Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

[Nucléaire] - incidents & accidents

Page 20 sur 38 Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21 ... 29 ... 38  Suivant

Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 20 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par tarsonis le Ven 9 Sep 2011 - 16:27

Fukushima: les rejets en mer trois fois plus importants qu'estimés
TOKYO (AFP) - Le cumul des substances radioactives rejetées en mer par la centrale nucléaire accidentée de Fukushima serait environ trois fois plus important que ne le pensait l'opérateur du site, a affirmé vendredi la presse nippone.
Des chercheurs japonais évaluent à présent à 15.000 térabecquerels la quantité d'éléments radioactifs dispersés dans l'océan Pacifique entre mars et avril, à la suite des explosions d'hydrogène et autres avaries survenues à Fukushima Daiichi, complexe atomique endommagé par le séisme et le tsunami du 11 mars dans le nord-est de l'archipel.

L'opérateur de la centrale, Tokyo Electric Power (Tecpo), avait estimé auparavant à 4.700 térabecquerels le total d'iode et césium radioactifs rejetés dans la mer, en fonction de prélèvements effectués début avril.

Mais une équipe de chercheurs, dirigée par Takuya Kobayashi de l'Agence japonaise de l'Energie atomique, a fondé ses estimations sur d'autres données, provenant notamment d'échantillons d'eau de mer pris entre le 21 mars et le 30 avril, selon plusieurs quotidiens japonais. Selon les chercheurs, les particules radioactives sont arrivées en mer par divers canaux et d'autres, rejetées dans l'atmosphère, sont retombées dans l'eau de l'océan.

Les bâtiments des réacteurs, qui ont été arrosés massivement pour être refroidis, ont laissé échapper des quantités d'eaux contaminées par les voies souterraines, tandis que des émissions radioactives ont accompagné les explosions d'hydrogène qui se sont produites dans plusieurs bâtiments de réacteurs durant les premiers jours suivant le désastre.

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 9458
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008
Points : 9958
Réputation : 143

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 20 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par ghp le Mar 13 Sep 2011 - 9:11

Je vous invite à parcourir la synthèse de l'accident de Fukushima réalisée par ce site :
http://www.rpcirkus.org/

" Cette synthèse à été élaboré grâce aux informations collectées via le fil de discussion dédié a cette catastrophe sur le forum du Radioprotection Cirkus (Merci à tous les contributeurs).
Elle fait un point de la situation à fin juin 2011 sur les six thèmes suivant :
- La cinétique de l’accident.
- L’état des tranches
fin juin 2011 soit trois mois et demi après l’accident.
- Le
traitement des déchets et effluents liquides.
- L’impact dosimétrique
sur les intervenants.
- L'impact sur l'environnement.
- L’impact
sanitaire prévisionnel sur la population. "

Lien direct du pdf :
http://www.rpcirkus.org/component/docman/doc_download/350-synthese-fukushima-juillet-2011

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.
ghp
ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1826
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010
Points : 2148
Réputation : 11

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 20 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par ghp le Mer 21 Sep 2011 - 8:27

Salut,

La situation à Fukushima s'améliore selon TEPCO et le gouvernement japonais. Pour les autres acteurs, elle ne bouge pas ou s'empire : le déficit d'information technique ne permet pas vraiment de se prononcer.

Une "seconde peau" est en train d'être construite autour des réacteurs (armature métallique + toile) : cache-misère selon les uns, dispositif pour limiter les émissions radioactive dans l'atmosphère selon les autorités...

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 20 Vydwab11

Sinon, le typhon Roke se dirige vers la centrale via Tokyo (http://actualite.meteoconsult.fr/actualite/meteo/le-typhon-roke-frappe-le-japon-de-plein-fouet_13855_2011-09-19.php). S'il se déplace lentement, il est accompagné de pluies torrentielles et de vents violents pouvant atteindre 144 kilomètres par heure en son centre.

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.
ghp
ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1826
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010
Points : 2148
Réputation : 11

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 20 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par opaline le Mer 21 Sep 2011 - 14:31

Infos!!

Je suis en attente d'un compteur Geiger, commandé début juin (2011 ) [Nucléaire] - incidents & accidents - Page 20 93186 auprès d'un fournisseur sérieux basé en France.
Je viens d'avoir la nouvelle, après une énième relance : rupture totale de stock en Europe, aucune info même pour eux, sur les possibles livraisons. Rolling Eyes

Il m'a proposé de résilier la commande ... Oh que non ! si les autres le font et que la mienne reste, ben tant qu'à jouer au passager clandestin, autant gagner. (Surtout si les prix montent encore)

Mmm Voilà, c'est long....

________________________________________________________
3 enfants maintenant, (mode on ) youpi!!! on a droit à la carte famille nombreuse, c'est sur on a des gosses pour les allocs.... (mode off), ... Menfin!



monastère de Minsk
miserere
agni partene
opaline
opaline
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 818
Localisation : dans le coin en bas
Emploi : A quoi j'emploie mon temps? Mais vous êtes bien curieux...
Date d'inscription : 06/07/2010
Points : 857
Réputation : 3

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 20 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Ash le Mer 21 Sep 2011 - 20:40

Heu... de manière simple, j'avais déjà plus qu'envisagé la possibilité d'importer directement du fabricant (quarta) des radex 1503+, qu'on peut espérer avoir vers 150€ FDPI sans marge aucune.

Comme coté finances, c'est déjà tout sorti et que je suis ric-rac, on peut les contacter mais c'est pas impossible que les fabricants soient eux aussi en rupture...

Pour ce qui est des normes d'importation et cie, j'ai le contact qu'il faut, le seul soucis restant, c'est qu'il faut en commander au minimum 20... (me suis déjà renseigné un minimum)

Si un autre modo ou quelqu'un juge mes propos déplacés, déplacez ce message clind'oeil

________________________________________________________
...N'est pas mort ce qui à jamais dort et au cours des ères peut mourir même la Mort... Briarée-Erèbe
Ash
Ash
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5710
Age : 34
Localisation : Heimat (57)
Date d'inscription : 02/10/2008
Points : 5887
Réputation : 22

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 20 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par ghp le Mer 21 Sep 2011 - 20:53

Johann a écrit:Heu... de manière simple, j'avais déjà plus qu'envisagé la possibilité d'importer directement du fabricant (quarta) des radex 1503+, qu'on peut espérer avoir vers 150€ FDPI sans marge aucune.

Comme coté finances, c'est déjà tout sorti et que je suis ric-rac, on peut les contacter mais c'est pas impossible que les fabricants soient eux aussi en rupture...

Pour ce qui est des normes d'importation et cie, j'ai le contact qu'il faut, le seul soucis restant, c'est qu'il faut en commander au minimum 20... (me suis déjà renseigné un minimum)

Si un autre modo ou quelqu'un juge mes propos déplacés, déplacez ce message clind'oeil

Je suis partant pour "les 20" (ou +).

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.
ghp
ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1826
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010
Points : 2148
Réputation : 11

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 20 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Athea le Mer 21 Sep 2011 - 22:32

Moi aussi je veux bien m'inscrire pour les 20!

________________________________________________________
Ce sont nos choix et non pas la chance, qui déterminent notre destinée. Remettons nos soucis à leur place : chassons-les de notre vie Very Happy ! (Mottos for succes)
Athea
Athea
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 501
Localisation : Océan Pacifique
Date d'inscription : 02/10/2010
Points : 524
Réputation : 3

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 20 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Ash le Mer 21 Sep 2011 - 23:37

Bon, ben, on va tâcher de mettre ça en place, je mets un copain sur le coup, pas trop le temps de m'en occuper...

________________________________________________________
...N'est pas mort ce qui à jamais dort et au cours des ères peut mourir même la Mort... Briarée-Erèbe
Ash
Ash
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5710
Age : 34
Localisation : Heimat (57)
Date d'inscription : 02/10/2008
Points : 5887
Réputation : 22

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 20 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Canis Lupus le Jeu 22 Sep 2011 - 9:48

C'est marrant j'ai l'impression qu'on a déjà eu cette discussion. Un bug dans la Matrice ?

J'ai acheté à l'époque le 1706 pour 104€ fdpi ! Mais c'était avant Fukushima.

________________________________________________________
LE DERNIER LIVRE DE FerFAL BIENTÔT DISPO EN FRANCAIS !

novy[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 20 51ZfLwUmuwL._SX331_BO1,204,203,200_ smiles
Canis Lupus
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3924
Age : 35
Date d'inscription : 16/11/2006
Points : 2769
Réputation : 19

http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 20 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Ash le Jeu 22 Sep 2011 - 19:40

J'en avais déjà causé en privé... C'est en prévision depuis pas mal de temps [Nucléaire] - incidents & accidents - Page 20 310536

________________________________________________________
...N'est pas mort ce qui à jamais dort et au cours des ères peut mourir même la Mort... Briarée-Erèbe
Ash
Ash
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5710
Age : 34
Localisation : Heimat (57)
Date d'inscription : 02/10/2008
Points : 5887
Réputation : 22

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 20 Empty L'Europe ne protège pas suffisamment sa population contre les aliments radioactifs

Message par ghp le Ven 23 Sep 2011 - 21:42

De : http://www.notre-planete.info/actualites/lireactus.php?id=2953

Selon foodwatch et la section allemande de l'IPPNW, l'Union européenne, le gouvernement fédéral allemand et le gouvernement japonais n'informent pas assez leurs citoyens sur le fait qu'il n'existe pas de niveaux maximaux totalement « sûrs » en matière de contamination radioactive des aliments. Toute exposition à un rayonnement ionisant, aussi petit soit-il, représente un risque pour la santé et peut éventuellement entraîner des maladies graves telles que le cancer. En définissant un niveau maximal, on fixe donc un nombre de décès qui paraît acceptable. En appliquant les méthodes de calcul de la Commission internationale de protection radiologique (CIPR), il est possible d'établir que les normes européennes actuelles sont associées, pour la seule Allemagne, à un surcroît d'environ 150 000 cancers mortels par an dus à la consommation d'aliments contaminés – en supposant que toute la population consomme exclusivement des denrées alimentaires dont la teneur en radionucléides atteint les niveaux maximaux admissibles. Si cette teneur s'élevait en moyenne à seulement 5 % des niveaux maximaux, il faudrait encore prévoir un surcroît d'au moins 7 700 décès par an en Allemagne. Foodwatch et IPPNW ne disposent pas de preuves que des aliments fortement contaminés sont actuellement vendus sur le marché européen.

Les valeurs limites actuellement en vigueur dans l'UE sont comprises entre 200 et 600 becquerels de césium par kilogramme de nourriture. Elles sont en totale opposition avec le Décret allemand relatif à la radioprotection qui préconise une dose maximale individuelle de 1 mSv par an, toutes voies d'exposition confondues, en cas de fonctionnement normal des centrales nucléaires. Elles tolèrent quant à elles une possible dose efficace de 33 mSv par an pour les adultes et même de 68 mSv pour les enfants et les jeunes. Même en Biélorussie et en Ukraine, des pays qui ont été directement touchés par la catastrophe de Tchernobyl, les normes appliquées sont plus strictes que dans l'Union européenne – des aliments contaminés qui n'ont plus le droit d'y être commercialisés peuvent donc être légalement vendus dans l'UE.

Puisque l'Europe dispose de suffisamment de denrées alimentaires largement moins contaminées, il n'est pas nécessaire d'autoriser la consommation d'aliments fortement contaminés. Foodwatch et la Section allemande de l'IPPNW réclament par conséquent une réduction significative des valeurs limites qui devraient passer de 370 (ou 200 pour les produits importés du Japon) à 8 becquerels de césium par kilogramme pour les aliments pour nourrissons et les produits laitiers et de 600 (ou 500 pour les produits importés du Japon) à 16 becquerels de césium par kilogramme pour tous les autres aliments. Ces valeurs limites sont conformes aux dispositions du Décret allemand relatif à la radioprotection qui préconise une dose de rayonnement maximale de 0,3 mSv (pour les rejets de substances radioactives provenant des centrales nucléaires dans l'eau et dans l'air). Cette revendication est formulée en sachant qu'une valeur limite – aussi faible soit-elle – est toujours associée à un certain nombre de victimes, ce qui devrait suffire à remettre en cause le fonctionnement des centrales nucléaires et la construction de nouvelles installations.

Thilo Bode, secrétaire général de foodwatch, a déclaré que "les valeurs limites actuellement en vigueur dans l'Union européenne et au Japon sont scandaleusement élevées, servent des intérêts économiques et exposent inutilement les populations à des risques considérables pour la santé. En vertu des droits fondamentaux européens, et notamment du principe de précaution et du droit à l'intégrité physique, les institutions européennes se doivent d'agir : elles doivent considérablement réduire les valeurs limites pour garantir un niveau de protection convenable aux citoyens." Le pédiatre Winfrid Eisenberg (IPPNW) a ajouté que "la radioactivité nuit aux cellules humaines. Même les plus petites doses de rayonnement peuvent conduire à des mutations génétiques, affaiblir le système immunitaire ou provoquer un cancer – cela est particulièrement vrai pour les enfants et les jeunes. Plus un enfant est jeune, plus il grandit vite, plus il y a de divisions cellulaires, et plus le risque de lésions radio-induites est grand. Un embryon est extrêmement plus sensible aux rayonnements que tout autre être humain. D'un point de vue médical, les normes de radioprotection européennes sont injustifiables." Foodwatch et la Section allemande de l'IPPNW recommandent aussi au gouvernement japonais de réduire considérablement les valeurs limites appliquées aux isotopes à longue vie du césium. Concernant la contamination en iode 131, les deux organisations réclament une tolérance zéro : en raison de la demi-vie relativement courte de cet isotope, aucun aliment contaminé en iode 131 ne devrait être consommé. Jusqu'à la désintégration de l'isotope, de nombreux aliments contaminés pourront être stockés ou congelés, avant de pouvoir ensuite être consommés. De plus, il est recommandé d'harmoniser le système normatif européen afin d'appliquer les mêmes normes aussi bien en temps normal qu'en cas de catastrophe. En cas de catastrophe, la Commission européenne a aujourd'hui la possibilité – comme elle l'a fait dans le cas de Fukushima – d'assouplir les normes alimentaires applicables sans aucun contrôle parlementaire.

Les rapports de nos amis allemand, en français :
http://foodwatch.de/foodwatch/content/e10/e42688/e44884/e45056/2011-09-20contextefoodwatch_IPPNWcontaminationradioactive_FR_ger.pdf
et
http://foodwatch.de/foodwatch/content/e10/e42688/e44884/e45039/radioactive_reportfoodwatch-IPPNW2011-09-20_ger.pdf

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.
ghp
ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1826
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010
Points : 2148
Réputation : 11

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 20 Empty Le top 10 des endroits les plus pollués par la radioactivité

Message par ghp le Ven 23 Sep 2011 - 21:46

Je poste ici, mais il y a peut-être un meilleur endroit :

Le top 10 des endroits les plus pollués par la radioactivité
http://brainz.org/ten-most-radioactive-places-earth/

La liste abrégée :
10. Hanford, USA

9. The Mediterranean

8. The Somalian Coast

7. Mayak, Russia

6. Sellafield, UK

5. Siberian Chemical Combine, Russia

4. The Polygon, Kazakhstan

3. Mailuu-Suu, Kyrgyzstan

2. Chernobyl, Ukraine

1. Fukushima, Japan


________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.
ghp
ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1826
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010
Points : 2148
Réputation : 11

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 20 Empty Les déchets nucléaires au Japon

Message par ghp le Ven 23 Sep 2011 - 21:55

Que faire des déchets nucléaires (gros enjeux des prochaines décennies AMHA).

Au Japon, ils en sont là :
http://www.rezocitoyen.org/Les-dechets-du-tremblement-de-terre-et-du-tsunami-au-Japon.html

Extraits :
" Le 11 mars 2011, c’est le vide juridique au Japon pour les déchets radioactifs diffus d’une catastrophe nucléaire. ... Aucun enseignement n’a été tiré des accidents antérieurs sur le sol japonais et en Ukraine. Le cas des fuites accidentelles d’un réacteur transformant bien au-delà de son périmètre les végétaux, le bâti, la voirie, les milieux urbains, naturels, aquatiques en déchets radioactifs n’est pas envisagé."

" Au Japon, la principale voie d’élimination des déchets est l’incinération. Il y a plusieurs centaines d’incinérateurs établis en milieu urbain. Dès la fin du mois de mars sont repérées des cendres contenant 100.000 à 140.000 Bq/kg « d’une substance radioactive inconnue ». Avant l’alerte, une partie de ces cendres avait été incorporée selon l’usage dans la production commerciale de ciment. La contamination des cendres provient de la concentration de la radioactivité intégrée à la biomasse. Les végétaux, les feuilles des arbres, les écorces, les mousses, les haies, les herbes, les cultures servent de premier réceptacle aux dépôts atmosphériques radioactifs. Il semble que dans un réflexe de sauvegarde de la propriété privée les citoyens se soient rués sur les tondeuses, les tronçonneuses, les faucheuses, pour se débarrasser massivement des végétaux suspects juste avant ou après les premières explosions des réacteurs de Fukushima Daiichi. Dans un deuxième temps, ces déchets verts ont été brûlés dans les incinérateurs de déchets ménagers. Les cendres concentrent dans un ordre de grandeur de 10 fois la radioactivité des déchets incinérés."

Depuis la mi-mars la contamination radioactive s’est répandue dans la moitié nord de l’archipel sans déclencher de mise en garde officielle, de consignes techniques et comportementales, ni même de solidarité interrégionale. Ainsi, conformément à un accord signé 10 jours avant la catastrophe, les incinérateurs de Matsudo dans la préfecture de Chiba ont exporté dans la préfecture d’Akita, distante au nord d’environ 500 km, 40 tonnes de cendres contenant près de 50.000 Bq/kg de césium 137. Elles ont été partiellement enfouies dans la décharge de déchets ménagers de Kosamachi. Six conteneurs non ouverts ont été renvoyés aux expéditeurs et la ville de Matsudo a ouvert sur un parking un entreposage provisoire de ces cendres tout en annonçant qu’à la fin du mois d’août il sera saturé.

Les boues de potabilisation des eaux destinées à la distribution et des stations d’épuration des eaux usées sont aussi devenues des déchets radioactifs. Elles ont concentré la radioactivité des eaux pluviales et superficielles provenant du lessivage des toitures, du bâti, de la voirie, des voitures, des milieux naturels et des eaux usées. Un rebond de radioactivité est prévisible après les inondations catastrophiques de cet été.

A la mi-juin, le ministère de l’Environnement japonais émet enfin des recommandations :

- Entre 100 et 8.000 Bq/kg de césium 137, les cendres et les boues peuvent être déposées dans des décharges d’ordures ménagères. La circonscription de Tokyo en a enfoui 6.000 t dans un parc de décharges au bord de la baie.

- Entre 8.000 et 100.000 Bq/kg, les déchets pourront être enfouis dans des sites sécurisés à désigner ou dans les sites existants dédiés aux déchets industriels. Des précautions constructives telles que des toitures, la pose de géomembranes d’étanchéité ou de conditionnement comme l’encapsulage des fûts de déchets dans du béton devront être prises pour réduire la pollution des eaux souterraines.

- Au dessus de 100.000 Bq/kg, les déchets devront être confinés dans des emballages étanches et le périmètre d’entreposage sera entouré de palplanches en béton pour absorber les radiations. Les sites restent à désigner et les refus des populations riveraines commencent à affluer.

A titre de comparaison, en France, des déchets contaminés par 100 Bq/kg de césium 137 sont normalement considérés comme TFA (Très Faiblement Actifs) et à partir de 8.000 Bq/Kg comme des déchets Moyennement Actifs. Tous ces déchets sont destinés à être stockés dans les sites spécialisés de l’ANDRA (Agence Nationale pour la gestion des Déchets Radioactifs).


Faute d’avoir anticipé ce type de contagion radioactive, le Japon est en train de contaminer ses moyens logistiques en même temps que son réseau de traitement des déchets ménagers et d’assainissement..."

Le reste du rapport est intéressant d'un point de vue survivaliste :
- La phase préliminaire des regroupements (de déchets) se heurte à une crise des espaces disponibles.
- Des stockages provisoires s’installent dans les parcs, les stades, les friches, les tarmacs.
- Les déchets ont été envahis par des millions de mouches ou autres insectes attirés par les produits alimentaires en décomposition et l’humidité. 200.000 tonnes de poissons et autres produits de la mer stockés dans les congélateurs industriels portuaires détruits ont été avariés.
- Le corps médical remarque chez les populations les plus exposées des problèmes respiratoires, asthmatiques, cutanés, oculaires, un ensemble de pathologies déjà remarquées après d’autres catastrophes où les rescapés ont été soumis à l’inhalation et aux envols de composés et poussières toxiques.

Note :
Pour le cas français, la "solution" trouvée pour "gérer" les déchets ultimes du nucléaire est l'enfouissement dans la Meuse (site de Bure) "en couches géologiques profondes" ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Laboratoire_de_Bure) . Pour rire un peu, vous pouvez lire l'article du canard enchaine sur le sujet : http://next-up.org/pdf/Le_Canard_enchaine_Le_super_delire_du_demantelement_de_Superphenix_News_05_08_2011.pdf

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.
ghp
ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1826
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010
Points : 2148
Réputation : 11

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 20 Empty Re: L'Europe ne protège pas suffisamment sa population contre les aliments radioactifs

Message par Cyrus_Smith le Ven 23 Sep 2011 - 22:07

http://le-projet-olduvai.forumactif.com/t403p475-nucleaire-incidents-accidents#83028

De : http://www.notre-planete.info/actualites/lireactus.php?id=2953

Selon
foodwatch et la section allemande de l'IPPNW, l'Union européenne, le
gouvernement fédéral allemand et le gouvernement japonais n'informent
pas assez leurs citoyens sur le fait qu'il n'existe pas de niveaux
maximaux totalement « sûrs » en matière de contamination radioactive des
aliments. Toute exposition à un rayonnement ionisant, aussi
petit soit-il, représente un risque pour la santé et peut éventuellement
entraîner des maladies graves telles que le cancer
.
Pour autant que je sache, les recherches sur les souris disent exactement le contraire (source: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2477704/ - Résumé rapide pour les non-anglophones: une faible dose de radiations diminue le risque de cancer chez les souris.):

The “Linear No Threshold” hypothesis, used in all radiation protection
practices, assumes that all doses, no matter how low, increase the risk
of cancer, birth defects and heritable mutations. In vitro cell based
experiments show adaptive processes in response to low doses and dose
rates of low LET radiation, and do not support the hypothesis. This talk
will present cellular data and data from animal experiments that test
the hypothesis in vivo for cancer risk. The data show that a single,
low, whole body dose (less than about 100 mGy) of low LET radiation,
given at low dose rate, increased cancer latency and consequently
reduced both spontaneous and radiation-induced cancer risk in both
genetically normal and cancer-prone mice. This adaptive response lasted
for the entire lifespan of all the animals that developed these tumors,
and effectively restored a portion of the life that would have been lost
due to the cancer in the absence of the low dose. Overall, the results
demonstrate that the assumption of a linear increase in risk with
increasing dose in vivo is not warranted, and that low doses actually
reduce risk.
Edit: correction lien
Cyrus_Smith
Cyrus_Smith
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2242
Localisation : Île mystérieuse
Date d'inscription : 02/09/2011
Points : 2380
Réputation : 2

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 20 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par serilynpayne le Mar 11 Oct 2011 - 21:33

Environ 9,7% des enfants évacué de la préfecture de Fukushima et qui ont transité par la ville de Chino présenteraient des troubles thyroïdiens.

ici sur agoravox

________________________________________________________
Cela aussi passera
serilynpayne
serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3269
Age : 57
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008
Points : 3340
Réputation : 13

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 20 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par logan le Mer 2 Nov 2011 - 9:34

ATS - 02/11/11 - Fukushima: craintes de nouvelle fusion à la centrale de Fukushima
L'opérateur de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima a annoncé mercredi qu'il avait commencé à injecter un mélange d'eau et d'acide borique dans un des réacteurs. Le combustible pourrait y être entré en fusion.

"Nous ne pouvons pas écarter la possibilité d'une fusion localisée", a déclaré le porte-parole de Tepco, ajoutant que l'injection de ces produits était une mesure de précaution. Tokyo Electric Power (Tepco) a précisé qu'il s'agissait du réacteur 2 de la centrale Fukushima Daiichi, gravement endommagée par un séisme et un tsunami géant le 11 mars.

Tepco affirme toutefois que la température et la pression à l'intérieur du réacteur, ainsi que le niveau des radiations, n'avaient pas grandement changé.

Trois des six réacteurs de Fukushima Daiichi ont été endommagés, de même que la piscine du quatrième, après la rupture de leur alimentation électrique et l'arrêt de leur système de refroidissement.
logan
logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2629
Localisation : France
Emploi : Ingénieur IT
Date d'inscription : 17/03/2008
Points : 2837
Réputation : 13

http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 20 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par logan le Ven 4 Nov 2011 - 16:03

Pas eu le temps de vérifier ou de bien comprendre ce que ça disais, mais :

Enenews - Japan Times: It is now a “grave situation” at Fukushima — “Plutonium fission” mentioned for first time — “Criticality is very likely to have occurred”
Nov. 3, 8:30 pm ET (Emphasis Added) — A report published at 8:30 pm ET by the Japan Times calls on Tepco and the Japan gov’t to “find out true reactor conditions” at Fukushima.

Tepco announced Wednesday that, according to the Times, “There is the possibility that criticality, a sustained nuclear chain reaction, had occurred ‘temporarily’ and ‘locally’ in the No. 2 reactor.”

During it’s testing, Tepco has detected xenon-133 and -135, “Products of uranium or plutonium fission.”

The half life of xenon-135 is about 9 hours, therefore, “Criticality is very likely to have occurred just before the gases were analyzed,” reports the Times.

“Clearly the reactor has not yet been stabilized,” and, according to the Times, “The fact that Tepco cannot deny the possibility of criticality irrespective of its scale is a grave situation.”

Il y aussi des infos détaillés dans le rapport du 04.11.11 de Tepco
Detection of Xe135 at Nuclear Reactor of Unit 2 - Fukushima Daiichi Nuclear Power Station (pdf)

Un article de 20mn se veut plus rassurant : TOKYO - Nouvelle fission à Fukushima: pas de réaction incontrôlée
logan
logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2629
Localisation : France
Emploi : Ingénieur IT
Date d'inscription : 17/03/2008
Points : 2837
Réputation : 13

http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 20 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par opaline le Lun 14 Nov 2011 - 8:50

Bonjour,

Publié ce matin sur le site en ligne de ce journal ici, des photos sur un des sites endommagés à Fukushima.

On est passé de la grande Peur à la phase, "regardez les journalistes, tout est sous contrôle..."
Je suis septique sur ce genre de comm, ..


________________________________________________________
3 enfants maintenant, (mode on ) youpi!!! on a droit à la carte famille nombreuse, c'est sur on a des gosses pour les allocs.... (mode off), ... Menfin!



monastère de Minsk
miserere
agni partene
opaline
opaline
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 818
Localisation : dans le coin en bas
Emploi : A quoi j'emploie mon temps? Mais vous êtes bien curieux...
Date d'inscription : 06/07/2010
Points : 857
Réputation : 3

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 20 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par tarsonis le Lun 14 Nov 2011 - 9:56

Salut !
Le Monde précise que les journalistes n'auraient pas réellement "visité la centrale", mais bien fait un petit tour en bus autour, ce qui est assez éloigné du ton rassurant de Tepco (quid du corium, des nappes phréatiques, etc...) :
Des journalistes autorisés à se rendre dans la centrale de Fukushima
[...]
Les journalistes autorisés à entrer, en majorité japonais, ont été promenés à bord d'un bus pendant l'essentiel de la visite, et n'ont pas pu approcher des bâtiments des réacteurs. Ils ont dû revêtir des combinaisons de protection et des gants et se protéger les cheveux avec des sortes de foulards en plastique. De plus, ils ont dû porter des masques pour respirer et des appareils de détection de la radioactivité. Après avoir traversé les villes fantômes situées dans la zone interdite des 20 kilomètres, vidées de leurs habitants après l'accident, ils ont constaté que le niveau de radioactivité était déjà de 20 microsieverts par heure aux portes de la centrale. A mesure que les véhicules s'approchaient des réacteurs, le niveau est monté rapidement pour atteindre 500 microsieverts par heure au pied des réacteurs. Lorsque le convoi a traversé une forêt de pins, un porte-parole de l'opérateur de Tokyo Electric Power (Tepco) a signalé qu'un taux de 1 000 microsieverts, soit un millisievert par heure, avait été enregistré récemment à cet endroit. Il s'agit de la dose annuelle maximale imposée en temps normal au Japon et dans la plupart des pays.
[...]

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 9458
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008
Points : 9958
Réputation : 143

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 20 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par tarsonis le Lun 14 Nov 2011 - 14:20

Détection d'iode 131 dans l'air ambiant en Europe

L'AIEA (Agence Internationale de l’Energie Atomique) a signalé le 11 novembre 2011 que de l'iode 131 a été détecté à de très faibles niveaux dans l'air ambiant en Europe centrale "ces derniers jours". Selon l'agence de presse Reuters, les services compétents de la République Tchèque ont détecté des traces d'iode 131 fin octobre. De faibles niveaux d'iode 131 auraient été mesurés dans le nord de l'Allemagne, en Hongrie ainsi que dans d’autres pays Européens début novembre.
L'origine de cette contamination n'est pas établie.

Le laboratoire de la CRIIRAD est en vigilance renforcée.

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 9458
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008
Points : 9958
Réputation : 143

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 20 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par logan le Mar 15 Nov 2011 - 11:48

scratch ...

AFP - 15 novembre 2011 11h34 - De mystérieuses traces de radioactivité détectées dans l'air en France
De mystérieuses traces d'iode 131, imputables à des rejets radioactifs venant d'un pays étranger encore inconnu, ont été détectées dans l'air en France sans toutefois présenter de risque sanitaire, a annoncé mardi l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN).
L'origine et la date des rejets à l'origine de cette pollution par l'iode 131 - un élément à la durée de vie courte dont la radioactivité diminue de moitié tous les huit jours - sont inconnues à ce jour mais n'auraient aucun lien avec l'accident nucléaire de Fukushima, au Japon, selon l'IRSN.

L'Institut avait été informé par ses réseaux scientifiques de la détection par plusieurs pays d'Europe centrale d'iode 131 à l'état de traces dans l'air et a donc lancé des analyses pour rechercher la présence éventuelle de cet élément radioactif en France, explique l'Institut dans un communiqué.

Les premiers résultats indiquent la présence de traces d'iode 131 particulaire dans l'air en France à des niveaux de concentration ne dépassant quelques microbécquerels par mètre cube et proches de la limite de détection des instruments de mesure, selon l'IRSN.

Si la présence d'iode 131 dans l'air est tout à fait inhabituelle à cette échelle du territoire national, indiquant l'occurrence de rejets radioactifs anormaux dans l'atmosphère, les niveaux de concentration observés sont sans aucun risque pour la santé des populations, assure l'Institut.

Des calculs de rétro-trajectoires sont en cours pour tenter de retracer la provenance des masses d'air ayant transporté l'iode 131 détecté.

Le 11 novembre, l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) avait fait état de la présence d'iode 131 dans l'atmosphère en République tchèque et dans d'autres pays européens à des niveaux ne présentant aucun risque pour la santé.

L'AIEA n'a pas précisé de quels autres Etats il s'agissait, mais plusieurs agences de sûreté nucléaire de pays voisins --Pologne, Autriche, Slovaquie notamment-- ont eux aussi révélé la présence de cette substance dans l'atmosphère, toujours à des doses très faibles.
logan
logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2629
Localisation : France
Emploi : Ingénieur IT
Date d'inscription : 17/03/2008
Points : 2837
Réputation : 13

http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 20 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par tarsonis le Jeu 17 Nov 2011 - 8:18

Du neuf sur le site de la CRIIRAD
[...]
Mesures réalisées en France
En France, l’IRSN a indiqué le 15 novembre 2011 avoir détecté des traces d’iode 131 sous forme particulaire au niveau de balises situées à Bure, Charleville-Mézières, Orsay et Le Vésinet.
[...]
Le laboratoire de la CRIIRAD est en vigilance renforcée depuis le 12 novembre 2011.
Les 5 balises de contrôle de la radioactivité atmosphérique que gère le laboratoire de la CRIIRAD en Vallée du Rhône (*) n’ont jusqu’à présent détecté aucune contamination. Ces balises sont des outils d’alerte rapide (avec des mesures en continu 24H/24) en cas de contamination élevée nécessitant la mise en œuvre de contre-mesures rapides. En cas de contamination très faible, il est nécessaire de réaliser des contrôles en laboratoire sur les filtres à aérosols et les cartouches à charbon actif. Pour détecter l’iode 131 qui est en général majoritairement sous forme gazeuse, la priorité est de contrôler les cartouches à charbon actif. La détection de l’iode particulaire est réalisée à partir des filtres à aérosols.
[...]
Les analyses réalisées par la CRIIRAD sur les filtres à aérosols indiquent également qu’il n’y a pas de contamination par d’autres radionucléides artificiels émetteurs gamma comme le césium 137 (limite de détection < 3 à < 18 µBq/m3). Ces résultats ne permettent pas d'exclure des contaminations de quelques microBecquerels par mètre cube à dizaines de µBq/m3 telles que mentionnées par les laboratoires nationaux en république Tchèque, Pologne ou par l’IRSN. Les résultats de la CRIIRAD permettent de considérer cependant que s'il y a eu présence d'iode 131 en vallée du Rhône, elle était à des niveaux très faibles.

Conséquences sanitaires en France
Si, pour les niveaux de contamination en iode 131 mesurés pour l’instant en France, même en supposant que la contamination perdure pendant un mois, les risques sanitaires sont très faibles voire négligeables, en revanche se pose la question de l’impact pour les personnes proches du lieu d’où proviennent les rejets radioactifs. En ce qui concerne le territoire français, il convient de rester vigilants car toute la question est de savoir si la source des rejets est toujours active et comment ils vont évoluer dans le temps.

Il y a urgence à déterminer l’origine de la contamination

Le plus préoccupant est le fait que plusieurs semaines après le début de la contamination, aucune autorité, ni au niveau international, ni au niveau national de quelque pays que ce soit, n’a été en mesure de désigner l’origine de la contamination. Il y a urgence car les populations proches de la source pourraient avoir été et être encore exposées à des doses importantes. S’agissant de l’iode 131 rejeté dans l’atmosphère, les doses subies par ingestion dans les jours suivant le rejet peuvent être plus élevées que celles liées à l’inhalation. Des irradiations inutiles peuvent donc être encore évitées si les populations concernées sont informées et que des mesures de protection sont prises.
[...]
Dans le contexte de la catastrophe de Fukushima en mars 2011, la CRIIRAD avait dénoncé l’opacité concernant les résultats de surveillance de la radioactivité atmosphérique effectuée par le réseau international TICEN, pourtant financé par les états membres avec de l’argent public. La CRIIRAD demandait que ces données soient rendues publiques pour faciliter la gestion des conséquences de Fukushima ou de toute autre contamination future. Les citoyens ont répondu massivement à cette demande puisque l’on dénombre plus de 84 000 signataires. Mais il est important que les citoyens continuent à se mobiliser pour que les choses changent car le secret prédomine toujours.

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 9458
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008
Points : 9958
Réputation : 143

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 20 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par hildegarde le Jeu 17 Nov 2011 - 13:11

Et bien voilà..... tout va bien !

Pour l'IRSN, aucun réacteur nucléaire français ne mérite d'être fermé...


Aucun des 58 réacteurs nucléaires ne mérite d'être fermé. Telle est la principale conclusion du rapport de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), remis jeudi 17 novembre, auprès de l'Autorité de sûreté nucléaire.
Après avoir imaginé les scénarios de catastrophes naturelles (effondrement de barrage, destruction de villes), Jacques Repussard, le directeur général de l'IRSN, estime que les normes de sûreté des installations nucléaires peuvent être "légitimement considérées comme sûres". Par conséquent, aucune fermeture de réacteur ne s'impose.

Elle est pas belle la vie ?


Bon en revanche le rapport de l'IRSN préconise de revoir ces normes pour renforcer la prévention des accidents.

"L'accident de Fukushima, mais également les évaluations complémentaires de sûreté, mettent en évidence la nécessité de faire évoluer sans tarder certains référentiels de sûreté des installations", indique le rapport de l'IRSN. "Par exemple, il faut que, dans chaque réacteur, il y ait au moins un générateur diesel qui soit en hauteur, indépendant et protégé, y compris son alimentation, et qui tienne même en cas de séisme très violent"

Il n'y a plus qu'a espérer que cela soit suivi de faits.

la suite de l'article ici dans Le Monde

________________________________________________________
Site...clic. clic - Page Fb clic...
  [Nucléaire] - incidents & accidents - Page 20 Rouge_11 Aide à l'identification des plantes et autres infos végetales clic...
Pour commander mon Guide Pratique des plantes sauvages comestibles
hildegarde
hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3888
Age : 52
Localisation : La terre du milieu
Emploi : Spécialiste plantes sauvages comestibles
Loisirs : Regarder pousser les arbres
Date d'inscription : 14/05/2010
Points : 4255
Réputation : 32

http://echappeessauvages.org/

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 20 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par BigBird le Jeu 17 Nov 2011 - 13:38

ce que j'aime bien aussi, c'est quand l'info est sortie , on parlait de "Détection en France de traces d’iode 131 dans l’air imputables à des rejets radioactifs venant d’un pays étranger ", alors que le rapport publié par l' IRSN mentionnait que l'origine était inconnue, et que des calculs de rétro-trajectoires (pour tenter de localiser la provenance des masses d'air transportant l'iode 131 détecté) était en cours.

autrement-dit, "on a (pour l'heure) aucune idée d'où provient ce flux d'iode 131, mais ce qui est sûr, c'est que ça ne vient pas de chez nous ! "

... mmmmouais ... faut voir .... Rolling Eyes
BigBird
BigBird
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1498
Date d'inscription : 09/04/2009
Points : 1541
Réputation : 13

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 20 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par argoth le Mar 22 Nov 2011 - 0:37

Je ne sais pas si c,est le bon endroit? Merci au modo de déplacer au besoin. Ce n'est pas un accident, mais c,est ce qui découle d,un accident.

Le canada n'est pas un pays très nucléarisé, suite à fukushima, la sureté nuke canadienne avait mis sur pied un groupe de travail. Après bien du temps, ils ont fini par rendre leur rapport publique ici . Bien sur comme on pouvait si attendre,selon eux, les centrales nucléaire canadienne sont sécuritaire, bien entretenu et elle pourrait résisté à l'équivalence de fukushima. Rolling Eyes

Malgré tout, ils ont fait des proposition pour augmenté le niveau de sécurité et de confinement. Certaines ont déjà été retenu d'autre sont a l'étude. communiqué de presse

La seul centrale nucléaire du québec, arrive à son terme, bien qu'on avait prévu au début de la restaurer, il vas peut être en être autrement. Les coût de restauration avait été évaluer à 1.2 M de $ (millards pas millions) ^^ Lors de l'étude de 2004, ce qui portait le KiloWatt/heures à 6 sous envrion, une révision en 2009 au moment de débuté sérieusement portait le coût à 7,2 sous, puis finalement aujourd'hui en 2011, une centrale du N-B sœur jumelle de la nôtres, auras été rénovée pour 2.4 M $, soit 10,XX sous. À ce prix, ce n'est plus rentable via nos source hydro-électrique et éolienne. (selon leur dire) Le rapport pourrait également avoir l'effet d'alourdir la facture, il est actuellement à l'étude et Québec attends de voir ce qui sera décidé.

Dans tout les cas, une décision sera pris au printemps 2012, sur l'avenir de cette central.

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.
argoth
argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3376
Date d'inscription : 16/08/2010
Points : 3659
Réputation : 16

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 20 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 20 sur 38 Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21 ... 29 ... 38  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum