Le potager autosuffisant

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Le potager autosuffisant - Page 2 Empty Re: Le potager autosuffisant

Message par KrAvEn le Sam 24 Jan 2009 - 16:05

Salut,
Volga743 a écrit:Paillage ! Cela consiste à répandre des herbes sèches au pieds des plantes (marche aussi pour arbres). 3 à 5 cm suffisent.
Le paillage garde une bonne partie de l'humidité (économie d'eau, surtout en cas de manque d'eau, ou en pleine canicule), étouffe les mauvaises herbes qui voudraient repousser (ou les toutes petites qui allaient pousser)
Attention toutefois aux limaces qui s'y plaisent fortement (soulever de temps en temps pour les extirper de leur nid douillet).
Perso j'utilise aussi de la sciure ou des copeaux de bois (attention : pas de résineux).

@+

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - The Host Of Seraphim - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Drunken Whaler - Dmitry Orlov/les 5 stades de l'effondrement
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 8644
Localisation : En Dystopie/Shithole Country
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006
Points : 8069
Réputation : 82

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Le potager autosuffisant - Page 2 Empty Re: Le potager autosuffisant

Message par Skeld le Sam 24 Jan 2009 - 17:02

Ah! les limaces jamais fait attention! je regarderai cet été (tentative de faire un petit jardin bio... donc paillage)

Skeld
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 602
Localisation : Rhones-Alpes
Emploi : Survivre
Loisirs : Rando, ordi, Musique, Lecture,
Date d'inscription : 24/12/2008
Points : 519
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Le potager autosuffisant - Page 2 Empty Re: Le potager autosuffisant

Message par Canis Lupus le Sam 7 Mar 2009 - 12:24

Vous êtes un survivaliste mais vous voulez garder votre pelouse jusqu'à qu'il faille réellement se mettre au jardinage pour manger ? No prob' !
Vous stockez à l'abri une ou deux ronde-balles de paille (de préférence bio mais peu importe si vous êtes un hardcore survivaliste - environ 15€ pour une ronde-balle de 250kg) et des patates "de conservation" en quantité (stock de semences et stock alimentaire, que demande le peuple ?).
Mais pourquoi me diriez-vous ? C'est très simple : une fois le moment venu d'installer un champ de patates sur votre green anglais, vous placez les patates à même le sol distantes les unes des autres de 20-30 cm en quinquonce, puis vous déroulez la ronde-balle de paille par dessus. Les doigts dans le pif. Pas de désherbage, pas de travail du sol, pas de déterrage (ou presque, car les tubercules vont avoir tendance à se former entre le sol et la paille). Magique, n'est-ce pas ?
Bon, certains internautes semblent très enthousiasmés par cette méthode mais peut-être faut-il ajouter un peu d'azote pour compenser la haute teneur en carbone de la paille, je ne sais...

J'ai lancé un rang expérimental avec moitié de la paille et moitié de la paille légèrement fumée avec des crottes de mouton. D'après Kercoz, Claude Bourguignon rajoute une couche de paillage lorsque les feuilles pointes, ce qui empêche que les tubercules en formation prennent le soleil et verdissent mais avec la paille de ronde-balle, on n'a peut-être pas besoin de la faire.

Bonne chance !

________________________________________________________
LE DERNIER LIVRE DE FerFAL BIENTÔT DISPO EN FRANCAIS !

novyLe potager autosuffisant - Page 2 51ZfLwUmuwL._SX331_BO1,204,203,200_ smiles
Canis Lupus
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3880
Age : 35
Date d'inscription : 16/11/2006
Points : 2721
Réputation : 17

http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le potager autosuffisant - Page 2 Empty Re: Le potager autosuffisant

Message par un ptit breton le Sam 7 Mar 2009 - 12:36

Tu nous tiendras au courant de tes résultats. Very Happy

Pour pousser la botte, tu fais ça tout seul ?

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!
un ptit breton
un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4282
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008
Points : 3895
Réputation : 30

Revenir en haut Aller en bas

Le potager autosuffisant - Page 2 Empty Re: Le potager autosuffisant

Message par Canis Lupus le Sam 7 Mar 2009 - 13:16

un ptit breton a écrit:Pour pousser la botte, tu fais ça tout seul ?
C'est préférable de faire ça à deux. Je tiens à préciser que dans mon rang test, je n'ai pas déroulé de ronde-balle, c'est juste une technique trouvée dans un bouquin de maraîchage vegan.

________________________________________________________
LE DERNIER LIVRE DE FerFAL BIENTÔT DISPO EN FRANCAIS !

novyLe potager autosuffisant - Page 2 51ZfLwUmuwL._SX331_BO1,204,203,200_ smiles
Canis Lupus
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3880
Age : 35
Date d'inscription : 16/11/2006
Points : 2721
Réputation : 17

http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le potager autosuffisant - Page 2 Empty Re: Le potager autosuffisant

Message par Invité le Sam 7 Mar 2009 - 13:27

Pour les hardcores..il y a aussi ca:

Recouvrir la parcelle avec de gros cartons en les faisant se chevaucher d’au moins 20 cm pour éviter que la végétation ressorte.
À l’aide d’un bon couteau, faire des petits X dans le carton pour créer une ouverture.
Déposer une pomme de terre dans chacune des ouvertures afin que le tubercule soit en contact avec le sol.
Replier le carton par dessus
Recouvrir l’ensemble du carton avec une bonne couche de foin
Bien arroser le tout.
Lors de la récolte, il suffit d’écarter le foin et on y trouve les pommes de terre.

source :vegeculture.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le potager autosuffisant - Page 2 Empty Re: Le potager autosuffisant

Message par Raffa le Sam 7 Mar 2009 - 13:28

Merci pour l'astuce !

Perso - à cause du manque de place dispo dans mon jardin - je vais faire une tour à pomme de terre dans un vieux sac de terreau, a priori il est possible de récolter dans les 10 kg de pdt avec un sac de terreau (plus avec une plus grande tour).
Raffa
Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008
Points : 1648
Réputation : 6

Revenir en haut Aller en bas

Le potager autosuffisant - Page 2 Empty Re: Le potager autosuffisant

Message par Canis Lupus le Jeu 19 Mar 2009 - 20:47

Canis Lupus a écrit:J'ai lancé un rang expérimental avec moitié de la paille et moitié de la paille légèrement fumée avec des crottes de mouton. D'après Kercoz, Claude Bourguignon rajoute une couche de paillage lorsque les feuilles pointes, ce qui empêche que les tubercules en formation prennent le soleil et verdissent mais avec la paille de ronde-balle, on n'a peut-être pas besoin de la faire.
En regardant la ligne de patates sous paille, je constate qu'elles sont au frais toute la journée alors que le soleil tape. Les autres lignes, dans lesquelles les patates sont proches de la surface, ont de l'avance car il y fait plus chaud. Je vois donc une autre raison à pailler en deux étapes, pour éviter que les tubercules soient trop au frais. En tout cas, elles ont déjà lancé des racines à partir des yeux.

________________________________________________________
LE DERNIER LIVRE DE FerFAL BIENTÔT DISPO EN FRANCAIS !

novyLe potager autosuffisant - Page 2 51ZfLwUmuwL._SX331_BO1,204,203,200_ smiles
Canis Lupus
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3880
Age : 35
Date d'inscription : 16/11/2006
Points : 2721
Réputation : 17

http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le potager autosuffisant - Page 2 Empty Re: Le potager autosuffisant

Message par Bea le Sam 4 Avr 2009 - 11:58

Commencer un potager par des patates et des haricots verts! C'est très bon à la vapeur avec un filet d'huile d'olive et du sel! On s'en lasse pas... Autres variantes, patates rissolées avec oignon, échalote, ail, des fèves...
Ton jardin est à l'image de ce que tu manges!!
C'est aussi un héritage culturel, chaque région a sa gastronomie, et même si on déménage, nos recettes de cuisine aussi!!!
Soupe en hiver et salade en été!! A toi d'y mettre ce que tu veux, enfin, ce que tu trouves dans ton jardin ou dans la nature...

________________________________________________________
Ce n'est pas quand les nuages s'en vont que la lune existe, elle a toujours été là, parfaitement claire. (proverbe chinois)
Bea
Bea
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 49
Localisation : Occitania
Emploi : Nomade
Loisirs : Nature
Date d'inscription : 17/03/2008
Points : 9
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Le potager autosuffisant - Page 2 Empty Re: Le potager autosuffisant

Message par Le_Celte le Dim 5 Avr 2009 - 11:27

Bea a écrit:Commencer un potager par des patates et des haricots verts! C'est très bon à la vapeur avec un filet d'huile d'olive et du sel! On s'en lasse pas... Autres variantes, patates rissolées avec oignon, échalote, ail, des fèves...
Ton jardin est à l'image de ce que tu manges!!
C'est aussi un héritage culturel, chaque région a sa gastronomie, et même si on déménage, nos recettes de cuisine aussi!!!
Soupe en hiver et salade en été!! A toi d'y mettre ce que tu veux, enfin, ce que tu trouves dans ton jardin ou dans la nature...

Amusant ce que tu dis la : l'an dernier j ai relancé mon potager, et les haricots vert et patates furent mes seules cultures réussies (mis a part les panais qui on aussi bien donnés), tout le reste a crevé à cause de la météo et des prédateurs redoutables de ma région (souris, lapins, limaces...)

Le Celte
Le_Celte
Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007
Points : 718
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Le potager autosuffisant - Page 2 Empty Mon petit potager de survivaliste

Message par tarsonis le Lun 1 Juin 2009 - 20:42

Salut à tous !
Alors voici mon petit projet de jardin. Cela fait environ 15 années que cette partie n'a pas été cultivée (600m2). Il n'a pas du tout la prétention de nourrir une personne et concurrencer son homologue sur l'autre parcelle (qui est travaillée depuis plusieurs années en bio) et se présente comme suit :
- Défrichage sans outils mécaniques (sur une plus large échelle, j'utiliserai peut être un genre de motoculteur comme présenté dans un autre post), uniquement à la pelle.
- Aucun produit phytosanitaire, à part éventuellement le purin d'orties qui est en préparation, et une bouteille de bière 1L bas de gamme me permettant de réaliser des pièges à bière pour les limaces (problème assez grave ici).
- Très peu de soins. Dans cette partie, je n'y passe qu'une fois toutes les deux semaines pour l'instant, puis un peu plus souvent à la mi-juin.
- Matériaux de récup.

Donc voici une photo de ce petit bout de parcelle (4m*3m) en avril (aux alentours du 2) :
Le potager autosuffisant - Page 2 Jardinavril

Cela m'a m'a pris une bonne heure pour retourner la terre (en grande partie à cause de la vigne vierge qui parcourt dans tous les sens le sous sol du terrain, et une bonne autre pour planter quelques bouts de bois afin d'éviter les chats du coin (je sais, il y a quelques trous) et leur echinococcose éventuelle.

Puis les semences le 15 avril (dernières gelées le 12 !!!!) :
Patates (bas de gamme, ratte, et vitelotte), oignons (très productifs), ail rose de Lautrec, absinthe, persil, luzerne, topinambours, radis, chervis, ciboulette et fraises de l'année dernière.
Je laisse volontairement la dernière parcelle du haut gauche pour tout ce qui veut s'y installer.

Première constatation : les pièges à bière ont été mis trop tardivement, et les limaces se sont rabattues sur le pauvre chervis sans rien toucher à côté... Sad ....heureusement que j'avais conservé une bouture ! Mais une fois mis en place, plus aucun problème !

Vue le 20 mai : photo disparue !!!!, je la remettrai d'ici peu....
Le potager autosuffisant - Page 2 Jardinmai

Depuis, j'ai un peu biné les patates, mais par manque de temps, elles ne le sont qu'à moitié, et les mauvaises herbes ont disparu grâce à mes mimines expertes (sauf dans le carré gauche)....

Donc oignons et patates explosent sans aucun entretient, le reste croit lentement mais sûrement !

La suite la semaine prochaine ! fumeur


Dernière édition par tarsonis le Mer 3 Juin 2009 - 9:14, édité 1 fois

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 9299
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008
Points : 9781
Réputation : 129

Revenir en haut Aller en bas

Le potager autosuffisant - Page 2 Empty Re: Le potager autosuffisant

Message par Capausoleil le Mer 3 Juin 2009 - 0:09

Joli potager Tarsonis !
Si tu ne disposes pas de beaucoup de place, et si je peux me permettre un conseil, tu peux mettre la priorité à la production de semence plutot que de nourriture....
Pour l'instant, il vaut mieux apprendre à faire ses semences et en avoir un bon stock plutot que de produire de quoi manger. Mais si tu peux "agrandir" alors tu pourras joindre l'utile à l'agreable ! cheers

Voici une photo de mes parc de fraises (les 2 premiers).
Le premier c'est la variété "Manille" et le second c'est des "Mara des bois".
J'ai mis les "aulx" (pluriel de l'ail) au milieu des fraisiers pour une association favorable et le gain de place en plus !
Bien sur, il n'y a ni traitement ni engrais sauf du purin de consoude.
Je devrais avoir une bonne recolte mais je regrette de ne pas avoir choisi une variété plus precoce sur les 2 ! Je modifirai mon choix par la suite.


Dernière édition par Capausoleil le Dim 30 Aoû 2009 - 11:48, édité 1 fois

Capausoleil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 866
Date d'inscription : 17/12/2006
Points : 294
Réputation : 1

Revenir en haut Aller en bas

Le potager autosuffisant - Page 2 Empty petit potager sans aucun soin

Message par tarsonis le Ven 5 Juin 2009 - 13:07

Ben dis donc, tu revends des surplus ? Combien de temps passes-tu pour obtenir une culture pareille (que je suis aussi dans les autres sujets....) ?

Mes fraisiers me semblent aussi assez précoces !
Pour ce qui est du potager, je rajoute la photo qui a mystérieusement disparu (pas la 1ere fois) du site, histoire que ton commentaire ne soit pas dans le vide :

Le potager autosuffisant - Page 2 Jardini

Sinon, ce n'est pas mon potager principal, l'autre est bien plus grand mais cultivé depuis plusieurs années; mon idée ici est de tenter un potager dans une terre qui n'a pas été travaillée depuis une dizaine d'années, et sans trop de soins....pour peut être comparer les rendements entre celui-ci et l'autre, tout aussi bio, mais déjà bien productif.
Effectivement, je vais volontairement laisser fleurir certaines variétés pour obtenir un peu plus de semences que dans les mini-sachets du commerce..(patates, radis, carottes...cf topic semences !)

Au fait : transplantation d'un plant de goji dans le potager et cette nuit, il a fait -1°C!!!!!!! Bizarrement, Murphy n'était pas au rdv et tout semble en bonne santé..... fumeur


Au passage, voici dans la zone aux herbes folles un aquarium (1€ aux puces) qui a trouvé sa place ici. Au début, il me servait de récupérateur d'eau de pluie pour arroser de temps en temps, puis, piégé dans les herbes, il est devenu une mini-mare abritant toute une faune : insectes et oiseaux qui passent s'abreuver. Aucun de ses hôtes ne me dérange et je trouve même agréable d'héberger tous ces animaux.....

Le potager autosuffisant - Page 2 Aquariumg

Un truc amusant : J'ai remarqué que depuis quelques semaines, mes pièges à limaces étaient désespérément vides, et les plantes très peu grignotées. C'est tout à l'heure que j'ai remarqué deux grives perchées sur un des poteaux à l'affut et en train de dévorer des bestioles du potager !
C'est une chose que je n'avais pas faite l'année dernière à côté, car il n'y avait pas de parcelle délimitée.

Vue de la tour de guet, devant les topinambours :
Le potager autosuffisant - Page 2 Piquet

Bonne culture à tous !

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 9299
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008
Points : 9781
Réputation : 129

Revenir en haut Aller en bas

Le potager autosuffisant - Page 2 Empty ins

Message par Capausoleil le Ven 5 Juin 2009 - 20:31

tarsonis a écrit:Ben dis donc, tu revends des surplus ? Combien de temps passes-tu pour obtenir une culture pareille ?
Ben non, je revends rien......Du moins pour l'instant ! :rpt:
Mais en fait, j'ai fait quelques erreurs comme par exemple privilegier les rendements au detriment de l'echelonnement dans le temps !
Mes 2 varietes de fraises sont tres productives....Mais elles viennent toutes en meme temps ! Crying or Very sad
Ce qui fait que c'est l'abondance pendant 3 semaines et apres plus rien !
Comme mon but est de "viser" l'autarcie maximum, je prevois de changer une des varieté pour la "gariguette" qui semble être la plus precoce.
Ce qui me permettra de "couvrir" nos besoin en fraises pendant 2 mois au moins.
Il n'y a pas que dans les fraises que je me suis planté....J'ai aussi 3 pieds de vignes. Un blanc, un noir et un "de Corinthe".
Celui de Corinthe est parfait pour faire des raisins secs mais je ne me suis pas soucié de l'etalement dans la saison pour les 2 autres !
J'ai privilegié uniquement les varietés !
C'est pourquoi, il faut bien reflechir avant de choisir ses arbres ou ses plantes en n'oubliant pas la necessité de produire le plus rapidement possible au printemps jusqu'à la fin de l'automne.
Le printemps est la plus mauvaise saison pour ceux qui vivent en autarcie car les stocks sont au plus bas ou inutilisables (montée à graine des legumes racines par exemple) et il n'y a encore rien à manger dans le potager !

tarsonis a écrit:Au passage, voici dans la zone aux herbes folles un aquarium (1€ aux puces) qui a trouvé sa place ici.
Comme il est expliqué dans les bouquins sur la permaculture, chaque element rajouté au "systeme" apporte de la stabilité et de la diversité.
Un bassin, une ruche, un poulailler, etc... et c'est tout le jardin qui en profite !

Capausoleil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 866
Date d'inscription : 17/12/2006
Points : 294
Réputation : 1

Revenir en haut Aller en bas

Le potager autosuffisant - Page 2 Empty Re: Le potager autosuffisant

Message par Le_Celte le Ven 5 Juin 2009 - 22:04

Mes 2 varietes de fraises sont tres productives....Mais elles viennent toutes en meme temps ! Crying or Very sad
Ce qui fait que c'est l'abondance pendant 3 semaines et apres plus rien
!>>>Dans une optique survivaliste tu peux très bien faire de cette courte et intensive période de production un atout en faisant des confitures et sirops avec tes fraises et ainsi couvrir tes besoins pour l'année au lieu de pour deux mois seulement. De plus quelques pots de bonne confiture de fraises faite maison sont parfait pour le troc et pour améliorer les relations avec le voisinage...

Le Celte
Le_Celte
Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007
Points : 718
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Le potager autosuffisant - Page 2 Empty Re: Le potager autosuffisant

Message par Skeld le Ven 5 Juin 2009 - 23:52

Le printemps est la plus mauvaise saison pour
ceux qui vivent en autarcie car les stocks sont au plus bas ou
inutilisables (montée à graine des legumes racines par exemple) et il
n'y a encore rien à manger dans le potager !
On pourrait alors se tourner vers des choses qui viennent vite, ici l'oseille est venu vite (mais on ne se nourrit pas que d'oseille) ortie aussi, mais aussi dans la nature (des feuilles d'arbres qui viennent vite ou autre), sinon augmenter un peu la surface cultivée, ou allez recolter dans la nature à l'automne (gland et autres pour couvrir les quelques mois difficiles).
Chez les vikings, le mois de mars-avril était appelé le mois "maigre"...

Skeld
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 602
Localisation : Rhones-Alpes
Emploi : Survivre
Loisirs : Rando, ordi, Musique, Lecture,
Date d'inscription : 24/12/2008
Points : 519
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Le potager autosuffisant - Page 2 Empty Re: Le potager autosuffisant

Message par Capausoleil le Sam 6 Juin 2009 - 9:35

Le_Celte a écrit:Dans une optique survivaliste tu peux très bien faire de cette courte et intensive période de production un atout en faisant des confitures et sirops avec tes fraises.....
Oui, le Celte, je suis absolument d'accord avec toi mais je ne dispose que de 1000 m² en tout......
Or, sur autarcie.com, Geispe estime à un peu plus de 500m² la surface mini pour alimenter 1 personne...
Et les fraises ne sont pas prevu dans cette surface vu leur faible apport calorique ! :rpt:
Bref, tout ça n'est qu'histoire de compromis, mais si je peut faire quelques pots de confiture....ça serait que du bonheur en plus !

Volga743 a écrit:On pourrait alors se tourner vers des choses qui viennent vite, ici l'oseille est venu vite (mais on ne se nourrit pas que d'oseille) ortie aussi, mais aussi dans la nature.....
Je suis d'accord pour dire que la nature (malgré le triste état où elle se trouve) peut nous "aider" à trouver notre pitence.....
Par contre je doute fortement qu'on puisse compter uniquement sur elle pour se nourrir façon chasseurs/cueilleurs....
Sauf à se nourrir comme de vrais chasseurs/cueillleurs, c'est à dire en mangeant aussi des insectes et des vers de terre.....Mais là, je peut dire au revoir à madame Capau ! :rpt:

Capausoleil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 866
Date d'inscription : 17/12/2006
Points : 294
Réputation : 1

Revenir en haut Aller en bas

Le potager autosuffisant - Page 2 Empty Re: Le potager autosuffisant

Message par tarsonis le Sam 6 Juin 2009 - 11:52

Capausoleil a écrit:
Et les fraises ne sont pas prevu dans cette surface vu leur faible apport calorique ! :rpt:
Bref, tout ça n'est qu'histoire de compromis, mais si je peut faire quelques pots de confiture....ça serait que du bonheur en plus !

...mais bonne valeur ajoutée en cette saison pour les français, grands consommateurs de fraises, mais le plus souvent espagnoles...donc peu de production en LLBSV, limitée aux jardins et serres éventuelles du Sud (ou d'ici, ou elles sont précoces....).

Je viens de faire un tour dans le petit potager et les pommes de terre amorcent leur floraison..... c'est pas un peu tôt, non ?!

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 9299
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008
Points : 9781
Réputation : 129

Revenir en haut Aller en bas

Le potager autosuffisant - Page 2 Empty Re: Le potager autosuffisant

Message par Le_Celte le Sam 6 Juin 2009 - 12:20

[quote="tarsonis"]
Capausoleil a écrit:
Je viens de faire un tour dans le petit potager et les pommes de terre amorcent leur floraison..... c'est pas un peu tôt, non ?!

Ici aussi mes patates sont déja en fleur depuis quelques jours.
Si le beau temps se maintient la récolte promet d'être très bonne vu la vigueur des plants.

Le Celte
Le_Celte
Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007
Points : 718
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Le potager autosuffisant - Page 2 Empty Re: Le potager autosuffisant

Message par Invité le Sam 6 Juin 2009 - 16:04

Tarsonis.

La floraison des pommes de terre dépend de la date de plantation, "la phase de croissance axiale"...sachant que le cycle végétatif est d'environ 120 jours.

Tu a planté tes pommes de terre en Mars?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le potager autosuffisant - Page 2 Empty Re: Le potager autosuffisant

Message par tarsonis le Sam 6 Juin 2009 - 23:09

Sempervirens a écrit:
Tu a planté tes pommes de terre en Mars?

Non, plutôt aux alentours du 15-20 avril. Sans germes, Les seules patates que j'avais démarrées en avance étaient les vitelotes, qui ne sont pas visibles sur la photo; sinon les autres sont des rattes ou des eco-bazar....fumeur

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 9299
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008
Points : 9781
Réputation : 129

Revenir en haut Aller en bas

Le potager autosuffisant - Page 2 Empty Re: Le potager autosuffisant

Message par vigo le Mer 29 Juil 2009 - 11:41

Je viens de prendre un jardin de 100 m2
Pas de source, pas de possibilité de capter l'eau de pluie par les toits ( pas de cabane),

Que me conseiilez vous comme légumes à cultiver??
Hormis les pissenlits Smile

Cordialement
Vigo
vigo
vigo
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 313
Age : 60
Localisation : rhone-alpes
Date d'inscription : 02/03/2008
Points : 221
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Le potager autosuffisant - Page 2 Empty Re: Le potager autosuffisant

Message par Raffa le Mer 29 Juil 2009 - 12:23

Et la pluviosité est acceptable ?

Je te conseille surtout de mettre en place des pratiques agriculturales qui permettent de réduire l'apport en eau (par exemple le paillage, le brf etc.) et effectivement le choix d'espèces peu difficiles en la matière. Perso j'arrose quasi jamais (1 fois depuis le printemps ) et c'est clairement un but affiché (le moins d'apport d'eau externe possible et pour l'instant cela se réduit tous les ans). Même mes tomates et topinambours en pot n'ont pas été arrosés (ils sont paillés, je surveille juste que la terre reste fraiche et humide).

Perso j'ai en fait trop d'eau. J'ai seulement 1 seau de 10 l et 1 de 20 dans le jardin. Celui de 10 litre que j'utilise jamais est devenu une marre à grenouille par forte chaleur (elles se regourpent à 4/5 dedans clind'oeil ), l'eau est verte, les moustiques et autres bestioles s'y reproduisent, les chats s'en servent d'abreuvoir de fortune.

Sinon un grand récupérateur d'eau de pluie avec un système genre parasol à l'envers pour récupérer le plus possible... L'utilisation de gouttes à gouttes et de tuyau poreux.

________________________________________________________
Pour explorer le champ des possibles, le bricolage est la méthode la plus efficace. H. Reeves
La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. A. Einstein
Qui s'instruit sans agir laboure sans semer Proverbe africain
ressources
Raffa
Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008
Points : 1648
Réputation : 6

Revenir en haut Aller en bas

Le potager autosuffisant - Page 2 Empty Re: Le potager autosuffisant

Message par Skeld le Mer 29 Juil 2009 - 12:29

Comment fait-tu pour arroser si peu?? j'ai beau pailler mon potager, certaines plantes (haricots/pois/salade/mais) me demandent pas mal d'eau !

Skeld
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 602
Localisation : Rhones-Alpes
Emploi : Survivre
Loisirs : Rando, ordi, Musique, Lecture,
Date d'inscription : 24/12/2008
Points : 519
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Le potager autosuffisant - Page 2 Empty Re: Le potager autosuffisant

Message par Raffa le Mer 29 Juil 2009 - 12:43

Bon je n'ai pas encore essayé la culture des espèces que tu cite et je vis dans une région très pluvieuse. D'autre part mon jardin n'est pas ensoleillé en permanence (les zones à l'ombre le matin sont au soleil l'après-midi et inversément, en gros, le potager est l'endroit qui reçoit le plus de soleil).

Autrement dit je dois arroser uniquement si il y a de très fortes chaleurs plusieurs jours de suite sans interruption, même minime ou nocturne, par de la pluie (au moins 1 semaine et demie si pas 2 ce qui est rare en Belgique).

Par ailleurs non seulement je paille mais j'utilise aussi les plantes compagnes (exemple les fraisier protègent les pieds de la ciboulette, les capucines protègent les tomates, ce sont par ailleurs de bon capteur de rosée, idem du côté des plantes plus disons "hornementale" (même si je n'ai quasi pas de plantes "inutiles") elles sont associées à des couvres sols. Bref au pied de mes plantes il fait frais, d'ailleurs les grenouilles s'y planquent l'après-midi.

Le but n'est pas tant d'arroser que d'éviter l'évaporation.

Enfin, je pars du principe que les plantes savent très bien résister à ce genre de climat, elles n'ont pas attendu notre "assistance" (exemple par canicule une pelouse jaunira voir aura l'air morte et reprendra à la première pluie, voilà pourquoi je n'arrose que certaines plantes au cas par cas) et que c'est en résistant aux conditions extérieures qu'elles développent le plus de molécules intéressantes pour la santé... et pour leur survie (je n'arrose jamais les vivaces par exemple, sauf au début de leur implantation bien sûr, si elles ne survivent pas c'est qu'elles n'ont rien faire là, si elles résistent elles seront plus apte à résister l'année suivante).

Tiens d'ailleurs j'ai un pied de céleri perpétuel depuis 4 ans, je m'en suis jamais occupé (si ce n'est de le tailler quand il est trop imposant) , jamais arrosé il est monstrueux (plus de 2 m), disparaît en hiver, et reviens au printemps, comme un vieil ami qu'on connait bien...

________________________________________________________
Pour explorer le champ des possibles, le bricolage est la méthode la plus efficace. H. Reeves
La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. A. Einstein
Qui s'instruit sans agir laboure sans semer Proverbe africain
ressources
Raffa
Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008
Points : 1648
Réputation : 6

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum