[Cueillette/culture] Les champignons

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

[Cueillette/culture] Les champignons Empty [Cueillette/culture] Les champignons

Message par Venka le Jeu 17 Mai 2007 - 22:09

LES CHAMPIGNONS COMESTIBLES


la vesse de loup
[Cueillette/culture] Les champignons Champignon_VesGea
Carpophore : jusqu'à 40 cm de diamètre, d'un beau blanc velouté. Son poids peut atteindre 8 à Jo kg. il est fixé au sol par une
attache réduite. À la coupe, l'intérieur blanc évoque une énorme masse de coton hydrophile. Cette masse brunit avec l'âge, tandis
que se forment les spores. L'odeur devient alors forte et tenace.
 Spores : brun-jaune, lisses.  

   Cette Vesse-de-loup impressionne par son aspect de gros ballon blanc. Elle pousse souvent en plusieurs exemplaires, à la fin de l'été et en automne, dans les pâtures, les jardins, les friches humides et... les terrains d'aviation. L'espèce est comestible à l'état jeune.
On peut, comme chez Sparassis crispa, en couper quelques tranches, sans entraver la pousse du champignon. On garde ainsi quelques jours un champignon frais.
Mais la tentation est forte d'utiliser ces magnifiques Vesses-de-loup comme ballons, les Anglais ne les surnomment-ils pas du reste Puff-ball?^



la trompette de la mort
[Cueillette/culture] Les champignons Champignon_TroMor

Chapeau:        Jusqu'à 10 cm évasé en entonnoir avec un bord largement festonné et irrégulier
Pied:               En forme de tube creux, couleur identique au chapeau et s'amincissant à la base. Pas de lames mais un hyménium onduleux
Chair:             Gris noirâtre, élastique et d'odeur agréable
Spores:           Blanches  

   Très abondante certaines années, la trompette de la mort vient en troupes nombreuses à l'automne et peut se maintenir assez tard dans la saison. Elle affectionne les sous bois de feuillus, particulièrement les charmes et les hêtres. Sa belle couleur noire vire au gris cendré avec l'age.

   Cette espèce récoltée dans les bois est un excellent comestible, qui a la particularité de bien supporter la dessiccation et de pouvoir se garder d'une année sur l'autre. Les champignons sont à conserver dans un récipient de verre ou de métal, sans avoir été lavés. Il suffit de les faire regonfler dans une eau légèrement tiède, environ 15 à 20 minutes. Nettoyer, bien égoutter et sécher. Les trompettes sont alors prêtes à être cuisinées.



le pied de mouton
[Cueillette/culture] Les champignons Champignon_PieMou

Chapeau : jusqu'à 10 cm, de couleur jaunâtre nuancée d'orangé. D'abord arrondi puis étalé, le plus souvent irrégulier bosselé et déprimé au centre.
Pied : un peu plus clair que le chapeau, court et robuste, légèrement excentré.
Aiguillons : fragiles et serrés, de couleur identique au chapeau.
Chair : blanche, ferme, jaunissant à l'air. L'odeur est agréable, la saveur un peu acidulée.
Spores : blanches.

   Ce champignon populaire et largement commercialisé se récolte à l'automne dans les sous-bois de conifères et de feuillus, en particulier dans les hêtraies. Jamais isolés, les individus forment colonies souvent en cercles. L'espèce se reconnaît facilement aux aiguillons qu'elle porte à la place des lames ou des tubes.
   Malgré sa saveur un peu amère, le Pied-de-mouton est un comestible recherché. Pour bien l'apprécier, il convient de choisir des exemplaires jeunes. Chez les sujets un peu âgés, mieux vaut alors ôter les aiguillons. Il est souhaitable de les faire blanchir dans l'eau bouillante avant de les accommoder.



la chanterelle
[Cueillette/culture] Les champignons Champignon_ChaCen

Les Chanterelles cendrées vienent à l'automne dans les sous-bois frais et humides, notamment au voisinage des hêtres. Elles ressembles de prime abord aux Trompettes de la mort (Craterellus cornucopioides) mais leurs pieds bien différenciés, noirs, et les plis épais et gris foncé de leur hyménium lèvent toute équivoque. suite






la girolle
[Cueillette/culture] Les champignons Champignon_Girole

Est-il besoin de présenter la populaire Girolle ? Ce champignon si prisé des amateurs et régulièrement vendu sur les marchés se récolte des premiers orages de juin jusqu'à la fin de l'automne, sur les mousses humides des sous-bois de feuillus et de conifères. Cette espèce de chanterelles acidophiles vient souvent en troupes, parfois en « ronds de sorcière », et reste plusieurs années fidèle aux mêmes stations. Aussi les «coins» à Girolles sont-ils gardés jalousement par les amateurs ! suite


le cepe
[Cueillette/culture] Les champignons Champignon_CepBor

Chapeau : jusqu'à 25 cm, d'un beau marron se dégradant vers la couleur fauve, plus clair en bordure. Sa forme est convexe.
Pied : robuste, en forme de bouteille, clair et strié d'un fin réseau plus sombre.
Tubes : fins, allant du blanc au blanc sale.
Chair : blanche et épaisse, ne changeant pas de couleur à la cassure.
Spores : en fuseau, légèrement jaunes.

   Si la saison est favorable, une première poussée de cette espèce de cèpe peut apparaître en juin, mais l'automne reste sa meilleure période. Le Cèpe de Bordeaux affectionne les bois clairs de feuillus ([es hêtraies et les châtaigneraies en particulier), les forêts d'épicéas, les lisières, les talus de sentiers forestiers. On le rencontre en plaine comme en moyenne montagne, aussi bien sur les sols siliceux que sur les sols calcaires fortement couverts d'humus. Son aire de répartition, très vaste, s'étend de l'Afrique du Nord à la Suède. C'est un champignon mycorhizique et, s'il vient seul, il n'est pas rare de lui trouver des voisins à proximité. Les exemplaires jeunes, en «bouchon de champagne», sont les plus prisés des amateurs. À l'état adulte, la taille de ce cèpe est parfois imposante mais sa chair se révèle alors spongieuse et souvent parasitée.
   C'est un comestible de premier choix qui fait l'objet, dans certaines régions de l'ouest de la France, de «chasses» en rangs serrés. Il est largement commercialisé sur les marchés. On le consomme frais, séché ou stérilisé en bocaux, voire même congelé après une pré cuisson.
Lors de la récolte du cèpe de Bordeaux, il est préférable de nettoyer aussitôt l'exemplaire cueilli, de couper la base du pied et au besoin même d'ôter les tubes (quelquefois nommés «mousse») pour éliminer les parasites éventuels. La cueillette sera déposée dans un panier, jamais dans un sac plastique, et cuisinée sans tarder.



amanite des césars
[Cueillette/culture] Les champignons Champignon_AmaCes

Chapeau : jusqu'à 20 cm, convexe, orangé, parsemé quelquefois de lambeaux du voile originel.
Lames : serrées, jaune vif
Pied : jaune, robuste, portant une volve qui le chausse bien. Un anneau membraneux l'enserre à mi-hauteur.
Chair : épaisse, blanche, présentant une saveur de noix caractéristique.
Spores : blanches et ovoïdes.

   Célèbre depuis l'Antiquité, cette magnifique Amanite d'un bel orangé luisant est une espèce méridionale. Elle pousse en septembre-octobre sous les essences typiques du Midi, chênes verts, chênes kermès, chênes-lièges, châtaigniers et genévriers, aussi bien en plaine qu'en basse montagne (étages collinéens). On peut néanmoins la rencontrer au nord de la Loire, en particulier dans les forêts de l'Orléanais, à la suite d'étés très chauds. Cuite ou crue, l'Amanite des Césars ou oronge est un comestible savoureux. Les Romains qui en étaient grands amateurs l'appelaient «mets des dieux».
   On la nomme aussi Oronge vraie, par opposition à la Fausse Oronge ou Amanite tue-mouches , très toxique. Ces deux espèces dont le chapeau tire sur le rouge peuvent être parfois confondues. Seule la couleur des lames, jaune vif chez la première et blanche chez la seconde, permet de les distinguer avec certitude.


la russule comestible
[Cueillette/culture] Les champignons Champignon_RusCom

Chapeau : de 5 à Jo cm, d'abord convexe puis étalé, se déprimant au centre. La cuticule colorée se sépare facilement du chapeau, au
moins pour une grande part.
Pied : plein, cylindrique, s'effilant à la base et devenant parfois spongieux. il est blanc et peut se tacher de brun.
Chair : épaisse et ferme, blanche, virant au jaune paille. Elle a une agréable saveur de noisette.
Spores : ornées et blanches.

   La Russule comestible dite parfois « Russule qui montre les dents » se récolte du printemps à l'automne sous les feuillus, et particulièrement sous les chênes. Cette belle espèce, d'un rouge vineux mêlé de brun, préfère les terrains siliceux. Elle est commune en plaine, mais rare en montagne. Bon comestible comme Russula cyanoxantha, elle peut se consommer de la même façon.
   Le surnom de « Russule qui montre les dents » donné parfois à l'espèce est une plaisanterie de naturaliste inspirée par un trait morphologique particulier : la pellicule ou cuticule qui couvre le chapeau de ce champignon ne va pas jusqu'au bord, laissant apparaître la partie antérieure des lamelles. Ce liseré blanc dentelé visible tout autour du chapeau est à l'origine de ce rapprochement imagé...


voilà c'est tout pour l'instant liste non exaustive à vous de continuer  lol!

________________________________________________________
"Quand on a rien, on a besoin de rien !" (Annie Proulx)
Venka
Venka
Membre

Féminin Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 19/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

[Cueillette/culture] Les champignons Empty Re: [Cueillette/culture] Les champignons

Message par Rammstein le Lun 21 Mai 2007 - 11:25

Le coprin chevelu :

[Cueillette/culture] Les champignons Coprin-1

La morille :

[Cueillette/culture] Les champignons 240px-morille2

Nutritivement, le champignon n'est quand même pas génial, vu qu'il occasionne une dépense d'énergie supérieure à ce qu'il apporte. En plus il a une fâcheuse tendance à concentrer les polluants et la radioactivité.

Mais il est bon pour le moral des gourmets (paramètre non négligeable), et peut être utilisé éventuellement comme monnaie d'échange !

Rammstein
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5400
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

[Cueillette/culture] Les champignons Empty Re: [Cueillette/culture] Les champignons

Message par bluetansy le Lun 21 Mai 2007 - 19:18

Le coprin chevelu doit se manger jeune encore bien fermé sinon il est toxique...En plsu je susi pas sûre qu'il soit bien bon au goût dès qu'il commence à s'écarter un peu...

Il y a aussi le lactaire délicieux, la coulemelle, et le mousseron...mais j'ai pas let emps de farie un topo et/ou de chercher une photo...

Blue
bluetansy
bluetansy
Membre

Féminin Nombre de messages : 392
Localisation : St Claude 39
Date d'inscription : 21/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

[Cueillette/culture] Les champignons Empty Re: [Cueillette/culture] Les champignons

Message par Mariner le Mer 13 Juin 2007 - 11:57

La truffe:
[Cueillette/culture] Les champignons Perigo10

La cliptocybe:
[Cueillette/culture] Les champignons Perigo11

________________________________________________________
En survie, il est parfois plus rentable de choisir une solution simplement « assez correcte » plutôt que de rechercher en y consacrant beaucoup d'énergie et de temps la meilleure solution.
Mariner
Mariner
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 483
Date d'inscription : 17/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

[Cueillette/culture] Les champignons Empty Re: [Cueillette/culture] Les champignons

Message par Petrus16 le Mer 20 Juin 2007 - 14:59

Suite à une réflexion de Rammstein:

Il faudra donc se restreindre à la culture de l'endive et du champignon de Paris !
, j'ai pensé à cette solution: La culture du champignon de couches (Champignons de Paris).

Un site, et son forum, sur le sujet:


La culture se fait dans des caves ou des grottes (AAA ?)
Bien-entendu à ne pas essayer dans sa cave à vin! fouet

Petrus

Petrus16
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1665
Age : 47
Date d'inscription : 14/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

[Cueillette/culture] Les champignons Empty champignon et culture en cave

Message par tarsonis le Mer 11 Fév 2009 - 13:54

Est-ce que quelqu'un a déjà essayé de cultuver en cave des champignons ?
Je ne connais que les Champignons de Paris et les Pleurotes (merci d'ailleurs pour le lien !).

Car même s'il n'apporte pas beaucoup de calories (15Kc/100g), il apporte beaucoup de vitamines et de minéraux à l'organisme :

"Le champignon de couche participe efficacement à la couverture des
besoins vitaminiques, notamment en vitamines du groupe B, des vitamines
qui interviennent pour le fonctionnement neuro-musculaire et le bon
état de la peau. Ainsi, avec seulement 100 g de champignon de couche,
on peut couvrir :
- 24 à 29 % de l'AJR* pour la vitamine B2 (riboflavine)
- 29 à 35 % de l'AJR pour la vitamine B3 ou PP (nicotinamide)
- 21 % de l'AJR pour la vitamine B5 (ac. pantothénique)
- 8 % de l'AJR pour la vitamine B9 (acide folique)
- 7 à 8 % de l'AJR pour la vitamine B1 (thiamine)
- 5 à 15 % de l'AJR pour la vitamine B8 (biotine).

Le champignon de couche est aussi une excellente source d'oligo-éléments
nombreux et très variés, en particulier de sélénium, substance qui
entre dans la composition de nombreuses enzymes aux propriétés
anti-oxydantes, et qui joue un rôle protecteur vis-à-vis des maladies
cardio-vasculaires et de certains cancers. En France, la consommation
de sélénium varie entre 40 et 60 µg par jour, alors que les
recommandations sont de 70 µg pour l'homme, et 55 µg pour la femme. On
peut améliorer sensiblement l'apport de sélénium en consommant des
champignons de couche, qui en fournissent 10 µg pour 100 g."

Source : aprifel & nutrition.fr

Cela pourrait aussi permettre une culture supplémentaire dans un espace non utilisable pour les plantes (cave, tunnels...), de pouvoir récolter malgrè une saison peu clémente, et d'absorber moins de substances toxiques (dépendamment de la cave, bien entendu Smile ), vis à vis des sauvages (encore bien radioactifs dans certaines régions de l'Est.

Je tiens juste à ajouter que la cueillette des champignons n'est pas sans risques; à part bien entendu pour les trompettes, coprins, chanterelles, morilles et les bolets, que l'on ne peut pas confondre pour un clou.

Je suis allé à la cueillette l'automne dernier avec une amie pharmacienne (et un gros bouquin avec de bonnes photos), plus pour découvrir que pour cueillir.
On a rencontré une bonne cinquantaine d'espèces différentes en une heure, avec beaucoup de confusions possibles, d'autant plus que chez les russulles et les lactaires, certains sont bons, d'autres toxiques.

En particulier la couleur et la forme varient à tous les stades de la croissance. On avait donc des champignons parfaitement comestibles (et très bons d'ailleurs ! ) avec une tronche qui portait au doute dans le livre, mais d'autres, toxiques voire mortels qui ressemblaient méchamment à des bons : volve arrachée par la pluie, grignotée par les insectes, couleur passée et ternie par le milieu, et de très mauvais qui ont eu la mauvaise idée de pousser au milieu de très bons (bien séparer les espèces dont on a des doutes).study

Donc précautions, car après les chasseurs (triste histoire de mon village...), c'est les champignons qui exterminent le plus de cueilleurs...
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 9096
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Cueillette/culture] Les champignons Empty Re: [Cueillette/culture] Les champignons

Message par Canis Lupus le Jeu 12 Fév 2009 - 10:20

Quelques indications sur la culture des pleurotes ici.

Un micro-PDF sur la culture de champignons :
Pour faire pousser de bons champignons, il faut un bon substrat. La recette idéale : 75 % de fumier de cheval, d’âne ou de mulet, et 25 % de paille. La matière est d’abord brassée énergiquement, arrosée copieusement et tassée pour favoriser l’activité des bactéries. C’est la phase de compostage.

Un guide en anglais de la FAO pour la production de champignons en Asie par des handicapés (il y a des trucs qui peuvent aussi servir ici-bas).

Google est ton ami !

________________________________________________________
Blog update : Reading: 'Street Survival Skills' by FerFAL - part 1/2


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤
Canis Lupus
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3806
Age : 34
Date d'inscription : 16/11/2006

http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Cueillette/culture] Les champignons Empty Re: [Cueillette/culture] Les champignons

Message par tarsonis le Jeu 12 Fév 2009 - 13:36

Merci pour les tuyaux !
Mais je voulais principalement savoir si quelqu'un avait déjà cultivé des champignons en cave; histoire de savoir si l'investissement, le temps et les moyens mis en oeuvre valent le coup dans ce genre d'aventure. fumeur
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 9096
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Cueillette/culture] Les champignons Empty Re: [Cueillette/culture] Les champignons

Message par un ptit breton le Jeu 12 Fév 2009 - 15:12

tarsonis a écrit :
Mais je voulais principalement savoir si quelqu'un avait déjà cultivé des champignons en cave; histoire de savoir si l'investissement, le temps et les moyens mis en oeuvre valent le coup dans ce genre d'aventure. fumeur

Il y a eu une émission de "c'est pas sorcier" sur le sujet.
En conclusion si tu fais ça sans énergie extérieure (électricité pour l'hydrométrie et la température notamment ) le rendement est faible et le temps de travail assez important pour finalement peu. chaud

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!
un ptit breton
un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4267
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Cueillette/culture] Les champignons Empty Re: [Cueillette/culture] Les champignons

Message par un ptit breton le Jeu 12 Fév 2009 - 16:07

Une petite vidéo sur la culture chez soi :

du coup si t'as tous les ingrédients, ça peut étre un complément de ressources assez facile.

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!
un ptit breton
un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4267
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Cueillette/culture] Les champignons Empty Re: [Cueillette/culture] Les champignons

Message par tarsonis le Ven 13 Fév 2009 - 8:22

Merci pour la vidéo !
Je la trouve assez explicite, et bien fournie. D'ailleurs, cela a été fait par le directeur de l'INRA de Chambéry dans son garage !
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 9096
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Cueillette/culture] Les champignons Empty Re: [Cueillette/culture] Les champignons

Message par un ptit breton le Ven 13 Fév 2009 - 16:39

Merci pour la vidéo !
Je la trouve assez explicite, et bien fournie. D'ailleurs, cela a été fait par le directeur de l'INRA de Chambéry dans son garage !

Nan mais , faut pas croire je suis un pro de la recherche sur internet moi fumeur ( hops mon nez s'allonge....)
J'ai aussi feuilleté un catalogue de graines : BAUMAUX , il vend des espéces de clous en champignons à planter dans des bûches, il y a une dizaine de variétés , c'est à voir peut étre.

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!
un ptit breton
un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4267
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Cueillette/culture] Les champignons Empty traitement intoxication champignon

Message par tarsonis le Dim 10 Mai 2009 - 15:10

A ajouter dans ce topic :
le traitement du docteur Bastien, non loin d'ici. Il fut à tel point dénigré par ses confrères qu'il a ingéré (à plusieurs reprises) devant les caméras jusqu'à 250g d'amanites phalloïdes avant de prendre (principalement) une dose massive de vitamine C...
Ps : Traitement à prendre dans l'immédiat, car comme aujourd'hui, une fois le foie endommagé, plus grand chose n'est possible.

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 9096
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Cueillette/culture] Les champignons Empty Re: [Cueillette/culture] Les champignons

Message par tarsonis le Mar 16 Oct 2012 - 10:56

Salut à tous !
Je ne sais pas pour les autres régions, mais dans mon coin, les champignons pullulent !
Les bolets (avec lesquels il est quasiment impossible de se tromper) sortent et se renouvellent en continu depuis dix jours. Les conditions météo et l'abondance font qu'ils ne sont, exceptionnellement cette année, pas véreux, même pour les plus gros !

Vue ici de l'un d'entre eux, comparé à la taille de l'Opin*l :

[Cueillette/culture] Les champignons Champ10

Et petite récolte du week end.....
[Cueillette/culture] Les champignons Panier10

Ses cousins attendent patiemment la prochaine cueillette.... clind'oeil

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 9096
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Cueillette/culture] Les champignons Empty Re: [Cueillette/culture] Les champignons

Message par KrAvEn le Mar 16 Oct 2012 - 11:08

Salut !
tarsonis a écrit:Je ne sais pas pour les autres régions, mais dans mon coin, les champignons pullulent !
Belle cueillette Tarso. Very Happy Ici on dit que les années suivant une cata nuke les poussées sont toujours importantes. dévil Bon, ça se dit, mais c'est des conneries.

J'ai été en forêt cette semaine et ça ne pousse pas. Les bois sont trop secs ; pas assez d'eau et pas assez de châleur. Quelques chapignons poussent en lisière, en certains endroits. Perso j'ai juste trouvé deux pibes, dans les bois et des rosés des prés (agaric champêtre) et des mousserons (Marasmius oreades) à foison, dans les prés. Pas fameux ces derniers, mais faute d'autre chose.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - The Host Of Seraphim - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias


[Cueillette/culture] Les champignons Le_blo15  [Cueillette/culture] Les champignons Fiches11 [Cueillette/culture] Les champignons Facebo11
[Cueillette/culture] Les champignons Twitte14
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 8087
Localisation : Over the raimbow
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

[Cueillette/culture] Les champignons Empty Re: [Cueillette/culture] Les champignons

Message par Canis Lupus le Mar 16 Oct 2012 - 13:01

Voici un bolet orangé bien ferme, trouvé sous un chêne. J'en ai trouvé 4 autres quelques jours après, au même endroit. J'ai aussi trouvé des bolets à pied rouge (quand on coupe le pied ça devient vite bleu sombre).

[Cueillette/culture] Les champignons P1030212

________________________________________________________
Blog update : Reading: 'Street Survival Skills' by FerFAL - part 1/2


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤
Canis Lupus
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3806
Age : 34
Date d'inscription : 16/11/2006

http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Cueillette/culture] Les champignons Empty A destination de : [cueillette/culture] les champignons

Message par Emeraude le Mer 17 Oct 2012 - 14:40

Merci de transférer ce message à la suite du post initial si bon vous semble.


Bonjour,

La mycologie est un domaine très pationnant mais la cueillette peux être dangereuse. Il faut se méfier et éviter absolument les discours du genre: "Les bolets (avec lesquels il est quasiment impossible de se tromper)" car justement c'est cette famille qui est à l'origine de la majorité des intoxications alimentaires chaque années, dont certains cas grave.

Un exemple simple de confusion:
Dans le texte initial de Venka, la photo correspondant au Cèpe est en fait une photo de Leccinum aurantiacum ou krombholziella aurantiaca (bolet orangé, bolet roux ou bolet brique) facilement différentiable à son pied souvent plus fin et surtout ses squamules brun-rougeâtres comme on le vois aussi sur la photo de Canis Lupus.

Autre point important: ne pas oublier de préciser les conditions à la comestibilité de certain spécimen et les confusions possibles. Comme par exemple le fait que le Boletus luridiformis bolet rouge (ou bolet à pied rouge) soit toxique cru, que les toxines sont détruites à la cuisson et qu'on recommande de les couper finement et de les faire cuire au moins 15 minutes. De plus il est facile de le confondre avec Boletus rhodopurpureus, boletus rubrosanguineus ou le plus connu boletus satanas (bolet de satan), tout trois toxiques !

Il faut être très prudent car la distinction entre deux espèces est parfois très difficile d'un spécimen à l'autre. De plus il faut parfois du matériel spécialisé, il faut parfois utiliser un microscope pour mesurer la taille des spores afin d'être certain de la détermination.

De plus d'une source à l'autres les critères sont parfois contradictoires, même dans des livres très sérieux qui traite du sujet. De plus d'un livre à l'autre il y a souvent des regroupement de plusieurs genres sous le même nom comme: "bolet variable" avec une longue liste de critères "variables" de reconnaissance. De plus les noms vernaculaires sont souvent, eux aussi variables, d'une source à l'autre. Je vous conseil de toujours utiliser le nom latin pour éviter toute confusion (comme il est de coutume en botanique).


Pour ce qui est de la culture, j'ai personnellement essayé les shiitake, une fois, puis j'ai renoncé même si la récolte fut correcte. Trop long, environ trois mois pour une récolte.





Voici un champignon où il est difficile de se tromper et souvent laissé de coté alors qu'il est très courant et délicieux.


Macrolepiota procera
lépiote élevée, ou la coulemelle ou le nez de chat

Description du sporophore
L'Hyménophore, de 10 à 30 cm, est ovoïde puis convexe et enfin
largement étalé en parasol, surmonté d'un mamelon. Cuticule sèche,
gris-roux, couverte d'écailles brunes, plus denses vers le centre. Lames blanches, serrées, molles. Sporée blanche. Le stipe de 15 à 40 cm, élancé, creux, bulbeux à la base, brun tigré et de plus en plus écaillé en allant vers la base. Anneau double, blanchâtre et coulissant (point crucial de détermination pour ne pas le confondre avec certains coprins).La chair blanche, molle. Odeur et saveur fruitées agréables.


[Cueillette/culture] Les champignons 170px-Parasol-macrolepiota_procera


Habitat:

Assez commune, la lépiote élevée vient, parfois en grandes troupes,
dans les sous-bois dégagés ou les clairières, plutôt sur terrains
siliceux. Généralement précoce (juillet à octobre), on la trouve jusqu'à
Noël dans les régions méditerranéennes. Saprophyte.

Comestibilité:
La coulemelle est un comestible recherché. Le pied coriace, surtout
chez les exemplaires adultes, sera émincé pour une sauce ou une soupe,
ou bien éliminé. Le chapeau, découpé ou gardé entier, se prête à de
multiples recettes.

Espèces proches et confusions possibles:
Macrolepiota gracilenta
, Macrolepiota excoriata, Macrolepiota Konradii comestibles. Chlorophyllum rhacodes généralement plus petit.Elle ressemble aussi à la lépiote brune,
mortelle, mais cette dernière est plus petite comme d'autres
champignons de la même famille également délétère. C'est pourquoi il est
conseillé de se méfier des champignons ressemblant de petite taille.
Par temps sec, la coulemelle peut voir son développement atrophié et ne
pas atteindre ses dimensions habituelles. On peut alors plus facilement
la confondre avec les petites lépiotes (genre Lepiota et non Macrolepiota) parfois vénéneuses, voire mortelles.

Une lépiote élevée doit être élevée (plus de 15 cm), même jeune.
Source: Champignons du Nord et du Midi, André Marchand, tome I/IX

Comment la cuisiner:
Bien souvent le pied n'est pas consommé car très fibreux (surtout chez mes spécimens mâtures), hormis pour les soupes. Elle est délicieuse panée ou à défaut poilée à l'ail et persil dans du beurre, en sauce à base de crème ou mélangée dans une soupe.

Cordialement
Nico
Emeraude
Emeraude
Membre

Masculin Nombre de messages : 17
Age : 38
Localisation : St Jean du Gard
Emploi : Accompagnateur rando, artisan
Loisirs : Divers
Date d'inscription : 10/06/2012

http://latelierdemeraude.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Cueillette/culture] Les champignons Empty Re: [Cueillette/culture] Les champignons

Message par Cyrus_Smith le Mer 17 Oct 2012 - 15:16

Emeraude a écrit:Dans le texte initial de Venka, la photo correspondant au Cèpe est en fait une photo de Leccinum aurantiacum ou krombholziella aurantiaca (bolet orangé, bolet roux ou bolet brique) facilement différentiable à son pied souvent plus fin
Je ne crois pas: il s'agit peut-être d'un "cèpe d'été" et non d'un cèpe de Bordeaux, mais je ne pense pas que ce soit un bolet orangé.

Emeraude a écrit:Autre point important: ne pas oublier de préciser les conditions à la comestibilité de certain spécimen et les confusions possibles. Comme par exemple le fait que le Boletus luridiformis bolet rouge (ou bolet à pied rouge) soit toxique cru, que les toxines sont détruites à la cuisson et qu'on recommande de les couper finement et de les faire cuire au moins 15 minutes.
+1!

Emeraude a écrit: De plus il est facile de le confondre avec Boletus rhodopurpureus, boletus rubrosanguineus ou le plus connu boletus satanas (bolet de satan), tout trois toxiques !
Facile, facile, pas tant que ça quand même. Le risque vient surtout de ce qu'il y a des régions où les bolets pieds-rouges sont très courants et pas les autres que tu cites: les gens ne se méfient alors plus assez.

Emeraude a écrit: Il faut être très prudent car la distinction entre deux espèces est parfois très difficile d'un spécimen à l'autre. De plus il faut parfois du matériel spécialisé, il faut parfois utiliser un microscope pour mesurer la taille des spores afin d'être certain de la détermination.
Oui, mais dans le doute on les laisse.
En passant, as-tu des exemples de champignons courants dont l'un soit comestible et l'autre pas que l'on ne puisse distinguer que par l'étude microscopique? (Et si jamais tu as un truc fiable pour distinguer au microscope Amanita spissa d'Amanita pantherina, ça m'intéresse. Je laisse souvent les premières car doute (à l'oeil nu) avec les secondes...)



Cyrus_Smith
Cyrus_Smith
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2232
Localisation : Île mystérieuse
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

[Cueillette/culture] Les champignons Empty Re: [Cueillette/culture] Les champignons

Message par tarsonis le Mer 17 Oct 2012 - 15:51

Bonjour,
Emeraude a écrit:
La mycologie est un domaine très pationnant mais la cueillette peux être dangereuse. Il faut se méfier et éviter absolument les discours du genre: "Les bolets (avec lesquels il est quasiment impossible de se tromper)" car justement c'est cette famille qui est à l'origine de la majorité des intoxications alimentaires chaque années, dont certains cas grave.
ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit. J'ai dit quasiment impossible, le quasi signifie qu'il y en a encore qui viennent cueillir sans avoir les connaissances suffisantes.
C'est comme les plantes, si je dis qu'avec le sureau il est quasi impossible de se tromper, cela n'empêche pas d'avoir le bouquin sous la main pour le profane car il y en aura encore qui cueilleront le sureau hièble.

Ensuite, il serait intéressant de citer des sources sans quoi on navigue dans le brouillard :
car justement c'est cette famille qui est à l'origine de la majorité des intoxications alimentaires chaque années, dont certains cas grave.

Quels sont les risques de confusion dans la lignée des bolets ?
http://mycostra.free.fr/initiation/confusions.htm

Confusion avec le Bolet satan
Dans le groupe des Bolets, les risques sont limités, et uniquement constitués par le Bolet satan (Boletus satanas) et quelques espèces voisines. C'est une espèce rare chez nous, mais bien plus fréquente en Lorraine sur calcaire ou dans les régions méridionales, varactérisée par un chapeau blanchâtre, des pores rouges, un pied obèse rouge en bas et jaune en haut et entièrement parcouru par un réseau de mailles rouges, la chair a une odeur vireuse désagréable et est faiblement bleuissante à la coupe.

On ne le confondra donc pas avec le Bolet à pied rouge (Boletus erythropus) comme on le craint trop souvent, car celui-ci possède un chapeau brun foncé, un plus fin sans réseau, mais entièrement ponctué d'innombrables points rouges sur fond jaune, et il possède une chair fortement bleuissante. C'est un excellent comestible (cuit), jamais véreux, délaissé par crainte d'une confusion quasi impossible.

Confusion avec le Bolet amer
Parmi les Bolets il y a une dernière confusion à éviter, non à cause d'une toxicité, mais parce qu'elle peut gâcher tout un plat de Cèpes, c'est celle avec le Bolet amer (Tylopilus felleus). Sa chair est excessivement amère, ses pores, blancs au départ, deviennent roses avec la maturation des spores, et son pied est entièrement parcouru par un réseau de mailles foncées.
C'est ce dernier critère qui permettra de le distinguer d'un Cèpe de Bordeaux (Boletus edulis) jeune dont les pores sont encore blancs. En effet le Cèpe n'a qu'un faible réseau blanc sur fond plus foncé et limité au haut du pied (Boletus aestivalis a un réseau blanc étendu à tout le pied), et enfin avec l'âge ses pores deviennent verdâtres.
Pour info, un bolet satan, c'est ça :

[Cueillette/culture] Les champignons Bolet_satan-431x322
A noter que le bolet satan est plus considéré comme toxique (syndrome gastro-intestinal) que mortel (cf wiki)....

Un bolet amer (non toxique) :
[Cueillette/culture] Les champignons 41118148_p
http://mycologia34.canalblog.com/archives/2009/06/26/14210939.html
(Rappel : hyménium rose et réseau sur pied bien visible)

Un débutant ne cueillera jamais un bolet satan en pensant prendre un cèpe !
[Cueillette/culture] Les champignons Panier10

Au pire il cueille un bolet amer, qui ne fera que rendre le plat immangeable, et ne causera pas d'autre désagrément.
Sinon, ceux qui se plantent entre cèpe et satan n'ont jamais pris le temps d'ouvrir consciencieusement un manuel de b.a-ba sur la matière......ce qui n'est pas un comportement admissible pour toutes les espèces de champignon possibles, même pour la lépiote que tu cites, qui a son pendant mortel.


Boletus luridiformis
De plus il est facile de le confondre avec Boletus rhodopurpureus, boletus rubrosanguineus ou le plus connu boletus satanas (bolet de satan), tout trois toxiques !
Les quatre étant de couleur rougeâtre bien marquée, dans le doute il faut toujours s'abstenir. Ceci s'applique également à toute la botanique.


Il faut être très prudent car la distinction entre deux espèces est parfois très difficile d'un spécimen à l'autre. De plus il faut parfois du matériel spécialisé, il faut parfois utiliser un microscope pour mesurer la taille des spores afin d'être certain de la détermination.
Ou demander au pharmacien du coin...


De plus d'une source à l'autres les critères sont parfois contradictoires, même dans des livres très sérieux qui traite du sujet.
Un exemple d'ouvrage récent serait intéressant.

Enfin, mon post n'était pas là pour faire un cours sur les champignons -un forum n'est peut être pas le meilleur endroit pour se former en mycologie- mais bien pour signaler aux intéressés que la saison avait bien démarré. [Cueillette/culture] Les champignons 310536

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 9096
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Cueillette/culture] Les champignons Empty Re: [Cueillette/culture] Les champignons

Message par Canis Lupus le Mer 17 Oct 2012 - 23:48

On s'est fait une omelette aux bolets à pied rouge, miaaaaam ! J'ai trouvé un nouveau "coin" tout à l'heure, je suis très heureux Very Happy. Promis je mettrais une photo la prochaine fois.
Comme dit plus haut ils ne sont pas véreux, ce qui est un plus non négligeable ! Par contre les limaces les bouffent sans ménagement. J'ai aussi vu deux pieds recouverts d'une moisissure blanche, bizarre comme phénomène.

________________________________________________________
Blog update : Reading: 'Street Survival Skills' by FerFAL - part 1/2


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤
Canis Lupus
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3806
Age : 34
Date d'inscription : 16/11/2006

http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Cueillette/culture] Les champignons Empty Re: [Cueillette/culture] Les champignons

Message par Belenos le Sam 27 Oct 2012 - 20:06

Nous on se gave de rosés des bois en ce moment Smile
Un tout petit peu de potirelle et ce cepes aussi.

________________________________________________________
La nature comme socle, l’excellence comme but, la beauté comme horizon. (Dominique Venner).
Belenos
Belenos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1831
Age : 38
Localisation : Pays de Retz
Loisirs : Balades et bivouacs dans les dunes et les bois, lecture.
Date d'inscription : 04/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

[Cueillette/culture] Les champignons Empty A propos des champignons

Message par Gus le Lun 21 Oct 2013 - 22:43

https://www.le-projet-olduvai.com/t719-cueillette-culture-les-champignons

Une maigre participation, mais les petits ruisseaux font les grandes rivières...

En réponse à Cyrus Smith qui demandait la différence entre Amanita spissa (comestible, mais pas très bon il parait) et Amanita pantherina (toxique) :

Amanita spissa possède un pied renflé à la base (d'où le nom d'Amanite épaisse), un anneau strié, une marge (bord du chapeau) lisse, et des flocons grisâtres plus ou moins liés ensemble en "carte de géographie" (ça fait des continents!).

Amanita pantherina possède un anneau lisse et une marge striée (inverse de Amanita spissa), et des flocons généralement blancs bien individualisés.

Dans tous les cas, dans le doute, on laisse. Toute façon, on perd pas grand chose à laisser une Amanita spissa sur la route, c'est pas terrible au goût il parait.

Pour info, syndrome panthérinien: apparait en 2 à 3h, avec agitation, délires, hallucinations, puis coma. Sécheresse de la bouche, mydriase... Pas cool, même syndrome que l'Amanite tue-mouche (très connu) mais en 2 à 3 fois plus toxique.

N'hésitez pas, si vous avez des questions, je suis en plein dans les cours de mycologie en ce moment, c'est tout frais!!!

Gus
Membre

Masculin Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

[Cueillette/culture] Les champignons Empty Re: [Cueillette/culture] Les champignons

Message par Cyrus_Smith le Mar 22 Oct 2013 - 19:55

Gus a écrit:En réponse à Cyrus Smith qui demandait la différence entre Amanita spissa (comestible, mais pas très bon il parait) et Amanita pantherina (toxique) :

Amanita spissa possède un pied renflé à la base (d'où le nom d'Amanite épaisse), un anneau strié, une marge (bord du chapeau) lisse, et des flocons grisâtres plus ou moins liés ensemble en "carte de géographie" (ça fait des continents!).

Amanita pantherina possède un anneau lisse et une marge striée (inverse de Amanita spissa), et des flocons généralement blancs bien individualisés.

Dans tous les cas, dans le doute, on laisse. Toute façon, on perd pas grand chose à laisser une Amanita spissa sur la route, c'est pas terrible au goût il parait.
Merci pour ces détails, mais je les connais et je trouve qu'il reste parfois des doutes. C'est pour ça que je demandais s'il existait un critère irréfutable à l'observation au microscope. clind'oeil

Pour le goût des champignons c'est très individuel. Mais Amanita spissa est parfois identifiée avec Amanita excelsa (ou en serait une sous-espèce), ce qui ne laisse guère de doute sur le fait qu'elle soit fort appréciée de certains. Après, les livres ont parfois tendance à indiquer comme "pas terribles" des champignons qui peuvent être confondus avec d'autres qui sont toxiques, voire dans certains cas comme toxiques des champignons qui seraient en fait comestibles mais dont la confusion serait tragique (ce serait le cas pour l'amanite citrine, à cause du risque de confusion avec la phalloïde...).
Cyrus_Smith
Cyrus_Smith
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2232
Localisation : Île mystérieuse
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

[Cueillette/culture] Les champignons Empty Re: [Cueillette/culture] Les champignons

Message par KrAvEn le Mer 6 Nov 2013 - 18:27

Salut !

Les chanterelles pullulent en ce moment ; il n'y a qu'à se courber pour les ramasser. Je n'ai jamais vu ça de mémoire de modeste cueilleur. Peu connu des néophytes ce champignon pousse sous les conifères, ou sous les feuillus, généralement dans les aiguilles de pins, dans la mousse et sur les sols acides.

[Cueillette/culture] Les champignons M_314284405_0

[Cueillette/culture] Les champignons M_314285248_0

[Cueillette/culture] Les champignons M_314285948_0

[Cueillette/culture] Les champignons M_314286403_0

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - The Host Of Seraphim - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias


[Cueillette/culture] Les champignons Le_blo15  [Cueillette/culture] Les champignons Fiches11 [Cueillette/culture] Les champignons Facebo11
[Cueillette/culture] Les champignons Twitte14
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 8087
Localisation : Over the raimbow
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

[Cueillette/culture] Les champignons Empty Re: [Cueillette/culture] Les champignons

Message par albertspetz le Lun 10 Nov 2014 - 11:51

Ce champignon est il comestible et surtout bon ?

[Cueillette/culture] Les champignons P1040810

[Cueillette/culture] Les champignons P1040811
albertspetz
albertspetz
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1827
Localisation : Sud Est
Date d'inscription : 14/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum