Constitution d'un groupe pour BAD

Aller en bas

Constitution d'un groupe pour BAD Empty Constitution d'un groupe pour BAD

Message par Thibo le Lun 16 Mar 2020 - 10:34

Bonjour à tous,

Je vais commencer par vous faire part de ma situation : je suis étudiant, vivant encore avec ma mère et mon beau-père, et je suis en cours d'autonomie de ma BAD dans la maison de campagne de ma mère. Seulement, la crise actuelle me montre un énorme problème que je n'ai jamais trop vu mentionné sur ce forum, à savoir la constitution du groupe de repli et l'égoïsme/le pragmatisme que ça exige. 

En effet, après une discussion sérieuse avec ma copine (tout aussi collapsologue/autonomiste que moi), son choix est que si la situation devient totalement ingérable en Île-de-France, elle voudra rester avec ses parents, quitte à y rester plutôt que de partir avec moi sur un terrain un peu plus sûr. Bien entendue, ladite BAD n'est pas dimensionnée pour accueillir une famille en plus de la mienne. 

Voilà donc le nœud du problème qui se profile : comment exiger de son conjoint, ses amis.. de laisser leur famille derrière alors que lorsque l'on constitue sa BAD, on peut dimensionner pour sauver ceux qui nous sont chers mais pas les familles de chacun ? Je ne sais pas si j'arrive à bien expliquer l'asymétrie que ça provoque entre ''preppers'' et ''suiveurs'', ni si même il y a une solution à tout ça, avez-vous rencontré ce problème ?

J'imagine qu'une grande partie de mon problème vient de mon jeune âge, et que les couples et enfants en tant qu'unité de repli solide n'existent pas encore... J'en viens même à espérer que le grand soir n'arrive pas avant quelques années, le temps de construire une vraie vie commune avec ma copine et de pouvoir gérer mon repli avec elle, mais je ne sais pas si le contexte me laissera ces années.

Au plaisir de vous lire

Thibo
Membre

Masculin Nombre de messages : 43
Localisation : Manche
Emploi : Etudiant ingenieur agronome
Loisirs : Lecture, sports divers
Date d'inscription : 07/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

Constitution d'un groupe pour BAD Empty Re: Constitution d'un groupe pour BAD

Message par [ZF224] le Lun 16 Mar 2020 - 12:55

Je pense qu'il n'y a pas de réponse toute faite. Ça va dépendre des rapports entre les gens, des situations familiales, des moyens techniques et humains du groupe... Trop de facteurs importants pour définir à l'avance une stratégie globale. 

Certaines personnes avec qui tu n'auras pas d'affinité auront peut-être de compétences techniques utiles, d'autres personnes plus proches de toi seront peut-être un fardeau, quid des animaux de compagnie des uns et des autres s'il y en a? Quid des pathologies des uns et des autres qui peuvent nécessiter un approvisionnement en traitement spécifique (et donc une prise de risque pour aller réappro). Bref ce ne sont que des exemples, mais ça te donne des pistes de réflexion. 

C'est toujours complexe de choisir qui a droit ou pas à sa chance, pour quelles raisons et comment imposer ce choix.

________________________________________________________
Constitution d'un groupe pour BAD Pfz0Nsl
[ZF224]
[ZF224]
Membre

Masculin Nombre de messages : 6
Localisation : Sud de l'Orne
Date d'inscription : 15/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Constitution d'un groupe pour BAD Empty Re: Constitution d'un groupe pour BAD

Message par Stalker le Lun 16 Mar 2020 - 12:59

Bonjour Thibo,

Tu touches l'une des limites du concept de BAD. La résilience, c'est avant tout un esprit d'adaptation, qui s'appuie sur la Providence. Tu peux anticiper au maximum et avoir la meilleure des BAD possibles, quand il faut rester, il faut rester... et quand il faut partir, il faut partir.

L'exemple que je prend souvent, c'est l'expulsion des chartreux en 1903. La Grande Chartreuse, c'était la BAD par excellence : loin de tout, des terres à profusion, des bâtiments pour stocker et abriter des dizaines de personnes, une production locale qui permet le troc, une population locale soudée... le top quoi !
Hé bien, malgré tout ça, alors qu'ils ne menaçaient personne, les chartreux ont été assiégés par les autorités et forcés de tout abandonner. Les terres, les bâtiments, les stocks, l'outil de production... TOUT !
https://www.academiesavoie.org/images/discours/Les_Chartreux_conference.pdf
Ils n'ont pas eu d'autre choix que de se disperser dans des communautés amies, à l'étranger ou dans leurs familles.

C'est pour ça qu'il ne faut pas trop se focaliser sur la BAD, mais plutôt placer ta confiance dans tes compétences et tes capacités d'adaptation. Savoir jardiner, traire, réparer un tracteur, élever des abeilles, faire de la maçonnerie, de l'électricité, coudre... n'importe quoi, mais des trucs UTILES.

L'autre volet, c'est l'aspect humain. Si je comprend bien, ta copine préfère rester avec sa famille plutôt qu'avec toi. Tant qu'à mourir, elle préfère que ce soit avec ses proches plutôt qu'avec toi. C'est normal : c'est une copine... c'est pas ta femme.
De ton côté, écoute ton coeur : si tu tiens à lui être fidèle, tu iras avec elle chez ses parents à elle et vous affronterez les périls ensemble.
On meurt tous de toute façon. L'important c'est les actes qu'on pose avant d'y arriver : la fidélité aux promesses c'est parfois plus important que de sauver (temporairement) sa peau.
Stalker
Stalker
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 363
Date d'inscription : 29/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Constitution d'un groupe pour BAD Empty Re: Constitution d'un groupe pour BAD

Message par Thibo le Lun 16 Mar 2020 - 14:59

[ZF224] a écrit:C'est toujours complexe de choisir qui a droit ou pas à sa chance, pour quelles raisons et comment imposer ce choix.
*

Tu as bien raison, sauf que le plus gros problème est que j'ai choisi plus les gens par proximité que pour leurs compétences, qui se résument grossièrement à l'usage du pack Office et la réglementation européenne portant sur la protection des données (en terme d'utilité ça se pose là)

[Stalker] a écrit:L'autre volet, c'est l'aspect humain. Si je comprend bien, ta copine préfère rester avec sa famille plutôt qu'avec toi. Tant qu'à mourir, elle préfère que ce soit avec ses proches plutôt qu'avec toi. C'est normal : c'est une copine... c'est pas ta femme.
De ton côté, écoute ton coeur : si tu tiens à lui être fidèle, tu iras avec elle chez ses parents à elle et vous affronterez les périls ensemble.
*

Tu as bien cerné le problème, et même pire : si je laisse ma famille, je ne donne pas cher de leur peau, vu que je suis le seul à savoir gérer un jardin ou trouver des petites chose à manger dans la nature.. Mais c'est mon cas précis, et aussi pourri soit-il, je voulais savoir si quelqu'un sur le fofo avait déjà été confronté à ce genre de discussion ?
Remarque, qqu de cynique pourrait y voir l'occasion de se débarrasser de sa belle-mère encombrante...

Sinon super pour ton doc sur les chartreux, je garde ca à lire pour le confinement !

Thibo
Membre

Masculin Nombre de messages : 43
Localisation : Manche
Emploi : Etudiant ingenieur agronome
Loisirs : Lecture, sports divers
Date d'inscription : 07/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

Constitution d'un groupe pour BAD Empty Re: Constitution d'un groupe pour BAD

Message par NonoMacbill le Lun 16 Mar 2020 - 15:06

Un jour, une amie a découvert mon stock de bouffe et autre. Elle s'est exclamée: " Ah bah si je manque de nourriture, je viendrai chez toi"

Je lui ai répondu :"OK, si tu arrives à te rendre utile, je veux bien"

Des personnes collaboratives, OK, je prends, des parasites, ils dégagent.
NonoMacbill
NonoMacbill
Membre

Masculin Nombre de messages : 259
Age : 60
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 19/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Constitution d'un groupe pour BAD Empty Re: Constitution d'un groupe pour BAD

Message par Demetrius le Lun 16 Mar 2020 - 18:12

J'ai exactement la même problématique que toi, Thibo.

J'étais parti, de base, dans l'idée de constituer une BAD dans la résidence secondaire des parents avant de bien davantage me documenter sur la question et découvrir que je ne savais rien Smile Remarque, c'est sans doute encore le cas aujourd'hui Smile

Ma famille et mes amis n'étant ni colapsos, ni preppers, je me vois mal créer quelque chose avec eux. 
J'essai d'instruire progressivement les proches à qui je tiens le plus (heureusement, ce qu'il se passe en ce moment avec le corona, leur fait se poser les bonnes questions...) mais pour les autres... ils se débrouilleront.

L'idéal reste, pour moi, l'idée de constituer un petit réseau d'une dizaines de personnes et leur famille proche, nous voir souvent, continuer à nous former, prévoir de nous installer quelque part et continuer, année après année à aménager quelque chose... un truc qui ne soit vu comme une contrainte par personne... et qui nous donne un peu d'espoir.

Je reste encore une fois, assez peu dans le concret, mais 10% de préparation vaut certainement mieux que 2% Smile

Demetrius
Membre

Masculin Nombre de messages : 7
Age : 31
Localisation : Nord (59)
Emploi : Marketeur
Date d'inscription : 26/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum