Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

L'expérience, c'est ce qui nous permet de reconnaître une erreur quand nous la recommençons.

Aller en bas

L'expérience, c'est ce qui nous permet de reconnaître une erreur quand nous la recommençons. Empty L'expérience, c'est ce qui nous permet de reconnaître une erreur quand nous la recommençons.

Message par tarsonis Mar 15 Aoû 2017 - 19:16

Salut à tous !

Depuis quelques jours, mon prototype de compteur Geiger (une prochaine nouvelle) a vraiment du mal à détecter la radioactivité ambiante; quelques coups par minute (CPM) tout au plus.

J'ai récemment ajouté un module de régulation de haute-tension, pour l'adapter au tube BOI-33 (version polonaise du SBM20). La tension est-elle bien régulée ? La régulation dégrade-t-elle la haute tension ? Ai-je flingué le tube Geiger ?

Pour en avoir le coeur net, je ressors mes sources de quelques centaines de becquerels : Exercice de physique nucléaire pour brûler vos neurones : quel pourrait être ce radioélément ?

Cela réagit, mais reste assez faiblard, quelques dizaines de CPM.
Les pastilles émettent des particules bêta-, est-ce la carlingue du tube Geiger-Müller qui les bloque ? Le tube y est sensible, mais si les particules ont une trop faible énergie, il est possible que je n'en détecte qu'un petit pourcentage.

Puis je démonte l'ensemble, et vous propose de trouver l'anomalie :

L'expérience, c'est ce qui nous permet de reconnaître une erreur quand nous la recommençons. Captur31

Sur la plaque pastillée cuivre, la haute tension régulée.
Sur la plaque blanche d'essai, le détecteur d'impulsion.
Sur la plaque en haut à droite, la partie "testeur de haute tension", à hauteur de 100M d'impédance afin de ne pas l'effondrer lors de la mesure.

Enfin, entouré de sa mousse rose, le tube Geiger-Müller BOI-33, qui se branche aux extrémités.

C'est un grosse amélioration du circuit développé ici : Un projet de compteur geiger à transistors

La photo est amha un bon exercice : l'aspect brouillon -propre à l'expérimentation et aux modifs de valeurs des composants- représente bien l'incompréhension ressentie lorsque l'on est face à un circuit complexe qui refuse de fonctionner.... mais ici il n'est pas vraiment un frein à la recherche de l'erreur.... clind'oeil

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 9730
Age : 34
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008
Points : 10257
Réputation : 166

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum