[L'après Fuku] Relance du nucléaire civil dans le monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[L'après Fuku] Relance du nucléaire civil dans le monde

Message par phyvette le Lun 20 Juin 2011 - 14:57

Après la volonté surprenante de l'Arabie-Saoudite de se doter de 16 centrales nuke en 2030, il y a 2 semaines...
Source

L'Institut de l'Energie et Économie Japonais prévois la constructions de 14 nouvelles tranches de centrales électronucléaire pour une capacité de génération de l'ordre de 19 GW, à l'horizon 2030. Avec plus de sécurité et cette puissance unitaire, ce doit être des EPR.

Pdf.

phyvette
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 04/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L'après Fuku] Relance du nucléaire civil dans le monde

Message par KrAvEuNn le Mer 22 Juin 2011 - 20:36

Chacun semblant avoir sa part de responsabilité dans le bordel et ayant perso la flemme de trier le bon grain de l'ivraie, on repart à zéro. Ce topic sera nettoyé, ses participants désormais sereins comme des bouddhas et vérouillé si vous êtes trop cons pour piger.

Bise.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L'après Fuku] Relance du nucléaire civil dans le monde

Message par hecate_cable le Mer 22 Juin 2011 - 21:35

message reçu

autant pour moi si j'ai dérapé
une bonne nuit de sommeille et demain tout ZEN sunny

________________________________________________________
les etres humains, sont les seuls animaux dont j'ai réellement peur.

Quand tu souffres, regarde la douleur en face : elle te consolera elle-même et t'apprendra quelquechose.

hecate_cable
Membre

Masculin Nombre de messages : 415
Age : 36
Localisation : belfort
Loisirs : aikido ; airsoft
Date d'inscription : 11/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L'après Fuku] Relance du nucléaire civil dans le monde

Message par phyvette le Mer 22 Juin 2011 - 22:29

Nucléaire : la Chine accélère ses projets de centrales

Finalement l'Europe n'est plus que le croupion insignifiant d'un continent Eurasien qui se moque bien de ce que nous pourions dire ou faire. L'Asie au premier chef a pris son destin en main et se moque bien de nos vieilles démocraties fatigués. Et en plus ils n'auront même plus bientôt besoin de notre clientèle avec leur important marché intérieur.

En tout cas sans états d'âmes ils relancent le nucléaire.


Oublié l'accident nucléaire de Fukushima ? La Chine a décidé de mettre un coup d'accélérateur sur ses projets de centrales et part à l'assaut de nouveaux marchés sur le continent asiatique. Une véritable course en avant, malgré les risques.


Contrairement à l’Allemagne et à l’Italie, l’Asie est loin de remettre en cause le nucléaire. La Chine a au contraire balayé les dangers de l’atome et accéléré ses projets de centrales. « Fukushima a dopé les tenants du saut technologique de la 2ème génération à la 3ème génération », explique l’économiste français Joël Ruet, chercheur au Centre d’étude sur la Chine contemporaine. Une « G3 » comme disent les spécialistes, qui se veut une version « low-cost » des fameux EPR français « hors de prix ». Une technologie moderne, plus sûre, et relativement bon marché, dont la Chine a acquis les brevets pour l’exploiter via ses deux géants du nucléaire que sont CNNC (China National Nuclear Corporation) et CGNPC (China Guangdong National Power Corporation). La moitié des projets de centrales dans le monde est aujourd’hui en Chine et le pays maintient le cap en passant de 15 à 70 de gigawatts d’ici 2020 et 200 GW en 2030. Soit l’équivalent de trois fois le parc nucléaire français actuel !

Et la Chine voit encore plus loin. Pékin compte exporter sa technologie G3 de l’Afrique du Sud au Pakistan en passant par l’ensemble des pays du Sud-est asiatique. La Thaïlande, la Malaisie, Singapour et le Vietnam sont d’ores et déjà en discussions avancées avec la Chine pour construire des centrales « low-cost »....]

phyvette
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 04/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L'après Fuku] Relance du nucléaire civil dans le monde

Message par Goodmusik le Jeu 23 Juin 2011 - 9:36

Des centrales Low-Cost ! Mais quelle idée magnifique !!!

Goodmusik
Membre

Masculin Nombre de messages : 47
Localisation : Côte Haut-Normande
Date d'inscription : 19/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L'après Fuku] Relance du nucléaire civil dans le monde

Message par hecate_cable le Jeu 23 Juin 2011 - 10:01

par contre sa sa craint

________________________________________________________
les etres humains, sont les seuls animaux dont j'ai réellement peur.

Quand tu souffres, regarde la douleur en face : elle te consolera elle-même et t'apprendra quelquechose.

hecate_cable
Membre

Masculin Nombre de messages : 415
Age : 36
Localisation : belfort
Loisirs : aikido ; airsoft
Date d'inscription : 11/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ralentissement du nucléaire civil (?)

Message par ghp le Mar 23 Aoû 2011 - 12:23

Le plus gros complexe nucleaire d'Europe va cesser la production de MOX, LeMonde.fr avec AFP, 03/08/11, 16h54

Les autorites britanniques ont annonce mercredi 3 aout la fermeture de l'usine de Sellafield (Angleterre) fabriquant du MOX, un melange d'uranium et de plutonium servant aux centrales nucleaires, en raison de l'impact de la catastrophe de Fukushima sur les ventes.
L'agence gouvernementale chargee du site, la NDA, a explique que cette catastrophe allait fortement affecter les contrats en provenance du Japon, qui assurent l'essentiel des debouches de cette usine employant 800 personnes. "Pour eviter le maintien d'une activite qui engendrerait des couts inutiles pour le contribuable britannique, la seule issue raisonnable est la fermeture de l'usine le plus rapidement possible", a precise la NDA.
L'agence a promis d'aider au reclassement des employes dans d'autres unites de Sellafield, plus vieux et plus gros complexe nucleaire d'Europe devenu notamment un gigantesque chantier de recyclage et de retraitement de dechets. Le syndicat britannique des employes du nucleaire a denonce une decision "hative et a courte vue".
Le MOX est fabrique a partir de plutonium issu de combustibles uses sortant des centrales nucleaires et d'uranium appauvri. Selon le groupe francais Areva, 4 des 55 reacteurs nucleaires japonais fonctionnent avec du MOX, dont un a Fukushima. La centrale de Fukushima Daiichi a ete gravement endommagee par une vague geante de 14 metres declenchee par un seisme de magnitude 9 survenu au large du nord-est du Japon le 11 mars.


---

Londres arrete la fabrication de combustible Mox, Le Monde, 04/08/11, 15h04
Herve Kempf


La catastrophe de Fukushima continue de faire sentir ses consequences sur l'industrie nucleaire mondiale : l'administration britannique a annonce, mercredi 3 aout, l'arret definitif de l'usine SMP (Sellafield Mox Plant) de production de mox, en raison des evenements japonais. Le mox (mixed oxydes fuel) est un combustible nucleaire dans lequel sont melanges de l'uranium et du plutonium. Il permet d'utiliser le plutonium issu du retraitement des combustibles uses.
La Nuclear Decommissioning Authority (NDA, Autorite de demantelement nucleaire) a indique qu'en raison du "probable effet du tragique seisme de mars sur le programme SMP, (...) la seule action raisonnable etait de fermer SMP le plus tot possible". Le mox produit a Sellafield n'etait pas utilise en Angleterre, mais au Japon et en Allemagne. Or celle-ci a programme sa sortie du nucleaire, et la compagnie nippone d'electricite Chubu a annonce recemment qu'elle repoussait a une date indeterminee l'usage du mox dans son reacteur de Hamaoka. L'autre client potentiel etait Tepco, l'exploitant de la centrale de Fukushima...
La NDA precise qu'il s'agit de "reduire le cout au minimum pour le contribuable anglais". L'usine SMP, financee par des fonds publics, a deja coute pres de 1,5 milliard de livres (1,7 milliard d'euros). Contestee depuis son origine par les ecologistes, elle est entree en operation en 2001, mais n'a jamais fonctionne correctement : elle produisait moins de 7 tonnes de mox par an au lieu des 120 prevues.
Sa fermeture generera d'autres couts : il faudra la nettoyer et la demanteler. De surcroit, "il y a encore a Sellafield treize tonnes de plutonium issues du retraitement de combustibles allemands et sept tonnes issues de combustibles japonais. Il va falloir leur trouver une destination", observe Shaun Burnie, un expert independant travaillant regulierement pour Greenpeace.
Plus de marche international
La decision britannique isole la filiere francaise du plutonium. Dans les annees 1990, trois usines ont ete construites pour fabriquer du mox : en Belgique, a Dessel, en Grande-Bretagne, a Sellafield, et en France, a Marcoule (Gard). L'usine de Dessel a ferme en 2006 et, apres l'arret de SMP, seule l'usine Melox de Marcoule fonctionne encore. Exploitee par Areva, elle a produit 128 tonnes de Mox en 2010. Deux tiers sont utilises par EDF, le reste etant destine a des clients allemands et japonais (Areva n'en precise pas le detail). Le reacteur no 3 de Fukushima utilisait ainsi 7 % de combustible mox.
"Il y aura un decalage de livraisons vers le Japon", reconnait-on chez Areva. Selon Yannick Rousselet, de Greenpeace, les consequences seront plus importantes que cela : "Il n'y a plus de marche international du mox ; et, en France, il n'a pas d'interet economique : il est vendu a prix coutant a EDF." Greenpeace demande l'arret de l'usine Melox et de l'usage du mox. Une question de plus dans le debat sur le nucleaire attendu a l'occasion de l'election presidentielle de 2012.


________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.

ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1820
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tourisme à Tchernobyl

Message par fokeltok le Jeu 25 Aoû 2011 - 15:58

Cela pourrait ressembler à une blague et reste souvent classé dans les infos "insolites", mais un certain nombre de reportages font état actuellement de la réouverture du site de Tchernobyl-Pripyat depuis début 2011 aux agences de voyages. Agences de l'extrême, au début, puis de plus en plus "tourisme presque normal". Les responsables parlent de sorties "sans danger" si on respecte la carte de radioactivité, etc etc.

Au dela du côté anecdotique, sensations fortes ou de témoignage pour ceux qui y vont réellement, ce type d'ouverture sera certainement médiatisé par les autorités locales pour relancer l'activité économique locale (l'attrait à l'air considérable au niveau mondial), mais ce type d'activité risque surtout de banaliser les zones d'accidents nucléaire pour ceux qui auront simplement entendu le message global "on peut retourner sur les lieux sans danger trente ans après", alors que cela semble un raccourci dangereux.

Cette reprise d'une activité touristique, donc dans l'imaginaire collectif perçue comme "anodine", encadrée, légale, sécurisée, semble constituer un argument supplémentaire pour la relance du nucléaire dans le reste du monde.

Des infos ici (courrier international) et aussi là (site Ideoz, voyagez curieux)

fokeltok
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 663
Date d'inscription : 08/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L'après Fuku] Relance du nucléaire civil dans le monde

Message par Belenos le Mar 13 Sep 2011 - 22:52

6 mois plus tard... en photos

Belenos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1831
Age : 35
Localisation : Pays de Retz
Loisirs : Balades et bivouacs dans les dunes et les bois, lecture.
Date d'inscription : 04/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L'après Fuku] Relance du nucléaire civil dans le monde

Message par Belenos le Mar 20 Sep 2011 - 22:45

Dans la zone interdite de Fukushima, les animaux redeviennent sauvages.

Lors de l'évacuation de la zone autour de la centrale de Fukushima, beaucoup d'habitants ont laissé leurs animaux derrière eux. Six mois plus tard, les autorités craignent que ces animaux soient redevenus sauvages, et soient porteurs de maladies.

Des villes fantômes, des cadavres de chats et de vaches morts de faim, des bâtiments littéralement recouverts de toiles d'araignées: le paysage qu'a découvert David Shukman, envoyé spécial de la BBC dans la zone interdite des 20 kilomètres autour de la centrale nucléaire de Fukushima, n'a rien de rassurant.

Six mois après l'accident nucléaire du 11 mars dernier, la nature semble doucement reprendre ses droits sur une zone que les hommes ont totalement et brusquement déserté.

Une désertion si soudaine que la plupart des propriétaires d'animaux n'ont même pas eu le temps d'emmener leurs protégés avec eux.

Et si certains ont manifesté leur désir de retourner chercher les animaux abandonnés, les autorités s'y sont fermement opposées, au nom du danger que représente l'exposition aux radiations.

Des chiens sauvages sans expérience des humains

Cependant, les autorités essayent depuis quelques mois d'en récupérer le maximum. Mais si avant le désastre, 5800 chiens environ étaient enregistrés dans la zone, seuls 323 animaux domestiques ont été capturés entre le 10 mai et la fin août.

Le 5 septembre, le gouvernement de la préfecture a lancé une campagne de capture des chiens errants. Des pièges contenant de la nourriture ont été installés, mais ils n'ont été d'aucune efficacité.

Pourtant, même en comptant les chiens morts lors de la catastrophe et ceux qui par la suite sont morts de faim, on estime que plusieurs centaines d'entre eux vivent encore dans la zone.

Des experts estiment qu'ils sont sans doute devenus sauvages, et qu'ils pourraient avoir contracté des infections qu'ils pourraient transmettre à l'homme s'ils sortaient de la zone.

Mais l'inquiétude principale concerne les petits nés après l'évacuation.

"Si les chiots deviennent parents, leur descendance seront des chiens sauvages sans aucune expérience des humains", s'inquiète un officiel interrogé par le Yomiuri.

"Les chiens sont devenus sauvages, ajoute le vétérinaire Kunitoshi Baba. Si les chiens infectés sortent de la zone et attaquent des gens, des maladies pourraient se propager".


Source

Belenos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1831
Age : 35
Localisation : Pays de Retz
Loisirs : Balades et bivouacs dans les dunes et les bois, lecture.
Date d'inscription : 04/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L'après Fuku] Relance du nucléaire civil dans le monde

Message par Athea le Mer 21 Sep 2011 - 22:28

Infectés de quoi?

Les animaux sauvages de Tchernobyl sont devenu des zombies? Ils se font leur cinéma tout seul.

Dans certaines vallées d'îles éloignées il y a des chat sauvages "jaunes", ils sont chiants parce qu'ils volent la bouffe et sont farouches. Ils attaquent rarement mais se défendent toutes griffes dehors. Un animal sauvage, ce n'est plus un minou ni un toutou. Il doit de décarcasser pour se trouver sa bouffe tous les jours, c'est un survivor !

________________________________________________________
Ce sont nos choix et non pas la chance, qui déterminent notre destinée. Remettons nos soucis à leur place : chassons-les de notre vie Very Happy ! (Mottos for succes)

Athea
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 500
Localisation : Océan Pacifique
Date d'inscription : 02/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L'après Fuku] Relance du nucléaire civil dans le monde

Message par logan le Lun 31 Oct 2011 - 15:07

Le Monde - La Belgique va sortir du nucléaire
Les partis politiques belges, qui négocient la formation d'un nouveau gouvernement, se sont mis d'accord, dimanche 30 octobre, pour fermer – sous condition – les deux centrales nucléaires encore en activité dans le pays.

Le plan, qui prévoit la fermeture d'ici 2015 des trois plus anciens réacteurs, sur les sept que compte le pays, puis une sortie complète du nucléaire d'ici 2025, reste conditionné à ce que la Belgique trouve suffisamment de sources d'énergie alternatives au nucléaire pour éviter toute pénurie. Selon le rapport 2009 de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), la Belgique dépend à 55 % du nucléaire pour ses besoins électriques.

logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2428
Localisation : France
Emploi : Ingénieur IT
Date d'inscription : 17/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L'après Fuku] Relance du nucléaire civil dans le monde

Message par Ash le Dim 6 Mai 2012 - 15:50

Si on en croit le journal Haaretz, il n'y a plus de réacteurs nucléaires en service au japon, ça me semble bizarre, j'ai peut-être mal compris...

http://www.haaretz.com/news/international/japan-s-last-nuclear-reactor-shuts-down-one-year-after-fukushima-crisis-1.428347

The shutdown means all of Japan's 50 reactors have been taken off line, marking the country's first nuclear power-free day since May 1970.

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L'après Fuku] Relance du nucléaire civil dans le monde

Message par un ptit breton le Dim 6 Mai 2012 - 17:20

Non , c'est bien ça , le dernier réacteur vient d'étre arrété : lien en Français

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!

un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3788
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum