Trouver un abri, choisir un point de chute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Trouver un abri, choisir un point de chute

Message par cyanna idris le Mar 6 Juil 2010 - 14:05

Bonjour,

Je ne trouve pas de sujet similaire, si le sujet a déjà été traité je veux bien que quelqu'un me fasse passer le lien !

En berf : admettons qu'une crise majeures éclate et que je décide d'emmener ma petite famille en sécurité dans un lieu isolé. Avez vous déjà choisi un lieu, selon quel critère?

J'ai 2/3 lieux en tête avec les critères suivants : J'aimerais
1/ un endroit en hauteur (1000m, si possible avec vue dominante pour voir le danger arriver, comme les tours médiévales)
2/ un lieu suffisament éloigné de tout (pour ne pas être reperés et ennuyés, l'homme étant un loup pour l'homme!)
3/ un grotte/un abri sous roche ou un tunnel abandonné (sauf en cas de seismes bien sur)
4/ un point d'eau
5/ des arbres, une végétation dense (pour le camouflage et l'aspect faune/flore comestible)

Y a t'il d'autres critères qui pourraient être utiles en cas de problème? Quelle distance faut il viser pour que cela soit raisonnable?

Merci d'avance

cyanna idris
Membre

Féminin Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 05/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouver un abri, choisir un point de chute

Message par Invité le Mar 6 Juil 2010 - 16:06

cyanna idris a écrit:Bonjour,

Je ne trouve pas de sujet similaire, si le sujet a déjà été traité je veux bien que quelqu'un me fasse passer le lien !
Pour effectuer une recherche sur les points de chute, taper dans gogole
site:http://www.le-projet-olduvai.com/ point chute
Faire le tri

Points de chute - discussion
Préparation - définir un point de chute



En berf : admettons qu'une crise majeures éclate et que je décide d'emmener ma petite famille en sécurité dans un lieu isolé. Avez vous déjà choisi un lieu, selon quel critère?

J'ai 2/3 lieux en tête avec les critères suivants : J'aimerais
1/ un endroit en hauteur (1000m, si possible avec vue dominante pour voir le danger arriver, comme les tours médiévales)
2/ un lieu suffisament éloigné de tout (pour ne pas être reperés et ennuyés, l'homme étant un loup pour l'homme!)
3/ un grotte/un abri sous roche ou un tunnel abandonné (sauf en cas de seismes bien sur)
4/ un point d'eau
5/ des arbres, une végétation dense (pour le camouflage et l'aspect faune/flore comestible)

Y a t'il d'autres critères qui pourraient être utiles en cas de problème? Quelle distance faut il viser pour que cela soit raisonnable?
Il me semble que chaque cas est particulier.
Tu es une femme, avec deux enfants en bas âge.
Forme physique ?
Un homme ?
Véhicules ?
Quel degré de "parano" est le tiens ? Le vôtre ? Cela peux aller de lire sur le sujet, faire des stocks à changer de boulot-maison-vie.
Êtes-vous propriétaires de votre logement ? Quel type d'habitat ? Quel milieu ?
Avez-vous des connaissances (amis, familles) dans des endroits ou tu pourrais implanter un point de chute ?
Avez-vous des économies ? Quelle proportion peux tu consacrer de manière censé à ton point de chute ?
Quels sont les scénarios que tu envisages comme étant les plus probables et/ou problématique et donc tes axes de préparation ?
Quel degré de préparation actuel ?
Si partenaire, métier porteur dans une économie en récession ou en cas de scénario x ou y ?
Si plus de boulot, peux-tu toi retourner travailler ?
Un point de chute genre je me terre tout seul ou avec des locaux à proximité ? Un minimum d'infrastructures (soins par exemple, à moins que tu aies des connaissances avancées, stocks, pratique ou considère le risque d'avoir accès à des soins comme secondaire) peux s'avérer intéressant.

Quelques questions parmi d'autres qu'il peux être utile de se poser.
Imaginer un scénario "retour au moyen-âge" (certes sexy au cinéma) avec pour solution "je me tire dans la forêt avec mes marmottons" me semble... à la fois assez peu probable et risqué ?
Imaginer différents scénarios, de l'incident domestique à une récession de grande ampleur en passant par je ne sais quoi, et donc pour s'y préparer essayer de s'améliorer dans un peu tout : formation en premiers secours, formation en self-protection, stockage d'eau-nourriture-outils-vêtements-médocs-etc minimum, pourquoi pas un point de chute etc.

Investir dans un point de chute demande un petit paquet d'€, peut-être y a t il des choses plus urgentes ?
Tu sembles habiter en campagne ? Petite ville ?
Peut-être que c'est pas si mal par chez toi ! Peut-être que tu peux obtenir une sécurité de ton logement satisfaisante, équiper ton habitation principale de manière conséquente, apprendre un tas de choses utiles.

Une bonne question pourrait aussi être : ai-je besoin d'un point de chute ? Quel type de point de chute ? (patienter quelques mois avec armes et bagages, passer quelques années de récessions, recommencer une nouvelle vie ?) Mais ca vient sans doute après un paquet de questions-réponses Smile

Tu auras compris que ma vision du point de chute aurait tendance à être :
Mon habitation principale (sécurisée, accès eau, stock bouffe etc) - en village ? pas trop loin d'une ville conséquente ?
Plus tard pourquoi pas un point de chute, probablement dans la famille ou dans un village/ville très proche de famille ou amis histoire de pas arriver comme une fleur. D'avoir un lien sur place, pouvoir s'insérer plus facilement, quelqu'un pour jeter un coup d'oeil chez soi (si c'est à 300 bornes de chez soi on y sera pas tout les jours). Idéalement pas trop loin pour y aller souvent. Idéalement éloignée pour avoir un intérêt par rapport à une habitation principale bien pensée-équipée. Loin de la civilisation pour être tranquille. Proche de la civilisation pour profiter des infrastructures, biens etc. Pourquoi pas squatter dans la famille si famille il y a ?
Pas facile hein ? clind'oeil


Dernière édition par Lab le Mar 6 Juil 2010 - 16:21, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouver un abri, choisir un point de chute

Message par joss le Mar 6 Juil 2010 - 16:21

tout dépend du type de crise...
Si non l'idéal (quant c'est possible) c'est de resté chez soi...

Joss

________________________________________________________
"Ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort."Nietzsche

joss
Membre

Masculin Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 16/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouver un abri, choisir un point de chute

Message par joss le Mar 6 Juil 2010 - 16:22

tu peu faire une liste d'endroi selon le type de crise

________________________________________________________
"Ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort."Nietzsche

joss
Membre

Masculin Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 16/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouver un abri, choisir un point de chute

Message par Rammstein le Mar 6 Juil 2010 - 16:24

FerFAL (une petite recherche sur le forum s'impose si tu ne le connais pas) a déjà traité ce sujet en profondeur.

Pour résumer : plus tu es isolé, plus tu es exposé à la criminalité itinérante (car proie facile), et moins tu es en mesure de trouver du secours ou des alliés.

Mon point de vue : l'homme est un animal social. Seul, il est faible, en groupe, il est fort et peut compter le cas échéant sur la solidarité de ses congénères (cf. les dépouilles préhistoriques d'individus estropiés, nourris par leur tribu alors que leur état les rendait inapte à la recherche de nourriture). En surnombre par contre, c'est l'anarchie, la compétition pour les ressources et le chacun pour soi.

Conclusion : cherche un point de chute moyennement peuplé genre village ou petite ville de province (de quelques centaines à 4-5000 habitants) avec un fort secteur agricole, suffisamment éloigné d'une grosse agglomération urbaine. C'est déjà plus simple que de partir en quête d'une grotte perdue dans la pampa, sans eau courante ni tout à l'égoût, et si cela se trouve ton lieu d'habitation répond déjà à ces critères. Regarde ensuite parmi tes proches si certains pourraient t'accueillir en cas de pépin. Ce seront autant de points de chute potentiels supplémentaires.

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouver un abri, choisir un point de chute

Message par cyanna idris le Mar 6 Juil 2010 - 17:08

Il est vrai que mon habitation réponds déjà au critère d'éloignement. C'est une maison (locataire) en pleine campagne, le centre du village est à 3km (une église, une mairie, un bar-épicerie) et la petite ville la plus proche est à 8km (commerces).
Le hameau est isolé mais le coté un peu trop visible (plaine) des maisons me gène. Je cherchais quelque chose de plus "caché". Nous sommes en terres agricoles. De plus, je trouve l'altitude insuffisante (300m). La forêt à proximité est un camp militaire interdit donc zéro cachette possible dans les bois...

Après, c'est vrai que cela dépends du scénario envisagé : crash technologique, je peux rester chez moi et me calfeutrer avec mes reserves en faisant copain-copain avec les gens du hameau. Attaque bactériologique type variole, là vaut mieux éviter d'aller voir les voisins. Raz de marée géant, vaut mieux prendre de la hauteur, ect. Voilà, j'aimerais savoir si une liste avec les différents scénariis existe avec le lieux le plus approprié à chaque cas.

Merci à tous

cyanna idris
Membre

Féminin Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 05/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouver un abri, choisir un point de chute

Message par un ptit breton le Mar 6 Juil 2010 - 17:11

Raz de marée géant, vaut mieux prendre de la hauteur, ect.

C'est pour ça que tu veux prendre de la hauteur ou il y a d'autres raisons ?.

Pourquoi 1000 métres d'altitude ? , ce n'est pas toujours bien la montagne.

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!

un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3788
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouver un abri, choisir un point de chute

Message par cyanna idris le Mar 6 Juil 2010 - 23:54

un ptit breton a écrit:
Raz de marée géant, vaut mieux prendre de la hauteur, ect.

C'est pour ça que tu veux prendre de la hauteur ou il y a d'autres raisons ?.

Pourquoi 1000 métres d'altitude ? , ce n'est pas toujours bien la montagne.

J'ai toujours vécu à la montagne et ce n'est que l'année dernière que j'ai rejoins la plaine. Je trouve qu'il est plus facile de se cacher, d'avoir une vue dominante, de croiser moins de monde là haut... Tout le monde n'étant pas sportif ou pas équipé ou pas connaisseur du milieu, j'ai pensé que c'était un bon lieu. Et puis l'eau y es encore assez pure, de même que l'air...

cyanna idris
Membre

Féminin Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 05/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouver un abri, choisir un point de chute

Message par grosminet le Mer 7 Juil 2010 - 10:05

je ne partage pas ton raisonnement, cyanna idris, moi qui vis à la montagne.

Que vient faire l'altitude dans la vision ? En montagne, les obstacles à une large vision sont bien plus nombreux qu'en plaine (forets, montagnes, nuages fréquents, etc) à moins d'habiter un nid d'aigle sur un pic totalement dégagé, ce qui est plutôt peu courant...
Par contre, l'altitude, c'est du froid et moins de ressources alimentaires (cultures difficiles voire impossible selon la nature des sols, leur pente, l'ensoleillement, la période végétative), un plus grand besoin de chauffage et des déplacements plus longs et difficiles pour le ravitaillement.

L'eau pure et abondante ? c'est faux, dès lors qu'il y a de l'élevage, des cultures ou une habitation implantés plus haut que la tienne...et les montagnes alimentent en eau les villes des plaines, donc les restrictions en été sont les mêmes.

L'air pur ? Prends l'exemple de la Cerdagne (Font Romeu, dans les Pyrénées) qui est constamment sous les polluants que le vent apporte de Barcelone...

Les inondations ? en montagne, la majeure partie de l'habitat est en fond de vallées, là ou passent les axes de communication et ou sont implantées les cultures, donc le plus souvent des zones inondables. En plus, c'est encaissé, donc les eaux montent plus vite...

Voila pour le cas général, je ne doute pas que ton refuge montagnard idéal existe, mais la recherche sera longue, car il faut aussi penser aux densités de population, aux difficultés hivernales liées à l'enneigement, à la gêne que représente le vent, à l'isolement et donc à l'absence de soins, de services, de secours, etc

Et pour finir, as-tu pensé à ce que sera la vie dans un refuge isolé, avec peu ou pas d'énergie électrique, quand fabriquer sa nourriture et faire du bois prend les 3/4 de ton temps, avec des enfants habitués au confort, au gaspillage, et aux loisirs faciles ?...

grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouver un abri, choisir un point de chute

Message par cyanna idris le Jeu 8 Juil 2010 - 15:53

Grosminet,

L'altitude, c'est aussi parce que je me sens plus en sécurité en hauteur. J'ai passé mon enfance sur un nid d'aigle justement (avec une ruine médiévale, pour dire si le site presentait de l'interet).
Mais je ne parle pas forcément de 2000m! Non, les lieux que je vise sont entre 800 et 1000m environ. Certe il y a quelques degrès de différence avec mon habitation mais ce n'est pas radical.
Coté végétation et eau, les sites sont tous deux bien fournis. Il n'y a rien, ni personne au dessus des sites.
L'enneigement est gérable aussi (15/20cm pendant 15 jours maxi pour l'instant).

Je me sens aussi rassurée par la présence de foret où se cacher (n'oublie pas que je suis une femme avec des petits que je veux proteger!).
Quant à l'isolement, c'est pour ce critère que j'ai choisi ces 2 lieux : imaginons que l'homme redevienne un loup pour l'homme, le chacun pour soi me dit de trouver le coin le plus reculé que je trouve pour mettre ma progéniture à l'abri de la cruauté humaine!

Quant aux enfants, je crois qu'en cas de problème ils s'adapterons! De toute façon, ils n'ont pas de PSP ni de scooter (21 mois et 3 mois!). Le confort est une notion subjective et récente. Un bon lit, c'est un endroit où tu te réveille bien reposé, que ce soit un épéda ou un tas de paille! Qu'en pense tu?

cyanna idris
Membre

Féminin Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 05/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouver un abri, choisir un point de chute

Message par grosminet le Jeu 8 Juil 2010 - 19:14

tu as bien de la chance d'avoir vécu dans un nid d'aigle en montagne, et si c'était mon cas, je ne le quitterais pas !!
Je suis à 800 m d'altitude, justement, avec de la forêt autour. Mais mon refuge, ma retraite en K2KK, c'est chez moi ! Bon, c'est vrai qu'en cas de fuite obligatoire, j'ai un repli souterrain à 1 heure de marche de la maison, mais je ne peux pas l'aménager car ce n'est pas fermé, et le terrain n'est pas à moi...

Pour la neige, ça fait 2 hivers de suite que j'en prends 1 mètre sur le nez, il y a 18 mois elle a tenu 5 semaines...l'hiver dernier seulement 3 semaines. Circulation impossible, coupures de courant et de téléphone, un petit avant gout de l'après PO, en somme.

Je comprends ton attirance pour un lieu isolé, puisque je la partage. Mais je pense que ce n'est pas rationnel, on s'en sort toujours mieux à plusieurs. Il y a 2 foyers d'amis sûrs à proximité de chez moi (un à 100 mètre et l'autre à 800 mètres) avec lesquels on s'entraidera (on le fait déjà pour le bois de chauffage et nos jardins). Voila qui me parait plus sécurisant que d'être seul(e) avec des enfants en bas âge !

grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouver un abri, choisir un point de chute

Message par Barnabé le Jeu 8 Juil 2010 - 22:16

+1 avec Lab, Rammstein et grosminet.

L'altitude, c'est aussi parce que je me sens plus en sécurité en hauteur. J'ai passé mon enfance sur un nid d'aigle justement (avec une ruine médiévale, pour dire si le site presentait de l'interet).

Désolé, je copie ce que j'ai écrit à l'instant dans la présentation d'izzy :

Tout ce que je peux te dire c'est que je crois que, quand on le peut, il est très utile de retourner "visiter" les événements marquants de l'enfance, armé de ses capacités cognitives, sentimentales, de son intellect et de sa culture d'être humain adulte. Cette visite peut être physique (revoir les lieux de son enfance), par le langage (en parler avec ses parents d'adulte à adulte) ou par le souvenir (y repenser, peser à nouveau le pour et le contre, mettre de l'ordre dans ses souvenirs).

Quand on revisite ça avec ses yeux d'adulte les choses sont mieux intégrées, au sens propre : on rétablit une intégration perceptions-sentiments-compréhension.

On passe souvent une partie de sa vie à chercher ce qu'on a identifié comme positif et agréable dans son enfance. Cette recherche "sentimentale" (voire simplement compulsive) peut empêcher de faire une analyse objective, peut empêcher de faire des choix qui s'avèreraient meilleurs.

Je te propose d'une part de repenser-revisiter ce nid d'aigle de l'enfance, et d'autre part de réflechir aussi objectivement que possible (à l'écrit par exemple) à la série de questions qui permettent de définir l'utilité et les caractéristiques d'un point de chute, telles que les questions posées notamment par Lab.

Ce n'est qu'une suggestion, si mes propos psychologico-apprenti-gourou te dérangent, ignore-les tout simplement !

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5289
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouver un abri, choisir un point de chute

Message par cyanna idris le Mar 13 Juil 2010 - 14:54

En fait, en me penchant un peu sur toutes ces reflexions, ce n'est pas un ou deux points de chutes qu'il faut trouver mais une dizaine suivant les scénariis catastrophes!

J'ai listé les K2KK qui pouvaient se présenter (j'en ai oublié c'est sur, et en plus il y a ceux que personne ne peut prévoir, ex: un méga trou noir qui débarque, une explosion de matière-truc-machin au CEA bref l'impensable!) et j'essais de réfléchir pour chacun à la ligne de conduite à tenir.

Par exemple, j'ai pris des renseignements sur le nucléaire:

Après quelques recherches, j'ai déterminé que ma zone interdite est dans un rayon de 30km, ma zone de danger dans un rayon de 200km et le mieux c'est d'être à plus de 300km si je peux (ces calculs n'engagent que moi, c'est pour ça que j'emploie le possessif).
Après ça, j'ai pris la liste des sites nucléaires et j'ai découvert avec horreur qu'il y en a plusieurs qui menacent mon lieu de vie habituel en K2KK.
Avec les données que j'ai trouvée, j'ai pu me dire : si ça saute au Havre, je reste à la maison + calfeutrage, si ça saute au Tricastin, je me barre illico (dans les 24h).

Bon, il me reste à faire de même pour chaque situation. Pour affronter un danger, il vaut mieux le connaitre un minimum et j'ai trouvé mes recherches sur le nucléaire super instructives même si je me suis rendue compte de l'étendue des dégats que cela pourrait occassionner... En traçant la zone "interdite" de 30km sur la carte pour la centrale du Tricastin (Drôme), je me suis aperçue que plus personne ne doit vivre entre Valence et Avignon et une bonne partie de l'Ardèche, ça fait peur...

cyanna idris
Membre

Féminin Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 05/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouver un abri, choisir un point de chute

Message par Canis Lupus le Mar 13 Juil 2010 - 20:16

Si tu es dans le coin de Valence et que tu veux t'informer sur le nucléaire, fais un stage de formation à la CRIIRAD. Tu apprends plein de trucs et les gens sont sympathiques. Après cette séance, tu voudras sûrement acheter un compteur Geiger ! (regarde sur eBay Russie pour acheter le Radex à moindre prix).

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤

Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3693
Age : 31
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouver un abri, choisir un point de chute

Message par grosminet le Mer 14 Juil 2010 - 18:04

cyanna idris a écrit:L'altitude, c'est aussi parce que je me sens plus en sécurité en hauteur
la preuve que non, avec l'exemple très récent de Font Romeu (1800 m d'altitude, et pas en fond de vallée...)

grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouver un abri, choisir un point de chute

Message par Wasicun le Mer 14 Juil 2010 - 23:26

grosminet a écrit:tu as bien de la chance d'avoir vécu dans un nid d'aigle en montagne, et si c'était mon cas, je ne le quitterais pas !!
Je suis à 800 m d'altitude, justement, avec de la forêt autour. Mais mon refuge, ma retraite en K2KK, c'est chez moi ! Bon, c'est vrai qu'en cas de fuite obligatoire, j'ai un repli souterrain à 1 heure de marche de la maison, mais je ne peux pas l'aménager car ce n'est pas fermé, et le terrain n'est pas à moi...

Pour la neige, ça fait 2 hivers de suite que j'en prends 1 mètre sur le nez, il y a 18 mois elle a tenu 5 semaines...l'hiver dernier seulement 3 semaines. Circulation impossible, coupures de courant et de téléphone, un petit avant gout de l'après PO, en somme.

Je comprends ton attirance pour un lieu isolé, puisque je la partage. Mais je pense que ce n'est pas rationnel, on s'en sort toujours mieux à plusieurs. Il y a 2 foyers d'amis sûrs à proximité de chez moi (un à 100 mètre et l'autre à 800 mètres) avec lesquels on s'entraidera (on le fait déjà pour le bois de chauffage et nos jardins). Voila qui me parait plus sécurisant que d'être seul(e) avec des enfants en bas âge !

LA MONTAGNE CA VOUS GAGNE ? : BIENVENU au club des "givrés" !!!
Je m'attendais à bien des surprises mais en fait en montagne (850 m.) ce qui m'a frappé depuis 1 an c'est la LENTEUR ... tout prend plus de temps et tout devient vite une corvée ...
A contrario ça me "booste" ce regain d'activité physique (mais je n'ose imaginer en cas de maladie ou de vieilleisse / la montagne ça n'est sûrement pas bon lorsque l'on est vieux, malade et seul !!!).

Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1683
Age : 44
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouver un abri, choisir un point de chute

Message par Canis Lupus le Jeu 15 Juil 2010 - 7:43

Wasicun a écrit:Je m'attendais à bien des surprises mais en fait en montagne (850 m.) ce qui m'a frappé depuis 1 an c'est la LENTEUR ... tout prend plus de temps et tout devient vite une corvée ...
Cela aurait-il un rapport avec la raréfaction du dioxygène dans l'air avec l'altitude ? Si tu réduits le nombre de paquets de clopes que tu fumes par jour, ça devrait aller mieux mrsgreen . Un moyen facile de se rendre compte de cet effet Kiss-cool est de prendre le téléphérique pour l'Aiguille du midi à Chamonix : on arrive sans effort à 3840m et on déguste la "lenteur".

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤

Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3693
Age : 31
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouver un abri, choisir un point de chute

Message par tarsonis le Jeu 15 Juil 2010 - 8:46

Canis Lupus a écrit:
Wasicun a écrit:Je m'attendais à bien des surprises mais en fait en montagne (850 m.) ce qui m'a frappé depuis 1 an c'est la LENTEUR ... tout prend plus de temps et tout devient vite une corvée ...
Cela aurait-il un rapport avec la raréfaction du dioxygène dans l'air avec l'altitude ?
Amha, ce que voulait dire Wasicun, c'est principalement le terrain qui ralenti les activités. Pour le déplacement par exemple, les routes de montagne de mon coin sont très dangereuses; dépasser le 50, et tu es sûr d'atterrir dans le ravin ou, au mieux, te planter dans un arbre. L'hiver est plus compliqué encore avec les déneigements un peu aléatoires (de toute façon, une heure après la neige est revenue).
Le relief ralentit donc la plupart des déplacements (débarder en pente...).
Pour la raréfaction de l'oxygène, je le sens plutôt sur ma voiture. Au dessus de 1000m, elle broute vraiment, et parfois il faut que j'ajuste la richesse sur le carburateur. Normalement, vis à vis du corps humain, il met quelques semaines à s'habituer et produisant beaucoup plus d'hémoglobine (ce qui fut une manière de booster un tant soit peu plusieurs équipes sportives). clind'oeil

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7991
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouver un abri, choisir un point de chute

Message par Rammstein le Jeu 15 Juil 2010 - 10:26

Vieillir en montagne est possible, mais il faut se préparer à une vieillesse active ! Mon grand-père a ainsi dû couper son bois de chauffage jusqu'à ses 80 ans. A sa mort, ma grand-mère a pris le relai jusqu'à son décès à l'âge de 94 ans. Chauffage au bois seulement dans la cuisine - salle à manger - salon, toilette à l'extérieur, jardin exigeant un entretien régulier, etc. En hiver à 1000m d'altitude il faut compter avec un bon mètre de neige, un déneigement aléatoire et des températures chutant parfois à -25°C. L'isolement - 15 km de route de montage soit 30 minutes de trajet en voiture pour rejoindre l'hôpital le plus proche - c'est ce qui a coûté la vie à mon grand-père, décédé d'une hémorragie.

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouver un abri, choisir un point de chute

Message par Ash le Jeu 15 Juil 2010 - 11:04

Coté demi-mesure, j'ai habité un peu plus d'un an en creuse à 550m d'altitude, bon, je suis jeune et en bonne santé, je n'ai ressenti aucune gêne. On était là-bas d'ailleurs sur un point élevé avec des restes de fortifications, cyanna, ils t'ont pris de court . Pour info, c'était à Chénérailles.

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouver un abri, choisir un point de chute

Message par Dajjal le Mer 18 Aoû 2010 - 18:01

Cyanna:
En fait, en me penchant un peu sur toutes ces reflexions, ce n'est pas un ou deux points de chutes qu'il faut trouver mais une dizaine suivant les scénariis catastrophes!

J'ai listé les K2KK qui pouvaient se présenter (j'en ai oublié c'est sur, et en plus il y a ceux que personne ne peut prévoir, ex: un méga trou noir qui débarque, une explosion de matière-truc-machin au CEA bref l'impensable!) et j'essais de réfléchir pour chacun à la ligne de conduite à tenir.

AMHA il faut établir une hiérarchie suivant la probabilité des menaces.
Celles qui se sont déjà produites dans ton coin "de mémoire d'homme":cata naturelles,gouvernement inique,famine,épidémies..
Celles qui paraissent inévitable compte tenu de l'"air du temps"..
Ignorer les plus farfelues..

Dans certains cas vaut mieux l'isolement (épidémie-vous avez vu cette nouvelle bactérie super-résistante clind'oeil
d'autres le regroupement (gouv inique.. )


Dajjal
Membre

Masculin Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 11/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum