Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Pourquoi nous avons l’impression que le monde devient fou

Aller en bas

Pourquoi nous avons l’impression que le monde devient fou Empty Pourquoi nous avons l’impression que le monde devient fou

Message par Catharing Sam 22 Aoû - 16:39

Salut,

C’est un sentiment que nous sommes nombreux à partager et que la succession d’événements tragiques rend plus prégnant que jamais: notre monde irait de plus en plus mal, et la force dominante qui l’organise serait un chaos absolu, source d’une anxiété permanente.
....
De plus en plus d’observateurs pointent une maladie de l’économie de l’attention, l’activité des entreprises dont le business est de nous vendre du contenu et des interactions, notamment en ligne.

Is It Just Me, Or Is the World Going Crazy?  2016..
 

"Parce que, comme vous, comme tout le monde en apparence, j'ai aussi eu le sentiment que le monde devenait incontrôlable et que nous ne pouvions rien y faire.
Je suis épuisé de toutes les histoires de fusillades, d'attaques et de bombes et du flot constant de choses horribles qui se passent là-bas.
Moi aussi, je me sens désensibilisé et abattu par le carnage apparemment constant qui fait rage à travers la planète."


"Dans l'économie de l'attention, les gens sont récompensés pour l'extrémisme.
Ils sont récompensés pour se livrer à leurs pires préjugés et attiser les pires craintes des autres."

"Internet a généré une plateforme sur laquelle les croyances apocalyptiques sont célébrées et propagées, et où la modération et la raison sont devenues comme trop laborieuses et ennuyeuses pour avoir leur place."

"Cette conscience permanente de chaque faute et de chaque faille de notre humanité, combinée au déluge de prophètes de malheur et de nihilistes narcissiques qui commandent notre attention, est ce qui cause ce sentiment permanent d’un monde chaotique et insécure qui n’existe pas réellement."

"Mais le monde n'est pas pire. C'est juste que nous sommes plus conscients que jamais de toutes les mauvaises choses.

Comme l'a dit Ta-Nehisi Coates: «La violence n'est pas nouvelle; ce sont les caméras qui sont nouvelles. "


Mark Manson Article Traduction

« L’impression de devenir fou » : comment les écrans nourrissent nos angoisses

« Nous avons les journaux, la télévision, qui nous font savoir que partout, c’est en train de craquer.La connaissance universelle de tout ce qu’il se passe de pas ordinaire partout rend inquiet.Jadis, l’information n’existait pas avec cette abondance.
Aujourd’hui, avec Internet, c’est sans cesse et il y a la valorisation des informations qui font peur ou qui font très plaisir.
Et donc la ressource, c’est d’essayer de ne pas se laisser emporter par le sentiment d’un désordre plus large que nous et menaçant.
 »

Jean-Pierre Peter. Article

L’impact émotionnel des images

« Il y a des caractéristiques du monde dans lequel on vit qui facilitent la survenue de ces malaises.
L’information, par exemple, circule souvent sous la forme d’images, qui sont très angoissantes et qui frappent immédiatement notre affectivité.
L’image a un impact émotionnel plus fort que la lecture d’un journal.
Ce bombardement d’infos brutes, non décodées, renforce le fond anxieux et chez certaines personnes favorise l’émergence de troubles.
 »

Erik Nortier, psychiatre à Paris.


Qu’est ce que l’économie de l’attention et le design d'attention? Avons-nous perdu la liberté de nous concentrer ?
https://mbamci.com/economie-de-l-attention-et-design-dattention-1-2-avons-nous-perdu-notre-liberte-de-nous-concentrer/

Pour expliquer vulgairement l’économie de l’attention ; la base de ce marché est de nous fournir un contenu qui va capter notre attention, dans le but d’y inclure un message publicitaire qui sera source de rémunération.

Commençons par définir l’attention. Selon le Larousse l’attention est la « Capacité de concentrer volontairement son esprit sur un objet déterminé : Il est incapable de fixer son attention. » Dans une époque où nous sommes sollicités en moyenne 221 fois par jour par notre smartphone, notre attention est devenue un bien précieux qui se marchande à prix d’or.

L’économie de l’attention n’est pas nouvelle. Elle s’est développée avec l’apparition successive des médias : radio, télévision, internet, flux RSS, réseaux sociaux… En 2004 Patrick Le Lay, ancien Président Directeur Général du Groupe TF1, disait « Ce que nous vendons (…), c’est du temps de cerveau humain disponible  » (Extrait tiré du livre Les dirigeants face au changement, Éditions du Huitième jour, 2004).

Le message était déjà très clair : les médias fournissent un contenu qui capte notre attention, dans le but de nous rendre réceptif aux messages publicitaires.  A l’époque, nous n’étions plus sollicité par TF1 dès lors que nous éteignions notre télévision. De même si nous quittions le site du Monde, le seul moyen de tenter de capter notre attention était de nous envoyer un Mail : nous étions les décideurs.
Pourquoi nous avons l’impression que le monde devient fou Attention-872x450

Cependant, tout a changé depuis 2004. les supports de l’économie de l’attention ont changé, et les médias nous suivent partout.
Le téléviseur ou l’ordinateur sont devenu un smartphone que nous glissons dans notre poche. Nous sommes notifiés à chaque message, à chaque statut qui change, à chaque publication et à chaque like. Nous sommes connectés en permanence, disposons chacun de plusieurs comptes sur les différents réseaux sociaux, et 9 utilisateurs sur 10 y accèdent depuis leur mobile .

D’ailleurs ce n’est pas un hasard si le marché du smartphone s’est développé en même temps que le marché des Médias Sociaux.
Idem pour tous les acteurs de l’économie digitale ont besoin de notre attention.Le gros enjeux est de nous faire rester, et revenir au maximum sur la plateforme. De nous fidéliser.
....

Le Design d’attention est le fait de concevoir un produit ou service dont l’objectif est d’attirer pour conserver l’attention de l’utilisateur.
Les designers ou concepteurs, rivalisent d’ingéniosité pour capter notre attention. Pour cela ils s’adressent directement à nos biais cognitifs. Il y en a des centaines classés en quatre grandes familles :

  • Trop d’informations : ce sont les biais qui nous amènent à faire des raccourcis afin de synthétiser ce que nous voulons retenir.
  • Pas assez de sens : tous ces biais nous poussent à surinterpréter quand nous n’avons pas assez d’informations, nous voulons nous persuader d’avoir compris.
  • Le besoin d’agir vite : ce sont les biais d’urgence, nous ne somme pas sereins tant que nous n’avons pas agi ou répondu
  • De quoi devons-nous nous rappeler : ce sont les biais de mémorisation qui nous font reconstruire nos souvenirs depuis ce que l’on croit le plus probable ou possible.

    Pourquoi nous avons l’impression que le monde devient fou The_Cognitive_Bias_Codex_French_-_John_Manoogian_III_jm3-768x614

Tous ces biais sont prédictibles. Design et Marketing savent les utiliser afin de nous faire aller où ils veulent et utiliser leurs produits selon leur modèle économique.

Toutes ces méthodes de conception ont été expliquées et théorisées par Nir Eyal dans son livre « Hooked : comment créer un produit ou un service qui ancre des habitudes », reposant sur un schéma simple : Un déclencheur (externe) entraîne une action de l’utilisateur, lui apportant une récompense variable qui le pousse à un investissement avant un nouveau déclencheur entraînant un nouveau cycle.
Plus clairement : 

  • Vous lisez un article intéressant = Déclencheur externe
  • Vous le partagez sur LinkedIn = Action
  • Vous obtenez des commentaires, likes et des vues sur votre profil = Récompense
  • Vous recherchez d’autres articles à partager afin de booster votre profil = Investissement
  • Vous trouvez un post en lien avec votre premier sujet = Déclencheur interne



"La technologie détourne la façon dont nous percevons nos choix et les remplace par de nouveaux choix.
Mais plus nous prêtons attention aux options qui nous sont données, plus nous remarquerons qu’elles ne correspondent pas à nos besoins réels."
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 7306
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011
Points : 8336
Réputation : 104

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

victor81 et Florent72 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi nous avons l’impression que le monde devient fou Empty Re: Pourquoi nous avons l’impression que le monde devient fou

Message par Thibo Dim 23 Aoû - 4:33

Bien le bonjour,

On arrive sur un sujet qui me tient particulièrement à coeur, sans que j'ai trouvé de véritable solution personnelle pour y remédier toutefois, hormis les classiques outils de bloqueurs de site (BlockSite par ex)

Ces thématiques sont en rapport avec le concept de captologie, qui est déjà très bien défini par Catharing mais pas nommément cité. Un chiffre assez souvent croisé est celui du temps quotidien maximum sur les réseaux sociaux sans conséquence sur le cerveau : une demi-heure

De façon plus générale, le spectateur/auditeur moderne étant prêt à moins d'efforts, l'ensemble de l'industrie du divertissement s'est adaptée pour jouer sur notre fenêtre d'attention de plus en plus réduite, comme l'industrie musicale ou le cinéma. L'argent continue d'être généré donc tout est au mieux dans le meilleur des mondes ?
Erreur, puisqu'on peut assister en parallèle à une perte mélodiquelyrique et plus globalement artistique. Vous avez maintenant plusieurs excuses pour dire que c'était mieux avant sans passer pour un vieux c*n

Quelle ironie de se dire que rien que rédiger/lire sur le fofo entretient ces mauvais travers...
Thibo
Thibo
Membre

Masculin Nombre de messages : 71
Age : 23
Localisation : Manche
Emploi : Etudiant ingenieur agronome
Loisirs : Lecture, sports divers
Date d'inscription : 07/12/2019
Points : 96
Réputation : 5

victor81 et Florent72 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi nous avons l’impression que le monde devient fou Empty Re: Pourquoi nous avons l’impression que le monde devient fou

Message par guino Mar 25 Aoû - 9:02

Bonjour. Je passe tres peu souvent ici, et y écris encore bien plus rarement.

C est pareil pour les réseaux sociaux, quasi jamais. Les journeaux en ligne, de façon épisodique, sauf dans certains moments tendus ( soit moi, soit la situation locale ou mondiale). "Jamais" la radio ou la télévision.

Je suis convaincu que meme dans mon cas il y a un petit biais de surinformation.

Mais j ai toujours cherché à avoir une analyse long terme par touches impressionnistes pour les macro pheneomenes.

Ma conclusion reste que pour l instant, tout va presque bien, ou du moins pas trop mal, mais que cela se déglingue de décennie en décénnie. Et de plus en plus vite.

La violence a toujours existé. Mais les proportions varient selon l époque et le lieu.

Quand on vous cite des phrases de l antiquité sur la jeunesse qui fout le camps etc, en sous entendant que c est vieux comme le monde, remarquez qu en général ce sont des citations d'auteurs de la fin des périodes "classiques", c est à dire les apogées de ces civilisation. Qui dit apogée dit ce qui précèfe le déclin ou la chute.



guino
Membre

Masculin Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 24/06/2008
Points : 28
Réputation : 1

Florent72 et Thibo aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi nous avons l’impression que le monde devient fou Empty Re: Pourquoi nous avons l’impression que le monde devient fou

Message par Catharing Mer 11 Nov - 15:22

Salut,

Bienvenue dans l’hypervie active
https://www.philomag.com/articles/bienvenue-dans-lhypervie-active (article payant)


« J’en ai assez, mes pâtes ont le goût de mes mails » : quand cette expression a fusé en conférence de rédaction, elle nous a fait sourire, mais surtout elle nous a arrêtés. Les pâtes qui prennent le goût des mails, les repas qui n’ont plus de saveur, les pauses qui n’apportent plus ni rires ni cancans : l’image nous paraissait résumer une expérience que nous faisons tous depuis quelques mois.

Nous sommes nombreux à être passés d’un télétravail imposé pendant la durée du confinement à un modèle flou qui se cherche, où alternent les journées passées au bureau et chez soi.
La crise du Covid-19 ne fait d’ailleurs qu’amplifier et accélérer une tendance de long terme, née de l’extension du réseau et des outils connectés, au décloisonnement des temps de travail et de loisir.

Or le phénomène est profondément ambivalent. D’un côté, le travail à la maison supprime les heures perdues dans les transports, il permet de jouir d’un confort domestique, de la cuisine proche, mais aussi des disques ou des loisirs à disposition.

Mais ce caractère agréable du décloisonnement n’empêche nullement que la motivation nous quitte parfois, que les réunions en visioconférence semblent s’enchaîner dans un continuum ininterrompu et terne que ne ponctuent même plus les discussions autour de la machine à café ni les plaisanteries lancées à la cantonade.
Lorsque, le matin, on arrive fatigué au bureau, par une sorte de transvasement, l’énergie des autres nous réveille et nous galvanise.
Lorsqu’on reste chez soi, cette émulation n’existe plus.
Une journée de vague à l’âme ou de lassitude n’a plus d’issue.
....

Le temps qui nous est alloué, nous le répartissons, de façon à la fois contrainte et libre, entre plusieurs types d’activités selon un schéma générique (ci-dessous).


Pourquoi nous avons l’impression que le monde devient fou Phil0144p042-045_cadrageoksr
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 7306
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011
Points : 8336
Réputation : 104

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi nous avons l’impression que le monde devient fou Empty Re: Pourquoi nous avons l’impression que le monde devient fou

Message par KrAvEn Jeu 19 Nov - 9:47

Pourquoi nous avons l’impression que le monde devient fou G_3L80zrAbQ

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Mon scénario
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 10369
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Date d'inscription : 24/10/2006
Points : 9882
Réputation : 120

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Kyraly et Purtle aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum