Désherbant naturel des allées/démoussage de toiture

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Désherbant naturel des allées/démoussage de toiture

Message par Aristote le Lun 15 Juil 2013 - 9:50

Désherber ses allées c’est  normalement facile quand on utilise des désherbants qui polluent nos sols mais ça devient fastidieux quant on veut trouver une solution écologique.
Pourtant il y a un bon nombre d’astuces utilisables mais sont-elles efficaces ?
J’ai une allée que je dois désherber tout les ans.  Au début j’ai fait comme tout le monde, j’ai utilisé du désherbant classique. Une fois sensibilisé à l’écologie, j’ai essayé de trouvé une solution qui était plus en concordance avec mes principes. J’ai ainsi arrêté d’utiliser des produits polluants (sauf pour ma toiture malheureusement). J’ai simplement commencé naïvement à désherber avec une petite pioche. La première fois j’y suis arrivé, mais quel boulot..Il a donc fallu trouver autre chose.
Par exemple quand je fais chauffer de l’eau  je pense à  verser cette eau bouillante sur mes allées. C’est assez efficace car les plantes n’aiment pas du tout cela. Mais le problème, c’est  que l’on ne peut pas couvrir beaucoup de surface avec une simple casserole.
Cette année j’utilise du vinaigre. Un litre de vinaigre c’est pas onéreux, entre 25 et 30 centimes d’euros. Je mélange plusieurs litres avec un peu d’eau et je vaporise. Le résultat est assez intéressant. 

En voici pour preuve :
 


Malgré cela, certaines herbes font de la résistance c’est pourquoi il faut y revenir plusieurs fois pour obtenir un résultat concluant. (Il faut attendre environ deux jours et repasser sur les parties encore vertes). C’est plus économique de repasser sur les parties à traiter que de repasser deux fois partout immédiatement.
Pour accentuer l’efficacité du vinaigre après application,  j’ai eu l’idée d’utiliser du plastique alvéolé que j’ai récupérer d’un emballage, vous savez,  le plastique dont on se sert pour protéger les colis en cas de choc. A mon avis les petites bulles vont faire loupe et j’espère que cela va finir de griller les herbes récalcitrantes.  C’est actuellement à l’essai. Comme j’avais fabriqué des petites serres en ossature bois avec du plastique transparent, je les utilise aussi. Mais vous pouvez également utiliser une grande bâche noire car je pense que cela  doit être plus efficace… À vérifier…


     


Actuellement je réfléchis pour démousser  ma toiture de façon naturelle.  J’utilise encore de l’anti mousse et je n’ai pas trouvé de solution à ce jour.
Je pose donc  la question aux membres, si vous avez une idée efficace…je suis preneur.
J’ai pensé vaporiser ma toiture avec du vinaigre mais cela ne risque t-il pas d’abimer mes tuiles en les rendant poreuses ?

 A+ Aristote.

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3269
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désherbant naturel des allées/démoussage de toiture

Message par Semper le Lun 15 Juil 2013 - 11:02

Interessant....

Pour le "démoussage" de ta toiture, il y a un truc facile, le fil de cuivre.

LIEN
 citation:
L’idée de l’utilisation d’un fil de cuivre pour enlever les différentes sortes de végétaux envahisseurs de toiture ne date pas d’aujourd’hui. En effet, il a été utilisé depuis bien des années, à l’époque des toits de chaume. L’emploi de cette technique a fait ses preuves dans le temps et continue encore d’être très efficace sur les matériaux utilisés pour le toit de nos jours.
Sinon, il n'y a aucun risque concernant l'usage du vinaigre sur tes tuiles AMHAV.

Semper
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1759
Date d'inscription : 13/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désherbant naturel des allées/démoussage de toiture

Message par Aristote le Lun 15 Juil 2013 - 11:24

Merci Semper, effectivement je connaissais ce principe et ton lien l'explique bien.
Cependant, tu aurais une idée pour installer le fil de cuivre sur la toiture pour que cela soit le plus efficace possible ? Sur le faîtage à l'axe ?

Ma toiture est de ce type (Tuiles romanes canal)

 

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3269
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désherbant naturel des allées/démoussage de toiture

Message par strinkler le Lun 15 Juil 2013 - 13:57

l'emploi du fil de cuivre est efficace, il est mis en principe au niveau du faitage, le problème c'est que le traitement n'est pas uniforme et provoque des dégoulinures qui ne sont pas du tout esthétique, une solution serais de mettre des fils depuis le faitage jusqu'à la sablière espacé de façon régulière.
je vois trois problèmes :
l'installation peut venir vite couteuse
sur des tuiles ondulées comme les tiennes je ne pense pas que les sommets des ondes soit traitées
Que deviennes les ions cuivres une fois évacués?
exit la récupération d'eau de pluie pour l'arrosage
il y a un risque pour la pelouse en cas d'épandage des eaux pluviales

strinkler
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 708
Localisation : rouen
Emploi : Chef d'équipe, technicien de maintenance indus, palfrenier soigneur.
Loisirs : art martiaux, tir.
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désherbant naturel des allées/démoussage de toiture

Message par Aristote le Lun 15 Juil 2013 - 14:40

C'est vrai qu'il faut peser le pour et le contre, je retiens aussi tes arguments Strinkler merci. clind'oeil 

- Il faut aussi faire attention avec le vent, le fil de cuivre peut faire du bruit.
- Dans le sud-ouest (très orageux) quelqu'un avait mis du fil de cuivre.La foudre est tombée sur la maison en suivant le fil de cuivre et ça a fait de gros dégats.

D'autres idées écologiques pour un démoussage de toiture ?

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3269
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désherbant naturel des allées/démoussage de toiture

Message par strinkler le Lun 15 Juil 2013 - 15:59

pour ceux qui possède une piscine traité a la javel , ils peuvent arroser leur toit avec l'eau de vidange, c'est pas très écolo mais ca a au moins le mérite d'être utile une deuxième fois.

strinkler
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 708
Localisation : rouen
Emploi : Chef d'équipe, technicien de maintenance indus, palfrenier soigneur.
Loisirs : art martiaux, tir.
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désherbant naturel des allées/démoussage de toiture

Message par 12lac6 le Mer 17 Juil 2013 - 11:46

euh, passer sur le toit une fois par an avec la raclette en même temps que tu fais le bilan après l'hiver?
C'est ce que je fais et il doit y avoir #1000m2, fait annuellement ce n'est pas vraiment fastidieux (et de moins en moins). Bon je vis aussi dans une zone pas trop humide, je penserais surement différemment si la maison en question était au dessus de la Loire....

12lac6
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 25/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désherbant naturel des allées/démoussage de toiture

Message par Aristote le Mer 17 Juil 2013 - 12:40

12lac6 a écrit:euh, passer sur le toit une fois par an avec la raclette en même temps que tu fais le bilan après l'hiver?
Avec une raclette sur les tuiles ça doit être un sacré boulot. Cela m'est arrivé d'aller sur le toit pour balayer ou souffler les feuilles et pour faire un ramonage mais seulement en été. Pas possible d'y aller en hiver, trop humide, même en-dessous de la Loire.

Biriosa m'a envoyé un MP en me parlant de cendre de bois pour démousser le toit, quelqu'un connait-il cette façon de faire ?

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3269
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désherbant naturel des allées/démoussage de toiture

Message par papapoilut le Mer 17 Juil 2013 - 21:55

Perso j'ai procéder au dé-moussage du toit de ma dépendance pour voir l'état des tuiles (je dois en changer une partie)
 
Dans mon cas j'ai simplement pris une planche de palette longue et je l'ai coupé en biseau au bout pour avoir une raclette comme en parle 12lac6.

Pour moi c'était simple, sur un escarbot en levant les bras je suis au dessus de la gouttière donc j'ai tous démoussé sans monter dessus. Après pour la partie la plus haute j'ai fixé une "rallonge" à ma planche. La dextérité au plus haut est limité mais suffisante.

________________________________________________________
"Le Gouvernement le meilleur est celui qui gouverne le moins."
"Il est plus désirable de cultiver le respect du bien que le respect de la loi."[la désobéissance civile]
Henry David Thoreau
http://www.clicanimaux.com/

papapoilut
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 534
Age : 28
Localisation : 28, proche 91
Emploi : prestataire, mea maxima culpa!
Date d'inscription : 30/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désherbant naturel des allées/démoussage de toiture

Message par Aristote le Mar 23 Juil 2013 - 14:50

Salut Papapoilut,Smile 

Merci pour ton retex,
Si j’ai bien compris, ton démoussage se fait par grattage.
Mais qu’en est-il  des lichens incrustés dans la tuile ? Je peux comprendre que pour les gros morceaux de mousse un grattage soit suffisant pour les faire tomber, pour le reste j’ai un petit doute. Je pense qu’à force de gratter la tuile, cela pourrait la rendre poreuse.

Point sur mon idée d’étendre des bâches  sur le sol :
Je dirais bof bof.. C’est vrai, avec le soleil ça grille l’herbe, mais c’est long. De surcroit,  avoir des bâches durant plusieurs jours sur mes allées ce n’est pas très esthétique. J’en suis arrivé à la conclusion que vaporiser plusieurs fois du vinaigre était plus rapide et plus efficace.
J’ai calculé environ 16 litres pour 150m2 en plusieurs fois.  A savoir qu’à chaque utilisation je mélangeais 2l de vinaigre pour un peu moins d’un litre d’eau.
Coût de l’opération 4,32€ pour 150m2.

Il est vrai que le ROUNDUP est plus économique car le coût pour 150m2 revient d’après mes calculs à 0,99€ les 150m2 à traiter.
A raison de 25€/3l et en sachant qu’il faut 120ml (ça peut être moins) environ pour traiter 150m2.

Utiliser du vinaigre c’est donc plus de quatre fois plus cher que le Roundup.
Mais protéger la nature est à ce prix.

La solution serait de fabriquer son vinaigre et alors de cette façon, ça devient intéressant car gratuit et non polluant. Mais à condition d’en fabriquer suffisamment. Et là, c’est un autre problème car il faut beaucoup d’alcool pour fabriquer plusieurs litres de vinaigre. moi je n'ai pas beaucoup de fonds de bouteille car je bois tout d'habitude.mrsgreen 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Vinaigre a écrit:
C'est historiquement la première forme de fabrication. Dans chaque famille ayant à disposition des restes de boissons alcoolisées, du vin dans la plupart des régions, on fabriquait son vinaigre dans un récipient réservé à cet usage, le vinaigrier.

Le vinaigrier est soit un petit fût, soit un pot de grès, l'un comme l'autre munis d'un orifice en haut pour verser le liquide et d'un robinet en bas pour soutirer le vinaigre. On le place dans un local normalement chauffé, la cuisine par exemple, à un endroit où on ne le bougera plus. Pour commencer à faire son vinaigre, il y a deux méthodes :

se procurer un morceau de « mère », c'est-à-dire un amas d'Acetobacter qui se forme au cours de la fermentation du vin, ou soit attendre que celle-ci se forme. Si on utilise une mère, on verse du bon vin dans le vinaigrier, on dépose en surface la « mère », puis on referme en laissant passer de l'air et on patiente de 4 à 6 semaines.

on peut également, sans utiliser de mère, verser dans le vinaigrier ⅔ de bon vin, et ⅓ d'excellent vieux vinaigre, puis on couvre. En quelques jours, un voile fin et blanchâtre se formera à la surface du liquide. Ce voile sur la surface du vinaigre est formé par des bactéries du genre Acetobacter. Elles sont soit transportées par l'air, soit présentes dans le vinaigre utilisé pour ensemencer la préparation. Cette bactérie permet la transformation de l'éthanol en acide acétique, et donc le vin en vinaigre. Cette pellicule bactérienne ne doit pas épaissir trop au risque de déposer au fond du vinaigrier.

Au bout de quelques mois, on commence à soutirer du vinaigre, en petites quantités, en rajoutant aussitôt dans le vinaigrier une quantité équivalente de vin en prenant soin de ne pas abîmer ni immerger le voile. Les meilleurs vins donnent les meilleurs vinaigres et cela permet d'utiliser les fonds de bouteilles.

Y a t-il un moyen pour fabriquer du vinaigre en grande quantité pour pouvoir l’utiliser comme désherbant ?
Il suffirait peut-être de faire fermenter une substance peu couteuse comme pomme de terre, betterave ou quelque chose dans la nature qu’on n’ait pas besoin de cultiver.
Ou bien,  existe-t’il un moyen de fabriquer du vinaigre sans alcool. Je pense à ce sujet au vinaigre balsamique, mais trop long à produire (5 ans)
Si les chimistes ont une idée..clind'oeil

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3269
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désherbant naturel des allées/démoussage de toiture

Message par 12lac6 le Mar 23 Juil 2013 - 15:33

dans les laboratoires on a de l'acide acétique pur (le vinaigre en est une dilution aromatisée), mais je ne sais si on peut le trouver dans le commerce.

12lac6
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 25/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désherbant naturel des allées/démoussage de toiture

Message par Aristote le Mar 23 Juil 2013 - 15:49

Reprenons:

Les bactéries mélangées à de l'alcool et associées à l'oxygène transforment l'alcool en acide acètique.
C'est donc l'acide acètique qui doit probablement sècher les plantes, pas la peine peut-être d'attendre que la fermentation se poursuive et que cela se transforme en vinaigre. ...Que l'on rectifie si je me trompe...

Si c'est le cas, y at-il un moyen de produire de l'acide acètique en quantité suffisante par le biais de produits naturels ?
Toujours vous l'aurez compris dans un souci d'autonomie.

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3269
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désherbant naturel des allées/démoussage de toiture

Message par 12lac6 le Mar 23 Juil 2013 - 15:54

comme mis au dessus de ton post : le vinaigre c'est de l'acide acétique

12lac6
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 25/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désherbant naturel des allées/démoussage de toiture

Message par Cyrus_Smith le Mar 23 Juil 2013 - 16:29

12lac6 a écrit:dans les laboratoires on a de l'acide acétique pur (le vinaigre en est une dilution aromatisée), mais je ne sais si on peut le trouver dans le commerce.
 On trouve de l'acide acétique glacial (c'est-à-dire quasi-pur) ou à 80% en droguerie. Mais je ne suis pas sûr que ça revienne moins cher que le vinaigre.

Cyrus_Smith
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2136
Localisation : Île mystérieuse
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désherbant naturel des allées/démoussage de toiture

Message par Aristote le Mar 23 Juil 2013 - 16:35

undefined a écrit:
12lac6 a écrit:comme mis au dessus de ton post : le vinaigre c'est de l'acide acétique
La composition du vinaigre
Le vinaigre est composé d’eau, d’acide acétique et de matières organiques diverses (oligoéléments, vitamines et acides aminés).

http://www.editions-eyrolles.com/Chapitres/9782212551457/Chap-1_Chapin.pdf

Oui tu as raison, c'est principalement de l'acide acètique Smile

 Je repose donc la question: Y at-il un moyen de produire de l'acide acètique en quantité suffisante par le biais de produits naturels ? et j'ajouterais à moindre coùt.

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3269
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désherbant naturel des allées/démoussage de toiture

Message par Cyrus_Smith le Mar 23 Juil 2013 - 18:03

Aristote a écrit: Je repose donc la question: Y at-il un moyen de produire de l'acide acètique en quantité suffisante par le biais de produits naturels ?
Oui, sous la forme impure et diluée appelée "vinaigre". clind'oeil
Aristote a écrit: et j'ajouterais à moindre coùt.
À moins que tu puisses te procurer de la vieille vinasse gratuitement, je doute que ce soit compétitif par rapport au supermarché.

Cyrus_Smith
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2136
Localisation : Île mystérieuse
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désherbant naturel des allées/démoussage de toiture

Message par Aristote le Mar 23 Juil 2013 - 18:15

Salut Cyrus, merci pour ton aide, mais que penses tu de ça ? :clind'oeil 

http://www.universalis.fr/encyclopedie/acide-acetique/2-preparations-de-l-acide-acetique-et-de-ses-principaux-derives/ a écrit:
Acide acétique

Contrairement au vinaigre, l'acide acétique, en tant que produit chimique, n'est pas préparé par fermentation de jus alcooliques. La plus ancienne méthode est la pyrolyse du bois. Fortement concurrencée par des méthodes synthétiques, elle ne subsiste que grâce à l'intérêt de ses sous-produits :
– charbons de bois très utiles pour la cémentation et l'affinage des aciers mais aussi comme adsorbants industriels et comme supports de catalyseurs ;

Une tonne de bois sec fournit environ de 40 à 50 litres d'acide acétique pur.

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3269
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désherbant naturel des allées/démoussage de toiture

Message par Cyrus_Smith le Mar 23 Juil 2013 - 22:07

C'est vrai qu'il y a de l'acide acétique acétique dégagé dans la pyrolyse du bois. Mais pour la réaliser à une échelle intéressante, il faut a priori un investissement non négligeable. De plus, c'est loin d'être le seul produit:
La distillation (pyrolyse1) du bois permet généralement d'obtenir les produits suivants :
   un gaz lavé, combustible et éclairant, constitué d'hydrogène (H2), de monoxyde de carbone (CO) et de dioxyde de carbone (CO2). À noter que le monoxyde de carbone (CO), bien que très toxique, participe activement à la combustion en ne donnant que du gaz carbonique (CO2). La présence de CO2 par contre tend à diminuer sensiblement le pouvoir éclairant du gaz.
   Des vapeurs condensables : eau, méthanol (longtemps appelé alcool de bois), acide acétique, acide formique, phénol, aldéhydes légers. Les liquides obtenus par condensation de ces gaz se séparent par décantation en une couche aqueuse supérieure : le jus pyroligneux (d’une odeur acre insoutenable, formé de l’ensemble des produits volatils) ; et une couche inférieure : les goudrons. Le goudron constitue un précieux matériau pour le calfatage des navires lorsqu’il provient de résineux.
   Un solide, assimilable au charbon de bois (teneur en carbone de l'ordre de 80 %)
(source: Wikipedia article gaz de bois)

Envisager cela pour produire de l'acide acétique, à mon avis, c'est prendre les choses à l'envers, le sens "correct" serait plutôt "je fais la distillation du bois pour autre chose (disons pour un système gazogène); j'ai de l'acide acétique comme sous-produit, pourquoi ne pas l'utiliser pour désherber?". Mais dans tous les cas on arrive dans la chimie industrielle, qu'il me semble tu voulais éviter... ;)Sujet pour le bac philo: l'acide acétique ainsi produit est il encore un produit "naturel"? Very Happy

Cyrus_Smith
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2136
Localisation : Île mystérieuse
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désherbant naturel des allées/démoussage de toiture

Message par Aristote le Mer 24 Juil 2013 - 9:39

Cyrus-Smith a écrit:
Envisager cela pour produire de l'acide acétique, à mon avis, c'est prendre les choses à l'envers,

Effectivement Cyrus.

Revenons alors au vinaigre.
Si on réfléchit c'est l'alcool en contact avec l'air qui produit le vinaigre donc de l'acide acètique par le biais d'une bactèrie (acet-bacter) véhiculée par une mouche (drosophile).

http://webpeda.ac-montpellier.fr/wspc/ABCDORGA/Famille/Produit/VINAIGREFR.html
C'est à Louis Pasteur (1808-1873) que nous devons la découverte de la nature biochimique du processus de formation du vinaigre. A partir de 1865, sur la base des recherches de Pasteur, la production industrielle de vinaigre a connu un grand essor. La bactérie du vinaigre
"aceto-bacter" se développe dans le vin non bouché. Les petites mouches qui sont fortement attirées par le vin placé à l'air libre et qu'on appelle mouches du vinaigre (drosophiles) véhiculent l'aceto-bacter. Les bactéries de l'acide acétique forment une couche à la surface que l'on appelle la mère du vinaigre. L'aceto-bacter utilise pour vivre l'énergie libérée par l'oxydation. Les processus qui ont lieu en présence d'oxygène de l'air sont dits aérobies. Toute solution alcoolique diluée peut donner de l'acide acétique ; dans ce cas le taux d'alcool correspond à la quantité d'acide acétique qui résultera de la transformation.
Si on produit suffisamment d'alcool et qu'on le dilue, on peut sûrement arriver à faire beaucoup de vinaigre.
Mais voilà, produire de l'alcool en le distillant, c'est interdit.
il est possible alors de produire de l'alcool sans le faire distiller et à faible degré par exemple en faisant fermenter des fruits dans un tonneau et en filtrant pour récupérer le liquide que l'on placerai ensuite dans un vinaigrier ??

Boissons fermentées non distillées : vin, bière, cidre, poiré, hydromel, auxquelles sont joints les vins doux naturels , ainsi que les crèmes de cassis et les jus de fruits ou de légumes fermentés comportant de 1,2 à 3 degrés d'alcool ;
Vins doux naturels autres que ceux appartenant au groupe 2, vins de liqueur, apéritifs à base de vin et liqueurs de fraises, framboises, cassis ou cerises, ne titrant pas plus de 18 degrés d'alcool pur ;



Je rappelle l'idée de base qui est de produire de façon naturelle suffisamment de vinaigre sans l'acheter pour ensuite l'utiliser comme désherbant.

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3269
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désherbant naturel des allées/démoussage de toiture

Message par 12lac6 le Mer 24 Juil 2013 - 10:24

l'acide acétique qu'on trouve couramment chez le droguiste est à 80% (http://www.mon-droguiste.com/acide-acetique-glacial-cristallisable,fr,4,ACIACE01011DSN.cfm#.Ue-O1KxcCho)
le vinaigre blanc entre 5 et 8%

est-ce vraiment rentable de se lancer dans la production?

12lac6
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 25/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désherbant naturel des allées/démoussage de toiture

Message par Aristote le Mer 24 Juil 2013 - 10:49

80% pour 1l d'acide acètique à 9,55euros

Cela fait l'équivalent de 11,5l de vinaigre à 7% ce qui fait le litre de vinaigre à 0,83euros donc moins rentable que l'achat d'un litre de vinaigre à 0,27euro. c'est juste ou je suis à côté ? 

De plus, on est obligé d'aller chez le droguiste. En KDKK , rupture des stock, difficulté des transports et j'en passe.
D'où une recherche à produire soi-même.

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3269
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désherbant naturel des allées/démoussage de toiture

Message par Cyrus_Smith le Mer 24 Juil 2013 - 16:58

Aristote a écrit: En KDKK , rupture des stock, difficulté des transports et j'en passe.
D'où la recherche de produire soi-même
Oui, mais en K2KK, tu risques d'avoir d'autre préoccupations que désherber tes allées! clind'oeil
La production via l'alcool est bien sûr possible, mais en temps ordinaire probablement peu rentable à l'échelle qui t'intéresse, déjà à cause du coût de la matière première pour produire l'alcool (fruits - ou peut-être partir du sucre ? mais c'est aussi quelque chose d'industriel et qui va disparaître en K2KK... ) et encore plus si on compte le matériel (pour faire fermenter les fruits, vinaigrier, etc.) et le temps. En K2KK, s’arrêter au stade alcool sera probablement plus utile, que ce soit pour la boisson ou comme carburant.

Cyrus_Smith
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2136
Localisation : Île mystérieuse
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désherbant naturel des allées/démoussage de toiture

Message par Aristote le Mer 24 Juil 2013 - 18:04

Cyrus a écrit:Oui, mais en K2KK, tu risques d'avoir d'autre préoccupations que désherber tes allées!
La production via l'alcool est bien sûr possible, mais en temps ordinaire probablement peu rentable à l'échelle qui t'intéresse, déjà à cause du coût de la matière première pour produire l'alcool (fruits - ou peut-être partir du sucre ? mais c'est aussi quelque chose d'industriel et qui va disparaître en K2KK...
De toute façon du vinaigre on en a toujours besoin et c'est trés utile pour plein d'autres choses.
Je voulais dire aussi en K2KK sur du long terme, plus dans une optique d'après bouleversement.
Quand tu possèdes un verger, tu peux ramasser tous les fruits au sol que tu risques de ne pas consommer et là ça peut être rentable je pense..

Cyrus a écrit:
s’arrêter au stade alcool sera probablement plus utile, que ce soit pour la boisson ou comme carburant
Là c'est vrai, mais pourquoi se passer du vinaigre si on peut faire en sorte d'en avoir également. clind'oeil

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3269
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désherbant naturel des allées/démoussage de toiture

Message par Cyrus_Smith le Jeu 25 Juil 2013 - 10:34

@Aristote: eh bien, il ne te reste plus qu'à essayer! Je suis sûr que quel que soit le résultat/la rentabilité, le retex sera intéressant! Smile

Cyrus_Smith
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2136
Localisation : Île mystérieuse
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désherbant naturel des allées/démoussage de toiture

Message par Aristote le Jeu 25 Juil 2013 - 11:04

Cyrus a écrit:@Aristote: eh bien, il ne te reste plus qu'à essayer! Je suis sûr que quel que soit le résultat/la rentabilité, le retex sera intéressant!
C'est bien ce que je compte faire, j'ai déjà récupéré un bidon bleu, tu sais les bidons alimentaires. Je vais le remplir de tout ce qui peut servir à faire de l'alcool par fermentation. A ce sujet, vous avez des idées sur ce que je pourrais y mettre. Car je n'ai pas d'arbres fruitiers à proximité. Je pense par contre aux déchets organiques que j'ai l'habitude de mettre dans mon composte.

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3269
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum