40h sans électricité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

40h sans électricité

Message par JCC le Dim 17 Jan 2016 - 21:21

suit au petites neiges en Belgique certaines localité se sont retrouvées sans électricité
sans chauffage, sans possibilités de cuisiner, sans eau et ôh drame sublimissime sans gsm
leur réactions après ce pénible incident
comment rentrer une demande de prime ou de dédommagement financier, mais personne ne se pose la vrai question : que faire dans ce cas ?
je ne sais pas combien de temps ils devraient rester sans électricité pour comprendre

JCC
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 208
Emploi : retraite
Loisirs : botanique, cuisine , petit élevage
Date d'inscription : 07/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 40h sans électricité

Message par persephone62 le Lun 18 Jan 2016 - 10:00

Et bien voilà un très bon exemple. C'est tout à fait dans l’optique de ce que je pense sans faire de catastrophisme. Pour l'instant (par rapport à il y a une quarantaine d'années) nos hivers sont beaucoup moins froid, nous avions moins de confort pour beaucoup d'entre nous, alors je me pose souvent la question de savoir ce qui se passerait en cas de panne totale d'électricité, avec 2 ou 3 semaines de froid intense, ou de grosse neige et de verglas tenace...

________________________________________________________
La critique est aisée, mais l'art est difficile Smile

persephone62
Membre

Féminin Nombre de messages : 172
Age : 58
Localisation : 62 - PAS-DE-CALAIS
Loisirs : animaux, internet, Assez autodidacte mais j'apprécie les conseils
Date d'inscription : 19/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 40h sans électricité

Message par troisgriffes le Lun 18 Jan 2016 - 18:25

Personnellement,je comprends très bien qu'une petite couche de neige ait provoqué cette série de coupure de courant vu que la Belgique
est un pays ou il neige/gèle pas plus d'une fois par siècle. Rolling Eyes
Les autorités ne pouvaient pas prévoir des installations capables de résister à des conditions aussi exceptionnelles. mrsgreen
Donc au niveau de leur impréparation ,il ne faut pas être vache avec ces gens qui viennent de voir de la neige pour la première fois de leur vie! rir

ps:il se pourrait que ce post soit ironique.

troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2354
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 40h sans électricité

Message par persephone62 le Lun 18 Jan 2016 - 19:55

Oh tu es à peine moqueur troisgriffes avec nos amis et voisins Belges, sunny
j'habite le PAS-DE-CALAIS,  mais c'est vrai que lorsque j'étais jeune (ou peut-être que tout parait plus grand et plus énorme quand on est petit)... Il y avait pratiquement tous les hivers pas mal de neige, de verglas et de gel. On étais content quand le bus ne passait pas pour aller à l'école bounce , on faisait des gros bonhommes de neiges avec une carotte pour nez et 2 bouts de charbons pour les yeux... Des dessins sur les carreaux gelés...  Çà a été un grand événement quand on est passé du 110 au 220 Volt,  on a même eu un moulin à café gratuit contre l'ancien... Mais bon chaque période à ses plaisirs et ses ennuis...

________________________________________________________
La critique est aisée, mais l'art est difficile Smile

persephone62
Membre

Féminin Nombre de messages : 172
Age : 58
Localisation : 62 - PAS-DE-CALAIS
Loisirs : animaux, internet, Assez autodidacte mais j'apprécie les conseils
Date d'inscription : 19/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 40h sans électricité

Message par Sobio le Jeu 21 Jan 2016 - 9:04

Pour abonder dans le sens de Perséphone62, mon vieux a grandi dans le nord de le France: Maubeuge, Quesnoy sur Deule (indication géographique vague).
Il a aujourd'hui 75 ans. Il y a 60-65ans, dans les maisons ouvrières, il n'y avait ni chauffage ni d'eau courante.
Leur mère chauffait le lit avec des briques laissées un temps sur le poêle et enveloppées dans du tissus.
Lorsqu'ils se levaient le matin, il n'était pas rare que le contenu du pot de chambre soit partiellement gelé.

J'en déduis qu'il existait des adaptations comportementales et un climat disons plus froid.


Notons que, selon certaines théories climatologiques, le réchauffement climatique pourrait conduire à l'établissement d'un climat continental à l'ouest de l'Europe par déplacement vers le sud des zones de plongée d'eau. voir circulation thermohaline
Je veux bien détailler ce que j'en ai compris mais ça pourrait être lourd.

Il se pourrait donc que les vagues de grand froid se fassent plus fréquentes dans un avenir plus ou moins proche (à ma connaissance, cette théorie du réchauffement-refroidissement ne dit pas quand elle sera vérifiable).

Sobio
Membre

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 46
Localisation : France métropolitaine
Emploi : Sage-Femme
Loisirs : Karaté, Bataireacht, Lance-pierre, jardinage
Date d'inscription : 23/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 40h sans électricité

Message par a2pir le Jeu 21 Jan 2016 - 18:24

dans mon coin ; l’électricité n'est arrivé que dans les année 1960
certain pas si ancien s'en souviennent et sont très intéressant par leurs souvenirs.

on a oublie que la fée électrique est très jeune.

a2pir
Membre

Masculin Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 09/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

tempète 09 '

Message par kyuzo le Sam 30 Jan 2016 - 19:13

Dans mon petit village du Sud ouest , la tempète de 2009 a frappé fort : des centaines d'hectares par terre dans le secteur , des routes coupées, des poteaux par terre , etc .
le lendemain,  avec des voisins , nous avons dégagé la route pour le passage d'une voiture.
Pendant plusieurs jours des volontaires ont travaillé le long des lignes pour préparer la remise en état .
les chasseurs ont fait le tour des maisons : check des habitants
un groupe à la mairie a permis de sauver les contenus de certains congélateurs .
A la maison 15 jours sans courant mais on a le chauffage au bois ; on nous a prété un groupe qui a peu servi .
4 sans eau mais pas eu besoin du filtre .
La voisine de 75 ans n'a pas vu la différence Smile 

L'été suivant un incendie a duré 3 semaines dans les chablis proches, pendant 15 jours voiture prète avec essentiel , animaux évacués en prévision.

On aurait pu tenir plus longtemps, j'ai fait connaissance avec mes voisins les plus proches le long de la ligne . .

Pour le cas d'un "gros" merd... il faudra un groupe

kyuzo
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 94
Age : 63
Localisation : SW
Emploi : membre de la communauté
Loisirs : out of scope
Date d'inscription : 30/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 40h sans électricité

Message par Piperyann le Sam 30 Jan 2016 - 22:32

J'ai déjà abordé la tempête de verglas à Montréal l'hiver 98.
Commencée le lundi elle c'est terminée le vendredi dans la nuit.
Quand les pylônes à hautes tensions tombent comme des dominos soyez certain que ça va prendre un bon moment pour rétablir l'électricité.

Tout devient rapidement compliqué sans électricité, métro, téléphone mobile (relais), distribution d'eau (centrale de traitement), alarmes magasins, éclairage publique, (liste à compléter).

Très rapidement les gens se sont jetés sur les provisions, l'eau, les bougies,etc;
J'avais personnellement pris les devants en nourriture, de quoi me garder au chaud et entre autre un réchaud qui fonctionne à tout type de carburant.
Certains secteurs ont été sans électricité entre une semaine jusqu'à presque deux mois pour d'autres.
L'armée est intervenue pour aider la population, fournir du bois pour se chauffer et tous ceux qui avaient un poêle à bois étaient des privilégiés. 
Durant cette situation je me suis rendu compte que le confort devient vite un problème pour une grande partie de la population. Le fait que je travaillais en extérieur m'avait permis de me renforcer d'être plus résistant, ce qui m'a bien aidé, alors que beaucoup de gens travaillaient dans des bureaux et autres locaux chauffés à l'excès et ont rapidement eu des difficultés.
Le problème pour le congelé je l'ai réglé avec une glacière sur le balcon (-15°C ). Malgré les variations de température toujours négatives le résultat est resté satisfaisant après quelques jours.

Piperyann
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 176
Localisation : Northern Ireland
Date d'inscription : 01/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 40h sans électricité

Message par agralil le Dim 31 Jan 2016 - 23:22

je me suis amusé par le passé à tester ma vie, sans certains éléments de confort, souvent en été, parfois en hiver

on redécouvre certaines choses sur soi même (comme prendre une heure à se laver ... dont la moitié à chauffer assez d'eau  pale )

on doit quand même se trouver très con avec un grand frigo, et un grand congélateur qui se réchauffent lentement ... et aucun moyen de cuisson qui fonctionne Suspect

c'est là que le stock de conserves façon grand maman trouve son sens

pas besoin de cuire, c'est déjà cuit, pas besoin d'ajouter grand chose, c'est prêt à l'usage ... un ouvre boite (voir sans), et la famille mange (froid, mais cuit)

(vive le matos de camping, réchaud et carburant de rechange d'avance ... encore faut il camper pour le justifier)

par contre, si on ajoute un chauffage/chauffe eau hors service, et de grosses chutes de neige (qui empêchent de prendre la voiture sereinement pour évacuer là ou tout fonctionne...)

il y a de quoi paniquer

vive le poêle à bois/cheminée de grand mère et le stock de bois sec dans le jardin/cave

agralil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 732
Age : 42
Localisation : yvelines
Emploi : employé libre service
Loisirs : rares
Date d'inscription : 24/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum