Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Quand un stage de survie mène à la mort.

+20
Rammstein
Earl Hickey
Résilient
LEROUX
logan
merlin06
Da
pvo12
Philippe-du-75013
KrAvEn
Marco51
un ptit breton
Mellyann
victor81
texto31
Inanna
Kyraly
Wasicun
Catharing
tarsonis
24 participants

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

Quand un stage de survie mène à la mort. - Page 4 Empty Re: Quand un stage de survie mène à la mort.

Message par badurno Dim 28 Aoû 2022 - 23:46

Je retiens de cette affaire ça : "oenanthe safranée, à odeur de persil" . Je ne la connaissais pas celle là.

C'est vicieux ce truc.
Si comme d'autres visiblement, je me méfie toujours des saloperies qui ont cette gueule, généralement les trucs non comestibles ont un gout de merde et souvent l'odeur qui va avec. (comme la cigüe, réputée dégueulasse)
Ici c'est très vicieux.

M'enfin dans la nature on ne joue pas : si on n'est pas sûr, on ne bouffe pas, et même on évite de toucher...

badurno
Membre

Masculin Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 28/08/2022

Revenir en haut Aller en bas

Quand un stage de survie mène à la mort. - Page 4 Empty Re: Quand un stage de survie mène à la mort.

Message par Kyraly Jeu 6 Oct 2022 - 13:51

https://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/fr/la-securisation-des-stages-de-survie-87331

Le rapport explore le marché des "stages de survie" en France pour en proposer une définition, identifier les activités proposées, et en mesurer les risques. La mission d’inspection générale visait à mettre en lumière les réglementations applicables et, le cas échéant, celles devant évoluer pour mieux garantir la sécurité des participants.

Dans le rapport on peut lire :

En effet, il est apparu qu'il convenait de distinguer autant que possible les "stages de survie" du "survivalisme". La grande majorité des stages de survie observés par la mission relevaient bien davantage de la sphère des loisirs que de la mouvance idéologique dite "survivalisme".

Si la mission prône une approche nuancée de cette réalité, elle ne peut aller jusqu'à affirmer que la frontière entre ces notions soit parfaitement étanche et en conséquence, la veille sur certains acteurs de cette mouvance, assurée par les services de renseignements intérieurs, devrait perdure


Concernant le rapport, un graphique intéressant quand a la compréhension de l'état : 
Quand un stage de survie mène à la mort. - Page 4 Captu168
(désolé pour la qualité, c'est déjà degeu dans le pdf)

On y trouve aussi des infos statistiques :
Quand un stage de survie mène à la mort. - Page 4 Captu169

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 4558
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Wasicun, logan et merlin06 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Quand un stage de survie mène à la mort. - Page 4 Empty Re: Quand un stage de survie mène à la mort.

Message par Kyraly Jeu 17 Nov 2022 - 21:08

https://twitter.com/DavidManise/status/1593161393075015680?t=HVJcbuztkH9DShM06RBiSA&s=19

David Manise a écrit:
De retour de l'Assemblée Nationale. Très honoré d'avoir été invité par @OlgaGivernet pour partager mes réflexions sur la résilience, l'antifragilité, le leadership et les systèmes complexes avec des personnes ouvertes, curieuses et engagées.  J'en retiens plusieurs choses :

1) il existe, au coeur de l'Etat Français, des personnes qui réfléchissent d'une manière vraiment pragmatique et réaliste aux enjeux majeurs que représentent la transition énergétique et ses impacts sur nos sociétés, et qui ne sont pas dupes ;

2) ces gens ont accueilli mes mauvaises nouvelles et mes critiques (constructives) avec une ouverture qui m'a fait chaud au coeur : leadership, exemplarité, cohérence, limites des capacités de l'Etat à fonctionner sans l'adhésion sincère des citoyens, tout y est passé ;

3) les questions qui m'ont été posées étaient extrêmement stimulantes, et trahissaient une réelle préoccupation à anticiper les prochaines décennies avec un sens des responsabilités plus qu'honorable.

4) Je ne sais pas ce qui ressortira concrètement de cette réflexion collective, mais j'ai été en présence d'humains engagés et qui prennent leur rôle au sérieux. Ces humains sont conscients des limites de leur capacités à faire bouger les lignes, mais ils essaient avec panache.

5) Ils le font dans une atmosphère politique très tendue, avec une inertie systémique énorme, avec des contraintes de temps et de ressources très lourdes. Et je suis très heureux de ne pas être à leur place. #Respect


Dernière édition par Kyraly le Jeu 17 Nov 2022 - 21:09, édité 1 fois (Raison : Manquais un bout du message)

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 4558
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

montargie et Heodez2.0 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum