Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

L'épuisement du phosphore, histoire d'une bombe à retardement écologique

5 participants

Aller en bas

L'épuisement du phosphore, histoire d'une bombe à retardement écologique  Empty L'épuisement du phosphore, histoire d'une bombe à retardement écologique

Message par Catharing Sam 23 Nov 2019 - 23:44

Salut,

Encore une bonne nouvelle... Sad

C'est une raréfaction silencieuse, moins médiatique que celle du pétrole. Le phosphore, élément indispensable à la vie, pourrait disparaître d'ici la fin du siècle.
Azote, potassium et phosphore. Sans ces trois ingrédients, impossible de faire pousser quoique ce soit dans les champs. Et pourtant, parmi ces nutriments, le phosphore pourrait un jour disparaître. Présent dans moins de 0,1% des roches terrestres, il est puisé par les plantes, il nourrit les animaux et les hommes et assure la fertilité des terres agricoles.
...
Dans les années 1950, la découverte d'une technique d'extraction du phosphore, puisé directement dans les gisements rocheux, répond à ce besoin grandissant. Adieu le guano, ces déjections d'oiseaux marins que les agriculteurs répandent dans les champs.
Bonjour, les engrais chimiques dits "phosphatés" fabriqués à partir du phosphore pur que l'homme vient directement puiser dans des gisements situés principalement au Maroc, en Chine ou aux États-Unis.  
L'article


L'épuisement du phosphore : vers une famine planétaire ? | ARTE
Le phosphate, la forme minérale du phosphore, est l’ingrédient essentiel de tous les engrais. Utilisé de manière intensive depuis les années 1950, il a permis l’envolée des rendements agricoles.
Mais aujourd’hui, le monde s’achemine vers un pic de consommation, comparable à celui de l’exploitation des hydrocarbures.
Si le phosphate venait à manquer, les prix alimentaires exploseraient, et avec eux le nombre d’affamés.
D’ores et déjà, l’inégale répartition de cette ressource entraîne des tensions géopolitiques et sociales.
Comment éviter la pénurie ?




Selon Dana Cordell, chercheuse australienne qui la première a attiré l'attention sur cette pénurie, nous atteindrons un pic en 2030-2040. A partir de ce moment-là, l'extraction de minerai de phosphate ne pourra pas suivre la demande. Ensuite, la production diminuera d'année en année. Mais alors, quelles solutions ?
L'article

L'épuisement du phosphore, histoire d'une bombe à retardement écologique  3YNT64W6HFUDQWU34FQ3P2C6PQ

________________________________________________________
“La femme est assez proche de l'homme, comme l'épagneul breton. A ce détail près qu'il ne manque à l'épagneul breton que la parole alors qu'il ne manque à certaines femmes que de se taire.” ...Desproges.
"Les gens apprécient le faux cul : ils se reconnaissent en lui, et ça fait tellement de bien quand on surprend quelqu'un le pantalon baissé et que ce n'est pas vous." Stephen King
Catharing
Catharing
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 8008
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011
Points : 9100
Réputation : 112

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

L'épuisement du phosphore, histoire d'une bombe à retardement écologique  Empty Re: L'épuisement du phosphore, histoire d'une bombe à retardement écologique

Message par pvo12 Dim 24 Nov 2019 - 6:36

Le phosphore ne va pas disparaître. Ce sont les gisements de phosphore qui vont s'épuiser. Le cycle du phosphore est bien connu. La source de phosphore dans le passé, c'était la merde. La nôtre mais aussi celle des animaux. Les champs en agriculture intensive ont besoin du phosphore minier parce que leurs sols sont morts, que la pratique de la jachère paturée est abandonnée, que notre merde part dans les stations d'épuration puis dans les rivières.
L'utilisation des lisiers, fumiers et pour nous des toilettes sèches alliée à une agriculture de conservation des sols devrait permettre de surmonter l'épuisement des gisements de phosphore.

pvo12
Membre

Masculin Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 04/11/2016
Points : 230
Réputation : 2

Revenir en haut Aller en bas

L'épuisement du phosphore, histoire d'une bombe à retardement écologique  Empty Re: L'épuisement du phosphore, histoire d'une bombe à retardement écologique

Message par Lab2 Dim 24 Nov 2019 - 10:55

pvo12 a écrit:Le phosphore ne va pas disparaître. Ce sont les gisements de phosphore qui vont s'épuiser. Le cycle du phosphore est bien connu. La source de phosphore dans le passé, c'était la merde. La nôtre mais aussi celle des animaux. Les champs en agriculture intensive ont besoin du phosphore minier parce que leurs sols sont morts, que la pratique de la jachère paturée est abandonnée, que notre merde part dans les stations d'épuration puis dans les rivières.
L'utilisation des lisiers, fumiers et pour nous des toilettes sèches alliée à une agriculture de conservation des sols devrait permettre de surmonter l'épuisement des gisements de phosphore.
Amen.
Mais il y a quand même une question : est-ce qu'on va réussir à faire chier 7 milliards de personnes dans les champs ? Ou à transporter le merdier ? Et là, c'est un poil plus compliqué...

Lab2
Membre

Masculin Nombre de messages : 162
Date d'inscription : 09/10/2018
Points : 171
Réputation : 5

Revenir en haut Aller en bas

L'épuisement du phosphore, histoire d'une bombe à retardement écologique  Empty Re: L'épuisement du phosphore, histoire d'une bombe à retardement écologique

Message par Résilient Dim 24 Nov 2019 - 11:34

De mémoire, dans les stations d'épuration, les matières fécales sont séparées des eaux, séchées puis laminées et revendues aux agriculteurs. Elles doivent donc normalement se retrouver dans les champs ? Comme les épandages de lisiers animaux qu'on voit (et que l'on respire) régulièrement dans les campagnes. 
Globalement, il me semble que les matières fécales retournent dans le cycle des cultures, non ?

________________________________________________________
L’illusion de la liberté continuera tant qu’il sera profitable de la maintenir. À l’instant où cela deviendra trop coûteux, ils démonteront simplement le décor, tireront les rideaux, pousseront les tables et les chaises sur le côté et vous verrez le mur de briques au fond du théâtre.
Franck Zappa
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3375
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013
Points : 3676
Réputation : 85

Revenir en haut Aller en bas

L'épuisement du phosphore, histoire d'une bombe à retardement écologique  Empty Re: L'épuisement du phosphore, histoire d'une bombe à retardement écologique

Message par Catharing Dim 24 Nov 2019 - 11:48

Salut,
En fait dans le reportage d'Arte,on en revient toujours au même problème,le coût d'extraction dans les mines coûtent (encore) moins cher que les solutions de remplacements.
Maintenant au niveau local ,certaines actions sont menées,voir récupération d'urine mélangée à du magnésium je crois,pour obtenir un équivalent..
Par contre surpris de voir une utilisation aussi massive des phosphates dans l'agroalimentaire..
À 21:40 du reportage.

________________________________________________________
“La femme est assez proche de l'homme, comme l'épagneul breton. A ce détail près qu'il ne manque à l'épagneul breton que la parole alors qu'il ne manque à certaines femmes que de se taire.” ...Desproges.
"Les gens apprécient le faux cul : ils se reconnaissent en lui, et ça fait tellement de bien quand on surprend quelqu'un le pantalon baissé et que ce n'est pas vous." Stephen King
Catharing
Catharing
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 8008
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011
Points : 9100
Réputation : 112

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

L'épuisement du phosphore, histoire d'une bombe à retardement écologique  Empty Re: L'épuisement du phosphore, histoire d'une bombe à retardement écologique

Message par troisgriffes Dim 24 Nov 2019 - 12:12

Une petite coquille en début de documentaire:
Le phosphore est indispensable à l'ensemble de nos cellules et pas que pour le cerveau car sous forme d''ATP(adénosine triphosphate)
il  représente un élément  du cycle de krebs.C'est à dire la respiration/production d'énergie cellulaire.
Entre activité minière et chimie lourde,tout cela est gourmand en moyens et en énergie(pétrole/charbon).
troisgriffes
troisgriffes
Membre

Masculin Nombre de messages : 3562
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012
Points : 3899
Réputation : 43

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum