Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux. - Page 2 Empty Re: Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux.

Message par Wanamingo le 2015-12-26, 00:09

+1 Barnabé
Je rajouterai qu'Internet est un lieu de plus en plus contrôlé. Ceux dont le métier est d'influencer l'opinion publique (RP, thinktanks..) l'ont bien compris. C'est même devenu un relais de propagande à pas cher comme le montre par exemple le rapprochement entre l'état syrien et certains groupes français genre le "réseau voltaire".

Il y a également des pratiques plus souterraines, comme certains trolls, des bots Twitter (qui ont renversé le cours d'une élection présidentielle en Corée du Sud)

Et puis je suis toujours étonné que lorsque les médias parlent d'une vidéo horrible ou d'un sujet plus léger comme un leak de données, les documents sont quasiment introuvables sur le net car enterrés sous des tonnes de bruit et censurées sur les plateformes qui les relayaient.

Quand on a un doute sur un contenu, les meilleures défenses restent de bonnes pratiques issues du journalisme comme vérifier les sources, croiser l'info, regarder son cadre, les urls, faire des recherches d'image inversées, faire des captures d'écran.
Wanamingo
Wanamingo
Animateur

Masculin Nombre de messages : 1392
Date d'inscription : 27/07/2011
Points : 1522
Réputation : 8

Revenir en haut Aller en bas

Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux. - Page 2 Empty Re: Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux.

Message par Barnabé le 2016-01-04, 20:11

Cette histoire très bête (mais que j'ai trouvée drôle) montre la crédulité face à la désinformation :

http://tempsreel.nouvelobs.com/l-histoire-du-soir/20151230.OBS2098/il-trompe-100-000-internautes-en-posant-une-tranche-de-jambon-sur-la-tete-de-son-chien.html

100 000 personnes incapables de reconnaître une tranche de jambon quand ils en voient une !!!
Barnabé
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5313
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008
Points : 5499
Réputation : 34

Revenir en haut Aller en bas

Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux. - Page 2 Empty Re: Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux.

Message par albertspetz le 2016-01-04, 20:25

pouce Barnabé. Dans le même registre

Payer moins d’impôts en France....
http://lejurafi.fr/article.php?id=27

Barrage de Vouglans - Il vivait depuis 32 ans dans les galeries du barrage

L'individu qui avait visiblement oublié son nom, a déclaré qu'il avait choisi de vivre en marge de la société en raison d’une forte dette à son encontre. Il se fait ainsi passer pour mort pour éviter la prison pendant 32 ans. Un scénario digne d’un film hollywoodien, interrogé par les policiers l’après-midi, il déclare avoir été victime de la société. On apprend que cet homme s’est nourri exclusivement de rongeurs...
http://lejurafi.fr/article.php?id=16
albertspetz
albertspetz
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1859
Localisation : Sud Est
Date d'inscription : 14/06/2012
Points : 2456
Réputation : 21

Revenir en haut Aller en bas

Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux. - Page 2 Empty Re: Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux.

Message par Barnabé le 2016-01-13, 13:06

Les agressions de Cologne amènent leur lot de désinformation, avec des photos ou des vidéos qui sont présentées comme s'étant passées à Cologne, mais qui sont en fait de la récupération de photos et vidéos plus anciennes et ayant eu lieu ailleurs : http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/violences-a-cologne/agressions-de-cologne-trois-fausses-photos-qui-ont-trompe-les-internautes_1265301.html
Barnabé
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5313
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008
Points : 5499
Réputation : 34

Revenir en haut Aller en bas

Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux. - Page 2 Empty Re: Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux.

Message par Barnabé le 2016-05-12, 06:43

Un exemple récent de désinformation :
William, jeune Québécois de 15 ans, a découvert que les cités mayas étaient placées de façon à ce que, vu du ciel, elles reproduisent les constellations.En étudiant les photos aériennes, il l'a confirmé sur 117 cités mayas correspondant à 22 constellations, mais à la 23e, il manquait une cité là où aurait dû se trouver la 3e étoile. Stupeur, il découvre des vestiges à cet endroit-là sur les photos aériennes. Découverte archéologique majeure, en attente d'une expédition sur le terrain pour aller vérifier, etc.

C'est passé sur tous les grands médias (presse, radios, JT), sans aucune vérification.

Le seul souci, c'est que ça ne tient pas debout :
http://www.lemonde.fr/big-browser/article/2016/05/11/l-histoire-aberrante-d-un-jeune-quebecois-qui-avait-decouvert-une-cite-maya_4917667_4832693.html

Une fois de plus, les médias ne vérifient pas leurs sources. Une histoire très approximative issue d'un tabloïd fera très bien l'affaire, ça fera de l'audience, les histoires de petits génies ça plaît au public !
Barnabé
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5313
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008
Points : 5499
Réputation : 34

Revenir en haut Aller en bas

Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux. - Page 2 Empty Re: Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux.

Message par fokeltok le 2016-05-23, 19:24

Salut
Désolé de réagir avec un peu de retard, ça fait un moment que je ne suis pas passé sur le forum. Mais j'ai aussi suivi cette histoire de pseudo-découverte Maya, que je trouve assez édifiante.
Pourtant, Barnabé, tu oublie de mentionner un point : à quelle vitesse l'information a été démentie, démontée par les sommités scientifiques ou autres démonteurs de canulars. Pour moi, j'ai trouvé des démentis rapides, dans les jours qui ont suivi. Donc de ce côté là, la rapidité du système internet marche dans les deux sens : une info erronée se répand très vite, mais on peut aussi très vite démonter l'intox. C'est une arme à double tranchant, qui a vite marché dans ce cas précis pour démontrer l'ineptie du truc.

Reste la troisième partie de la bataille : comment les grands médias qui ont relayé l'info erronée ont pu relayer aussi  les démentis scientifiques, le démontage de l'intox. Là, je n'ai pas beaucoup d'infos...
fokeltok
fokeltok
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 664
Date d'inscription : 08/02/2009
Points : 708
Réputation : 4

Revenir en haut Aller en bas

Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux. - Page 2 Empty Re: Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux.

Message par tarsonis le 2016-05-23, 20:34

Salut,
les médias à la recherche permanente du buzz seront éternellement emprisonnés dans ce mécanisme, quitte à systématiquement sacrifier tout esprit critique.

Il suffit de reprendre toutes les news virales que l'on a démontées ici pour s'en rendre compte.
Un exemple quelconque ?
Des chercheurs ont mis au point la cellule zombie 

L'article a été repris/copié/collé/transformé en quelques jours pour faire un buzz monumental sur la toile, avec quasiment toujours le même texte répété du style :

Grâce à une technique inédite, des scientifiques américains ont trouvé le moyen de recréer à la quasi-perfection des cellules de mammifères. Celles-ci sont néanmoins à moitié mortes, ce qui ne les empêche pas d'être encore plus performantes que de leur vivant.

Le plus improbable reste le fait que ces cellules mortes-vivantes sont toujours capables d'effectuer certaines de leurs anciennes fonctions. Mais elles également un avantage inédit : elles sont très difficiles à tuer étant donné leur structure de silice qui leur permet de résister à des températures jusque-là inégalées.

Alors qu'une très simple recherche sur l'étude source permettait de comprendre qu'il ne s'agissait que d'un moulage très performant en 3D qui détruisait toute la cellule. Il ne restait de "fonctionnel" que la membrane cellulaire momifiée en silice qui arrivait à retenir quelques grosses molécules.

Des sites web pourtant réputés sont tombés dans le panneau, comme FuturaSciences, mais la plupart se sont ensuite empressés de supprimer l'article après l'analyse de certains contributeurs clind'oeil

http://www.futura-sciences.com/press-insolite-%C2%B7-premiere-cellule-zombie-creee-plus-performante-lorsqu-vie_1831562_0.php

Allusion ici
Je dois dire que, expliqué tel que ça l'est, si l'info n'avait pas été retransmise par futura (http://www.futura-sciences.com/press..._1831562_0.php) j'aurais surement pris ça pour un gros fake oO

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 9420
Age : 33
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008
Points : 9916
Réputation : 143

Revenir en haut Aller en bas

Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux. - Page 2 Empty Re: Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux.

Message par Barnabé le 2017-01-17, 08:21

Trois exemples récents de rumeurs et fausses nouvelles, dans des styles un peu différents :
les "fake news" diffusés à l'occasion de la campagne présidentielle américaine. Une pizzeria, qui d'après la rumeur servait de support à un traffic d'enfants organisés par Hilary Clinton (!), subit des dizaines d'appels menaçants :
http://rue89.nouvelobs.com/2016/11/22/fake-news-cauchemar-dune-pizzeria-washington-265716

Beaucoup de gens sur internet se souviennent de ce film où l'acteur Sinbad jouait un génie... film qui n'a jamais existé. Probablement une "reconstruction" collective de souvenir :
http://rue89.nouvelobs.com/2017/01/05/film-dont-tout-monde-souvient-pourtant-nexiste-266024?utm_source=outbrain&utm_medium=widget&utm_campaign=obclick&obref=obinsource

Plus classique mais étonnant quand même : en Espagne, depuis des années, un couple appelait à la générosité pour leur fille Nadia atteinte d'une maladie rare :
http://www.europe1.fr/international/escroquerie-et-exploitation-sexuelle-les-dessous-sordides-de-laffaire-nadia-2951939
Sauf que l'argent ne servait pas à payer les traitements mais à financer le train de vie du couple (près d'un million d'euros de dons reçus). Ce qui est remarquable c'est que tous les médias ont repris l'histoire pendant des années, que le père était invité sur les plateaux télé pour ses appels aux dons, et que ces médias n'avaient jamais pris la peine de vérifier l'histoire !
Barnabé
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5313
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008
Points : 5499
Réputation : 34

Revenir en haut Aller en bas

Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux. - Page 2 Empty Re: Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux.

Message par Kyraly le 2018-09-05, 16:30

Bonjour

L'IRSEM (Institut de Recherche Stratégique de l'Ecole Militaire) à édité ce rapport sur "les manipulation des l'information, un défi pour nos démocraties" , libre d’accès en PDF :

https://www.defense.gouv.fr/irsem/page-d-accueil/nos-evenements/lancement-du-rapport-conjoint-caps-irsem.-les-manipulations-de-l-information


Les manipulations de l’information ne sont pas nouvelles mais ont pris une dimension sans précédent en raison des capacités inédites de diffusion et de viralité offertes par internet et les réseaux sociaux, ainsi que de la crise de confiance que vivent nos démocraties. Ce phénomène s’est manifesté par plusieurs ingérences électorales ces dernières années ; il menace les démocraties et la souveraineté de leurs institutions. Le CAPS et l’IRSEM ont donc uni leurs forces pour l’étudier.

Ce rapport est le fruit d’une enquête de terrain (une centaine d’entretiens menés dans une vingtaine de pays) pour mieux saisir la nature du problème et identifier les bonnes pratiques mises en œuvre par les États et les sociétés civiles. Il s’appuie également sur l’abondante littérature scientifique disponible. Il examine les causes, les conséquences et les réponses aux manipulations de l’information d’origine étatique et visant les populations d’autres États, avant de formuler 50 recommandations d’action.

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 3116
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017
Points : 3389
Réputation : 33

Revenir en haut Aller en bas

Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux. - Page 2 Empty Re: Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux.

Message par Kerkallog le 2019-07-14, 23:04

« Notre cerveau n’est pas fait pour penser le long terme »
Annabelle Laurent

"...
On a parlé de fake news, de biais d'optimisme, de court-terme et de réchauffement climatique avec Tali Sharot, chercheuse en psychologie et neurosciences.
Dans le monde occidental, le taux de divorce est de 40%. Mais si vous demandez à des jeunes mariés la probabilité de leur propre divorce, ils l’estiment à… 0%. Cet exemple est l'une des traductions de ce qu'on appelle le biais d’optimisme, une illusion cognitive dont 80% d’entre nous, tous âges et pays confondus, disposons. Nous surestimons les probabilités de vivre des évènements heureux au cours de la vie et sous-évaluons les probabilités d’en vivre de mauvais. C’est à la fois avantageux et dangereux, puisque ce biais nous conduit à moins évaluer les risques.


Tali Sharot, professeure en neurosciences cognitives, en psychologie et en neurosciences à l’université de Londres, a publié en 2011 l’essai The Optimism Bias: A Tour of the Irrationally Positive Brain, fait la couverture de Time Magazine, écrit pour le New York Times, le Washington Post, CNN, la BBC, donné une conférence TED, puis s’est attaquée à l’influence des émotions sur les croyances, les décisions et les interactions sociales, notamment avec son livre The Influential Mind, paru en 2017.  Ses articles sur la prise de décision, l’émotion et l’influence ont été publiés dans Nature, Science, Nature Neuroscience, Psychological Science, etc. Nous l’avons rencontrée à Paris, dans le cadre d'une conférence organisée par la start-up Tinyclues, un peu découragés par son idée que face aux mensonges, les faits ne peuvent rien.

Usbek & Rica : Dans votre livre The Influential Mind, vous montrez que les faits et les données ne font pas changer les gens d’opinion. Pourquoi ? 
Tali Sharot : Quantité d'études ont déjà montré ça depuis des décennies, bien avant que nous menions nos propres recherches. Quand les gens reçoivent une information, ils l'interprètent en fonction des croyances qu'ils ont déjà. Cela donne plus de poids aux informations qui confirment ce qu'ils pensent déjà, et moins de poids aux informations qui ne les confirment pas. C’est en fait un moyen rationnel d’évaluer les données que vous recevez. Car quand vous êtes confronté à une information qui ne confirme pas ce que vous pensez, cette information va, en moyenne, être fausse : par exemple, si je vous dis qu'il y a un éléphant rose qui vole dans le ciel, vous allez partir du principe que je mens ou que je délire parce que vous avez la conviction forte que les éléphants ne volent pas dans le ciel, et ça a un sens, c'est comme ça que nous devons raisonner. Si nous changions nos croyances à chaque fois qu’il y a un élément de preuve qui ne confirme pas ce que nous croyons, ce serait le chaos ! C'est pour ça que notre cerveau est construit de cette façon. Mais ça veut aussi dire que si nous avons une croyance erronée, il sera vraiment dur de la changer avec des faits… Vous avez des exemples extrêmes de cette tendance avec ceux qui croient que la Terre n'est pas ronde : aucune preuve ne les fait changer d’avis. C'est un cas problématique.

Ce biais, qu’on appelle « biais de confirmation », n’est pas le seul à jouer… 
Il y a également le « biais de motivation ». Une étude a été menée aux États-Unis avant la dernière élection présidentielle. On a demandé aux gens : qui voulez-vous voir gagner ? Et qui, à votre avis, va gagner ? En août 2016, quelques mois avant l'élection, environ la moitié des gens voulaient que Trump gagne, et l'autre moitié voulait que Clinton gagne, mais la plupart des gens pensaient que Clinton allait gagner. Ensuite, les sondages ont suggéré une victoire de Trump. Et ce qu’ont trouvé les chercheurs, c’est que les supporters de Trump, bien que ce sondage ne corresponde pas à ce qu'ils pensaient mais plutôt à ce qu'ils voulaient penser, ont rapidement changé leur opinion, et se sont dit : peut-être que Trump va gagner. Du côté des supporters de Clinton, les sondages contredisaient ce qu'ils pensaient et ce qu’ils souhaitaient penser, donc ça n'a pas eu beaucoup d'effet, et ils se sont dit qu’ils ne croyaient pas à ces sondages. Or, les sondages avaient raison, et Trump a gagné. Le biais de motivation nous rend plus susceptible d’accepter des faits qui confirment ce qu’on veut penser, même si on ne le pense pas initialement. Le biais de confirmation et le biais de motivation vont souvent ensemble.


Vous avez écrit ce livre à l’ère des fake news, de la « post-vérité », à un moment inédit où nous n’avons jamais autant eu l’impression que la vérité disparaît et que les faits comptent peu.

J'ai commencé ce livre en 2012 -2013, donc avant que cela devienne un thème majeur. Ma réflexion a plutôt été déclenchée par les réseaux sociaux. J’étais venue donner ma conférence TED sur le biais d’optimisme, et il y avait le même jour toute une série de conférences autour de la sagesse des foules… Alors que les recherches de mon laboratoire et celles d’autres laboratoires suggèrent que non, ce n’est pas vrai : quand vous mettez plein de gens ensemble, vous n’aboutissez pas à la vérité… Ça m’a alarmé et donné envie de creuser le sujet.
Le sujet des fake news est devenu majeur alors que, bien sûr, notre cerveau n'a pas changé. Notre réalité, si. Avant, si vous aviez une croyance erronée comme « La Terre est plate », sans Internet, ce n'était pas facile de trouver autour de vous d'autres personnes partageant cette croyance. Maintenant, pour n’importe quelle croyance, on peut aller chercher les preuves qui la confirment et non celles qui la contredisent. Les gens vont sur Internet, et disent, « Hey ! j’avais raison ». Les opinions contraires existent, bien sûr, mais ils ne vont pas les chercher. Sans compter que ces informations existent sans le filtre dont on disposait avant Internet. Ce qui est en train d’arriver, et c’est incroyable que ça n’arrive que maintenant, c’est la régulation de cette information en ligne, Mark Zuckerberg qui vient de dire qu’il souhaite réguler Facebook… À mon sens, la régulation politique est la meilleure solution dont nous disposons aujourd’hui.
« Aujourd'hui, Internet est conçu pour nos biais cognitifs, il les nourrit, les alimente »

[url=https://twitter.com/intent/tweet?text=%C2%AB Aujourd'hui, Internet est con%C3%A7u pour nos biais cognitifs, il les nourrit, les alimente][/url]


Mais même si nous régulons, votre livre suggère qu’opposer des faits ne sert à rien, qu’il vaut mieux par exemple tenter d’apporter une nouvelle information plutôt que de contredire la première. On sait aussi que les fake news se propagent beaucoup plus rapidement que les informations fiables… 
On ne va pas changer le cerveau humain et les biais cognitifs. Mais on va au moins essayer d’améliorer l'environnement parce qu'actuellement, il est le pire que l’on puisse avoir. Aujourd'hui, Internet est conçu pour nos biais cognitifs, il les nourrit, les alimente, alors qu'ils nous emmènent au mauvais endroit. Il y a des choses que l’on peut faire : on peut changer les algorithmes qui vous donnent les informations qui confirment ce que vous pensez déjà (cf les « bulles de filtres » d'Eli Pariser, ndlr). Certains utilisateurs peuvent changer leurs paramètres dans ce sens, ou ajouter des extensions qui permettent de voir « l’autre côté » sur Facebook ou Twitter.


Vous avez justement montré en 2016 comment, au contraire, la polarisation peut être accentuée, en menant une étude autour du réchauffement climatique. Pouvez-vous nous présenter ses conclusions ?
On voulait voir si on pouvait faire changer l'opinion des gens au sujet du changement climatique en leur donnant des informations. D'abord, on a dû évaluer qui « croyait » au changement climatique et qui « n'y croyait pas », et on leur a demandé à quel niveau ils pensaient que la température allait monter dans les 100 prochaines années. On leur a annoncé ensuite que, selon les toutes dernières estimations des spécialistes, le réchauffement serait pire que prévu si l'on ne faisait rien : la température de la Terre augmenterait de 14°C. Et on a découvert que ceux qui penchaient déjà pour l'existence du réchauffement ont durci leur position, affirmant qu'il était urgent de prendre encore plus de mesures. En revanche, cette nouvelle info n'a eu aucun effet sur l'opinion des sceptiques. Si, au contraire, l'info donnée aux deux groupes était que les chercheurs estimaient que, finalement, la hausse de température serait bien importante que prévu, c'étaient les convaincus du réchauffement qui campaient sur leurs positions, tandis que les sceptiques étaient encore plus confortés dans l'idée qu'aucune mesure drastique ne s'impose. Les deux groupes ont changé leurs opinions vers les extrêmes, donc l’information provoque la polarisation…


Dans votre précédent livre, The Optimism Bias, vous preniez l’exemple de la crise financière de 2008, en suggérant que notre biais d’optimisme pouvait en être responsable : « Particuliers, banquiers et politiques ont tous pensé que la situation pouvait tenir et ont ignoré les preuves du contraire », écriviez-vous. Diriez-vous la même chose pour la situation d'urgence climatique dans laquelle nous sommes aujourd'hui ? 
Le changement climatique se heurte à beaucoup d’obstacles, à la fois pour que les gens y croient et agissent. Il y a d’abord l’écart temporel, car il ne va pas affecter les générations présentes autant que les générations futures. Ensuite, on essaie de pousser les gens à agir en leur montrant tout ce qui peut arriver de terrible alors que les gens préfèrent ne pas penser à ce genre de choses. Et enfin, il y a le sujet du pouvoir - ou plutôt de l’absence de pouvoir - que chacun pense avoir à titre personnel pour lutter contre le réchauffement. Quand on parle de changement climatique, tous les problèmes liés à la difficulté de mobiliser les gens forment un « package ».

« Il faut mettre en valeur les possibilités de progrès plutôt que celles de déclin »
[url=https://twitter.com/intent/tweet?text=%C2%AB Il faut mettre en valeur les possibilit%C3%A9s de progr%C3%A8s plut%C3%B4t que celles de d%C3%A9clin][/url]


Peut-on considérer que le biais d'optimisme que nous avons à titre personnel ralentit le changement de société ? 
Nous avons un biais d’optimisme sur notre propre vie parce que nous pensons avoir le contrôle de notre futur, mais on ne retrouve pas ce biais sur des événements publics comme le changement climatique… Et votre question est un peu une question piège parce qu'en réalité cela peut aussi être motivant : si je suis une sportive qui s'entraîne pour les Jeux Olympiques, et que je crois que je peux remporter la médaille d'or, même cet objectif est irréaliste, j'ai plus de chances d'obtenir la médaille d'argent en croyant à cette médaille d'or. Le biais d'optimisme peut nous motiver à agir. Mais à mon sens, sur la question du changement climatique, le message doit être changé : au lieu de parler des catastrophes, ce qui pousse les gens à ne pas agir, nous devrions reformuler les choses pour parler davantage de ce qui peut être fait pour améliorer la situation, mettre en valeur les possibilités de progrès plutôt que celles de déclin.


Parce que la majorité d’entre nous sera plus réceptive à un tel message ? Les discours autour de la catastrophe sont mobilisateurs pour certains… 
On tend à penser que la peur peut bloquer : elle n'encourage pas toujours à l'activisme. L'activisme peut être encouragé quand vous pensez que vous pouvez faire de grandes choses : j'agis parce que je pense que je peux changer le monde.


Qu'est-ce-qui, dans notre cerveau, est fait pour prédire le futur ? 
Tout ! Dans la manière dont les neurones encodent les informations et y réagissent, tout est prédictif. Votre cerveau a toujours une longueur d’avance. Il prend une information, calcule la différence entre sa prédiction et cette information, et corrige. C'est valable pour tout. Par exemple, pour le cortex visuel : si je tourne la tête, je fais une prédiction sur ce que je vais voir, puis je reçois une information, et il y a soit une compatibilité, soit une différence, et je corrige, et ainsi de suite.
« Le cerveau entier est conçu pour prédire car c'est comme ça que nous survivons »
[url=https://twitter.com/intent/tweet?text=%C2%AB Le cerveau entier est con%C3%A7u pour pr%C3%A9dire car c'est comme %C3%A7a que nous survivons][/url]

Le cerveau entier est conçu pour prédire, car c'est comme ça que nous survivons. Nous avons en permanence besoin de prédire quelques secondes à l'avance. Vous prédisez ce que je m'apprête à dire avant que je ne le dise. Pour chaque mot. Si je dis un mot bizarre, « éléphant » par exemple, c'est surprenant pour vous parce que vous ne pouviez pas le prédire...
Pour autant, nous ne savons pas penser le long terme… Comment l’expliquer ?
On prédit le court-terme. Les secondes à venir, puis les autres. Prédire un peu plus demande un peu plus d’efforts, et ainsi de suite. Vous savez, pendant longtemps, les humains n'ont vécu que quelques décennies : on vivait 30, 40 ans. Que l’on vive aujourd‘hui 80 ou 90 ans, c'est très nouveau. Et maintenant, on demande aux gens de prédire non seulement leur vie, mais des centaines d'années. Or on n'est pas fabriqué pour ça. Le cerveau est surtout fabriqué pour que notre organisme survive et pour transmettre nos gènes, pas forcément pour concevoir le contexte pour qu'il soit meilleur pour les générations à venir.


Les neurosciences sont de plus en plus utilisées par les entreprises pour mieux comprendre et prédire les comportements des utilisateurs, dans l’idée de mieux les transformer en consommateurs plus ou moins accros. Avons-nous raison de nous inquiéter ?
C'est vrai, surtout en ce qui concerne l’addiction aux réseaux sociaux. Ils utilisent tous les principes que nous connaissons très bien, comme le système de récompense et la façon dont les gratifications immédiates peuvent changer vos actions… Twitter, par exemple, est conçu selon les principes que nous savons être les plus « déclencheurs » dans le cerveau. La façon dont toutes les entreprises numériques utilisent la recherche pour ce genre de choses m’inquiète beaucoup. Mais celle-ci peut aussi être utilisée plus positivement : pour que les gens mangent plus sainement, fassent plus de sport, prennent soin de leur bien-être… Les connaissances doivent être partagées, vous ne pouvez pas faire de la science dans votre coin simplement par peur que certains les utilisent mal. Notre job, c’est faire de la science, et de la partager. Celui des décideurs politiques, c’est de s’assurer de la façon dont les entreprises l’utilisent, et s’il y a des conséquences négatives, sur la santé mentale des adolescents par exemple, d'agir en conséquence.
Sachant que certains neuroscientifiques travaillent directement pour ces entreprises...

Oui, des entreprises comme Facebook et Google ont même leurs propres équipes dédiées aux neurosciences. Certains de mes étudiants sont allés travailler pour elles, pour Google notamment. Et cette idée d'utiliser les neurosciences et les sciences comportementales fait son chemin : les entreprises ont maintenant des « Chief Behavioral Scientists »...
« En France, c'est considéré comme positif d'être pessimiste, donc les gens se déclarent pessimistes »
[url=https://twitter.com/intent/tweet?text=%C2%AB En France, c'est consid%C3%A9r%C3%A9 comme positif d'%C3%AAtre pessimiste, donc les gens se d%C3%A9clarent][/url]


Une dernière question au sujet du biais d’optimisme. Vos recherches montrent qu’il est universellement partagé. Les différences culturelles ne jouent-elles pas tout de même ? Les Français ne sont pas réputés pour leur optimisme… 
Si je vous demande de prédire la probabilité que certaines choses surviennent, et que je compare le résultat à la probabilité réelle, j’observe les mêmes effets que dans tous les pays. Ce qui est différent, c’est la façon dont les gens se perçoivent en tant qu’optimistes ou non. En France, c'est considéré comme positif d'être pessimiste, donc les gens se déclarent pessimistes… Mais ce biais d’optimisme ne concerne que le futur, pas la façon de voir le passé ou le présent. Il n’empêche pas de râler sur sa situation présente...
..."


https://usbeketrica.com/article/notre-cerveau-pas-fait-pour-penser-long-terme

________________________________________________________
Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux. - Page 2 0_0_0_12  Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux. - Page 2 00000012Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux. - Page 2 00000065 y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux. - Page 2 00000013 sunny Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux. - Page 2 _che-g17
Kerkallog
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2338
Date d'inscription : 19/05/2012
Points : 2618
Réputation : 40

Revenir en haut Aller en bas

Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux. - Page 2 Empty Re: Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux.

Message par Marco51 le 2020-01-04, 00:11

J'aime beaucoup écouter le "Vrai du Faux" sur FranceInfo. 
Cette thématique fait l'objet d'un onglet dédié sur le site de la station:
Vrai ou Fake

Et c'est un vrai travail d'investigation collectif.

"vrai ou fake

Qu'est-ce que "vrai ou fake" ? "Vrai ou fake" est la plateforme de factchecking et de debunking de l'ensemble de l'audiovisuel public. Elle rassemble des contenus produits par Arte, l’Institut national de l’audiovisuel, France Médias Monde, France Télévisions, Radio France et TV5 MONDE.

Franceinfo passe au crible et valide après les avoir dûment recoupées toutes les informations qu'elle diffuse sur ses antennes radio, TV et numérique.

Mais le factchecking et le debunking, apparus dans les années 1990 outre-Atlantique, sont devenus des exercices journalistiques spécifiques. Le factchecking consiste à débusquer les erreurs factuelles ou les mensonges des responsables publics et des politiques. Le debunking (ou démystification) consiste à décrypter et déconstruire des rumeurs qui circulent notamment sur les réseaux sociaux et des "fake news", c'est-à-dire de fausses informations fabriquées dans le but de manipuler le public. (...)

La rubrique "vrai ou fake" accueille par ailleurs tous les rendez-vous des acteurs de l'audiovisuel public, parmi lesquels :

- "Le vrai du faux" d'Antoine Krempf, produit par Radio France et diffusé sur franceinfo, qui part chaque jour à la chasse aux approximations et aux contre-vérités.
- "L'instant détox" de Julien Pain, produit par France Télévisions et diffusé sur franceinfo, qui descend dans la rue pour tester en direct des intox et des idées reçues.
- "L'Oeil du 20 heures", produit par France Télévisions et diffusé sur France 2, qui enquête sur les pouvoirs publics et démonte les coups de com' des politiques.
- "Faux et usage de faux", diffusé dans le 20 heures de France 2, qui combat les rumeurs, manipulations ou infox qui circulent sur Internet et les réseaux sociaux.
- "Vrai ou fake" l'envers de l'info", un magazine présenté par Adrien Rohard, qui chaque semaine sur franceinfo passe au crible une information, une intox, une rumeur, qui circule
- "Les Observateurs", produits par France 24 et conduits par Derek Thompson, qui vérifient des images, des vidéos diffusées sur le Web partout dans le monde.
- "Contre-faits", produits par France 24 et conduits par Caroline de Camaret, décrypte les fausses nouvelles et rumeurs concernant l’Union européenne dans l’émission "Ici l’Europe".
- "Data culte" et "Retour vers l’Info", produits par l’INA, qui éclairent le présent avec le passé, analysent des mensonges et propagandes historiques, confrontent les idées reçues à la réalité des chiffres, des paroles et des images d’archives.
- "Désintox", produit par Arte, Libération et 2P2L, qui décrypte l'actualité dans des vidéos d'animation diffusées chaque soir dans "28 minutes".(...)


Et en bonus, un jeu question-réponse :
QUIZZ "Vrai ou fake"

Je n'ai eu que 14/20...   va falloir retourner potasser les émissions study study

________________________________________________________
Aucun homme ou femme qui poursuit un idéal en empruntant sa propre route, ne peut éviter d'avoir des ennemis.  Daisy BATES.
Ce qui est mieux qu'une centaine de jours d'études studieuses, c'est un jour avec un excellent professeur.  Proverbe Japonais.
Avec l'âge, je prête moins attention aux dires des Hommes. Je m'intéresse à leurs actes.  Andrew CARNEGIE.
Marco51
Marco51
Membre

Masculin Nombre de messages : 150
Age : 46
Localisation : Marne
Emploi : Infirmier Soins Palliatifs
Loisirs : Muscu, Krav, softair, modélisme, Lego
Date d'inscription : 28/08/2018
Points : 168
Réputation : 10

Revenir en haut Aller en bas

Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux. - Page 2 Empty Re: Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux.

Message par Catharing le 2020-01-29, 22:27

Salut,
En lien direct avec le topic Epidémies et pandémies

Des pharmacies profitent-elles de l'épidémie de coronavirus pour vendre des sprays assainissants ?

Sur les réseaux sociaux, certains internautes ont diffusé des photos de pharmacies qui proposent des produits préventifs contre le coronavirus.
Si certaines sont des montages grossiers, repérées rapidement par les internautes, l'un des tweets a été particulièrement partagé, avec plus de 6 000 partages en 24 heures.

On y voit l'intérieur d'une pharmacie qui propose un "spray assainissant contre le coronavirus", selon une pancarte devant le présentoir.
Pourtant rien n'indique que l'image soit vraie et surtout ce traitement est totalement inefficace

Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux. - Page 2 20861367

La personne qui diffuse la photo, prise à Paris dit-elle, assure qu'elle en est bien l'auteure, sans plus de précisions.
Le Conseil de l'Ordre des pharmaciens l'a d'ailleurs invitée, directement sur les réseaux sociaux, à déposer une plainte sur son site internet.
Sans signalement, l'Ordre ne peut pas agir auprès de la pharmacie.
Pourtant, mercredi 29 janvier à la mi-journée, aucune plainte n'a été déposée selon l'Ordre des pharmaciens, alerté par les photos qui circulent.

________________________________________________________
Le confinement aura démontré trois choses.
Un : notre économie s’effondre dès qu’elle cesse de vendre des trucs ­inutiles à des gens surendettés.
Deux : il est parfaitement ­possible de réduire fortement la pollution.
Trois : les personnes les moins bien payées du pays sont les plus essentielles à son fonctionnement.
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 6369
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011
Points : 7278
Réputation : 77

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux. - Page 2 Empty Re: Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux.

Message par KrAvEn le 2020-04-08, 17:28

Coronavirus : les sept fake news qui inondent les réseaux sociaux sur les origines de l'épidémie
Alors que la France est confinée depuis le 17 mars, et que le monde traverse une crise sanitaire majeure, sur les réseaux sociaux, les théories du complot et les fake news en tout genre ne cessent d'inonder la toile. Déjà, fin février, l'Organisation mondiale de la santé avait tordu le cou à plusieurs d'entre elles sur son site internet, dénonçant leur propagation, et tenant à corriger un grand nombre de fausses informations. Petit tour d'horizon des fausses informations les plus répandues.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier)
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 8957
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Date d'inscription : 24/10/2006
Points : 8412
Réputation : 90

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux. - Page 2 Empty Re: Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux.

Message par Da le 2020-04-09, 10:50

C'est vrai qu'on est innondé de fake news en ce moment...

Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux. - Page 2 Journalisme-%C3%A0-la-fran%C3%A7aise-les-masques

Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux. - Page 2 Sibeth-et-son-masque-237x250
Da
Da
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2711
Localisation : BZH soon?
Emploi : Bullshit
Loisirs : Pan pan, bang bang, vrrrrrrrrrr, poum
Date d'inscription : 03/06/2009
Points : 2860
Réputation : 20

Revenir en haut Aller en bas

Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux. - Page 2 Empty Re: Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux.

Message par KrAvEn le 2020-04-09, 15:25

Da a écrit:C'est vrai qu'on est innondé de fake news en ce moment...
Lol ! On en a tous conscience, je pense. Il y a les fakes news et les théories du complot autorisés et les autres. Mais tout ça ça reste des fake news. Bref, defakez les news.

Après avoir été accusé d'avoir colporté une fake new concernant une supposée carte du dé-confinement par régions, Hanouna abandonne son projet d'émission sur les fake news : Coronavirus : C8 déprogramme la soirée spéciale fake news de Cyril Hanouna

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - In Shadow, A Modern Odyssey - Ozymandias - La grande implosion/Rapport sur l'effondrement de l'Occident (Pierre Thuillier)
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 8957
Localisation : En Dystopie
Emploi : Singe de l'Espace
Date d'inscription : 24/10/2006
Points : 8412
Réputation : 90

http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux. - Page 2 Empty Re: Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux.

Message par Catharing le 2020-05-13, 22:04

Salut,

Confinement : ces photographes montrent comment manipuler l’opinion avec des photos prises selon différents angles

Pour manipuler l’opinion il suffit de changer d’objectif photo
https://www.presse-citron.net/confinement-comment-manipuler-lopinion-avec-des-photos-prises-selon-differents-angles/


Or, de la modification à la manipulation, il n’y a qu’une étroite frontière, que certains ne se privent pas de franchir sans beaucoup de scrupules.

Ainsi avons-nous tous vu passer ces fameuses photos de groupes de personnes qui soi-disant ne respectaient pas la distanciation sociale.
Il était facile de crier avec la meute et de les dénoncer, sauf si l’on prenait un peu de recul et juste quelques secondes pour regarder ces photos avec un peu plus d’attention.
On comprenait alors que les personnes en question étaient bien distantes, mais que l’angle ou le zoom déformait totalement la perspective, laissant penser qu’elles se frôlaient.
C’est ce biais que deux photographes installés à Copenhague, au Danemark, démontrent par l’exemple. Philip Daval et Ólafur Steinar Rye Gestsson ont arpenté certains lieux de la capitale danoise afin de mener une expérience à la demande de l’agence photographique Ritzau Scanpix.

Ils ont photographié les mêmes personnes dehors le même jour.
Leur astuce consistait à utiliser deux perspectives différentes : un grand angle et un téléobjectif. Les photos prouvent de façon étonnante à quel point le seul changement d’objectif au même moment et au même endroit peut montrer une différence stupéfiante dans la distance entre ces personnes.
Pour une même scène, selon l’angle, on voit des personnes qui se touchent presque, ou des personnes suffisamment éloignées l’une de l’autre, comme on peut le voir ci-dessous.

Avec téléobjectif


Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux. - Page 2 Different-perspective-telephoto-lens-vs-wide-angle-philip-davali-5eaa7bed4f294__700


Avec grand angle


Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux. - Page 2 Different-perspective-telephoto-lens-vs-wide-angle-philip-davali-5eaa7bef33ab7__700

Avec téléobjectif


Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux. - Page 2 Different-perspective-telephoto-lens-vs-wide-angle-philip-davali-5eaa7be6a92a7__700

Avec grand angle


Légendes urbaines, désinformation, hoax, arnaque, canulars, etc - état des lieux. - Page 2 Different-perspective-telephoto-lens-vs-wide-angle-philip-davali-5eaa7be872653__700

________________________________________________________
Le confinement aura démontré trois choses.
Un : notre économie s’effondre dès qu’elle cesse de vendre des trucs ­inutiles à des gens surendettés.
Deux : il est parfaitement ­possible de réduire fortement la pollution.
Trois : les personnes les moins bien payées du pays sont les plus essentielles à son fonctionnement.
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 6369
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011
Points : 7278
Réputation : 77

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum