Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -50%
-50% Baskets Nike Air Huarache Runner
Voir le deal
69.99 €

Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue?

+31
strinkler
Aristote
albertspetz
melusine
Mike Steiner
dje76
Ours Brun
Catharing
Rsurvival
leaphar
KrAvEn
agralil
@thome
Freemousse
opaline
ricemo14
Ash
fokeltok
serilynpayne
bigblond
Belenos
tarsonis
hildegarde
grosminet
Catalina
troisgriffes
Barnabé
Wanamingo
Da
12lac6
lafripouille
35 participants

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue? - Page 3 Empty Re: Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue?

Message par Rsurvival Sam 16 Mar 2013 - 2:39

bonsoir,

je viens de lire le post, et cela me fait penser à une histoire.
Mon ex épouse était partie en erasmus aux US, et durant 8 mois elle à cotoyé une autre fille toujours en lui parlant anglais... c'est aprés 8 mois qu'elle à appris par hasars que la fille venait de France... et durant 8 mois elles n'ont pas partagé un seul mot de français...

cela me fait penser que même si la probabilité de se rencontrer est faible, qu'un signe "distinctif" peu s'averer utile.

je pourrais citer la poignée de main des francs maçon ou autre, mais dans certaines "socièté", ils ont des codes autre que vestimentaires pour d'un certain coup d'oeil savoir repèrer les adeptes de tel ou tel causes.

maintenant, on pourrait dire qu'une fois que le code est connu, et bien qu'il n'est plus utile.... et pourtant, pour beaucoup de groupement, c'est connu, mais personne n'a la "sensibilité" d'être à l'écoute..

enfin, bon, ce que je dis

bonne soirée

RS

________________________________________________________
the quieter you become, the more you are able to hear...
Rsurvival
Rsurvival
Membre

Masculin Nombre de messages : 7
Localisation : Brx
Emploi : mil
Loisirs : sport, electronique, informatique
Date d'inscription : 14/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue? - Page 3 Empty Re: Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue?

Message par KrAvEn Sam 16 Mar 2013 - 8:50

Salut !
leaphar a écrit:j ai rencontrer une personne du forum, par hasard sur mon lieu de travail par des connaissances et amis très bonne soirée d’échange, j ai découvert qu'un amis était préparer egalement
Des personnes "préparées" tu peux en rencontrer un peu partout ; notamment à la montagne, à la campagne, etc. Il suffit pour cela de discuter avec les gens et de se rendre aux bons endroits (jardins et garages solidaires, fermes, etc). Après, personne "préparée" n'est pas forcément synonyme de survivaliste, ou de prepper. Là encore il y a polémique, certains survivalistes assimilants - peut-être en quête de légitimité historique - chasseur expérimenté, paysan semi-autonome, écolo autosuffisant, etc, à l'un des leurs. Toutefois la philosophie et le processus de vie des uns et des autres sont fort différents ; les uns (preppers) se préparant à une catastrophe envisagée, d'autres (chasseurs paysans) étant inscrits dans un mode de vie traditionnel et ne se préparant pas à une quelconque catastrophe et d'autres encore s'inscrivant dans une toute autre approche philosophique (écolos).
Quoiqu'il en soit, AMHA, tu as eu du bol de rencontrer deux survivalistes se revendiquant comme tels.
Rsurvival a écrit:cela me fait penser que même si la probabilité de se rencontrer est faible, qu'un signe "distinctif" peu s'averer utile.
AMHA il y a plus de chances de rencontrer un expatrié qu'un prepper/survivaliste ; mais pourquoi pas. Le tout étant pour ceux qui désirent afficher un signe de reconnaissance de se mettre tous d'accord sur un signe faisant consensus. Smile

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Mon scénario - Echoes
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 13549
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue? - Page 3 Empty Re: Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue?

Message par Catharing Sam 16 Mar 2013 - 10:13

KrAvEuNn a écrit: Le tout étant pour ceux qui désirent afficher un signe de reconnaissance de se mettre tous d'accord sur un signe faisant consensus. Smile

Salut,

Par chez moi,je suis entouré de survivalistes/preppers...

J'ai réussi,à force de persévérance à décrypter leurs signes de reconnaissance,que sont le potager,la basse-cour,les cuves à eau et les stères de bois empilés dans le jardin.... Very Happy
Catharing
Catharing
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Autre / Ne pas divulguer Nombre de messages : 9521
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue? - Page 3 Empty Re: Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue?

Message par KrAvEn Sam 16 Mar 2013 - 11:16

Catharing a écrit:Par chez moi,je suis entouré de survivalistes/preppers...
Yep ! Pareil pour moi (monde rural profond... très profond. Genre redneck Laughing ). Mais, comme je le sous-entendais plus haut, sont-ce là des survivalistes/preppers (au sens "philosophique" du terme), ou bien juste des gens (paysans, bricoleurs, etc) prévoyants, ou débrouillards ? Laughing Faute de consensus large, d'une définition bien cadrée et à cause de nombreux raccourcis, on ne saurait trop le dire. Laughing Bien vu, en tout cas, pour les signes de reconnaissance. Laughing

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Mon scénario - Echoes
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 13549
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue? - Page 3 Empty Re: Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue?

Message par agralil Mar 19 Mar 2013 - 17:10

la question, alors, c'est :

qu'est ce qui fais qu'une personne est, ou non survivaliste ?

pour moi,
ma grand mère, avec sa fontaine à levier antique dans sa cour, ses poules, son
clapier, son verger, son jardin, ses conserves et ses confitures, ses meubles, sa batterie de cuisine et les outils du papy plus vieux qu'elle,

et puis, son tas de fumier et son trou dans la planche des toilettes au dessus (beurk, y'avais pleins de mouches)
sans parler de son vieux fusil dans le salon dont elle savais très bien se servir affraid

pour moi c'etais le modèle du survivalisme, elle a vécu quatre vingt ans comme ça, et n'a jamais rien demandé à personne (sauf à son homme, et rien qu'à lui)

pourtant, elle n'aurai pas survécu deux jours en ville Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue? - Page 3 928927

et
puis, si quelqu'un était allé la traiter de survivaliste, il se serai
pris une rouste (elle pratiquais l'antique art martial de la main leste, un truc qui s'est perdu, mais qui faisais son effet!)


à coté de ça, moi qui ressent une attirance pour le
survivalisme, je vis en ville, sans jardin sans toiture, sans même une
abeille dans mes pots de confiture (achetée) Embarassed

et quand je vois certains sites, et certaines vidéo, je me dis que certains ont une vision bien consumériste du survivalisme

consumériste, j'entend le coté "je possède -un truc survivaliste- donc je suis -survivaliste-" sauf qu'on peux remplacer -survivaliste- par punk, gothique, geek, ou tout autre archétype social un peu "original"

ça n'est pas trop ma vision perso, je préfère savoir faire sans rien (ou presque) que dépendre d'outils ou de systèmes conçus et imaginés par d'autres
mais conçu, soit pour leur usage, et donc adapté à leur usage, pas au mien, soit concus pour etre commercialisable, donc adapté au plus grand nombre, mais pas plus que ca à mon usage (et, le jour ou c'est cassé, faut savoir faire sans)

en gros, je mise plus sur le savoir (faire) que sur la possession

suis-je alors un survivaliste ?
agralil
agralil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 732
Age : 50
Localisation : yvelines
Emploi : employé libre service
Loisirs : rares
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue? - Page 3 Empty Re: Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue?

Message par KrAvEn Mar 19 Mar 2013 - 19:37

Salut !
agralil a écrit:qu'est ce qui fais qu'une personne est, ou non survivaliste ?
Selon la définition qui semble faire consensus dans le milieu survivaliste : est survivaliste la personne qui adhère à "une doctrine selon laquelle l'homme doit se préparer à survivre dans un monde en passe de lui devenir hostile." Peu importe, semble-t-il, à quelle catastrophe future elle (la personne) se prépare et si celle-ci est sérieuse : apocalypse biblique, invasion de morts vivants, tornades, crise économique, razzias de bikinis bandits, etc.
Le terme "doctrine" peut poser question ; une doctrine c'est une idéologie, ou une philosophie de vie. Dans ce sens pour les survivalistes puristes est survivaliste celui qui se prépare en adoptant un processus de vie (organisation de nombreux aspects de sa vie) survivaliste. Là aussi ça pose question car qui dit processus de vie parallèle dit contre-culture, ou sous-culture.

Pour d'autres le survivalisme "est en soi une philosophie de vie née avec l'humanité et que l'homme moderne a laissé tomber en désuétude." Ce qui lui donnerait alors une grande ancienneté historique et, de ce fait, une certaine légitimité. Dans ce cas, pour ceux qui défendent cette thèse, nos ancêtres et peut être les habitants pauvres de la planètes, ou les ruraux ancrés dans un mode de vie traditionnel, seraient survivalistes parce que leur mode de vie tiendrait de la survie. A noter que pour d'autres (Wikipédia francophone) les origines du survivalisme seraient à chercher dans l'Hébertisme Note : en vérité le survivalisme est né aux USA, pendant la guerre froide et la majeur partie de son histoire et de ses racines philosophiques et culturelles - voir idéologiques et sociétales - sont à chercher aux USA.

Pour d'autres le terme "survivaliste", inventé par le proche des milieux néo-nazis Kurt Saxon, aurait été trop longtemps indirectement lié aux milices suprémacistes, aux mormons, etc, à des thèses eschatologiques et il serait préférable de se distinguer en adoptant une autre étiquette (néo-survivaliste, prepper, retraiter, etc).

Comme tu peux le constater tout ça peut sembler un peu compliqué. Laughing
agralil a écrit:pour moi, ma grand mère, avec sa fontaine à levier antique dans sa cour, ses poules, son clapier, son verger, son jardin, ses conserves et ses confitures, ses meubles, sa batterie de cuisine et les outils du papy plus vieux qu'elle, et puis, son tas de fumier et son trou dans la planche des toilettes au dessus (beurk, y'avais pleins de mouches) sans parler de son vieux fusil dans le salon dont elle savais très bien se servir :affraid:pour moi c'etais le modèle du survivalisme, elle a vécu quatre vingt ans comme ça, et n'a jamais rien demandé à personne
Le monde survivaliste et le monde rural paysan n'ont pas du tout la même philosophie de vie, ni le même processus de vie ; même s'il semble y avoir des similitudes.
Le rural pur et dur à la mode traditionnelle, le paysan égyptien de l'antiquité, le néo-urbain des 18, 19 et 20ème siècles (ouvrier, etc), etc, ne se prépareraient aucunement à survivre dans un monde en passe de leur devenir hostile. S'ils faisaient des provisions, s'ils jardinaient, etc, c'était par nécessité absolue et ceci au sein d'un cycle de vie (saisons, sêcheresses, mauvaises récoltes, etc) ; c'était pour ne pas mourir de faim et pour passer l'hiver, etc. Ce processus de vie s'ancrait dans un mode de vie traditionnel (culture paysanne) et non dans une sous-culture ou une contre culture et il n'était pas spécifiquement question de se préparer en parallèle de la société qui les entourait.
agralil a écrit:quand je vois certains sites, et certaines vidéo, je me dis que certains ont une vision bien consumériste du survivalisme

consumériste, j'entend le coté "je possède -un truc survivaliste- donc je suis -survivaliste-" sauf qu'on peux remplacer -survivaliste- par punk, gothique, geek, ou tout autre archétype social un peu "original"
D'où peut aussi découler un côté grosbill. Il y a aussi un petit côté geek (pasionné), ou nerd.
agralil a écrit:suis-je alors un survivaliste ?
Qu'importe les étiquettes, non ? Qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse. Laughing

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Mon scénario - Echoes
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 13549
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue? - Page 3 Empty Re: Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue?

Message par Ours Brun Sam 23 Mar 2013 - 0:20

Bonsoir,
Je crois qu'avoir un signe de reconnaissance serait surement une terrible erreur.
Si l'on dit "Survivaliste" aux gens, les gens se font aussitôt une image qui ne reflète pas du tout ce que ce mot veut réellement dire.
J'entends par là que certaines personnes vont aussitôt penser à :
- Ceux que l'on voit a la télé avec des chapeaux pointus en alu sur la tête.
- Ceux qui ont chez eux une réserve de bouffe pour les 5 ans à venir.
- Ceux qui ont des armes lourdes et qui se barricade comme des sauvages dans leur maison.
- Ceux qui ne vivent pas autrement que par la chasse en posant des pièges partout dans la forêt.
- Ceux qui pensent que la fin du monde est peut être pour demain.
Etc...
C'est je crois d'ailleurs un gros problème, parce que les gens bafouent ce mot sans savoir la définition et colportent cette connerie partout.
Ce n'est pas le cas de tout l'monde heureusement, mais en tout cas, une bonne partie.

Avec tous les propos qu'il peut y avoir, si l'on devait avoir un signe de reconnaissance tel qu'un fil jaune au poignet ou l’écusson d'une fourmi sur notre manteau ou sur le portefeuille... On serait vite jugé comme une sorte de secte.
Ce n'est bien entendu pas du tout le cas, mais les gens vivent tellement dans leur petit monde à eux avec l'idée que la technologie moderne résout tous les problèmes, qu'ils n'en ont pas pour longtemps à te désigner comme un mec bizarre et hors circuit. zinzin

Déjà que quand l'on se pointent dans un magasin avec un pantalon treillis, une veste kaki et les cheveux longs, on nous appelle Davy Crockett, alors je t'explique pas le bordel si en plus de ça les gens nous dévisagent en tant que survivaliste ! Laughing
Ce n'est pas une honte d’être survivaliste ! Bien au contraire ! Mais le problème reste l'image que les gens se font du survivalisme.

De plus, avoir un signe de reconnaissance deviendrait vite un grand n'importe quoi pour la simple raison que j'imagine bien certaines personnes acheter deux paquets de nouilles et un paquet de riz et s'identifier tout de suite comme survivaliste. Et hop un fil jaune autour du poignet ! cheers

Je pense que le survivaliste ne doit pas se ficher lui-même comme une sorte de clan ou quelque chose dans le genre.
Je pense que le mot "survivaliste" doit avant tout être considéré comme quelque chose de tout à fait normal tel que le mot végétarien ou quelque chose dans le genre...

Enfin, ce n'est que mon point de vue ! clind'oeil
Ours Brun
Ours Brun
Membre

Masculin Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue? - Page 3 Empty Re: Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue?

Message par dje76 Sam 23 Mar 2013 - 7:29

Salutations,

pour info, je suis la personne que Leaphar a rencontré dans un bar par hasard. Je me trouvais à plus de 200 bornes de chez moi et c'était une soirée très festive (enfin j'me comprends).

Il est vrai que le sujet survie n'a pas été abordé dans le groupe mais il y a eu des échanges sur nos vies persos.

Et Leaphar, très perspicace, me demande au bout de quelques heures si je fréquente des forums sur le web. Affirmatif! Et là, le MOT est prononcé: "olduvai".

Et bien, parano ou psycho, la première chose qui me soit venue à l'esprit c'est "Oh putain, je suis repéré... Qu'est ce que j'ai dit ou fait qui l'a mis sur ma piste?"

Je n'ai rien contre les rencontres, au contraire, mais perso, je veux qu'elles soient décidées, réfléchies et pas Aléatoires.

Avec Leaphar, j'ai eu de la chance, il rentre bien dans mes critères et le courant semble bien passer. Mais imaginez vous êtes identifié par un mec complètement à l'ouest (style rencontre dans "La guerre des mondes"), tu lui laisses une chance car même forum, mêmes idées. Mais au final, c'est quoi son but? Quelles sont ses intentions?

Alors me faire accoster dans la rue parce que j'ai un signe distinctif, voire juste me faire repérer (et pourquoi pas suivre... mode méga-parano ON), euh, non merci très peu pour moi.

Le hasard est souvent constructif et pas anodin, je suis au final ravi de ma rencontre, dommage pour la distance...

________________________________________________________
"L'infini, c'est long, surtout vers la fin"
dje76
dje76
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 159
Age : 47
Localisation : normandie
Emploi : militaire
Loisirs : informatique, volley ball, recherche de l'autarcie et mise en place d'une base de repli familiale voire communautaire, réflexion sur le fonctionnement de la société et projections à plus ou moins long terme.
Date d'inscription : 01/05/2010

http://encorenvie.superforum.fr/forum

Revenir en haut Aller en bas

Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue? - Page 3 Empty Re: Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue?

Message par KrAvEn Sam 23 Mar 2013 - 10:20

Salut !
Ours Brun a écrit:Si l'on dit "Survivaliste" aux gens, les gens se font aussitôt une image qui ne reflète pas du tout ce que ce mot veut réellement dire.
J'entends par là que certaines personnes vont aussitôt penser à :
- Ceux que l'on voit a la télé avec des chapeaux pointus en alu sur la tête.
- Ceux qui ont chez eux une réserve de bouffe pour les 5 ans à venir.
- Ceux qui ont des armes lourdes et qui se barricade comme des sauvages dans leur maison.
- Ceux qui ne vivent pas autrement que par la chasse en posant des pièges partout dans la forêt.
- Ceux qui pensent que la fin du monde est peut être pour demain.
Etc...
En effet, survivaliste n'est pas synonyme d'adeptes de la fin du monde, de grosbills sur-armés, etc ; toutefois il y a nombre de ces personnalités là au sein du courant survivaliste. Mormons, suprémacistes, partisans de la thèse du complot/false flag ou du NOM, etc, se préparant à survivre dans un monde en passe de leur devenir hostile - pour cause eschatologique, de guerre raciale, de false flag, de NOM, etc - sont nombreux dans ce courant et peuvent tout autant que d'autres se revendiquer du survivalisme. Eux aussi sont survivalistes.
Le survivalisme est fréquemment amalgamé à ces personnalités et groupes là du simple fait qu'ils en constituent la partie émergée et médiatique, pour ne pas dire "photogénique".
Ces personnalités et groupes ne représentent pas toute l'hétérogénéité du courant survivaliste - hétérogénéité dont les médias et l'opinion ne comprennent manifestement pas l'étendue - toutefois ils représentent assurément une part réelle de la mosaïque survivaliste et, à ce titre, sont facilement assimilables à l'ensemble du courant.
A la base le problème, AMHA, vient bien de cette grande hétérogénéité et de ce manque de consensus large ; s'il existait une meilleure définition de ce qu'est le survivalisme et si les partisans le l'apocalypse biblique, les suprémacistes, etc, étaient exclus de ce courant, le problème serait moindre.
Le premier responsable de la mauvaise presse du survivalisme c'est, AMHA, sa base borderline (mormons, suprémacistes, etc) et une partie de sa base théoricienne (écrivains, blogueurs, etc).
Sans oublier, encore une fois, que le terme survivalisme a été inventé par un proche des milieux néo-nazis. Ce qui peut éventuellement poser problème quand on se revendique de cette étiquette.
Ours Brun a écrit:C'est je crois d'ailleurs un gros problème, parce que les gens bafouent ce mot sans savoir la définition et colportent cette connerie partout.
Comme dit plus haut : il existerait une meilleure définition, des gardes fous, plus de consensus et un terme particulier qui permettrait de se détacher des cas borderline, AMHA le problème serait moins gros. clind'oeil Les termes néo survivaliste et preppers ne se sont pas imposés sans raison. clind'oeil Bien que l'on commence à voir certains comportement "borderline" dans ces derniers (prepper de l'apocalypse de 2012, etc).
Ours Brun a écrit:Ce n'est pas une honte d’être survivaliste ! Bien au contraire ! Mais le problème reste l'image que les gens se font du survivalisme.
Oui et le problème c'est aussi l'image que nombre de survivalistes (mormons, suprémacistes, survivalistes de 2012, etc) donnent de ce courant. désolé Ce fait est trop souvent négligé par certains survivalistes, parfois un peu trop sur la défensive, AMHA.
Ours Brun a écrit:j'imagine bien certaines personnes acheter deux paquets de nouilles et un paquet de riz et s'identifier tout de suite comme survivaliste. Et hop un fil jaune autour du poignet ! cheers
Lol ! Oui, mais d'un autre côté on retrouve ce type de profil dans nombre de courants (écolo, survival, etc). On retrouve aussi des survivalistes qui jugent ceux qui ne se préparent pas en adoptant un processus de vie, qui engloberait tous les aspects de la vie, comme étant de faux survivalistes. Laughing Certains se pensent même plus royalistes que le roi. Laughing
dje76 a écrit:imaginez vous êtes identifié par un mec complètement à l'ouest (style rencontre dans "La guerre des mondes"), tu lui laisses une chance car même forum, mêmes idées. Mais au final, c'est quoi son but? Quelles sont ses intentions?
Il n'y a pas de rencontres sans risques et vivre c'est aussi savoir prendre des risques (calculés) ; mais tafdak avec toi. clind'oeil

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Mon scénario - Echoes
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 13549
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue? - Page 3 Empty Re: Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue?

Message par Catharing Sam 23 Mar 2013 - 14:21

Salut dje76,
dje76 a écrit:Il est vrai que le sujet survie n'a pas été abordé dans le groupe mais il y a eu des échanges sur nos vies persos.
Avant de te "dévoiler" tu as quand même eu le temps de cerner un peu ton interlocuteur Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue? - Page 3 310536


Mais imaginez vous êtes identifié par un mec complètement à l'ouest (style rencontre dans "La guerre des mondes"), tu lui laisses une chance car même forum, mêmes idées.
Là en l'occurrence c'est ton choix mais le fait de fréquenter le même forum ne sous entend pas forcement que vous partagiez les mêmes idées..loin de là..surtout sur oldu qui est un forum généraliste. Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue? - Page 3 310536

[mode humour] Perso,je préférerai demander son pseudo à mon interlocuteur et ensuite je réagirai en conséquence.. Very Happy
Catharing
Catharing
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Autre / Ne pas divulguer Nombre de messages : 9521
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue? - Page 3 Empty Re: Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue?

Message par leaphar Sam 23 Mar 2013 - 15:28

Etant l interlocuteur en question Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue? - Page 3 310536, je ne connais pas le film en question " la guerre des mondes" donc je ne comprends pas l histoire du personnage qui est a l ouest? mais low profil certainement ( je parie un diner à la personne qui me démasque ), je partage mes idées avec les personnes physiques qui peuvent les comprendres, on les comptes sur les doigts d une seul main, on a eu le temps de communiquer ensemble ainsi qu'avec des connaissances et amis commun et on a la même ambition le bien être de nos familles respective en k2kk
Catharing[mode humour] Perso,je préférerai demander son pseudo à mon interlocuteur et ensuite je réagirai en conséquence.. Very Happy
avec mes 35 message en an un et demi donc celui là je ne suis pas en grand contributeur, je pense que mon pseudo n aurait pas apporter grand chose

Leaphar Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue? - Page 3 64987au plaisir de faire peut être votre connaissance en irl peut etre


Dernière édition par leaphar le Sam 23 Mar 2013 - 15:36, édité 1 fois

________________________________________________________
"L'homme sage ne juge pas une personne sur ses paroles: dans un milieu érudit, il peut avoir affaire à des manières brillantes; dans un milieu inculte, il peut assister à un discours brillant. "
leaphar
leaphar
Membre

Masculin Nombre de messages : 76
Localisation : Normandie
Emploi : on est complet
Date d'inscription : 25/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue? - Page 3 Empty Re: Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue?

Message par Ours Brun Sam 23 Mar 2013 - 15:34

Salut KrAvEuNn,

En effet oui, mais essayer de faire comprendre aux gens qu'il y a survivalistes et survivalistes, ça parait compliquer.
Il faut dire effectivement que rien n'est pour les mettre sur la voix non plus... Tape "Survivalisme" sur Wikipédia. Rien que le premier paragraphe ce n'est pas très explicite comme ensemble.

Après il y a aussi le coté pratique sans parler forcément de survie...
C'est fou, mais aujourd'hui (en tout cas dans mon coin) si tu dors au bord de l'eau dans une tente, tu passes pour un sdf.
Si tu pêches et que tu fais un feu pour manger un morceau tranquillement avec la Nature, on te dit qu'il faut arrêter de regarder les émissions de Bear Grylls. Rolling Eyes

Les gens ne cherchent pas non plus à en savoir plus. Ça les fait juste rire et il s'en contente, c'est dommage je trouve.
Bon perso, je m'en fous un peu ! Je ne me cache pas et après tout, les gens pensent ce qu'ils veulent, c'est pas mon souci ! mm

Après, pour ce que je disais au dessus, certaines personnes on tendance à s'improviser sur un mouvement qu'il ne comprenne pas forcément.
Ici je disais...

Ours Brun a écrit:j'imagine bien certaines personnes acheter deux paquets de nouilles et un paquet de riz et s'identifier tout de suite comme survivaliste. Et hop un fil jaune autour du poignet ! cheers

... dans le sens qu'un signe de reconnaissance sur soi peut être adopté par certaine personne qui sur le coup vont ce dire survivaliste avec un bout de ficelle au poignet juste parce que ça fait chouette et qui finalement sera adopté par d'autres, ignorant le pourquoi tout comme le fameux morceau de laine rouge au poignet droit ! Tout l'monde là, mais personne ne sait pourquoi.
Un peu comme certain petit jeune de banlieue qui vont marcher avec une seule manche de pantalon relever jusqu'au genou.
Si tu lui demandes pourquoi il fait ça, il va te répondre "parce que ça fait style et que c'est grave trop la mode !" star
Finalement la plupart ne savent pas du tout que c'est un moyen de faire hommage aux esclaves africains qui ont été amener au Antilles à qui l'on a relevé une jambe de pantalon pour accrocher un boulet.

Bref, je m'écarte du sujet... silent
Ours Brun
Ours Brun
Membre

Masculin Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue? - Page 3 Empty Re: Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue?

Message par KrAvEn Sam 23 Mar 2013 - 19:03

Ours Brun a écrit:En effet oui, mais essayer de faire comprendre aux gens qu'il y a survivalistes et survivalistes, ça parait compliquer.
Assez oui, voir mission impossible au vu de l'hétérogénéité du courant. Enfin, c'est mon sentiment. clind'oeil
Ours Brun a écrit:Tape "Survivalisme" sur Wikipédia. Rien que le premier paragraphe ce n'est pas très explicite comme ensemble.
Yep ! Je ne sais pas qui a édité cette page wikipédia mais non seulement elle diffère en bien des points de la référence anglophone (plus claire et mieux référencée), mais elle compile les erreurs (origine du survivalisme vu dans l'hébertisme, oubli de la période fondatrice de la guerre froide, etc).
Ours Brun a écrit:Après il y a aussi le coté pratique sans parler forcément de survie...
AMHA c'est une erreur du survivalisme que de se définir trop souvent et généralement à travers la seule option survie ; tous les risques ne sont pas mortels et n'impliquent pas forcément notre survie. Faire face à la crise économique, par exemple, n'a pas pour seul et premier enjeu notre survie, mais notre qualité de vie, notre confort minimum, notre équilibre psy, notre statut au sein de la société, nos équilibres politiques, sociaux et économiques, etc.
Ours Brun a écrit:Les gens ne cherchent pas non plus à en savoir plus.
Nous en sommes tous un peu là, non ? C'est-à-dire de ne pas nous sentir concernés par des tas de choses, mouvements, opinions, etc. Question de priorités, de sensibilité, de parcourt de vie, etc. clind'oeil
Sinon, en ce qui concerne les camping, etc, nous sommes plus dans le survival que dans le survivalisme, non ? clind'oeil
Ours Brun a écrit:certaines personnes on tendance à s'improviser sur un mouvement qu'il ne comprenne pas forcément.
Yep ! Mais d'un autre côté, nous européens, appréhendons nous de manière pleine et entière toutes les dimensions - culturelles, sociétales, etc - du survivalisme historique (étasunien) ? Pas sûr, tant le tissu culturel et sociétal US a imprégné une partie du courant survivaliste US historique. Voir par exemple le 2ème amendement et la légitime constitution des milices ou le droit à s'armer fondé sur la base historique des minutemen et autres miliciens, ou bien la constitution en communautés (survivalistes ou autres) héritée de l'organisation communautaire des pionniers, etc.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Mon scénario - Echoes
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 13549
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue? - Page 3 Empty Re: Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue?

Message par agralil Dim 24 Mar 2013 - 10:16

en fait, la plupart des gens que je lis sur ce forum ne sont pas survivalistes au sens étasunien

pour la plupart, on ne cherche qu'à augmenter notre autonomie, et conserver un maximum de confort en cas de crise impliquant des pénuries

diminuer aussi nos dépendances au jour le jour, ce qui n'est pas révolutionnaire imo

à la base, le mot survivaliste renvoie au concept de catastrophe, qui doit arriver (qui doit, pas qui risque) et contre laquelle il faut se préparer

même sans croire à une catastrophe majeure et généralisée, ce qui permet d'y résister, permet aussi d'augmenter son autonomie dans la vie de tous les jours -et donc augmenter son niveau de vie au final-

je ne suis pas survivaliste, dans le sens que je ne crois pas que le monde risque de s’effondrer du jour au lendemain sans prévenir

mais, les outils (savoir faire) utiles aux survivalistes "stressés" sont, pour certains, voir beaucoup, les mêmes qui permettent à un simple citoyen de diminuer ses dépendances

je ne suis pas sur que ça soit très clair Neutral


d'ailleurs, à la base, je n'aime pas le mot survie, la survie, j'y ai gouté un peu, ça pue, personne ne veux passer par là

je préfère qu'on parle de résilience, ou d'autonomie, ou de préparation aux accidents courants de la vie (si le monde disparait dans un flash cette nuit, promis, je disparaitrai avec lui)
agralil
agralil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 732
Age : 50
Localisation : yvelines
Emploi : employé libre service
Loisirs : rares
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue? - Page 3 Empty Re: Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue?

Message par Ours Brun Dim 24 Mar 2013 - 17:56

KrAvEuNn a écrit:Nous en sommes tous un peu là, non ? C'est-à-dire de ne pas nous sentir concernés par des tas de choses, mouvements, opinions, etc. Question de priorités, de sensibilité, de parcourt de vie, etc. clind'oeil

Effectivement c'est vrai oui ! Mais entre nous, quand je ne comprends pas un mouvement et que je ne cherche pas à en savoir plus parce que cela ne m’intéresse pas, je ne crache pas sur ceux qui suivent le fil de ce mouvement comme d'autres !
Par exemple, je ne vais pas rire d'une famille qui consacre une pièce de leur appart pour y stocker 6 mois de bouffe !
Dans la période ou il y a eu cette fameuse histoire de fin du monde pour le 21 Décembre 2012, beaucoup de personnes ont cru a ça ! D'autres en revanche étaient pliés de rire tout en étant insultant devant leur écran de télé envers des gars qui crée des chambres souterraines pour s'y cacher et y stocker de la nourriture, des armes, etc... nan
Une bonne partie du monde a rigolé d'eux ! Mais n’empêche que le jour ou les Météorite sont tombé en Russie, j'en ai vu plus d'un commencer à flipper ! mrsgreen
Bref, après avoir subi les rires des autres, ce sont quand même les seuls aujourd'hui à avoir une belle réserve de bouffe pendant que les autres raclent leurs fonds de poche pour trouver de quoi s'acheter un pain. Twisted Evil

Perso comme beaucoup je n'ai pas cru a cette fin du monde et je pense que notre belle planète bleue a encore de beaux jours devant elle pour les mêmes raisons que Agrilil qui dit :

agralil a écrit:je ne suis pas survivaliste, dans le sens que je ne crois pas que le monde risque de s’effondrer du jour au lendemain sans prévenir
Very Happy
...

agralil a écrit:d'ailleurs, à la base, je n'aime pas le mot survie, la survie, j'y ai gouté un peu, ça pue, personne ne veux passer par là

J'en suis aussi. Un sujet que j'aborde généralement que très peu voir jamais IRL... Quand il n'y a plus aucune issu, que tes amis ne sont soudainement plus tes amis et que tu dois te démerder tout seul pour ne pas finir assis sur un carton en pleine rue avec la main tendue vers les passants, bah c'est très dur. Je ne souhaite a personne de vivre ce genre de survie. pale
À l'époque, internet n’était pas aussi accessible comme aujourd'hui, donc pour le coté technique et savoir faire, il fallait plutôt improviser directement sur le champ... C'est pour ça qu'aujourd'hui j'aime remercier les gens qui ont du savoir faire dans cette matière et qui en font profiter ceux qui aimeraient apprendre via des sites ou des forums comme celui-ci ! Ça leur permet de connaitre plus ou moins les bases du savoir faire et de pouvoir être plus ou moins apte en cas de pépins. pouce
Ours Brun
Ours Brun
Membre

Masculin Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue? - Page 3 Empty Re: Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue?

Message par KrAvEn Dim 24 Mar 2013 - 18:34

Salut !
agralil a écrit:en fait, la plupart des gens que je lis sur ce forum ne sont pas survivalistes au sens étasunien
En fait il y a sur ce forum une grande diversité de parcours, de préparations, etc ; toutefois notre charte - et les lois et la culture française, belge, etc - limite très probablement l'expression de points de vue et d'approches que l'on retrouve assez facilement aux USA, par exemple (thèses eschatologiques, organisations miliciennes, etc).
Ours Brun a écrit:Une bonne partie du monde a rigolé d'eux ! Mais n°empêche que le jour ou les Météorite sont tombé en Russie, j'en ai vu plus d'un commencer à flipper ! mrsgreen
Bref, après avoir subi les rires des autres, ce sont quand même les seuls aujourd'hui à avoir une belle réserve de bouffe pendant que les autres raclent leurs fonds de poche pour trouver de quoi s'acheter un pain.
Yep ! Mais ce qui peut faire éventuellement moins rire c'est le fric dépensé parfois en pure perte, pour des catastrophes qui n'arriveront peut être jamais ; le gaspillage de denrée périssables, parfois enterrées et puis déterrées et bouffées par des nuisibles ; la peur panique de risques fantasmés (2012) ; le grosbillisme qui vide les comptes en banque ; les gourous ; etc. clind'oeil
Sans forcément rire de ces survivalistes il faut bien avouer que certains comportements peuvent interpeller.
Sinon c'est vrai que ce moquer c'est violent comme réaction, voir hautain ; mais la nature humaine est ainsi faite et vouloir la forcer c'est aussi, parfois, lui faire violence et injustice. mm Dans l'absolu mieux vaut ne pas être trop sensible. mrsgreen

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Mon scénario - Echoes
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 13549
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue? - Page 3 Empty Re: Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue?

Message par Catharing Dim 24 Mar 2013 - 18:40

Ours Brun a écrit:
KrAvEuNn a écrit:Nous en sommes tous un peu là, non ? C'est-à-dire de ne pas nous sentir concernés par des tas de choses, mouvements, opinions, etc. Question de priorités, de sensibilité, de parcourt de vie, etc. clind'oeil

...., je ne crache pas sur ceux qui suivent le fil de ce mouvement comme d'autres !


Salut l'Ours,

Tu sais comme moi que cette réaction "humaine" est souvent due à l'ignorance ou la peur (même genre de réaction quand tu es à la rue ou que tu te trimballes en caravane).
Dés que tu sors du moule,dés que tes codes sont différents de ceux de la majorité tu t'exposes .
Quand tu le fais sciemment tu connais les conséquences et tu y es plus ou moins préparé ,la situation est tout autre quand cela te tombe dessus (suite à des problèmes perso ou autres ) et que par la force des choses tu dois faire face...







________________________________________________________
"Le problème avec ce monde est que les personnes intelligentes sont pleines de doutes tandis que les personnes stupides sont pleines de confiance."
"Quand on se fait vieux, on se réveille chaque matin avec l'impression que le chauffage ne marche pas."
C'est ça le problème avec la gnôle, songeai-je en me servant un verre. S'il se passe un truc moche, on boit pour essayer d'oublier; s'il se passe un truc chouette, on boit pour le fêter, et s'il ne se passe rien, on boit pour qu'il se passe quelque chose.
Catharing
Catharing
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Autre / Ne pas divulguer Nombre de messages : 9521
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue? - Page 3 Empty Re: Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue?

Message par Ours Brun Dim 24 Mar 2013 - 22:10

KrAvEuNn a écrit:Yep ! Mais ce qui peut faire éventuellement moins rire c'est le fric dépensé parfois en pure perte, pour des catastrophes qui n'arriveront peut être jamais ; le gaspillage de denrée périssables, parfois enterrées et puis déterrées et bouffées par des nuisibles ; la peur panique de risques fantasmés (2012) ; le grosbillisme qui vide les comptes en banque ; les gourous ; etc. clind'oeil
Sans forcément rire de ces survivalistes il faut bien avouer que certains comportements peuvent interpeller.
Sinon c'est vrai que ce moquer c'est violent comme réaction, voir hautain ; mais la nature humaine est ainsi faite et vouloir la forcer c'est aussi, parfois, lui faire violence et injustice. mm Dans l'absolu mieux vaut ne pas être trop sensible. mrsgreen

Entièrement d'accord avec toi Kraveunn ! clind'oeil D'ailleurs ce sujet fait justement partie d'une des questions que je vais prochainement poser sur ce forum...
Apres c'est clair que certains vont très loin dans leur mode de survie, ça paraît fou de voir des gars s'armer jusqu'aux dents, je ne dis pas le contraire ! Comme tu le disais plus haut, cela fait partie des nombreuse "différence" du survivalisme plus particulièrement au USA (j'avoue) ! clind'oeil
Et finalement on finir par revenir sur ce que l'on disait plus haut, suite a ces image là, les gens ne font pas la différence entre un gars qui va faire une réserve de bouffe pour 3 ans fixés sur une fin du monde ou je ne sais quoi d'autre.., et un autre gars qui comme moi va faire un petit stock de bouffe pour 2 semaines ou plus avec une raison aussi simple que les mois sont de plus en plus longs. Smile

Catharing a écrit:Salut l'Ours,

Tu sais comme moi que cette réaction "humaine" est souvent due à l'ignorance ou la peur (même genre de réaction quand tu es à la rue ou que tu te trimballes en caravane).
Dés que tu sors du moule,dés que tes codes sont différents de ceux de la majorité tu t'exposes .
Quand tu le fais sciemment tu connais les conséquences et tu y es plus ou moins préparé ,la situation est tout autre quand cela te tombe dessus (suite à des problèmes perso ou autres ) et que par la force des choses tu dois faire face...

Salut Catharing,
Serait-ce une manière plus polie pour dire que les gens sont c*n et que quoi que l'on fasse, rien n'y changera ? mrsgreen
Ours Brun
Ours Brun
Membre

Masculin Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue? - Page 3 Empty Re: Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue?

Message par Catalina Dim 24 Mar 2013 - 22:55

Serait-ce une manière plus polie pour dire que les gens sont c*n et que quoi que l'on fasse, rien n'y changera ?
Les gens ne sont pas "cons", ils sont juste humains ... avec les bons et mauvais côtés.

________________________________________________________
Mieux vaut être jugé par 9 que porté par 6...
Catalina
Catalina
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 790
Date d'inscription : 23/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue? - Page 3 Empty Re: Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue?

Message par Da Lun 25 Mar 2013 - 10:27

ça paraît fou de voir des gars s'armer jusqu'aux dents

Il faudrait arrêter de vouloir juger les autres selon nos critères Européens. Et encore, quand je dis "européen", je connais plus d'un tireur sportif français ou belge possédant ce qui serait qualifié de "véritable arsenal" par n'importe quel journaliste subventionné.

N'oublions pas qu'une bonne partie de l'image que nous avons des survivalistes US nous vient des médias... Les mêmes médias sensationnalistes que nous critiquons en Europe pour leur manque d'étique.

Quand on prend le temps de lire les blogs et sites US, on se rend compte que oui, l'armement fait partie des "préparations", mais que c'est loin d'être l'essentiel. La majorité des preppers US sont comme nous: des gens plus ou moins normaux qui tentent d'acquérir une indépendance toute relative en fonction de leur perception de leur environnement.
Da
Da
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 3027
Localisation : BZH - 56
Emploi : Artisan en informatique et ferronerie
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue? - Page 3 Empty Re: Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue?

Message par Barnabé Lun 25 Mar 2013 - 11:34

Da a écrit:
Quand on prend le temps de lire les blogs et sites US, on se rend compte que oui, l'armement fait partie des "préparations", mais que c'est loin d'être l'essentiel.

Même les blogs et les forums donnent une image déformée ! Par définition, les bloggeurs et les foreumeurs ne représentent que la frange la plus passionnée-motivée d'un domaine d'intérêt.

Par exemple, il y a quelques années, je suivais un forum de homecinema. Quand on le lisait, on avait l'impression que les Français s'équipaient tous d'un homecinema aux petits oignons, avec une partie audio à plus de 2000 € et un videoprojecteur de ouf, dans un salon pensé pour être compatible avec le homecinema, ou même dans une pièce dédiée. Mais en fait, ce forum ne représentait que les 0,1 % de plus passionnés. Pendant ce temps-là, D*rty vendait des "homecinema" à 400 €, avec un combiné lecteur DVD-ampli poussif, et comme enceintes des petites boiboites argentées, qui ne seront de toute façon jamais disposées correctement dans la pièce parce que madame ne veut pas "des fils partout".

Bon, c'est pas forcément comparable, mais c'est pour dire que toute exposition médiatique, même par internet/blog, ne sélectionne qu'une partie de la vérité.
Barnabé
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5313
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue? - Page 3 Empty Re: Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue?

Message par KrAvEn Lun 25 Mar 2013 - 12:00

Salut !

Bonne remarque de la part de Barnabé. clind'oeil
Da a écrit:N'oublions pas qu'une bonne partie de l'image que nous avons des survivalistes US nous vient des médias... Les mêmes médias sensationnalistes que nous critiquons en Europe pour leur manque d'étique.
Yep ! Médias souvent à l'affût des couvertures qui font peur vendre. mrsgreen
Toutefois on retrouve quand même une minorité d'articles assez objectifs, comme par exemple dans le dossier spécial de "science et vie" consacré à "la fin du monde" - oui, je sais... mrsgreen - avec un doc de 6 pages sur les survivalistes français Emmanuel et Sandrine de "terre des survivalistes". On a pu voir aussi à la télé, noyé au milieu de quelques "allumés", le couple de preppers Dennis et Danielle McClung - Phoenix - Arizona. clind'oeil
Mais il est vrai que les médias - constituant de moins en moins un contre pouvoir et imposant de plus en plus une forme de compétition morale (politiquement correct, relativisme, etc) - n'ont plus la côte et générèrent la méfiance, si ce n'est de la défiance. mrsgreen
N'oublions pas et ceci quoi qu'il en soit, que les courants néo-survivalistes, preppers ou retraiters, sont un symptôme (rejet) de ce qu'il se passe en dehors et dans le courant survivaliste (comportements borderlines, image du courant vu de l'extérieur, etc). clind'oeil

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Mon scénario - Echoes
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 13549
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue? - Page 3 Empty Re: Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue?

Message par Barnabé Lun 25 Mar 2013 - 12:11

KrAvEuNn a écrit:
Toutefois on retrouve quand même une minorité d'articles assez objectifs, comme par exemple dans le dossier spécial de "science et vie" consacré à "la fin du monde" - oui, je sais... mrsgreen - avec un doc de 6 pages sur les survivalistes français Emmanuel et Sandrine de "terre des survivalistes". On a pu voir aussi à la télé, noyé au milieu de quelques "allumés", le couple de preppers Dennis et Danielle McClung - Phoenix - Arizona.

Ces deux couples ont quelque chose à vendre, n'est-ce pas ? Ca aussi, c'est une déformation courante des médias : faire passer pour de simples "passionnés" des gens qui font du business. Comme ils vendent ce qu'ils montrent (soit le matos, soit des stages, soit les deux), ils sont en fait dans un espace de démonstration publicitaire, ils montrent leur "vitrine". Donc, ils montrent un niveau d'équipement, d'implication etc. qui, par nature, est celui d'un pro qui cherche à montrer une préparation "optimum", pas d'un quidam.

Quand tu dis que l'article est "objectif", je suppose que tu veux dire qu'il ne cherche pas à "démonter" les personnes qu'il présente. Pour autant, il est loin d'être objectif à cause de ce biais.

Bon, si l'article (ou le reportage) mentionne cette activité commerciale, on évite la tromperie, mais il n'en reste pas moins que ce qui est présenté est une préparation "vitrine" d'un pro ; pas celle d'un quidam.

Pour reprendre ma métaphore : la revue "Home Cinema" va faire un reportage chez Bernard Lapigne, présenté comme un "passionné". Bernard Lapigne montre un homecinema tip-top, vraiment super, le genre de truc qui fait baver. Problème déontologique : Bernard Lapigne a une boutique de homecinema, et il fait des installations personnalisées. La revue a juste "omis" de le mentionner.

D'ailleurs, sur les forums, un pro qui se fait passer pour un particulier, dans le but de faire de la pub pour son secteur en général ou pour ses produits en particulier, c'est très très mal vu, et quand il est démasqué il est souvent banni comme "spammeur".

Bizarre qu'on semble pardonner plus facilement aux médias cette "arnaque", qui est pourtant sanctionnée si durement sur les forums.
Barnabé
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5313
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue? - Page 3 Empty Re: Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue?

Message par KrAvEn Lun 25 Mar 2013 - 12:22

Tafdak avec toi Barnabé et sur le fait qu'ils sont très probablement là pour se faire de la pub et c'est ce que je leur reproche depuis le début (tu le sais mrsgreen).
C'est AMHA le jeu gagnant-gagnant proposé par les médias. "Tu passes sur ma chaîne de télé, je fais de l'audimat et je vend par l'occasion des espaces publicitaires et toi tu te fais ta pub et par l'occasion tu rentabilise tes boutiques de vente en ligne !"
D'un autre côté quel serait, sinon, la motivation de ces gens pour passer à la TV ? Outre l'ego, voir l'envie de partager leurs passions et intérêts ?
Combien de fois avons nous refusé, ici, de donner suite aux nombreuses demandes venant de la part des médias pour la simple raison que nous ne nous sentions ni concernés ni intéressés ? Nous aurions eut quelque chose à vendre il se put que nous aurions succombés à la tentation. Non ? mrsgreen
Sinon je ne parlais que de l'objectivité des articles concernant l'approche survivaliste et non du non désintéressement des parties en présence. mrsgreen Sinon nous sommes d'accord. clind'oeil

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Mon scénario - Echoes
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 13549
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue? - Page 3 Empty Re: Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue?

Message par Mike Steiner Ven 5 Juil 2013 - 8:21

Les hasards de la vie... Je viens de rencontrer dje76 hier soir, lors d'un repas de fin d'année scolaire... On s'est mis à discuter et on s'est "reconnu"... Comme quoi le monde est tout petit...

Dje76, si tu me lis, ravi d'avoir fait ta connaissance.

________________________________________________________
Tant qu'une roue restera, la charrette roulera (François Athanase Charette de la Contrie, général vendéen).
Mike Steiner
Mike Steiner
Animateur

Masculin Nombre de messages : 441
Age : 63
Localisation : Bocage normand
Emploi : Enseignant-chercheur
Loisirs : Randonnées, vélo, lecture et écriture
Date d'inscription : 06/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue? - Page 3 Empty Re: Comment reconnaître un "survivaliste" dans la rue?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum