[Livre et Livre Audio] Le Charme discret de l'intestin : Tout sur un organe mal aimé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Livre et Livre Audio] Le Charme discret de l'intestin : Tout sur un organe mal aimé

Message par tarsonis le Ven 15 Avr 2016 - 9:20

Salut à tous !

Je pense que cet ouvrage n'est pas inconnu pour la plupart d'entre vous, mais il n'avait pas encore de sujet sur Olduvaï, donc voici chose faite clind'oeil

Le Charme discret de l'intestin : Tout sur un organe mal aimé



Titre original : Darm mit Charme © Ullstein Buchverlage GmbH, Berlin, 2014
© ACTES SUD, 2015 pour la traduction française ISBN 978-2-330-05026-9

L'auteur :
Giulia Enders est une étudiante en doctorat en gastroentérologie de l'Université de Francfort sur le Main. En 2012, elle remporte le premier prix à un Science Slam, où les jeunes doctorants viennent présenter leur sujet de thèse devant un public de non-spécialistes. Son sujet : l'intestin et le microbiote intestinal. La vidéo de son intervention est diffusée sur YouTube, et rencontre un succès non négligeable, en raison de l'approche pédagogique suivie par Enders.

À la suite de son intervention, et après avoir démocratisé la connaissance de l'appareil digestif auprès d'un public plus restreint comme elle l'explique dans sa préface, elle décide de publier un livre sur ce sujet : Darm mit Charme, illustré par sa propre sœur, Jill Enders. Le livre est publié en mars 2014 chez Ullstein-Verlag, et dépasse le seuil du million d'exemplaires au bout d'un an. Il a été traduit en 18 langues, dont l'édition française Le Charme discret de l'intestin.

Le sommaire couvre plusieurs facettes du sujet :
Préambule
1 - Le charme discret de l’intestin
L’art du bien chier en quelques leçons – et pourquoi le sujet a son ,importance
Ouvrez la bouche et dites “Aaah”
Visite guidée du tube digestif
Les particules alimentaires
Allergies, sensibilités et intolérances
Le carnet scatologique

2 - Le cerveau d’en bas
Le grand voyage de la nourriture
Ça vous laisse un goût amer…
À vomir !
Quand ça coince…
La tête et le ventre

3 - La planète microbienne
L’homme et ses sous-locataires
Le système immunitaire et les bactéries
À l’aube de la flore intestinale
Le petit peuple
Le rôle de la flore intestinale
Comment les bactéries peuvent-elles faire grossir ? Trois hypothèses
Dans le rôle du méchant :les mauvaises bactéries et les parasites
De la propreté et des bonnes bactéries

Remerciements
Sources principales

Pour ma part, j'ai abordé l'oeuvre par le livre audio, lu par Jessica Monceau.
Extrait disponible ici sur le site de l'éditeur :
http://medias.hachette-livre.fr/media/contenuNumerique/478/318990-001-C.mp3

Jessica Monceau débute sa carrière de comédienne à l’âge de 7 ans au cinéma, aux côtés de Sandrine Bonnaire (Une femme en blanc) puis Charles Berling(Fait d’Hiver). Elle se tourne vers le théâtre et joue dans des répertoirestant classiques (La Mouette de Tchekov) que contemporains (La RoseJaune d’Isabelle Bournat, présenté à Avignon en 2014). En parallèle,elle double en français Ellen Page (Juno, Inception), Shailene Woodley (Nos étoiles contraires, Divergente) et Daisy Ridley, le personnage de Reydans Star Wars épisode VII : Le Réveil de la force. Elle a déjà enregistrépour Audiolib Nos étoiles contraires.

Je trouve la diction claire, la voix enjouée et pleine d'entrain. Les 8h de lecture passent très vite clind'oeil
Le seul reproche que je pourrais faire concerne la prononciation du genre "Bacteroides", et encore un non spécialiste ne peut pas vraiment le savoir, donc c'est pardonné.

L'éditeur propose un extrait à feuilleter ici :
https://www.edenlivres.fr/o/3052742720019/p/50757/excerpt.pdf

J'ai beaucoup apprécié la démarche de vulgarisation, qui est précise sans tomber dans la simplification. L'auteur met un point d'honneur à sourcer sérieusement à travers plusieurs études son propos. Elle n'hésite néanmoins pas à nuancer dès qu'il le faut. Par exemple une étude sur le rat ne peut se transposer simplement à l'humain, ou encore quand l'effectif de l'étude n'est pas suffisamment élevé.
L'ouvrage s'inscrit dans la médecine moderne, qui ne considère par une souche de bactérie hébergée dans l'intestin comme bonne ou mauvaise, mais comme faisant partie d'un microbiote en équilibre. Elle y aborde en effet les notions de flore commensale, d'interaction avec notre environnement, de déséquilibre iatrogène ou causé par nos mauvaises pratiques.

Enfin, proche de la conclusion, je trouve audacieux d'ouvrir le sujet sur les bactéries multirésistantes créées par l'agriculture et l'élevage intensifs. J'ai déjà évoqué le sujet sur le forum, même si c'est un point de contentieux persistant entre la médecine de ville (qui crée certes des BR, mais quid de la résistance à la vancomycine, à usage exclusivement hospitalier) vs la médecine hospitalière qui se renvoient souvent la balle.
La mise en parallèle des pays qui régulent peu l'administration vétérinaire (ex : l'Inde) et la quantité de BMR est un point critique qui amha fera sortir du débat stériles des prescriptions/culpabilisations de la médecine occidentale.

Pour les débutants, c'est amha un très bon ouvrage pour dégrossir les premiers éléments de microbiologie.

Bonne lecture/écoute ! clind'oeil

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7989
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Livre et Livre Audio] Le Charme discret de l'intestin : Tout sur un organe mal aimé

Message par BigBird le Jeu 21 Avr 2016 - 15:54

Merci Tarso, très intéressant, j'ai toujours pensé que les intestins était à la fois un baromètre/lanceur d'alertes trop souvent négligé dans notre vie quotidienne,
et je continue de penser qu'un bon transit va de paire avec un bon système immunitaire, sans compter les effets sur le mental,
j'ai des périodes de constipation chronique, et en sortie de crise, je me trouve plus entreprenant et l'esprit plus vif.
en tout cas, nombre de médicaments de l'industrie pharmaceutique ont des effets (secondaires ?) nocifs, voire destructeurs sur la flore intestinale et notre équilibre micro-biotique, c'est la plupart du temps reconnu (mais largement minimisé selon moi), et certains pouvant causer des dégâts irrémédiables sur des sujets sensibles (j'ai vu ça sur ma mère qui après avoir pris un vieux sirop contre la toux, c'est retrouvée à chier des glaires tout le reste de ses jours ...)
mais c'est sans doute encore pire (devrais-je dire plus insidieux?) si l'on considère les produits entrant "à notre insu", à dose infinitésimale mais quotidiennement avec l'alimentation de la grande distribution, ... pesticides, antibiotiques, additifs alimentaires divers, conservateurs, traitements multiples et variés pendant et après culture, bref tout un tas de molécules chimiques qui n'ont à priori rien à faire dans notre système digestif,
diététique, consommation responsable et raisonnée, hygiène de vie, ... c'est notre seul salut pour reculer le plus possible le funeste déclin.

ps : c'est plus un billet d'humeur qu'un complément d'information, désolé et merci pour votre indulgence. désolé

BigBird
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1017
Date d'inscription : 09/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum