Fabriquer ses propres plombs 4,5 mm

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Fabriquer ses propres plombs 4,5 mm

Message par Jeff01 le Mer 31 Jan 2018 - 16:53

Bonjour,

suite au sujet sur le livre "Avant nous le déluge" ici et surtout en lisant le teasing ici, j'ai vraiment trouvé un intérêt dans l'idée de posséder un moule à plombs pour carabine à air comprimé type 4,5 mm.
C'est en effet un moyen simple et durable de pouvoir chasser sur le long terme.
Une carabine à air comprimé est simple à entretenir et ne nécessite que la force humaine pour être rechargée.
Les munitions ne sont pas cher et simples à se procurer et à stocker, mais si en plus on dispose d'un moule à diabolos, la solution devient pérenne même à long terme ! En effet, le plomb est (et sera) facile à trouver et à faire fondre, d'autant qu'il ne s'altère que très peu avec le temps.
Bref, cette solution de chasse me séduit bien plus qu'une arme à feu.

Quelqu'un a t'il connaissance d'un endroit ou trouver ce type de moule ?
avatar
Jeff01
Membre

Masculin Nombre de messages : 295
Age : 43
Date d'inscription : 23/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer ses propres plombs 4,5 mm

Message par Kyraly le Mer 31 Jan 2018 - 17:13

Bonjour

Bonjour

Je pense, du fait du profil des diabolos, qu'ils sont réalisés par matriçage, avec 2 empreintes pour la forme extérieure et un poinçon pour réaliser la jupe.

Un moule pour ce type de munition me parait très difficile a réaliser pour une production en série. (Il y aurait plus d'imperfections sur les plombs et une trace de bavure visible (plan de joint). 

Je vais essayer de dégoter des infos.
avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 1136
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer ses propres plombs 4,5 mm

Message par Jeff01 le Mer 31 Jan 2018 - 17:14

Je me répond à moi même, j'ai fini par trouver ça https://www.airgunpelletmaker.com/

Mais je reste preneur de tout avis ou retex sur le sujet Smile


[edit] Merci Kyraly, oui en effet la forme est trop complexe pour être simplement moulée, le lien ci dessus le prouve.
Après, peut-être qu'un simple moule sphérique offrira déjà une bonne alternative à bas coût.
avatar
Jeff01
Membre

Masculin Nombre de messages : 295
Age : 43
Date d'inscription : 23/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer ses propres plombs 4,5 mm

Message par Kyraly le Mer 31 Jan 2018 - 17:26

130 € l'ensemble, ca fait un paquet de plombs a réaliser.

En fait, c'est un procédé combiné, il coule le corps (cylindre simple) et forme les jupes par estampage.

Le système a le mérite d'exister, et il est assez simple à réaliser.

avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 1136
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer ses propres plombs 4,5 mm

Message par Jeff01 le Mer 31 Jan 2018 - 17:40

C'est le prix de 5000 plombs (10 boites de 500), mais c'est la garantie d'avoir des plombs à vie.
Faisant pourtant du tir à l'arc (et autrefois chasseur), je pense que la carabine à plomb et ce moule forment une solution extrêmement rentable (dans le sens rendement de gibiers tués, facilité d'utilisation, entretien, ...) et durable.
Plus j'analyse cette combinaison en regard de ce qui existe (arc, arbalète, arme à feu, fronde, lance pierre, ...) et plus je la trouve idéale.
avatar
Jeff01
Membre

Masculin Nombre de messages : 295
Age : 43
Date d'inscription : 23/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer ses propres plombs 4,5 mm

Message par Philippe-du-75013 le Mer 31 Jan 2018 - 19:46

Encore faut-il qu'il y ai des joints. Un ami avait une arme à air russe (ou d'un autre pays de l'est) pas  importée régulièrement et donc sans  suivi pour les rechanges. Il l' utilisait très régulièrement,  les joints ont fini par céder et pas après tant d'année que ça, il a galéré pour trouver l'équivalent.

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)


"Le sage ne peut recevoir ni injure ni outrage" (Sénèque)
avatar
Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1371
Age : 62
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer ses propres plombs 4,5 mm

Message par pvo12 le Mer 31 Jan 2018 - 19:58

AMHA l'air comprimé en 4,5mm ne doit pas permettre de tuer beaucoup de gibier : poids et vitesse faible donc portée très courte et puissance très faible. On utilise ces armes à 10 mètres. Donc à part des rats.... Le seul avantage est le silence de l'arme.

pvo12
Membre

Masculin Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 04/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer ses propres plombs 4,5 mm

Message par Philippe-du-75013 le Mer 31 Jan 2018 - 20:06

En GB où le armes à feu sont très restreintes il existe des calibres plus puissant invendables en France car aux même conditions d'accès que le .22 et bien plus chers. Le premier c'est le 5.5 à air capable tuer un rat mais un gros rat indien, ça avait même été inventé pour ça afin de nettoyer les entrepôts sans trop se soucier de la portée. Il y a aussi des carabines 6.35 à jupe plastique: j'en ai vu il y a des décennies mais  j'ignore tout à ce sujet.

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)


"Le sage ne peut recevoir ni injure ni outrage" (Sénèque)
avatar
Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1371
Age : 62
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer ses propres plombs 4,5 mm

Message par Jeff01 le Mer 31 Jan 2018 - 20:20

Pour les joints,  je pense que ton ami n'a tout simplement pas correctement graissé sa carabine.
J'ai toujours ma carabine 4.5 offerte pour mes 14 ans, il y a bientôt 30 ans, et elle fonctionne comme au premier jour (elle casse toujours une bouteille en verre à 10m et groupe dans 5 cm à 20m).
@pvo12 : Une bonne carabine à plomb est capable de tuer un lapin à 15m en visant la tête. Et j'ai déjà vu un canard tué au pistolet à plomb (moins puissant qu'une carabine).
 Et il est bien plus facile de tuer plusieurs petits gibiers (oiseaux, lapins, écureuils, ...) qu'un seul gros. C'est d'ailleurs pour ça qu'il n'y a que très peu de grands prédateurs.
Ayant battu la campagne à chasser l'étourneau à la carabine à plomb étant jeune, puis pratiquant le tir à l'arc et ayant chassé à l'arc, je peux t'assurer que même avec du matos ultra moderne, le ratio entre le nombre d'heures passés au guet pour le kilo de viande abattue est sans aucune contestation en faveur de la carabine à plomb Smile
avatar
Jeff01
Membre

Masculin Nombre de messages : 295
Age : 43
Date d'inscription : 23/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer ses propres plombs 4,5 mm

Message par Kyraly le Mer 31 Jan 2018 - 20:36

Bonsoir

La fabrication des plombs de manière industrielle se fait via le process suivant (cas de JSB) :

le plomb est fondu et coulé en continu pour faire un fil calibré.
Il est ensuite coupé de manière a obtenir des préformes d'un poids précis (de 0.475 g à 5 g selon la forme et le calibre désiré). 
Les préformes sont "tournées" en forme de petites boules et huilées.
Le petites boules sont ensuite mises en trémie et alimentent une machine d'estampage qui forme et calibre les diabolos.
Les lots ainsi produits sont tous testés sur banc et triés visuellement avant d'être mis en boite.

Source : [url= https://www.pyramydair.com/blog/2015/08/how-does-jsb-make-pellets/] https://www.pyramydair.com/blog/2015/08/how-does-jsb-make-pellets/[/url]
Autre source : https://www.pyramydair.com/blog/2015/09/how-does-hn-make-pellets/
avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 1136
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer ses propres plombs 4,5 mm

Message par Kyraly le Jeu 1 Fév 2018 - 15:08

Bonjour
En lien direct avec le sujet, je vous propose quelques considérations sur la fonderie de Plomb.
J’ai quelque peu expérimenté dans ma prime jeunesse et du fait de mes études cette pratique.
A savoir que par « plomb », on désignera par facilité les alliages de plomb-étain et plomb-antimoine, qui sont les formes d’alliage de plomb les plus répandues.

En premier lieu, il faut savoir que le plomb est un métal fortement recyclable, donc aujourd’hui, 50% de la production mondiale provient des filières de recyclage.
7La principale utilisation industrielle du plomb aujourd’hui est la production d’accumulateurs (dont les batteries de voiture, même si les batteries modernes contiennent bcp moins de plomb) qui représente 70% de l’utilisation de Pb dans le monde.
Les autres secteurs sont le nucléaire (protection contre les radiations), le « poids » (gueuses marines et sac de lest) et le gainage des câbles électriques marins.
Si on cherche à récupérer du plomb en situation dégradée, les principales sources que je vois sont les ports (pèche ou plaisance) où des gueuses de plombs sont disponibles sur chaque navire, les magasins de pèche, les tuyaux d’orgues dans les églises, les soldats de plombs et les plombs d’équilibrage de pneus. Il y a de moins en moins de tuyauteries en plomb dans les maisons, mais dans de vieilles bâtisses, cela peut aussi être une source viable.
Sinon, les cristalleries et industrie de fabrication de vitrage devraient disposer également de stocks d’alliage de plomb.
A savoir que les fils a soudure sont principalement composé d’étain, les plus vieux modèles contenant environ 33% de Pb pour 67 % d’étain.
Pour les batteries, au-delà des soucis liés au risque liés à l’acide contenu dans la batterie, la refonte du plomb imbibé d’acide génère des fumées très toxiques et le métal obtenu est impur. Industriellement, il et nécessaire de réduire les oxydes du plomb à batterie, de le désulfurer, le déchlorer et le raffiner avant d’obtenir du Plomb d’œuvre, via des fours spécifiques et des interactions chimiques, ce qui serait très complexe à reproduire dans son jardin. (un exemple de risque liés aux batteries de voiture : https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0398762013002745).
 
 
Considérons maintenant quelques propriétés chimiques du plomb et de l’étain (la combinaison la plus commune)
Le diagramme binaire Sn-Pb nous donne quelques indications concernant les températures de fusion (232°c pour l’étain et 327°C pour le plomb), et surtout une solidification à 183°C pour la plupart des alliages.  
Si un alliage fond à plus forte température, c’est qu’il est allié avec de l’antimoine (cas des caractère d’imprimerie par ex), cela renforce sa dureté intrinsèque mais limite sa ductilité.
 




La densité du plomb est de 11,35 contre 7,29 pour l’étain.
 
Mise en pratique de la fonderie d’alliage de plomb.
Rappelons également que le plomb est toxique (vapeurs et poussières) et risque de provoquer en particulier du saturnisme, ce qui implique de se protéger (via un masque à poussière) et de travailler en extérieur, ou à défaut dans un local très bien ventilé.
Du fait de la manipulation de métal en fusion, il sera idéal de travailler avec des lunettes de protections, un couvre-chef (casque de chantier ou chapeau en tissu épais), des gants, des vêtements couvrant (du col aux poignets) et avec de bonnes chaussures en cuir.  

Il faut également éloigner toute source d’humidité et s’assurer que les matières à fondre en sont exempte, car l’introduction d’un morceau humide dans le bain de fusion se solderai par des projections très fortes de métal fondu.
Les morceaux à fondre seront préparés à l’avance, et si il est nécessaire de les couper, il est préférable de les séparer à la pince coupante plutôt qu’à la scie (risque de poussières).
Du fait des faibles températures de fusion, une casserole à bec sur un brûleur à gaz permettra d’obtenir très rapidement une fusion (attention à être stable). On dépose simplement les morceaux de plomb dans la casserole, on chauffe jusqu’à la fusion complète, en rajoutant avec précaution d’autres morceaux jusqu’à obtenir la quantité voulue.
Ensuite, on prend une cuillère à grand manche et on brasse doucement le bain. DOUCEMENT… Les impuretés étant plus légères que le plomb, elles remonteront à la surface et pourront être ôtées avec une écumoire. (Ces impuretés sont à jeter de manière à ne pas polluer).
Une fois le bain décrassé, procéder à la coulée, il faut remplir chaque empreinte (quel que soit le moule) en une fois, sans interrompre la coulée et en essayant de conserver un débit constant.
Le moule rempli est à déposer sur une planche pour refroidir et pourra être démoulé en quelques minutes.
Attention, le plomb solidifié reste chaud, toujours conserver ses gants. (183°C…)
Le plomb restant sera versé dans des lingotières (des formes prismatiques) pour être stocké et réutilisé plus tard.
Tout ce qui a servi à élaborer ou couler du plomb doit être mis de côté pour éviter une utilisation autre et une intoxication.
avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 1136
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer ses propres plombs 4,5 mm

Message par Jeff01 le Jeu 1 Fév 2018 - 15:17

Merci Kyraly pour toutes ces infos Smile

Je viens de commander le nomad kit simple : https://www.airgunpelletmaker.com/nomad-kit
Je ferai un retex au retour des beaux jours, après l'avoir essayé Smile
Adolescent, je coulais souvent moi même mes plombs de pêche à partir de plomb de récup. Une (très) bonne source est de se balader dans un lac de barrage dont le niveau est bas pour récupérer les plombs de pêche. Je ne parle pas des petits plombs de quelques dizaines milligrammes utilisés en pêche au coup, mais des olives de plusieurs grammes jusqu'au plombs de pêche à la carpe allant jusque plusieurs centaines de grammes.

Sinon j'ai au passage racheté une carabine à air comprimé de 19,9 joules (à partir de 20 J il faut un permis de chasse ou licence de tir, en dessous une preuve de majorité suffit).
D'après les forums sur l'air soft, ce type de carabine est capable de percer un pneu de voiture (gonflé) à 10m, donc à mon avis capable de tuer un gibier de quelques kilos (faisan, lièvre, ...).
avatar
Jeff01
Membre

Masculin Nombre de messages : 295
Age : 43
Date d'inscription : 23/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer ses propres plombs 4,5 mm

Message par Nadia le Jeu 1 Fév 2018 - 17:59

Un peu hors sujet, mais je me rappelle avoir vu un reportage télé (compilation de vieux reportages sur les métiers de l'artisanat passés dans le JT de JP Pernault).
La fabrication de plombs se faisait depuis le haut d'une tour de 30 ou 50 m de haut. Je ne sais plus s'il s'agissait de plombs de pêche ou de chasse mais je suppose que la fabrication est relativement proche. Le plomb en fusion était versé du haut de la tour et les gouttes refroidissaient au cours de la chute et prenaient naturellement leur forme.
Vu au début des années 2000, voire fin 90. Il y avait plein d'autres métiers décrits. Une vingtaine de reportages en tout, très instructifs, diffusés en pleine nuit aux heures improbables.
Si quelqu'un a des infos ou arrive à en retrouver la trace...
avatar
Nadia
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 215
Date d'inscription : 13/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer ses propres plombs 4,5 mm

Message par Jeff01 le Jeu 1 Fév 2018 - 18:44

Nadia a écrit:Un peu hors sujet, mais je me rappelle avoir vu un reportage télé (compilation de vieux reportages sur les métiers de l'artisanat passés dans le JT de JP Pernault).
La fabrication de plombs se faisait depuis le haut d'une tour de 30 ou 50 m de haut. Je ne sais plus s'il s'agissait de plombs de pêche ou de chasse mais je suppose que la fabrication est relativement proche. Le plomb en fusion était versé du haut de la tour et les gouttes refroidissaient au cours de la chute et prenaient naturellement leur forme.
Vu au début des années 2000, voire fin 90. Il y avait plein d'autres métiers décrits. Une vingtaine de reportages en tout, très instructifs, diffusés en pleine nuit aux heures improbables.
Si quelqu'un a des infos ou arrive à en retrouver la trace...

Oui, il s'agit des tour à plomb (voir ici), plutôt destinées à faire les plombs de chasse ou la grenaille pour la pêche (dans tous les cas des plombs sphériques). On peut reproduire soi même avec une casserole percée et en faisant tomber les billes de quelques mètres de haut (plus c'est haut, plus la bille est ronde).
Mais dans notre cas, une carabine à air comprimé tire des plombs ayant une forme particulière (voir image), même s'il est possible de tirer avec des billes de 4,5 mm mais la précision et la létalité est très aléatoire.
avatar
Jeff01
Membre

Masculin Nombre de messages : 295
Age : 43
Date d'inscription : 23/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer ses propres plombs 4,5 mm

Message par Nadia le Jeu 1 Fév 2018 - 18:49

Merci pour ces précisions
avatar
Nadia
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 215
Date d'inscription : 13/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer ses propres plombs 4,5 mm

Message par Philippe-du-75013 le Jeu 1 Fév 2018 - 21:09

Nadia a écrit:...
La fabrication de plombs se faisait depuis le haut d'une tour de 30 ou 50 m de haut. Je ne sais plus s'il s'agissait de plombs de pêche ou de chasse mais je suppose que la fabrication est relativement proche. Le plomb en fusion était versé du haut de la tour et les gouttes refroidissaient au cours de la chute et prenaient naturellement leur forme.
..
Si quelqu'un a des infos ou arrive à en retrouver la trace...
A Paris la tour St Jacques (voir google), clocher d'une église disparue depuis longtemps avait été conservée à cet effet.

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)


"Le sage ne peut recevoir ni injure ni outrage" (Sénèque)
avatar
Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1371
Age : 62
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer ses propres plombs 4,5 mm

Message par Nadia le Jeu 1 Fév 2018 - 21:18

Intéressant, merci ! D'ailleurs je crois que je l'avais photographiée lors d'un passage à Paris, parce qu'elle paraissait atypique, mais sans connaître son utilité.
avatar
Nadia
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 215
Date d'inscription : 13/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer ses propres plombs 4,5 mm

Message par Kyraly le Jeu 1 Fév 2018 - 21:18

La dernière "tour a plomb" en activité en Europe est en Lettonie



Le principe et très bien expliqué

C'est là que l'on rajoute : les enfants, ne faites pas cela chez vous
avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 1136
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer ses propres plombs 4,5 mm

Message par Nadia le Jeu 1 Fév 2018 - 21:38

Voilà,  c'était tout à fait ce genre de reportage. 
Et la vingtaine de métiers présentés étaient tout aussi étonnants et méconnus.
avatar
Nadia
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 215
Date d'inscription : 13/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer ses propres plombs 4,5 mm

Message par Kyraly le Lun 30 Avr 2018 - 16:48

@ Jeff01

As tu reçu ton kit pour couler des plombs? 
Quel est ton retour dessus?? 
Ca m'interresse... Smile

Au passage, peux tu me dire quel est le diamètre de l'empreinte du plomb? 

Merci

Kyraly
avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 1136
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer ses propres plombs 4,5 mm

Message par Jeff01 le Lun 30 Avr 2018 - 17:31

Oui je l'ai bien reçu. Il est de belle facture mais pas forcément intuitif, il fait bien lire la notice et regarder la vidéo du blog pour comprendre comment les différentes étapes s'enchaînent.
Je ne l'ai pas encore testé, j'ai prévu de faire ça cet été pendant les vacances.
J'ai pris le 4,5mm, le plus courant
avatar
Jeff01
Membre

Masculin Nombre de messages : 295
Age : 43
Date d'inscription : 23/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer ses propres plombs 4,5 mm

Message par Kyraly le Lun 30 Avr 2018 - 20:36

Salut

Pour obtenir 4,5 sur le plomb, je pense que le moule est légèrement plus grand. 
Le retrait de l'alliage doit être compris entre 1 et 1,5%, donc l'empreinte doit faire 4,55 à 4,58 mm.
A moins que les plombs soient conçus pour avoir un effet "balle minié".

Du coup, je voudrait dessiner un moule, et il me faudrait cette info pour éviter certains errements.

Merci
avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 1136
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer ses propres plombs 4,5 mm

Message par Jeff01 le Lun 30 Avr 2018 - 20:58

Je suis actuellement à l'étranger, quand je rentre je regarde, mais j'ai peur que mon vieux pied à coulisse ne soir assez précis pour voir ça
avatar
Jeff01
Membre

Masculin Nombre de messages : 295
Age : 43
Date d'inscription : 23/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer ses propres plombs 4,5 mm

Message par Kyraly le Jeu 13 Sep 2018 - 16:06

avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 1136
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer ses propres plombs 4,5 mm

Message par Résilient le Jeu 13 Sep 2018 - 17:29


Les chiffres paraissent énormes : 21000 tonnes de plomb par an pour la chasse en Europe, dont environ 1/4 pour la France (on va dire 5000 tonnes), au prorata du nombre de chasseurs.

Et finalement, si je ne suis pas gouré dans les calculs (ce qui est toujours possible, hein...), ça ne représente "que" 128 cartouches de 30g par chasseur et par an. 

ça laisse songeur...

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
avatar
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 941
Localisation : Corrèze.
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabriquer ses propres plombs 4,5 mm

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum