Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Apiculture écologique

Aller en bas

Apiculture écologique  Empty Apiculture écologique

Message par Teknikbaru Dim 4 Avr 2021 - 10:50

Bonjour à tous,
Voilà, je me permets d'ouvrir un nouveau forum parce que je pense apporter un véritable élément de nouveauté, voire une bombe trouvée sur internet, moi qui n'y connais rien en apiculture.

J'entends déjà les experts soupirer en se disant c'est quoi ce noob. En principe, vous auriez raison mais :

1. Les auteurs dont je vais vous parler n'ont pas été cités une seule fois dans aucun des forums (?)
2. Ces auteurs ont décidé de partager leur livre GRATUITEMENT pour le seul bénéfice des abeilles (et de la survie de l'humanité au passage)
3. Ils avancent une solution SYSTEMIQUE au problème du déclin des abeilles qui mérite à minima de s'y intéresser
4. Le livre est le résultat de 12 ans d'expérimentations par des apiculteurs chevronnés

En résumé et dans les grandes lignes, le problème viendrait de l'approche en matière d'apiculture, qui n'est jamais parti de l'observation de la nature et des besoins de l'animal mais de la recherche du profit et de la productivité.
Ainsi, les ruches les plus généralement utilisées (dadant) seraient :
- trop grandes à gérer, d'où la fragilité des essaims (=> volonté absurde de production)
- peu ou mal climatisées dans le sens T° / humidité / ventilation (=> les besoins élémentaires n'ont pas été compris)
- construites à l'envers des besoins (!). (=> les "hausses" sont des abérrations alors que l'abeille développe sa ruche vers le bas)
- nécessitent de multiples interventions humaines alors que les abeilles ont besoin de consolider leurs structures (colmatage énergivore)
D'où varroa, mortalité hivernale, fragilité, vulnérabilité etc ...

Les ruches Warré constitueraient un progrès, mais insuffisant en matière de climatisation.

Le (les) auteurs fournissent donc les plans DETAILLES et complets de leur concept et expliquent en quoi chacun des composants permet de lutter contre le varroa.
En derniers recours, ils ne sont pas opposés à l'utilisation de produits anti varroas mais :
- avancent des solutions de diagnostic permettant de ne traiter que si la survie de la colonie est véritablement en jeu
- proposent une méthode pour ne traiter que la colonie mais EN AUCUN CAS la ruche entière
- expliquent en quoi le varroa est le résultat d'un déséquilibre des mâles en relation avec une mauvaise climatisation (!!)

Personnellement ils m'ont convaincu et je vais me lancer dans cette expérience dès la semaine prochaine.
Je viendrai décrire ici mes succès et mes échecs en sachant que mon incompétence totale en la matière sera une sorte de preuve pour ceux qui viennent s'intéresser au sujet.

Les 45 chapitres les plus importants du livre sont proposés en téléchargement gratuit ici : https://www.permaterra.fr/ressources-apiculture-ecologique, sinon le livre comporte 850 pages au prix de 75€.
Interview de Jean-Claude Guillaume : https://youtu.be/iQttLf6Ie44

En début de livre, vous trouverez la totalité des plans vous permettant de réaliser cette ruche vous-même.
Note : il n'est pas étonnant que cette association ou de petits artisans proposent cette ruche pour un prix très élevé puisqu'il s'agit d'un produit qui n'est pas "industrialisé", fabriqué à l'unité.
Note2 : pour ma part, je pars d'une ruche warré que j'adapte.


Dernière édition par Teknikbaru le Dim 4 Avr 2021 - 13:26, édité 1 fois
Teknikbaru
Teknikbaru
Membre

Masculin Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 21/05/2020
Points : 33
Réputation : 3

Kerkallog et montargie aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Apiculture écologique  Empty Re: Apiculture écologique

Message par Résilient Dim 4 Avr 2021 - 11:59

Salut, 

Preso, cela fait 6 ans que je teste une approche plus respectueuse du rythme des abeilles et de la vie de la ruche. 
En fait, c'est très simple. 

Je ne récolte le miel qu'à la toute fin du mois d'août. A cette période, la ponte est stoppée depuis presque un mois, et le nombre d'abeilles tend à diminuer. 

La ponte étant stoppée, les abeilles commencent à redescendre le miel qui est dans les hausses vers les cadres à couvain qui sont vides (puisque la ponte est interrompue) pour préparer les réserves de miel qui permettront à la "grappe" de survivre à l'hiver, puisque la grappe se déplace de cadre en cadre tout au long de l'hibernation de la ruche pour se nourrir et maintenir une température de survie.

Au final, je laisse les abeilles consommer tout l'été les réserves de miel qu'elles ont constituées dans les hausses. Si le mois d'août est pourri, je n'ai pas à les nourrir au sirop.  
Si le mois d'août est beau, je rajoute une hausse ou deux.

Il y a 4 ans, début juillet, avec un printemps très beau, les 3 hausses étaient pleines de miel. Le mois d'août a été pourri (orages, pluies...) => je n'ai récolté qu'une hausse et demie fin août (elles en avaient consommé et stocké dans le corps de la ruche l'équivalent de ce que j'avais récolté). 
Il y a deux ans, même configuration au printemps, mais été très sec et chaud => j'ai récolté 2 hausses, et 25 kg de miel sur cette même ruche début septembre, et une hausse avait été complètement vidée. 

Je pratique ça sur trois colonies depuis 6 ans et ce que je décris ici, je le constate sur chaque ruche, ce n'est donc pas un hasard. Du coup, les récoltes sont plus aléatoires , ce qui se marie mal avec une approche commerciale, mais qui réduit énormément le travail et supprime totalement le nourrissage, et est plus adapté à une approche "low tech". Le sucre pour produire le candy en remplacement du miel récolté n'étant pas une denrée facile à produire en contexte dégradé.  

En fait, je ne prends que ce que les abeilles ne consommeront pas.


Dernière édition par Résilient le Dim 4 Avr 2021 - 20:30, édité 1 fois (Raison : précision)

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2908
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013
Points : 3188
Réputation : 76

Kerkallog, victor81, nooneelse et Teknikbaru aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Apiculture écologique  Empty Re: Apiculture écologique

Message par victor81 Dim 4 Avr 2021 - 15:14

teknikbaru, j'attends avec impatience ton retour d'experience
Resilient, j'aime bien ce type d'approche. donc a partir de fin aout, on peut considerer que ce qui reste dans les cadres est un surplus?.
ca simplifie la gestion du coup, non?
victor81
victor81
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 667
Localisation : cathar
Loisirs : detection, culture de plantes medicinales
Date d'inscription : 13/06/2012
Points : 740
Réputation : 19

Revenir en haut Aller en bas

Apiculture écologique  Empty Re: Apiculture écologique

Message par Résilient Dim 4 Avr 2021 - 18:00

victor81 a écrit:donc a partir de fin aout, on peut considerer que ce qui reste dans les cadres est un surplus?.

Normalement oui, puisque fin août, il n'y a plus trop de couvain dans le corps de la ruche (les abeilles d'hiver naissant fin août) et que les abeilles remplacent le couvain par le miel qu'elles avaient stocké dans les hausses. Début septembre, à priori, tout ce qui est dans les hausses, c'est ce qu'elles n'ont pas réussi à descendre, faute de place. Elles n'en feront donc rien.   



ca simplifie la gestion du coup, non?



Oui, énormément : tu ne récoltes qu'une fois et tu ne nourris pas. 
La contrepartie, ce sont des récoltes forcément moindres, puisque tu laisses les abeilles se nourrir sur leurs réserves, et que tu ne récoltes pas en juin ni en juillet. Ce qui conditionne le plus la récolte, de ce que je constate, c'est la météo du mois d'août : si elles ne peuvent pas sortir, elles bouffent le miel...


Mais dans le cadre d'une situation dégradée ou d'une recherche d'autonomie, c'est plus simple de produire du miel que de se procurer du sucre pour nourrir des abeilles, AMHA. 


Après, pour une consommation familiale + quelques pots aux amis et à la famille, mes 2 ruches suffisent largement.

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2908
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013
Points : 3188
Réputation : 76

Kerkallog et victor81 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum