[Livre/BD] "Maus" d'Art Spiegelman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Livre/BD] "Maus" d'Art Spiegelman

Message par KrAvEuNn le Mar 23 Jan 2007 - 19:12

Je viens de terminer une excellente BD sur l’holocauste : « Maus ». A proprement parler ce n’est pas une bd survivaliste, les survivants de la Choa n’étaient pas à proprement parler des survivalistes (quoique d’une certaine façon) ; toutefois, ce qu’ils ont vécus et la façon dont ils se sont battus pour survivre (pas toujours très reluisante et humaniste) nous démontre ce que les humains peuvent faire et supporter dans des conditions de survie extrêmes.



Le livre (300 pages) est dense, fort et émouvant ; c’est un témoignage authentique (l’auteur est le fils du personnage principal) tiré des mémoire d’un vrai survivant des camps. L’histoire commence avant la Choa et se termine avec la libération des camps par les américains ; on y voit l’ascension et la déchéance d’une famille juive bourgeoise.



Clairement, on y voit la régression des hommes, leur combat sans pitié pour la survie, leur entraide non désintéressée, leurs perfidies, leurs trahisons, leurs résignation, etc. (mais aussi parfois leurs actions héroïques et humanistes).



Les personnages sont représentés sous la forme d’animaux : les juifs des souris, les nazis des chats, les communistes des cochons, les américains des chiens et les franchies des…grenouilles.



Le témoignage est sans concessions ; le héro est raciste (anti noirs) et radin (vrai caricature du juif vu par les nazis) ; les situations sont parfois insoutenables, mais jamais voyeuristes. Bref, un très bon témoignage, de la très bonne bd (même si le graphisme est simpliste) et une œuvre majeur (récompensé par un prix Poulitzer).




Le devoir de mémoire
Dans les années 1970, Vladek Spiegelman raconte à son fils Art sa vie entre le milieu des années 30 et 1944, en Pologne et dans l'Allemagne hitlérienne.
Il a tout connu, Vladek : les persécutions, la fuite, la peur, la déportation, et les camps d’extermination. Rescapé d'Auschwitz, il voudrait pouvoir arriver à oublier l’indicible.
Art, lui, pousse au contraire son père à tout lui raconter, car ils ont, l’un un devoir de mémoire, l'autre le devoir de restituer le témoignage paternel. Le livre oscille donc entre le témoignage de Vladek, et les efforts de son fils pour vaincre ses résistances et le forcer à se conformer à l'obligation de souvenir, par respect pour les victimes. Anja, la femme de Vladek, s’est suicidée en 1968. Elle ne supportait plus de vivre avec les fantômes du passé.
Art,étant dessinateur, nous restitue celui-ci à sa manière, en bandes dessinées. Pour restituer cette horreur, il choisit de le faire sous forme de BD animalière : les Juifs sont des souris et les Allemands des chats. Ces souris sont d'une humanité extraordinaire, rien à voir avec Mickey Mouse.
Cette très belle BD a été applaudie par la critique, appréciée par Marek Halter et Umberto Eco. Elle a valu à son auteur une bourse Guggenheim et le prix Pulitzer en 1992.






Maus raconte l’histoire de Vladek le père de l’auteur, juif polonais pendant la deuxième guerre mondiale. C’est un récit d’une très grande sensibilité par quelqu’un de la deuxième génération.

Art Spiegelman est né aux Etats-Unis, ses parents sont deux réfugiés juifs polonais rescapés des camps de la mort. Spiegelman raconte ses histoires à la manière de Disney : les personnages ont l’apparence d’animaux, les juifs sont des souris, les nazis des chats et les polonais ressemblent à des cochons.

L’auteur raconte ses dialogues avec son père sur ses souvenirs de rescapé. Les flashbacks se mélangent à la vie actuelle mettant en valeur l’holocauste.

Vladek, le père n’est pas un super héros. Au contraire c’est une caricature de juif vu par un nazi : il est avare, acariatre, se plaint constemment...

Une des dimensions très fortes de cette histoire concerne la deuxième génération : l’auteur explique la diificulté de vivre parmi des rescapés lorsqu’on est né aux Etats-Unis.

En conclusion Maus est une bande dessinée pas comme les autres, pas une BD pour enfants mais au contraire un monument de reflexion littéraire.


Dernière édition par le Ven 14 Déc 2007 - 6:14, édité 1 fois

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

[BD] "Maus" d'Art Spiegelman

Message par Invité le Mar 23 Jan 2007 - 19:32

Si le sujet de la Shoah t'interesse et si tu veux lire sur la vie dans les camps nazis, je te conseille "Si c'est un homme" de Primo Levi.
(bon ok c'est pas une BD, mais bon, hein...)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Si_c'est_un_homme

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum