Moyen de déplacement économique

Aller en bas

Moyen de déplacement économique Empty Moyen de déplacement économique

Message par Jean le Dim 2 Mai 2010 - 1:10

Bonjour/ bonsoir,
je sais bien que je ne participe pas beaucoup, mais je n'en reste pas moins un lecteur assidu du forum, que je consulte quotidiennement. C'est suite à la lecture du topic "Encore un tout petit peu d'essence? Mobylettes et solex..." que j'ai fini par me décider, Mardi dernier, à investir dans une mobylette.

Tout d'abord, résumons les arguments qu'on peut trouver sur ce topic et ceux qui m'ont servi:
-La mobylette plutôt que le solex pour sa tenue de route, sa fiabilité et son confort.
-La mobylette pour la disponibilité et le prix des pièces (dépend du modèle, évidemment).

En fouillant les annonces sur Internet, je suis donc tombé sur un Peugeot 102 KS. Difficile de trouver des informations sur ce modèle sur internet! Néanmoins, partant d'une base 102 classique, on peut supposer qu'il consomme lui aussi 1,8 litre au 100 kms, comme ses grands frères (les 102 les plus basiques et poussifs consommant 1,6 litre au 100 kms).
-Le 102 KS a des suspensions avant et arrière, le réservoir à l'avant. (Ce modèle ci dispose aussi d'un antivol type neiman, qui bloque le guidon. Avec beaucoup de chance, un acheteur chanceux pourrait en trouver un avec sa clé d'origine. Je n'en dispose pas.)

Le 102 n'avait donc pas démarré depuis un bout de temps... Son précédent propriétaire le vendait justement parce qu'il n'arrivait pas à le démarrer! Il avait pourtant nettoyé le carburateur (minimum vital pour une remise en route).
Aujourd'hui donc, mes frères et moi, aidés de mon père nous sommes attelés à la tâche, et avons entrepris de redémarrer la bestiole.
Le redémarrage d'une vieille meule passe donc par plusieurs étapes, des plus évidentes au moins évidentes, des plus générales à la catégorie mobylette, aux plus spécifiques au modèle. Pour toute mobylette, il faudra donc:
-Nettoyer le circuit d'alimentation: carburateur, flexibles, robinet (souvent muni de filtre qui s'encrasse), le réservoir (la vieille essence qui pue, la crasse qui le bouche...)
--On videra donc le réservoir de sa vieille essence, on le remplira d'essence propre et on le laissera mariner pour le vider à nouveau, ce qui devrait le nettoyer.
--On s'assurera que le robinet n'est pas bouché: si il l'est, on s'efforce de le nettoyer à coup de soufflette, de brosse à dents et d'essence.
--Le carburateur se nettoie lui aussi à l'essence. On vérifiera que le flotteur n'est pas tordu. Le carburateur de 102 contient aussi un filtre, qu'on peut nettoyer sauf si la crasse a trop pris... Et le pointeau: il faut le nettoyer, et si possible en avoir d'avance.
-Préparer des pièces nécessaires au redémarrage:
--Dans le doute, un classique bougie, rupteur, condensateur, au minimum. Dans mon cas, rupteur condensateur permettaient encore le redémarrage (néanmoins, des rupteurs condensateurs usés provoquent une surconsommation estimée de 5 à 10%).
-On règle la mobylette, pour le démarrage, puis, si elle démarre, pour son fonctionnement.
--Là est la grande faiblesse du 102: caler l'allumage. Cela requiert une certaine dextérité que je ne saurais décrire puisqu'il faut un savoir faire que seul mon père a. Il me semble que le piston se cale au Point Mort Haut (PMH) et qu'on doit l'y maintenir pendant qu'on place le repère de la cloche de droite (celle contenant rupteurs condos et bobines). J'ai aussi du maintenir pendant cette opération la cloche d'embrayage. Fort heureusement, j'ai réussi à trouver sur Internet une documentation très complète et abordable sur la mécanique 102, pour le prix d'un sms... Je conseillerais donc, quand on choisit une mobylette, de vérifier disponibilité des pièces, facilité d'entretien et présence de documentation!
--A l'aide d'un jeu de cale, caler la bougie. Vous trouverez de plus amples renseignements sur cette opération toute simple sur internet! Moyen de déplacement économique Icon_biggrin Je peux néanmoins donner des précisions selon la demande, mais là il est tard et je suis un peu crevé ^^.
--Au fait, opération toute simple qui peut vous permettre de gagner du temps: on tient la bougie avec un gant ou une pince et on la garde en contact avec le haut moteur (la partie du moteur dans laquelle se visse la bougie), on donne un coup de pédale sur la béquille. Si une étincelle se produit, vous êtes bien parti! Sinon, vous pouvez tout de suite changer les différentes parties de l'allumage...
--Si la mobylette démarre (chanceux!), régler le ralenti, gicleur etc...

Voilà grossièrement comment se lancer dans le déplacement peu couteux du cyclomoteur! J'espère ne pas être resté dans des notions trop basiques de mécanique et vous avoir aidé si vous vous décidez un jour à investir dans ces bestioles économiques.
Voilà, c'est ma première grosse participation, et je serais très heureux demain de lire ce que vous avez à ajouter, ce que j'ai oublié, ce qu'on peut me conseiller ainsi qu'aux autres... Et je joint un petit document que j'ai écrit en pesant le pour et le contre de la 102, avant et après l'avoir acheté.
Bonne nuit!

Moyen de déplacement économique P10211

Jean
Membre

Masculin Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 01/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Moyen de déplacement économique Empty Re: Moyen de déplacement économique

Message par Canis Lupus le Dim 2 Mai 2010 - 8:48

Super ton retour d'expérience !

Sais-tu si l'on peut modifier la machine pour rouler avec un carburant composé en partie d'alcool ? Comme je compte me lancer dans la production d'alcool de topinambour un de ces jours, je me demande si je peux propulser une mobylette avec ce produit.

________________________________________________________
Blog update : Kit de survie 2019


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤
Canis Lupus
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3770
Age : 34
Date d'inscription : 16/11/2006

http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Moyen de déplacement économique Empty Re: Moyen de déplacement économique

Message par lyam dickinson le Dim 2 Mai 2010 - 10:10

très intéressant..

et dire que je n'ai jamais eu ce type de véhicule... (mon frère et ma soeur si mais pas moi...)mais j'avais un vélo...

________________________________________________________
--Editions L'Antre du Khaos
--On pensait être prêt, mais ce qui se passa était pire que tout ce que l'on avait pu imaginer!!--(les Chroniques du Khaos)
--BP : Be Prepared (Baden Powell)
--Mon EDC
lyam dickinson
lyam dickinson
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1007
Age : 45
Localisation : Ouest de la France
Emploi : où on me dit d'aller..
Loisirs : ecrire des romans, lire, jeux videos, crossFit, informatique
Date d'inscription : 07/09/2009

http://lantredukhaos.jimdo.com

Revenir en haut Aller en bas

Moyen de déplacement économique Empty Re: Moyen de déplacement économique

Message par modl le Dim 2 Mai 2010 - 10:19

J'ai eu un 102 !!! Mais pas un KS. Le mien avait le réservoir sous la selle, pas d'amortisseur à l'arrière... Le moteur est increvable, et tu as déjà mentionné tout ce qu'il fallait faire : nettoyage du gicleur (celui de ma mob était bouché de façon assez incroyable !!!), du robinet d'essence (idem), du carbu (pas trop compliqué sur une mob). Pour l'allumage, c'est déjà plus sofistiqué, et j'ai un peu perdu la mémoire (c'était y'a quand même 25 ans !!!), mais je me souviens avoir ramé et avoir dû demander l'aide du père...
Pour la bougie, une ruse du père d'ailleurs : l'épaisseur de l'ongle du pouce est grosso-merdo celle qui va bien... Smile
Autrement, pour la mienne, vitesse moyenne basse (40/45 km/h), consommation autour de 2 litres au 100, avec du mélange (2% de synthèse, ou 4% d'huile normale), poussif dans l'ensemble, mais capable de rouler avec le pas de vis du pot d'échappement se balladant dans l'embiellage... Pendant au moins 20 km. Faut pas avoir peur du bruit par contre...
Pour l'essence de synthèse (n'oublie pas l'huile !!!), vu la rusticité du moteur, je pense que ça peut être jouable, mais tu risques de perdre en puissance, déjà pas terrible.

modl
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 467
Age : 50
Localisation : POITOU
Loisirs : tir à l'arc, bricolage...
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Moyen de déplacement économique Empty Re: Moyen de déplacement économique

Message par tarsonis le Dim 2 Mai 2010 - 10:50

Salut !
Merci pour ce superbe topic !

As-tu par hasard des photos de tes manips ?
Afin d'expliquer aux membres les différentes parties (carbu, mécanique, rupteur, condo vis dé réglages), et les manips (richesse, ralenti, changement de pièces, etc...) Moyen de déplacement économique 85437

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8860
Age : 32
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Moyen de déplacement économique Empty Re: Moyen de déplacement économique

Message par Jean le Dim 2 Mai 2010 - 11:00

Canis Lupus: Apparemment, c'est très dur voir impossible de faire rouler une mobylette à l'alcool (du moins, c'est la tendance générale sur la question, quand on recherche via google.)

Modl: Avec grand étonnement, quand on a réussi à faire tourner la mobylette hier, on a réalisé qu'elle avait beaucoup de patate: moyennant de l'encourager à coups de pédales, elle dépasse très facilement les 60 km/h... Et tout semble pourtant être d'origine. Mon frère trouvait par contre que le piston était très large avec une course plutôt courte...

Tarsonis: Malheureusement je n'ai pas fait de photos, mais j'en ferais bientôt: on va devoir la bidouiller encore un peu, notamment à cause d'un problème de flotteur et de robinet, donc j'en profiterais.

Sinon, pour ceux qui seraient subitement intéressés par la mobylette, mon frère vante la rusticité des motobécanes/MBK 41 et 51, qui seraient moins complexes, dans la partie cadre par exemple, que les Peugeot...

Jean
Membre

Masculin Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 01/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Moyen de déplacement économique Empty Re: Moyen de déplacement économique

Message par Invité le Dim 2 Mai 2010 - 14:15

Poiur chercher le point de rupture lors du réglage d'un allumage mettre une radio alumée à coté: on entend nettement le craquement qui parasite le son.
Je ne donnerai pas de conseil car j'ai vendu mon 102 en 1977 et j'ai peur de dire des bêtises.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Moyen de déplacement économique Empty Re: Moyen de déplacement économique

Message par Ash le Dim 2 Mai 2010 - 14:56

Pour le carbu Dell'Orto, si le Gurtner est aussi mauvais que ça, une pipe ne valant pas grand chose et un carbu de 12 ne valant pas très cher, c'est celui qu'on trouve sur les Peugeot "vogue" et sur bien d'autres (des 103 par exemple), ça peut être jouable et pas très compliqué non plus.

Pour l'avance de l'allumage (réglage des vis platinées), ça se fait bien en correspondance des repères du volant magnétique avec celui du carter, l'avance exacte se faisant à l'oreille et à l'expérience. (C'est ce qui est sur moteur 103, certainement proche avec la 102).

Pour compréhension, un petit lexique:

-moteur: humour, hein...
-carburateur: bordel qui reçoit le tuyau d'essence, le câble d'accélérateur et le filtre à air et qui alimente le moteur en mélange air-essence, contrôlé par l'accélérateur. Composé de:
--gicleur: petite vis située souvent dans le bas du carbu, dans une petite cuve qu'on démonte avec deux vis. Elle est jaune et percée d'un petit trou, souvent bouché par les impuretés, il suffit de la démonter et de souffler dedans pour la déboucher.
--pointeau: petit bâton jaune qui est dans le même compartiment que le gicleur (sur dell'orto SHA, très répandus), planqué pas loin d'un truc en plastique qui fait office de flotteur.
--boisseau: partie du carbu commandée par le câble d'accélérateur, c'est elle qui laisse ou non passer l'air dans le trou du milieu du carbu (le gros, dont le diamètre est le nombre du carbu, 12 = 12 mm).
--vis de ralenti: sur le coté, jaune avec un ressort,en la serrant ou la desserrant, on règle la vitesse du moteur à 'vide', sans accélérer quoi.
--pipe (d'admission): partie qui relie le carburateur (coté rond) au carter moteur (partie avec quatre vis), se trouve aussi le clapet entre elle et le carter, à ne pas inverser ni tordre.
-carter: partie centrale d'un petit moteur comme ça.
-bougie: partie moitié céramique, moitié métallique, qui reçoit l'électricité de la bobine et fait les étincelles au niveau du culot, de l'état de celui-ci dépend la qualité de l'étincelle. Elle est sur le dessus du moteur, au dessus des ailettes.
-bobine: "amplificateur" d'électricité, peut être cramé. (en gros, hein)
-vis platinées: sur un des cotés du moteur, petite pince avec un ressort avec en son bout deux pastilles platinées qui doivent être propres.
-chemise: partie avec les ailettes, cherchez pas pour le nom, c'est peut-être à cause du froissage apparent... Même si l'intérieur doit rester très lisse, ne pas le frotter au papier de verre, hein!
-piston: mobile, invisible de l'extérieur qui est dans la chemise, avec un ou deux segments, partie jointive entre le piston et l'alésage (intérieur de la chemise), peut-être cassé, auquel cas, c'est ce qu'on appelle souvent un moteur bloqué.
-bielle: qui relie le piston au vilebrequin, invisible.
-vilebrequin: ce sur quoi sont fixés la poulie (ou le variateur) d'un coté du moteur et de l'autre coté le volant magnétique, ainsi que la bielle, vous l'aurez compris, c'est assez important, heureusement, il n'y a presque jamais de problèmes avec.

Bon, ça en fait déjà une paire à mémoriser pour les néophytes.

A savoir que les gros moteurs ont énormément de similitudes, c'est pas si compliqué. Des moteurs ont un allumage électronique qui ne nécessite pas de vis platinées et sont plus simples à régler, assez courant sur les 103 par exemple.

Pour l'essence à l'alcool, renseignes toi peut-être du coté des modélistes, de mémoire, on peut utiliser un mélange essence-méthanol-huile de ricin qui marcherait d'ailleurs très fort, donc pourquoi pas éthanol-huile de ricin?

Sinon, merci Jean!

________________________________________________________
...N'est pas mort ce qui à jamais dort et au cours des ères peut mourir même la Mort... Briarée-Erèbe
Ash
Ash
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 33
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Moyen de déplacement économique Empty Re: Moyen de déplacement économique

Message par Jean le Dim 2 Mai 2010 - 15:01

Pour régler l'allumage, mon père a pris un pied à coulisse, l'a mis à une certaine longueur, a fait un calcul tout simple et, alors que je tenais l'embrayage, il a calé l'allumage par rapport aux repères. Ce point là méritera que je m'y arrête, que je comprenne les principes de base pour ensuite vous expliquer.

En ce moment, mon petit frère, bien plus doué que moi en mécanique, est en train de vérifier à nouveau le carburateur.

Jusque là, les problèmes auxquels nous avons du faire face sont:
-Robinet d'essence bouché.
-Filtre du robinet d'essence trop sale (retiré!).
-Flotteur (auquel le pointeau est assemblé) très légèrement tordu.
-Remplacement du joint de cuve de carburateur.
-Calage de l'allumage.

Johann: Là est le problème de la 102: la pipe d'admission est directement sur la culasse, la où la 103 a une pipe d'admission à clapet. Pièces non-interchangeables donc... Et l'adaptation d'un carbu Dell'Orto nécessiterait une modification de la pipe d'admission. Mais je pense qu'avec quelques pièces d'avance et bien révisé, le Gurtner est plutôt fiable. Et merci beaucoup pour tes précisions sur le langage général de la motorisation des cyclos!

Edit: et je suis en train de considérer la question de l'allumage électronique, question complexe. L'installation d'un allumage entier de 103 nécessiterait le changement du vilebrequin, mais il a des solutions plus simples me semble-t-il. Je creuse le problème!

Jean
Membre

Masculin Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 01/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Moyen de déplacement économique Empty Re: Moyen de déplacement économique

Message par Invité le Dim 2 Mai 2010 - 19:49

LE 102 a effectivement à une admission par la jupe du piston. Attention la longueur hors-norme de la pipe d'admission est le secret de la souplesse en côte pour une machine dépourvue de variateur, donc gare aux adapatations. Je n'ai pas souvenance d'ennuis particulier d'allumage, je ne suis même pas sur de l'avoir réglé ou fait réglé durant le s4 ou 5 asn ou j'ai eu un 102.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Moyen de déplacement économique Empty Re: Moyen de déplacement économique

Message par Jean le Dim 2 Mai 2010 - 22:55

Tes renseignements sur la 102 sont plutôt rassurants, Philippe! Tu roulais beaucoup avec ton 102 pendant ces 5 ou 5 ans?

La mobylette n'a plus aucune fuite, j'ai trouvé un flotteur (un peu plus petit) pour le carburateur. Si l'allumage ne s'use pas vite, il fait partie des pièces à avoir de côté donc. Et content de savoir qu'elle monte bien les côtes. En tout cas, mon 102 est donc en "parfait état", peu ou pas de rouilles, pas besoin de dégripper les vis, freins en état de marche, éclairage avant et arrière, le moteur tourne comme une horloge, ralenti réglé!

Pièces à avoir de côté au cas où, donc:
-Bougie
-Rupteur Condensateur
-Flexible d'essence
-Robinet
-Flotteur et pointeau de carburateur
-Ampoules
-Pneus

Pour un budget pas trop élevé donc, mettre tout ça de côté donc est une bonne garantie d'avoir une mobylette fiable quand l'essence coûtera 2€ le litre. Il me semble qu'il faut stocker les pneus à l'abri de la lumière, rupteurs et condensateurs à l'abri de la poussière et de l'humidité, au minimum.

Jean
Membre

Masculin Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 01/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Moyen de déplacement économique Empty Re: Moyen de déplacement économique

Message par tarsonis le Lun 3 Mai 2010 - 9:13

Super Johann pour le rappel !

Jean a écrit:
Jusque là, les problèmes auxquels nous avons du faire face sont:
-Robinet d'essence bouché.
-Filtre du robinet d'essence trop sale (retiré!).

Par curiosité, est-ce qu'il y a un filtre à essence sur ce genre d'engin ?
J'ai changé le mien sur ma 205, et bien....j'avais l'impression de faire une vidange d'huile ! Le filtre était encrassé de chez encrassé ! Moyen de déplacement économique 85437

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8860
Age : 32
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Moyen de déplacement économique Empty Re: Moyen de déplacement économique

Message par Jean le Lun 3 Mai 2010 - 14:31

Oui, il y a un filtre à essence dans le robinet, tellement encrassé que je l'ai carrément supprimé, et j'ai viré le filtre à air aussi, trop encrassé... Et ça roule nickel, de toute façon une fois que ça fonctionne, j'ai l'impression que c'est pas une petite crasse qui pourra tout bousiller, et puis une fois qu'on a appris à le monter/démonter, ça se nettoie très vite!

A noter que le filtre à essence de ta 205 peut avoir été encrassé tout simplement à cause de te fond de réservoir et des fonds de cuve de stations essences. Si c'est bien une essence, tu peux mettre un petit filtre du genre purflux avant le carburateur ou mieux, avant la pompe à essence (je ne sais pas comment c'est fait de ce côté là une 205 essence): ça protégera ton moteur et ton alimentation!

Jean
Membre

Masculin Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 01/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Moyen de déplacement économique Empty Re: Moyen de déplacement économique

Message par tarsonis le Lun 3 Mai 2010 - 14:46

Jean a écrit:
A noter que le filtre à essence de ta 205 peut avoir été encrassé tout simplement à cause de te fond de réservoir et des fonds de cuve de stations essences. Si c'est bien une essence, tu peux mettre un petit filtre du genre purflux avant le carburateur ou mieux, avant la pompe à essence (je ne sais pas comment c'est fait de ce côté là une 205 essence): ça protégera ton moteur et ton alimentation!

Petite remarque qui concernera sûrement pas mal de véhicules essence.
J'ai changé le réservoir la dernière fois avec le filtre, il y a près de 30000Km, avec un filtre neuf. Là, il est encore quasi-neuf, mais le filtre est noir de chez bouché. C'est donc du côté des pompes à essence qu'il faut regarder. Certains habitués ont remarqué que selon la marque la qualité n'est pas du tout la même; mais perso je ne suis inféodé à aucune une station en particulier donc impossible pour moi de dire qui carbure au fond de cuve....
Comme les autres filtres, je les change relativement ( Moyen de déplacement économique 928927 ) régulièrement, mais je déconseille entre la pompe et le carburateur, car cela fatigue un peu la pompe. Sur les modèles essence, on le retrouve principalement à la sortie du réservoir (comme tu l'as dit), il est bien caché.

Au niveau de l'encrassement justement, il y a comme tu le dis il y a la technique perso de nettoyage, et celle composée d'additifs.
Sur cette dernière, la communauté est divisée. Effectivement, après avoir versé dans le réservoir un additif spécial "décrasstou", on voit un nuage de fumée noire au pot d'échappement, laissant suggérer que le produit bouffe la saleté. Cependant, certains ont remarqué que leur filtre à essence était tout propre après l'opération ! Donc le produit aurait avant tout décrassé le filtre avant le moteur, ce qui aurait l'effet inverse !

Bon, dans le doute, un filtre à essence, c'est 3€ pour un moteur >1300cc, et 1,50€ pour un volume inférieur donc autant en mettre un si le modèle n'en est pas pourvu clind'oeil

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8860
Age : 32
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Moyen de déplacement économique Empty Re: Moyen de déplacement économique

Message par Invité le Lun 3 Mai 2010 - 19:43

Je n'ai eu aucun pépin mécanique avec mon 102 en 5 ans, trajet 2 fois 6 km/jour plus une sortie le samedi sans doute. Par contre il avait une forte tendance à encrasser les bougies comme tous les 2 temps de l'époque (1972-1977) Il était indispensable d'avoir une clé à bougie et de quoi gratter dans la petite boîte qui est entre le tube de selle et le garde-boue arrière.

Rouler sans filtre à air dérègle profondément le moteur et peu amener à percer un piston par appauvrissement excessif.

Je décalaminais moi-même, prévoir un jeu de segments car on peut les casser en les sortants.
Pour gratter l'intérieur de la culasse et la calotte du piston sans abîmer l'alliage léger j'utilisais un vieux sou en bronze coupé et limé (centimes du temps de Napoléon III) il en trainait encore partout alors.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Moyen de déplacement économique Empty Re: Moyen de déplacement économique

Message par Jean le Lun 3 Mai 2010 - 19:55

Merci pour tes informations... Sans filtre à air mais avec la boîte à air, le risque d'appauvrissement est-il toujours présent? Vu que l'air arrive, mais non filtre, n'y-a-t-il pas seulement risque d'encrassement? Je me renseigne juste, si non, évidemment, je ferais en sorte de rééquiper l'engin de son filtre à air. Quand à la segmentation, je m'en occuperais plus tard.

Ce que tu appelles décalaminer, c'est nettoyer le moteur?
Et pour la décalamine du pot d'échappement, comment procédais-tu?
Merci à l'avance pour tes réponses!

Jean
Membre

Masculin Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 01/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Moyen de déplacement économique Empty Re: Moyen de déplacement économique

Message par Invité le Lun 3 Mai 2010 - 20:14

Oui le risque reste présent, la bougie et la tête de piston devienent blanches .Tout a été paramétré pour un certain débit il n'est pas bon de le modifier.
Décalaminer c'est nettoyer l'intérieur du moteur, la lumières d'échappement, le coude et le pot de l'huile brûlée. C'est pénible et sale, c'est le prix du temps. Pour l'intérieur du pot, pas fragile, j'utilissais de la paille de fer. Cette opération étant classique cherche un tuto sur le net.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Moyen de déplacement économique Empty Re: Moyen de déplacement économique

Message par Jean le Mar 18 Mai 2010 - 20:01

Bon, des petites nouvelles!
Le 102 tourne toujours aussi bien, toujours pas assurée, mais ça va venir! ^^
J'ai remis le filtre à air.
J'avais dit plus haut (je crois) que la 102 (ce modèle ci!) est doté d'un antivol au guidon, pour ceux qui voient ce que c'est... Je posterais une photo dans la soirée. Je n'avais pas la clé, avec quelques coups de chasse goupille et une pince multiple, le barillet est venu tout seul! L'idée pour le remplacer plus efficacement: un cadenas!
Des images toutes à l'heure, pour mieux visualiser le truc.

Jean
Membre

Masculin Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 01/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Moyen de déplacement économique Empty Re: Moyen de déplacement économique

Message par stefeck le Sam 19 Juin 2010 - 14:07

bonjour jean,

Sachant que tu es sur ton terrain privé pas de problème pour rouler avec ta 102.
Par contre sur la voie publique, pour ceux qui ne "sauraient" pas, même pour un essai route devant chez soi :
Pas d'assurance = délit = tribunal correctionnel.

stef

________________________________________________________
économie et écologie : l'avenir de l'homme en un mot : l'éconologie !
stefeck
stefeck
Membre

Masculin Nombre de messages : 377
Localisation : nord de la Loire / France
Loisirs : sport, bricolage, nature, éconologie
Date d'inscription : 02/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Moyen de déplacement économique Empty Re: Moyen de déplacement économique

Message par grosminet le Sam 26 Juin 2010 - 16:00

stefeck a écrit:Pas d'assurance = délit = tribunal correctionnel.
et aussi des points en moins sur ton permis de conduire (si tu en as un) + une belle amende à payer.
grosminet
grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum