Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir

Aller en bas

Vous et votre Bedaine : IMC et Tour de taille

Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Vote_lcap10%Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Vote_rcap1 0% 
[ 0 ]
Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Vote_lcap10%Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Vote_rcap1 0% 
[ 0 ]
Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Vote_lcap129%Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Vote_rcap1 29% 
[ 13 ]
Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Vote_lcap127%Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Vote_rcap1 27% 
[ 12 ]
Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Vote_lcap10%Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Vote_rcap1 0% 
[ 0 ]
Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Vote_lcap10%Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Vote_rcap1 0% 
[ 0 ]
Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Vote_lcap116%Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Vote_rcap1 16% 
[ 7 ]
Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Vote_lcap19%Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Vote_rcap1 9% 
[ 4 ]
Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Vote_lcap111%Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Vote_rcap1 11% 
[ 5 ]
Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Vote_lcap18%Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Vote_rcap1 8% 
[ 4 ]
Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Vote_lcap10%Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Vote_rcap1 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 45
 

Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Empty Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir

Message par tarsonis le Mar 5 Mai 2020 - 11:01

Salut à tous,

on parle assez régulièrement des facteurs de risque et sur tout de comorbidité de la Covid-19. L'un d'entre eux semble se confirmer : la surcharge pondérale.
C'est, de quasiment tous les facteurs, l'un des rares pour lesquels :
- on pourrait influer
- d'autres facteurs sont liés
- il touche beaucoup les jeunes.

World Obesity Evidence obesity is a risk factor for serious illness with coronavirus is mounting – even if you’re young
https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(20)31024-2/fulltext

https://www.sciencenews.org/article/coronavirus-covid19-obesity-risk-factor

For instance, of 180 patients hospitalized from March 1 to March 30, the most prevalent underlying condition for adults ages 18 to 49 was obesity. Of 39 patients in that age range, 23, or 59 percent, were obese, researchers report in the April 17 Morbidity and Mortality Weekly Report.


In our dataset of 265 patients (58% male patients), we found a significant inverse correlation between age and BMI, in which younger individuals admitted to hospital were more likely to be obese (figure). There was no difference by sex (p=0·9). The median BMI was 29·3 kg/m2, with only 25% of individuals having a BMI of less than 26 kg/m2, and 25% exceeding a BMI of 34·7 kg/m2.

IMC de patients admis à l’hôpital :

BMI = IMC
Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Gr110

Obesity can restrict ventilation by impeding diaphragm excursion, impairs immune responses to viral infection, is pro-inflammatory, and induces diabetes and oxidant stress to adversely affect cardiovascular function.

We conclude that in populations with a high prevalence of obesity, COVID-19 will affect younger populations more than previously reported. Public messaging to younger adults, reducing the threshold for virus testing in obese individuals, and maintaining greater vigilance for this at-risk population should reduce the prevalence of severe COVID-19 disease.

Le numéro de mai 2020 de La Recherche a d'ailleurs un encadré à ce sujet :

L'obésité, facteur de vulnérabilité

Outre-Manche, le Centre de recherche sur les soins intensifs délivre régulièrement un
rapport sur les patients Covid-19 hospitalisés en unités de soins intensifs.

Avec, entre autres, une répartition selon leur indice de masse corporelle (IMC). Au 10 avril, ces données concernaient 3 265 patients : 0,6 % avaient un IMC inférieur
à 18,5 C « maigreur »); 25,8 % u n IMC entre 18,5 et 25 (« corpulence normale»); 35 % un IMC entre 25 et 30 C « surpoids »); 31,3 % un IMC entre 30 et 40 (« obésité modérée à sévère » ), et 7,2 % un IMC supérieur à 40 C « obésité morbide » ).

Autrement dit, les patients obèses constituent près de la moitié des admis en réanimation. Surtout, l'obésité s'accompagne de davantage de décès: de 54 % de personnes rétablies contre 46 % de décès chez les patients maigres, et 50-50 pour les sujets de corpulence
normale, on passe à 46-54 pour les personnes présentant une obésité modérée à sévère, et à 43-57 pour celles souffrant d'obésité morbide.

En 2009-2010 déjà, les personnes obèses avaient payé un lourd tribut à la grippe H1N1.

D'où vient cette vulnérabilité aux infections ?

Entre autres mécanismes, le ratio entre deux hormones impliquées dans la régulation de la satiété, la leptine et l'adiponectine, augmente, souligne Mustapha Si-Tahar, spécialiste de l'immunité des infections respiratoires.

Or la leptine est pro-inflammatoire, alors que l'adiponectine est anti-inflammatoire. »
Résultat: sur le plan immunitaire, l'obésité s'accompagne d'une inflammation chronique de base. Qui plus est, ce ratio leptine/adiponectine accru diminue les capacités de régulation de la réponse immunitaire.

Autrement dit, en cas d'infection, la réaction inflammatoire innée s'ajoute à l'inflammation de base, et le système censé la réguler est défaillant. Double peine.

Alors, comme toujours, il faut être prudent car nous avons des faisceaux d'indices, mais pas de preuve irréfutable de causalité.

Néanmoins, à mon humble avis, c'est un facteur de risque majeur qui menace pas mal de monde, mais sur lequel on peut influer assez "facilement".
Il y a d'ailleurs une boutade dans un topic où j'estimais que le confinement ne va clairement pas jouer en la réduction de ce facteur : mauvaise alimentation, beaucoup moins d'activité, etc.

Ce que je propose ici, c'est un petit topic pour, d'une part faire prendre conscience aux gros lecteurs qu'ils sont peut être un peu enveloppés; quand j'étais sévèrement "enveloppé avec une ossature lourde", j'avais tendance à ne pas le remarquer pour me considérer comme "avec un léger surpoids". clind'oeil

Mais aussi pour qu'ils puissent se sentir concernés et s’entraider. Car c'est un combat avant tout contre son propre mental. Si on est seul coincé dans son appart, il va être difficile de résister à taper dans un stock plein de bonnes choses, tandis qu'avec quelques motivateurs, il pourrait être plus facile de maintenir un cap.

Amha, il faut prendre conscience que, si l'épidémie s’installe au long terme (on ne connaît pas encore la saisonnalité, si l'immunité est persistante, si on sera face à des variants, si la vaccination fonctionnera, etc.), il faudra s'attendre à y passer tôt ou tard. Alors autant y aller dans les meilleurs conditions.
Enfin, si la pandémie disparaît, on aura gagné sur des facteurs de risque au long terme.

Perso, ce qui a très bien fonctionné pour moi, c'est un type de régime orienté Paléo (mais pas que), dont je parle longuement ici :[Retex] Gras, bedaine, risque des maladies de civilisation

Et plus précisément ici : https://www.le-projet-olduvai.com/t10394p50-retex-gras-bedaine-risque-des-maladies-de-civilisation#186372
Après un ensemble de recherches sur la diététique et la physio, qui n'ont mené nulle part à propos des besoins minimaux en glucides.

Cela pourra présenter un coût un peu plus élevé qu'un stock usuel orienté sur les féculents, mais cela a l'avantage de ne pas nécessiter de surcroît d'activité physique, donc un peu plus facile à mettre en place en confinement/télétravail.

Pour motiver un peu les troupes, je faisais 113kg il y a quelques années et ai essayé pas mal de trucs. Celui qui m'a le moins rendu fou, c'est ce type de régime. Là je tourne un peu en dessous de 69kg, me mange quelques dizaines de km de vélo par jour, cours, escalade, peux faire des tractions, des pompes etc, alors que j'en était complètement incapable au commencement.

A noter que, comme d'habitude, il faudrait :
- en parler à votre toubib
- ne pas bidouiller si vous avez déjà des pathologies ou des traitements en cours
- ne pas faire de changement radical.


Première étape, réaliser un état des lieux : le sondage


Votre IMC se calcule assez facilement : (poids en kg) / (taille x taille en m).
Par exemple, pour moi, 69 / (1,78*1,78) = 21,7 : corpulence normale
On trouve des tas de calculateurs en ligne : https://www.imc.fr

Version sans calcul :
Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Classi11

Mais, comme évoqué dans le topic sur le Gras, l'IMC est souvent très limité car il ne tient pas vraiment compte des spécificité (gabarit, musculature, ossature). Un grand sportif pourra être catégorisé à tort en surpoids.
C'est pourquoi on utilise également le périmètre abdominal (tour de taille)

Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Tour-d10

On retient en général pour un tour de taille trop large > 89cm pour les femmes et 99cm pour les hommes.

Et vous ? Où vous situez-vous ?

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 9290
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008
Points : 9768
Réputation : 127

Revenir en haut Aller en bas

Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Empty Re: Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir

Message par sgwenn le Mar 5 Mai 2020 - 11:56

Légèrement en surpoids ! 1 kg au-dessus du poids idéal d'après la courbe IMC.
Pour moi, 5 ou 6 kilos en trop par rapport à mon poids idéal.
6 mois d'inactivité + l'hiver + le confinement + une alimentation pas toujours équilibrée, du fait d'un budget serré + l'âge et la ménopause qui pointe son nez. Au final, une sacrée combinaison de facteur qui font que les kilos se sont accumulés.Pour moi, ce n'est pas tant le tour de taille qui me pose problème, mais les articulations qui pâtissent....

sgwenn
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 172
Age : 53
Localisation : Grand Est
Emploi : Homesteader
Loisirs : Lire, aimer, rêver ....
Date d'inscription : 14/11/2008
Points : 216
Réputation : 1

Revenir en haut Aller en bas

Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Empty Re: Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir

Message par NonoMacbill le Mar 5 Mai 2020 - 12:17

Moi aussi, c'est un kilo de trop par rapport à la courbe IMC.
Par contre, j'ai perdu 2 kilos depuis le début du confinement. J'ai diminué les quantités de bouffe dans l'assiette. je n'ai pas trop envie de me retrouver, dans les magasin, avec bon nombre de clients qui n'ont aucune protection et qui ne respecte pas les distances.
De plus, avec mes nouveaux horaires (7h00 - 13h00) Je sens que je pompe dans mes réserves de graisse.
L'après midi, travaux de terrassement, ça aide aussi à maigrir.
NonoMacbill
NonoMacbill
Membre

Masculin Nombre de messages : 277
Age : 60
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 19/10/2017
Points : 294
Réputation : 15

Revenir en haut Aller en bas

Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Empty Re: Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir

Message par Rammstein le Mar 5 Mai 2020 - 13:16

Je profite de ce fil pour faire une petite remontada de sujet, d'autant que la méthode présentée est particulièrement adaptée aux espaces confinés genre chambre de bonne dans le 11e...

https://www.le-projet-olduvai.com/t9453-preparation-physique-convict-conditioning-entrainement-d-un-detenu?highlight=convict

La perte de poids s'associe généralement à la pratique sportive. Maintenant, en cette période de pandémie, je resterais prudent : 2 personnes de mon entourage sont subitement décédées récemment, alors qu'elles étaient dans la quarantaine, sportives et sans co-morbidité. L'arrêt cardiaque est dans les 2 cas la cause du décès. Ces personnes n'ont pas été testées, donc le COVID-19 ne peut être directement incriminé, pour autant on sait que le virus s'attaque au système cardio-vasculaire. Personnellement c'est le genre de mauvaise nouvelle qui me freine à reprendre l'entraînement...

Rammstein

Edit : il manque une case "athlétique" dans le sondage ! geek

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5505
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006
Points : 4117
Réputation : 49

Revenir en haut Aller en bas

Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Empty Re: Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir

Message par KrAvEn le Mar 5 Mai 2020 - 16:46

Hello !

Bon, prise de poids en 2 ans, because arrêt du sport, because paresthésies que je pensais être dues à ce même sport (dont muscu ; pas le meilleur pour les nerfs, tendons, etc) et que j'ai choisi d'arrêter afin d'aller mieux.

Deux choses font grossir, dans nos sociétés : la sédentarité et la malbouffe. Bref, pour caricaturer, tout ce qui est bon est mauvais. zinzin  

La sédentarité c'est vivre une vie de patate de canapé (born to be a larve). Cesser d'être une patate, c'est prendre conscience qu'être assis des heures devant un écran, un mauvais livre, etc, sans jamais bouger, c'est la loose.

La malebouffe, c'est se remplir, combler un vide (affectif), etc. Cesser de malbouffer, c'est prendre conscience que l'on est ce que l'on mange.

Prendre conscience ne suffit pas toujours. Il faut alors forcer le destin. Se bouger et bien se nourrir, c'est ne plus être spectateur de sa vie, mais acteur. C'est s'engager dans un processus de vie ; changer ses habitudes (dur dur, au début).

Ce qui a marché pour perdre du poids, pour moi - mais chacun choisira le régime qui lui convient le mieux, qui correspondra à sa physiologie, à son caractère, etc -, c'est le régime pour les diabétiques (teinté de régime crétois) + activités physiques (le muscle consomme beaucoup de calories).

En gros :

3 repas équilibrés par jour (stop le grignotage de la mort qui tue) et, éventuellement, si coup de barre, un petit goûté (fruits).
Ne jamais sauter un repas et manger à heures régulières.
Pas mal de fruits (au moins 3 portions/jour) et beaucoup de légumes - surtout verts - frais/surgelés, secs et des féculents (riz, pâtes, semoule, etc complets).
Viandes maigres et poisson, une à 2 fois/jour.
Fromages de chèvre et brebis uniquement.
Huile d'olive (voir de colza) pour la cuisson et l’assaisonnement.
Boisson : de l'eau ; c'est tout.
Pas trop de sel.
Pain de seigle only.
Cuisson vapeur de préférence.
Toujours faire ses courses le ventre plein (avoir faim fait consommer (acheter de la bouffe)).
Le top, arriver, via des épices, etc, à rendre tout ça cool et appétissant sans faire la grimace ; sinon on finit par se décourager de cet ascétisme.

Bref, adieu tout ce qui stimule la libido gustative : sucres raffinés, sucres cachés (pâtes de blé, pain de farine de blé, riz blanc, yaourts aux fruits, pain de mie, sauces industrielles, etc), graisses animales de cuisson, laitages (sauf formages de chèvre et brebis), charcuteries, fritures, pâtisseries, mayo, abats, porc, confis, oléagineux ; sauf occasionnellement (à Noël, quoi !) et en petites portions.

Pour moi, changer ses habitudes alimentaires passe surtout par SE FAIRE A MANGER SOI-MEME, avec des produits simples (pas de trucs tout prêts). Le top (motivation) c'est de cuisiner - au moins en partie -ce que l'on produit (potager).

Sinon, question activités physiques, le mieux c'est de commencer pianissimo (sinon on va casser la machine (courbatures, tendinites, etc, etc)) et d'être régulier. Le mieux c'est de faire une activité physique que l'on aime et de manière raisonnable (ceux qui y vont fort - façon compèt' - finissent toujours par se casser la gueule) ; sinon on risque le découragement.

Tout ça découle d'une seule et même chose, AMHA : s'engager dans un processus de vie (choisi) ; c'est prendre sa vie en main.


Dernière édition par KrAvEn le Mar 5 Mai 2020 - 16:54, édité 5 fois (Raison : as)

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - The Host Of Seraphim - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Drunken Whaler - Dmitry Orlov/les 5 stades de l'effondrement
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 8625
Localisation : En Dystopie/Shithole Country
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006
Points : 8047
Réputation : 81

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Empty Re: Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir

Message par tarsonis le Mer 6 Mai 2020 - 21:36

Hello,
merci pour votre participation; je vois qu'il y a 5 membres en surpoids, et sans doute les 5 mêmes qui souhaitent maigrir. pouce
Je serais cependant curieux de savoir si le tour de taille colle avec l'IMC ou s'il y a un distinguo : IMC dans la norme, mais excès de graisse abdominale.

Rammstein a écrit:
La perte de poids s'associe généralement à la pratique sportive. Maintenant, en cette période de pandémie, je resterais prudent : 2 personnes de mon entourage sont subitement décédées récemment, alors qu'elles étaient dans la quarantaine, sportives et sans co-morbidité. L'arrêt cardiaque est dans les 2 cas la cause du décès. Ces personnes n'ont pas été testées, donc le COVID-19 ne peut être directement incriminé, pour autant on sait que le virus s'attaque au système cardio-vasculaire. Personnellement c'est le genre de mauvaise nouvelle qui me freine à reprendre l'entraînement...

Le cas des personnes sans cause apparente est assez complexe à décrypter. Certains penchent pour des causes génétiques.

Perso je me demande -outre les pathologies non diagnostiquées (car on parle de co-morbidité connue avant arrivée en réa)- si les sportifs ne gommeraient pas leurs problèmes latents.
J'ai plusieurs grands sportifs dans mon entourage, dont deux cas de l'extrême (40aine, que je n'arriverais pas à suivre) qui ont une bonne forme, mais le premier avec une HTA diagnostiquée un peu par hasard récemment, et le second avec un début de diabète.
Peut être des facteurs génétiques et environnementaux; mais qui ont une vision du sport diamétralement opposée à la mienne.
De mon côté, je parle de réserves de glycogène, de phases à jeun (le matin), bref de fonctionnement cétogène, alors que de leur côté, c'est "merdouille isotonique à boire" en permanence et ration de barres sucrées à la fin de leurs séances. En gros, shoot sur shoot de sucre, et donc pic sur pic d'insuline.
Amha, le sport peut gommer les effets délétères potentiels, mais qui s'accumulent de manière latente...

D'autres un peu moins extrêmes, sont hyper attentifs sur la quantité de graisses consommées, c'est un peu maladif, tandis que c'est open bar sur les glucides.
Pourtant, on commence à suspecter le glucose d'irriter le système vasculaire et qu'en général un régime riche en glucides est beaucoup plus délétère qu'un régime riche en graisses.

«Si la consommation de glucides atteint 60 % des apports caloriques journaliers, alors que la recommandation moyenne est de 50 %, précise le Pr Nicolas Danchin, cardiologue à l’hôpital européen Georges Pompidou, à Paris, on constate alors une augmentation de 13 % de la mortalité d’origine cardiovasculaire. Ce phénomène s’amplifie si les proportions augmentent.»

Le problème est bien connu chez les diabétiques, qui ont un taux de glucose sanguin trop élevé. Ce sucre en excès irrite les vaisseaux artériels en attaquant le «vernis» qui protège leur paroi interne des substances charriées par le sang. «Cette paroi devient plus poreuse, explique le Pr Danchin.

Associations of fats and carbohydrate intake with cardiovascular disease and mortality in 18 countries from five continents (PURE): a prospective cohort study


High carbohydrate intake was associated with higher risk of total mortality, whereas total fat and individual types of fat were related to lower total mortality. Total fat and types of fat were not associated with cardiovascular disease, myocardial infarction, or cardiovascular disease mortality, whereas saturated fat had an inverse association with stroke. Global dietary guidelines should be reconsidered in light of these findings.


Edit : il manque une case "athlétique" dans le sondage !  geek
Mine de rien, un truc un peu plus probant aurait été le classement par pourcentage de masse graisseuse, qui me semble être un meilleur indicateur (moins de variation musculaire, hydrique, osseuse, etc.), mais bien plus compliqué à calculer si l'on n'a pas a minima de pince à plis cutanés.


KrAvEn a écrit:
Deux choses font grossir, dans nos sociétés : la sédentarité et la malbouffe. Bref, pour caricaturer, tout ce qui est bon est mauvais. zinzin  
[...]
Tout ça découle d'une seule et même chose, AMHA : s'engager dans un processus de vie (choisi) ; c'est prendre sa vie en main.
Tafdak, surtout que le gourou n°1 youtubo-survivalo-francophone est assez mal placé pour conseiller quoi que ce soit..

Hasard du calendrier, un sondage Ipsos vient de paraître : 57% des français on grossi pendant le confinement, avec en moyenne une prise de 2,5kg.
l’impact du confinement sur l’alimentation des Français.

https://mk0darwinnutrit3vtub.kinstacdn.com/wp-content/uploads/2020/05/Infographie_Ifop_Darwin-Nutrition.pdf


Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Captu412

Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Captu411



A noter le rebond de la stat quant aux couples vivant avec un ou deux enfants clind'oeil

Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Captu413

Il y a pas mal d'inconnues dans ce sondage car :
- les classes aisées seraient moins touchées, mais j'y verrais des tas de raisons (socio-culturelles, environnement, maintient du télétravail ?)
- est-ce que la perte de poids est liée à une perte de masse graisseuse ou musculaire ?

2,5kg en 50 jours environ, ça fait 50g de gras par jour. Comme je le mentionnais dans le topic sur le Gras et la Bedaine, c'est assez insidieux et presque imperceptible, car totalement noyé dans les variations quotidiennes, tel que l'état d'hydratation.
Cela représente un excès d'environ 280kcal/jour, en prenant environ 7000kcal par kg de graisse humaine.


Dernière édition par tarsonis le Ven 8 Mai 2020 - 9:26, édité 1 fois

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 9290
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008
Points : 9768
Réputation : 127

Revenir en haut Aller en bas

Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Empty Re: Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir

Message par KrAvEn le Mer 6 Mai 2020 - 22:03

Sérieusement, faire du sport et se goinfrer de barres céréales et autres boissons sucrées et sucres rapides pour récupérer et booster la machine ; comment dire ? Sabotage !
tarsonis a écrit:le gourou n°1 youtubo-survivalo-francophone est assez mal placé pour conseiller quoi que ce soit..
Piero ? Quoi que, Volwest...  mrsgreen Langue de vipère, c'est moi...
tarsonis a écrit: les classes aisées seraient moins touchées, mais j'y verrais des tas de raisons (socio-culturelles, environnement, maintient du télétravail ?)
Nourriture de meilleure qualité ; pas les trucs pourris et pas chers gonflés de sucre et de graisses.
tarsonis a écrit:
- est-ce que la perte de poids est liée à une perte de masse graisseuse ou musculaire ?
Yep ! Très bonne remarque. On perd environ 1% de muscle par jour sans activité. Ça va vite et le muscle consomme des calories. Cercle vicieux.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - The Host Of Seraphim - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Drunken Whaler - Dmitry Orlov/les 5 stades de l'effondrement
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 8625
Localisation : En Dystopie/Shithole Country
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006
Points : 8047
Réputation : 81

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Empty Re: Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir

Message par tarsonis le Mer 6 Mai 2020 - 22:36

Hello Krav,
KrAvEn a écrit:Sérieusement, faire du sport et se goinfrer de barres céréales et autres boissons sucrées et sucres rapides pour récupérer et booster la machine ; comment dire ? Sabotage !
Attention, parle pas trop fort, les adeptes du credo isotonique vont te tomber dessus. C'est absolument partout, voire tu peux même acheter des poudres à diluer dans les D4, ou les faire chez toi. A peine 80g de sucres par litre...
Avec des trucs un peu énormes du genre :
Pour optimiser l'apport énergétique, la boisson doit être constituée de sucres à index glycémique élevé qui viendront en complément des réserves musculaires. Du saccharose (sucre blanc) par exemple.

tarsonis a écrit:le gourou n°1 youtubo-survivalo-francophone est assez mal placé pour conseiller quoi que ce soit..
Piero ? Quoi que, Volwest...  mrsgreen Langue de vipère, c'est moi...
PSG hein  dévil  le type qui parle de survie en permanence mais que je vois mal me le trimballer en trek avec tout son attirail (flambant neuf à peine déballé)....


tarsonis a écrit: les classes aisées seraient moins touchées, mais j'y verrais des tas de raisons (socio-culturelles, environnement, maintient du télétravail ?)
Nourriture de meilleure qualité ; pas les trucs pourris et pas chers gonflés de sucre et de graisses.
Sans doute, l'aisance doit gommer pas mal de chose. Pour aller dans les détails, on pourra noter de petites "irrégularités" (rappel : moyenne à 57% de prise de poids) :

Exemples, les diplômés cycle 1 H et F > Diplômes inférieurs au Bac (CEP-BEPC), Employés > Ouvriers, Banlieue Populaire > Banlieue Aisée, etc.

Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Captu414


Yep ! Très bonne remarque. On perd environ 1% de muscle par jour sans activité. Ça va vite et le muscle consomme des calories. Cercle vicieux.
La perte miraculeuse des jeûnes, avec la perte de glycogène (500g + 2kg d'eau)... le yoyo quoi.
Comme il s'agit d'un sondage, il y a tout de même un sacré risque pour que les personnes n'ayant pas changé de poids (voire ceux qui ont maigri) aient perdu de la masse maigre, donnant à tort un aspect positif au confinement.

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 9290
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008
Points : 9768
Réputation : 127

Revenir en haut Aller en bas

Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Empty Re: Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir

Message par Rammstein le Jeu 7 Mai 2020 - 0:07

KrAvEn a écrit:Sérieusement, faire du sport et se goinfrer de barres céréales et autres boissons sucrées et sucres rapides pour récupérer et booster la machine ; comment dire ? Sabotage !

Pas pour tout le monde ! C'est même la base du marketing : vendre du rêve ! De nombreux sportifs amateurs sont obsédés par la performance, et pensent - campagnes publicitaires aidant - qu'en s'alimentant comme un sportif pro ils auront les performances qui vont avec. Il y a toute une industrie derrière ça, avec des milliards en jeu !

Maintenant il ne faut pas se tromper : le sucre permet vraiment de booster la machine. J'ai couru des marathons et semi-marathons, et l'effet d'un apport glucidique dans les derniers kilomètres (notamment lors du passage du fameux "mur des 32km") est vraiment bluffant : regain de lucidité, relance de la machine, retour de la niaque... Mais l'effet est éphémère, et comme toute "drogue" l'atterrissage est brutal !

Sinon, concernant le sondage, quelle est la différence entre "corpulence normale" et "tour de taille normal" ?   scratch

Ramsmtein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5505
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006
Points : 4117
Réputation : 49

Revenir en haut Aller en bas

Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Empty Re: Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir

Message par KrAvEn le Jeu 7 Mai 2020 - 14:32

Salut !
tarsonis a écrit:On retient en général pour un tour de taille trop large > 89cm pour les femmes et 99cm pour les hommes.

Et vous ? Où vous situez-vous ?
Oh, crotte ! 107 cm de tour de taille - en contractant fortement mes abdos - et un IMC de 30,2. Et très grosse perte musculaire (abandon cardio + muscu) consécutive à l'arrêt du sport consécutive à ces satanées paresthésies.
Pinaise ! Je suis Piero (ni Charlie, ni Charlot).

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - The Host Of Seraphim - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Drunken Whaler - Dmitry Orlov/les 5 stades de l'effondrement
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 8625
Localisation : En Dystopie/Shithole Country
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006
Points : 8047
Réputation : 81

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Empty Re: Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir

Message par KrAvEn le Jeu 7 Mai 2020 - 19:28

Le côté psy de l'obésité ; puisque oui, il y a un côté psycho à l'obésité (attention, toutefois, la psycho n'est pas une science exacte ; comme la plupart des sciences, soit dit en passant). 




________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - The Host Of Seraphim - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Drunken Whaler - Dmitry Orlov/les 5 stades de l'effondrement
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 8625
Localisation : En Dystopie/Shithole Country
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006
Points : 8047
Réputation : 81

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Empty Re: Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir

Message par KrAvEn le Dim 10 Mai 2020 - 17:47

Salut !

Bon, à ce que je vois, près de la moitié de ceux qui ont répondu sont en obésité modérée. Ça fait beaucoup.

Perso, en ce qui me concerne, première bonne nouvelle, je n'ai pas pris de poids pendant le confinement. Et pourtant : binouse, vin rouge, tiramisus, saucisson, saucisses...

L'effet du jardinage, peut être...

Bref, j'ai 18 kg à perdre pour retrouver mon poids de forme, prévenir un éventuel retour du diabète (pré-diabète guérit), re-bouger avec aisance, reprendre du muscle et de l'endurance et plaire aux filles.

Ceux qui m'aiment me suivent. C'est l'occasion de bouger ensemble, nous les ronds (lol !) et de partager des astuces, coups de blues, etc.

J'ai repris la muscu (c'est fatiguant et ça fait mal) - afin de ne pas perdre que du muscle et de retendre la peau après la perte d'élasticité -, que le haut du corps (ce weekend et pour commencer), pour avoir le bas en état de marche à cause des courbatures et le régime (pinaise ! C'est triste comme un verre de coca sans sucre) ce weekend.

L'objectif, à terme :

Sport : 40 min de muscu/jour sur 6 jours (4h/semaine), avec des charges pour fillette (pour débuter) à la maison, avec un banc et des barres et haltères. Du rameur en échauffement (objectif 20 min/jour). De la rando et du jardinage en complément.
Pari : ne pas y aller comme un bourrin pour ne pas casser le bonhomme et m'éclater.

Alimentation : régime crétois mâtiné de régime pour diabétique (pas de sucres industriels, ni de graisses animales).
Pari : rendre ce régime bon et plaisant, afin de le faire durer sur le long terme (processus de vie) et ce n'est pas gagné, parce que je n'aime pas cuisiner.

J'essaierai de faire un topo/retex régulier et de donner des recettes de cuisine, etc, sur un autre topic (dédié).

Bon courage et prenez soin de vous.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - The Host Of Seraphim - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Drunken Whaler - Dmitry Orlov/les 5 stades de l'effondrement
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 8625
Localisation : En Dystopie/Shithole Country
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006
Points : 8047
Réputation : 81

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Empty Re: Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir

Message par Rammstein le Dim 10 Mai 2020 - 22:14

Bon courage à ceux qui doivent perdre du poids !   cheers

Personnellement je suis friand de fitness et ai testé plusieurs programmes ces dernières années, dont quelques uns ont été présentés sur ce forum. Convict Conditioning / Entraînement d'un détenu m'a bien plu, malheureusement je suis resté bloqué à un niveau pendant de long mois et suis finalement passé à un truc très similaire en termes de philosophie (exercices au poids du corps), mais un peu plus bourrin et méchamment efficace : Freeletics, déjà évoqué en ces lieux. J'utilise encore la vieille version papier, mais sachez qu'il existe une version payante sur smartphone, avec reporting, coach (IA), chrono et conseils nutritionnels adaptés. Je compte d'aileurs faire une 5e boucle de 3 mois, histoire de me remplumer après ce début 2020 calamiteux. Au programme de la version muscu : pompes, tractions, levés de jambes, sit-ups, squats, course... et surtout burpees !   wub

Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Giphy

Freeletics propose des programmes dédiés à chaque pratique sportive : muscu évidemment, mais aussi course à pied, cyclisme... ou simplement amaigrissement. Evidemment c'est payant, mais on trouve facilement / illégalement sur le net les premiers programmes d'entraînement publiés en pdf, à la réputation de tueurs !

Quelques vidéos de propagande présentation du programme Freeletics :







Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5505
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006
Points : 4117
Réputation : 49

Revenir en haut Aller en bas

Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Empty Re: Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir

Message par Marco51 le Mer 13 Mai 2020 - 17:24

Rammstein a écrit:et surtout burpees !  
ça tue les burpees, n'est-ce-pas?... fouet 

@ Tarsonis
Je loue ton sujet autant que je le maudis... tellement tu as raison.  pale

Pour ma part:
1.83cm pour 97kgs. IMC à 29. Surpoids.
SAUF QUE...
27 ans de muscu + sports de combat et je n'ai pas cessé les entrainements malgré le confinement. Mes méthodes rejoignent celles de Rammstein actuellement. J'ai fait beaucoup de vélo, ce qui m'a évité de justesse la prise de poids. Avec quelques tutos internet, un minimum de matos, la balançoire du gamin, on arrive à faire beaucoup avec peu.  Et comme il a fait beau pendant 2 mois...
MAIS.
100cm de tour de taille. Bah vi, les années passent et les kilos inutiles sont plus difficiles à perdre désormais. Même si je ne me plains pas de ma silhouette.
ET SURTOUT.
Les analyses de sang ne sont pas bonnes. Trop de choléstérol (familial) et de trigly. Duo perdant.
Médecin traitant chagriné...  Et il a raison.  Je suis une gueule à sucre. Hélas.

Donc, y'a pas 36 solutions, faut viser loin et c'est un combat autant physique qu'alimentaire. punch le sucré!!
Je rejoins Kraven pour les paresthésies, soucis de canal carpien bilatéral à cause des années sous les barres bêtement trop lourdes (ce qu'on peut être con parfois...).
Donc va falloir s'adapter et rien lâcher.
Et aller voir tes liens de manière approfondie...

________________________________________________________
Aucun homme ou femme qui poursuit un idéal en empruntant sa propre route, ne peut éviter d'avoir des ennemis.  Daisy BATES.
Ce qui est mieux qu'une centaine de jours d'études studieuses, c'est un jour avec un excellent professeur.  Proverbe Japonais.
Avec l'âge, je prête moins attention aux dires des Hommes. Je m'intéresse à leurs actes.  Andrew CARNEGIE.
Marco51
Marco51
Membre

Masculin Nombre de messages : 137
Age : 46
Localisation : Marne
Emploi : Infirmier Soins Palliatifs
Loisirs : Muscu, Krav, softair, modélisme, Lego
Date d'inscription : 28/08/2018
Points : 154
Réputation : 9

Revenir en haut Aller en bas

Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Empty Re: Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir

Message par KrAvEn le Mer 13 Mai 2020 - 17:35

Marco51 a écrit:paresthésies, soucis de canal carpien bilatéral à cause des années sous les barres bêtement trop lourdes (ce qu'on peut être con parfois...)
Pareil : cubital et carpien, la nuit, quand trop longtemps dans une même position.
Faut y aller mollo avec la fonte et le taf répétitif, plus appuis prolongé, notamment avec les coudes - il ne faudrait jamais laisser ses coudes posés sur une surface dure - et les poignets.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - The Host Of Seraphim - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Drunken Whaler - Dmitry Orlov/les 5 stades de l'effondrement
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 8625
Localisation : En Dystopie/Shithole Country
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006
Points : 8047
Réputation : 81

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Empty Re: Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir

Message par KrAvEn le Mer 13 Mai 2020 - 17:49

Bon, sérieusement, ça pose la question du sérieux d'un entrainement de muscu pour éviter de perdre du muscle.
Le blem des mouvements répétés et des charges lourdes c'est que ça crée des traumatismes squelettiques et tendineux. Voir des liaisons sur les nerfs périphériques. scratch https://orbi.uliege.be/bitstream/2268/203825/8/NP%20EXTERNE%202019%20FW.pdf

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - The Host Of Seraphim - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Drunken Whaler - Dmitry Orlov/les 5 stades de l'effondrement
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 8625
Localisation : En Dystopie/Shithole Country
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006
Points : 8047
Réputation : 81

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Empty Re: Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir

Message par Marco51 le Mer 13 Mai 2020 - 20:23

@ Kraven: Oh pétard! il m'a bien fait flippé ton lien sur la traumato sportive... ça inciterait presque à tout arrêter! wall
Autant que certains liens de Tarsonis sur les conséquences du régime Bière-canapé-bretzels!!
Je me pose  les mêmes questions que toi et pour l'instant, je m'orienterais vers des exercices à poids de corps ou changement radical vers la natation?
Beaucoup de questions mais peu de réponses tranchées... scratch

________________________________________________________
Aucun homme ou femme qui poursuit un idéal en empruntant sa propre route, ne peut éviter d'avoir des ennemis.  Daisy BATES.
Ce qui est mieux qu'une centaine de jours d'études studieuses, c'est un jour avec un excellent professeur.  Proverbe Japonais.
Avec l'âge, je prête moins attention aux dires des Hommes. Je m'intéresse à leurs actes.  Andrew CARNEGIE.
Marco51
Marco51
Membre

Masculin Nombre de messages : 137
Age : 46
Localisation : Marne
Emploi : Infirmier Soins Palliatifs
Loisirs : Muscu, Krav, softair, modélisme, Lego
Date d'inscription : 28/08/2018
Points : 154
Réputation : 9

Revenir en haut Aller en bas

Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Empty Re: Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir

Message par KrAvEn le Mer 13 Mai 2020 - 20:35

Marco51 a écrit:@ Kraven: Oh pétard! il m'a bien fait flippé ton lien sur la traumato sportive... ça inciterait presque à tout arrêter! wall
Je dirais que tout excès est mauvais. Charges trop lourdes, mouvements trop répétitifs, entraînements trop intensifs et, aussi, progression trop rapide. désolé

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - The Host Of Seraphim - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Drunken Whaler - Dmitry Orlov/les 5 stades de l'effondrement
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 8625
Localisation : En Dystopie/Shithole Country
Emploi : Singe de l'Espace
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006
Points : 8047
Réputation : 81

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Empty Re: Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir

Message par tarsonis le Mer 13 Mai 2020 - 22:00

Hello,
Bonne chance Krav (mon post est resté dans la brouillons pas mal de temps...) et tous ceux qui se lancent dans la prise de contrôle et la perte de poids.
Amha, le maître mot est de se fixer des paliers réalistes et fractionner la fonte. Les petites victoires de 2kg en 2kg sont toujours plus fréquents que les grosses fontes de 10kg qui paraîtront toujours à l'horizon et jamais proches. Et ne pas oublier que la perte de poids réelle (cad de massa grasse) n'est qu'en général de 100g en 100g par jours dans les meilleurs cas.

KrAvEn a écrit:
Bon, à ce que je vois, près de la moitié de ceux qui ont répondu sont en obésité modérée. Ça fait beaucoup.
Yep, peut être une pré-sélection dans le groupe connecté au net clind'oeil
Mais on y voit potentiellement, parmi tous les sujets sexy du mouvement prepper-survival-collapso, l'un des plus gros facteurs de risques à moyen-long terme.

Ceux qui m'aiment me suivent. C'est l'occasion de bouger ensemble, nous les ronds (lol !) et de partager des astuces, coups de blues, etc.
Même s'il n'y a pas de science infuse ni de vérité, j'ai l'impression que les pistes du système de régulation de la glycémie joue pour beaucoup, à la fois sur la physio mais aussi sur le mental.

Les vidéos sur le poids du dessus sont sympas, mais amha il manque l'énorme facteur glucose dans tout ça. Restreindre l'alimentation peut certes amener à dérailler psychologiquement, mais amha "ne pas se restreindre" n'est pas vraiment une bonne voie si on considère que le glucose s'amuse avec les pics d'insuline qui donnent une fausse faim peu après la prise.


J'ai repris la muscu (c'est fatiguant et ça fait mal) - afin de ne pas perdre que du muscle et de retendre la peau après la perte d'élasticité -, que le haut du corps (ce weekend et pour commencer), pour avoir le bas en état de marche à cause des courbatures et le régime (pinaise ! C'est triste comme un verre de coca sans sucre) ce weekend.

Rétrospectivement, je trouve avoir abusé lors des débuts de la perte de poids, avec du jogging et de l'activité physique (cf le topic sur le semi-marathon). Si le mental n'était pas indestructible, il y avait de quoi abandonner plusieurs fois, notamment quand on voit les vidéos d'athlètes qui se mangent 50 pompes alors qu'on en finit à peine 2.

Amha, un truc un peu plus doux comme le vélo aurait allégé un peu les articulations. Cela permet de ne pas trop manger sur le maigre temps dispo (taf, paternité, toussa).

Alimentation : régime crétois mâtiné de régime pour diabétique (pas de sucres industriels, ni de graisses animales).
Pari : rendre ce régime bon et plaisant, afin de le faire durer sur le long terme (processus de vie) et ce n'est pas gagné, parce que je n'aime pas cuisiner.
Perso je miserais un peu sur les graisses animales tout de même, notamment avec le spectre de la carence en vitamine D et la Covid en fond.

Si c'est possible, je ferais un bilan sanguin avant de démarrer, afin de savoir à peu près d'où tu pars et où tu vas, notamment sur le HDL et les triglycérides. Si l'ensemble fait baisser le HDL, il y aurait sans doute à modifier.

Marco5 a écrit:
@ Tarsonis
Je loue ton sujet autant que je le maudis... tellement tu as raison.  pale
Si cela peut te rassurer, je me suis pris une sacrée baffe quand j'ai sorti mon mètre il y a quelques années, car je me sentais "plutôt costaud avec un peu de réserves", mais en aucun cas en obésité. J'aurais aimé que l'on me mette un bon coup au derche bien avant, plutôt que d'avoir une mine médicale/sociale compatissante. clind'oeil
La première étape où on réalise et se prend en main est amha cruciale et déterminante pour la suite. On n'est plus dans "le régime de l'été" mais dans la vraie prépa à terme, où l'on mise son capital santé.


Les analyses de sang ne sont pas bonnes. Trop de choléstérol (familial) et de trigly. Duo perdant.
Médecin traitant chagriné...  Et il a raison.  Je suis une gueule à sucre. Hélas.
Donc, y'a pas 36 solutions, faut viser loin et c'est un combat autant physique qu'alimentaire. punch le sucré!!
J'ai proposé à plusieurs personnes de tester la réduction/suppression des sucres raffinés/ajoutés. La plupart du temps, le décorticage la première semaine opère une énorme prise de conscience. Mais on a été longuement éduqués dans le sucre (et amha les glucides) donc tout ce qui entre dans le cétogène peut être assez difficile la ou les premières semaines.


KrAvEn a écrit:Bon, sérieusement, ça pose la question du sérieux d'un entrainement de muscu pour éviter de perdre du muscle.
Le blem des mouvements répétés et des charges lourdes c'est que ça crée des traumatismes squelettiques et tendineux. Voir des liaisons sur les nerfs périphériques. scratch https://orbi.uliege.be/bitstream/2268/203825/8/NP%20EXTERNE%202019%20FW.pdf

Il faut aussi -dans une moindre mesure- regarder du côté des apports. Sinon à l'époque où j'avais pas mal de kg en trop, j'ai misé sur le vtt et la natation, en général moins traumatisants pour les articulations. clind'oeil

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 9290
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008
Points : 9768
Réputation : 127

Revenir en haut Aller en bas

Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Empty Re: Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir

Message par BigBird le Mer 13 Mai 2020 - 23:09

tarsonis a écrit:... Sinon à l'époque où j'avais pas mal de kg en trop, j'ai misé sur le vtt et la natation, en général moins traumatisants pour les articulations. clind'oeil
c'est aussi mon binôme d'activité sportive "soft", avec plus de vélo l'hiver, et plus de natation l'été,
pour le vélo, on peut faire 2 ou 3h de route sans problème, en variant les régimes;
pour la natation, il faut se forcer un peu pour en faire plus d'1/2h, mais en se donnant des distances (pour moi, ce sont des bouées situées à 300m du bord), on peut se fixer un nb de longueurs à faire avant de sortir,
on commence selon moi à apercevoir les bénéfices avec 3/4h au quotidien,
en tout cas, la natation est plus complet comme exercice pour le corps, et donc on peut en abuser (modérément hein ...) sans dommage, ce n'est pas le cas du vélo (le dos, les poignets, les genoux, le périnée).
ça, avec un peu de marche quotidienne, et une alimentation saine, ça ne vous fera pas un corps d'athlète, mais ça conserve très bien.
ah oui, pour la natation, il vaut mieux alterner 3, voire 4 nages différentes, les apports sont bien meilleurs, et la fatigue due à la répétition des mêmes mouvements n'a pas le temps de causer des micro-traumatismes localisés.
BigBird
BigBird
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1411
Date d'inscription : 09/04/2009
Points : 1452
Réputation : 11

Revenir en haut Aller en bas

Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Empty Re: Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir

Message par Marco51 le Mer 13 Mai 2020 - 23:16

Tarsonis a écrit:J'ai proposé à plusieurs personnes de tester la réduction/suppression des sucres raffinés/ajoutés. La plupart du temps, le décorticage la première semaine opère une énorme prise de conscience. Mais on a été longuement éduqués dans le sucre (et amha les glucides) donc tout ce qui entre dans le cétogène peut être assez difficile la ou les premières semaines.
Je te rejoins complètement.
Je suis bien un addict au sucre. Et si tu voyais la durée de vie d'une boite de chocolats dans un service hospitalier... Bref.

Je dois avouer que je ne me sentais pas vraiment concerné par ton retex démarré en 2017 "Gras, bedaine, etc." quand je me suis inscrit sur Oldu.
Mais ça, c'était avant...
Et oui, j'appréhende clairement car c'est une sacré révolution de l'assiette à opérer pour entamer une perte de poids progressive et surtout pérenne. sdf

Il est temps de relire ton sujet avec ... délectation! (Miam!)

________________________________________________________
Aucun homme ou femme qui poursuit un idéal en empruntant sa propre route, ne peut éviter d'avoir des ennemis.  Daisy BATES.
Ce qui est mieux qu'une centaine de jours d'études studieuses, c'est un jour avec un excellent professeur.  Proverbe Japonais.
Avec l'âge, je prête moins attention aux dires des Hommes. Je m'intéresse à leurs actes.  Andrew CARNEGIE.
Marco51
Marco51
Membre

Masculin Nombre de messages : 137
Age : 46
Localisation : Marne
Emploi : Infirmier Soins Palliatifs
Loisirs : Muscu, Krav, softair, modélisme, Lego
Date d'inscription : 28/08/2018
Points : 154
Réputation : 9

Revenir en haut Aller en bas

Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Empty Re: Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir

Message par tarsonis le Jeu 14 Mai 2020 - 0:01

Hello,
Marco51 a écrit:
Je te rejoins complètement.
Je suis bien un addict au sucre. Et si tu voyais la durée de vie d'une boite de chocolats dans un service hospitalier... Bref.
Je m'en souviens, il y a pas mal de déclencheurs toxiques, avec un côté très social : tout le monde en prend, c'est un moment de partage, et c'est bon !
Le pire, c'est que lorsque mon entourage et relations pro ont compris que je réduisais les sucres, ils venaient tous à la charge pour me proposer un truc (les enflures, quand j'y pense, on ferait pareil avec les fumeurs ?).

Un fois que l'on a passé le cap de la gestion de son propre mental (c'est amha un vrai sevrage), cela peut devenir un atout où "plus on te propose, plus tu résistes".... au point qu'on me posait des chokob*nz juste devant mon nez. Je les laissais traîner au fur et à mesure...jusqu'à ce que les auteurs craquent et finissent par les dévorer par leur propre gourmandise...


Je dois avouer que je ne me sentais pas vraiment concerné par ton retex démarré en 2017 "Gras, bedaine, etc." quand je me suis inscrit sur Oldu.
Mais ça, c'était avant...
Et oui, j'appréhende clairement car c'est une sacré révolution de l'assiette à opérer pour entamer une perte de poids progressive et surtout pérenne. sdf
Il est temps de relire ton sujet avec ... délectation! (Miam!)
Merci clind'oeil
Rétrospectivement, j'ai été seul la plupart du temps, dans les moments "à quoi bon", mais où l'on réalise que tout ce que l'on fait, c'est pour soi. Pour la plupart il y a un genre de connexion : à l'époque je pensais au "moi" futur qui aurait recouvré la forme et maintenant je pars de temps en temps dans le passé donner une tape dans le dos du gugus qui n'a pas craqué.

J'ai reparcouru un peu le topic, amha il y a deux caps : la prise de conscience sur la première page, et les investigations sur les glucides (au sens large) à la page 3. Si cela t'intéresse, j'ai suivi un genre d'alimentation mixte inspirée du paléo (mais avec fromages et écarts) :
https://www.le-projet-olduvai.com/t10394p50-retex-gras-bedaine-risque-des-maladies-de-civilisation#186372

Et comme bouquin pas trop mal écrit : "Le modèle Paléo" de Mark Sisson, évoqué dans le topic : Effondrement : se préparer au jeûne ou à une alimentation différente.

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 9290
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008
Points : 9768
Réputation : 127

Revenir en haut Aller en bas

Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Empty Re: Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir

Message par merlin06 le Jeu 14 Mai 2020 - 9:05

J'ajoute ma pierre à l'édifice.

Je fais une sorte de régime warrior-paléo, donc du jeûne intermittent et peu de glucides, manger 1X/jour(soir) des fruits/légumes/fruits-secs/viande avec un peu de patates ou légumineuses à l'occasion. Lors des évènements sociaux je mange comme tout le monde.
-gain de temps
-permet de se faire plaisir tant qu'on aime pas trop les pâtisseries
-peut coûter un peu plus cher
-dur pour avoir toutes ses calories en un repas l'hiver en étant actif, vive l'huile d'olive
-demande une bonne période d'adaptation assez inconfortable

Je fais de la préparation physique en poids de corps type HIIT un jour sur deux(séance de 30 minutes), j'ajoute du travail de kettlebels pour la force quand j'ai la forme(env 80% du temps), l'autre jour c'est récup' active relax(art martial ou rugby loisir en temps normal, juste un peu d'activité si confinement). Si jamais grosse fatigue je rajoute un jour de récup' ou je ne fais rien(et c'est pas grave). Le dimanche je fais rien de spécifique, souvent une activité nature.
Ma compagne a pris des bras et du cardio en me suivant durant le confinement et finit par se tenir à un exercice régulier, un bon moment à deux.

Et bien pendant le confinement j'ai profité d'un très bon rhum, des quelques morceaux de chocolats et autres apports pour le moral, bilan +3,5kg quasi sur les derniers 15j.
Ça devrait partir en environ un mois en restriction légère, que je vais conserver encore un peu pour améliorer ma ligne...

Edit: des pistes pour s'entraîner:
Renforcement facile dans les temps difficiles
https://www.strongfirst.fr/blog/programmation/renforcement-facile/

Entraînement Kettlebell à domicile N°1 Confinement à Epinal
https://www.youtube.com/watch?v=mbit3zibLAQ

HIIT pour Enfants - kids Workout - Alexandre Mallier
https://www.youtube.com/watch?v=PsPucGotvw4&feature=share&fbclid=IwAR0UHiPHnyJlZIOKYEOZEbYrZlH6h4gHcn8kh8ZY6eC25Q1q7isddZHZsWo


Dernière édition par merlin06 le Jeu 14 Mai 2020 - 9:27, édité 2 fois (Raison : Infos prépa)

________________________________________________________
Le matin du grand soir il y aura de la confiture de bisounours au petit déjeuner.
Nous avons deux souverains, Dame Physique et Sire Temps.

Nul ne réveille celui qui feint le sommeil.
merlin06
merlin06
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 539
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 21/05/2012
Points : 584
Réputation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Empty Re: Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir

Message par tarsonis le Jeu 14 Mai 2020 - 9:30

Hello,
merci pour ton retour Merlin06
merlin06 a écrit:
Et bien pendant le confinement j'ai profité d'un très bon rhum, des quelques morceaux de chocolats et autres apports pour le moral, bilan +3,5kg quasi sur les derniers 15j.
Ça devrait partir en environ un mois en restriction légère, que je vais conserver encore un peu pour améliorer ma ligne...

Il faut aussi vérifier si c'est de la masse grasse car, si tu étais en cétogène avec pas mal de jeûne intermittent, il n'est pas impossible que les réserves de glycogène étaient au plus bas, donc la première prise est principalement constituée d'eau.
Perso, c'est entre 2,5 et 3kg, qui impressionnent fortement si on lâche un peu le rythme, mais ça repart aussitôt.
La prise de masse grasse, en général c'est de l'ordre de la centaine de grammes/jour en cas de grosses bouffes caractérisées.

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 9290
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008
Points : 9768
Réputation : 127

Revenir en haut Aller en bas

Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir Empty Re: Obésité et Covid : se prendre en charge pour l'avenir

Message par sgwenn le Ven 22 Mai 2020 - 15:14

Bon, le post (et mes douleurs) m'ont suffisamment motivée pour que je reprenne la marche (en même temps, il fait beau, je bosse plus, ça aide !). Résultat, -2 kilos en trois jours !
Yep, trop contente, et puis reprise en main de l'alimentation, plus de temps à la maison, plus de temps pour cuisiner aussi, donc c'est top !

sgwenn
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 172
Age : 53
Localisation : Grand Est
Emploi : Homesteader
Loisirs : Lire, aimer, rêver ....
Date d'inscription : 14/11/2008
Points : 216
Réputation : 1

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum