Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Cabanons de chantier "sécurisés" ?

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Cabanons de chantier "sécurisés" ? - Page 2 Empty Re: Cabanons de chantier "sécurisés" ?

Message par Canis Lupus le Dim 29 Nov 2009 - 22:49

Mon projet : un jardinet 800m² + un cabanon fait en grande partie de matériaux de récupération (pierre, bois, fenêtres, tôles etc). J'ai déjà la première partie, maintenant faut que je récupère les matériaux. Il faut faire le tour des bennes à ordures sur les chantiers ou dans les parcs d'entreprises qui vendent des matériaux de construction.

________________________________________________________
LE DERNIER LIVRE DE FerFAL BIENTÔT DISPO EN FRANCAIS !

novyCabanons de chantier "sécurisés" ? - Page 2 51ZfLwUmuwL._SX331_BO1,204,203,200_ smiles
Canis Lupus
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3928
Age : 35
Date d'inscription : 16/11/2006
Points : 2774
Réputation : 20

http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Cabanons de chantier "sécurisés" ? - Page 2 Empty Re: Cabanons de chantier "sécurisés" ?

Message par chochotte le Lun 30 Nov 2009 - 6:51

@ Savage
Merci pour ces conseils... Bonne remarque pour l'aspect "claustro" de vivre à 2 dans un 10 m2... J'y avais un peu pensé, à vrai dire j'envisageais l'option d'avoir 2 petits bungalow (10-12m2 chacun) à l'intérieur d'une grange de 50m2, histoire d'avoir chacun son "petit espace" et préserver sa santé mentale ! Quitte à entasser quelques ballots de pailles entre les bungalows et le mur de la grange, pour améliorer l'isolation...
Pour le chalet, c'est ce genre de choses que j'aimerais faire, sauf qu'on n'a pas la même notion de ce qu'est "avoir des connaissances limitées en bricolage"...
....."Mais peut-être connais-tu un maçon ou un bon bricoleur(se) qui peut t'aider
Non, si je connaissais un maçon ou un bon bricoleur, je ne serais pas sur le forum, mais en train d'apprendre et de participer... Non, c'est moi la plus "bricoleuse" parmi mes proches... Pour te donner un ordre d'idée, mon copain me voue une admiration sans borne parce que j'ai fixé une tringle à rideau chez lui (4 ans qu'il vivait avec un rideau "punaisé" dans le bois de la fenêtre) et parce que j'ai vissé un accroche-manteau (4 ans qu'il jetait tous ses manteaux à cheval sur le haut de la porte). Cabanons de chantier "sécurisés" ? - Page 2 Affraid
 
@johann
Oui, mais prendre en charge une maison à rénonver totalement "alone" n'est pas du tout dans mes capacités, ou alors en option secondaire : En premier lieu, je cherche d'abord un petit abri habitable très vite, pas un truc qui va me prendre 10 ans à rénover... Une fois cette première "sécurité" obtenue, là peut-etre que j'essayerai de me lancer dans de plus gros travaux...


@Ilyam
"pour les caravanes et les mobilhome sur un terrain privé et qui sont VISIBLES, il est conseillé de les déplacé tous les 3 ou 6 mois.. (je vous fournirais les textes de loi dés que je les retrouve.)"
Oui, si tu trouve ça m'intéresse : c'est cette notion de "visibilité" qui m'intéresse...

@ramstein
Pour l'instant, c'est plutôt une assurance "au cas où" : je ne prévois de quitter Paris que si ça commence à sentir vraiment pourri, ou si je me retrouve à la rue. Budget total : disons 20 000, 25000 grand max...

@ Lab
Ouiiiiiiiiii je connaissais ce blog, je suis absolument admirative de ce qu'il a fait sans rien connaitre à la construction et avec 2 fois rien !

@Savage (bis)
....."J'écarterais donc cette option, car un point de chute à mon avis doit être disponible le plus vite possible.
Par contre il est possible de faire les deux : acheter le terrain avec la grange et mettre son chalet en kit, l'améliorer et une fois ceci fait, se lancer tranquillement dans la rénovation de la grange."........

En fait tu as tout compris. Cabanons de chantier "sécurisés" ? - Page 2 Icon_surprised ... Je suis sensible aux arguments sur le kit chalet en bois écolo, c'est une bonne option envisageable... C'est juste le côté "dalle+montage+isolation+aménagement divers de sécurité quand on n'y connais rien et qu'on n'est pas aidée" qui me parait prendre un certain temps et une bonne dose de confiance en soi...
Et, honte sur moi, l'idée saugrenue d'un bungalow tout propre et déjà sécurisé à 5000€, niché à l'abri des regard dans une structure qui le protège un peu du froid et des intempéries me parait toujours une solution de facilité immédiate assez séduisante... mais surement un peu naze à long terme.
Bref je me tate encore un peu, et je regarde les pitites zannonces... Cabanons de chantier "sécurisés" ? - Page 2 Icon_study
chochotte
chochotte
Membre

Féminin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 21/11/2009
Points : 14
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Cabanons de chantier "sécurisés" ? - Page 2 Empty Re: Cabanons de chantier "sécurisés" ?

Message par SAVAGE le Lun 30 Nov 2009 - 9:49

Chère chochotte, le montage d'un chalet va te demander :

- du temps (pas trop quand même)
- une bonne visseuse
- savoir lire un plan.

Pour les modifs, l'iso en laine de roche ou en polystyrène se colle ou s'agrafe directement. Puis tu colles une plaque de contreplaqué sur le tout, tu habilles avec des lambris pour l'esthétique. C'est surtout un travail de découpe. Je prendrai cette option à ta place.

Le polystyrène me semble plus facile à travailler : tu coupes et tu colles direct sur les parois. Tu peux prendre aussi du placo avec sa couche d'isolant.

Là, tu poses un rail en bas pour guider et tu colles contre le mur ton placo, entre les plaques c'est un joint avec une simple bande de papier.

Placer des barres de volet c'est repérer, trouer, visser.

Il faut impérativement que tu mettes ton conjoint au travail, à 2 ça va pllus vite et après tout ça le concerne aussi !

LLBSV, il sera bien content de trouver un abri chaud et douillet...

Pour info, j'ai fait plusieurs bricolages de maçonnerie, comme dalle de béton, montage d'un bar en parpaings/bastaings, occultaion de fenêtres etc... Juste en regardant les brochures gratuites dans les magasins de bricolage, et en discutant un peu avec des pros.

Je ne suis donc pas un pro, car c'est tout de même un métier, mais j'arrive à me débrouiller. Et tu peux le faire aussi si un type comme moi avec un Qi plus proche du Q que du I peut y arriver !

SAVAGE
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 403
Localisation : au milieu c'est à dire au Centre
Date d'inscription : 13/10/2009
Points : 436
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Cabanons de chantier "sécurisés" ? - Page 2 Empty Re: Cabanons de chantier "sécurisés" ?

Message par Le_Celte le Lun 30 Nov 2009 - 10:44

Attention quand même aux chalets de jardins, ce n'est pas à la base fait pour vivre dedans et donc les traitements utilisés sur le bois sont toxiques (par exemple les coulures vertes sur certains bois autoclave c'est de l'arsenic...), si on ajoute une isolation genre styro+colle faite à l'arrache et un poele a bois posé un peu en dépis du bon sens je ne vous raconte pas l'état de pollution de l'air dans le chalet et les problèmes de santés potentiels à venir.

En faisant soi-même avec du bois non-traité (huile de vidange sur l'extérieur) et une isolation "neutre" (ex :tissus de récup placés entre deux parois, paille/foin) on peut très bien faire la même chose (sur mesure SVP!) en pas toxique et pour beaucoup moins cher.
Un chalet ce n'est guère qu'un plancher, 4 murs (avec 1 porte et une ou deux fenetres) et un toit (végétalisé c'est assez simple, pas cher et en plus discret), pas de quoi en faire une montagne tu ne vas pas contruire le chateau de versaille, ca ne sera pas "parfait" mais la satisfaction de l'avoir fait toi même sera énorme.

Fait toi un dessin du "chalet de tes reves", vas te balader un peu dans les boutiques de bricolage et lance toi!
Je suis sur que sur le forum il y aura du monde pour te conseiller si tu "coince" sur un détail technique.

Le Celte
Le_Celte
Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007
Points : 718
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Cabanons de chantier "sécurisés" ? - Page 2 Empty Re: Cabanons de chantier "sécurisés" ?

Message par SAVAGE le Lun 30 Nov 2009 - 11:05

Ah, bah je savais pas pour ces traitements... Il me semble pourtant qu'il est indiqué sur les fiches de certains chalets que c'est habitable durant les périodes chaudes.

Je te rejoins sur le fait qu'on peut faire aussi bien soi-même masi ça demande quand même un outillage plus lourd et un peu plus d'expérience.

1 ou 2 fenêtres, limite, moi je mettrais une fenêtre par côté :

- c'est plus lumineux
- ça favorise une bonne observation touzazimut
- ça permet de bien ventiler

Pour les traitements de bois, je bannis peintures et vernis.

Le bois c'est vivant et ce qui est vivant doit respirer. Les traitements à base d'huiles sont ce qu'il y a de mieux. Par contre je doute sur l'huile de vidange : ça polllue bien ça aussi. Et je trouve ça un peu épais pour bien entrer dans les pores et traiter en profondeur...

Si quelqu'un a plus d'infos sur le traitement à l'huile de vidange...

Pour l'iso, dans les fustes on utilise souvent de la laine de mouton entre les rondins.

Sinon la méthode "marine" doit bien marcher : c'est le calfatage.

Le calfat c'est un bonne ficelle de chanvre goudronnée qui placée entre les piéces de bois en contact étanche le tout.

Aux USA beaucoup de maisons sont construites en bois puis doublées d'une épaisseur de brique.

Et il y a aussi la méthode ancestrale du torchis. Ou de la bouse de vache séchée...

SAVAGE
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 403
Localisation : au milieu c'est à dire au Centre
Date d'inscription : 13/10/2009
Points : 436
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Cabanons de chantier "sécurisés" ? - Page 2 Empty Re: Cabanons de chantier "sécurisés" ?

Message par Da le Lun 30 Nov 2009 - 11:15

J'ai déjà entendu parlé de la technique de l'huile de vidange. C'est efficace, mais c'est polluant (notamment à cause des métaux lourds présent dans le moteur et donc dans l'huile usagée). Pour moi, ce serait à proscrire...

Sinon, j'ai trouvé ICI un blog qui parle du choix du bois et de son traitement pour une auto-construction d'une maison en bois (un grand chalet quoi clind'oeil ).


De
nombreuses personnes m’ont écrit ou demandé avec quoi j’avais traité
mon bardage et les raisons de ce choix. Voici donc les références et
explications.
Aspect de la construction pour le bardage.
C’est bien joli le bardage en bois, mais si l’on ne veut pas le laisser
griser, si l’on veut une façade a peu près homogène et que l’on ne veut
pas monter sur une échelle ou monter un échafaudages tous les deux ans
il faut le prévoir à la conception de la maison.
- Les débords de toit: Plus ils sont important plus il protègerons le
bardage. Nous avons donc choisi entre 1m20 et 1m50 de débord de toit.
- Le bardage sera posé horizontalement: Les lames les plus rapide à
s’abimer sont les lames de bardage du bas. Avec un bardage horizontal,
on ne change que les lames concernées.
- La pose en clins: C’est celle qui permet le meilleur écoulement de la
pluie sans avoir d’introduction d’humidité entre les lames.
- Pour éviter les échafaudages, les façades et toits de la maison ont
été conçu pour qu’aucune partie des facades en bardage de la maison
soit a plus de 2m50 d’une surface stable pour un appui debout ou avec
un petit apareillage (voir photos extérieurs de la maison)
Les lames de bardages
Après moultes tergiversations et près avoir regardé plusieurs essences
(Douglas, Red cedar, Meleze, etc.) ou substitut (Funlam, Werzalit, ou
autres panneaux etc.), mais aussi le degré de finition (Brut de sciage,
Raboté, Poncé) nous avons donc fait notre choix. Ce sera du Mélèze brut
de sciage et non traité (Etuvage, Oléothermie, ou autres méthodes de
chauffe ou de séchage)
Les deux essences entre lesquelles nous avons hésité sont: Le mélèze et
le Red Cedar. Le mélèze est moins beau que le red cedar, mais il tient
mieux dans le temps et est moins chère.
Pour la finition le brut de sciage à été préféré au bois raboté pour
son aspect plus “brut” plus naturel faisant mieux ressortir les veines
du bois.
Les lames de bois reconstitués ou les panneaux ont été abandonnés pour
des raisons esthétiques. De loin c’est correct, a moins de 2 metres
c’est moche (avis personnel). Comme ce n’est pas pour les voisins que
nous construisons mais pour nous qui seront plus souvent sur la
terrasse que dans les jardins des voisins, le choix à été vite prit.
Dommage car pour l’entretien c’était mieux (a priori)
Le traitement du bardage.
3 solutions: Le peindre (si l’on veut et/ou aime la couleur, mais aussi
si c’est imposé par la mairie ), le laisser se griser naturellemen, ou
le traiter afin de lui garder son aspect et sa couleur naturel.
Nous avons choisi de le traiter selon la troisième solution, mais en
fonçant très légèrement son aspect avec une huile additionné d’un peu
de glacis (pigments bruns). Le problème étant de trouver un produit qui
m’évite de monter sur une échelle tous les 2 ans. Pour ce faire, les
débords de toit seront bien utiles afin de protéger le bardage des
intempéries, mais ce ne sera pas suffisant
Dans la mesure ou nous avons fait le choix d’un traitements par un
produit d’imprégnation, je n’évoquerais pas les autres categories.
Dans les produits d’imprégnations, il y à 2 types:
- Les huiles naturelles (Huiles de lin la plupart du temps)
- Les produits industriels (Mélange de chimie et d’huile), et la il y a
du choix, mais rarement avec des références d’application sur du long
terme (environ 10ans)
Le choix:
Le produit que nous avons choisi se rapprocherait plus des produits
naturels dans la mesure ou il est composé d’huile de lin et d’huile de
poisson (en grande majorité), mais mélangé à d’autres produits plus
chimique dont notamment des produits (fongicide) de traitement des bois
extérieurs. Ce produit c’est le Pento-Fluid IP un produit développé et
commercialisé en Suisse. Le distributeur le plus proche pour nous est à
Montreux (80km).
Ce produit à été choisi car nous avons pu voir des maisons ou
constructions traités avec ce produit depuis 1998. L’une des maisons
que nous avons pu voir avait un bardage traité avec ce produit en 1998
et le traitement (3 couches) n’avait pas été renouvelé. J’ai vu
d’autres site dont celui de Carouge à coté de Genève et le résultat est
particulièrement probant.
Nous avons également choisi de foncer légèrement le bardage en lui ajoutant un glaci couleur brun-Chevreuil à 15%.
Reference et prix:
Pour les references du produit et des distributeur, voyez directement
le site, ou vous trouverez prospectus, fiches techniques et fiches de
sécurité (Admis pour bâtiments agricoles et locaux de denrées
alimentaires): http://www.pentol.ch/productdetail.asp?code=05&product=121
Pour les références les fiches de quelques maison (ou établissement public) traitées de la même facon que la notre : http://www.pentol.ch/default.asp?code=120103
Et enfin les prix: J’ai acheté le produit en quantité (60 litres) afin
de couvrir les 150m2 de bardage avec 3 couches.Pour ceette quantité, le
Pento-Fluid IP est endu environ 10€ le litre, ce qui le classe en plus
dans les moins chères du marché.
Entre l’huile et le glacis la dépense total (sans l’huile de coude) pour les 150m2 de bardage se monte à 700€.
Normalement la prochaine application sera dans 4-5 ans, voir plus car mes calculs sont je crois un peu pessimiste.


Da
Da
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2715
Localisation : BZH soon!!!
Emploi : Bullshit, mais plus pour longtemps
Loisirs : plus trop en ce moment
Date d'inscription : 03/06/2009
Points : 2864
Réputation : 20

Revenir en haut Aller en bas

Cabanons de chantier "sécurisés" ? - Page 2 Empty Re: Cabanons de chantier "sécurisés" ?

Message par Le_Celte le Lun 30 Nov 2009 - 12:26

J'ai parlé d'huile de vidange sur l'extérieur et parce qu'on parle de fabrication à l'économie.
Oui, c'est vrai ça pollue, mais surement pas plus que tout les produits "spécial bois" (a la base tout ces produits sont des poisons, sinon les bêbêtes viendrai manger le bois...vous vous rappelez peut être la pub avec les bestioles en train de s'enfuir en criant "assassin" devant un pinceau de traitement pour le bois non?) et en plus c'est gratuit...

Le Celte
Le_Celte
Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007
Points : 718
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Cabanons de chantier "sécurisés" ? - Page 2 Empty Re: Cabanons de chantier "sécurisés" ?

Message par SAVAGE le Lun 30 Nov 2009 - 12:47

En ce qui concerne la construction en bois, ne pas oublier que le bois travaille.

Ce qui peut se voir en quelques années : un retrait des parties assemblées pouvant aller jusqu'à 5cm.

Par exemple, l'assemblage de planches afin de construire une table doit se faire à "contrecoeur", c'est à dire une planche coeur vers le haut et une coeur en bas et ainsi de suite sous peine de voir le tout se vriller.

C'est pour ça qu'on privilégie les essences stables comme les résineux (aussi pour le prix plus faible et le fait que ça pousse vite).

Pour le traitement : huile de lin à saturation. Peut être additionnée d'essence de thérentine en parts égales, ajouter une ptite tombée de siccatif pour un séchage plus rapide.

C'est la recette traditionnelle que j'utilise pour les crosses de... On en parle pas ici !

En tout cas ça tient très bien. On peut teinter l'huile de lin avec de la racine d'orcanette, des coquilles de noix broyées, des teintures du commerce.

La meilleure façon de l'appliquer est l'oléothermie.

En procédé industriel, on le fait lors d'un passage en étuve tout simplement en remplaçant une bonne partie de l'eau d'étuvage par l'huile.

Rappel : l'étuvage c'est ouvrir les pores du bois avec de la vapeur.

On peut le faire de manière simple sans étuve avec un nettoyant vapeur (v*poretto), 10 -20mn à la vapeur et on passe la couche d'huile. Je n'ai jamais essayé sur des pièces plus grosses que les crosses de...

On peut aussi ouvrir les pores du bois en passant un chiffon imprégné d'alcool, mais c'est plus lent.

Mais ça doit marcher pareil. Sinon un bon ponçage et on applique au chiffon imprégné d'huile jusqu'à saturation du bois, le résultat est rapide mais bien moins joli.

SAVAGE
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 403
Localisation : au milieu c'est à dire au Centre
Date d'inscription : 13/10/2009
Points : 436
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Cabanons de chantier "sécurisés" ? - Page 2 Empty Re: Cabanons de chantier "sécurisés" ?

Message par grosminet le Lun 30 Nov 2009 - 19:56

j'ai utilisé de l'huile de vidange de moteur sur des portes en bois :
- ça pue affreusement pendant des semaines, puis l'odeur disparait
- le bois est teinté en noir
- c'est extrêmement efficace contre les insectes et aussi contre la dégradation par la pluie (cas d'une porte extérieure)

et comme le dit le Celte, en quoi est-ce pire que les cochonneries toxiques du commerce ?
grosminet
grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009
Points : 2366
Réputation : 3

Revenir en haut Aller en bas

Cabanons de chantier "sécurisés" ? - Page 2 Empty Re: Cabanons de chantier "sécurisés" ?

Message par SAVAGE le Lun 30 Nov 2009 - 23:08

Il y a un peu contradiction. Le celte dit que certains produits de traitements sont toxiques, et trouve qu'ajouter en plus une iso "à l'arrache" et un poele à bois augmente la toxicité.

Que dire alors de bois traité avec de l'huile de vidange (qui contient des détergents, de l'antigel, des déchets du moteur) avec une iso (car il faut bien isoler non ?) et un poele (car il faut bien chauffer non ?) ?

Quant à traiter uniquement sur l'extérieur, que fait-on alors à l'intérieur ?

Je dirais aussi que dans pas mal de maisons l'iso est faite en laine de roche simplement collée ou agrafée.

En ce qui concerne les insectes, la disposition de la maison sur le terrain y fait beaucoup. Pour éviter le plus possible les insectes, il faut être le plus possible exposé au soleil, et il existe des méthodes de construction pour éviter au max les recoins obscurs dans les maisons. Hélas je n'en sais pas plus sur le sujet...

SAVAGE
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 403
Localisation : au milieu c'est à dire au Centre
Date d'inscription : 13/10/2009
Points : 436
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Cabanons de chantier "sécurisés" ? - Page 2 Empty Re: Cabanons de chantier "sécurisés" ?

Message par Le_Celte le Mar 1 Déc 2009 - 10:47

Il y a un peu contradiction.>>>Je n'ai certes pas la science infuse Cabanons de chantier "sécurisés" ? - Page 2 Icon_biggrin

Le celte dit que certains produits de traitements sont toxiques, et trouve qu'ajouter en plus une iso "à l'arrache" et un poele à bois augmente la toxicité.>>>Je ne "trouve" pas, c'est un fait avéré que les isolants classiques, bois traités et surtout les colles dégagent pas mal de substances toxiques.

Que dire alors de bois traité avec de l'huile de vidange (qui contient des détergents, de l'antigel, des déchets du moteur) avec une iso (car il faut bien isoler non ?) et un poele (car il faut bien chauffer non ?) ?>>>Je parle d'une isolation "naturelle" a la place de styro+colle, je parle de traiter la face l extérieure du bois seulement (les bestioles viennent rarement de l'intérieur par génération spontanée) et pour le poele j'ai dit que ca pouvais poser problème si installé "en dépit du bon sens"...

Quant à traiter uniquement sur l'extérieur, que fait-on alors à l'intérieur ?>>>On ne fait rien, a l intérieur c est au sec. Le lambris de mon salon est en place depuis des années, il est non traité et aucune bestiole ne s y attaques

Je dirais aussi que dans pas mal de maisons l'iso est faite en laine de roche simplement collée ou agrafée. >>>Oui, en effet...et?
Le_Celte
Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007
Points : 718
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Cabanons de chantier "sécurisés" ? - Page 2 Empty Re: Cabanons de chantier "sécurisés" ?

Message par Jocelyn le Mar 1 Déc 2009 - 11:49

SAVAGE a écrit:Pour éviter le plus possible les insectes, il faut être le plus possible exposé au soleil
Tu es sûr de ça? Est-ce que tu peux détailler?
Il me semble qu'en fin d'automne les murs exposés deviennent le point chaud du jardin et rameutent toute la population. (Comme les punaises de bois, qui se regroupent sur les murs exposés, puis les encadrements de fenêtres.)
Jocelyn
Jocelyn
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 754
Date d'inscription : 09/05/2008
Points : 818
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Cabanons de chantier "sécurisés" ? - Page 2 Empty Re: Cabanons de chantier "sécurisés" ?

Message par SAVAGE le Mar 1 Déc 2009 - 12:25

J'avais vu une émission il y a quelque temps où un père et ses 2 fils construisaient des fustes dans le sud de la france avec du pin des landes, ils utilisaient ces fameuses méthodes de construction :

aucun traitement sur le bois, ça vieillissait très bien et sans insectes parasites. Mais ils n'en disaient pas plus.

Pour toi Le celte : mes propos n'étaient pas une attaque, je mettais l'accent sur le fait que la plupart des habitations ont une certaine toxicité...

Je répète que le bois est une matière vivante, et que selon les saisons et par chocs thermiques, il peut "recracher" les huiles de traitement, et avoir des bois qui suintent l'huile de vidange... Bof.

Par contre, le brou de noix, c'est 100% naturel, et se fait facilement avec de l'huile de lin et des coquilles de noix.

Si ton lambris n'a pas bougé, c'est peut-être grâce à ta VMC ? Mais je doute que chochotte pose une VMC dansd un chalet de 20m2, une petite ventilation oui, électrique c'est pas sûr, donc risque d'humidité...

Pour l'iso j'ai parlé aussi de la laine de mouton, du calfatage pour étancher. Je tente de rassembler les techniques traditionnelles et naturelles...

Pourquoi le poele serait installé en dépit du bon sens ? Avec un bon tuyau d'évacuation où est le problème ? Bien sûr il faut faire attention à ne pas s'intoxiquer au CO2...

Pour une iso naturelle on peut citer la ouate de cellulose, en fait du papier placé dans un espace entre 2 cloisons.

Je pense (mais ne suis pas sûr) qu'il doit être possible de fabriquer soi-même de la ouate de cellulose avec de vieux journaux coupés en fin morceaux mélangés à de l'eau et bouillis, on laisse sécher puis on broie le résidu obtenu, mais arrêtez-moi si je me trompe.

SAVAGE
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 403
Localisation : au milieu c'est à dire au Centre
Date d'inscription : 13/10/2009
Points : 436
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Cabanons de chantier "sécurisés" ? - Page 2 Empty Re: Cabanons de chantier "sécurisés" ?

Message par Le_Celte le Mar 1 Déc 2009 - 14:19

Savage : je sais bien que ce n'est pas une "attaque", on est ici pour discuter pas pour se crêper le chignon.

Pour les poeles dans les cabanes, hélas ils sont souvent (par manque de moyens et de compétences) posés en dépit du bon sens, et en plus les habitants on une tendances (bien compréhensible) a calfeutrer au maximum pour garder la précieuse chaleur du poele à l'intérieur.

Hélas le résultat au petit matin c'est parfois une famille morte par intoxication au monoxyde de carbone.

Je ne souhaite pas ca à chochotte et préfère donc être un peu lourd sur le sujet histoire qu'elle n'oublie pas.

Le Celte
Le_Celte
Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007
Points : 718
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Cabanons de chantier "sécurisés" ? - Page 2 Empty Re: Cabanons de chantier "sécurisés" ?

Message par modl le Mar 1 Déc 2009 - 15:06

N'ayant pas de compétence en ce domaine, je me garderai de donner un avis.
Par contre, Le Celte, peux-tu détailler un peu une installation de poele qui irait "dans le bon sens" ??? Je pensais bien que le tuyau d'évacuation des fumées devait être posé avec certaines régles (lesquelles ?), mais je ne vois pas autre chose...
Tient, si !!! Les détecteurs de monoxyde de carbonne (sur piles) sont-ils fiables dans ce cas là ?

modl
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 528
Age : 51
Localisation : POITOU
Loisirs : tir à l'arc, bricolage...
Date d'inscription : 18/05/2008
Points : 495
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Cabanons de chantier "sécurisés" ? - Page 2 Empty Re: Cabanons de chantier "sécurisés" ?

Message par SAVAGE le Mar 1 Déc 2009 - 15:49

Je comprend pour l'intox au co. Il faut impérativement une bonne évacuation de la fumée.

Et surtout ne pas dormir avec un feu allumé quand on ne dort pas à l'extérieur.

J'utilise pour mon chauffage un poele à pétrole ancien modèle, sans sécurité oxystop. Je le mets quand il fait tout juste tiède (attendre que tout se refroidisse augmente la dépense d'énergie), quand j'ai assez chaud je l'éteins.

Je le mets 10mn dans ma chambre et quand je vais me coucher je l'enlève et l'éteins à l'extérieur.

Et bien sûr je ventile le lendemain dès que la température est un peu plus clémente.

Il existe sur *MAZON un ouvrage (en anglais hélas) regroupant des modèles de poeles de masse que l'on peut construire, je compte le prendre et en parler ensuite sur le forum.

Isolation ne veut pas dire pas de ventilation. Il est impératif de aménager au minimum des conduits de ventilation avec des grilles afin de renouveler l'air. Et bien sûr de ne pas les fermer complètement même en hiver.

Pour une ventilation il existe des petits extracteurs d'air pas trop chers. Tout dépend ensuite si chochotte aura l'électricité.

Signalons aussi avec un poele à bois en plus de l'intox le risque d'incendie, par le feu mais aussi par le dégagement de chaleur du conduit d'évacuation : un copain qui bricole en menuiserie à fait brûler de la sciure et des copeaux, son conduit a viré au rouge !

Pour les détecteurs de CO à piles je ne sais pas si c'est fiable mais j'aurais toujours peur que les piles lâchent...

SAVAGE
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 403
Localisation : au milieu c'est à dire au Centre
Date d'inscription : 13/10/2009
Points : 436
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Cabanons de chantier "sécurisés" ? - Page 2 Empty Re: Cabanons de chantier "sécurisés" ?

Message par Invité le Mar 1 Déc 2009 - 15:58

Il existe un bois imputrescible traité par la chaleur sous azote. Cela s'appelle le bois retifié. Ce n'est pas bon marché mais naturel. Le bois est cuit au delà de sa température de combustion dans une atmosphère privée d'oxygène, donc il ne brûle pas et change de nature chimique. La boîte s'appelle Retitech.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Cabanons de chantier "sécurisés" ? - Page 2 Empty Re: Cabanons de chantier "sécurisés" ?

Message par Canis Lupus le Mar 1 Déc 2009 - 21:18

Philippe13 a écrit:Il existe un bois imputrescible traité par la chaleur sous azote. Cela s'appelle le bois retifié. Ce n'est pas bon marché mais naturel. Le bois est cuit au delà de sa température de combustion dans une atmosphère privée d'oxygène, donc il ne brûle pas et change de nature chimique. La boîte s'appelle Retitech.
ETRANGE !
Quand on cuit du bois sans O2, c'est un processus de pyrolyse, n'est-ce pas ? Cela devrait donner du charbon, non ?

________________________________________________________
LE DERNIER LIVRE DE FerFAL BIENTÔT DISPO EN FRANCAIS !

novyCabanons de chantier "sécurisés" ? - Page 2 51ZfLwUmuwL._SX331_BO1,204,203,200_ smiles
Canis Lupus
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3928
Age : 35
Date d'inscription : 16/11/2006
Points : 2774
Réputation : 20

http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Cabanons de chantier "sécurisés" ? - Page 2 Empty Re: Cabanons de chantier "sécurisés" ?

Message par Invité le Mer 2 Déc 2009 - 9:15

Tout le tour de main et le brevet consiste à piloter cette pyrolise pour en obtenir les effets positifs sans aller jusqu'au charbon de bois. Le bois perds de sa résistance mécanique mais d'une façon connue et controlée pour chaque essence. Le gros de l'utilisation ce sont les parquets d'extérieurs pour terrasses et piscines. Pour les bardages non porteurs on peut utiliser du peuplier qui alors résiste aux intempéries comme un bois tropical. C'est bluffant ! mais la boîte manque de moyens pour se faire connaître.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Cabanons de chantier "sécurisés" ? - Page 2 Empty Re: Cabanons de chantier "sécurisés" ?

Message par SAVAGE le Mer 2 Déc 2009 - 12:59

Pour un bois quasi imputrescible : l'acacia, souvent utilisé par les anciens pour faire des piquets de clôture, qu'ils enfonçaient directement en terre sans aucun traitement.

J'ai lu un article dans un magazine sur les maisons en bois que certains particuliers avaient construit avec le bois récupéré après la tempête de 99.

Chochotte, t'as plus qu'à espérer une nouvelle grosse tempête pour récupérer du bois gratuit et te lancer dans ta construction lol !!!

SAVAGE
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 403
Localisation : au milieu c'est à dire au Centre
Date d'inscription : 13/10/2009
Points : 436
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Cabanons de chantier "sécurisés" ? - Page 2 Empty Re: Cabanons de chantier "sécurisés" ?

Message par grosminet le Jeu 3 Déc 2009 - 8:24

SAVAGE a écrit:Pour un bois quasi imputrescible : l'acacia, souvent utilisé par les anciens pour faire des piquets de clôture, qu'ils enfonçaient directement en terre sans aucun traitement.
tu confonds avec le chataigner, je pense
grosminet
grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009
Points : 2366
Réputation : 3

Revenir en haut Aller en bas

Cabanons de chantier "sécurisés" ? - Page 2 Empty Re: Cabanons de chantier "sécurisés" ?

Message par SAVAGE le Jeu 3 Déc 2009 - 8:32

Non non, j'ai vu des piquets de clôture en acacia déterrés au bout d'une dizaine d'années voire plus, une fois la terre enlevée on voyait que le bois n'avait pas bougé.

Certes le châtaignier tient bien aussi.

SAVAGE
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 403
Localisation : au milieu c'est à dire au Centre
Date d'inscription : 13/10/2009
Points : 436
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Cabanons de chantier "sécurisés" ? - Page 2 Empty Re: Cabanons de chantier "sécurisés" ?

Message par Invité le Jeu 3 Déc 2009 - 12:46

Je confirme, Chataignier et robinier faux-acacia, sont excellents en piquets, cloture, menuiserie, charpente.

Bon cela ne dure pas éternellement, suivant le terrain, le bois fini par pourir...

Surtout pas de résineux en contact avec la terre, pour les fondations, piquets..ect...utiliser des platines d'acier galva.

ps: le bois retifié, coute la peau des ...., mais c'est un bon produit.

@+

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Cabanons de chantier "sécurisés" ? - Page 2 Empty Re: Cabanons de chantier "sécurisés" ?

Message par lyam dickinson le Ven 4 Déc 2009 - 14:50

Voilà, CHOCHOTE : les différents règlements sur l'installation des caravanes.


pour les cabanons indiqués, je me renseigne.. je suis sur le Coup !!


------------------->>>>>>>>>>>><<<<<<<<<<<<<-----




I—DISPOSITIONS GENERALES

a-terrain:

l'aménagement de terrains batis
ou non pour permettre l'installation de caravanes constituant
l'habitat permanent de leurs utilisateurs est soumis, selon la
capacité d'accueil de ces terrains, à permis d'aménager
ou à déclarations préalable. Ces terrains
doivent être situés dans des zones constructibles (code
de l'urbanisme, article L.444-1)

b-définition :

Sont considérés comme des
caravanes, les véhicules terrestres habitables qui sont
destinés à une occupation temporaire ou saisonnière
à l'usage de loisirs, qui conservent en permanence des moyens
de mobilité leur permettant de se déplacer par
eux-mêmes ou d'être déplacés par traction
et que le code de la route n'interdit pas de faire circuler (Code de
l'Urbanisme, article R.111-37).




II-- INTERDICTION

l'installation des caravanes, quelle
qu'en soit la durée, est interdite (code de l'urbanisme,
article R111-38) :

->dans les secteurs où le
camping pratiqué isolément et la créations de
terrains de camping sont interdits.

->dans les bois, forêts et
parcs classés par un plan local d'urbanisme comme espaces
boisés à conserver (sous réserve de
l'application éventuelle des articles L.130-1 à L.130-3
du Code de l'urbanisme), ainsi que dans les forêts classés
en application des articles L.411-1, R411-1 et suivants du Code
Forestier relatif aux forêts de protection.




III—AUTORISATION DE STATIONNEMENT
(code de l'urbanisme, article R443-4)

Tout stationnement d'une caravane
pendant plus de trois mois par an, consécutif ou non, est
subordonné à l'obtention par le propriétaire du
terrain sur lequel elle est installée, ou par toute autre
personne ayant la jouissance du terrain, d'une autorisation délivrée
par l'autorité compétente.

Toutefois, en ce qui concerne les
caravanes qui constituent l'habitat permanent de leurs utilisateurs,
l'autorisation n'est exigée que si le stationnement de plus
de trois mois est continu.




IV ─ DEROGATION

L'autorisation de stationnement de
caravanes n'est pas nécessaire si le stationnement a lieu :

->sur les terrains aménagés
permanents pour l'accueil des campeurs et des caravanes,
régulièrement autorisés et classés

->dans les bâtiments et les
remises et sur les terrains où est implantée la
construction constituant la résidence de l'utilisateur




Toutefois, les interdictions prévues
peuvent être prononcées, les autorisations prévues
peuvent être refusées ou subordonnées à
l'observation de prescriptions spéciales, si les modes
d'occupation du sol envisagés sont de nature à porter
atteinte :

-> à la salubrité, à
la sécurité ou à la tranquillité publique

-> aux paysages naturels ou urbains,
à la conservation des perspectives monumentales

-> à l'exercice des activités
agricoles et forestières ou à la conversation des
milieux naturels de la faune ou de la flore.

________________________________________________________
--Editions L'Antre du Khaos
--On pensait être prêt, mais ce qui se passa était pire que tout ce que l'on avait pu imaginer!!--(les Chroniques du Khaos)
--BP : Be Prepared (Baden Powell)
--Mon EDC
lyam dickinson
lyam dickinson
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1007
Age : 46
Localisation : Ouest de la France
Emploi : où on me dit d'aller..
Loisirs : ecrire des romans, lire, jeux videos, crossFit, informatique
Date d'inscription : 07/09/2009
Points : 1054
Réputation : 3

http://lantredukhaos.jimdo.com

Revenir en haut Aller en bas

Cabanons de chantier "sécurisés" ? - Page 2 Empty Re: Cabanons de chantier "sécurisés" ?

Message par Invité le Ven 4 Déc 2009 - 19:44

lyam dickinson a écrit:
L'autorisation de stationnement de
caravanes n'est pas nécessaire si le stationnement a lieu :

->dans les bâtiments et les
remises et sur les terrains où est implantée la
construction constituant la résidence de l'utilisateur
Cabanons de chantier "sécurisés" ? - Page 2 Icon_eek
Donc si je comprend bien : je me trouve un terrain avec une grange (discrétion, volume), je peux légalement y installer une caravane et y vivre ?!!
Terrible !

Surtout quand on voit le prix des caravanes d'occasion !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Cabanons de chantier "sécurisés" ? - Page 2 Empty Re: Cabanons de chantier "sécurisés" ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum