Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Mieux comprendre le journalisme.

Aller en bas

Mieux comprendre le journalisme. Empty Mieux comprendre le journalisme.

Message par Catharing le Dim 11 Nov 2018 - 18:53

Salut,


Derrière la perte de confiance envers les médias en général se cache entre autres une mauvaise compréhension du travail du journaliste.
Pour faire la lumière et départager le vrai du faux, nous vous proposons une série de cinq textes visant à aborder clairement divers aspects de l’industrie médiatique.

Cette série destinée à mieux comprendre le journalisme est le fruit d'une démarche qui s'inscrit en continuité avec notre campagne #100LaScience (http://bit.ly/1qbiVc6 ) et qui s'arrime aussi aux efforts du #DétecteurDeRumeurs contre la désinformation et pour le développement d'un esprit critique.

Nos 5 textes : 

  1. Petite idée de reportage deviendra grande
  2. La multiplication des genres
  3. Comment évaluer la crédibilité d’un média ?
  4. L’objectivité, le Saint Graal du journalisme
  5. L’indépendance journalistique




1) Petite idée du reportage deviendra grande


Mieux comprendre le journalisme. Graphique_01




Autres vérificateurs de faits

En français :

  • Détecteur de rumeurs. Le Détecteur de rumeurs de l’Agence Science-Presse déboulonne les mythes, exagérations et extrapolations à l’aide d’études scientifiques.
  • Les Décodeurs . Les Décodeurs, du journal français Le Monde, vérifient déclarations, assertions et rumeurs en tous genres. Les nouvelles traitées touchent principalement la France.
  • L’Inspecteur viral. L’Inspecteur viral, alias Jeff Yates, s’intéresse aux fausses nouvelles, à l’impact des réseaux sociaux et à la propagande web.
  • Venons-en aux faits . La journaliste Camille Lopez déboulonne les mythes et rumeurs du moment dans sa chronique Venons-en aux faits, dans le magazine L’actualité.
  • La vérif d’ICI Radio-Canada remet les pendules à l’heure et démystifie des phénomènes de consommation.
  • Vérification faite . Le journaliste Jean-François Cliche du journal Le Soleil vérifie déclarations et rumeurs, en plus de répondre aux questions de lecteurs.





La technique M.E.D.I.A.: 30 secondes pour ne plus jamais partager de fausses nouvelles

http://journalmetro.com/opinions/inspecteur-viral/1054366/relu-la-technique-m-e-d-i-a-30-secondes-pour-ne-plus-jamais-partager-de-fausses-nouvelles/
Mieux comprendre le journalisme. Aide-mecc81moire-jeff



L’outil pour débusquer les articles scientifiques bidons
http://journalmetro.com/opinions/inspecteur-viral/895509/voici-un-outil-qui-vous-permettra-de-debusquer-les-articles-scientifiques-bidon/

Vous avez peut-être l’impression que la science change d’avis comme on change de sous-vêtements. Un jour, le thé vert est bon pour la santé; le lendemain, on nous dit qu’il est nocif.
En fait, ce n’est pas tant la science qui est la cause de cette impression, mais bien le volume inouï et le flux incessant d’articles scientifiques douteux qui polluent l’internet (et votre fil d’actualité Facebook).
L’inspecteur ne vous cachera pas la vérité : très, très, très peu d’articles scientifiques répondent à l’ensemble des critères. Voilà qui en dit long sur l’état du journalisme scientifique de vulgarisation sur l’internet.

________________________________________________________
Le confinement aura démontré trois choses.
Un : notre économie s’effondre dès qu’elle cesse de vendre des trucs ­inutiles à des gens surendettés.
Deux : il est parfaitement ­possible de réduire fortement la pollution.
Trois : les personnes les moins bien payées du pays sont les plus essentielles à son fonctionnement.
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 6369
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011
Points : 7278
Réputation : 77

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Mieux comprendre le journalisme. Empty Re: Mieux comprendre le journalisme.

Message par merlin06 le Lun 12 Nov 2018 - 8:45

Attention aux Décodeurs du Monde: https://www.les-crises.fr/serie-les-decodeurs-du-monde/
Pour aider à éviter les pièges de la fausse science, méthode en 9 étapes de Carl Sagan: https://mrmondialisation.org/principes-de-carl-sagan-pour-demasquer-une-escroquerie-intellectuelle/

________________________________________________________
Le matin du grand soir il y aura de la confiture de bisounours au petit déjeuner.
Nous avons deux souverains, Dame Physique et Sire Temps.

Nul ne réveille celui qui feint le sommeil.
merlin06
merlin06
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 606
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 21/05/2012
Points : 657
Réputation : 17

Revenir en haut Aller en bas

Mieux comprendre le journalisme. Empty Re: Mieux comprendre le journalisme.

Message par tarsonis le Lun 12 Nov 2018 - 9:48

Hello,

Catharing a écrit:
En fait, ce n’est pas tant la science qui est la cause de cette impression, mais bien le volume inouï et le flux incessant d’articles scientifiques douteux qui polluent l’internet (et votre fil d’actualité Facebook).
L’inspecteur ne vous cachera pas la vérité : très, très, très peu d’articles scientifiques répondent à l’ensemble des critères. Voilà qui en dit long sur l’état du journalisme scientifique de vulgarisation sur l’internet.

Il me semble discerner plusieurs courants de journalisme dans la presse "scientifique". L'article expliquant le "processus" canadien me semble représenter le réel travail pour un article de fond. Or la presse française me semble plutôt à l'opposé en se contenant de relayer en boucle et sans vérifier à peu près tout et n'importe quoi, quand ce n'est pas une mauvaise n-ième traduction d'une étude anglo-saxonne.

Premier exemple au pif que j'ai chroniqué récemment sur le forum : l'article sur la transmission des virus dans les aéroports : Epidémie & pandémies
L'article de santemagazine.fr (ici) arrive a dire à peu près l'opposé de l'étude en concluant que la contamination serait inférieure dans les toilettes. L'étude précisait que les germes fécaux n'avaient pas été testés, donc fatalement, cela fausse artificiellement les risques...

Même Futurasciences, qui est pour certains assez crédible, est tombé dans le panneau des "bactéries zombies", faute d'avoir lu l'étude d'origine au profit d'autre articles de vulgarisation.

Amha, les articles de fond dont il est question sont plus l'apanage des revues un poil plus spécialisées (type La Recherche, Les Cahiers de Science et Vie & Co, etc.) plutôt que de la presse-à-buzz qui nous abreuve de pas mal de trucs en caisse de résonance.


Vous avez peut-être l’impression que la science change d’avis comme on change de sous-vêtements. Un jour, le thé vert est bon pour la santé; le lendemain, on nous dit qu’il est nocif.
En fait, ce n’est pas tant la science qui est la cause de cette impression, mais bien le volume inouï et le flux incessant d’articles scientifiques douteux qui polluent l’internet (et votre fil d’actualité Facebook).
L’inspecteur ne vous cachera pas la vérité : très, très, très peu d’articles scientifiques répondent à l’ensemble des critères. Voilà qui en dit long sur l’état du journalisme scientifique de vulgarisation sur l’internet.

On a aussi un gros souci de fraude dans les publications scientifiques elles-mêmes, qui vont générer à leur tour beaucoup d'articles trompeurs (alors qu'un vrai process journalistique pourrait se faire avoir). Là le but du zététicien n'est plus de démonter l'article de vulgarisation, mais l'étude elle même.
C'est pas gagné car il faut en général un bon niveau de base ET une expertise supplémentaire dans le domaine traité.


Je recommande l'ouvrage : Malscience : De la fraude dans les labos
Alerte !
La malscience se répand aussi vite que la malbouffe ! D'apparence de plus en plus sophistiquée mais produite en masse, de plus en plus vite et de moins en moins fiable.

Interrogés de manière anonyme, 2 % des scientifiques reconnaissent avoir inventé ou falsifié des données. Soit pas moins de 140 000 chercheurs fraudeurs de par le monde. Biologie et médecine sont, de loin, les plus touchées.
Et ces fraudes manifestes ne sont rien à côté des petits arrangements avec la rigueur qui sont devenus fréquents dans les laboratoires.

Est-ce grave ? Très grave. Car la biologie et la médecine traitent de la santé, de la vie, de la mort. Est-il acceptable que de nouveaux médicaments soient testés, et peut-être autorisés, sur la base d'expériences plus ou moins truquées ?

Comme le secteur financier miné par ses créances irrécupérables, la littérature scientifique en biologie et en médecine s'avère de plus en plus gangrenée par des articles toxiques.

Ce livre revient sur une série de scandales internationaux - des frères Bogdanoff à des cas moins médiatiques mais non moins dangereux - et se propose de réfléchir aux causes d'une telle dérive et aux moyens d'y remédier. A la fois enquête de terrain et essai critique, il met en lumière un aspect fondamental et trop ignoré de l'évolution actuelle des pratiques scientifiques.
https://www.babelio.com/livres/Chevassus-au-Louis-Malscience--De-la-fraude-dans-les-labos/884546

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 9420
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008
Points : 9916
Réputation : 143

Revenir en haut Aller en bas

Mieux comprendre le journalisme. Empty Re: Mieux comprendre le journalisme.

Message par Kyraly le Lun 12 Nov 2018 - 13:26

Petit exemple pratique, les différents articles sur un même sujet :

https://www.bfmtv.com/planete/l-objet-interstellaire-oumuamua-est-il-une-sonde-extraterrestre-1560672.html#page/contribution/index

https://www.lemonde.fr/cosmos/article/2018/11/07/deux-astronomes-d-harvard-evoquent-une-civilisation-extraterrestre_5379786_1650695.html

https://www.sciencesetavenir.fr/espace/oumuamua-vaisseau-vaisseau-extraterrestre-decryptage_129269

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 3111
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017
Points : 3384
Réputation : 33

Revenir en haut Aller en bas

Mieux comprendre le journalisme. Empty Re: Mieux comprendre le journalisme.

Message par troisgriffes le Lun 12 Nov 2018 - 18:51

Un des critères : Le sérieux de la rédaction.
Quitte à faire un peu de pub(gracieuse):j'ai jamais eu de surprise avec "La Recherche".
En bonus c'est intéressant de voir,à l'occasion, la différence entre les propos du/des chercheur(s) et
les déformations/amplifications/instrumentalisations qui sont visibles dans les autres médias comme il y a eu 
avec l'histoire de la mémoire de l'eau( :rpt: ) ou de la vitesse supérieure à celle de la lumière.
troisgriffes
troisgriffes
Membre

Masculin Nombre de messages : 3562
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012
Points : 3899
Réputation : 43

Revenir en haut Aller en bas

Mieux comprendre le journalisme. Empty Re: Mieux comprendre le journalisme.

Message par Catharing le Lun 3 Déc 2018 - 18:16

Salut,
Peut-être déjà évoqué.

L’AFP et la vérification de l’information (fact-checking)
https://factuel.afp.com/


La vérification de l’information est au cœur de la mission et des pratiques de l’AFP, pionnière des agences mondiales d’information, depuis ses débuts il y a plus de 180 ans.
...
Sur ce site, les journalistes de l’AFP démontent factuellement des mensonges et des demi-vérités. Ils fournissent aussi le contexte sans lequel une information manque de sens, voire conduit au contresens. Leur travail, qui vise la neutralité et l’absence de préjugés, peut également aboutir à confirmer la véracité d’informations jugées douteuses par une partie du public.

B-A-BA du fact-checking

________________________________________________________
Le confinement aura démontré trois choses.
Un : notre économie s’effondre dès qu’elle cesse de vendre des trucs ­inutiles à des gens surendettés.
Deux : il est parfaitement ­possible de réduire fortement la pollution.
Trois : les personnes les moins bien payées du pays sont les plus essentielles à son fonctionnement.
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 6369
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011
Points : 7278
Réputation : 77

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Mieux comprendre le journalisme. Empty Re: Mieux comprendre le journalisme.

Message par Catharing le Mar 2 Juil 2019 - 19:00

Salut,

Et si des journalistes aidaient leurs confrères à mieux appréhender le sujet du changement climatique?
http://www.reportersdespoirs.org/wp-content/uploads/2017/10/RDE_GUIDE_MediaClimat.pdf

Mieux comprendre le journalisme. Captur23
Mieux comprendre le journalisme. Captur24

________________________________________________________
Le confinement aura démontré trois choses.
Un : notre économie s’effondre dès qu’elle cesse de vendre des trucs ­inutiles à des gens surendettés.
Deux : il est parfaitement ­possible de réduire fortement la pollution.
Trois : les personnes les moins bien payées du pays sont les plus essentielles à son fonctionnement.
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 6369
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011
Points : 7278
Réputation : 77

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Mieux comprendre le journalisme. Empty Re: Mieux comprendre le journalisme.

Message par Résilient le Mar 2 Juil 2019 - 19:33

Jean Jouzel a écrit:Mon regret, quant aux médias de l’audiovisuel, c’est qu’ils mettent encore les climato-sceptiques et le reste de la communauté scientifique sur un pied d’égalité. Ils privilégient le « un contre un » là où les scientifiques sont quasi una- nimes.

Ben oui, Jean : le croisement des sources et le confrontation des idées, c'est précisément le fondement de la déontologie journalistique. 



Franchement, il y en aurait trop à dire sur ce très intéressant document.  

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2249
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013
Points : 2454
Réputation : 35

Revenir en haut Aller en bas

Mieux comprendre le journalisme. Empty Re: Mieux comprendre le journalisme.

Message par Catharing le Mer 17 Juin 2020 - 21:56

Salut,


« Bâtonner », c’est copier-coller une dépêche en la remaniant à la marge.
Symptôme ordinaire d’une dépossession des travailleurs, le bâtonnage illustre ce que l’argent fait au journalisme : la concurrence s’intensifie, la production de contenus s’accélère, l’information en vient à être usinée en série.
Et tandis que les éditorialistes pontifient, les petites mains de la profession, de plus en plus précaires, perdent le sens de leur métier.
La fusion du néolibéralisme et du numérique détériore la nature de leur travail et les conditions de son exercice.

Dès lors, pourquoi les journalistes continuent-ils à consentir à ce qu’ils font ?
Fruit d’une longue enquête, ce livre décrit les ressorts de l’aliénation d’une profession déqualifiée et disqualifiée, qui certes proteste mais continue de se croire indispensable à la vertu publique.
Toujours plus prompte à « décoder » les fake news des autres, elle en oublie que le journalisme-marchandise n’est pas l’ami du peuple, mais un vice qui corrompt la pensée et, avec elle, la possibilité de la démocratie

Sophie Eustache
Diplômée de l’Institut européen de journalisme, promotion «Yannick Bolloré», Sophie Eustache est journaliste. Elle écrit dans la presse professionnelle (Industrie & Technologies), syndicale (La Nouvelle Vie ouvrière) et généraliste (Le Monde diplomatique). Elle est aussi l’autrice d’un ouvrage jeunesse sur les conditions de fabrication de l’information (Comment s’informer, Éditions du Ricochet) et coanime sur Fréquence Paris Plurielle l’émission La suite au prochain numéro.


Mieux comprendre le journalisme. Amsterdam-couv-Batonner-768x1169


Interview Marianne
Extrait

Le "bâtonnage" est une pratique journalistique apparue dans les services web quand il a fallu "produire du contenu", c’est-à-dire écrire le plus d’articles possibles, pour contenter les algorithmes. C’est du copier/coller amélioré, souvent de dépêches mais aussi d’articles de journaux. Le temps d’écriture est environ de 30 minutes pour pouvoir publier un article toutes les heures en moyenne. C’est donc du travail qui se fait à la chaîne. La quantité prime la qualité.


En quoi le "deskeur", celui qui "bâtonne" à son bureau, est-il typique du journalisme contemporain ?

Le travail au desk a poussé à bout la logique de concurrence mimétique, bien antérieure à Internet. Grâce aux algorithmes des réseaux sociaux, les audiences sont mesurées bien plus précisément qu’auparavant. On peut même anticiper le nombre de clics que va avoir un article avant de l’écrire ! 64% des informations sur les sites généralistes d’information, d’après l’économiste des médias Julia Cagé, sont du copier/coller.

[..]
Est-ce qu’on peut résumer les choses ainsi : un journaliste doit choisir entre bien faire son travail et être payé correctement, sauf s’il a beaucoup de "piston" ?
On peut le résumer ainsi, encore que les "pistons" ne soient pas toujours suffisants. Ceux qui ont des ressources financières, je pense notamment aux pigistes qui ont le soutien familial, arrivent encore à pratiquer leur métier plus sereinement. Si on ajoute à cela le coût des écoles de journalisme, on comprend pourquoi il y a une augmentation de la part des personnes issues de la bourgeoisie parmi les journalistes. Cela a une conséquence sur le traitement de l’information, notamment des mouvements sociaux.


________________________________________________________
Le confinement aura démontré trois choses.
Un : notre économie s’effondre dès qu’elle cesse de vendre des trucs ­inutiles à des gens surendettés.
Deux : il est parfaitement ­possible de réduire fortement la pollution.
Trois : les personnes les moins bien payées du pays sont les plus essentielles à son fonctionnement.
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 6369
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011
Points : 7278
Réputation : 77

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Mieux comprendre le journalisme. Empty Re: Mieux comprendre le journalisme.

Message par 2Cy le Jeu 18 Juin 2020 - 11:14

Action-CRItique-MEDias [Acrimed]. 
Née du mouvement social de 1995, dans la foulée de l’Appel à la solidarité avec les grévistes, notre association, pour remplir les fonctions d’un observatoire des médias s’est constituée, depuis sa création en 1996, comme une association-carrefour. Elle réunit des journalistes et salariés des médias, des chercheurs et universitaires, des acteurs du mouvement social et des « usagers » des médias. Elle cherche à mettre en commun savoirs professionnels, savoirs théoriques et savoirs militants au service d’une critique indépendante, radicale et intransigeante.


https://www.acrimed.org/
2Cy
2Cy
Membre

Masculin Nombre de messages : 278
Age : 61
Localisation : Ardennes
Emploi : Officier d'infanterie, chef d'entreprise, consultant en management
Loisirs : permaculteur débutant, danseur médiéval, randonneur solo
Date d'inscription : 09/03/2019
Points : 281
Réputation : -1

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum