Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -22%
-200€ sur la TV LG 55NANO86 55″ NanoCell ...
Voir le deal
699.99 €

[Retex] Gras, bedaine, risque des maladies de civilisation

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

[Retex] Gras, bedaine, risque des maladies de civilisation - Page 4 Empty Re: [Retex] Gras, bedaine, risque des maladies de civilisation

Message par tarsonis le Mar 4 Aoû 2020 - 15:47

Hi-hi, hu-hu,
je me suis pris la tête avec un cardiologue clind'oeil
A la base, je suis venu pour un bilan global et ECG, mais on m'a demandé le dernier bilan sanguin. Du coup, avec le souci de calcul du LDL évoqué ci-dessus.

Bien que plusieurs études commencent à montrer que le "mauvais" cholestérol "calculé" dans les bilans (et non dosé réellement) peut être artificiellement élevé en cas de triglycérides faibles (régime paléo ou cétogène, donc), on s'est pris la tête gentiment avec son savoir; limite à me conseiller pour l'avenir des molécules afin de faire baisser ce LDL.

Amha, il y a un souci dans l'histoire car perso je laisse blablater (il campe sur ses positions) et je me contente d'analyser le reste du bilan. Mais je me dis que pour les patients qui suivent, il peut être incertain de suivre des recommandations qui pourraient se montrer délétères....vu que tout pourrait être normal.

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 9513
Age : 34
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008
Points : 10017
Réputation : 147

Catharing et Kyraly aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

[Retex] Gras, bedaine, risque des maladies de civilisation - Page 4 Empty Re: [Retex] Gras, bedaine, risque des maladies de civilisation

Message par tarsonis le Lun 21 Sep 2020 - 16:11

Hello,
le numéro Hors Série Septembre-Octobre de 60 millions de consommateurs porte sur les "régimes".

Amha, pour ceux qui souhaitent maigrir, cela n'apportera pas grand chose, voire ne vous confortera pas dans les quelques règles que vous vous êtes imposées.


Quelques notes en vrac à ma première lecture :
- Le mag confond sans complexe "régime" et "alimentation équilibrée". Quand on est en surpoids, l'alimentation DOIT être déséquilibrée d'une point de vue calorique.

- le terme kcal n'apparaît que 10 fois sur plus de 100 pages. Le mot "glycogène" n'apparait en tout et pour tout qu'une seule fois. Alors que dans mon très court exposé, d'une trentaine de lignes à peine (ici), qui expose quelques principes élémentaires de physio, ils apparaissent respectivement 15 fois, et 4 fois.

Pire, amha le mag se fourvoie avec des affirmations qui sont des idées reçues (dans la zone "Contre les idées reçues" page 8) :

L’aliment qui fait perdre du poids n’existe pas : tous les aliments font grossir.

Moui, les endives font grossir....

Mais inutile de compter vos calories, le corps s’en charge bien mieux que vous, pour peu que vous le laissiez s’en occuper. 
Le début de la perte de poids passe par une prise de conscience des kcal, du métabolisme basal & co. Donc fatalement, il faut un peu compter.

Aucun aliment n’est meilleur qu’un autre. Ils sont tous nécessaires, notamment en raison de leur complémentarité
nutritionnelle. Manger de tout, c’est bon pour la santé, mais aussi pour le moral.

Il y a tout de même des aliments à éviter un peu au profit d'autres, hein.

Sinon, amha pas mal de principes sont ceux que je critique dans les pages de ce topic.
Le métabolisme de base n'est jamais évoqué, au profit des "recommandations". C'est à dire le Vidal :
Le Vidal (ouvrage médical de référence en France) conseille un apport moyen de 2400 à 2600 calories par jour pour un homme et de 1800 à 2200 pour une femme.

Si je prends une table de calcul lambda sur le net, un sédentaire de 1m75 de 80kg, (qui souhaite en perdre 10) table sur environ 2100kcal par jour. Le Vidal le surestime pas mal avec 2400kcal. A la louche, en suivant cette recommandation, on prend plus de 1kg par mois...

Au niveau des "régimes", amha le dossier ne s'est pas pris la peine de creuser plus que l'imaginaire collectif :
On revient aux apports conseillés, pour lesquels je pointais à répétition l'absence formelle d'étude ou de preuve permettant d'affirmer ce paradigme :
Les apports nutritionnels conseillés, exprimés en pourcentage de l’apport calorique total, se répartissent de la façon suivante : 55 % de glucides, 30 % de lipides, 15 % de protéines.

Impossible de réfléchir à la réduction des sucres ou des kcal :
Or, dans la majorité des cas, les diètes reposent sur deux grands principes. l’exclusion d’une ou de plusieurs catégories d’aliments et un apport calorique journalier réduit. Autant de déséquilibres qui risquent de « provoquer des effets rebond, et d’aggraver les troubles du comportement alimentaire et les dépressions chez des personnes déjà vulnérables », estime Pierre Déchelotte.

Tout ce qui est de l'ordre du cétogène est expédié en quelques lignes avec en tout et pour tout :
LE RÉGIME CÉTOGÈNE, LE MÉTABOLISME SOUFFRE

Il mise, pour sa part, sur le gras ! Contre-intuitive dans le monde des régimes, cette alimentation très à la mode propose de consommer des lipides (70 à 90 % de l’apport énergétique total contre 30 % conseillés), tout en faisant la chasse aux sucres. L’objectif est que le foie produise des corps cétoniques qui permettraient de brûler les graisses (lire page 42). L’avantage, c’est une diminution du poids rapide qui se fait sans perdre de muscle.

Cependant, manger du gras ne veut pas dire manger n’importe quel gras, au risque de provoquer une stéatose hépatique (maladie du foie gras) et une augmentation du taux de cholestérol. Mieux vaudrait alors privilégier les huiles végétales, les œufs et poissons gras, les avocats et oléagineux.

Toutefois, dans un rapport de 2010, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) alertait sur les régimes amaigrissants pouvant « exercer des effets défavorables sur le plan cardio-vasculaire et métabolique.

C’est le cas des régimes très hypocaloriques cétogènes qui peuvent induire des accidents avec mort subite, par trouble du rythme cardiaque. » Comme nous l’a précisé Pierre Déchelotte, « la seule validation de cette diète est dans la prise en charge de l’épilepsie réfractaire chez l’enfant ».

Donc en gros, on fait l'impasse sur toutes les études sur Pubmed qui ont été publiées (encore cette année) depuis au profit d'un "rapport" de 2010 ? Il me semble que cela s'appelle un biais de confirmation....

Le régime "paléo" est encore plus vite expédié, et de la même manière avec un "article de 2012" :

LE RÉGIME PALÉO, TRÈS ÉLOIGNÉ DES ORIGINES
Il entend revenir « à la base de notre alimentation » et interdit tout ce que les hommes préhistoriques ne consommaient pas. Adieu produits transformés et raffinés, mais aussi céréales, légumineuses et produits laitiers.
La part belle est faite aux protéines animales, aux légumes et aux fruits. Un article de la revue Nature, datant de 2012, montrait pourtant qu’à l’époque du paléolithique, les hommes se nourrissaient essentiellement de racines, de baies, de plantes et de fruits ! Donc le paléo originel, ce n’était pas cela !

En gros, ma vision de l'alimentation occidentale est qu'elle est focus sur les glucides, complexes via la bonne image des "sucres lents", et "rapides" via les frénésies sucrées que l'on nous sert un peu partout (boissons, sucreries, sucres ajoutés, petits encas qui s'additionnent, etc). La prise de poids résulte la plupart du temps d'un déséquilibre entre apports et dépenses.
Donc en gros, les kg en trop d'une personne lambda risquent surtout de provenir d'une alimentation un peu mal pensée (ou, on va dire, avec facteur psychologique important), qu'il va falloir un peu changer....ce que le mag déconseille :

À long terme, le contrôle, toujours synonyme de privations, n’est pas tenable psychologiquement.

UN COUPABLE : LE CONTRÔLE, IMPOSSIBLE À LONG TERME
Il reste à trouver la voie à suivre pour y parvenir, dès lors que les méthodes conçues pour maigrir ont surtout réussi à faire grossir la majorité de leurs adeptes. Autopsie d’une faillite avec le Dr Zermati : « Le point commun à tous ces régimes, c’est le contrôle mental de son com- portement alimentaire. Or ce genre de maîtrise n’est pas possible sur la durée, cela conduit à une authentique fatigue mentale. C’est pourquoi les personnes renoncent progressivement. » Et là, c’est quitte ou double : soit ces personnes
reviennent à leur poids d’origine, soit elles déve- loppent des troubles alimentaires, comme des compulsions ou de l’hyperphagie. « Et plus on répétera les régimes, plus les risques de dété- rioration du comportement alimentaire seront majorés », prévient le nutritionniste.

Il me semble pourtant que perdre du poids sur le long terme passe inévitablement par un changement durable également d'un ou plusieurs paramètres (apport, sport, etc.).

Bon et pour finir, le mag est victime du même travers que la presse et la com' en général : il semble s'adresser à une population qui souhaite maigrir..... mais sur plus de 115 pages, absolument aucune photo d'une personne en surpoids ! Uniquement des mannequins et toutes sortes de gens qui ont un poids "idéal" photogénique.

Un peu comme les dépliants des salles de sports, on l'on ferra Mr et Mme Muscles avec un pack d'abdos et qui n'ont clairement pas besoin de "se mettre au sport".
Quand j'étais gros, j'avais une vague idée qu'à peu près la moitié de la population adulte est en surpoids (et plus de 15% d'obèses), mais cela ne se voit absolument pas dans la presse.


Personnellement et rétrospectivement sur ma perte de poids (rappel, de 113kg à 68kg), je trouve qu'à peu près tout ce qui a bien fonctionné pour moi est clairement déconseillé dans le mag. Mais en revanche, tout ce qui y est proposé (manger "sainement",  "s'écouter", "55% de glucides", "féculents", etc...) n'ont clairement pas fonctionné.

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 9513
Age : 34
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008
Points : 10017
Réputation : 147

KrAvEn, Canis Lupus et pvo12 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum