Essais de combustibles pour cheminée.

Aller en bas

Essais de combustibles pour cheminée. Empty Essais de combustibles pour cheminée.

Message par ultima ratio le Dim 4 Mar 2012 - 16:30

Bonjour j’espère que ceci pourra servir aux personnes qui ont de petits moyens de stockage ou même un appartement
en ville.
Désolé pour les modos mais j'ai du mal à savoir ou je peux coller ce sujet et quand bien même il a sa place ici.
http://le-projet-olduvai.forumactif.com/f41-preparation-protection-amenagements-et-energie-de-l-habitat
Ce stock tampon a pour but de palier la phase d'attente entre le moment où on a une perte de l'énergie urbaine et le moment où l'on pourra
attaquer les arbres de la ville et qu'ils soient secs Very Happy

Les essais ont été fait dans une cheminée ouverte pour savoir si ces combustibles peuvent servir dans tous les cas de figure.

J'ai essayé ces 3 types de produits.(photos non contractuelles)
1)Le sac de bois traditionnel : 12 pcs

Essais de combustibles pour cheminée. Bois10

2)Les bûches de bois densifié : 12pcs

Essais de combustibles pour cheminée. Buches10

3)Et les briquettes de lignite : 10pcs

Essais de combustibles pour cheminée. Lignit10

J'ai choisi ces 3 produits car ils sont, à quelques centimes prés, le même prix dans mon supermarché.(3.50Euros)

Classement du mieux au moins bien.

Facilité d’allumage : 1 et 2, 3 (pour la lignite faut qu'il y ai déjà de la braise pour que ça prenne ).
Performance énergétique : 3, 2, 1 ( thermomètre mis à 1.5 mètres du feux 0.5° d’écart entre chaque Very Happy ).
Durée des braises : 3, 2, 1 (significatif pour la lignite plusieurs heures ).
Facilité de stockage : 2 et 3 (en cube et bien plus propre pour un appartement ), 1
Volume : 2 et 3 (ont un conditionnement 3 fois plus petit), 1
Stockage dans le temps : non observé Embarassed
Odeurs à la combustion : 2 (la bonne odeur du feux de bois), 1 (beaucoup moins d'odeurs que le premier) et 3 (quelques fumées et odeurs un peu désagréables de soufre )

Le sac de bois brûlé en 3 heures.
Le fagot de bûches densifié brûlé en 5 heures.
Les briques de lignite brûlées en 7 heures.
(pour garder 22°C dans une pièce de 20m2 avec 6°C dehors.)

Il est vrai que les briques de lignites sont préconisées pour ne fonctionner qu'en foyer clos ce qui ôte les défauts liés aux odeurs et à la combustion.

En combinant 2 bûches de bois densifié placées sous 2 briques de lignite c'est le meilleur compromis que j'ai trouvé.
Allumage, chaleur, et durée.

Pour la lignite vue le manque de flamme,les fumerolles et la petite odeur de souffre je trouve cela le moins intéressant pour la popote mais pour se chauffer y'a pas photo AMHA.

________________________________________________________
Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière asséchée, le dernier poisson pêché, l'homme s'apercevra que l'argent n'est pas comestible.
ultima ratio
ultima ratio
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 211
Age : 47
Localisation : PACA
Emploi : Militaire
Loisirs : csm, vélo, tir à l'arc et arbalète
Date d'inscription : 22/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Essais de combustibles pour cheminée. Empty Re: Essais de combustibles pour cheminée.

Message par tarsonis le Dim 4 Mar 2012 - 18:13

Salut !
ultima ratio a écrit:
Désolé pour les modos mais j'ai du mal à savoir ou je peux coller ce sujet et quand bien même il a sa place ici.
http://le-projet-olduvai.forumactif.com/f41-preparation-protection-amenagements-et-energie-de-l-habitat

On laisse un temps ici, afin que tu puisses participer directement à ton propre topic clind'oeil

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8898
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Essais de combustibles pour cheminée. Empty Re: Essais de combustibles pour cheminée.

Message par argoth le Lun 5 Mar 2012 - 16:33

Je ne connais pas ton produit numéros 3.

Mais c'est marrant mes test font tout le contraire de toi. Smile

Déjà il faut savoir ceci, ton sac de bois numéros 1, c,est quel espèce? Quel était son taux d,humidité ? Je sais pas pourquoi, mais j'ai un sacré doute sur le bois vendu en super marché. C'est peut être différent chez toi, mais ici on réserve la merde à la vente en super marché, c'est que pour faire des flammes jolie dans une cheminé ou l'été, pour faire un feux sur un camping. En aucun cas pour se chauffer. On appel ça du bois de ville, parce que il y a que les gens de la ville pour acheter ça et le faire bruler dans leur cheminée, ça fait zolie et il le paye un prix de fou. ^^

Des exemples bien simple, Déjà le bois doit être sec.... C'est stupide et évident me direz vous... Mouais, pas rare qu'on retrouve du bois qui n'a même pas sécher une année complète sur le marché. Ton bois doit être sous les 20% idéalement autour des 10 % d,humidité.

Voici le rendement du bois selon le taux d,humidité.

1,7 kWh/kg à 60% d'humidité ;
4,0 kWh/kg à 20% d'humidité ;
4,4 kWh/kg à 11% d'humidité.

A poids égale un bois parfaitement sec, dégage plus ou moins la même énergie peut importe l'essence.

17,1 btu/Kg pour le chêne
17,3 btu/Kg pour le sapin et le bouleau

Mais le bois n'est pas vendu au poids, il est vendu au volume (stère chez vous, corde ici). Hors 1 stère d'érable vas avoir un poids (complétement sec) de 1.5 à 2 fois supérieur à une stère de sapin (complétement sec). Autrement dit pour avoir accès à la même énergie il faudra bruler 1.5 à 2 stère de sapin pour 1 d'érable. Donc si dans ton test tu as utilisé du sapin, tu aurais du en utilisé deux fois plus que le bois dense ou pour faire une vrai comparaison, te trouver du chêne par exemple. clind'oeil

Voici quelque exemples de la valeur calorifique en milions de BTU par corde de 128 pied cubes. (soit du bois vendu au volume comme c'est les cas partout en commerce.) J'ai essayé de prendre des essences que vous connaissez et que vous avez en france.

Chêne blanc 30,8
Bouleau à papier 23,4
Épinette blanche 16,2
Sapin baumier 15,5

Comme vous pouvez le voir, il faut deux fois plus de sapin que de chêne pour avoir la même énergie.

Du coup si ton sac, c'est pas du chêne bien sec, mais du sapin ou de l'épinette (voir encore humide) il est possible que ton expérience est donné des résultat contraire au mien. Il est aussi possible que vos buche de bois densifié soit de meilleur qualité que les miennes?

Le bois densifié avait quelque avantage, on le disais à cout égale 1 stère pour 1 stère. Plus propre au rangement et prenant moins d'espace. (dit écologique, mais la j'ai pas chercher du tout). Donc je me suis dit, tien je vais tester pour le plaisir. (sachant que je fais mon bois, c'est sur qu'il est plus cher mais bon.)

Lors de mon test par -10 degrée dehors, pour tenir une température stable je devais fournir ma fournaise au 2-2.5 heures avec les buches de bois densifié, que je ne le fessais qu'au 3-4 heures avec mes buches d'érable.

Après avoir bruler du bois densifié pendant 2 semaines, j'en suis venu à la conclusions que si j'achetai que ce bois là pour avoir une autonomie équivalente à mon érable sur un hiver. Au finale, il me faudrait (en volume) autant de bois, donc ça prendrais la même place. Et que ça me couterais 1.5 fois le prix de l'érable. Le seul avantage étant que ca ne fou pas de cochonnerie partout dans mon sous sol.

Hier soir au moment de me coucher, j'ai remplis ma fournaise avec mon érable, il fessait 23 dans la maison et -10 dehors, après 9 heures (soit lorsque je me suis lever) il fessait encore 22 dans la maison et -10 en extérieur. Avec le bois densifié, j'aurais du me lever au moins une fois, peut être 2 pour chauffée.(je suis un gros ours j'aime bien dormir ^^) De plus au petit matin, il me reste une belle braise je n'ai qu'a lancé 2-3 buches dans la fournaise pour quelle se relance toute seul, après 3 ou 4 heures sans recharge, il ne reste plus aucune braise avec du bois densifié et je devais ré-allumer la fournaise.

Encore là comme dit plus haut, il est possible qu'il existe diverse qualité dans le bois densifié et que je sois tombé sur du bas de gamme et toi sur du haut de gamme vas savoir?

Mais pour moi après de teste grandeur nature, soit avoir tenté de me chauffé 2 semaines au bois densifié, il est hors de question, que je passe à ça. Je préfère stocké, du bon bois sec, d'une bonne essence, qui au final ne prend pas plus de place et à un cout moindre. (les saleté on a pas inventé les balais pour rien. Laughing )

Mes sources

mon expérience personnelle

bois de chauffage je pointe vers cette source, pour les tableau et les donné, des tableau plus complet sont disponible dessus et cette même source redirige vers 10 autres si vous voulez encore plus d,information.

au plaisir

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.
argoth
argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3335
Date d'inscription : 16/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Essais de combustibles pour cheminée. Empty Re: Essais de combustibles pour cheminée.

Message par serilynpayne le Lun 5 Mar 2012 - 16:42

argoth en France (et en europe) on utilise encore pas mal le charbon et ses dérivés comme la lignite .
j'ai fait un post la dessus : http://le-projet-olduvai.forumactif.com/t4881-charbon-vs-lignite?highlight=lignite

Pour résumer, la lignite (ou le charbon/anthracite) c'est pas mal pour la nuit , ça brûle lentement avec un fort pouvoir calorifique . Maintenant ça dépends du poèle , si c'est une daube en tôle ou un chouette en fonte ...

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
serilynpayne
serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3240
Age : 56
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Essais de combustibles pour cheminée. Empty Re: Essais de combustibles pour cheminée.

Message par logan le Lun 5 Mar 2012 - 16:47

Hello,

Je ne connais pas grande chose en bois de chauffe, étant en appart sans cheminée. Par contre, pour le frontier stove (dont on parle sur un autre fil), j'ai aussi acheté du bois 1/ et 2/ comme montrait ultimate radio.

Le 1/ sac de petits morceaux de bois divers pour démarrer ou attiser le feu.
Le 2/ du bois densifié pour faire tenir longtemps le feu.

De ce que j'en ai testé ça marchait bien, les buches 2/ étaient un peu longues à s'allumer, mais une fois que c'était parti, ça a chauffé longtemps. Après plus de 3-4 heures, j'ai du les éteindre car je ne voulais pas les laisser tourner la nuit. Elles étaient consommés seulement à un tiers environ. A noter aussi, j'ai l'impression qu'elles s'étaient transformés en gros morceau de charbon au bout de quelques heures ..
PS : C'était avec le frontier stove bien sûr, dans le cas d'une cheminée, normal que cela se consume beaucoup plus vite.

Argoth, vu son expérience, a surement bien raison sur la comparaison avec du bois tradionnel, niveau prix et pour certaines performances.

Après en appart, dans mon cas et pour un poele, où on a pas accès facilement à du bon bois comme en province/campagne, les buches densifiées me semblent quand même pratique. Je peux garder 2-3 sacs de coté, ça prend très peu de place, et ca permet de "dépanner" pour quelques jours. Je pense que 2-3 buches (plus un peu de bois classique) peuvent tenir pour une soirée (pour faire à bouffer et chauffer un peu).
A noter, je garde aussi quelques cagettes et du bois mort, mais en appart, c'est vraiment pas pratique, d'où l’intérêt du bois densifié (même si çà revient plus cher c'est sur).

Bien sûr encore une fois, pour une cheminée, ou quand on a accès à des stères du bois, je fais confiance aux retours d'expériences d'argoth Essais de combustibles pour cheminée. 310536
logan
logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2600
Localisation : France
Emploi : Ingénieur IT
Date d'inscription : 17/03/2008

http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Essais de combustibles pour cheminée. Empty Re: Essais de combustibles pour cheminée.

Message par Barnabé le Lun 5 Mar 2012 - 17:05

Un peu de théorie pour expliquer tes résultats :
- bois bûche en filet : je pense que c'est du chêne. C'est vendu très cher, sous cette forme, en filets. Celui qui voudrait du bois moins cher a intérêt à aller acheter un stère chez un marchand de bûches (avec sa voiture et une remorque par exemple).
Le bois vendu n'est peut-être pas parfaitement sec, mais s'il est stocké plusieurs mois en appartement il deviendra très sec. On peut donc espérer un PCI de l'ordre de 4500 kWh/tonne.
C'est moins compact que tes 2 autres formes, et ça fait de la poussière et des saletés quand on le manipule.

- bûche de bois densifié : l'avantage, c'est que c'est très compact et très facile à stocker. Le PCI est de 4600 à 5000 kWh/tonne.
Attention, ne supporte pas d'être mouillé. Si ça prend l'eau, ça se délite en une sorte de purée. Donc, ne pas stocker à un endroit qui craindrait la pluie, les inondations ou les infitrations. Si c'est stocké au sec ça peut se garder des années.

- lignite : c'est pas du bois, c'est du charbon de terre. La combustion est a priori nettement plus polluante que le bois, donc à éviter dans un foyer ouvert !
Le PCI est d'environ 5500 kWh/t et c'est assurément le combustible avec la plus forte densité d'énergie parmi les 3 que tu cites.

Sinon, à terme, si tu veux un chauffage à bois un peu sérieux, il te faut prendre un poêle à bois ou un insert pour ta cheminée.

Remarque : il y a encore bien plus dense que le charbon, c'est le pétrole ! Si l'objectif est de stocker de l'énergie sous la forme la plus compacte possible, le pétrole est le plus adapté. Le gaz en bouteilles n'est pas mal non plus mais bien plus dangereux en cas d'incendie.
Exemple de calcul : un bidon de 20 litres de pétrole pour poêle contient environ 200 kWh d'énergie soit l'équivalent de 0,11 stère de bois très sec. Le bois est donc 5 à 6 fois plus encombrant. Si on prend en compte le fait que le rendement d'un poêle à bois est moins que celui d'un poêle à pétrole, le bois est même plutôt 7 à 10 fois plus encombrant.
Par contre un poêle à pétrole (sans évacuation) pose un problème de pollution de l'air intérieur. Un poêle à pétrole à l'ancienne, avec évacuation des fumées, serait le top comme système de dépannage (combustible très compact et évacuation des fumées) mais c'est moche et démodé, donc qui a envie de brancher ça sur son conduit de fumées uniquement "au cas où" ?

Au final, si on veut stocker du chauffage et qu'on a un appareil de chauffage à bois, les 3 solutions que tu as testées sont adaptées, avec les remarques déjà citées : le bois est le plus encombrant ; le charbon est le plus polluant et ne doit pas être utilisé en foyer ouvert. Perso, si j'avais le choix entre les 3, pour un stockage "aukazou", je prendrais de la bûche de bois densifiée.


Dernière édition par Barnabé le Lun 5 Mar 2012 - 17:10, édité 1 fois
Barnabé
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5312
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Essais de combustibles pour cheminée. Empty Re: Essais de combustibles pour cheminée.

Message par Rammstein le Lun 5 Mar 2012 - 17:08

En ex-RDA la lignite est encore beaucoup utilisée pour le chauffage individuel. On l'appelle d'ailleurs l'or noir (schwarzes Gold). Dans les grandes villes comme Dresde, Leipzig et Berlin les appartements anciens ont tous un poele (dans chaque chambre en général) utilisant ce combustible, ainsi qu'une cave à charbon. Les charbonniers (Kohlenträger = porteur de charbon) sillonnent d'ailleurs encore les rues pour livrer à dos d'homme les particuliers.

Essais de combustibles pour cheminée. 100025fs

Le métier est réputé être très dur physiquement. La caisse photographiée ci-dessus représente une quantité standard nette de 75kg ! Un porteur livre en moyenne 5 tonnes par jour. Un métier d'avenir ?

Ma femme a utilisé la lignite pendant des années. Outre de bonnes performances, la lignite est également insensible à l'humidité, ce qui peut être un atout pour le stockage. Attention toutefois aux poussières !

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5239
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Essais de combustibles pour cheminée. Empty Re: Essais de combustibles pour cheminée.

Message par Semper le Lun 5 Mar 2012 - 20:45

Concernant l’utilisation de lignite.
Je rajouterais juste un détail important.

Bien contrôler le bon état des joints tresses des portes en fibre de verre et des joints périphériques des vitres.
Sur la documentation de l’Island IIIB charNwood que j’utilise,il faut changer intégralement les joints tout les 2 ans maximum.
La combustion de la lignite et de l’anthracite n’est pas sans dangers en terme de polluants.

Le mixte Bois / Lignite est un must pendant les grands froids clind'oeil
Cet hiver j'ai consommé environ 130 kilos de lignite et 9 stères de chénes...pour un petit chauffage central.

@+


Dernière édition par Semper le Lun 5 Mar 2012 - 21:02, édité 1 fois

Semper
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1779
Date d'inscription : 13/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Essais de combustibles pour cheminée. Empty Re: Essais de combustibles pour cheminée.

Message par ultima ratio le Lun 5 Mar 2012 - 20:49

Bonsoir à tous je vais essayer de vous répondre avec les éléments que j'ai!

Déjà il faut savoir ceci, ton sac de bois numéros 1, c,est quel espèce?
Les informations de l'étiquette stipulent "bois de chauffage sec , choix traditionnel 100% Bois feuillus mélangés exempt de châtaigner 25dm3 groupe G1 "
Le vendeur du magasin m'a dit "bah y'a de l' hêtre, frêne et chêne"

Mon entrée en matière disait
ceci pourra servir aux personnes qui ont de petits moyens de stockage ou même un appartement
en ville.

Je sais pas chez toi argoth mais ici les livreurs te montent rarement 1 stère de bois dans les étages d'un immeuble Very Happy et la marée chaussée voit d'un mauvais oeuil le fait que tu laisses traîner ça sur la voie publique le temps de faire ta trentaine d'aller retour (ils serait capable encore de te verbaliser!)
(En plus y'a maman qui râle quand tu met ça dans la piole du gamin Embarassed )
D'ou l’idée de rentrer du bois petit à petit (discret) c'est peu être con comme raisonnement?

- lignite : c'est pas du bois, c'est du charbon de terre. La combustion est a priori nettement plus polluante que le bois, donc à éviter dans un foyer ouvert !

Oui de plus c'est stipulé sur le paquet "dégagement d'un peu de souffre < 0.35%" ça reste acceptable en K2KK
Mais je voulais tester le truc dans le cas le plus défavorable, à nue, sans poêle ni insert si la LEM me tombe dessus et que tout me lâche!
Je te rassure Barnabé mon insert fonctionne bien et comme je suis parano j'ai aussi un poêle japonais (avec du pétrole sans odeur pour le luxe Very Happy ) et mon détecteur de CO2 n'a jamais rien perçu ( il fonctionne).
Mais comme je voulais rester sur la thématique de la cheminée standard, je n'est pas abordé l'aspect fioul et c'est vrai q'au niveau rendement c'est le meilleur compromis AMHA!

________________________________________________________
Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière asséchée, le dernier poisson pêché, l'homme s'apercevra que l'argent n'est pas comestible.
ultima ratio
ultima ratio
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 211
Age : 47
Localisation : PACA
Emploi : Militaire
Loisirs : csm, vélo, tir à l'arc et arbalète
Date d'inscription : 22/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Essais de combustibles pour cheminée. Empty Re: Essais de combustibles pour cheminée.

Message par serilynpayne le Lun 5 Mar 2012 - 21:15

ouais le fioul , mais dans des calorifères .
Inconvénient , t'as l'impression d'habiter dans une raffinerie , ça sent toujours le mazout ...

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
serilynpayne
serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3240
Age : 56
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Essais de combustibles pour cheminée. Empty Re: Essais de combustibles pour cheminée.

Message par cyresne le Mar 12 Jan 2016 - 19:01

Par rapport a ce qu’écrit serilynpayne dans le meme esprit que la lignite qui » charbonne », il y a les buches de bois densifié dite « buches de nuit ». Elle ne chauffent pas vraiment mais assure un départ rapide du feu le lendemain matin.


SInon pour résumer :
- Bois de CHauffage 1500 kWH /Stere (disons 1m3 en 1m) et en moyenne 20/25% d'humidité
- Buche densifiée 4500 KWH /t (disons 1m3) et 7/10% d'humidité.

A++

Le m3 de bois buche est 5 fois moins chere mais 3 fois moins calorifique ( IL prend  donc 3fois plus d'espace). DU fait de sa densite et de son humidité il brule plus lentement.
Ses avantages:
- prix au KWH
- Belle flamme/odeur
- consommation lente

Le bois densifié va dont etre plus  cher au KWH mais apporte du service en echange :
- allumage facile / Consommation rapide
- pas de poussiere
- gain en espace de stockage

DOnc a chacun de voir en fonction de son besoin :
Par ex. Besoin de chauffer rapidement une piece donne l' avantage au bois densifie

Ma Préférence : J'allume le feu avec du bois densifié, ca part direct mais au bout de 1h C fini. DOnc entre temps je mets du bois buche pour qu'il monte en temperature rapidement. Il prend ainsi le relai du bois densifie et de bonne facon, car la haute temperature du foyer permet une bonne double combustion (combustion des gaz)...un bon depart pour une chauffe longue et efficace en somme.

cyresne
Membre

Masculin Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 05/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Essais de combustibles pour cheminée. Empty "semper" quel est la durée de tes hivers et la température habituelle

Message par opale le Dim 1 Avr 2018 - 21:36

semper a dit "Cet hiver j'ai consommé environ 130 kilos de lignite et 9 stères de chênes...pour un petit chauffage central."

je vais habiter à 1300m d'altitude exposition nord dans les alpes le chauffage insert cheminée sera remplacé par potager à bois neuf
ton calcul de volume m'intéresse pour une estimation de mes réserves Shocked
Si tu es dans le grand nord canadien je ne peux pas comparer.
opale
opale
Membre

Féminin Nombre de messages : 28
Localisation : alpes suisses et Haute-Savoie
Loisirs : montagne, botanique, potager, lecture, cuisine
Date d'inscription : 08/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum