Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Résistance psychologique

Aller en bas

Résistance psychologique Empty Résistance psychologique

Message par LEROUX Lun 22 Aoû 2011 - 0:37

pour http://le-projet-olduvai.forumactif.com/f33-premiers-secours-gestion-psychologique.

je reviens de 24h de garde un peu éprouvante et ça ma fait pensé a cette idée qu'on peu être prêt techniquement et matériellement mais sommes nous prêt avec notre stress/psychologie d'adaptation
quelque soit la réponse comment on peu en être sur

je me disais que ce que j'ai fait aujourd'hui n'est pas un exploit mais la variété des situations et des lieux m'a aider a me rassurer, m'a mis en positions de voir que je peux agir( j'ai la chance d'avoir un métier qui me permet ca )mais vous comment faite vous ou comment avez vous évaluer ca

en effet tout le monde n'a pas la possibilité d'être dans son quotidien d'être confronter a un stress face a une décision vitale d'être épuiser par une nuit blanche et embrayer sur une journée épuisante.

donc que faite vous ???
LEROUX
LEROUX
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 153
Localisation : A L'OUEST
Emploi : IDE
Date d'inscription : 23/11/2009
Points : 213
Réputation : 4

Revenir en haut Aller en bas

Résistance psychologique Empty Re: Résistance psychologique

Message par hildegarde Lun 22 Aoû 2011 - 13:19

Je pense que la répétition de ce genre d'expérience en temps qu'infirmier t'entraine à bien réagir, surtout en cas d'epuisement physique. c'est vriament un plus.

Après comme le reste du commun des mortels, on peut soit se battre, soit se laisser abattre. Tous les membres ici ayant un instinct de survie assez exacerbé (si,si...) trouveront certainement la force en eux pour bien réagir en cas de stress important. comme dit la grenouille, le stress faisant se surpasser, la fatigue passe bien souvent à l'arrière plan et le cerveau fonctionne à 200 %....c'est une fois que le danger est passé qu'il peut y avoir une grosse décompensation...
hildegarde
hildegarde
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Féminin Nombre de messages : 3891
Age : 52
Localisation : La terre du milieu
Emploi : va savoir...
Loisirs : Regarder pousser les arbres
Date d'inscription : 14/05/2010
Points : 4258
Réputation : 32

http://echappeessauvages.org/

Revenir en haut Aller en bas

Résistance psychologique Empty Re: Résistance psychologique

Message par Ash Lun 22 Aoû 2011 - 14:15

Message transféré dans la foire aux questions, tu pourras continuer à y contribuer, la porte d'embarquement est là dans quelques cas où tu veux apporter une réponse précise à une question précise. clind'oeil

________________________________________________________
...N'est pas mort ce qui à jamais dort et au cours des ères peut mourir même la Mort... Briarée-Erèbe
Ash
Ash
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5755
Age : 35
Localisation : Heimat (57)
Date d'inscription : 02/10/2008
Points : 5935
Réputation : 23

Revenir en haut Aller en bas

Résistance psychologique Empty Re: Résistance psychologique

Message par LEROUX Lun 22 Aoû 2011 - 16:18

hildegarde a écrit:Je pense que la répétition de ce genre d'expérience en temps qu'infirmier t'entraine à bien réagir, surtout en cas d'epuisement physique. c'est vriament un plus.

Après comme le reste du commun des mortels, on peut soit se battre, soit se laisser abattre. Tous les membres ici ayant un instinct de survie assez exacerbé (si,si...) trouveront certainement la force en eux pour bien réagir en cas de stress important. comme dit la grenouille, le stress faisant se surpasser, la fatigue passe bien souvent à l'arrière plan et le cerveau fonctionne à 200 %....c'est une fois que le danger est passé qu'il peut y avoir une grosse décompensation...





Je ne suis pas si sur que c'est simple que le stress aide a bien réagir voir a réagir

je m'explique

mon métier me permet effectivement d'avoir la possibilité de me tester mais c'est justement parce que j'ai pu me tester que j'ai rapidement vu mes limites en situation d'urgences

j'ai donc décider de me former plus et puis je suis rentré chez les pompiers comme infirmiers ou la encore parce que j'ai poussé sur mes limites je me suis rendu comptes encore une fois de mes limites mais aussi celle des autres.

et mes limites je tache de les adapter au max de trouver le matériel la formation qui pourront me faire aller plus loin encore



c'est pourquoi je me dis que on ne doit pas se limiter a une croyance mais au contraire se tester comme on test nos BOB et autre matériel



j'ai moi la chance d'avoir un métier qui me permet de le faire mais ce n'est pas le cas de tous et c'est la ou je pense qu'il serait judicieux de mutualiser ses connaissances /vécu.

permettre a ceux qui ne sont ni IDE/militaire/pompiersportif de l'extreme ...... (liste non exaustive) de se tester



tout le matériel accumuler n'ai rien sans l'humain qui le tient en main
LEROUX
LEROUX
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 153
Localisation : A L'OUEST
Emploi : IDE
Date d'inscription : 23/11/2009
Points : 213
Réputation : 4

Revenir en haut Aller en bas

Résistance psychologique Empty Re: Résistance psychologique

Message par hildegarde Lun 22 Aoû 2011 - 19:48

bonne idée, mais comment se tester en vrai ?
hildegarde
hildegarde
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Féminin Nombre de messages : 3891
Age : 52
Localisation : La terre du milieu
Emploi : va savoir...
Loisirs : Regarder pousser les arbres
Date d'inscription : 14/05/2010
Points : 4258
Réputation : 32

http://echappeessauvages.org/

Revenir en haut Aller en bas

Résistance psychologique Empty Re: Résistance psychologique

Message par dje76 Lun 22 Aoû 2011 - 22:11

Salutations,



pour info, dans un autre domaine professionnel, je dois faire face à des situations tendues et souvent, faire mon travail avec une accumulation de fatigue importante (mon record est de 42h non stop, avec obligation d'être aussi efficace du début à la fin).



Essayez simplement de vous taper une bonne nuit blanche et de vivre une journée "normale" le lendemain (et sans alcool sinon, c'est trop facile de tenir la nuit!!clind'oeil ). Essayez la même chose en allant au boulot (sauf si ça peut vous mettre en danger, vous ou les autres, du genre chauffeur de bus). Le but étant que ça ne se voit pas, que vous ne vous fassiez gauler ni par vos collègues, ni votre patron. Ainsi, vous verrez quelles sont vos limites à ce niveau et votre seuil séparant efficacité et inefficacité.



Pour le stress, je vous invite à vous mettre volontairement dans une situation qui vous angoisse à l'avance (parler en public, faire de l'accrobranche pour les vertigeux Shocked(c'est quoi ce mot???) ...) Il vaut mieux se forcer sachant que l'enjeu n'est pas vital plutot que d'être obligé d'y faire face de force, et avec un enjeu vital. A l'issue de votre expérience, analysez les réaction psychologique et physique (tremblements, sueurs, pleurs...etc). Recommencez ultérieurement la même expérience et focalisez vous sur vos réactions précédents en essayant de les maitriser (vous n'y arriverez surement jamais à 100%, mais vous ne serez pas surpris le jour venu!!!)



Tout est dans la tête, tout est dans le mental!!!

________________________________________________________
"L'infini, c'est long, surtout vers la fin"
dje76
dje76
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 159
Age : 44
Localisation : normandie
Emploi : militaire
Loisirs : informatique, volley ball, recherche de l'autarcie et mise en place d'une base de repli familiale voire communautaire, réflexion sur le fonctionnement de la société et projections à plus ou moins long terme.
Date d'inscription : 01/05/2010
Points : 188
Réputation : 3

http://encorenvie.superforum.fr/forum

Revenir en haut Aller en bas

Résistance psychologique Empty Re: Résistance psychologique

Message par Athea Lun 22 Aoû 2011 - 22:50

Sujet délicat...

D'abord il faut se dire qu'on a des limites et qu'on ne pourra pas résister à tout. On a le droit de flancher, on n'est pas des superhéro(ïne)s. Apprendre c parfois se planter royalement pour ne plus refaire les mêmes erreurs. C aprés qu'il faut se relever et prendre du temps pour se bichonner, panser ses bobos et repartir clopin clopant. Même un boiteux marche et va de l'avant!Résistance psychologique 45158

La vue du sang ne m'a jamais effrayé et à la télé, les émissions d'opération chirurgicale non plus, ni les reportages d'animaux chassés et bouffés par un croco ou un lion, dans certains films les scènes gores étaient degueulasses, sans plus.

Mais depuis 2/3 ans je trouve que je supporte de moins en moins toutes ces images, au point que je zappe ou je met ma main devant mes yeux pour ne pas les voir (ex: la série TV Bones). Alors en vrai, je me demandais si je serai toujours capable d'intervenir s'il y a 1 blessé tout sanguinolent. Et finalement il y a 1 mois, accident sur la route, et j'y suis allé presque sans réfléchir même si j'étais pas trés rassurée, mais de toute façon les autres savaient encore moins faire. Les pompiers (10mn) puis le SMUR (15mn) sont arrivés et ont pris le relaisRésistance psychologique 93186 .

Tout ça pour dire qu'évidemment une expérience de terrain nous donne une certaine assurance/compétence mais le + important est de se connaître soi : nos limites, ce qu'il faut faire lorsqu'on ne se sent pas bien, apprendre à reconnaître qu'on ne va pas bien. Ca veut dire qu'il faut parfois faire une pause, remettre certaines chose à leur place dans sa vie. Ca demande de l'humilité, de l'honnêteté et une bonne dose d'humour pour se donner un coup de pied au derrière et repartir de plus belle. On y arrive lorsqu'on on peut se moquer de nos propres erreurs donc de soi.

________________________________________________________
Ce sont nos choix et non pas la chance, qui déterminent notre destinée. Remettons nos soucis à leur place : chassons-les de notre vie Very Happy ! (Mottos for succes)
Athea
Athea
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 501
Localisation : Océan Pacifique
Date d'inscription : 02/10/2010
Points : 524
Réputation : 3

Revenir en haut Aller en bas

Résistance psychologique Empty Re: Résistance psychologique

Message par Le_Celte Jeu 25 Aoû 2011 - 11:32

Lors de mes voyages pour le travail, je me retrouve parfois (souvent) dans des situations foireuses:
- inondations
- manifs qui dégénèrent en guerre civile
- au milieu de nulle part dans des endroits ou personne ne parle anglais et moi parlant la langue locale en ptit'nèg'
- me retrouver dans des endroits ou je n'ai rien à faire et ou je ne suis clairement pas le bienvenu..."salut, vous êtes vraiment dans la mafia Chinoise?"

Idem à la maison à faire des trucs un peu limite:

- avant hier, récupération d'un essaim d'abeilles dans une cheminée sur un manoir où les couvreurs refusaient d'aller car "trop haut trop dangereux" (Rock N Roll! Résistance psychologique 79689)
Le_Celte
Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007
Points : 718
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Résistance psychologique Empty Re: Résistance psychologique

Message par Le_Celte Jeu 25 Aoû 2011 - 13:03

Il est vrai que des fois ça prend du temps...mais comment avoir le coeur de demander des sous a la brave mamie qui habite toute seule son grand manoir (et qui clairement ne roule pas sur l'or, elle a hérité du manoir et de rien d'autre...)

Quand je voit ce que prennent certaines société pour venir "détruire" un essaim ("un coup de poudre et puis voila" sauf que ça ne tue pas l'essaim, donc on revient et on re-facture la mamie...) et les couvreurs qui "refusent de monter si haut" (si ils on le vertige faut faire carreleur!) et/ou demandent une fortune...
Le_Celte
Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007
Points : 718
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Résistance psychologique Empty Re: Résistance psychologique

Message par logan Jeu 25 Aoû 2011 - 16:29

Comme dit plus haut, ca semble intéressant voir important de se connaitre, et de savoir comment on réagit en cas de stress. Pareil pour le comportement de ses très-proches, avec qui on risque de partager ces situations tendues.

Certains sont immobilisés (peuvent plus bouger), d'autres vont s'énerver (gueuler, crier), d'autres vont paniqués (partir en courant), d'autres vont être hyper pessismites (on va pas s'en sortir), etc, etc.

Comme disait dje76, il y a pas mal de moyen de se tester sans prendre non plus trop de risque.
Pour commencer, et en effet l'accrobranche ou les via ferrata pour ceux qui ont le vertige (comme moi un peu) est un bon exemple, parmi d'autres. Le sentiment de ne plus controler son corps (jambes en coton, se sentir aspirer par le vide, etc) te met dans une situation de pseudo panique, qui t'oblige à prendre le dessus pour avancer.

En faisant aussi pas mal de randos en montagne, j'ai eu l'occasion de me retrouver dans des situations un peu tendues (perdu, glissage sur un col, franchissement de passage tendu) et chacune de ses expériences a été vraiment enrichissante. Le fait d'en vivre certaines avec mes proches me permet aussi maintenant d'anticiper leurs réactions, ou de prévoir en amont si ils seront capable de surmonter telle ou telle situation.
Je sais aussi maintenant qu'avec certains, il faut leur parler avec force et autorité pour les sortir de leur torpeur. Pour d'autres c'est l'inverse, çà va les bloquer encore plus et il faut plutôt les rassurer et leur parler avec douceur ..

Et comme disait aussi Athea "le + important est de se connaître soi". Ca permet de développer sa propre stratégie de lutte contre ce stress.
La méthode que j'ai trouvé le mieux dans mon cas pour gérer ces situations est : de ne plus penser à rien, et de me focaliser uniquement et séquentiellement sur les actions que je dois effectuer, les unes après les autres.
Dans le cas du vertige par exemple, c'est avancer le pied droit, puis le gauche, etc.. Sans penser donc à l'après et aux conséquences : "Il faut le faire donc je le fais, tant pis si ca ne marche pas, de toute facon au point où j'en suis, je n'ai plus le choix". J'avoue aussi avoir rajouté en une occasion très limite un "on meurt tous un jour et j'en ai bien profité, ca sert à rien d'y penser, on avance". Ca peut paraitre extreme, mais bon ca m'a bien aidé.
Evidemment, ca reste que pour les situations où on est déjà dans la mouise et où on a plus le choix. Parce que sinon autant éviter de s'y mettre en premier lieu, et se tester en toute sécurité Résistance psychologique 310536
logan
logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2635
Localisation : France
Emploi : Ingénieur IT
Date d'inscription : 17/03/2008
Points : 2847
Réputation : 17

http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Résistance psychologique Empty Re: Résistance psychologique

Message par sgwenn Jeu 25 Aoû 2011 - 18:00

Je pense que travailler avec les animaux est un bon apprentissage pour tester ses réflexes (va traire une vache sans te prendre un coup de corne ou de queue en pleine figure quand les mouches l'embêtent !).
Coté situation réelle et garde de sang-froid !
Mon homme, le soir du 1 Janvier, me demande de lui ouvrir des huitres. Comme il me gonflait un peu avec ses huitres, j'attrape le premier couteau qui me tombe sous la main et j'attaque les huitres ! Résultat, un pouce bifide pour ne pas avoir tourner suffisamment la virole de l'Opinel...
Avec le pouce en deux, j'ai géré jusqu'à mon arrivée aux urgences, en faisant les gestes nécessaires (mise de la partie abimée dans un sac, le tout dans un pochon plein de glace, les papiers et faire rigoler l'interne de garde qui a failli tomber dans les pommes en voyant la blessure, et lui rappeler de m’anesthésier avant de commencer à recoudre....)
C'est dans ces moments là que l'on voit sa résistance et à la douleur et au stress et aussi son aptitude à gérer les autres...
Et franchement, je me suis épater, parce que je suis plutôt du genre timide, un peu over where quelquefois, et là, tout est venu naturellement....comme si j'avais fait cela toute ma vie. Les bons gestes au bon moment, l'humour pour désamorcer les moments difficiles, etc...
Résultat de l'aventure : un pouce quasi neuf avec une belle cicatrice et j'ai appris à faire attention à ce que je fais, même quand je suis énervée....

sgwenn
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 173
Age : 54
Localisation : Grand Est
Emploi : Homesteader
Loisirs : Lire, aimer, rêver ....
Date d'inscription : 14/11/2008
Points : 217
Réputation : 1

Revenir en haut Aller en bas

Résistance psychologique Empty Re: Résistance psychologique

Message par KrAvEn Jeu 25 Aoû 2011 - 18:46

Salut !
sgwenn a écrit:Je pense que travailler avec les animaux est un bon apprentissage pour tester ses réflexes (va traire une vache sans te prendre un coup de corne ou de queue en pleine figure quand les mouches l'embêtent !)
Lol ! Tout est question d'expérience et d'organisation ma p'tite dame. La vache, si elle est mal dondée (apprivoisée/éduquée à être manipulée/mise au travail) tu l'attaches et, si elle est récalcitrante, tu lui passe une corde autour des cornes que tu tortille ensuite autour de quelque chose de fixe et de solide, pour l'attacher/tenir court et, donc, l'immobiliser au maximum possible (il y a aussi les tord-nez, mais c'est assez violent). Sinon, tu lui entraves les pattes avec une corde (tenue en main et avec possibilité de laisser la corde relâcher son emprise facilement), si elle botte. Enfin, si elle balance sa queue, tu la lui tient. Bon, le blem, avec cette manière de faire c'est qu'il faut être plusieurs. Le mieux c'est quand même d'avoir des animaux habitués à être fréquemment et depuis le très jeune âge manipulés ; mais ça demande un peu de temps (surtout si tu as beaucoup de têtes).

AMHA, quand on en est à travailler avec les animaux en comptant sur ses réflexes, on prend des risques avec sa vie.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Mon scénario
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 10381
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Date d'inscription : 24/10/2006
Points : 9894
Réputation : 120

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Résistance psychologique Empty Re: Résistance psychologique

Message par LEROUX Ven 26 Aoû 2011 - 8:48

je pensais a autre chose



le fait d'etre en groupe dans des situations de décisions importantes peut etre aussi une sorte d'entrainement

du style une association de parents d'élèves organisant la fete de l'ecole il va pleuvoir ce jour la il n'y a pas de stand baché. on est a deux heures du début.

qui fait quoi ou comment

qui prend les renes du chantier et comment

et moi la je me place ou dans cette hiérarchie de personne qui se connaissent un peu



je trouve que c'est une manière auussi de ce tester de tester sa force de persuasions

et nous dans tout ca quel place décideur suiveur

________________________________________________________
pouf pouf pouf geek
LEROUX
LEROUX
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 153
Localisation : A L'OUEST
Emploi : IDE
Date d'inscription : 23/11/2009
Points : 213
Réputation : 4

Revenir en haut Aller en bas

Résistance psychologique Empty Re: Résistance psychologique

Message par sgwenn Ven 26 Aoû 2011 - 17:45

@Kraveunn : pov' bête, je plains ta femme ! Very Happy (je plaisante, bien sur !)
Même si tu as des animaux qui sont manipulés depuis tout petits et habitués à l'homme, tu n'es jamais à l'abri d'un geste brusque du à un évènement extérieur. De là à compter que sur mes réflexes avec eux, certainement pas, plutôt sur mon XP ! (je suis agri, si je ne l'avais pas précisé...)
@ Leroux : oui justement dit, je suis d'accord avec toi, et c'est dans les moments de crises que tu vois justement ceux sur qui tu peux compter en cas de gros KK. Ceux-là garde la tête froide et savent prendre des décisions sans papillonner à droite et à gauche.

sgwenn
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 173
Age : 54
Localisation : Grand Est
Emploi : Homesteader
Loisirs : Lire, aimer, rêver ....
Date d'inscription : 14/11/2008
Points : 217
Réputation : 1

Revenir en haut Aller en bas

Résistance psychologique Empty Re: Résistance psychologique

Message par KrAvEn Ven 26 Aoû 2011 - 20:23

Salut !
sgwenn a écrit:@Kraveunn : pov' bête, je plains ta femme ! Very Happy (je plaisante, bien sur !)
Lol ! Nan ! Moi ch'uis doux et câlin comme un agneau. ange
J'utilise les méthodes d'entrave "soft" uniquement dans les cas difficiles et dangereux : bêtes très nerveuses, ou agressives. C'est une question de sécurité pour elles - pour qu'elles ne se blessent pas - et, surtout, pour nous, voir pour leurs petits. Des veaux tués par le coup de pied d'une mère qui refuse de voir ce dernier, j'en ai vu (et là les reflexes ne suffisent pas toujours).
Çà ne fait absolument pas souffrir la bête ; ça l'immobilise seulement et ceci le temps de l'opération (traite, soins médicaux, etc).

Un coup de pied, de corne, ou de tête, rapide et soudain, d'un animal si puissant, ça ne pardonne pas et des paysans en meurent chaque année... faute de prudence, ou d'attention, souvent. L'entrave aux pattes peut te permettre de traire plus tranquillement et efficacement une bête qui ne cesse de gigoter, ou de ruer.

Mais tout ça tu le sais. clind'oeil

C'est juste le point que je voulais souligner : oui, les réflexes sont très importants dans ce genre de travail et tu apprends vite à les affuter ; mais ce taf, amha, doit être au maximum encadré, justement, pour que l'on n'ait pas à trop tirer sur la corde (tenter la chance et mettre trop à l'épreuve ses réflexes et son attention ; cette dernière ne pouvant pas être optimale plus de quelques dizaines de minutes d'affilée). clind'oeil
sgwenn a écrit:Même si tu as des animaux qui sont manipulés depuis tout petits et habitués à l'homme, tu n'es jamais à l'abri d'un geste brusque du à un évènement extérieur.
Tout à fait d'accord ; un animal reste un animal, donc parfois impulsif, craintif, etc et dangereux, surtout quand il est gros, puissant et bien armé. A noter que l'on tend parfois à faire trop confiance aux animaux doux et, donc, à être surpris par un mauvais coup de sang soudain. Toutefois, les manipuler et les habituer à l'homme permet, en général, d'avoir des animaux plus sociaux que ceux qui ne sont jamais manipulés (cela réduit les risques, mais ne les annule pas). Un animal élevé dans les près, sans présence humaine, sera, dans la grande majorité des cas, semi sauvage et difficile à manipuler.

Comme tu semblais parler des vaches en général, j'ai cru que tu prenais aussi les mêmes risques avec celles qui sont les plus délicates à gérer.
sgwenn a écrit:De là à compter que sur mes réflexes avec eux, certainement pas, plutôt sur mon XP ! (je suis agri, si je ne l'avais pas précisé...).
J'avais perçu le côté agricole (ce n'est pas tout le monde qui manipule des vaches). clind'oeil Sinon d'accord avec toi. Par contre, même les meilleurs se font avoir, parfois et, dans certains cas, ça ne pardonne pas. Attention à l'excès de confiance et au moment de relâchement inopportun. clind'oeil

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Mon scénario
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 10381
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Date d'inscription : 24/10/2006
Points : 9894
Réputation : 120

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Résistance psychologique Empty Re: Résistance psychologique

Message par sgwenn Sam 27 Aoû 2011 - 7:00

Jamais de confiance, ni de relâchement. Toujours être sur le qui-vive et prêt à sauter de coté au cas ou... Même avec la bête la plus gentille qui soit. C'est le B-A BA. Toujours penser que l'improbable peut arriver.

sgwenn
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 173
Age : 54
Localisation : Grand Est
Emploi : Homesteader
Loisirs : Lire, aimer, rêver ....
Date d'inscription : 14/11/2008
Points : 217
Réputation : 1

Revenir en haut Aller en bas

Résistance psychologique Empty Re: Résistance psychologique

Message par Ash Sam 27 Aoû 2011 - 15:34

Attention à ne pas tourner en rond non plus dans ce genre de débat, il y a des risques évitables simplement, des risques potentiellement évitables et des impondérables, quel que soit le domaine...

On ne pourra jamais éviter tous les potentiels, on est humains, pas la peine de verser dans la psychose ni le carpe diem absolutis.

M'voyez?

________________________________________________________
...N'est pas mort ce qui à jamais dort et au cours des ères peut mourir même la Mort... Briarée-Erèbe
Ash
Ash
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5755
Age : 35
Localisation : Heimat (57)
Date d'inscription : 02/10/2008
Points : 5935
Réputation : 23

Revenir en haut Aller en bas

Résistance psychologique Empty Re: Résistance psychologique

Message par Alex Mar 30 Aoû 2011 - 11:55

En temps que survivaliste je pense que la bonne façon de réagir c'est de se dire, bon ok, on embraye sur le survival tout simplement.

Ce qui pose le plus de problème, c'est de rester sur un mode de fonctionnement normal dans une situation anormal. Comme c'est pas prévu, c'est pas adpaté, on sait pas quoi faire. Si on se dit, ok on embraye, on sait plus ou moins quoi faire... parce qu'on rentre dans le cadre survival qu'on a tous développé ici. Même si on sait pas, on fait la démerde, c'est comme ça que je vois les choses.

Le mode normal = attendre de la société qu'elle règle les problèmes (Etats, Pompiers, Police, Voisins, Les autres vont réagir etc...)
Le mode survival = ok, chacun face à soi même, moi je reste pas les bras croisé. Après les limites on verra. Tout le monde sait qu'on se découvre plus de force qu'on le croyais dans certaines situations quand on commence à réagir, par exemple ceux qui ont fait l'armée... A vrai dire ce qui m'a le plus posé le problème dans mes trois mésaventures (perdu au milieu de nulle part sans rien), c'est que je n'avais jamais pensé que ces situations pourraient arriver, aucune préparation mentale ni matériel. Quand on est déjà un survivaliste, je pense qu'on a déjà une bonne longueur d'avance quoi qu'on en dise, même si on est pas Rambo.
Alex
Alex
Membre

Masculin Nombre de messages : 96
Date d'inscription : 25/08/2011
Points : 135
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Résistance psychologique Empty Re: Résistance psychologique

Message par Alex Mar 30 Aoû 2011 - 13:14

C'est vrai que quand je me regarde par rapport à ma famille ou mon entourage, à chaque fois ils se disent, ooooh l'autre !!!

Ca me fait sourrire mais je fini par comprendre que le côté dingue isolé est déjà assumé. Donc le jour où je dois me mettre dans cette situation pour réagir, je suis blindé. Pour d'autres c'est insurmontable psychologiquement dans une durée aussi courte que le demande une situation brutale de survie.

________________________________________________________
La fatalité existe parce que tout le monde pense à chaque fois que la même chose n'arrivera jamais deux fois
Alex
Alex
Membre

Masculin Nombre de messages : 96
Date d'inscription : 25/08/2011
Points : 135
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Résistance psychologique Empty Re: Résistance psychologique

Message par KrAvEn Mar 30 Aoû 2011 - 13:39

Salut !
Alex a écrit:Le mode normal = attendre de la société qu'elle règle les problèmes (Etats, Pompiers, Police, Voisins, Les autres vont réagir etc...)
Le mode survival = ok, chacun face à soi même, moi je reste pas les bras croisé.
Michel Godet, dans « l'avenir autrement » :


Face aux changements potentiels à venir, il existe 3 attitudes possibles :

- Passive : subir le changement.

- Réactive : attendre que le changement est lieu pour réagir.

- Prospective : se préparer à un changement anticipé et agir pour provoquer un changement souhaité.


2 facteurs principaux rendent l'anticipation nécessaire dans nos sociétés modernes :

1). l'accélération des changements technologiques, économiques et sociaux.

2). les facteurs d'inertie liés aux structures et aux comportements.


3 attitudes possibles face à l'avenir :

- L'autruche : (passivité) refuser de voir la réalité, jusqu'à ce que les changements s'imposent d'eux-mêmes à la raison.

- Le pompier : (réactivité) attendre d'être cerné par les flammes pour réagir et combattre le feu.

- La vigie : (préactive et proactive) anticiper les risques et les opportunités qui s'annoncent, afin d'agir en conséquence.


AMHA nombre de survivalistes sont le cul entre deux chaises, partagés qu'ils sont entre l'attitude prospective (la prépa, les kits, les BOB, les armes, etc) et réactive (attentisme de la cata pour faire chauffer les kits, les armes, etc).

AMHA une bonne prépa est Proactive et non attentiste ; en gros elle est un processus de vie qui aide non seulement à survivre, mais aussi à mieux vivre (jardiner, se chauffer au bois, faire attention à sa petite santé, utiliser des alternatives énergétiques, etc). clind'oeil
Nos modes de vie et notre vie sont déjà bouleversés (coût de la vie, maladies de civilisation, coût de l'énergie, etc). La prépa, nombre de futés l'ont déjà pris en marche... et pas forcément pour le TEOTWAWKI, car le scénario de la dégradation lente semble, actuellement, plus probable que celui du crash violent, brutal et apocalyptique. clind'oeil

Donc, pour répondre à LEROUX, à sa question sur "que faire pour apprendre à s'adapter au stress" ? Tout dépend de à quoi tu veux te préparer ou bien être préparé et, selon que tu anticipes la fin du monde tel que nous le connaissons, ou bien l'apocalypse, ou bien une dégradation progressive, etc... ou bien des accidents de la vie (accident de voiture, etc).

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Mon scénario
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 10381
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Date d'inscription : 24/10/2006
Points : 9894
Réputation : 120

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Résistance psychologique Empty Re: Résistance psychologique

Message par Alex Mar 30 Aoû 2011 - 13:58

que faire pour apprendre à s'adapter au stress

Du Lexomyl ? Sans rire j'en ai deux boîtes dans mon médical survie. Parce que je peux vous dire que vous avez intérêt d'être calme dans un situation de survie et d'être comme Fonzie, cooooool.

Ca peut permettre à ceux qui n'arrivent pas digérer leur stress de pouvoir continuer à fonctionner normalement...

________________________________________________________
La fatalité existe parce que tout le monde pense à chaque fois que la même chose n'arrivera jamais deux fois
Alex
Alex
Membre

Masculin Nombre de messages : 96
Date d'inscription : 25/08/2011
Points : 135
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Résistance psychologique Empty Re: Résistance psychologique

Message par LEROUX Mar 30 Aoû 2011 - 15:47

Lexomyl je suis dubitatif, car ça s'utilise pas comme du doliprane; j'ai mal je prend un anti douleur.

La c'est autre chose et le lexomyl n'est pas forcément adapté.

ca marche bien (trop bien meme) les benzo c'est fait pour ca.

Mais en situation de stress, je crois qu'il vaut mieux le dominer "naturellement".Le stresss, la paralysie, c'est des indicateurs, une alerte.

tu les enlèves tu te coupes de ton instinct et donc a mon avis tu diminue tes chances.



c'est tout le sens de ma question comment on se prépare pour garder "naturellement" son lien avec ses instincts.



le pire des scénarios c'est justement une monté lente de la KATA car il faut etre attentif en permanence pour ne pas se laisser endormir .Un stress lent ou latent on s'y adapte bien mais ca fatigue parce qu'on ne l'analyse pas forcément comme un stress. et parfois on la fait trop tard cette analyse

________________________________________________________
pouf pouf pouf geek
LEROUX
LEROUX
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 153
Localisation : A L'OUEST
Emploi : IDE
Date d'inscription : 23/11/2009
Points : 213
Réputation : 4

Revenir en haut Aller en bas

Résistance psychologique Empty Re: Résistance psychologique

Message par Belenos Mar 30 Aoû 2011 - 17:27

C'est des coup à accepter la mort en souriant avec du Lexomyl... et pis quand ce sera trop l'ultime KK le gouvernement nous en refilera peut être gratos, attend la distribution, ça sera des gros nournours roses qui te l'apporteront. Laughing

________________________________________________________
La nature comme socle, l’excellence comme but, la beauté comme horizon. (Dominique Venner).
Belenos
Belenos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1831
Age : 39
Localisation : Pays de Retz
Loisirs : Balades et bivouacs dans les dunes et les bois, lecture.
Date d'inscription : 04/04/2011
Points : 2000
Réputation : 3

Revenir en haut Aller en bas

Résistance psychologique Empty Re: Résistance psychologique

Message par KrAvEn Dim 13 Déc 2020 - 19:22

Source
20 % des Français commencent à "basculer dans la psychiatrie". Les liens familiaux / amicaux ou le sport n'arrivent plus à atténuer la souffrance morale . Il y a une hausse des tentatives de suicide "notamment chez les ados". (Serge Hefez, psychiatre/E1)

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier) - Mon scénario
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 10381
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Date d'inscription : 24/10/2006
Points : 9894
Réputation : 120

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Résistance psychologique Empty Re: Résistance psychologique

Message par Catharing Dim 13 Déc 2020 - 20:23

Salut,
KrAvEn a écrit:Source
20 % des Français commencent à "basculer dans la psychiatrie". Les liens familiaux / amicaux ou le sport n'arrivent plus à atténuer la souffrance morale . Il y a une hausse des tentatives de suicide "notamment chez les ados". (Serge Hefez, psychiatre/E1)
Et le pire est à craindre pour 2021.

Suicide : l’autre vague à venir du coronavirus ?
06/11/2020
https://jean-jaures.org/nos-productions/suicide-l-autre-vague-a-venir-de-la-covid

Le lien entre le risque suicidaire et les crises économiques et sociales est connu, notamment depuis la crise de 1929. Qu’en est-il s’agissant de la crise sanitaire (et de ses effets économiques et sociaux) que nous sommes collectivement en train de vivre ? Afin de mesurer, notamment, les effets du premier confinement sur le risque suicidaire de certaines catégories de la population, la Fondation Jean-Jaurès a realisé une enquête dirigée par Michel Debout, professeur de médecine légale et membre de l’Observatoire national du suicide.


  • 20 % des personnes interrogées ont déjà envisagé sérieusement de se suicider ; 

  • 25 % des artisans-commerçants ont envisagé sérieusement de se suicider ; 

  • 27 % des chômeurs et des dirigeants d’entreprise ont envisagé sérieusement de se suicider ;
  • Parmi ceux qui ont envisagé de se suicider dans notre enquête, 25 % sont âgés entre 18 et 24 ans ;
  • Parmi les personnes qui ont envisagé de se suicider, 24 % sont des femmes de moins de 35 ans ; 
  • Parmi les personnes qui ont envisagé de se suicider, 11 % l’ont envisagé durant le premier confinement, 17 % depuis la fin du premier confinement ; 
  • Parmi les personnes qui ont déjà envisagé le suicide (20 % des Français), 27 % ont déjà fait une tentative de suicide provoquant une hospitalisation (22 % en 2016) ; 
  • Au total, en France, 5 % des personnes interrogées disent avoir fait une tentative de suicide provoquant une hospitalisation (5 % en 2016) ; 
  • Au cours des douze derniers mois, 10 % des Français ont pris des antidépresseurs (16 % des chômeurs) ; 
  • Au cours des douze derniers mois, 11 % des artisans-commerçants ont pris des anxiolytiques (9 % des Français), 7 % des neuroleptiques (2 % des Français).
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 7306
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011
Points : 8336
Réputation : 104

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum