Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Préparer ses conserves.

+11
serilynpayne
BigBird
Canis Lupus
Rammstein
KrAvEn
Petrus16
SurvivalFred
cerise
Perle
Olcos
Le_Celte
15 participants

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Préparer ses conserves. Empty Préparer ses conserves.

Message par Le_Celte Mar 22 Jan 2008 - 2:04

Les conserves maison peuvent remplacer très avantageusement celles du commerce, sont de meilleure qualité et BEAUCOUP moins chères.

J'ai fait par exemple hier 40 pots de Chutney d'oignons pour moins de 8€ (ingrédients + gaz compris), prix de revient 0.65 € du kilo, conservation minimum 2 ans...

Autre exemple, l'été dernier, tomates a 1.5 € le kilo, j'ai fait 50 pots de sauce tomate aux herbes pour moins de 20 €, soit 1.33€ du kilo, conservation minimum 2 ans et au gout croyez moi c'est autre chose que les merdouilles de chez LIDL!

Il suffit de profiter des promo, de faire les fins de marché ou d'avoir un pote maraicher (draguer la gentille productrice de votre AMAP marche aussi !geek), évidement si on ceuille dans la nature ou si on a un potager c'est encore moins cher et mieux!

Niveau matériel il faut avoir :

Une grande casserole (de préférence en inox), la mienne fait 20 litres, trouvée en broc pour 10 €.

Un stérilisateur : le miens date des années 50, en acier galva, il m'as couté 8 €

Des bocaux, à vis...récupe....en fait je donne un pot de confiture maison si on m'apporte 12 pots vides, tout les papy mamy du coin me fournissent et y trouvent leur compte! Ou alors des bocaux "le parfait", mais la il faudra acheter les joints (20ct pièce environ a chaque utilisation)

Une armoire ou deux, pour stocker vos conserves a l'abris de la lumière, la mienne m'as couté 40 € chez Emmaus...

Et puis euh....savoir cuisiner et prendre le temps...vous verrez, on y prend vite gout a avoir ses conserves

Le Celte
Le_Celte
Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Préparer ses conserves. Empty Re: Préparer ses conserves.

Message par Le_Celte Mar 22 Jan 2008 - 12:40

Si vous manquez d'imagination et pensez que conserves=confitures, voila quelques exemples d'autres choses facilement réalisables.

La plupart des légumes (potiron, potimarron, carrotes, navets...), on peut les mettre en purée et les conserver ainsi.
Sinon on peut les mettre en saumure et les stériliser (je me fait mon mais ainsi, ca m'est meme arrivé des années de dèche d'en prendre gratuitement chez un gentil paysan avec son accord dans les champs de mais pour animaux)

Les tomates se font en ratatouille, soupe, ou alors on peut les sécher et les mettre a l'huile (si on a un séchoir solaire ou un four a bois, au gaz dans une gazinière n'y pensez meme pas ou alors au secour le prix de revient)
Les oignons peuvent se faire en chutney, ou en purée avec du miel (et du chouchenn! Twisted Evil )

Tout les fruits peuvent servir a faire des confitures, meme les pommes a cidres ratatinées donnent une bonne compote et de bon chutney. On peut aussi trouver pas mal de fruits sauvages (sureau, mures...). Si vous avez des enfants, faire des sirops est une bonne idée, celui de sapin et celui de violette sont sympa a faire.
En parlant de sirop de sapin, faire un sirop concentré de sapin/eucalyptus/thym peut servir en cas de maladie l'hiver...

Et tout ca ne vous coutera presque rien, juste du temps, et c'est tellement meilleur que la bouffe de super-marché!

Le Celte


Dernière édition par le Mar 22 Jan 2008 - 13:06, édité 1 fois
Le_Celte
Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Préparer ses conserves. Empty Re: Préparer ses conserves.

Message par Olcos Mar 22 Jan 2008 - 13:04

Le_Celte a écrit:

Une grande casserole (de préférence en inox), la mienne fait 20 litres, trouvée en broc pour 10 €.

Le Celte

J'ai une bassine en cuivre qui me sert a faire les confitures et gelées, ca doit valoir l'inox, non ?

Ce qui seria top, c'est une ou deux recettes que tu aimes particulièrement, une photo de ton stockage et d'une ou deux de tes conserves. Voir un tuto en image de la réalisation d'une conserve.

Comment ca j'en demande beaucoup ? clind'oeil


Dernière édition par le Mar 22 Jan 2008 - 20:43, édité 1 fois
Olcos
Olcos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 21/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Préparer ses conserves. Empty Re: Préparer ses conserves.

Message par Perle Mar 22 Jan 2008 - 13:10

salut Le Celte,

c'est une très bonne idée que tu as là.

bien qu'habitant en appartement en Ile de France, je tenterai bien le coup, en petites quantités pour le début, histoire de ne pas gâcher de la nourriture.

je stocke les pots en verre à couvercle à vis depuis un bon bout de temps.
je crois que c'est sur le site de Geispe que j'avais lu que le verre deviendrai rare et cher après le PO ; alors je me suis mise à garder dans des cartons à la cave ...
je conserve même les couvercles seuls, lorsque par exemple j'ai cassé les bocaux ...

question : en cas d'absence de stérilisateur, une cocotte-minute peut-elle faire l'affaire ?

Perle
Membre

Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 20/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Préparer ses conserves. Empty Re: Préparer ses conserves.

Message par Le_Celte Mar 22 Jan 2008 - 13:12

J'ai une bassine en cuivre qui me sert a faire les confitures et gelées, ca doit valoir l'inox, non ?>>>Hélas non, le cuivre ne convient QUE pour le sucré, si tu fait du salé dedans il vas s'oxyder et tu risque de t'intoxiquer avec tes conserves (sauf bien sur si ta casserole de cuivre est étamée, la c'est meme mieux que l'inox!). Une bassine a confiture en cuivre martelé de 18 litres coute environ 200 €...pas franchement abordable mais bon on en achète pas une par an donc ca vat.

Ce qui seria top, c'est une ou deux recettes que tu aimes particulièrement, une photo de ton stockage et d'une ou deux de tes conserves. Voir un tuto en image de la réalisation d'une conserve.
>>Je fait ca sans faute le prochain coup que je fait des conserves



C'est illégal, c'est du maraudage, on est hors charte. Je te laisse modifier ton message>>>Ca y est on est plus hors charte, on est meme carrément dans le monde des bisounours, heureux? mrsgreen
Le_Celte
Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Préparer ses conserves. Empty Re: Préparer ses conserves.

Message par Olcos Mar 22 Jan 2008 - 13:14

Un petit truc pour steriliser les confitures sans utiliser de sterilisateur ou de papier que l'on met sur la confiture.

Quand vous avez remplie vos pots avec la confiture/gelée brulante. Vous fermez les pots fermement et vous les retournez une demi heure. La confiture va elle même stériliser son pot.

Avec ce système je n'ai eu aucun problème de moisissure pour des pots qui ont survecu deux a trois ans.



Des recettes de chutney
Olcos
Olcos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 21/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Préparer ses conserves. Empty Re: Préparer ses conserves.

Message par Le_Celte Mar 22 Jan 2008 - 13:38

Préparer ses conserves. Imgp0004wk3

Purées de potimarron avec au premier plan du vin de noix mrsgreen
La purée de potimarron se mange tel que, ou diluée de lait, avec des croutons et du comté, comme une soupe, on peux aussi l'ajouter dans une pate a pain pour faire un pain orangé au gout assez sympa, ca se conserve 2 ou 3 ans sans problème (un pot "mort" se repère facilement : son couvercle gonfle)

A l'automne on trouve du potimaron en grande surface a 1.50 € le kilo (ou alors du gratuit dans le jardin, si vous voulez des graines gratuites>>PM), il suffit de l 'éplucher, de le blanchir a l'eau une fois en cube, puis de le cuire pour le réduire en purée. On peut au choix assaisonner la purée (avec de l'ail et des oignons par exemple) ou la laisser nature.

Préparer ses conserves. Imgp0003jj5

Le coin des tomates, on y voit plusieurs versions de ratatouilles, avec et sans courgettes et piments, de la soupe de tomate et des tomates séchées dans l'huile d'olive. En cherchant un peu l'été on trouve des tomates a moins d'1 € le kilo...alors que en magasin les tomates séchées sont vendues 35 a 40 € le kilo....c'est bien payé comme métier sécheur de tomates je vous le dit (j'économise donc 100 € a chaque fois que j'en sèche 3kg dans mon four a bois!)

Préparer ses conserves. Imgp0001nw6

Les sirops et moutardes maison.

Pour la moutarde maison, prendre de la moutarde "de base" et la parfumer a son gout :
A l'indienne = miel+5 épices+curry
Aux Noix = des noix tomates
Aux fruits rouges = ajouter une compote salée d'oignons et de sureau
Préparer ses conserves. Imgp0002gd2

Quelques exemples de confitures (potimarron, violette, compote au caramel,prune, banane, abricots, peche...), a l'arrière plan un bocal de prunes à l'eau de vie
Le_Celte
Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Préparer ses conserves. Empty Re: Préparer ses conserves.

Message par Le_Celte Mar 22 Jan 2008 - 13:41

Olcos a écrit:Un petit truc pour steriliser les confitures sans utiliser de sterilisateur ou de papier que l'on met sur la confiture.

Quand vous avez remplie vos pots avec la confiture/gelée brulante. Vous fermez les pots fermement et vous les retournez une demi heure. La confiture va elle même stériliser son pot.

Avec ce système je n'ai eu aucun problème de moisissure pour des pots qui ont survecu deux a trois ans.



Des recettes de chutney

Cette méthode peut aussi marcher avec le salé, a la condition de préchauffer les pots et de mettre par exemple la ratatouille BOUILLANTE dedans.
Ceci dit je me suis parfois foiré comme ca et préfère stériliser le salé par sécurité (trop démoralisant de voir 50 pots se mettre a fermenter 8 jours après avoir été faits...)
Le_Celte
Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Préparer ses conserves. Empty Re: Préparer ses conserves.

Message par Le_Celte Mar 22 Jan 2008 - 13:44

Une de mes recettes préférées, héritée de ma môman, et permettant de ne pas jeter la fin du cidre de l'année précédente...

Gelée de cidre a la canelle :

Cidre : 1 litre
Sucre a confiture : 1 kg
Cannelle : 1/2 cuillère a café

mélanger, porter 5mn a ébulition, mettre en pot.

Gout très sympa sur des crepes, cette gelée est réputée être reminéralisante...
Le_Celte
Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Préparer ses conserves. Empty Re: Préparer ses conserves.

Message par cerise Mar 22 Jan 2008 - 17:59

Wouah cheers ça fait envie tous ces bocaux bounce

comme petites conserves, je fais des poivrons rouges à l'huile à la saison ( passer les poivrons rouges au four jusqu'à ce qu'ils noircissent, ensuite les éplucher/nettoyer de leurs graines et les mettre dans des bocaux, recouvrir d'huile d'olive.
comme j'utilise des petits bocaux, je me sers d'une cocotte, anciennement minute, pour les stériliser. (c'est sûr qu'en cocotte minute ça userait moins de gaz.)

je fais aussi des pestos (basilic pilé+ail+Huile d'olive+sel) dans des petits bocaux. là pas besoin de stériliser.

sinon, je fais souvent des lacto-fermentés : je copie un de mes posts du sujet "lacto-fermentation"
le principe :
Râper des carottes (ou betteraves, daîkon, radis noir, chou...ou un mélange de plusieurs légumes )et pour la saumure :
verser 30 g de gros sel pour 1 litre d'eau ( = 1 bonne cuillère à soupe ) , porter à ébullition pour bien dissoudre le sel et laisser refroidir.
- facultatif : on peut rajouter des épices : clous de girofle, graines de cumin, poivre en grains, ou autres, mais la lacto-fermentation atténue pas mal leur parfum.
Revenons aux carottes...
D'abord, la saumure : quantités à adapter en fonction de la quantité de légumes concernés, sur le principe de 30 g de gros sel par litre, une grosse cuillerée à soupe. Faire bouillir et laisser refroidir.
Après avoir lavé, épluché, ou bien simplement brossé les carottes, râpez-les aux gros trous d'une râpe, ou plus finement si vous voulez, puis ajoutez les épices de votre choix. Mélangez bien dans un grand saladier.
Par ailleurs, vous aurez préparé des bocaux de récupération fermant avec un couvercle à vis (ou autre système), bien propres et de préférence ébouillantés.
Remplissez-les du mélange, en tassant bien et en vous arrêtant bien avant le bord, soit à 3 cm du haut environ.
Quand la saumure est bien froide, remplissez les bocaux, toujours en vous arrêtant à env. 3 cm du haut, mais en recouvrant bien les légumes. Fermez mais sans visser trop fort quand même.
Pendant 3 ou 4 jours, laissez les bocaux à température ambiante pour que la lacto-fermentation démarre, puis entreposez-les au frais, à l'abri de la lumière. Les légumes sont prêts à être consommés au bout d'une quinzaine de jours. Quand un bocal est entamé, il peut encore se conserver plusieurs jours sans problème, au frais.

-Si les bocaux sont trop pleins, ils peuvent déborder sous l'effet de la lacto-fermentation !
-Il peut y avoir des ratages ( bocaux douteux, pas assez de sel, température trop basse etc. ).
On peut faire des essais avec des mélanges de crudités, et les épices de son choix, mais il faut toujours veiller à respecter la proportion de sel.
- voir aussi Ekopedia
- j'ai souvent procédé, par flemme, selon la recette décrite sur passerelleco, et même en ne faisant pas bouillir l'eau... ça marche aussi, mais pas à tous les coups, le sel peut être moins dissout et ça peut causer des moisissures... De toutes façons, c'est la surprise à l'ouverture, on se rend tout de suite compte si le miracle de la lacto-fermentation a fonctionné ou pas !
cerise
cerise
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Féminin Nombre de messages : 1129
Date d'inscription : 04/04/2007

http://marmite-norvegienne.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Préparer ses conserves. Empty Re: Préparer ses conserves.

Message par SurvivalFred Mar 22 Jan 2008 - 18:31

Un chouette lien vers un site/blog sur les conserves "maison" :
ici
Fred

édit : attention aux balises !
(8ème règle : utiliser les balises pour la mise en forme des posts (citation, lien, etc.))

________________________________________________________

Vous êtes trop devant votre écran, allez donc pratiquer dehors !!
SurvivalFred
SurvivalFred
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 242
Age : 49
Localisation : La porte des Ardennes
Emploi : Infirmier en chef en Psychiatrie
Loisirs : NTTC, soins d'urgence, self-défense, sécurité personnelle, permaculture et autres amusements autarcirques ...
Date d'inscription : 02/03/2007

http://www.survivalisme-attitude.com/

Revenir en haut Aller en bas

Préparer ses conserves. Empty Re: Préparer ses conserves.

Message par Invité Mar 22 Jan 2008 - 19:49

Méthode SICILIENNE Conserve sans Stérilisateur


Cette été on à récolté une grosse quantité de Tomates (35 pieds), d'habitude on fait des coulis, des sauces...on met en bocaux puis on stérilise...avec le vieux Stérilisateur dans des bouteille on des pots de 1 litres.
Ma compagne à trouver sur internet une recette de Stérilisation Inédite sur ce Forum (Lien).
Au début j'ai un peu "ralé" énervé pensant que toute mes belles tomates allaient étre Gachées...que les coulis seraient perdus.
Pas du tout...ca marche...et pas que pour les Tomates.
Je vous est Copier-collé la méthode / Testé et approuvé:

Voici notre manière de procéder, méthode transmise de génération en
génération en Sicile:
Je donne carrément toute la recette avec la méthode de stérilisation:


Nous coupons les tomates en deux, nous les mettons directement sur le feu dans une grande casserole sans rien ajouter.

Lorsqu'elles sont cuites c'est à dire bien ramollies, nous les passons à la moulinette(manuelle).

Ensuite, nous remettons ce coulis sur le feu, environ 20-30 min, afin qu'il devienne un peu plus dense et qu'il révèle la saveur des tomates. Ceci, toujours sans aucun ajout de sel ou autres condiments,car cela altère le goût des tomates après conservation.

Vient alors le moment important:

Nous mettons le coulis cuit bouillant directement en bouteilles ou en bocaux, et sans tarder nous les mettons dans des corbeilles à linges garnies de couvertures, duvets(tous ce que nous trouvons qui couvre et qui tient chaud).
Les bouteilles doivent être couvertes de tous côté pour qu'il n'y aie pas de déperdition de chaleur, nous mettons environ une vingtaine de bouteilles par corbeille.

Nous entreposons les corbeilles dans local sans courant d'air durant 4 jours, les bouteilles restent chaudes 3 jours et se stérilisent ainsi lentement.

Cette méthode peut vous paraître incongrue mais je vous garantis son efficacité pour autant que les bouteilles soient bien isolées par les couvertures et puissent rester chaudes le plus longtemps possible.
Nous gardons ces conserves 1 année, et cette sauce n'a pratiquement pas besoin d'être recuite sinon pour l'assaisonner

Là nous sommes en Janvier 2008 la conservation est parfaite.
Moins d'énergie dépensée...moins de temps de Prépa.
Voila ma petite contribution clind'oeil

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Préparer ses conserves. Empty Re: Préparer ses conserves.

Message par cerise Mar 22 Jan 2008 - 21:10

cheers génial ! à tester clind'oeil
tu as essayé seulement avec du coulis ?
cerise
cerise
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Féminin Nombre de messages : 1129
Date d'inscription : 04/04/2007

http://marmite-norvegienne.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Préparer ses conserves. Empty Re: Préparer ses conserves.

Message par Invité Mar 22 Jan 2008 - 21:45

Oui, ca à marché avec la Ratatouille et aussi purée d'aubergines.
Le truc est "hallucinant de simplicité".
On utilise la baignoir du Petit, et 3 couches de couvertures en laine super épaisses.
J'étais trés sceptique au départ.

Pour les autres recettes je ne sais pas....pas fais de Test.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Préparer ses conserves. Empty Re: Préparer ses conserves.

Message par cerise Mar 22 Jan 2008 - 21:56

on pourrait adapter ça au principe de la marmite norvégienne mais j'aime bien l'idée des couvertures. à suivre pour des essais alors !
cerise
cerise
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Féminin Nombre de messages : 1129
Date d'inscription : 04/04/2007

http://marmite-norvegienne.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Préparer ses conserves. Empty Re: Préparer ses conserves.

Message par Le_Celte Mer 23 Jan 2008 - 11:47

J'avais vu cette méthode dans un livre sur les conserves, je n'ai pas testé mais pourquoi pas, une bonne idée pour économiser le gaz en tout cas!

J'imagine que dans une caisse en polystryrène, et remplissant autour des bouteilles avec de la vermiculite ca marcherai aussi.

Le Celte
Le_Celte
Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Préparer ses conserves. Empty Re: Préparer ses conserves.

Message par Invité Ven 6 Fév 2009 - 9:13

jULOSSE qui n'est pas encore VIP me demande de transférer son message:

Bonsoir, je n'ai pas un statut suffisant pour écrire ceci moi même sur le forum:
Attention avec les conserves maisons !!!
Pour les confitures et le jus un stérilisateur suffit.
Mais on peu faire toute sorte de conserves soit même à l'aide d'un autoclave.
Le "stérilisateur" n'est plus du tout suffisant pour éliminer toutes les bactéries présentes dans les aliments pour une conservation durable.
Ce site canadien est très précieux pour la réalisation de bocaux maison. Il marque bien la différence entre un stérilisateur et un autoclave (qui monte en pression et en Température) :
http://conserves.blogspot.com/
Il y a tout un article sur le matériel indispensable pour constituer ses bocaux soit-même en tout sécurité (la précision et la prudence sont tout de même de mise) :
http://conserves.blogspot.com/2006/02/quipement-de-strilisation-des_03.html

Préparer des repas en bocaux ne s'improvise pas (d'un point de vue hygiène et règles de stérilisations) et nécessite un matériel adéquat.

Je précise que je ne fais pas moi même de bocaux, mais c'est un sujet qui m'intéresse un petit peu, mon expérience sur le sujet est nulle, mais je tiens à montrer ce site canadien qui réponds à beaucoup de questions sur la conservation maison des aliments.


Julosse

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Préparer ses conserves. Empty Re: Préparer ses conserves.

Message par Petrus16 Sam 7 Fév 2009 - 10:08

Merci Julosse de ce rappel! clind'oeil

Post accessible ici

D'ailleurs si quelqu'un possédant un autoclave peut nous faire un petit topo...siffle

Petrus.
Petrus16
Petrus16
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1695
Age : 49
Date d'inscription : 14/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Préparer ses conserves. Empty Re: Préparer ses conserves.

Message par KrAvEn Dim 17 Jan 2010 - 14:06

Salut,

Retour au « facta non verba ».

Préparer ses conserves. M_133278411_0 Préparer ses conserves. M_133278474_0

Ce sujet ne sera malheureusement pas illustré comme il aurait mérité de l'être ; madame ayant, par mégarde, supprimé certaines des photos que j'avais prises lors de notre dernière mise en conserve de cet été. Cela attendra donc l'été prochain (promis juré).

Avertissement : la méthode que je décris ici est une méthode pratiquée depuis des générations par ma famille et celles des paysans locaux ; elle n'est pas forcément adaptable en ville, ni dans les foyers modernes.


Pourquoi faire ses propres conserves ? En mode semi autarcie ou survie, pour avoir à disposition une réserve pour passer l'hiver, ou pour laisser passer les périodes dures.

Sinon, pour faire des économies, manger sain toute l'année avec des produits maison, par plaisir, pour limiter son impact sur l'environnement (produits maison = moindres coût environnemental), etc.

Matériel nécessaire :

- Autocuiseur, ou cocotte, ou stérilisateur, ou marmite.
- Bocaux & caoutchoucs.


Vérifiez que vos bocaux ne sont pas fêlés ou détériorés ; ils risqueraient de casser sous l'effet de la chaleur ou des chocs dues à l'ébullition de l'eau de cuisson. Lavez les à l'eau chaude (un pré trempage d'environ 10 min est recommandé) ; même s'ils sont propres (surtout s'ils ont été stockés, vides, depuis un moment). Vous pouvez utiliser un produit vaisselle ou de l'eau de javelle diluée avec de l'eau. Séchez les et munissez vous de caoutchoucs neufs ; vieux ils deviennent poreux et cassent facilement quand on tente d'ouvrir les bocaux.


Garnissez vos bocaux des mets sélectionnés (cuits et/ou préparés) et préparés dans l'instant (ne pas conditionner des mets préparés le matin ou le jour d'avant). N'utilisez jamais de produits non frais et encore moins du congelé. Attention : ne les remplissez pas « jusqu'à la gueule » et laissez un espace vide, afin que la dilatation du produit (sous l'effet de la chaleur) ne fasse pas pression à l'intérieur du bocal et ne le brise. Je laisse environ 2 cms de vide dans les bocaux d'un litre. Vérifiez qu'il n'y a pas de poche d'air et que le produit est bien répartit. Si vos caoutchoucs ne sont pas neufs (déja utilisés une fois), ébouillantez les avec une dilution d'eau et de bicarbonate de soude (une cuillère à café de bicarbonate pour 1 litre et demi d'eau, environ). Veillez à ce que les bocaux soient bien fermés et étanches (couvercles, caoutchoucs et bords propres).

Perso je stérilise mes conserves dans une grande marmite, au feu de bois. C'est écolo, économique et pratique en mode vie rurale, semi autarcique ou survie à domicile avec les moyens du bord.

Ici, la marmite repose sur un petit support fait de vieilles briques (pleines) et liées à la chaux. Briques et chaux résistent bien au feu, mais l'ensemble fini par se désolidariser et se désagréger au fil du temps (ici l'installation a au moins 50 ans). Un conduit (type cuisinière à bois), situé à l'arrière du foyer, envoie la fumée à l'extérieur. Une petite porte, constituée d'un bout de tôle, permet de contenir les braises et, ainsi, d 'éviter de mettre le feu au bâtiment.


Marmite + support en briques :

Préparer ses conserves. M_133278373_0

Conduit :

Préparer ses conserves. M_133278365_0

Porte improvisée :

Préparer ses conserves. M_133278386_0

Comme le fond de ma marmite est légèrement bombé et qu'il sera soumis à de fortes températures, je constitue un cadre formé de 4 bouts de bâtons quelconques...

Cadre de bouts de bois :

Préparer ses conserves. M_133278666_0

Cadre qui servira de support à un « coussin » moelleux, formé de 3 vieux blue jeans (pliés) et qui constituera une « plate forme » stable et absorbant les chocs et la chaleur élevée de la paroi de la marmite, sur laquelle je placerait mes bocaux. Sans ce support, les bocaux ne seraient pas entreposés à la verticale et cela créerait du jeu entre eux et, donc, de la casse ; qui plus est, le fond de la marmite, lors de la cuisson, atteint une chaleur trop élevée pour que le verre des bocaux ne le supporte directement.

Coussin de blue jeans :

Préparer ses conserves. M_133278684_0

Si vous opérez avec une cocotte minute, ou une mammite, placez un linge au fond du récipient, afin de protéger le verre des bocaux de l'intense chaleur du récipient.

Par mesure de précaution, j'enveloppe chaque bocal, individuellement, dans une housse de protection constituée par une manche de chemise ou une jambe de pantalon. Cela permet d'atténuer les chocs entre bocaux, dues à l'ébullition.


Enveloppez les bocaux dans des housses :

Préparer ses conserves. M_133278723_0

Les bocaux sont ensuite placés les uns contres les autres, le plus serré possible, à la verticale, couvercle vers le haut.

Le bocal et sa housse (en avant plan) :

Préparer ses conserves. M_133278695_0

Le bocal dans sa housse :

Préparer ses conserves. M_133278703_0

Tous les bocaux en place :

Préparer ses conserves. M_133278732_0

Afin de limiter les chocs entre bocaux, l'ensemble est calé par l'insertion, dans les interstices libres, de grosses pierres.

Préparer ses conserves. M_133278748_0

Une fois que l'ensemble est extrêmement bien calé et qu'il n'y a plus aucun jeu entre les bocaux, je place une grosse masse sur l'ensemble (le dessus des bocaux) ; afin de faire pression sur le tout et, ainsi, assurer un meilleur calage de l'ensemble. Ici un volant d'inertie de vieille voiture (début 20ième).

Préparer ses conserves. M_133278758_0

Le volant d'inertie :

Préparer ses conserves. M_133278394_0

Je recouvre enfin le tout d'eau ; jusqu'à ce que l'eau dépasse d'environ 4-5 cms le dessus des bocaux. A noter que j'utilise l'eau d'un puis situé juste à côté. Ce qui me permet d'alléger ma facture d'eau.

On met un couvercle sur la marmite et on allume le feu.

Préparer ses conserves. M_133278717_0

Le temps de cuisson dépendra de la nature du « produit » et ne démarre qu'à parti du moment d'ébullition de l'eau de cuisson. Par exemple, fruits, viandes, soupes et légumes ne demandent pas le même temps de cuisson.

Prenez en compte, pour votre temps de cuisson, le fait qu'il est inutile de remettre du bois vers la fin de la cuisson ; ce serait gaspiller du bois pour rien. Temps de cuisson et alimentation en bois doivent être gérées, si vous désirez économiser votre comburant.

Retirez les bocaux à partir du moment où l'eau est correctement refroidie. Vérifiez que les bocaux sont hermétiquement celés en relâchant le système de fermeture; Si le couvercle reste collé au bocal, c'est ok. N'oubliez pas de réajuster le système de fermeture.


Stockez au frais, au sec et à l'abri de la lumière directe.

Préparer ses conserves. M_133278445_0

A noter que vous pouvez, en lieu et place d'une marmite, utiliser une vieille lessiveuse. A noter enfin, que l'on peut faire ses conserves dans un autoclave, sur le gaz ou une plaque électrique (mais c'est plus long qu'avec une grosse marmite).

Pour conclure, l'outil indispensable pour ouvrir facilement les conserves récalcitrantes : le tire rondelles.

Préparer ses conserves. M_133278767_0

Préparer ses conserves. M_133278775_0

Préparer ses conserves. M_133278791_0

Vérifiez toujours, à l'ouverture d'un bocal, que la conserve est hermétiquement fermée et son contenu en bon état.

Bonnes conserves.

@+

Conserve de viande :

Préparer ses conserves. M_133278461_0


Dernière édition par KrAvEuNn le Dim 17 Jan 2010 - 14:27, édité 1 fois

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Mon scénario
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 11670
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Date d'inscription : 24/10/2006

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Préparer ses conserves. Empty Re: Préparer ses conserves.

Message par Le_Celte Dim 17 Jan 2010 - 14:26

Je pratique aussi la mise en conserves, sans "autoclave", mais bon je ne fait que des conserves de légumes et ai l'habitude, jamais eu le moindre souci.
Par contre contrairement a not' chef bien aimé je fait encore mes conserves sur le gaz dans un stérilisateur de ménage avec thermomètre (son post me donne déja des idées ceci dit...)*

Je confirme l'utilité du "tire rondelle" qui a évité souvent a ma femme de mourir de faim devant un bocal fermé. On peut bien sur le faire a la main si on a un peu de force, ou a la pince multiprises (mais la on risque de casser le bocal si on s'y prend mal...)

Le Celte
Le_Celte
Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Préparer ses conserves. Empty Re: Préparer ses conserves.

Message par Rammstein Dim 17 Jan 2010 - 16:12

Comment prépares-tu tes conserves de viande ?

Rammstein
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 6821
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Préparer ses conserves. Empty Re: Préparer ses conserves.

Message par Canis Lupus Dim 17 Jan 2010 - 18:36

Question que je me suis posé suite à l'achat de bocaux sans caoutchouc à Emmaüs : sur le long terme, comment gérer une pénurie de joints ??

Emmaüs, je t'aime !! Préparer ses conserves. 859909

________________________________________________________
Canis Lupus
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4257
Age : 36
Date d'inscription : 16/11/2006

http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Préparer ses conserves. Empty Re: Préparer ses conserves.

Message par Le_Celte Dim 17 Jan 2010 - 19:37

Pas de joints, sur le long terme...hum...dans un premier temps on ré-utilise, ensuite on oublie les "le parfait" et on met tout en bocaux a vis (en soignant ses couvercles) et ensuite...hum...parafine (ou a défaut cire) pour les confiture (ré-utilisable très longtemps), mais pour les légumes je dirai saumure et lacto-fermentation....

Le Celte
Le_Celte
Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Préparer ses conserves. Empty Re: Préparer ses conserves.

Message par Canis Lupus Dim 17 Jan 2010 - 21:43

Oky docky, cependant on peut toujours utiliser les Le Parfait imparfaits pour stocker des trucs qui craignent moins, type aliments secs, si on tord la structure métallique de manière à ce que le couvercle soit bien plaqué contre le bocal.

________________________________________________________
Canis Lupus
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4257
Age : 36
Date d'inscription : 16/11/2006

http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Préparer ses conserves. Empty Re: Préparer ses conserves.

Message par BigBird Dim 17 Jan 2010 - 21:55

Le_Celte a écrit:Pas de joints, sur le long terme...hum...dans un premier temps on ré-utilise, ...
sinon, le cas échéant, il doit y avoir moyen d'en faire soi-même au fur et à mesure de ses besoins, en utilisant un élastomère aux normes alimentaires, par exemple les kits silicone que l'on trouve en vente pour faire soi-même des moules alimentaires (patisseries, sucres ou chocolat), il faut se faire un moule du joint (une empreinte dans de la cire par ex.), puis préparer son mélange A+B et remplir le(s) moule(s), ... aprés réticulation complête (16 > 24h), on démoule. le silicone est peut-être moins élastique que le NR (caoutchouc naturel), mais plus résistant dans le temps, ainsi qu'aux hautes températures.
juste une idée, qui reste à tester. Préparer ses conserves. 310536


Dernière édition par BigBird le Dim 17 Jan 2010 - 21:59, édité 1 fois
BigBird
BigBird
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2074
Date d'inscription : 09/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum