Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le fonctionnement du GROUPE

Aller en bas

Le fonctionnement du GROUPE Empty Le fonctionnement du GROUPE

Message par smoothy Sam 18 Juin 2011 - 18:50

(je ne sais pas si c'est le bon endroit)
Salutations, je vous post ici une de mes fiches de P1 de psychologie, j'ai pensé que ça pourrait servir de comprendre les fonctionnements d'un groupe (de travail, ou de survie...).
J'ai essayé d'édulcorer, d'enlever ce qui n'est pas important, d'enlever les diminutifs et surtout les fautes , mais il peut en rester.
J'ai mis la partie sur la dynamique de groupe en petit, car pas très utiles en apparence, mais je le laisse pour ceux qui sont intéressés.
Bonne lecture.

Le contenue a été écrit par le Professeur Pringuey.


I I .Les groupes.

· Ils varient selon divers critères :
o But , degré d’organisation , motivation , cohésion interpersonnelle , et TAILLE.

A.Les grands groupes.

· Nb de participant dépasse les 10 personnes : Groupes naturelles (famille , age etc…) sont attribués d’office.
· Les groupes choisis ou constitué varient selon les activités (jeu , travail…)
· Chaque individu participe en même temps a plusieurs groupes , et ceux ci composent les éléments de sa personnalité.

1.La formation du groupe.

· Elle se fait en plusieurs étapes :
o Adhésion de chaque membre a un objectif commun.
o Conformité a des normes , des règles de conduites .
o Maintient d’un dynamisme ou participe gratification du succès.
· La cohésion d’un groupe se vérifie surtout par sa capacité de réponse a une situation hostile.

2.La vie du groupe.

· Elle se compose de 3 temps :
o Naissance du groupe , porté par esprit novateur et :
 Enthousiasme initial puis :
 Installation de la routine et confrontation aux 1ères crises
 Ces crises sont l’occasion de tester les capacité des participants a tolérer conflit.
 Puis survient la dissolution du groupe , a cause d’un contexte défavorable , ou motif internes comme
désorganisation ou mauvaise répartition des rôles ou conflit leadership.
· La désaffection des membres d’un groupe est la cause 1ère de la MORT d’un groupe.
· Car , appartenance au groupe est sécurisante mais cette appartenance peut se trouver remise en question pour des raison pas toujours
évidentes , cela se traduit par :
o Repli de l’individu sur lui même , et distance au groupe.
· Certains indices de détérioration sont annonciateur : Absences pour motifs futils ou mensonger , critique etc…

B.Les petits groupes.


· Groupe restreint (primaire) , limité a 7 ou 10 personnes max , réunis en situation de face a face.
· Les interactions se limitent a 2 modalité :
o Chaque personne a une même tache
o Et celle de chaque personne avec les autres participants.
· Dans petit groupe , tout le monde connaît tout les autres , et permet d’établir relation PERSO ce qui est intéressant car :
o Crée une appartenance solidaire des membres par rapport à l'environnement naturel ou social .
o Créé une unité psychologique spécifique qui qualifie la communauté .


I I I .La dynamique de groupe.

· Terme proposé par Kurt Lewin en 1944 , = Signifie une réalité humaine de 1ère importance , constitué par le groupe restreint.
· D’après Auguste comte au 19ème , la dynamique de groupe ouvre le champ de la microsociologie et des sub-culture , domaine
d’interet tant au plan politique , industriel que militaire.

A.Les sources de la dynamique de groupe :

· Plusieurs facteur convergent pour lancer cette mode des ptits groupes :
o Conditions sociales favorables (passion americaine des association)
o Souci moderne de rendement
o Inquiétude issue du succès du Nazisme allemand
o Préparatif militaire de l’ époque
o Extension du fédéralisme démocratique privilégiant une dynamique de changement ciblé sur groupes humains naturels.

1.Enquêtes de terrain.
· Enquête effectuée dans usine électrique près de chicago , qui montre le rapport entre condition de travail et rendement
professionnel .
· On voit que les relations inter-humaines influent de façon importantes sur le rendement.
· Genre un groupe de 10 à 14 personne a une vie propre etc…

2.La psychothérapie de groupe.
· Au 19ème , le malade mental vue comme un « A-liénus » , un déraciné social coupé des liens sociaux et réfugié sur lui meme.
· Son traitement consistait en une réadaptation sociale a travers l’action de petits groupes dans le but de définir les conditions dans
lesquels la participation a des groupes devait amener à des modifications favorable de la structure de la personnalité.

3.La sociométrie.
· Moréno crée le psychodrame , montre que la dimension sociale est une composante essentielle de la personnalité , la personnalité étant conçu
comme un ensemble de rôles sociaux (avec la possibilité de changer de role ).
· Chaque participant du groupe peut devenir l’agent thérapeutique des autres.
· Tout groupe humain a structure affective informelle , qui détermine les comportement de chaque individu // aux autres et // a lui
meme.
· Sociométrie est une méthode d’analyse de ces interrelation , elle repose sur l’établissement d’un diagramme d’interactions.

4.Le centre de recherche sur les groupes.
· C’est Kurt Lewin qui l’inventa , il vient de l’école de la Gestalt Théorie.
· Dans ses recherches , il privilégie l’étude , non plus des composants psychologique unitaires , mais des ensembles , en config
globales signifiantes , config // auxquelles se situent les individus et // auxquelles ils agissent.
· Il définit le champ psychologique de chaque sujet comme :
o Une organisation spécifique
o Une configuration des significations que les êtres , les situations, les choses ont pour lui.
· Il approche le groupe humain comme ensemble et un climat psychologique.

B.Organisation du groupe.

· Tout groupe dispose d’une double détermination qui garantit son principe de survie.

1.Le système externe.
· Définit la position du groupe face a son environnement social et économique , il le justifie dans ses rôles et fonctions et intègre les éléments de la pression
venant de environnement.
· Une pression peut être génératrice au départ et devenir perturbante sous l’influence de ces contraintes externes (trop fortes ou
nocives).

2.Le système interne.
· Provient des relations inter individuelles des membres et de la vie intime du groupe  S’articule de façon fonctionnelle autour de notion
de role (jeu de role , changement de role et determination de role).
· L’experience du gpe est un des fondement indentitaire essentiel
o L’identité du gpe n’est pas une structure figé mais une synthèse permanente et tjs nouvelle d’une tension entre la personne
et ses roles sociaux.
o L’identité resulte d’un mvt dialectique entre un processus d’identification aux roles sociaux (par lequel se forme la
personne dans ses reponses aux attentes) et la resolution de chaque identification necessaire au chgt de role et qui suppose
la capacité basale de supporté l’absence d’identité.
· L’experience du groupe est a chaque fois cet exercice constitutif d’identité.

3.L’intégration identitaire.
· La tension permanente entre les 2 composantes du « soi » , personne et role , s’exprime dans la disposition d’une certaine distance
a l’égard des attentes des rôles.
· Car en effet , la réponse normative a ces attentes multiples implique :
o Nécessité d’effectuer constamment interprétation des normes sociales (qui sont svt contradictoires , irréalisables)
· On choisi donc , selon Goffman , une solution moyenne , la « Phantom Normalcy » .
· Les variétés de distance au role dans le gp et leurs fluctuations participent a l’exercice des valeurs identitaires , a la connaissance de
soi comme à celle de l’autre dans l’adoption d’attitude dans la dynamique de groupe.
· Ex : Dépressif , c’est une hypernormie social , excessive conformité , sur-identification aux rôles , et accomplissement excessif des
taches.
C.La dynamique de groupe.
· De Kurt lewin en 1946 , qu’il suffit de confronter les participants de ces groupes avec les données concernant leur propre
comportement et ses effets (en leur proposant une réflexion commune sur ces données) afin qu’ils complètent significativement
leur formation sur :
o Connaissance d’eux meme.
o Attitude des autres a leur égard.
o Le comportement du gpe
o Le dvpt des groupes en général.


IV.Les conflits de groupe.

· Le conflit se manifeste entre différents individus ou entre différents groupes et manifeste l’affrontement de tendances opposées.
· La base des conflits peut se situer dans :
o Organisation , autorité , hiérarchie , statuts
o Fonction , objectif , moyens , stratégie
o Role , droits , devoirs ou norme.

A.Problématique de l’appartenance au groupe.

· L’appartenance au groupe est motivé par participation a l’oeuvre commune.
· Elle nécessite un minimum de sécurisation personnelle et la rencontre de l’autre est l’occasion d’une affirmation de soi , gage
principal d’authenticité.
· La crainte du jugement de l’autre ou la peur du regard de l’autre s’équilibre avec le besoin d’etre accepté par l’autre et le souci de
conformité aux attentes des membres.
· Cette attention porté a la norme ne doit pas effacer toute créativité personnelle , nécessaire au dynamisme de groupe.
· Il faut faire attention aux stratégies de séduction qui peuvent amener la déception et la dépression.
· L’affirmation de soi qu’implique l’authenticité , exige de savoir surmonter sa propre sensibilité sociale.

B.Perturbations tenant aux réactions interindividuelles.

· Relations entres individu ne dépendent pas seulement d’eux meme , mais aussi des relations entre eux.
· Le conflit peut porter sur les idées émise par l’un des membres ou sur l’idéologie du groupe etc…
· Chacun manifeste tour a tour le désir de dominer , d’ou les attitudes consistant a se valoriser , a impressionner ou encore a
compenser son infériorité , c’est a dire « diviser pour mieux régner ».

· De ces réactions a une situations , des comportements peuvent devenir gênant pour la dynamique de groupe , le
fonctionnement d’un groupe en « résistance » , à la difficulté ne peut dépasser le niveau du maillon le plus faible.
· On doit également tenir compte des conflits de personnes qui s’enracinent dans les relations « empathiques » , principe basal
d’affinité-hostilité.
· Ce principe fonde la relation de sympathie ou celle d’antipathie , et engage toute relations dans l’alternative de la confiance ou de la
méfiance , de l’adhésion ou du rejet.

C.Troubles de la communication.

· Ils constituent un motif important de tension et de conflit de groupe.
· La communication est une structure composite faite de : Codage et de Transmission d’un message.
· Les problèmes peuvent alors provenir :
o Anomalie du message : distorsion , lacune , manque de clarté.
o Perturbation de la transmission : Altération du codage , difficulté d’expres​sion(peur des autres).

VII.Conflits de leadership.

· Il porte sur le leader , le role de leader et la personne qui l’assume , sont la manifestation d’un besoin d’auto-organisation , de
cohésion et d’identité groupale.
A.Pluralité des fonctions de chef.
· Elles sont multiples :
o Informative : Maintenir la motivation du groupe , organisation , méthodes.
o Normatives : Idéologie , valeurs du groupe , où la fonction du chef est la prise d’initiative structurantes.
o Evaluative : Critique et visant a maintenir la cohésion du groupe en s’occupant d’assurer une considération de chaque
membre.
· Le chef doit savoir remplir les roles issus de ces fonctions pour guider le gpe vers ses objectifs . Sa défaillance dans l’un de ses roles
forme des motifs de conflits .

B.Conflit de personne.

· Le conflit pour le leadership manifeste la convoitise du prestige de la responsabilité , mais peut porter aussi sur les difficultés a
assumer le rôle de leader.
· Le leader doit admettre l’idée d’etre contesté et accepter l'agressivité et la convoitise.
· Une décision n’est jamais celle de tous les membres , d’où la nécessité de travailler avec un petit groupe de délégué.
· Pour minimiser frustration , chef doit expliquer les motifs de la décision.

C.Conflits d’objectifs.

· L’objectif traditionnel du groupe de type « démocratique » , associe plusieurs critères :
o Un groupe soudé, Diversité des activités , Bon climat émotionnel , Satisfaction des membres et performances élevé et stables
Le déficit d’un ou plusieurs de ces objectif remet en question le chef du groupe et motive la compétition pour le leadership.


Dernière édition par smoothy le Dim 19 Juin 2011 - 8:18, édité 1 fois
smoothy
smoothy
Membre

Masculin Nombre de messages : 11
Age : 36
Localisation : Sud est
Emploi : étudiant
Date d'inscription : 06/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum