Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PRIX DU PÉTROLE

Page 9 sur 15 Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 15  Suivant

Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 9 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Bouh-riko le Mar 20 Mai 2008 - 22:13

Sempervirens a écrit:Allez faire un tour ICI, vous allez voir ce que spéculation veut dire!!!!

Sempervirens, pourrais tu expliquer un peut, par ce que personnellement, je comprend pas. Neutral

Bouh-riko
Membre

Masculin Nombre de messages : 126
Age : 33
Date d'inscription : 03/04/2008
Points : 24
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 9 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Invité le Mar 20 Mai 2008 - 22:29

Oui, c'est les contracts à long terme.
Les traders spéculent sur plusieurs années.

A Lire:

Dépéche AFP:
Autre caractéristique de ce dernier mouvement: il touche les prix à long terme du pétrole, les opérateurs tablant sur un pétrole très cher pour longtemps.
Le pessimisme est alimenté par le spectre d'un épuisement plus rapide des réserves pétrolières, qui se profile en toile de fond.
"Nous considérons ce phénomène (la montée des prix) comme un tribut aux discussions à nouveau en cours sur la théorie du +pic pétrolier+", expliquait ainsi Barbara Lambrecht, de la Commerzbank.
"Les achats liés à cela se situent surtout sur les contrats les plus éloignés, sur la croyance que de véritables pénuries physiques pourraient se produire dans quelques années", précisait-elle.
Pour les scientifiques qui défendent la thèse du "pic pétrolier" mondial (notamment les membres de l'ASPO, Association for the Study of Peak Oil), la production mondiale de pétrole atteindra un pic - à une date qui fait débat - et connaîtra ensuite un inexorable déclin.
Prenant acte de l'explosion des prix, analystes et experts révisent leurs prévisions de prix, ce qui renforce encore le climat haussier du marché.

Aujourdhui....AFP

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 9 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par jeanfrancoism le Mer 21 Mai 2008 - 12:36

130


LONDRES (Reuters) - Le brut léger américain a franchi pour la première fois la barre des 130 dollars le baril. Le
marché pétrolier est poussé à la hausse par une faiblesse accrue du
dollar, qui s'ajoute aux tensions sur le marché du gazole et aux
craintes sur l'approvisionnement à plus long terme. Le contrat juillet sur le baril de WTI est monté jusqu'à 130,30 dollars. Le Brent a lui aussi battu de nouveaux records et est monté jusqu'à 129,70 dollars le baril.




jeanfrancoism
Membre

Masculin Nombre de messages : 74
Age : 39
Localisation : marseille
Date d'inscription : 12/01/2008
Points : 1
Réputation : 0

http://www.reopen911.info/

Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 9 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Invité le Mer 21 Mai 2008 - 17:37

Bon , il est heureux le gars qui à quelques Jerricans en STOCK...
Car là, ce n'est qu' erzats...de l'avenir.

Plusieurs stations-services d'hypermarchés à sec dans la région marseillaise


MARSEILLE - Plusieurs stations-service d'hypermarchés de la région marseillaise se sont retrouvées à sec mercredi en raison de l'afflux d'automobilistes inquiets du blocage des dépôts de carburants, a-t-on appris de sources concordantes.
Selon la préfecture des Bouches-du-Rhône, il s'agit exclusivement de stations-service de grandes surfaces approvisionnées par un des dépôts de la zone de l'étang de Berre (Bouches-du-Rhône), le dépôt de Fos (DPS). Ce dépôt est bloqué depuis mardi par des marins-pêcheurs qui protestent contre la flambée des prix du gazole.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 9 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Invité le Mer 21 Mai 2008 - 17:39

Le baril de pétrole a dépassé ce mercredi pour la première fois 130 dollars 132 dollars sur le marché new-yorkais, dopé notamment par une chute imprévue des réserves pétrolières américaines. Il a atteint 131 dollars à Londres.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 9 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Bouh-riko le Mer 21 Mai 2008 - 17:46

Sempervirens a écrit:... dopé notamment par une chute imprévue des réserves pétrolières américaines. ...

Comment des réserves peuvent elles chuter, si on ne les utilise pas ?

Bouh-riko
Membre

Masculin Nombre de messages : 126
Age : 33
Date d'inscription : 03/04/2008
Points : 24
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 9 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Invité le Mer 21 Mai 2008 - 17:48

Trés trés bonne question.... Very Happy

(une fois de plus)...lire le livre, La face caché du Pétrole..d'Eric Laurent...
Tu va comprendre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 9 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Invité le Mer 21 Mai 2008 - 21:03

Allez encore un petit effort!
Le pétrole dépasse les 133 dollars pour la première fois à New York


NEW YORK - Le baril de pétrole a dépassé pour la première fois le seuil symbolique des 133 dollars mercredi à New York,

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 9 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Invité le Mer 21 Mai 2008 - 21:24

Ca grimpe encore , trés proche de 134.
Fillon( notre Premier Ministre) vient de parlé du Peak Oil. sur les grands médias.
François Fillon a fortement suggéré mercredi soir sur France 2 aux routiers, qui menacent d'entreprendre des actions pour protester contre la hausse du prix du gazole, de "répercuter" cette augmentation sur leurs tarifs.
"Les routiers, ce que nous voulons qu'ils fassent, c'est qu'ils répercutent cette hausse sur leurs prix. Je ne dis pas que c'est facile parce qu'il y a la concurrence, mais enfin ils peuvent le faire plus facilement que les pêcheurs", a estimé le Premier ministre.

"Personne aujourd'hui n'est insensible à cette augmentation massive du pétrole" mais, a-t-il jugé, elle "n'est pas maîtrisable" car elle "est liée à la diminution des ressources" et "à la nécessité progressivement de changer de mode d'énergie".

Bonne vacances

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 9 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par ipphy le Mer 21 Mai 2008 - 21:49

Sempervirens a écrit:

"Personne aujourd'hui n'est insensible à cette augmentation massive du pétrole" mais, a-t-il jugé, elle "n'est pas maîtrisable" car elle "est liée à la diminution des ressources" et "à la nécessité progressivement de changer de mode d'énergie".

Bonne vacances

Ahhhhh ça fait du bien d'entendre ça!
J'espère que ça va faire bouger les choses (dans le bon sens :') ).
ipphy
ipphy
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 516
Localisation : Cyberespace
Date d'inscription : 02/12/2007
Points : 11
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 9 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Armageddon974 le Mer 21 Mai 2008 - 21:58

Tout à fait ipphy...
Enfin "ils" commencent à dire la vérité et/ou regarder la vérité en face...
Ces paroles ne resteront pas anodines dans les jours qui viennent... ça prépare, espérons-le, un changement de cap. Peut-être va-t-on même commencer à se poser des questions sur la nécessité de tout baser sur la croissance... ce serait une révolution. Attali va être déçu

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008
Points : 0
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 9 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par calogronan le Mer 21 Mai 2008 - 22:03

La,demain les bourses risquent de trinquer,on rentre dans une spirale inquiétante et il y a certainement une explication autre ou supplémentaire que le peak oil à cette hausse vertigineuse.

calogronan
Membre

Masculin Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 29/02/2008
Points : 0
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 9 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Invité le Mer 21 Mai 2008 - 22:13

134 dollars c'est encore trés sous-évalué...vis a vis d'une matiére qui va devenir de plus en plus rare...et dont tout le monde à besoin.

C'est cela qui est vertigineux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 9 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Armageddon974 le Mer 21 Mai 2008 - 22:16

Je vois pas d'autres explications...

Consommation toujours croissante...
Production de pétrole en déclin depuis deux ans, de 2 millions (sur 83) de barils par jour... (81 millions maintenant)...
Remplissange des réserve US (750 millions de barils)
et bien sur, spéculation acharnée des vautours... sur le cadavre du pétrole.

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008
Points : 0
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 9 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par calogronan le Mer 21 Mai 2008 - 22:23

Sempervirens a écrit:134 dollars c'est encore trés sous-évalué...vis a vis d'une matiére qui va devenir de plus en plus rare...et dont tout le monde à besoin.

C'est cela qui est vertigineux.

Je suis d'accord,mais les spéculateurs calculent à très court terme et
je pense qu'un événement proche leur fait espérer une plus value rapide et importante.C'est mon opinion,on verra bien...

calogronan
Membre

Masculin Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 29/02/2008
Points : 0
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 9 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Invité le Mer 21 Mai 2008 - 22:27

A trés court terme la spéculation.
NON
Absolument pas.
Il y a le marché à terme et le marché à long terme.
A cet heure on TRADE sur décembre 2016

Le baril de pétrole a dépassé mardi pour la première fois la barre des 130 dollars. La spéculation ne va t-elle pas trop loin?
Non, on peut même penser que le prix actuel est légèrement sous-évalué par rapport aux prix d’équilibre. En réalité, l’événement du jour, ce n’est pas la barre des 130 dollars qui est dépassée mais l’augmentation brutale des prix à long terme. Mardi, le pétrole vendu en décembre 2016 a clôturé à 138,38 dollars le baril, après une hausse de 8,40 dollars en une séance. La courbe des prix entre le court terme et le long terme s’est donc inversée. Cela signifie que sur le long terme le marché anticipe une hausse durable du pétrole. En somme, on peut résumer la situation actuelle à cette phrase: «C’est très cher mais cela pourrait être pire».
LIEN
Afp

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 9 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Le_Celte le Jeu 22 Mai 2008 - 13:30

Depuis hier, dans la ville voisine, interdiction d'acheter de l'essence en bidon, et la limite d'achat de carburant par carte bleue est passée de 98 € a 68 €...
Les restrictions commencent...discrètement... Twisted Evil

Comment utiliser une tronconneuse dans ces conditions? Simple : faire son plein et siphonner ce dont on a besoin dans son propre réservoir Embarassed

Le Celte
Le_Celte
Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007
Points : 718
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 9 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Bouh-riko le Jeu 22 Mai 2008 - 18:42

Question :
Le baril était à 20 $, tout les échelons de cette production arrivait à en vivre, maintenant qu'il est a 130$, sa fait 100$ en plus, pourtant il faut le même nombre de personne pour l'extraire, le transporter, le transformé,... donc le cout en main d'œuvre n'a pas changé.
Ou vont donc ses 100$ supplémentaire par baril ?

Bouh-riko
Membre

Masculin Nombre de messages : 126
Age : 33
Date d'inscription : 03/04/2008
Points : 24
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 9 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Invité le Jeu 22 Mai 2008 - 18:48

Et moins de 5$ avant 1973 c'est a dire avant le premier choc petrolier

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 9 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Invité le Jeu 22 Mai 2008 - 20:19

Messieurs,
Cela s'appelle la croissance, (Inflation des prix).
Ce qu'il faut intégrer, c'est le cout de la vie, augmentation du prix de revient des services et des produits.

Evidement, jamais les compagnies pétroliéres n'ont fait de tel bénéfices qu'a ce jour...ça c'est sur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 9 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Invité le Jeu 22 Mai 2008 - 20:29

Voila:
Le groupe pétrolier français a enregistré, sur le 3ème trimestre 2007, une hausse de 29% de son bénéfice net, part du groupe, à 3,121 milliards d'euros. Sur la même période, le résultat opérationnel net ajusté des éléments non récurrents affiche une baisse de 3% à 3 milliards d'euros, sur un chiffre d'affaires en hausse de 3% à 39,430 milliards d’euros. Au cours de ce trimestre, la production d'hydrocarbures de Total a augmenté de 3% pour atteindre 2,3552 millions de barils équivalent pétrole par jour. Le groupe confirme son objectif de faire progresser sa production d'hydrocarbures de 4% en moyenne par an entre 2006 et 2010.

Christophe de Margerie, PDG de Total a déclaré: "Depuis le début du quatrième trimestre 2007, les prix du brut atteignent encore des niveaux record, notamment en raison des tensions persistantes sur l'approvisionnement des marchés. Les marges de raffinage se situent aux alentours du niveau moyen observé au troisième trimestre 2007 et continuent à présenter une composante conversion robuste".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 9 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par SavageBeast le Jeu 22 Mai 2008 - 23:20

Le marché du pétrole se relâche après avoir touché les 135 dollars le baril



Le marché du pétrole brut a fléchi jeudi à New York, reprenant son souffle après une course folle qui l'a mené jusqu'au niveau jamais vu de 135 dollars le baril.


22/05/2008 NEW YORK (AFP)
© 2008 AFP



Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en juillet a bouclé la séance à 130,81 dollars, perdant 2,36 dollars par rapport à son record de clôture de mercredi (133,17 dollars).
Cela marque une pause dans plusieurs jours d'ascension effrénée que rien ne semblait pouvoir arrêter. En l'espace de deux semaines et demi, les cours du brut ont franchi pour la première fois les seuils symboliques de 120 puis de 130 dollars le baril. Et il n'aura fallu qu'une seule journée pour abattre à son tour la barre des 135 dollars.
En effet, lors des échanges électroniques précédant la séance, le prix du brut a atteint le niveau jamais vu de 135,09 dollars le baril.
A Londres, le marché du pétrole Brent de la mer du Nord, généralement un peu moins coûteux car il est plus lourd et plus soufré, a rattrapé les cours new yorkais. Le baril de Brent pour livraison en juillet a atteint un record absolu de 135,14 dollars, avant de se replier également.
Si ce bond de presque 40 dollars depuis le début de l'année a généré des prises de bénéfices, "tout repli des cours doit plutôt être vu comme une correction temporaire que comme un renversement de tendance à long terme", a prévenu Eric Wittenauer, analyste de Wachovia Securities.
Consommateurs et producteurs n'ont cessé de se renvoyer la responsabilité de ce récent emballement.
En visite en Equateur, le secrétaire général de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), Abdallah el-Badri, a affirmé que le marché pétrolier était devenu "complètement fou".
"L'instabilité n'a rien à voir avec les fondamentaux du marché, n'a rien à voir avec la demande mondiale. L'instabilité a d'autres causes", à savoir la spéculation et la baisse du dollar, a-t-il une nouvelle fois asséné.
L'agence gouvernementale américaine "National Oceanic and Atmospheric Administration" (NOAA) a indiqué jeudi prévoir "une activité considérable" pour la saison des ouragans dans la zone Atlantique, qui dure jusqu'à fin novembre, avec un pic en août et septembre.
Selon les prévisions du NOAA, il y a "25% de probabilité que la saison soit proche de la normale, et 65% qu'elle soit au-dessus de la normale" cette année dans cette zone qui compte les très importantes installations pétrolières du Golfe du Mexique.

Article intéressant, cela m'amène à faire certaines réflexions, comme je l'avais mentionné auparavant, il s'agissait d'un jeu de spéculation pour gagner beaucoup très rapidement. L'intervention du secrétaire général de l'OPEP avait un objectif précis, rapidement calmer le jeu, car la grogne commençait à se faire lourdement sentir chez la population aux 4 coins du globe. Par extrapolation, on peut aussi en déduire que d'aucuns ont voulut prendre la température du mouton pour voir jusqu'où il était possible de le pousser. On rogne tous les jours du pouvoir d'achat, à un moment donné, cela s'effondre et s'appelle un crash économique... A quand le prochain mouvement ?

________________________________________________________
ZeBoB
SavageBeast
SavageBeast
Membre

Masculin Nombre de messages : 659
Age : 55
Localisation : Bientôt ailleurs.
Date d'inscription : 20/04/2008
Points : 13
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 9 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par SavageBeast le Ven 23 Mai 2008 - 16:42

Wall Street respire, après le recul du pétrole et un léger mieux de l'emploi

</A>La Bourse de New York a mis fin jeudi à deux séances consécutives de baisse, grâce au repli du prix du pétrole et à une légère amélioration sur le front de l'emploi: le Dow Jones a gagné 0,19% et le Nasdaq 0,67%.


23/05/2008 NEW YORK (AFP)
© 2008 AFP



Le Dow Jones Industrial Average (DJIA) a progressé de 24,43 points à 12.625,62 points et l'indice Nasdaq, à forte composante technologique, de 16,31 points à 2.464,58 points, selon les chiffres définitifs de clôture.
L'indice élargi Standard and Poor's 500 a quant à lui avancé de 3,64 points à 1.394,35 points (+0,26%).
"L'évolution du pétrole a encore essentiellement pesé sur les échanges", a résumé Al Goldman, analyste à la maison de courtage Wachovia Securities.
Après avoir dépassé le seuil des 135 dollars jeudi, le prix du baril de pétrole s'est ensuite replié autour des 130 dollars en clôture.
Ce recul a quelque peu soulagé les investisseurs, qui redoutent un bond de l'inflation, selon les analystes du site d'informations financières Briefing.com.
Mais les investisseurs restent prudents et s'interrogent sur les conséquences de la flambée du pétrole sur l'économie américaine, déjà affaiblie par la crise des crédits immobiliers à risque dits "subprime".
Cette hausse continue du brut s'est en effet matérialisée aux Etats-Unis par la montée du prix du gallon d'essence au-delà du seuil symbolique des 4 dollars et entraîné un renchérissement des prix des denrées alimentaires.
Dans ce contexte, les investisseurs craignent que la consommation, premier moteur de la croissance, ne soit très affectée car les "revenus des ménages vont être rognés par les transports et l'alimentation", dit Owen Fitzpatrick, de la Deutsche Bank.
En revanche, le marché du travail a donné un signal positif en enregistrant une baisse de 9.000 demandes d'allocations chômage la semaine dernière, pour revenir à 365.000 inscriptions, contre 372.000 inscriptions attendues par les analystes.
Du côté des valeurs, même si le titre a perdu 0,67%, le groupe informatique Apple, qui a reçu une recommandation positive de courtier, a soutenu l'indice Nasdaq, ont indiqué les analystes.
Le titre du constructeur automobile Ford a chuté de 8,21%. Ford a annoncé jeudi "ajuster" sa production en Amérique du nord, afin de s'adapter au ralentissement économique, et a averti que cet environnement dégradé rendait plus difficile la poursuite de sa restructuration.
Scénario identique pour le groupe de fourniture d'énergie NRG Energy, qui a perdu 5,08%, malgré le fait qu'il eut dit avoir soumis une offre de rachat au conseil d'administration de Calpine, spécialisé dans la génération d'énergie à partir d'usines utilisant le gaz et la géothermie.
L'action du groupe pharmaceutique Pfizer a cédé 1,15%. Son traitement pour le sevrage tabagique, le Chantix (connu en France sous le nom Champix), déjà soupçonné de donner des idées suicidaires, présente d'autres effets secondaires sérieux, selon une étude citée mercredi par le Wall Street Journal.
Le secteur aérien a retrouvé quelques couleurs: le titre d'American Airlines est remonté de 5,47% après sa déconvenue de la veille, tandis que Northwest Airlines a empoché 0,72%, alors que Delta Airlines est resté inchangé à 5,77 dollars.
Le marché obligataire a reculé. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans est monté à 3,921%, contre 3,822% mercredi soir, et celui à 30 ans à 4,629%, contre 4,558% la veille.

Mon point de vue :
Il semblerait que les joueurs ont été pris à leur propre piège, et se sont fait dépasser par le monstre financier qu'ils ont créer. Je pense au vu de divers signes, que d'ici 10-15 jours on va assister à une baisse du prix du baril. Il était suicidaire de continuer sur la lancée. Par contre, cela soulève une autre question, concernant le peak oil. S'il s'est agit d'un test pour voir jusqu'où il était possible d'aller, alors cela semble montrer qu'ils n'ont aucune idée de ce qu'il va falloir faire pour l'après-pétrole.


Dernière édition par SavageBeast le Ven 23 Mai 2008 - 17:14, édité 1 fois

________________________________________________________
ZeBoB
SavageBeast
SavageBeast
Membre

Masculin Nombre de messages : 659
Age : 55
Localisation : Bientôt ailleurs.
Date d'inscription : 20/04/2008
Points : 13
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 9 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Invité le Ven 23 Mai 2008 - 17:11

Pas du tout Savage Beast.....enfin presque:
Il faut étre prudent sur les prédictions, la Bourse, c'est une Sinusoide avec des fluctuations permanentes...la situation n'est pas du tout à l'accalmie!!
BOURSE/New York: Wall Street recule, le pétrole pèse à l'approche "Memorial Day"


New York (AWP/AFX) - La Bourse de New York évoluait dans le rouge dans la matinée de vendredi, les investisseurs ajustant leurs portefeuilles à la veille d'un long week-end aux Etats-Unis et à la suite de la remontée du prix du pétrole: le Dow Jones cédait 0,70% et le Nasdaq 0,56%.
Vers 14H30 GMT (16H30 HEC), le Dow Jones Industrial Average (DJIA) reculait de 87,85 points à 12'537,77 points et l'indice Nasdaq, à forte composante technologique, de 13,69 points à 2450,89 points.
Wall Street sera fermée lundi en raison du "Memorial Day", jour férié aux Etats-Unis.
En outre, le pétrole, devenu la principale préoccupation des places financières mondiales, est reparti nettement à la hausse vendredi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 9 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par SavageBeast le Ven 23 Mai 2008 - 19:02

Au moment où j'écris, selon Bloomberg, le pétrole est à la baisse. Je pense que l'on va descendre sous les 130, et que la tendance va continuer.

PRICE*CHANGE% CHANGETIME
Nymex Crude Future130.99.18.1412:23
Dated Brent Spot129.62-.32-.2412:53
WTI Cushing Spot130.10-.11-.0812:01

________________________________________________________
ZeBoB
SavageBeast
SavageBeast
Membre

Masculin Nombre de messages : 659
Age : 55
Localisation : Bientôt ailleurs.
Date d'inscription : 20/04/2008
Points : 13
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

PRIX DU PÉTROLE - Page 9 Empty Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 15 Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 15  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum