Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le potager autosuffisant

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

Le potager autosuffisant - Page 4 Empty Re: Le potager autosuffisant

Message par Canis Lupus le Mar 15 Sep 2009 - 9:29

L'abus d'urine comme engrais peut "saliniser" ton sol à la longue. De plus il faut la diluer avant de l'utiliser pour éviter de tout crâmer (dans le sol il y a de la vie aussi !).
Lisez-donc Liquid Gold.

________________________________________________________
LE DERNIER LIVRE DE FerFAL BIENTÔT DISPO EN FRANCAIS !

novyLe potager autosuffisant - Page 4 51ZfLwUmuwL._SX331_BO1,204,203,200_ smiles
Canis Lupus
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3893
Age : 35
Date d'inscription : 16/11/2006
Points : 2735
Réputation : 18

http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le potager autosuffisant - Page 4 Empty Re: Le potager autosuffisant

Message par tarsonis le Lun 5 Oct 2009 - 8:13

Salut à tous !
AUjourd'hui : suite et fin de l'expérience du potager sans prétention.

Cela fait deux semaines qu'il n'a pas plu, et deux nuits consécutives qu'il gèle et tous les plants ont commencé à dépérir (y compris les topinambours).

C'est donc avec regret que j'ai récolté le reste de la plantation.

Le potager autosuffisant - Page 4 Topinambour

Ce sont donc 550g de topinambours, à peu près 300g de haricots Soisson (variété à gros haricots), quelques fraises, une carotte, un pied de fenouil, du basilic citronné, de la mélisse (qui se sont installés sans aucune aide), et un pied d'oseille sauvage (Rumex, tantôt considérée comme toxique, tantôt comme comestible, mais ne surtout pas abuser à cause de l'oxalate).

La récolte aurait sans doute pu être plus abondante si elle avait été plus tardive, mais là c'était tout ou rien...

Donc résumé de l'expérience :

La parcelle a été retournée le 2 avril, avec un sol encore un peu gelé.
Les semences ont débuté le 15 avril, juste après la dernière gelée (12 avril).
La dernière récolte le 5 octobre, donc à peu près 5 mois et demi de récolte....

Le meilleur rendement a bien entendu été avec les pommes de terre, qui n'ont pas été binées, ni buttées. Les topinambours auraient mérité un bon mois de plus, mais je suis coioncé entre les deux périodes de gelées.
Le goji est quasi-mort dans d'affreux grignotages.
L'ail et l'oignon ont donné quelques gousses, mais en grande partie parce que je ne m'en suis pas occupé.

Je viens de trouver le repaire des limaces : en dessous de l'aquarium; c'était tellement évident que je n'y ai pas pensé. Ce sera l'occasion de compléter le topic 'limaces' car j'ai une photo qui regroupe les 4 stades différents de développement des oeufs.

Les radis m'ont semblé une meilleure alternative lorsqu'ils sont poussés à floraison (les graines consommées sous forme germées.

Mis à part les pièges à bière, je n'ai ni arrosé, ni utilisé de produits phytosanitaires. J'aurais peut être dû en raison des parasites et maladies qui ont commencé à attaquer les pommes de terre et les plantes de tomates...

Rendement sur environ 1,8m * 2,5m (4.5m2) :
7,5kg de pommes de terre,
500g de tomates (qui ont au passage beaucoup de goût)
2 à 3kg de fraises (mais peu consommés à cause d'un renard qui est passé par là, donc echinococcose à suspecter).
400g d'oignons
200g d'ail (rose)
550g de topinambours,
300g de haricots Soisson.

Soit à peu près 12.5Kg de nourriture. L'année prochaine, on envisage de commencer les semis en intérieur pour gagner un peu de temps sur la dernière gelée.
Le chervis a été presque entièrement dévoré (vu le nombre d'oeufs, je comprends mieux...), et a été rempioté en bouteille; on on attend la fin de sa floraison afin de connaître son rendement.

Bonne récolte à tous ceux qui n'ont pas encore froid aux orteils ! Le potager autosuffisant - Page 4 85437

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 9379
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008
Points : 9871
Réputation : 139

Revenir en haut Aller en bas

Le potager autosuffisant - Page 4 Empty Re: Le potager autosuffisant

Message par Ash le Dim 11 Oct 2009 - 22:39

Tu les ramasses un peu petits tes topinambours, non? La terre n'est peut-être pas assez légère...

(Sinon, d'habitude je ne parle que peu, mais merci pour tes posts! )

________________________________________________________
...N'est pas mort ce qui à jamais dort et au cours des ères peut mourir même la Mort... Briarée-Erèbe
Ash
Ash
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5708
Age : 34
Localisation : Heimat (57)
Date d'inscription : 02/10/2008
Points : 5885
Réputation : 22

Revenir en haut Aller en bas

Le potager autosuffisant - Page 4 Empty Re: Le potager autosuffisant

Message par Wasicun le Lun 12 Oct 2009 - 2:14

Hello ... je casse un peu le fil pour revenir à mon problème actuel : je vais couper plus de 500 épicéas et je vais donc me retrouver avec des andins de branches plus que conséquents ;-(
Pour le moment je suis parti sur la solution du broyage (je vais louer un broyeur forestier diesel qui devrait avaler du diamètre 16) - problème : je prévois d'épandre le broyat sur la même parcelle (destinéé à une plantation paysagère d'érables et de bouleaux / sur environ 35/40 ares) et je me demande si le broyat ne va pas nuire à la qualité du sol ...
Le même raisonnement va ensuite s'appliquer à ma future parcelle de fruitiers (d'ailleurs à 850 m. d'alti. je me demande toujours ce que je vais choisir ...) qui est beaucoup plus petite (5 ares). La dernière parcelle à aménager (5 ares à nouveau) sera vouée à mon future potager mais là je vais tenter du BRF (avec mon broyeur perso. et avec le peu de feuillu que j'ai à gauche et à droite ...).
C'est un vrai bordel en ce moment et j'ai un mal fou à planifier les travaux de mes 2 hectares car l'hiver approche et ma toiture est à peine commencée !!!
Le pognon que je vais dégager de la vente de bois je suis tenté de le placer la dedans : serres domes (site U.S.)
(à la louche une 20m² en direct des USA devrait me couter pas loin des 5000 euros ...).
Une idée ??? un avis ???

(by the way j'ai chopé l'idée ICI après avoir découvert le concept sur un salon bio en France ...)
Wasicun
Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2658
Age : 47
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007
Points : 2468
Réputation : 11

Revenir en haut Aller en bas

Le potager autosuffisant - Page 4 Empty Re: Le potager autosuffisant

Message par matthioux le Lun 12 Oct 2009 - 8:24

AMHA le fait que la serre soit ronde te fais perdre beaucoup d'espace cultivable : c'est le même problème que l'aménagement d'une pièce ronde.
20 m² c'est peut : autent bien les utiliser.
Certe c'est original comme conception, mais c'est peut pratique.

matthioux
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 257
Localisation : côte varoise
Date d'inscription : 18/09/2008
Points : 220
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Le potager autosuffisant - Page 4 Empty Re: Le potager autosuffisant

Message par luxferrrare le Lun 12 Oct 2009 - 9:15

Wasicun a écrit:problème : je prévois d'épandre le broyat sur la même parcelle (destinéé à une plantation paysagère d'érables et de bouleaux / sur environ 35/40 ares) et je me demande si le broyat ne va pas nuire à la qualité du sol ...)

Le broyat de résineux acidifie encore plus le sol et à moins de ne vouloir planter que des myrtilles, tu devrais AMHA éviter.
Tu peux épandre ce broyat sur les chemins pour les désherber et éviter la gadoue, le réserver aux plantes demandant un sol très acide ou le sécher et le brûler avec un poêle adapté (à plaquettes ou bois déchiqueté).

________________________________________________________
"Puissiez-vous vivre en des temps intéressants" Dicton Chinois
TEOTWAWKI en musique, le vent l'emportera, Champagne,
luxferrrare
luxferrrare
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1526
Age : 47
Localisation : InZeWild
Emploi : Luciol2Lux
Loisirs : Câliner les arbres, tomber des rochers
Date d'inscription : 11/02/2008
Points : 1075
Réputation : 7

Revenir en haut Aller en bas

Le potager autosuffisant - Page 4 Empty Re: Le potager autosuffisant

Message par vigo le Dim 31 Jan 2010 - 18:15

Depuis septembre je cultive ( bien grand mot pour moi),un 'morceau de terre de 35m2. Morceau de jardin ouvrier, j'ai bêché en septembre et planté des graines de navets, salades doucette (mache), radis noirs, épinards. Le jardin avait été fumé il y a deux ans, je voulais rajouter du crottin de cheval, je ne l'ai pas fait.
Je n'ai pas déherbé, de peur d'arracher les bonnes plantes. Comme je n'ai pas d'eau, je n'ai arrosé qu'au début soit environ 5 arrosages de 20 litres.
Et je récolte des navets de bonne taille, des radis noirs, de la salade, seuls les épinards n'ont pas réussi à sortir ( sauf 2 plans).
Je vous joins une photo :Le potager autosuffisant - Page 4 V_134967691_0le jardin est envahi de mouron, les anciens doivent le penser à l'abandon, mais en tout je n'ai pas passé plus de 10 heures de travail.
Cette année je vais essayer d'autres légumes.
Le potager autosuffisant - Page 4 Detail
vigo
vigo
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 313
Age : 60
Localisation : rhone-alpes
Date d'inscription : 02/03/2008
Points : 221
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Le potager autosuffisant - Page 4 Empty Re: Le potager autosuffisant

Message par Le_Celte le Dim 31 Jan 2010 - 18:28

Le mouron se mange très bien en salade ou cuit comme les épinards, avec du beurre et de l'ail c'est pas mauvais du tout!

Le Celte
Le_Celte
Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007
Points : 718
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Le potager autosuffisant - Page 4 Empty Re: Le potager autosuffisant

Message par vigo le Lun 1 Fév 2010 - 6:59

@ Le_Celte

Super j'en ai pour toute l'année...je croyais que c'était uniquement pour les poules et lapins, et qu'une variété était toxique...le rouge je crois.
Je récolte le mouron et j'essaye de le cuisiner.
vigo
vigo
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 313
Age : 60
Localisation : rhone-alpes
Date d'inscription : 02/03/2008
Points : 221
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Le potager autosuffisant - Page 4 Empty Re: Le potager autosuffisant

Message par Le_Celte le Lun 1 Fév 2010 - 12:18

Oui, le rouge est toxique...meme pas fleuri on le reconnais facilement car ses tiges sont de section carrée.
Le mouron blanc 'des oiseaux" est par contre comestible tant pour les oiseaux que pour l homme.
Soit en salade, soit cuit comme des épinard, soit on le blanchit et on l'ajoute a une omelette.

Le Celte
Le_Celte
Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007
Points : 718
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Le potager autosuffisant - Page 4 Empty Re: Le potager autosuffisant

Message par KrAvEn le Mer 28 Avr 2010 - 8:07

De la part de Yoda. clind'oeil

Dans le fil potager, on pourrait discuter des difficultés rencontrées avec certaines variétés, selon terrain, latitude, altitude, etc.

Personnellement je fais un potager, inégal selon les années.
Depuis le début, j'ai essayé:
salades (laitue, batavia, romaine, sucrine, feuille-de-chène verte & rouge), radis (rose & noir), tomates (et variétés anciennes), tomates cerises, carottes, poivrons, piments, haricots (verts & beurrés), choux fleur & bruxelles, courgettes rondes et longues, aubergines, courges longue de Nice et ronde muscade, épinards, blettes, cardons, mâche, poireaux, oseille, menthe, menthe poivrée, estragon, persil, origan, verveine, sauge, laurier, romarin, thym, melons, fraises, groseilles, framboises, figues, cerises, (abricotier donne très peu), noix (très peu), amandes (très peu), et fleurs, sans compter tout ce qui est sauvage et comestible.
J'en oublie: artichaut, moutarde chinoise...

La PdT et les oignons je les prends chez le paysan du coin, c'est plus rentable que de réduire la surface des autres cultures.

Idem pour céréales dans l'immédiat.

Mais, un autre truc : c'est bien difficile d'être auto-suffisant.
Beaucoup de survivalistes en herbe s'imaginent :

  • qu'on peut démarrer un potager n'importe quand (or un vrai "k2kk" n'arrive pas toujours au bon moment, il faut impérativement migrer vers l'objectif 1an de réserves),
  • que toutes les années sont également bonnes (mauvais gel, pluviométrie à tout pourrir sur pied, sécheresse, insectes),
  • qu'ils sauront faire,
  • qu'ils auront le courage et la musculature...
Tout dépend si l'on s'y mets pour se préparer, (c'est comme tester du matos), si l'on apprend à faire ses graines et semences, si l'on en prévoit de coté (mais toutes ne se gardent pas... longtemps), si l'on envisage un temps sans pétrole (durdur sans motoculteur ni motobineuse).
Cela demande du soleil et de l'eau (dans ma région il faut impérativement pouvoir arroser; mais alors source, forage, à l'arrosoir: doubler le temps de travail, au goutte-à-goutte... matos), des petites serres bricolées, du temps (près de 2h/jr), du courage (ça calme...), de la superficie (hors fruitiers, il me semble qu'une famille de trois-quatre personne nécessite pas moins de 300 m², et sans doute davantage si l'on veut inclure céréales, féculents, PdT, et pourquoi pas un champ dont la fenaison donnera de quoi faire un compost à défaut de fumier de bovin, ovin ou chevaux qui pourraient se faire rares et chers.

Il faut que les débutants sachent que les cultures d'hiver (cardons) prennent de la place toute l'année, que la montée en graine demande aussi du temps et de la place, que tout ne vient pas tout de suite (les asperges ne donnent bien qu'après plusieurs années et en terrain sableux), qu'on peut associer plantes et animaux pour protéger son jardin (oeillets d'inde pour habitat de coccinelles qui éliminent les pucerons, etc.), qu'il faut enrichir le sol avec de la potasse (cendre de la cheminée ou du poël à bois) (donne des fruits sucrés - fraisiers), de la chaux (c'est selon les sols et cultures) pour rééquilibrer?
Qu'il faut un terrain convenablement exposé et drainé (attention aux hautes haies et arbres qui diminuent l'ensoleillement et pompent les ressources du sol avec leur longues racines; les anciens disent que les arbres repoussent (qu'ils éloignent et étouffent les autres plantations plus frêles)
et de l'engrais (parce que les grosses cultures (courge,choux) pompent beaucoup), qu'il faudra déplacer certains plans pour qu'ils survivent, que les hybrides sont pour la plupart dégénérescents sinon stériles (privilégier les semences traditionnelles), etc.

Enfin on pourrait développer un autre fil (déjà existant): la transformation conservation (bac de sable, silo, caves, congélation, stérilisation des conserves et bocaux, etc.)

Aussi: se poser la question de ce que pourrait être un BOB POTAGER ou BOB AUTARCIE ALIMENTAIRE.

Bref, ce fil est énorme parce qu'il y a beaucoup à dire et à faire.

Au passage, petite info, il y a deux manifestations "potagères" le Week End prochain (exactement dimanche 2 mai) dans le département de l'Ardèche dont je suis proche, accessibles à ceux qui seraient intéressés et mobiles dans Rhône-Alpes. (Encore que l'une des deux est itinérante dans la France), mais là c'est le moment de troquer des semences et d'acheter des plants.

Les liens (nom des sites)

Terre et Humanisme

Savoirs de Terroir (Ethnoplantes)

Voilà,

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - The Host Of Seraphim - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Dmitry Orlov/les 5 stades de l'effondrement
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 8868
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006
Points : 8312
Réputation : 89

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Le potager autosuffisant - Page 4 Empty Re: Le potager autosuffisant

Message par BigBird le Jeu 13 Mai 2010 - 23:14

toujours à propos de "green" manifestations du mois de Mai, je signale, entre autres :

- 1 Troc Vert dimanche prochain (16 mai) dans le Var :
troc aux plants de printemps à Tourves
( entre St Maximin et Brignoles) - (83) Var
de 9 h 30 à 17 h sur le cours de la république
http://semaine-environnement-tourves.over-blog.com/pages/DIMANCHE_16_MAI-2574082.html

- un autre le dimanche suivant (23 mai) dans le 93, à Montreuil/bois,
plus d'infos ici :http://www.trocvert.com/

si vous avez d'autres trocs aux plantes du coté de chez vous à ajouter à cette liste, you're welcome ! Le potager autosuffisant - Page 4 Icon_smile
BigBird
BigBird
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1465
Date d'inscription : 09/04/2009
Points : 1508
Réputation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Le potager autosuffisant - Page 4 Empty Mon expérience sur les fruitiers

Message par Atomic1999 le Ven 6 Jan 2012 - 16:37

Voilà mon expérience: J'ai débuté un verger, il y a sept ans. Je pense qu'elle intéressera ceux qui ont l'intention de créer un ou qui envisage l'autonomie alimentaire dans le domaine des fruits.

Pour avoir planté différentes variétés d'arbres en différentes tailles (scion, gobelet, demi-tige) et de petits fruitiers (ronce, vigne, etc..). J'en suis arrivé aux conclusions suivantes:

- comparé à un jardin, un verger est globalement moins exigeant en temps de travail. Mais il faudra plus de temps pour qu'il produise. Il faut par exemple souvent compter deux ou trois ans avant de récolter. Conclusion: On a tout intérêt à planter le plus tôt possible, après s'être informé, même si par la suite on est amené à sacrifier l'arbre pour une raison ou une autre (mauvais emplacement, production nulle, sensibilité trop grande aux maladies...)

- les arbres sous les formes les plus travaillées (U, double U) produisent dès la première année, occupent moins de place mais sont plus chères que les scions et les demi-tiges et exigent un suivi plus important (taille, entretien du sol). Les formes plus développées (demi-tige et tige) produisent beaucoup plus mais sont plus longues avant de produire et occupent une surface plus importantes. Conclusion: On doit idéalement panacher les formes en privilégiant les plus grandes si on a une surface importante (plus de 1000 m2).

- toutes les espèces doivent être choisies selon le climat, le sol et la géographie locale (fond de vallon, plaine, etc...) Toutefois, certains fruits sont plus intéressants que d'autres dans le sens où ils se conservent mieux, craignent moins les maladies ou encore ont un apport nutrionnel intéressant.Conclusion: 1- On doit privilégier les variétés adaptées à son secteur et chercher dans les nouvelles variétés celles qui seront moins sensibles aux maladies. 2- Dans une perspective de survie, le réalisme veut que l'on installe trois pommiers plutôt que trois cerisiers pour l'échelonnement de leurs productions, leur durée de conservation et leur capacité à rassasier.

- J'ai testé différentes variétés de fruits: tous n'ont pas la même conservation. Conclusion: on doit soigneusement se renseigner avant de planter sur la date de mâturité et la durée de conservation. Ainsi, on pourra profiter le plus longtemps des récoltes. Mieux vaut avoir un Reine des Reinettes, une Belle de Booskoop et un Reinette d'Angleterre que trois Reine des Reinettes. D'autant que la pollinisation en sera facilitée..

Je poursuivrai plus tard mon message en indiquant ceux qui me paraissent les plus intéressants à cultiver ainsi que leur nombre. Complétez-le ou corrigez-le. Smile

Atomic1999
Membre

Masculin Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 04/01/2012
Points : 9
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum