[Technique] Le rouleau de feu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Technique] Le rouleau de feu

Message par Rammstein le Mar 8 Sep 2015 - 23:34

Voilà un moment que je voulais parler de cette technique, mais ma tarsonite aiguë fait que j'ai des dizaines de sujets en attente de publication, faute de temps pour faire les photos, les charger, écrire et éditer les articles, etc. Bref... Aujourd'hui je vous présente donc en exclusivité sur Olduvai le rouleau de feu.

Kézako ? Contrairement à ce que pourrait laisser supposer l’intitulé du fil, il ne s’agit pas d’une énième position amoureuse ! La technique présentée ci-après est à ma connaissance une première dans la sphère francophone. Les allemands l’appellent Tampon-Feuer / feu de tampon, et les anglophones fire roll / rouleau heu... de feu, terme que j'ai repris faute d'équivalent en Français.

De nombreux "experts" en survie, bushcraft et vie sauvage présentent la technique du feu par friction avec drille et archet comme étant la technique primitive ultime pour faire du feu. AMHA ils se trompent, ou sont simplement ignorants ! Avec le rouleau de feu, on oublie la drille, l’archet, la pommelle, la planchette, l'huile de coude, les ampoules, l'épuisement, les crises de nerfs, les cheveux arrachés, les cris de rage, les moments de désespoir... Le rouleau de feu est bel et bien LA technique primitive ultime pour avoir du feu RAPIDEMENT avec un minimum de ressources à disposition ! Et avant d'en faire la démonstration, un peu d'Histoire façon Franck Ferrand...

< Mode Franck Ferrand ON >

Les origiiiines de cette techniiiique sont plutôt obscuuuures. Ce qui est toutefois avéré, c’est qu’elle a été utilisée intensivement par les Frontoviks soviétiques lors de la seconde guerre mondiale. Ceux-ci l’auraient "enseignée" à leurs adversaires allemands combattant sur le front de l’Est. Après-guerre, les prisonniers allemands en détention dans les goulags soviétiques ont à leur tour repris l'astuce pour allumer leurs clopes. Ceci explique l'utilisation de cette technique dans la sphère survivor germanophone. Rüdiger Nehberg - un spécialiste de la survie allemand - en parle d’ailleurs dans un de ses ouvrages (d'où également l'appellation Rudiger roll dans la sphère anglophone), et je le soupçonne fortement d'avoir bénéficié des savoirs acquis par un proche ayant combattu les bolchéviques à l'Est de l'Oder-Neiße...

Les soldats russes, manquants de façon chronique de matériel, disposaient rarement d’un moyen dédié à l’ignition d’un feu (briquet, allumettes..). Ils ne manquaient pas par contre d’ingéniosité. On peut aussi légitimement penser que les soldats issus des contrées les plus reculées et les plus froides de l'Empire Soviétique ont apporté avec eux cette technique ancestrale. Les plus doués d'entre-eux étaient, paraît-il, capables de démarrer un feu en roulant du pied le tampon coincé entre la semelle de leur botte et le sol. Bref... La technique qu’ils utilisaient alors faisait intervenir un minimum de matériel :
-    2 planches rugueuses, sinon par défaut 2 objets rugueux à peu près plats (semelle de chaussure, morceau d'écorce, pierre plate, bord de route, latte de plancher d’une maison fraichement bombardée, épave de Panzer…),
-    des cendres issues d’un précédent feu de bois (ou d’une cigarette),
-    des fibres de cellulose.

Les fibres de cellulose étaient, d’après la légende, issues de la doublure ouatée de la veste molletonnée équipant chaque soldat pendant la mauvaise saison, et dénommée Telogreika / Телогрейка, un mot qu’on pourrait traduire par "chauffe-corps", comme illustré sur le document iconographique ci-dessous :



< Mode Franck Ferrand OFF >

Dans un contexte de survie, on doit évidemment se contenter de ce que l'on a sous la main : les fibres de ouate provenant du kit de premiers soins ou de la trousse de maquillage de Madame, un simple tampon hygiénique. Mais un filtre de cigarette, du PQ, un mouchoir en papier, un morceau de vêtement (t-shirt, jean), des fibres végétales (sans doute la méthode ancestrale) conviennent également. Certains sur le net s’ingénient d’ailleurs à tester cette technique avec tout ce qui leur passe sous la main : tissus divers, ficelle, fibres végétales encore vertes et humides, foin…

La recette de base fait intervenir des cendres, mais la technique fonctionne également sans. On peut aussi utiliser avec succès des particules de rouille, de la poudre de charbon, du chaga (un champignon parasite poussant sur le bouleau), du sable, et sans doute une foultitude d'autres matériaux. Je pense que ces ingrédients jouent le rôle d’accumulateurs de chaleur, jusqu'à permettre l'apparition des braises.

La technique est très simple à mettre en œuvre une fois le matériel réuni. Attention : à l'instar d'autres techniques primitives, le rouleau de feu permet seulement d'obtenir une braise. Si votre objectif est de faire un feu, il faudra également prévoir la matières première idoine pour recueillir la braise, lancer le feu et l'entretenir. Les photos qui suivent montre la technique de base la plus facile et rapide à mettre en œuvre, et fait appel à un tampon hygiénique. Quelques grammes de cendre (mélangée à du charbon de bois pilé) et 2 planches complètent l'inventaire. Comme on le constate, c'est très sommaire.



On commence par dépiauter le tampon hygiénique. Je n'utilise que la moitié du tampon, sachant que pendant l'opération il va s'allonger énormément.







On dépose sur le tampon quelques grammes de cendre :



Puis on referme le tampon aussi serré que possible :



Le boudin obtenu est roulé entre les paumes des mains, mouillées au préalable d'un peu de salive :



Le tampon est alors placé entre les 2 planches :



Selon un mouvement de translation, la planche supérieure est lentement frottée contre la planche inférieure, en prenant soin d’exercer un maximum de pression sur le boudin de fibre dans la phase de poussée. Ceci permet de bien former le boudin et de compacter les fibres de cellulose. La rugosité des surfaces fait que le boudin est en permanence en rotation. Il est très important que les fibres n'accrochent pas aux planches, sans quoi le boudin perd sa cohésion et devient impossible à rouler.



Entre-temps je déménage le matos et rentre me mettre à l'abri, car il commence à pleuvoir des trombes d'eau ! La séance photo se poursuit quelques jours plus tard en intérieur.

Après quelques mouvements, on peut augmenter la vitesse d'exécution et effectuer des va-et-vient, toujours en exerçant l'effort de pression lors de la phase de poussée. Après quelques dizaines de va-et-vient, une odeur de brûlé se fait sentir, signe qu'une ignition a eu lieu. Le boudin peut alors être extrait. Il est tout chaud et montre des signes externes de combustion : c’est bon signe, et la preuve qu’on tient le bon bout !





Le boudin est alors dépiauté lentement de façon à permettre l'apport d'oxygène. Une légère fumée s'en échappe, signe que des braises sont bel et bien présentes. Celles-ci sont avivées en soufflant précautionneusement dessus, jusqu’à l’ignition du feu !







Et voilà : Nadejda peut allumer sa papirosa !



Lors de mon tout premier essai il y a quelques années (suite au visionnage d'un reportage sur une école de survie qui enseignait la technique), en parfait débutant, j'avais ainsi obtenu du feu en moins de 5 minutes ! Magie ? Les phénomènes physiques mis en œuvre sont en fait très simples à expliquer : les fibres de cellulose sont soumises à une forte pression et à des efforts de frottement intenses, qui provoquent un dégagement de chaleur résultant en la formation d’une braise.

Les avantages de cette technique primitive par rapport à d’autres sont multiples :
-    elle nécessite très peu de matériel,
-    elle ne nécessite aucun outil tranchant ou lien quelconque,
-    elle est très simple à mettre en œuvre,
-    elle fonctionne avec une grande variété de matériaux,
-    elle peut être réalisée d’une seule main si nécessaire,
-    elle est relativement rapide,
-    elle requiert une dépense énergétique modérée,
-    ses chances de succès sont élevées,
-    elle peut être utilisée aussi bien en environnement urbain qu’en pleine nature.

Il semblerait également que la technique fonctionne avec des composants humides, les fibres séchant au cours de l’opération de roulage.

Inconvénient ? Il faut avoir des fibres de cellulose ou un quelconque équivalent sous la main, mais franchement ce n'est pas ce qui manque dans notre environnement immédiat ! Il pourrait également s’avérer intéressant d’identifier les fibres fonctionnant particulièrement bien avec cette technique : laine, cheveux humains, laine d'acier, fibres synthétiques… Pour ce qui concerne la mise en compression et en rotation du tampon, tous les objets plats, secs et rugueux conviennent. Idéalement 2 planches non poncées font parfaitement l'affaire. S'il s'avère qu'elles sont trop lisses, on peut strier leur surface avec un couteau ou tout autre objet contondant.

En guise de motivation, les 2 liens suivants renvoient vers :
- la chaîne d'un passionné testant cette technique avec tout ce qui lui tombe sous la main => https://www.youtube.com/user/boggycreekbeast/videos?shelf_id=0&view=0&sort=dd
- une démonstration de la technique en 2 minutes 30, sans outil ni cendre, avec seulement un bout d'écorce, des fibres végétales et une pierre plate => https://www.youtube.com/watch?v=n54at86f5wc

En tout état de cause, si vous maîtrisez cette technique et savez sourcer judicieusement dans votre environnement les quelques ingrédients nécessaires, vous saurez facilement gérer une pénurie d'allumettes, une perte de firesteel ou une panne de briquet !

Viel Spaß beim Reiben!

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] Le rouleau de feu

Message par ricemo14 le Mer 9 Sep 2015 - 10:19

Merci  OOOOH GRAND MANITOU Very Happy




pas mal comme technique  ,mais je pense quel doit demander un minimum d'entrainement .....comme toute technique  d’ailleurs clind'oeil

ricemo14
Animateur

Masculin Nombre de messages : 285
Age : 50
Localisation : Normandie
Loisirs : bricoleur....du Dimanche
Date d'inscription : 10/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] Le rouleau de feu

Message par Aristote le Mer 9 Sep 2015 - 10:54

Génial, . clind'oeil

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3262
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] Le rouleau de feu

Message par Barnabé le Mer 9 Sep 2015 - 11:01

C'est brillant ! Première fois que je vois cette technique !

Tu sais si ça marche aussi avec un tampon hygiénique en fibres synthétiques ?

Pour info, suite à la prise de conscience croissante sur le syndrome du choc toxique (SCT), il y a une demande de plus en plus forte sur les fabricants de tampons pour qu'ils dévoilent la composition de leurs produits. Il y a plus de risque de SCT avec des fibres synthétiques et moins de risque avec du coton, mais il semblerait que la plupart des tampons de grandes marques soient composés en totalité ou en partie de fibres synthétiques. Cf : http://www.le-projet-olduvai.com/t9392-jambe-amputee-a-cause-d-un-tampon-le-syndrome-du-choc-toxique

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5288
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] Le rouleau de feu

Message par Rammstein le Mer 9 Sep 2015 - 12:28

La technique requiert vraiment un minimum de pratique. Comme dit plus haut, lors de mon premier essai en 5 minutes j'avais une braise, à ma grande stupéfaction.

Concernant l'utilisation de fibres synthétiques, c'est le gros point d'interrogation.

Je l'ai testée avec succès avec un mouchoir en papier, du PQ, du sopalin, du coton démaquillant. D'autres sur le net (voir mes liens youtube) utilisent tout et n'importe quoi, souvent avec succès. Vu qu'il suffit de presque rien en matériel, et seulement d'un peu de temps, je crois que chacun peut pratiquer dans son coin et se faire sa propre expérience.

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] Le rouleau de feu

Message par Kerkallog le Mer 9 Sep 2015 - 14:15

...çà rappelle l'amadou: génial! pouce

________________________________________________________
  y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  sunny

Kerkallog
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1305
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] Le rouleau de feu

Message par luxferrrare le Mer 9 Sep 2015 - 18:11

Fait ! Smile
Avec deux planches, coton et fond de cendrier, c'est étonnamment rapide. J'ai voulu retester dans la foulée en extérieur avec coton, sable, bout de trottoir et ma chaussure mais même si ça chauffait, pas assez pour s'enflammer. je ne sais pas si c'est le sable ou la chaussure trop petite et trop souple (et puis j'ai pas trop insisté longtemps, les gens sur la place me regardaient bizarre clind'oeil ), mais je retenterai avec du sable pour voir.

Sinon, suite aux vidéos wood neettle (orties sechées 4 à 5h) et avec yucca fraichement cueilli, j'ai hâte d'essayer avec des orties fraîches, en récupérant les fibres avec la technique de la petite cuillère comme pour le yucca.

Hiiiiiiiiii ! j'adore ce truc ! Smile

________________________________________________________
"Puissiez-vous vivre en des temps intéressants" Dicton Chinois
TEOTWAWKI en musique, le vent l'emportera, Champagne,

luxferrrare
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1512
Age : 43
Localisation : InZeWild
Emploi : Luciol2Lux
Loisirs : Câliner les arbres, tomber des rochers
Date d'inscription : 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] Le rouleau de feu

Message par argoth le Mer 9 Sep 2015 - 18:21

luxferrrare a écrit:
. J'ai voulu retester dans la foulée en extérieur avec coton, sable, bout de trottoir et ma chaussure mais même si ça chauffait, pas assez pour s'enflammer. je ne sais pas si c'est le sable ou la chaussure trop petite et trop souple (et puis j'ai pas trop insisté longtemps, les gens sur la place me regardaient bizarre clind'oeil ), mais je retenterai avec du sable pour voir.


Hiiiiiiiiii ! j'adore ce truc ! Smile

Ça pas marché, parce qu'il faut mettre un peu de poids en même temps qu'on fait roulé. Mais vu que tu es toutes petites (dans le sens de mince) et bien tu n'est pas assez lourde pour y mettre suffisamment de poids. Voilà tout. Very Happy

Bien hâte de testé aussi, merci pour ce truc génial Rammstein.

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.

argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] Le rouleau de feu

Message par Wanamingo le Mer 9 Sep 2015 - 22:22

Ouaw génial ! Ca fait longtemps que je n'avais pas appris une technique pareille !

Wanamingo
Modérateur & animateur

Masculin Nombre de messages : 1213
Date d'inscription : 27/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] Le rouleau de feu

Message par Aristote le Mer 9 Sep 2015 - 22:28

Moi aussi j'ai essayé avec du coton et un peu de cendre au milieu ...pas réussi.
Je dois m'y prendre comme un manche.Neutral

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3262
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] Le rouleau de feu

Message par Menuki le Ven 11 Sep 2015 - 15:13

Gros soucis de mon côté aussi.

Le rouleau de coton chauffe bien mais il s'allonge inexorablement et se coupe en deux.
J'ai essayé aussi avec du mouchoir en papier. Il se déchire littéralement en morceaux.

Qu'est-ce que je fais de mal, docteur?

________________________________________________________
La Liberté, c'est la liberté de pouvoir dire que 2 et 2 font 4.
George Orwell in 1984

Menuki
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 393
Date d'inscription : 08/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] Le rouleau de feu

Message par bricolo le Ven 11 Sep 2015 - 17:43

si vous regarder bien la photo n°5 vous voyez des minuscules morceaux de charbon de bois et non de la cendre
le simple fait de les rouler les transformes en poudre comme pour faire du feu avec un archer
petit rappel: on fait de la poudre noire avec de la poudre de charbon de bois ... et ""autre choses """mais pas avec de la cendre
donc tamiser vos cendres avec un "chinois " et vous aurez votre charbon tout près a conserver dans un tube de comprimés avec un dessiccateur dans le bouchon

________________________________________________________
Very Happy fabrique une fusée pour aller sur le soleil __non suis pas fou :j'irais la nuit Laughing

bricolo
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 561
Age : 66
Localisation : RPLOB
Emploi : retraité a plein temps
Loisirs : tout ce qui est gratuit
Date d'inscription : 19/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] Le rouleau de feu

Message par Rammstein le Ven 11 Sep 2015 - 20:54

La technique présentée ci-dessus avec tampon et cendre et/ou charbon en poudre est la plus facile et la plus rapide. Elle permet d'apprendre les bons gestes et d'obtenir rapidement un résultat. Je resterais donc sur ces ingrédients dans un premier temps.

Au départ il ne faut pas lésiner sur la salive, car elle permet d'homogénéiser la surface du boudin, et de garantir une bonne adhérence avec les planches.

Si le tampon se coupe en 2, c'est que la pression est trop importante, que les planches ont un défaut (nœud protubérant, défaut de planéité, écharde...), ou que l'effort de pression n'est pas uniformément appliqué sur le tampon. Si le tampon s'allonge de façon immodérée, bah faut couper ce qui dépasse ! Grosso modo sa longueur double au cours du processus.

Il est important d'appliquer l'effort de pression uniquement lors de la phase de poussée. Lors du tirage, la planche sert juste à ramener le tampon à sa position de départ. Lors des premiers mouvements, on peut se fier à l’ouïe : sous la pression les fibres se compactent et crissent. Lorsque le crissement ne se fait plus entendre, le boudin a atteint sa dimension optimale et est mûr pour développer une braise.

Dès que l'odeur de brûlé se fait sentir, il faut stopper les va-et-vient et observer le tampon. Une couleur légèrement brunâtre et un dégagement de fumée indiquent la présence d'une braise, qu'il convient d'aviver un peu en dépiautant le tampon pour permettre l'arrivée d'air. Parfois il faut s'aider d'une lame car la surface du tampon peut devenir très dure et compacte.

Cela a l'air compliqué dit comme cela, mais après 2 ou 3 itérations on parvient à trouver les bons paramètres et à "sentir" les différentes étapes menant à la formation de la braise.

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] Le rouleau de feu

Message par tarsonis le Sam 12 Sep 2015 - 17:06

Impressionnant et vraiment ingénieux !

C'est curieux, il ne me semble pas avoir entendu parler de cette méthode sur les forums francophones...voici chose faite pour le plus grand bonheur de la communauté ! clind'oeil

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7991
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] Le rouleau de feu

Message par Rammstein le Dim 13 Sep 2015 - 12:20

J'ai procédé à quelques recherches préalables avant de publier mon article, et effectivement cette technique est totalement inconnue dans l’hexagone. La veille technologique ne semble pas très développée chez nos experts en survie !   mrsgreen

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] Le rouleau de feu

Message par 12lac6 le Sam 7 Nov 2015 - 21:25

Bien sur que si la veille est bien faite!
Un certain rammstein a publié l info sur euhhhhh
Olduvai?
Je ne trouve plus le lien😜


Sans blaguer c'est génial merci

12lac6
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 25/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] Le rouleau de feu

Message par schlivo le Sam 7 Nov 2015 - 22:36

Laughing Dans un souci de véracité historique je tiens à préciser que la soldate soviétique avait rarement un visage aussi blanc et avenant, et en outre pesait rarement moins de 90 kilos.
Source : témoignage direct. (et elle était plus souvent tankiste que biffine)

Pour l'allumage, je n'ai pas encore testé (mais ça ne saurait tarder : bravo Rammstein)

________________________________________________________
Nec pluribus impar

schlivo
Membre

Masculin Nombre de messages : 195
Age : 43
Localisation : dans un coin de France
Emploi : utile
Loisirs : ma famille, mes chats, ma maison, mon sport
Date d'inscription : 20/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] Le rouleau de feu

Message par matariup le Dim 8 Nov 2015 - 9:45

Très originale comme technique!
merci du partage

matariup
Membre

Masculin Nombre de messages : 33
Age : 39
Localisation : nord
Emploi : graphiste
Date d'inscription : 21/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nopanic.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] Le rouleau de feu

Message par hildegarde le Jeu 12 Nov 2015 - 0:04

Rammstein a écrit: Avec le rouleau de feu, on oublie la drille, l’archet, la pommelle, la planchette, l'huile de coude, les ampoules, l'épuisement, les crises de nerfs, les cheveux arrachés, les cris de rage, les moments de désespoir...

Oh merci mon Dieu !...euh..Rammstein tendre

je vais essayer ça au plus tôt ! content


bravo

________________________________________________________
clic flower

hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3382
Loisirs : manger des fleurs
Date d'inscription : 14/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mauvaisesherbes.org/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum