Trouver un moment et un point de rencontre en cas de séparation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Trouver un moment et un point de rencontre en cas de séparation

Message par MonteRosso le Ven 4 Mar 2011 - 20:33

Si des événements indépendant de notre volonté nous séparaient de nos proches et que les voies de communications traditionnelles (téléphone, courrier...) ne fonctionnent plus.

Comment vous retrouverez-vous ?

- il faut définir un endroit particulier qui soit géographiquement bien placé entre les personnes (facile d'accès et indiscutable)
- il faut définir un moment pour cette rencontre (facile à respecter, genre si l'on ne dispose plus de montre par exemple)
- il faut définir un intervalle de temps de présence à ce point de rencontre

Pour que cela soit infaillible il faut prendre des repères immuables et sûrs.

Une date fixe peut s'oublier si on ne dispose plus de calendrier pour suivre les jours
Un horaire fixe n'est valable que si chaque personne possède une montre en état de fonctionnement
Un repère humain peut se retrouver détruit
Un repère naturel peut se retrouver modifié
Le soleil peut être derrière les nuages
...


Il faut donc se fier à d'autres repères.

géographiquement : une limite : bord de mer/bord de rivière , bord de rivière/rivière.
Le lieu peut changer de physionomie, la description restera valable puisque c'est une limite.

temporellement : un moment de changement d'état : aube ou crépuscule
Idem, quelle que soit la météo, c'est un moment sans ambiguïté.

Pour la fréquence : il faut intégrer les distances entre les membres et le temps nécessaire pour se rendre à l'endroit et choisir un évènement naturel visible.
Prenons comme fréquence une fois pas mois. Il faut ensuite trouver un repère indiscutable et évident duquel déduire ou calculer le jour de la rencontre. Le calendrier lunaire semble être le meilleur moyen de déduire un jour.
Il y a 9 nuits de phase montante visible sans ambiguïté, 9 nuits de phase descendante tout autant visible.
5 phases bien visibles avant de passer la moitié. Donc, même avec des nuages, il suffit de pouvoir voir le ciel deux fois par 29 jours pour en déduire relativement facilement la position de la lune. Selon le moment choisi pour la rencontre, il faudra faire un calcul du genre telle phase est à x nuits du moment choisi, le cycle complet (période synodique) durant 29 jours et 12 heures.


La dernière précaution à prendre est de mettre au point une manière d'y laisser un signe (à l'endroit de la rencontre) qui puisse indiquer si un des membres y est déjà venu à un rdv précédent.

lien explicite de l'image :
http://www.calendrier-lunaire.net/imgs/calendriers/phases-de-la-lune-3-2011.jpg

________________________________________________________
"Garde toi, je me garde"

MonteRosso
Animateur

Masculin Nombre de messages : 1567
Localisation : :noitasilacoL
Emploi : :iolpmE
Loisirs : :srisioL
Date d'inscription : 29/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouver un moment et un point de rencontre en cas de séparation

Message par opaline le Sam 5 Mar 2011 - 22:21

très bonne synthèse MonteRosso,

j'ajouterai un petit point de météo : étant habituée aux régions ventées, j'ai pu noter que le vent assez souvent "se levait" aux alentours de midi,, (surtout en montagne), Cette information peu aisément se vérifier quand on passe plusieurs jours au même endroit.

A noter, il faut connaitre les heures solaires et les heures hiver/été du coin pour ne pas se tromper.

________________________________________________________
projets : passage en mode furtif. EDC et BOV familial, en cours toujours...
monastère de Minsk
miserere
agni partene

opaline
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 777
Localisation : dans le coin en bas
Emploi : A quoi j'emploie mon temps? Mais vous êtes bien curieux...
Date d'inscription : 06/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouver un moment et un point de rencontre en cas de séparation

Message par MonteRosso le Dim 6 Mar 2011 - 6:53

exact, et à priori c'est du vent thermique.
Il dépend des différences de températures entre les masses en présence et le relief. Tout parapentiste ou féru d'aérologie pourrait en écrire des pages.

Pour ajouter moi aussi un point, il est très facile de savoir de quel phase est le croissant observé : il suffit de rajouter une barre verticale entre les deux bouts de l'arc de cercle formé par le croissant de lune.
Si il forme un P, c'est le premier croissant (phase montante), s'il forme en d c'est le dernier... phase descendante.

Pour garder un repère il est très facile de se graver des encoches sur un morceau de bois avec un double encochage pour les phases remarquables, quart, pleine...

________________________________________________________
"Garde toi, je me garde"

MonteRosso
Animateur

Masculin Nombre de messages : 1567
Localisation : :noitasilacoL
Emploi : :iolpmE
Loisirs : :srisioL
Date d'inscription : 29/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum