[Technique] Fabrication d'allumettes tempête artisanales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Technique] Fabrication d'allumettes tempête artisanales

Message par Rammstein le Ven 30 Juil 2010 - 22:31

Quiconque s'intéresse un tantinet aux techniques de survie est tombé un jour ou l'autre en extase devant ces allumettes de compétition qui brûlent une trentaine de secondes, même sous une pluie battante. J'en ai acheté un paquet, pour essayer. Sachant qu'une boîte de 20 allumettes coûte presque 10 euros, chaque allumette brûlée occasionne un petit pinsement au coeur, pour ne pas dire au porte-monnaie !

On trouve en Allemagne un clone nettement moins cher (en blanc, au milieu de la photo, à 2 euros les 20 si je me souviens bien), mais la distribution est inexistante en France. Aussi je me suis dit que le petit bricolage très simple et sans prétention qui suit pourrait en intéresser certains, disposant d'un budget minimaliste. Attention : je décline toute responsabilité en cas d'accident, la manipulation des produits présentés ci-après pouvant être dangereuse à certains stades des opérations (risque d'incendie).

Nous avons donc à gauche les allumettes tempête hyper chères, au milieu les clones allemands, et à droite des allumettes courantes (30 centimes la boîte de 100) :



Pour ce bricolage, vous avez besoin :
- d'allumettes bas de gamme en quantité,
- d'un couteau,
- d'un récipient électriquement non conducteur (verre, porcelaine, terre cuite...),
- d'un mortier ou équivalent,
- éventuellement d'un tamis fin,
- d'un pinceau,
- d'un vernis quelconque (à ongle, pour les parquets, etc),
- d'une boisson désaltérante pour ce travail de longue haleine.



A l'aide du couteau, on commence par recueillir dans le récipient la partie inflammable de chaque allumette :



Il faut environ une dizaine d'allumettes normales pour réaliser une super allumette. Les têtes d'allumettes sont ensuite réduites en poudre dans le mortier :



A ce stade, on obtient un équivalent de la poudre noire très inflammable. On procède donc avec la prudence requise pour la manipulation des substances inflammables, en utilisant notamment des ustensiles électriquement non conducteurs, l'électricité statique pouvant provoquer des étincelles.

Eventuellement, on tamise la poudre afin d'éliminer les résidus de bois (cela marche quand même avec) :



A la fine poudre obtenue (en fait un mélange de sulfure d’antimoine, de dioxyde de manganèse et de chlorate de potassium), on ajoute le vernis, à dose homéopathique, jusqu'à l'obtention d'une pâte consistante. Dans le cas présent j'ai utilisé du Klir, un vernis pour les sols aux multiples usages détournés (quelques exemples bien spécifiques ici, valables également pour l'entretien des boiseries, du cuir, etc) :



On mélange avec le pinceau. Si l'on a la main lourde et que la poudre est noyée dans le vernis, ce n'est pas trop grave : il suffit de "tirer" le mélange avec le pinceau sur le bord du récipient, afin de supprimer le surplus de vernis. Ensuite, avec le pinceau, on enduit généreusement et de façon uniforme la moitié d'une allumette. On met l'allumette à sêcher, et l'on répète l'opération autant de fois que désiré. Plus la couche est épaisse, plus l'allumette brûle longtemps. Aussi il peut être judicieux d'appliquer une première couche, d'attendre le séchage complet, puis d'appliquer une autre couche par dessus. Pour accélérer le séchage, on peut utiliser un sèche-cheveux. Sinon, il suffit d'espacer l'application des couches de mélange de quelques jours, le temps que l'enduit sèche, en conservant entre-temps sa poudre au sec.

Une fois sèches, les super allumettes ressemblent à cela (je les ai faites à la va-vite pour l'article) :



Il ne reste plus qu'à appliquer une dernière couche de vernis, de laque à cheveux ou de cire (faute de mieux, la cire chaude ayant une fâcheuse tendance à couler), et les allumettes tempêtes artisanales sont prêtes à l'usage :



Lors de mes essais, j'ai remplacé le vernis par du blanc d'œuf. L'allumette brûle alors correctement, par contre la moindre brise un peu violente l'éteint. Le substitut est donc plutôt médiocre...

Voilà ! Viel Spass !

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] Fabrication d'allumettes tempête artisanales

Message par grosminet le Sam 31 Juil 2010 - 14:19

merci pour ce didacticiel très bien fait et à la portée d'un zozo muni de 2 mains gauches comme moi !

grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] Fabrication d'allumettes tempête artisanales

Message par lyam dickinson le Sam 31 Juil 2010 - 18:02

salut, +1 comme grosminet.
questions :
>> les allumettes de gauche et du milieu sont celles achetées, n'est ce pas ou c'est plusieurs variantes de couches ?
>>au niveau temps de combustion en milieu cool (ex :pour allumer plusieurs bougies sur un gâteau d'anniversaire) et hostile (ex :barbecue en plein air avec pleins de copains..)

________________________________________________________
--Editions L'Antre du Khaos
--On pensait être prêt, mais ce qui se passa était pire que tout ce que l'on avait pu imaginer!!--(les Chroniques du Khaos)
--BP : Be Prepared (Baden Powell)
--Mon EDC

lyam dickinson
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1000
Age : 42
Localisation : Ouest de la France
Emploi : où on me dit d'aller..
Loisirs : ecrire des romans, lire, jeux videos, crossFit, informatique
Date d'inscription : 07/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://lantredukhaos.jimdo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] Fabrication d'allumettes tempête artisanales

Message par Rammstein le Sam 31 Juil 2010 - 22:13

Les allumettes artisanales apparaissent à droite sur les photos.

Pour le temps de combustion, tout dépend du soin qu'on aura apporté à la confection des allumettes. Si l'enduit est épais, l'inflammation durera longtemps. Celles de ce didacticiel ont brûlé une trentaine de secondes.

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] Fabrication d'allumettes tempête artisanales

Message par tarsonis le Lun 2 Aoû 2010 - 17:02

Merci pour ce tuto, c'est du beau boulot !
Par curiosité, est-ce que le mélange gris pourrait aussi s'allumer par friction comme des allumettes ordinaires ? Cela permettrait de recouvrir également la tête...

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7991
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] Fabrication d'allumettes tempête artisanales

Message par Le_Celte le Mar 3 Aoû 2010 - 10:55

Merci pour le didacticiel Ramm
Concernant le "clone allemand", peut tu nous dire dans quel magasin on le trouve?

Le Celte

Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] Fabrication d'allumettes tempête artisanales

Message par Ash le Mar 3 Aoû 2010 - 12:37

Chez ASMC par exemple. Elles crament fort mais pas 30 secondes, au moins, elles résistent au vent, le feu est puissant.

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] Fabrication d'allumettes tempête artisanales

Message par modl le Mar 3 Aoû 2010 - 14:57

Est-ce qu'il y aurait moyen de mélanger ton tuto avec ce tuto ?

modl
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 447
Age : 47
Localisation : POITOU
Loisirs : tir à l'arc, bricolage...
Date d'inscription : 18/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] Fabrication d'allumettes tempête artisanales

Message par Rammstein le Mar 3 Aoû 2010 - 15:22

Natürlich ! Cela marche aussi avec des allumettes de cow-boy !

Ceci-dit attention aux inflammations inopinées !

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] Fabrication d'allumettes tempête artisanales

Message par modl le Mar 3 Aoû 2010 - 18:24

OK.
Dès que j'aurai un peu de temps (ça devient de plus en plus rare chez moi...), j'essaierai un mélange des deux. Ca peut être intéressant de pouvoir se passer de grattoir.

modl
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 447
Age : 47
Localisation : POITOU
Loisirs : tir à l'arc, bricolage...
Date d'inscription : 18/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] Fabrication d'allumettes tempête artisanales

Message par SAVAGE le Mar 17 Aoû 2010 - 18:50

on peut avoir des allumettes qui crament bien plus de 30s, il suffit d'enrouler autour un fil de couture puis de recouvrir de cire. par contre ce n'est pas un allumette tempete c'est une mini torche.

SAVAGE
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 403
Localisation : au milieu c'est à dire au Centre
Date d'inscription : 13/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] Fabrication d'allumettes tempête artisanales

Message par Da le Mer 18 Aoû 2010 - 9:20

PS: amha, faut faire gaffe à prendre du fil coton, pas synthétique.

Da
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2446
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] Fabrication d'allumettes tempête artisanales

Message par SAVAGE le Mer 18 Aoû 2010 - 19:36

oui bien sur du fil coton sinon ouch les doigts !!!

SAVAGE
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 403
Localisation : au milieu c'est à dire au Centre
Date d'inscription : 13/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] Fabrication d'allumettes tempête artisanales

Message par rometele le Jeu 19 Aoû 2010 - 17:20

salut je voulez repondre sur ce sujet mais je pe pas [Technique] Fabrication d'allumettes tempête artisanales

je c'est pas si vous sa vais mes j'ai fais une video sur les teste des allumettes je voulez la maitre sur le sujet Very Happy


________________________________________________________
H.G. wells a écrit : " si nous n'en finissons pas avec les guerres, les guerres en finiront avec nous

rometele
Membre

Masculin Nombre de messages : 50
Age : 26
Localisation : paca
Emploi : classé Secret défense
Date d'inscription : 30/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/rometele

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] Fabrication d'allumettes tempête artisanales

Message par Phil le Mer 11 Nov 2015 - 19:50

Une fabrication à la va vite d'une allumette tempête peut être réalisée en enroulant un pansement hydrocolloide (les doubles peaux anti ampoule type Compe*d) autour d'une allumette classique, en le fixant à ras du soufre. Pour l'avoir déjà fait à quelques reprises pour démarrer un feu en extérieur avec du vent et sur sol enneigé, ca fonctionne bien avec une allumette qui brule plus d'une minute.

C'est pas écologique, pas très économique, et à ne faire qu'en extérieur (dégagement de pas mal de fumée), mais ca dépanne lorsque l'on n'a pas préparé les allumettes citées ci dessus à l'avance.

Phil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 16/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum