[Nucléaire] - incidents & accidents

Page 37 sur 37 Précédent  1 ... 20 ... 35, 36, 37

Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 37 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par troisgriffes le Sam 18 Mai 2019 - 12:48

Ce que je trouve "amusant" c'est qu'il y a un problème technique de sécurité nucléaire et que la seule solution envisagée
est une compensation financière.
C'est pas du pacifique que vienne une bonne part du thon et autres poissons que l'on consomme?
Un petit sushi?
dévil
troisgriffes
troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 3071
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 37 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Kyraly le Mar 21 Mai 2019 - 17:41

Un rapport (en anglais) émis par l'institut biosphère (http://www.institutbiosphere.ch/) :

http://www.institutbiosphere.ch/wa_files/EUNUPRI-2019v01.pdf

Il étudie les possibilité et les conséquences d'un accident nucléaire majeur en Europe

La bibliographie est fournie et les données fourmillent (je n'ai pas encore eu le temps de le lire en entier). L'institut en question me pose un doute, son président (voir là) à un profil "atypique" et leur site est light...

A voir la pertinence du document...

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2321
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 37 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Jeff01 le Mar 21 Mai 2019 - 17:51

Tu nous fais la synthèse de l'homme pressé une fois lu comme tu sais si bien le faire ? Smile

Jeff01
Membre

Masculin Nombre de messages : 591
Age : 44
Date d'inscription : 23/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 37 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Kyraly le Sam 22 Juin 2019 - 22:49

Synthétiquement 

Le rapport étant Suisse, ils prennent en compte un accident type "fukushima" sur les 4 centrales helvètes et Bugey. 

Les 45 cartes p17 à 19 montrent comment les vents à une date donnée aurait pu disperser les radionucléides sur les environs.
Les 45 suivantes montrent selon les mêmes dispersions la pollution des sols (au Cesium 137 en particulier)

Ensuite, en corrélant plusieurs études, ils font un tableau estimant le nombres de personnes impactées et celles recevant une dose significative :

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 37 Captur79

Au passage, ils rappellent que Bugey impacterait profondément la Suisse.

Là, ils montrent le nombre de personnes a évacuer en cas d'incident selon les différents seuils :

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 37 Captur81

et le nombre de km² de surfaces agricoles impactés par le Cs137 de manière critique (ils indiquent  ≥ 37,000 Bq/m2) :

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 37 Captur82
A voir avec des spécialistes pour les précisions, mais c'est en substance ce que je retiendrait de ce rapport.

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2321
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 37 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Kyraly le Ven 28 Juin 2019 - 9:04

Bonjour

L'IRSN a édité une note relative aux effets des  canicules sur le fonctionnement des centrales nucléaires :

https://www.irsn.fr/FR/Actualites_presse/Actualites/Documents/IRSN_NI-canicule-et-centrales-nucleaires_27062019.pdf

 En 2018, malgré les températures élevées atteintes dans certains cours d’eau, il n’y a pas eu de phénomène d’étiage perturbant l’exploitation ou mettant en cause la sûreté des réacteurs.

Les températures retenues à la conception des réacteurs pour le dimensionnement des circuits de ventilation et de conditionnement thermique des locaux qui abritent des matériels importants pour la sûreté ont été dépassées en 2003 et 2006.

 Des équipements ont été remplacés par de nouveaux matériels ayant une meilleure tenue à des températures élevées. Les performances des échangeurs thermiques refroidissant l’eau des systèmes de sûreté à l’aide de l’eau de la source froide ont été augmentées, des climatiseurs autonomes ont été installés, des batteries froides ont été ajoutées sur certains systèmes de ventilation… 

En particulier, les groupes électrogènes (ou « diesels ») de secours sont des matériels essentiels à la sûreté des réacteurs dans différentes situations accidentelles. De fortes températures extérieures peuvent perturber leur fonctionnement

 A l’issue de son analyse , l’IRSN a estimé qu’EDF devait revoir en partie sa méthode d’évaluation des températures extérieures à considérer et évaluer, voire améliorer si besoin, la capacité des installations à faire face à certaines situations accidentelles d’occurrence rare résultant de défaillances multiples.
Voir ici l'analyse IRSN citée plus haut : https://www.irsn.fr/FR/expertise/avis/2019/Documents/fevrier/Avis-IRSN-2019-00019.pdf

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2321
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 37 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Kyraly le Jeu 11 Juil 2019 - 22:23

Je suis tombé la dessus : 


________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2321
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 37 Empty Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive

Message par Kyraly le Mar 6 Aoû 2019 - 11:18

https://www.dna.fr/actualite/2019/08/06/la-foudre-cause-l-arret-d-urgence-un-reacteur-nucleaire

Le réacteur numéro 1 de la centrale nucléaire de Beznau, dans le canton d’Argovie (Suisse), à une soixantaine de kilomètres à l’est de Saint-Louis, a été arrêté en urgence la nuit dernière. Selon l’exploitant, la société Axpo, cet arrêt automatique est probablement dû à un impact de foudre qui a endommagé une station de transformation. Le transport d'une partie de l'électricité produite dans la centrale nucléaire n'était donc plus garanti.
Selon Axpo toujours, les systèmes de sécurité ont réagi comme prévu et la sécurité des collaborateurs et de la population n’a à aucun moment été remise en cause. L'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (autorité de surveillance) et les autres organismes compétents ont été dûment informés. Le réacteur devait être redémarré ce mardi matin.

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2321
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 37 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par tarsonis le Ven 30 Aoû 2019 - 16:21

Hello,
Jute pour signaler la scission de la discussion vers le sujet Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive

Et deux trucs sur l'Ukraine.
Tout d'abord l'émission La Méthode Scientifique a diffusé un numéro -assez classique- sur Tchernobyl hier : Tchernobyl, au coeur du réacteur
Et pour nous raconter cette histoire, nos deux narrateurs du jour sont Galia Ackerman, historienne, rattachée à l’Université Paris I Panthéon Sorbonne, autrice de « Traverser Tchernobyl » aux éditions Premier Parallèle et Jean-Claude Zerbib, ancien ingénieur en radio-protection au Commissariat à l’Energie Atomique, notamment au moment de l’accident.

Et une new quifait sourire...ou froid dans le dos.
Ukraine : ils connectent une centrale nucléaire à Internet pour miner de la cryptomonnaie


Les autorités ukrainiennes enquêtent sur une brèche potentielle dans la sécurité d'une centrale nucléaire locale après que des employés aient connecté des parties de son réseau interne à Internet pour pouvoir miner des cryptomonnaie.


L'enquête est menée par les services secrets ukrainiens (SBU), qui considèrent l'incident comme une violation potentielle des secrets d'État en raison de la classification des centrales nucléaires comme infrastructures critiques. Les services d'investigations ukrainiens cherchent actuellement à savoir si les auteurs de cette "attaque" pour le moins insolite (et dangereuse) ont pu se servir des plateformes de minage comme point de pivot pour entrer dans le réseau de la centrale nucléaire et récupérer des informations de ses systèmes, telles que des données sur les défenses et protections physiques de la centrale.


Selon les autorités, l'incident s'est produit en juillet à la centrale nucléaire d'Ukraine du Sud, située près de la ville de Yuzhnoukrainsk, dans le sud du pays. Si les raisons de la découverte du stratagème ne sont pas connues, les services secrets ukrainiens (SBU) ont organisé le 10 juillet une descente dans la centrale nucléaire, d'où elle a saisi des ordinateurs et du matériel spécialement conçus pour le minage de cryptomonnaies. Cet équipement a été trouvé dans les bureaux administratifs de la centrale, et non sur son réseau industriel.


Pas le premier incident du genre [...]




Il ne s'agit pour autant pas du premier incident de ce genre. Ce n'est en effet pas la première fois que des agents de l'État abusent de leur accès à de grandes sources d'électricité ou de puissance de calcul pour miner de la cryptomonnaie. En février 2018, les autorités russes ont ainsi arrêté des ingénieurs du Centre nucléaire russe pour avoir utilisé le supercalculateur de l'agence pour miner de la cryptomonnaie. Un mois plus tard, des responsables australiens ont ouvert une enquête sur une affaire similaire au Bureau de météorologie, où des employés utilisaient des ordinateurs de travail pour faire de même.

Un mois plus tard, en avril 2018, un employé de l'Institut national roumain de recherche en physique et ingénierie nucléaire a également été pris en flagrant délit de minage de cryptomonnaie dans le cadre de son travail. Les médias locaux avaient alors rapporté que l'employé avait apporté sa propre plate-forme de minage et l'avait reliée au réseau électrique de l'institut, qui a récemment été étendu pour supporter l'un des lasers les plus puissants au monde.

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8895
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 37 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Kyraly le Jeu 19 Sep 2019 - 9:30

Bonjour

https://www.20minutes.fr/monde/2607935-20190919-catastrophe-nucleaire-fukushima-trois-anciens-dirigeants-tepco-operateur-centrale-acquittes

Huit ans après la catastrophe nucléaire de Fukushima, survenue après un gigantesque tsunami, trois ex-dirigeants de la compagnie Tepco ont été acquittés, ce jeudi, par le tribunal de Tokyo qui a jugé qu’ils ne pouvaient être reconnus coupables des conséquences de l’incident.

Les procureurs avaient refusé à deux reprises d’engager des poursuites contre les dirigeants de Tepco, arguant que les éléments du dossier étaient insuffisants. Mais un réexamen de l’affaire en 2015 par un panel de citoyens (une procédure peu utilisée au Japon) a tranché pour un procès au pénal.

« Le système juridique du Japon a encore une fois échoué à défendre les droits de dizaines de milliers de citoyens touchés par le désastre nucléaire de Fukushima Daiichi en 2011 », a immédiatement commenté dans un communiqué l’organisation écologiste Greenpeace
le bon vieux stratagème de dilution des responsabilités pour qu'au final, personne ne paye...

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2321
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 37 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Kyraly le Dim 13 Oct 2019 - 22:15

https://www.letelegramme.fr/france/nucleaire-une-erreur-humaine-a-l-origine-d-un-incident-a-la-centrale-de-golfech-12-10-2019-12406787.php

La direction de la centrale admet « un non-respect des règles générales d’exploitation lors d’opérations de vidange du circuit primaire de l’unité de production n° 2 », dû à une erreur humaine. « Pour mener à bien la vidange du circuit primaire, un salarié de la centrale doit manœuvrer une vanne située sur un évent (matériel permettant une entrée ou sortie d’air, ndlr) du pressuriseur. Cependant, peu avant la réalisation de son activité, le salarié est interrompu et il ne manœuvre pas la vanne. Les opérations de vidange du pressuriseur ont été engagées sans l’ouverture de l’évent, et donc dans une phase inappropriée de l’arrêt », explique-t-elle dans un communiqué.

Concernant l'ASN : https://www.asn.fr/L-ASN/L-ASN-en-region/Occitanie/Installations-nucleaires/Centrale-nucleaire-de-Golfech
ses performances en matière de sûreté nucléaire sont en retrait par rapport à l’appréciation générale que l’ASN porte sur EDF.
Dans le domaine de la sûreté nucléaire, l’ASN constate que la qualité des opérations d’exploitation s’est détériorée par rapport aux années précédentes, ce qui s’est traduit par la déclaration de nombreux événements significatifs pour la sûreté, dont 4 classés au niveau 1 de l’échelle INES. En outre, l’ASN constate que l’effectif de l’équipe chargée de la conduite du réacteur 2 a tout juste été au minimum requis à plusieurs reprises lors de l’arrêt programmé et que les conditions de sérénité en salle de commande se sont dégradées sur les deux réacteurs. L’arrêt programmé du réacteur 2 s’est globalement bien déroulé. L’exploitant a tenu compte du retour d’expérience des arrêts réalisés en 2017. Cependant, l’ASN estime que les progrès accomplis dans la préparation des activités doivent être poursuivis. Enfin, l’ASN estime que l’exploitant de la centrale de Golfech doit continuer à améliorer sa capacité à détecter, analyser et traiter les écarts affectant ses installations.

Bref, les inspecteurs de l'ASN y vont demain, a guetter leur CR si il le diffusent...

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2321
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 37 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Kyraly le Dim 13 Oct 2019 - 22:19

https://www.rtl.be/info/belgique/societe/ce-pirate-informatique-affirme-avoir-trouve-une-faille-a-la-centrale-nucleaire-de-tihange-engie-dement-1165166.aspx

RTL INFO a rencontré un pirate informatique qui s'est intéressé à la centrale nucléaire de Tihange. D'après lui, elle est vulnérable aux virus. Le problème? Des employés ont accès sur leurs ordinateurs professionnels à des messageries de type Messenger. Celles-ci seraient utilisées dans un cadre privé. Pour le lanceur d'alerte, ça représente une faille. De son côté, Engie dément tout danger.

Assez étonnant. Je croyais que les centrales étaient déconnectées d'internet...

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2321
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 37 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Kyraly le Sam 2 Nov 2019 - 20:10

https://arstechnica.com/information-technology/2019/10/indian-nuclear-power-company-confirms-north-korean-malware-attack/

In a press release today, NPCIL Associate Director A. K. Nema stated, "Identification of malware in NPCIL system is correct. The matter was conveyed by CERT-In [India's national computer emergency response team] when it was noticed by them on September 4, 2019."

That matches the date threat analyst Pukhraj Singh said he reported information on the breach to India's National Cyber Security Coordinator.
"The matter was immediately investigated by [India Department of Atomic Energy] specialists," Nema stated in the release. "The investigation revealed that the infected PC belonged to a user who was connected to the Internet connected network used for administrative purposes. This is isolated from the critical internal network. The networks are being continuously monitored."

Lazarus in the house

It's not clear if data was stolen from the KKNPP network. But the nuclear power plant was not the only facility Singh reported being compromised. When asked by Ars why he called the malware attack a "casus belli"—an act of war—Singh, a former analyst for India's National Technical Research Organization (NTRO), said, "It was because of the second target, which I can't disclose as of now."
The malware in question, named Dtrack by Russian malware protection company Kaspersky, has been used in widespread attacks against financial and research centers, based on Kaspersky data collected from over 180 samples of the malware. Dtrack shares elements of code from other malware attributed to the Lazarus threat group, which, according to US Justice Department indictments, is a North Korean state-sponsored hacking operation. Another version of the malware, ATMDtrack, has been used to steal data from ATM networks in India.
DTrack appears to be an espionage and reconnaissance tool, gathering data about infected systems and capable of logging keystrokes, scanning connected networks, and monitoring active processes on infected computers. The malware may have been delivered by an "in-memory implant," Singh said, though he added that he is waiting for confirmation from other sources. He added that he had not seen any data indicating whether data had been stolen from the KKNPP network. "I didn't have the full indicators," Singh said.
While the attack may not have given direct access to nuclear power control networks, it could have been part of an effort to establish a persistent presence on the nuclear plant's networks. As a paper published in May by the International Committee of the Red Cross on the human cost of cyber operations pointed out, “the majority of the computer devices in the world are only one or two steps away from a trusted system that a determined attacker could compromise." Lukasz Olejnik, a security researcher who co-authored the paper, noted that "preemptive compromise of trusted systems would make attacks significantly easier," and that establishing a persistent presence on a network could aid in things such as supply-chain attacks—attempts to use software update processes or other potential opportunities to move to isolated networks to deliver an attack in the future.

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2321
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 37 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par tarsonis le Ven 15 Nov 2019 - 15:11

Avec de petites pincettes et de grosses moufles (c'est Futura-Sciences...) :
Fukushima : la hausse des prix de l'électricité a causé 10 fois plus de morts que l'accident lui-même

En 2011, le Japon a instauré un moratoire complet sur toutes les centrales nucléaires du pays. En conséquence, les prix de l'électricité ont tellement augmenté que de nombreuses personnes ont renoncé à se chauffer, ce qui a entraîné une surmortalité de 1.280 personnes, soit dix fois le nombre de décès attribuables aux radiations. C'est le constat d'une nouvelle étude mettant en cause le principe de précaution appliqué de manière excessive.

Le 11 mars 2011, un tremblement de terre de magnitude 9 suivi d'un tsunami dévaste le Japon, causant la mort de 18.500 personnes et l'évacuation de 160.000 autres. À la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, dont le système de refroidissement est mis hors-service, trois des six réacteurs voient leur cœur entrer en fusion, entraînant une explosion et des rejets radioactifs dans l'atmosphère. Classé comme la plus grave catastrophe nucléaire du XXIe siècle, cet accident n'a pourtant officiellement causé la mort que d’une seule personne par exposition trop forte aux radiations, celle d'un employé de la centrale atteint par un cancer du poumon. Une étude de l’université de Stanford estime cependant que 130 décès peuvent être attribués à l'exposition directe aux radiations ou à l'ingestion de nourriture contaminée.

A noter que l'étude de Stanford me semble avoir utilisé la relation linéaire sans seuil (donc c'est une statistique d'extrapolation avec des faibles doses).

Jusqu’à 4.500 personnes mortes de froid en raison de l’augmentation des prix de l’électricité

Mais ce n'est là que la partie immergée de l'iceberg. Trois chercheurs viennent de publier une étude dans le journal du NBER (Bureau national d'études économiques) accusant le principe de précaution d'avoir tué 1.280 personnes « mortes de froid » suite à l'augmentation des prix de l'électricité ayant suivi l'arrêt total des centrales nucléaires dans le pays. Dans les 14 mois après l'accident, la part du nucléaire dans la production électrique du Japon est ainsi passée de 30 % à zéro, obligeant le pays à massivement importer son électricité sous forme de gaz et de charbon. Cela a entraîné une hausse moyenne des prix de l'électricité allant jusqu'à 38 % dans certaines régions, conduisant à une réduction de consommation électrique, particulièrement dans la période hivernale. Les personnes fragilisées ont tout simplement renoncé à se chauffer.

Un quart des décès dus au froid serait ainsi attribuable à la hausse des prix, soit 1.280 décès pour la période 2011-2014, d'après les calculs des chercheurs. Et encore, ces 1.280 morts ne représentent que les 21 municipalités étudiées dans l'article, soit 28 % de la population. En extrapolant à l'ensemble du Japon, le chiffre pourrait atteindre 4.500 morts. Et les effets sont loin d'être finis, les conséquences de la hausse des prix continuant à se faire sentir, avertissent les auteurs.

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8895
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 37 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Kyraly le Ven 15 Nov 2019 - 15:17

Tant que l'on est a prendre avec des pincettes : 
https://www.lepoint.fr/sciences-nature/exclusif-et-si-le-seisme-pres-de-montelimar-etait-d-origine-humaine-14-11-2019-2347480_1924.php

Selon un document consulté par « Le Point », le tremblement de terre pourrait être lié à l'exploitation d'une carrière. Une hypothèse explorée par les scientifiques.
(on parle de celui du Teil, qui est monté a 5,4 sur l'echelle de Richter) et qui a provoqué l’arrêt de Cruas.

Ce n'est encore qu'une piste parmi d'autres... mais les arguments scientifiques pour l'envisager sont sérieux.

Dans un document de travail, que nous avons pu consulter, la « cellule post-sismique », nom du collectif de chercheurs qui se mobilisent après un tremblement de terre en France, s'interroge précisément : « La présence de la carrière en activité située au-dessus de la faille supposée avoir rompu ne peut-elle pas avoir contribué au déclenchement du séisme ? » La carrière de calcaire en question, qui se situe entre la commune du Teil et de Viviers, à quelques kilomètres de Montélimar, est la propriété du groupe Lafarge.

i les chercheurs explorent cette piste en particulier, c'est qu'ils ont relevé certaines bizarreries autour du séisme du 11 novembre. La première est sa très faible profondeur. En effet, les mesures sur le terrain rapportent que l'événement est survenu entre « un et deux kilomètres » dans la croûte terrestre. « Or, c'est très étonnant pour un pays comme la France où les séismes se situent généralement entre 5 et 20 kilomètres de profondeur. Une faible profondeur est une particularité que l'on retrouve lors des séismes induits par l'activité humaine », souligne Jean-Robert Grasso, membre du laboratoire ISTerre (université Grenoble-Alpes), spécialiste du sujet. Étrange également, le fait de retrouver des traces de failles visibles en surface pour un séisme de cette intensité. De quoi confirmer qu'il est très superficiel et pointer un lien potentiel avec la carrière…

L'autre particularité qui intrigue les sismologues, c'est le très faible nombre de répliques. En effet, « après un choc principal d'une magnitude de 5, on s'attendrait à beaucoup plus de répliques. D'où un questionnement sur l'origine du séisme en relation avec son caractère très superficiel », indique encore le « collectif post-sismique » dans son dernier bilan.

Mais si les experts se penchent sur le lien potentiel entre le tremblement de terre du Teil et la carrière voisine, c'est que ce séisme leur rappelle d'autres cas comparables dans le monde. Ces événements bien documentés dans la littérature scientifique ont montré que l'exploitation de carrières, de gisements de pétrole ou de mines à ciel ouvert pouvait contribuer au déclenchement de séismes dépassant parfois la magnitude de 4,5. « Des exemples bien connus ont eu lieu près de carrières dans l'État de New York dans les années 1970, et en Pennsylvanie (vallée de Cacoosing) dans les années 1990, explique Jean-Robert Grasso. Il y a également des cas autour de gisements de pétrole en Californie dans les années 1990 ou en Ouzbékistan dans les années 1980. »

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2321
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 37 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Wasicun le Ven 15 Nov 2019 - 17:57

tarsonis a écrit:(...)
Si ma mémoire est bonne la privatisation du réseau britannique il y a quelques années aura entrainé les mêmes effets - hausses spectaculaires des tarifs du KWh - je ne me souviens plus du nbre. des éventuels décès induits mais en revanche le nombre de "précaires" en matière de chauffage domestique a véritablement "explosé".
Bref tout ça pour dire que tôt ou tard il faudra s'y attendre chez nous aussi ...
Avant que de nouvelles réglementations (environnementales et/ou liberticides) ne viennent enfoncer un peu plus le clou je vous conseille d'installer quelques panneaux (autoconso. isolée) et un bon vieux poêle à bois (si ce n'est déjà pas fait) et si vous ne pouvez pas, ben à quitter votre immeuble et à filer dans la verte ...
PS : le prix des panneaux continue de baisser (on est à 60 cents le Watt !!!) et j'ai même dégoté hier un vendeur allemand qui proposait des batteries AGM 280H C20 à 375 euros la pièce !!! (alors franchement ... plus d'excuses !!!)

________________________________________________________
Aurora Borealis in 4K/AK ...
Wasicun
Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2341
Age : 47
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 37 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Jeff01 le Ven 15 Nov 2019 - 18:14

10x0 ça fait 0 non ?
L'UNSCEAR a montré que le nombre de morts liés à l'aspect radioactif de Fukushima est de ... 0

Jeff01
Membre

Masculin Nombre de messages : 591
Age : 44
Date d'inscription : 23/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 37 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Lab2 le Ven 15 Nov 2019 - 22:14

Wasicun a écrit:
tarsonis a écrit:(...)
Si ma mémoire est bonne la privatisation du réseau britannique il y a quelques années aura entrainé les mêmes effets - hausses spectaculaires des tarifs du KWh - je ne me souviens plus du nbre. des éventuels décès induits mais en revanche le nombre de "précaires" en matière de chauffage domestique a véritablement "explosé".
Bref tout ça pour dire que tôt ou tard il faudra s'y attendre chez nous aussi ...
Avant que de nouvelles réglementations (environnementales et/ou liberticides) ne viennent enfoncer un peu plus le clou je vous conseille d'installer quelques panneaux (autoconso. isolée) et un bon vieux poêle à bois (si ce n'est déjà pas fait) et si vous ne pouvez pas, ben à quitter votre immeuble et à filer dans la verte ...
PS : le prix des panneaux continue de baisser (on est à 60 cents le Watt !!!) et j'ai même dégoté hier un vendeur allemand qui proposait des batteries AGM 280H C20 à 375 euros la pièce !!! (alors franchement ... plus d'excuses !!!)
Ou un logement récent très bien isolé en ville qui se chauffe avec un pet de vache ? Voir le contexte...

Jeff01 a écrit:10x0 ça fait 0 non ?
L'UNSCEAR a montré que le nombre de morts liés à l'aspect radioactif de Fukushima est de ... 0
De mémoire c'était sur des chiffres de 2012, et c'était pas un mort (d'un employé, cancer attribué aux radiations) ?
Après le truc c'est que l'unscear se contente de compiler la documentation scientifique existante. Je suis pas certain que dans le monde actuel les crédits de recherche disponibles pour faire le lien entre nucléaire et impacts sur la santé (à long terme avec le suivi colossal que ca demanderait dans le temps et donc des moyens tout aussi colossaux) débordent à foison.
Sans remettre fondamentalement en cause le décalage entre risques perçus et réels, si on cherche pas vraiment on trouve moins souvent...

Lab2
Membre

Masculin Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 09/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 37 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par tarsonis le Lun 18 Nov 2019 - 10:52

Hello
Jeff01 a écrit:10x0 ça fait 0 non ?
L'UNSCEAR a montré que le nombre de morts liés à l'aspect radioactif de Fukushima est de ... 0

Lab2 a écrit:
De mémoire c'était sur des chiffres de 2012, et c'était pas un mort (d'un employé, cancer attribué aux radiations) ?
Après le truc c'est que l'unscear se contente de compiler la documentation scientifique existante. Je suis pas certain que dans le monde actuel les crédits de recherche disponibles pour faire le lien entre nucléaire et impacts sur la santé (à long terme avec le suivi colossal que ca demanderait dans le temps et donc des moyens tout aussi colossaux) débordent à foison.
Sans remettre fondamentalement en cause le décalage entre risques perçus et réels, si on cherche pas vraiment on trouve moins souvent...

Ici on a deux conceptions clairement opposées :
L'UNSCEAR (qui a mis à jour son rapport) se base sur la littérature (suivi des populations du nuke, d'Hiroshima et Nagasaki, etc.), c'est à dire qu'il y a peu d'effets "observables" en dessous de 100mSv.
https://www.unscear.org/docs/revV1407898_Factsheet_F_ENG.pdf
Impact sur les travailleurs
Pour presque tous les travailleurs (99,3 % au 31 octobre 2012), les doses efficaces signalées étaient faibles (moins de 100mSv), la moyenne étant d’environ 10 mSv. Les éventuels risques radio-induits seraient donc proportionnellement faibles et, sur la base des connaissances actuelles et des infor- mations sur les doses, on ne s’attend pas à une augmentation statistiquement observable des effets sanitaires radio-induits chez les travailleurs ou leurs descendants qui pourrait être attribuée à l’exposition aux rayonnements

Tandis que l'étude de Stanford est une estimation basée sur la relation linéaire sans seuil (RLSS). C'est à dire que l'on estime un nombre de morts pour les années à venir, mais avec aucun moyen de le vérifier. L'abstract est ici :
https://pubs.rsc.org/en/content/articlelanding/2012/ee/c2ee22019a#!divAbstract
Inhalation exposure, ground-level external exposure, and atmospheric external exposure pathways of radioactive iodine-131, cesium-137, and cesium-134 released from Fukushima are accounted for using a linear no-threshold (LNT) model of human exposure. Exposure due to ingestion of contaminated food and water is estimated by extrapolation. We estimate an additional 130 (15–1100) cancer-related mortalities and 180 (24–1800) cancer-related morbidities incorporating uncertainties associated with the exposure–dose and dose–response models used in the study. We also discuss the LNT model's uncertainty at low doses.

La publication fait une quinzaine de pages, et explique un peu plus en détail.
En gros :
- la relation linéaire postule que 100mSv augmentent le risque de cancers de 1%
- le "sans seuil" postule que le danger est linéaire jusque dans les faibles doses. En gros, statistiquement, on aurait les mêmes augmentation de cancers dans un groupe de 1000 individus qui reçoivent une dose de 1Sv (+50 cancers) que dans 1 milliard d'individus qui recevraient 1µSv. On parle alors de dose-personne (ici 1000Sv-Personne). Tout au bout de l'échelle on trouve la CRIIRAD pour qui "le risque augmente dès le premier becquerel".
Je serais intéressé d'avoir le point de vue des homéopathes à ce sujet...

C'est un débat qui n'est toujours pas tranché, bien que l'on utilise la RLSS pour pronostiquer un nombre de mort, alors qu'à la base il s'agit d'un outil de santé publique (ALARA).
Pour info, l'Académie de Médecine est plutôt du côté du seuil.

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8895
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 37 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Rammstein le Sam 7 Déc 2019 - 23:53

Centrales Nucléaires : Attention ! Danger Imminent   dévil



Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5236
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Page 37 sur 37 Précédent  1 ... 20 ... 35, 36, 37

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum