gaz pour les particuliers, fixés par l'Etat, vont augmenter de 1,5% le 1er juillet.
La Commission de régulation de l'énergie (CRE) explique mardi 6 mai
qu'elle avait proposé fin février au gouvernement une augmentation de
5,6% des tarifs d'utilisation des canalisations. Ce dernier n'ayant pas
contesté cette proposition dans le délai de deux mois impartis, la
hausse devient effective.
"Cette augmentation du tarif d'utilisation des réseaux de distribution
de gaz devra être répercutée sur les tarifs réglementés de vente du
gaz", qui s'appliquent aux particuliers.

Il s'agit de la troisième hausse cette année. Les tarifs du gaz pour
les particuliers ont déjà augmenté deux fois cette année: de 4% début
janvier et de 5,5% fin avril.
Le_Celte
Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007
Points : 718
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 7 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par SavageBeast le Mer 7 Mai 2008 - 20:44

On est en pleine spéculation. Le but c'est de tondre l'automobiliste. Pour ma part, 75% de mes déplacements c'est à pied, on va passer à 95%. Ainsi je fais des économies, j'augmente ma résistance physique, et je fais dus sport...

Que du bénéfice pour ma part...

________________________________________________________
ZeBoB
SavageBeast
SavageBeast
Membre

Masculin Nombre de messages : 659
Age : 55
Localisation : Bientôt ailleurs.
Date d'inscription : 20/04/2008
Points : 13
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 7 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Armageddon974 le Mer 7 Mai 2008 - 22:43

Avez vous remarqué que depuis quelques semaines (2 ou 3 maxi), le dollar ne chute plus vraiment (sans doute dû aux injections massives de notre argents public pour sauver les spéculateurs) mais a même amorcé une petite remontée, alors que le pétrole continu d'atteindre des sommets ?
Cette fois ci, il n'est plus question d'imputer à la chute du dollar, la montée des prix du pétrole. Il semblerait que la planète entière commence à prendre conscience que l'ère du pétrole pas cher est peut-être finie et que cette montée des tarifs n'est pas dû seulement à de la spéculation, mais bien à une déplétion effective de cette énergie. Les premières pénuries de carburants achèveront sans doute de convaincre les récalcitrants...

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008
Points : 0
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 7 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par ipphy le Mer 7 Mai 2008 - 23:24

Armageddon974 a écrit:Les premières pénuries de carburants achèveront sans doute de convaincre les récalcitrants...

Exact, on ne croit que ce que l'on voit... Suspect

EDIT: Et puis après la fin du pétrole bon marché ce sera la fin de l'uranium bon marché etc Rolling Eyes
ipphy
ipphy
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 516
Localisation : Cyberespace
Date d'inscription : 02/12/2007
Points : 11
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 7 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par transhuman le Jeu 8 Mai 2008 - 8:21

ipphy a écrit:
Armageddon974 a écrit:Les premières pénuries de carburants achèveront sans doute de convaincre les récalcitrants...

Exact, on ne croit que ce que l'on voit... Suspect

EDIT: Et puis après la fin du pétrole bon marché ce sera la fin de l'uranium bon marché etc Rolling Eyes

rendez vous durant l'ete, particulierement aux usa, mais put etre aussi en europe, pour connaitre les premieres restrictions a la pompe....

[mode mechant on]

Remarquez, pour une fois que Pernaud aura une bonne raison de parler de la france profonde :
" En direct de St Maurice les Brousses, envahi depuis 2 jours par les touristes bloqués sur le chemin du retour entre Toulouse et Paris, en raison des limitations temporaires de distribution d'essence depuis la greve simultanée des routiers et des personnels des raffineries....

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....
transhuman
transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007
Points : 645
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 7 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Invité le Jeu 8 Mai 2008 - 8:33

Et si l'étincelle prend feu du coté de l'Iran...300 USD le baril.
Ca fais un moment que l'échéquier est en place..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 7 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Le_Celte le Jeu 8 Mai 2008 - 20:31

la banque d’investissement Goldman Sach, un grand acteur financier sur
le marché des matières premières et du pétrole a prévu, cette semaine,
une montée des cours du pétrole vers les 200 dollars dans les deux ans.
Il y a trois ans, Goldman Sachs avait prédit un baril à 100 dollars,
puis à 125 dollars.

Et certains disent que le PO est une invention de baba-cool écolo...rock

Le Celte
Le_Celte
Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007
Points : 718
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 7 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 15 Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 11 ... 15  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum