Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -33%
Pack Ecouteurs SAMSUNG Galaxy Buds 2 Noir + Chargeur ...
Voir le deal
99.99 €

65 ans et plus: Le plan C, commencer au moins la réflexion

+13
daeron
Canis Lupus
Semper
Catharing
merlin06
NonoMacbill
un ptit breton
vigo
BigBird
tarsonis
Bibinato
Ash
Philippe-du-75013
17 participants

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

65 ans et plus:  Le plan C,  commencer au moins la réflexion  - Page 3 Empty Re: 65 ans et plus: Le plan C, commencer au moins la réflexion

Message par Philippe-du-75013 Ven 10 Nov 2023 - 9:32

A l'initiative de ma caisse complémentaire de retraite j'ai assisté à une conférence sur l'âge et la conduite. Public 100 % retraité mais pas les plus vieux.


Le conférencier est un moniteur d'auto-école qui nous dit avoir lui même 65 ans et plus de 40 ans de métier.


J'ai noté un peu en vrac ses remarques au fil des power-points....


  • La population vieillit, les conducteurs âgés sont de plus en plus nombreux , surtout que les femmes qui atteignent le 4 éme age (+ de 80 ans) bien plus que les hommes font maintenant partie des générations où elles conduisent toutes. Les assureurs commencent à mesurer les risques statistiques généré par cette population sans oser encore la pénaliser.


La limite souhaitable semble être de 80 ans surtout si l'on n'est pas dans l'obligation de conduire par isolement géographique. Toujours d'après les stats des assurances la dégradation commence nettement à 75 ans, âge ou il convient de redoubler d'attention.


Les vieux conducteurs rejoignent les jeunes en ce sens qu'il sous-estiment le danger, Les jeunes par un sentiment d'invulnérabilité, les vieux en pensant que leur expérience et prudence suffit.


L'accident typique du conducteur âgé c'est le changement de direction brusque sans anticiper ni avoir le temps de mettre les clignotants.


Avec l'âge il y a une réduction de la vison latérale sans compter la raideur du cou pour se retourner et manœuvrer (là je suis pile dedans).


Si conduite solitaire, la capacité de mener à bien une double tâche diminue, penser à mettre le GPS en mode «vocal».


9 % des personnes âgées accidentées sont des cyclistes: avec la fragilité, une simple chute avec contusion se transforme en accident vrai...


Le boites automatiques ou la conduite d'une voiture plus petite ne change pas les choses, l'unique avantage d'un voiture plus petite c'est la facilité des manœuvres de parking.




Les signes qu'il est temps de raccrocher:


Vous accrochez votre véhicule dans des manœuvres de parking dans des lieux bien connus et pas seulement une fois par fatigue ou en étant trop pressé (statistiquement + l'arrière droit)
On vous klaxonne souvent et pas seulement un excité, sans que que vous ne compreniez bien pourquoi → Comme pour un début de surdité vous attribuez la faute aux autres « qu'est-ce qu'ils ont tous maintenant à marmonner au lieu de parler».

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)
Philippe-du-75013
Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2490
Age : 68
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

KrAvEn, victor81, Cyrrus et veno aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

65 ans et plus:  Le plan C,  commencer au moins la réflexion  - Page 3 Empty Re: 65 ans et plus: Le plan C, commencer au moins la réflexion

Message par Philippe-du-75013 Dim 12 Nov 2023 - 12:08

Les prothèses auditives (familièrement appelée sonotones!) sont très couteuses ( 2 x 1 300 € pour les miennes) mais bien remboursées à 100 % par la sécu et les mutuelles. Mais, il y a un mais, c'est une paire tous les 4 ans, pas moins et sinon le remplacement est à vos frais. On a vite fait d'en accrocher une en retirant une écharpe ou un bonnet et il n'est pas garanti que le boîtier et son contenu résistent à une chute sur un sol dur.

Il existe pour les gens actifs des prothèses anti-choc et un peu étanches à la sueur, la pluie abondante et à une courte baignade involontaire.  A voir!

65 ans et plus:  Le plan C,  commencer au moins la réflexion  - Page 3 Sourdi14
65 ans et plus:  Le plan C,  commencer au moins la réflexion  - Page 3 Sourdi15
65 ans et plus:  Le plan C,  commencer au moins la réflexion  - Page 3 Sourdi13

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)
Philippe-du-75013
Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2490
Age : 68
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

merlin06 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

65 ans et plus:  Le plan C,  commencer au moins la réflexion  - Page 3 Empty Re: 65 ans et plus: Le plan C, commencer au moins la réflexion

Message par Philippe-du-75013 Lun 8 Jan 2024 - 8:07

Mon épouse a pris sa retraite de sage-femme le 1 aout 2023, nous pensions qu'elle passerai au 1er janvier 2024 au tarif retraité, quasi symbolique, tant pour la cotisation à l'ordre que pour l'assurance responsabilité professionnelle (chère). Que nenni !  Pendant encore 3 ans si elle secoure quelqu’un sur la voie publique (arrivé une fois dans le métro*) et qu'elle rate son coup elle est encore considérée comme professionnelle de santé  pendant 3 ans et peut être tenue pour responsable d'une erreur ou négligence. Au delà de 3 ans elle n'est plus considérée comme affutée et à le droit à l'erreur (pas à l'inaction) comme un citoyen ordinaire.

*femme prise des premières contractions, appel du conducteur aux passagers  => mon épouse et une femme médecin se retrouvent sur le quai en se demandant quoi faire sur le bitume sale si ça se déclenche avant l'arrivée des pompiers prévenus par le chef de station ... Arrivée des pompiers qui estiment la femme brancardable  et que si ça ne tient pas jusqu'à la maternité à tout prendre il vaut mieux un accouchement dans une ambulance aussi propre que possible que sur un quai de métro.

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)
Philippe-du-75013
Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2490
Age : 68
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

BigBird et Cyrrus aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

65 ans et plus:  Le plan C,  commencer au moins la réflexion  - Page 3 Empty Re: 65 ans et plus: Le plan C, commencer au moins la réflexion

Message par Philippe-du-75013 Jeu 25 Jan 2024 - 21:36

Savoir s'arrêter à temps l'age venu ...

Deux exemples :

- Cours de gym pour retraités actifs, très bonne prof connue et réputée, certains sont ses élèves depuis longtemps et ayant déménagé font de long trajets depuis la banlieue pour assister à ses cours originaux et adaptés. Mais voila: une participante historique devenue bien chenue ne veut pas voir qu'elle ne suit plus le groupe et plutôt que de prendre un cours d'un niveau en-dessous qui existe s'obstine et ne fait pas grand chose et doit même se mettre à l'abri dès que sa bouge et courre comme lors des jeux de balle en ambidextre...

-Cours d'Italien de l'après midi en semaine : Que des retraités qui progressent (niveau moyen Licence + CAPES) doucement mais progressent, sauf un qui a 80 ans et étant donné sa très  brillante carrière est sacrément sur le déclin ... J'ai fini par comprendre que d'année en année il stagne au cours 2 sans plus jamais progresser.

Il me fait immanquablement penser au personnage de Gaston Pourquier (Raymond Bussière) dans le film de Claude Zidi  "Les sous-doués"



Pas facile ... Je sais !


Dernière édition par Philippe-du-75013 le Ven 26 Jan 2024 - 7:51, édité 1 fois

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)
Philippe-du-75013
Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2490
Age : 68
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

65 ans et plus:  Le plan C,  commencer au moins la réflexion  - Page 3 Empty Re: 65 ans et plus: Le plan C, commencer au moins la réflexion

Message par Catharing Jeu 25 Jan 2024 - 21:48

@Philippe
Certaines personnes sont dans le déni et ce n'est pas qu'une question d'age.
Certains toubibs diront même qu'il vaut mieux les laisser dans leur monde plutôt que de les amener vers un syndrome de glissement.
L'exemple type,lorsqu'un médecin dit à un patient de 75 ans ,que vu son état et après avoir causé deux accidents mineurs, il ne doit plus conduire alors qu'il est veuf et sans famille autour de lui.
Résultat,plus d'autonomie,dégradation accélérée de sa santé physique,dépression et décès un an après.

________________________________________________________
"Le problème avec ce monde est que les personnes intelligentes sont pleines de doutes tandis que les personnes stupides sont pleines de confiance."
"Quand on se fait vieux, on se réveille chaque matin avec l'impression que le chauffage ne marche pas."
C'est ça le problème avec la gnôle, songeai-je en me servant un verre. S'il se passe un truc moche, on boit pour essayer d'oublier; s'il se passe un truc chouette, on boit pour le fêter, et s'il ne se passe rien, on boit pour qu'il se passe quelque chose.
Catharing
Catharing
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Autre / Ne pas divulguer Nombre de messages : 9521
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

KrAvEn aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

65 ans et plus:  Le plan C,  commencer au moins la réflexion  - Page 3 Empty Re: 65 ans et plus: Le plan C, commencer au moins la réflexion

Message par chaton-laveur Jeu 25 Jan 2024 - 23:55

Ce n'est pas, et ce n'est jamais une question d'âge. L'âge est un simple marqueur. Tout comme il y a des individus qu'il faudrait stopper dès la cinquantaine, d'autres restent fonctionnels même à 90 ans. Ils sont certes rares, ils ont su apprendre à vieillir et limiter leur prétentions à leurs possibilités. Intellectuellement, certains restent des étalons dont on ne peut qu'espérer atteindre un jour le niveau. Physiquement, ils ont su développer des protocoles d'actes qui compensent pour partie les possibilités disparues selon les avanies que la vieillesse impose.
Le jeunisme est une déviance nuisible dans la construction de toute société (pour ceux qui sont attachée à une organisation sociale alors que la société s'écroule). Et je vois, puisqu'il est de mode, qu'il faudra en payer le prix.

________________________________________________________
On pourrait dire que j'ai le pardon rancunier.
chaton-laveur
chaton-laveur
Membre

Masculin Nombre de messages : 63
Localisation : chez lui
Emploi : d'usage
Loisirs : en dilettante
Date d'inscription : 17/12/2023

https://42.ctv.zone/

KrAvEn aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

65 ans et plus:  Le plan C,  commencer au moins la réflexion  - Page 3 Empty Re: 65 ans et plus: Le plan C, commencer au moins la réflexion

Message par Philippe-du-75013 Jeu 8 Fév 2024 - 9:17

Mon ami P... est décédé à 77 ans, P... était en fait plutôt une connaissance qu'un ami et je ne savais pas tout, surtout à la fin. 

P... était un artiste, un artiste ayant eu au moins la sagesse d'enseigner son art dans le système scolaire ce lui donna un salaire régulier et une retraite convenable le moment venu. P... s'était vu attribuer un atelier d'artiste par la ville de Paris (RIVP). Ces ateliers ne sont pas fait pour y vivre : Il y a bien une douche et des WC mais pas de salle de bain, une plan cuisine le long d'un mur mais pas vraiment une cuisine: c'est juste censé assurer pour un repas rapide sur place et les boissons chaudes. Ce grands volumes très haut ne sont pas réellement chauffables l'hiver, un unique radiateur assure un "coin chaud"  du volume de deux fauteuils rapprochés ... La ville de Paris tolère que ce soit habité h 24 par économie mais c'est officieux. Comme il y a beaucoup de volume en hauteur, plus qu'en superficie,  mais pas de chambre, 0 cloison, la solution c'est la mezzanine qui n'est pas un truc pour une personne âgée. 

Quand la santé de P... a commencé  à se dégrader ses amis plus proches connaissant mieux que moi ses contraintes de vie surtout l'hiver ont essayé de le pousser à demander un échange* à la RIVP avec un appartement. Il a toujours repoussé cette idée ou plutôt  remis à plus tard  jusqu'au jour ou ce ne fut plus du tout envisageable. La dernière année fut terrible pour lui, seul point positif la proximité d'une supérette et d'un boulanger permettant aux uns et aux autres de l'aider rapidement à porter ses courses...


*Si il est très difficile d'obtenir un HLM de la ville de Paris, l'attente pouvant se compter en dizaines d'années, le système d'échange pour changer de taille de logement en en rendant un est beaucoup plus fluide.

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)
Philippe-du-75013
Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2490
Age : 68
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

65 ans et plus:  Le plan C,  commencer au moins la réflexion  - Page 3 Empty Re: 65 ans et plus: Le plan C, commencer au moins la réflexion

Message par Philippe-du-75013 Mar 19 Mar 2024 - 8:56

Samedi dernier sur un trajet extrêmement familier j'ai lourdement chuté. Une chute typique de vieux en ne levant pas assez le pied pour monter sur le trottoir. J'ai constaté depuis ma reprise des cours d'italien où comme c'est en semaine et en milieu de journée c'est  carrément un "club 3 ème age" la relative fréquence des absence des uns et des autres pour chute avec conséquence suffisante pour s'absenter une semaine.

Étant donné mon surpoids la chute a été très dure, pas de casse mais des douleurs partout le lendemain et surtout une grosse abrasion d'un genou, abrasion telle qu'elle m'interdit gym collective et piscine depuis maintenant 9 jours ... Mon humeur et mon bien être s'en ressentent.

Visite à ma toubiba prévue de longue date pour un renouvellement de médicaments : Je lui montre mon genou en passant, elle me confirme je que je ressentais , la cicatrisation bien plus longue à mon age (68 ans) et il me faudra 2 semaines pour que la peau se refasse là ou une seule aurait suffit il y a quelques années.


Dernière édition par Philippe-du-75013 le Mer 20 Mar 2024 - 6:41, édité 1 fois

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)
Philippe-du-75013
Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2490
Age : 68
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

KrAvEn aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

65 ans et plus:  Le plan C,  commencer au moins la réflexion  - Page 3 Empty Re: 65 ans et plus: Le plan C, commencer au moins la réflexion

Message par vigo Mar 19 Mar 2024 - 10:51

Bonjour,
C'est sûr que la mécanique du corps ne suit plus comme avant, les blessures sont plus longues à cicatriser, les séquelles plus importantes....Par contre pour réequilibrer, il faut amha compenser par un intérêt accru pour tout ce qui nous entoure, notre curiosité est intacte sinon, il faut raviver cette envie. J'ai changer de bibliothèque municipale, je cotoie d'autres personnes, un autre système de classement, ça m'oblige à m'adapter, je change de sport, je me me suis mis à la musculation à l'ancienne ( haltères etc...), là aussi partant de zéro, je progresse, je n'irai pas bien loin, mais je me prouve que je peux encore m'adapter,  Je ne regarde plus les infos à la télé, mais je lis les journaux ( accès gratuit et diversifié à la bibliothèque, c'est moins anxiogène, plus documenté et diffusé avec plus de recul, donc moins de scoop à la noix.)
Je me suis mis à la programmation de l'Arduino...certes je galère, mais j'échange avec plein de copains, avec un éventail d'age important, je limite l'effet ''maison du 3eme Age''.
Et surtout j'essaie de rester actif  face aux problèmes de société qui me préoccupent, et  on peut encore  gueuler, échanger dans des structures, et la saine et juste colère permet de se sentir vivant .( même si cela ne sert pas à grand chose, ). Dans les moments ou je pense trop à la faucheuse, je refaits mes Katas de karaté, ou je vais courir ou je m'évade en lisant un bouquin de récits d voyages ou d' aventures. Pour le moment ça marche, jusqu'à quand... 
Je fuis les les cours adaptés pour les vieux ou on se retrouve avec des intervenants qui nous parlent comme à des gamins de 4 ans, arrétons d'infantiliser les vieux!! Si je ne peux pas, je ne fais pas 
Je préfére les clubs ou se cotoient les gens en situation de handicap de tous ages, c'est bien plus sympa
exemple le karaté santé etc.....
Cordialement.
vigo
vigo
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 330
Age : 64
Localisation : rhone-alpes
Date d'inscription : 02/03/2008

Philippe-du-75013 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

65 ans et plus:  Le plan C,  commencer au moins la réflexion  - Page 3 Empty Re: 65 ans et plus: Le plan C, commencer au moins la réflexion

Message par Philippe-du-75013 Mer 20 Mar 2024 - 6:38

L'italien ce n'est pas un cours pour les vieux, c'est "de facto" un cours pour les vieux... La prof dit que nous suivons normalement grâce à notre sérieux* sur le travail à la maison en qualité et volume. Le seul point où elle a dut s'adapter c'est l’acuité auditive dégradée de quasi tous le participants ( 2 porteurs de sonotones dont moi). 

Pas de problèmes pour l'écouter elle en live, mais elle devait nous faire  écouter des dialogues et ensuite répondre à des questions sur la conversation entendue. En deuxième année ces dialogues deviennent plus réels pour la vitesse, la voix (voix de téléphone le cas échant), la présence d'un bruit de fond (rumeur de fond d'un restaurant), dialogues  qu'elle nous faisait écouter sur une tablette assez crin-crin. Avis unanime à une personne près : "on ne peut pas" , elle nous donne maintenant ces exercices à faire chez nous comme on veut : haut parleurs ou casque, casque d'ailleurs  de qualité pour moi. 

* 7 participant dont 4 ex-profs et un énarque ex directeur de banque: des profils qui savent prendre des notes, les retranscrire et s'organiser pour travailler régulièrement

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)
Philippe-du-75013
Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2490
Age : 68
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

65 ans et plus:  Le plan C,  commencer au moins la réflexion  - Page 3 Empty Re: 65 ans et plus: Le plan C, commencer au moins la réflexion

Message par Philippe-du-75013 Jeu 20 Juin 2024 - 8:51

Notre fille a 33 ans, une vie stable mais à Madrid et une bonne réussite ... Son frère qui aura 30 ans en aout est lourdement handicapé,  sous curatelle renforcée et interné. Accessoirement mon épouse malgré son bon niveau d'études peut être considérée comme une "handicapée administrative" et tout à fait capable de se faire plumer ou au moins mal conseiller sans s'en rendre compte. Il était temps de passer le témoin des affaires de succession familiale à notre fille comme d'ailleurs mon père l'avait fait quand j'avais même age.

Nous avons profité de la présence de notre fille à Paris pour vérifier ses procurations sur les comptes bancaires et ajouté l'accès au coffre-fort à l'agence centrale de l'enseigne. 

Inventaire à 3 du coffre-fort, consignes répétées pour ma femme et nouvelles pour notre fille pour récupérer ce qui s'y trouve le moment venu pour éviter que ce ne soit partagé avec son malheureux frère qui dans son état n'en aura sans doute jamais besoin (il aura de tt façon la moitié de la valeur de l'appartement). Le moment venu c'est plus l'incapacité intellectuelle du dernier survivant que le décès des deux

J'ai insisté sur le fait qu'il fallait retirer l'or avant et que  si il y avait inventaire du coffre avec le curateur de l'organisme de tutelle de son frère il fallait faire très attention car il y avait beaucoup de scandales de détournements et d'abus divers de ces personnes et organismes  lorsqu'il y avait de l'argent ... Un rouleau de demi-napoléons  ce n'est pas gros et vite disparu dans une poche.

L'idéale étant que ce soit zappé avant ...


En sortant de la banque puisque nous étions dans le quartier de la Bourse nous sommes passés par la rue de Vivienne  où se trouvent tous les marchands d'or ayant pignon sur rue. J'ai bien recommandé que si une vente était nécessaire elle devait se faire là, dans cette rue, et non pas dans une de ces officines d'achat d'or qui se trouvent un peu partout.

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)
Philippe-du-75013
Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2490
Age : 68
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

merlin06 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

65 ans et plus:  Le plan C,  commencer au moins la réflexion  - Page 3 Empty Re: 65 ans et plus: Le plan C, commencer au moins la réflexion

Message par Philippe-du-75013 Sam 22 Juin 2024 - 8:26

En début de retraite et de soixantaine on surveille le maintien de ses capacités sachant que ce n'est qu'un combat de retardement et si on peut encore on se dépêche de faire certaines activités engagées physiquement pendant qu'il en est encore temps. L’arrêt du travail et la possibilité de s'entrainer plus régulièrement (le vélo en semaine c'est très difficile à caser quand on habite en ville) donnant un bref coup de fouet que j'estime à deux ans.


Symétriquement à l'approche de la septantaine on commence à regarder ses contemporains pour voir où ils en sont – On n'essaye plus de renouveler les exploits de la cinquantaine – et on regarde ceux à peine plus vieux pour estimer ce qui peut nous attendre à 5 ans, 10 ans...

Le décès d'un ami à 77 ans ne m'a pas trop frappé de ce point de vue étant donné son absence totale d'hygiène de vie. Ses 77 ans relevaient  plutôt là du miracle médical.


Cette semaine, coup sur coup, j'ai constaté la perte d'autonomie totale (AVC ? Alzheimer?) très récente sans doute  de deux hommes un peu plus âgé que moi et habitant l'immeuble sans que je les connusses de près.


L'un allait au tennis municipal d'à coté (terrasse de la piscine), si près que les gens de l'immeuble y vont directement en tenue, je m'étais donc fait souvent la remarque en le voyant que ce n'était plus très raisonnable, entre age et surtout un certain surpoids, de taper encore la balle. Croisé deux fois, semble totalement à l'ouest et marche très difficilement: Son épouse a du déployer devant moi beaucoup d'efforts pour le faire entrer et sortir de l'ascenseur à tout petits pas de fourmi et lui parlait comme à un petit enfant.

Le deuxième, si j'ignore ce que furent ses activités, était un homme assez pétulant souvent habillé dans le style des amateurs de country. Depuis quelques mois je le croise intact physiquement (et il était vraiment très bien pour son age où souvent le ventre se relâche même  chez les maigres) mais désorienté, hagard dans le hall quand par exemple sa femme avait affaire au concierge et le faisait attendre, les yeux perpétuellement dans le vide. Il marche bien, très bien... Mais son épouse doit lancer la machine d'une traction au bras ou d'une poussée au dos! Cela faisait des mois, un an peut-être, que je ne l'avais plus vu faire ses courses, or comme nous avons absolument tous les commerces et un marché 2 fois par semaine dans un rayon de 200 mètres tous les habitants du bloc d'immeubles s'y croisent et s'y entrecroisent un jour ou l'autre.


Je leur donnais environ 5 ans de plus que moi pour le tennisman et peut-être mon age ou à peine plus plus pour l'amateur de country-western.


Honnêtement ça fait peur …

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)
Philippe-du-75013
Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2490
Age : 68
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Résilient aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

65 ans et plus:  Le plan C,  commencer au moins la réflexion  - Page 3 Empty Re: 65 ans et plus: Le plan C, commencer au moins la réflexion

Message par Résilient Sam 22 Juin 2024 - 8:53

la sénescence, c'est compliqué à gérer et AMHA, il ne faut pas essayer de faire le philosophe. 
J'ai eu à gérer pendant 3 ans la descente de ma grand-mère dans les tréfonds d'Alzheimer, du stade où la personne prend conscience de ses petites pertes de mémoire aux moments où il faut aller la récupérer dehors en pleine nuit et la convaincre de rentrer alors que tu n'es pour elle, sur le moment, qu'un inconnu quelle ne reconnaît pas.

C'est émotionnellement très éprouvant et il faut être capable, à un moment donné, de lâcher prise pour se sauver soi-même et éventuellement, quand il s'agit d'un parent, de ne pas entraîner son couple et ses enfants dans cette maladie sans aucun retour possible. Quand c'est ton conjoint, je ne veux même pas imaginer. 

J'ai simultanément deux cas de chasseurs de mon équipe qui ne viendront plus chasser l'année prochaine parce que leurs épouses ont chopé cette merde et qu'ils ne peuvent plus les laisser seules plus d'une heure. 

Conséquence : le conjoint se coupe également de toute vie sociale ce qui peut, si cela dure trop longtemps, réduire considérablement sa propre espérance de vie en bonne santé à cause du stress et de la sédentarité imposée. 

Franchement, il faudrait mettre le paquet en terme de recherche sur cette maladie, parce qu'elle peut être dangereuse également pour l'entourage.

________________________________________________________
"Nous ne pouvons peut-être pas préparer l'avenir de nos enfants, mais nous pouvons au moins préparer nos enfants à l'avenir" Franklin Roosvelt
“L'intelligence, ce n'est pas ce que l'on sait ; mais ce que l'on fait quand on ne sait pas.”

Jean Piaget 
Outil à fagoter Faire de la soupe déshydratéeTaille en têtard et bois de chauffage
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4961
Localisation : Corrèze
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

vigo aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

65 ans et plus:  Le plan C,  commencer au moins la réflexion  - Page 3 Empty Re: 65 ans et plus: Le plan C, commencer au moins la réflexion

Message par Philippe-du-75013 Dim 23 Juin 2024 - 6:48

Là ce qui est effrayant pour moi c'est que ces messieurs sont très proches de mon age et que l'un comme l'autre me paraissaient normaux il y a un an. Paraissaient normaux, du moins autant que de se croiser dans un ascenseur permet de juger. Il y avait peut-être déjà des signes dans la vie de tous les jours?

J'ai géré il y a 10 ans l'entrée en Alzheimer et la suite alors que je travaillais encore.  Mais mon père avait autour de 89 ans lors de la bascule (toujours rapide) vers la perte d'autonomie totale et avait déjà enterré toutes ses connaissances masculines du même age et était entouré de veuves.

Même si je m'y attendais je me suis fait prendre de vitesse de l'ordre de deux mois ... Mon père, veuf,  ne souhait plus rester seul  et était alors sur la liste d'attente pour une résidence troisième age  non-medicalisée qui ne l'aurait pas gardée car ouverte sur la ville. 

Quand j'ai commencé à y aller tous les deux jours (mis en disponibilité professionnelle) car c'était dans une banlieue très éloignée et malcommode d'accès depuis le sud parisien mon père était encore lucide, ou du moins pouvait en donner l'apparence, quelques heures le matin. Comme sa banque était dans sa rue nous avons pris un rendez vous plus ou moins à l'ouverture pour vérifier les procurations et rajouter celles qui pourraient manquer. 

Des années plus tôt lors du décès de sa mère (94 ans) et du partage de ce qui restait de succession mon père, très organisé et toujours dans l'anticipation avait fait un truc :

J'avais un livret A de la poste que je n'utilisais pas faute de capacité d'épargne, il l'avait pris et mois après mois y versait de petites sommes pour que le jour "où" cette argent apparaisse comme mien et que je puisse taper dedans immédiatement si nécessaire. C'était encore un livret papier d'ailleurs!  

(à suivre)

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)
Philippe-du-75013
Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2490
Age : 68
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

65 ans et plus:  Le plan C,  commencer au moins la réflexion  - Page 3 Empty Re: 65 ans et plus: Le plan C, commencer au moins la réflexion

Message par BigBird Dim 23 Juin 2024 - 11:02

des quelques exemples que j'ai pu observer autour de moi et dans ma famille sur la chute de vitalité et/ou d'autonomie des + de 65ans, je ne peux dire qu'une chose : là encore, nous ne sommes pas tous égaux !
là où certains atteignent des ages canoniques en restant relativement alerte et avec toute leur tête, d'autres périclitent dans une déchéance plus ou moins brutale, que ce soit physiquement ou mentalement, voire les deux en même temps; pale

difficile de dire exactement quels sont les facteurs d'influence (retardant ou accélérant cette déchéance), et difficile également de prévoir à quel age le processus va s'amorcer, et le type de progression (lente, ou vertigineuse), ...tant il y a des exemples et des contre-exemples dans tous les sens, il y a peut-être d'une part certes l'hygiène de vie (alimentation, activités physiques, intellectuelles, créatives, ...), aussi sans doute pour une part non négligeable notre héritage génétique, mais quoi qu'on en dise, toutes les stats que l'on pourrait mettre sur le papier pour étayer telle ou telle hypothèse ne m'enlèveront pas de l'esprit l'idée qu'il y a une grosse part de "loterie de la destinée", on fait tourner le panier, une boule sort, ...fuck!  c'est mon numéro, mon tour est venu ! wall

 je dis ça car entre une personne qui disparait subitement pendant son sommeil, sans souffrir ni en exténuant son entourage, et une autre qui va perdre la boule et la faire perdre à ses proches pendant ses 15 ou 20 dernières années, on ne peut pas parler d'égalité de traitement, d'égalité des chances, de justice ou de moralité, c'est juste comme ça la fin de vie, tout comme la vie, in finé peu de prise sur sa destinée, et encore moins sur celle de ses proches, l'accepter tel qu'elle se présente n'est pas forcément évident pour tout le monde;
 
une seule certitude, notre heure viendra et on y passera tous;
les conditions de cette "parade" de sortie (la manière et la période de cette transition) nous reste (et restera) mystérieux ...
tout comme ce qu'il y a au bout du tunnel, ... qui mourra verra ! ange
(et on est rare à être pressé de le savoir) mrsgreen

________________________________________________________
Nos vessies ne sont pas encore TOUTES des lanternes !
BigBird
BigBird
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2514
Date d'inscription : 09/04/2009

montargie aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

65 ans et plus:  Le plan C,  commencer au moins la réflexion  - Page 3 Empty Re: 65 ans et plus: Le plan C, commencer au moins la réflexion

Message par Philippe-du-75013 Dim 23 Juin 2024 - 15:31

Pour ce qui est d’Alzheimer la durée de survie maximum à partir du déclenchement réel et non des premiers symptômes est connu en fonction de l'age de ce déclenchement. 

Pour mon père, diagnostiqué à 89 ans, médecin hospitalier et Ehpad m'avaient dit 4 ans maximum et ce fut 3 ans et demi.

Pour des cas connu diagnostiqués à 60 ans effectivement ce peut être 10 à 15 ans avant l'atteinte finale aux organes vitaux (l'actrice Annie Girardot et son frère hospitalisés ensemble). Rita Hayworth avait commencé à avoir de sérieux problèmes de mémoire à 44 ans. Elle n'était plus capable de jouer et abandonne un film en début de tournage en 1972 (54 ans) elle est alors considéré comme démente et internée deux ans plus tard pour ne décéder qu'en 1987 à 67 ans.

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)
Philippe-du-75013
Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2490
Age : 68
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

KrAvEn aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

65 ans et plus:  Le plan C,  commencer au moins la réflexion  - Page 3 Empty Re: 65 ans et plus: Le plan C, commencer au moins la réflexion

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum