Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

[Test] Marche et bivouac - le retour

+21
BigBird
Catalina
Da
Semper
MonteRosso
Darkside of the Moon
mado
Raffa
seth
billebaude
Wasicun
Barnabé
Olcos
Black Snake
steve
CyberZ
Rammstein
SurvivalFred
ipphy
Petrus16
Canis Lupus
25 participants

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

[Test] Marche et bivouac - le retour - Page 3 Empty Re: [Test] Marche et bivouac - le retour

Message par Da Ven 22 Avr 2011 - 15:49

(la galère mon appareil demandait des piles neuves mais les 15 piles -pour CB et 2 talkies- que j'avais dans mon sac n'étaient justement pas "neuves" et il ne s'est remis à marcher qu'après une ou deux heures de marche)

Si ce sont des accus, il faut faire gaffe à en prendre des 1,5V: la plupart des accus ne sont que à 1,2V, ce qui peut poser problème dans certains appareils photos...

Pour le poncho, en effet, j'ai testé aussi, c'est difficile de se faire un abris correct quand on fait 1,80 ou plus. Le Tarp D4 3X3 est idéal pour 2, un tarp de 150 x 280 est suffisant pour une personne (en commandant ceci. Je ferai un post dessus un des ces 4..).
Da
Da
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2758
Localisation : BZH - 56
Emploi : Artisan en informatique
Loisirs : 2 enfants en bas âge....
Date d'inscription : 03/06/2009
Points : 2909
Réputation : 22

Revenir en haut Aller en bas

[Test] Marche et bivouac - le retour - Page 3 Empty Re: [Test] Marche et bivouac - le retour

Message par MonteRosso Ven 22 Avr 2011 - 16:30

joli canis !..; c'est dans quel coin ? (chamois + patous, j'ai bien une idée... 380 m les chamois ?)

Sinon, ce que j'en dis : tarp en lieu et place de poncho, gourde Guyot et quart adapté
Tu n'as pas de ceinture ventrale sur ton sac à dos ? je ne comprends pas pk il t'a meurtri les hanches.

________________________________________________________
"Garde toi, je me garde"
MonteRosso
MonteRosso
Animateur

Masculin Nombre de messages : 1570
Localisation : :noitasilacoL
Emploi : :iolpmE
Loisirs : :srisioL
Date d'inscription : 29/10/2010
Points : 1759
Réputation : 21

Revenir en haut Aller en bas

[Test] Marche et bivouac - le retour - Page 3 Empty Re: [Test] Marche et bivouac - le retour

Message par Canis Lupus Ven 22 Avr 2011 - 21:17

Semper a écrit:A tu dèja testé la solution hamac (léger)+Tarp?
Non pas testé, mais j'ai acheté un hamac léger dernièrement, je ne le retrouve pas.
MonteRosso a écrit:joli canis !..; c'est dans quel coin ? (chamois + patous, j'ai bien une idée... 380 m les chamois ?)
Tu n'as pas de ceinture ventrale sur ton sac à dos ? je ne comprends pas pk il t'a meurtri les hanches.
Vercors. Pour la distance des chamois, je n'ai pas calculé (il faut d'abord que je comprenne le fonctionnement du mildot mrsgreen). Pour la ceinture ventrale (et pas abdominale comme je l'avais dit, c'est autre chose), elle est présente mais comme je disais je ne suis pas gras donc ça frotte directement sur l'os silent .
Et pourquoi je me suis défoncé le coccyx ? Il n'y a qu'à voir l'armature du sac que je viens de sortir pour la première fois (elle rouille la garce), la mousse ne protégeait pas mon os :

[Test] Marche et bivouac - le retour - Page 3 Armatu10

Donc je vais voir à la plier pour lui faire prendre la forme de mon bassin afin qu'elle ne frotte plus mon coccyx.

EDIT : si on regarde bien la photo des chamois, on voit que celui de dos fait environ 2,5 mil ; étant donné qu'un chamois fait 70 à 80cm, on peut estimer la distance entre 280 et 320m Very Happy . Vous confirmez ? En tout cas ça ne peut pas être à 380m d'après l'image satellite !!
Canis Lupus
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4207
Age : 36
Date d'inscription : 16/11/2006
Points : 3089
Réputation : 30

http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Test] Marche et bivouac - le retour - Page 3 Empty Re: [Test] Marche et bivouac - le retour

Message par Catalina Sam 23 Avr 2011 - 0:36

Bonjour,

oui, je te confirme que ton calcul est bon :

Formule du millième (µ) :

Front (en mètre) .
Millième (µ) x Distance (kilomètre)

Sachant que le Front, c'est la hauteur de l'objet visé.
Le grand trait sous le Front représente le sigle de la division.

Donc pour calculer la distance, il faut diviser le Front par le Millième :

Front (0,70 mètre) / Millième (2,5) : 0.280 kilomètre, soit 280 mètres.

La difficulté réside souvent dans le fait de penser à convertir le Front en mètre alors que la donnée est en centimètre, et de convertir la distance en kilomètre alors qu'on recherche des mètres.... scratch

________________________________________________________
Mieux vaut être jugé par 9 que porté par 6...
Catalina
Catalina
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 790
Date d'inscription : 23/04/2010
Points : 882
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

[Test] Marche et bivouac - le retour - Page 3 Empty Re: [Test] Marche et bivouac - le retour

Message par MonteRosso Sam 23 Avr 2011 - 6:17

ooops pardon, me suis trompé en écrivant 280 pas 380... fouet aie !

________________________________________________________
"Garde toi, je me garde"
MonteRosso
MonteRosso
Animateur

Masculin Nombre de messages : 1570
Localisation : :noitasilacoL
Emploi : :iolpmE
Loisirs : :srisioL
Date d'inscription : 29/10/2010
Points : 1759
Réputation : 21

Revenir en haut Aller en bas

[Test] Marche et bivouac - le retour - Page 3 Empty Re: [Test] Marche et bivouac - le retour

Message par Semper Sam 23 Avr 2011 - 10:04

Canis Lupus a écrit:
Non pas testé, mais j'ai acheté un hamac léger dernièrement, je ne le retrouve pas.

Salut, ce genre de configuration a quelques avantages...surtout si ca "grouille" de sangliers et autres bestioles.
[Test] Marche et bivouac - le retour - Page 3 PicJungleHammockRickAshworth
On peut méme envisager de monter d'un étage en foret, genre dans les fourches d'un bel arbre...histoire d'étre a quelques métres du sol.
Bon il faut quelques mousquetons, de la corde et fabriquer un baudrier pour la sécurité pendant le sommeil.
Certains arbres peuvent permettre de se fondre dans la canopée.
Le mieux est d'avoir de bonne notion de grimpe ou d'escalade.
Des réferences:
http://www.mosquitohammock.com/
plus d'info ici:
http://www.hammockforums.net/forum/showthread.php?t=19515
Semper
Semper
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 13/11/2010
Points : 2159
Réputation : 40

Revenir en haut Aller en bas

[Test] Marche et bivouac - le retour - Page 3 Empty Re: [Test] Marche et bivouac - le retour

Message par BigBird Sam 23 Avr 2011 - 23:45

Canis Lupus a écrit:... J'ai donc pris ce raccourci et je ne l'ai pas regretté : c'était moussu à souhait, on se serait cru dans un "monde perdu" avec un parcours d'obstacle façon Indiana Jones. ...

[Test] Marche et bivouac - le retour - Page 3 Imgp2510
Surprised elle est superbe cette photo Canis ! Very Happy
pour des moments comme ça, ça vaut le coup d'en chier un peu et de faire l'impasse sur notre petit confort habituel ... mrsgreen

ps: c'est quoi ton APN, il pèse combien environ ?
BigBird
BigBird
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1900
Date d'inscription : 09/04/2009
Points : 1956
Réputation : 26

Revenir en haut Aller en bas

[Test] Marche et bivouac - le retour - Page 3 Empty Re: [Test] Marche et bivouac - le retour

Message par Canis Lupus Dim 24 Avr 2011 - 7:24

BigBird a écrit:elle est superbe cette photo Canis ! Very Happy
pour des moments comme ça, ça vaut le coup d'en chier un peu et de faire l'impasse sur notre petit confort habituel ... mrsgreen
ps: c'est quoi ton APN, il pèse combien environ ?
Tout à fait c'était un peu rude avec le sac sur le dos. Mon appareil est un Pentax Optio S55 qui fait environ 175g avec deux piles AA, je ne suis pas complétement satisfait de la qualité des photos, trop de flou quand on regarde de près. C'est du premier prix je crois.

________________________________________________________
ENFIN DISPO : le dernier livre de FerFAL, traduit en Français par votre serviteur !
[Test] Marche et bivouac - le retour - Page 3 Manuel10
(cliquez sur l'image)
Canis Lupus
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4207
Age : 36
Date d'inscription : 16/11/2006
Points : 3089
Réputation : 30

http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Test] Marche et bivouac - le retour - Page 3 Empty Re: [Test] Marche et bivouac - le retour

Message par MonteRosso Dim 24 Avr 2011 - 11:50

concernant le hamac : bien le tendre sinon, douleurs lombaires assurées et mauvaise circulation dans les jambes à craindre. Gaffe au modèle en treillis nylon qui flingue le duvet (prévoir un truc entre ou un hamac toile)
et c'est vrai qu'elle est superbe cette photo !
wub

________________________________________________________
"Garde toi, je me garde"
MonteRosso
MonteRosso
Animateur

Masculin Nombre de messages : 1570
Localisation : :noitasilacoL
Emploi : :iolpmE
Loisirs : :srisioL
Date d'inscription : 29/10/2010
Points : 1759
Réputation : 21

Revenir en haut Aller en bas

[Test] Marche et bivouac - le retour - Page 3 Empty Re: [Test] Marche et bivouac - le retour

Message par guino Lun 31 Mai 2021 - 13:38

Un hamac filet prend moins de place. Pour un BOB, ce n est peut etre pas tres grave d'user le materiel, tant qu' il tient quelques jours /semaines pour rejoindre un point de fuite. A moins de ne vouloir tenir 2 ans dans la verte, avec 3 objets coupants etc... dans ma cabane, j utilise souvent un vieux duvet un peu déchiré, ce n est pas genant comme en itinerant.

guino
Membre

Masculin Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 24/06/2008
Points : 52
Réputation : 1

Revenir en haut Aller en bas

[Test] Marche et bivouac - le retour - Page 3 Empty Re: [Test] Marche et bivouac - le retour

Message par NZL_2B Jeu 2 Sep 2021 - 20:26

Intéressant ce retex, je vous livre le matériel que j'utilise quand je m'immerge dans la verte


Matériel de base


L'ensemble du matériel doit être contenu dans un sac qui est porté à dos, on conçoit donc que le poids plus que le volume est un facteur limitant.
Le choix du matériel dépend du milieu dans lequel on est plongé, la survie dans l'arctique nécessite un équipement différent de celui qui serait adapté à un séjour au Sahara. Le matériel listé ici est adapté aux régions tempérées et méditerranéennes, en tenant compte de la possibilité de se trouver en zone montagneuse.

I/ Vêtements
Les vêtements listés sont l'ensemble des effets du porteur du sac, certains sont portés sur lui les autres sont remisés dans le sac. Il ne faut pas perdre de vue que quand on est en situation de survie il peut parfois être impossible d'évaluer la durée pendant laquelle on se trouvera sans aide extérieure. Un séjour de cette sorte peut s'étaler sur plusieurs saisons, il faut donc pouvoir faire face à toutes les conditions climatiques.

1/ Chaussettes de marche: 4 paires
2/ Slip: 2
3/ Tee shirt en coton: 2
4/ Chemise à manches longues en toile résistante: 2
5/ Sur-pantalon imperméable: 1
6/ Veste duvet d'alpiniste manches longues: 1
Note: le tissu de ce type de vêtement est très fragile, une épine végétale, une pierre un peu coupante peuvent le déchirer. Il convient donc de toujours le porter sous un autre vêtement.
7/ Pantalon de toile résistante: 2
8/ Veste de toile étanche avec capuche amovible: 1
9/ Caleçon long en polaire: 1
10/ Polaire manches longues: 1
11/ Gants de travail type forestier : une paire (et une paire de sous-gants fins quand il fait froid)
12/ Cagoule polaire: 1
13/ Chaussures de montagne type Meindl: une paire
14/ Casquette de toile : 1
15/ Ceinturon type ceinturon famas (on y accroche la gourde et le couteau)
16/ ceinture du pantalon

II/ Nécessaire de couture
Aiguilles et fil à coudre, avec au moins deux alênes pour le cuir (une droite & une courbe). Il convient de choisir un fil très solide type fil de lin pour coutures résistantes. La paire de ciseaux est listée dans le contenu de la trousse de secours

III/ Outillage
1/ Un couteau à lame fixe, Remington, lame 13,3 cm poids 230 g (porté au ceinturon) poids avec étui 280 g. Couteau pas extra, genre fait en Chine mais je l'utilise depuis longtemps et il fait son job.
2/ Une hachette Fiskars poids 550g
3/ Une scie à lame rétractable Fiskars, (lame de 16 cm de long), poids 95 g
4/ Une lime pour aiguiser la hachette et la scie, en fait un tiers-point (petite lime de section triangulaire, à taille très douce et aux angles vifs ) poids 24g
5/ Une pierre à aiguiser (pour le couteau ou la hache) 110 g
6/ Dès lors que l'on souhaite utiliser du matériel technologique (une arme à feu ou un moulin à prières par exemple) on se trouve devant la nécessité d'effectuer des démontages pour entretien (et remontages si possible) voire une une réparation de fortune ce qui implique d'avoir à sa disposition un minimum d'outillage. Une pince swisstool Victorinox permet de faire face à un grand nombre de situation (matériel de qualité, inusable mais cher et un peu lourd: 286 g). Il existe des imitations de cet outil, de qualité bien moindre mais d'un poids bien inférieur qui peut-être seraient suffisantes pour un séjour court (usure des matériaux). Ou bien un Leatherman fuse poids 170 g avec les extensions (têtes de tournevis diverses). Bien vérifier que le matériel choisi permet toutes les interventions nécessaires avant de s'engouffrer dans la verte.
7/ Un petit flacon d'huile anticorrosion: 44g
Couteau à lame fixe Remington 280g
Leatherman fuse 170g
Hachette Fiskars 550g
Scie lame rétractable Fiskars 16cm 95g
Tiers-point 24g
Pierre à aiguiser des Pyrénées 110g
Flacon huile armes à feu 44g


IV/ Abri & couchage
1/ Une tente double toit pour une personne. Type Tente Mica 1 The North Face poids 1400 g. Les tentes monotoit, même si elle sont très légères, sont à proscrire absolument: condensation importante et isolation nulle. À noter que les sardines fournies avec la tente Mica 1 sont insuffisantes (5), il faut 6 sardines pour monter la tente et au moins 3 supplémentaires pour stabiliser la tente par grand vent.
2/ Sac de couchage (duvet naturel). Rab Ascent 500 (1080g + 140g sac de compression= 1120g). Recouvrir son sac de couchage avec une couverture de survie pensant augmenter sa performance est à proscrire en raison de la condensation que cela entraînera.
3/ Un rouleau de mousse , Dimensions 180 cm x 60 cm x 1 cm. Poids 410 g. Volume roulé 11,4 litres.
4/ Une couverture de survie réutilisable que l'on utilisera pour s'isoler du sol (les couvertures de survie réutilisables sont un peu plus lourdes (environ 200g contre 50g) que les modèles à usage unique, mais on peut les utiliser de nombreuses fois (elles sont résistantes) et surtout elle ne produisent aucun bruit et sont plus isolantes. Pour garder la chaleur, côté brillant vers l'intérieur du corps.
5/ Les sacs de couchage en vrai duvet sont plus légers et plus isolants que ceux en matériaux synthétiques, toutefois s'ils sont mouillés ils perdent toutes leurs qualités d'isolant ce qui peut s'avérer fatal en situation de survie. On peut donc s'équiper d'un sur-sac type Terra Nova Moonlite imperméable et respirant. Le point fort du Moonlite est sa légèreté ( 194 g) Ses dimensions de 200 x 75cm, permettent de glisser à l'intérieur pratiquement tous les sacs de couchage existants. Dans le sac à dos, il prend peu de place. Le Moonlite est muni d’une capuche qui se ferme à l’aide d’une cordelette de serrage et d’un bloqueur en plastique.
Tente Mica 1 1400g
Rouleau mousse 410g
Duvet 1120g
Couverture survie 200g
Sur-sac Moonlite 194g


V/ Matériel de cuisine
1/ Une gamelle 0,85L en alu (marmite/poêle (210 g + poignée plastique 44 g), une cuillère (12 g), une fourchette (8 g), un gobelet en plastique (20 g), un couteau Opinel n° 7 lame acier carbone (40 g).

Remarques : pas d’assiette je mange dans la gamelle ou dans la poêle car je n'ai pas d'invité. Pas d’ouvre-boîte, il y en a un dans le Leatherman, le petit Opinel à virole est bien agréable pour manger et cuisiner, facile à aiguiser sur une bonne pierre. Il sert aussi de rasoir pour la barbe si on fignole l'aiguisage sur du cuir.
En situation de survie le feu sert à la cuisson des aliments et au chauffage (donc a priori pas besoin de réchaud à gaz). Toutefois, dans certaines circonstances il peut être impossible de faire du feu ( par manque de combustible: zone désertique, haute altitude, marais ...) ou déconseillé (environnement hostile où un feu nous ferait localiser). Un réchaud alcool sera bien utile: les réchauds à alcool sont légers, on trouve facilement de l'alcool à brûler, à défaut n'importe quel alcool fort peut être utilisé (eau de vie, vodka...), l'alcool brûle à n'importe quelle température à la différence des propane et butane qui deviennent inutilisables par températures négatives (Le butane gèle vers 0°, le propane beaucoup plus bas, les mélanges propane butane (Primus) sont donc plus adaptés aux basses températures, toutefois il faut savoir que dans ce cas seul le propane se vaporise et donc quand le propane est consommé on se retrouve avec une cartouche de butane liquéfié donc inutile). Un réchaud à alcool Vargo Titanium Triad pèse 26 g, contenance 52 ml, 15 mn pour amener 500 cc d'eau à ébullition en période tempérée (Ce réchaud, par température basse peut nécessiter un préchauffage. J'utilise un petit bouchon de métal dans lequel je mets de l'alcool, et je place ce bouchon sous le réchaud, très simple et très efficace). Ma consommation journalière (régime frugal) lorsque je ne fais pas de feu est de 0,150 l x 0,8k/l = 120 g/jr (masse volumique de l'alcool à brûler = 0,8 k/L). On voit que un litre n'assure qu'une autonomie de 6 jours ce qui est très peu.Donc toujours faire du feu quand c'est possilbe et réserver l'alcool pour les situations exceptionnelles !
Pour transporter l'alcool on peut conserver la bouteille plastique d'origine 98 g environ


[size=13]Gamelle, couteau, cuillère, fourchette,quart: 334 g[/size]
Réchaud Vargo: 26 g
Un litre d'alcool à brûler dans sa bouteille d'origine 898 g



VI/ Matériel nécessaire pour faire du feu
1/ Boites d'allumettes petit format : 8 boites (56 g)
Chaque boite contient environ 25 allumettes, 8 boites sont un minimum. Chaque boite pèse 7 g
2/ Briquets à gaz jetables grand modèle : 4 briquets (80 g)
Au moins 4 briquets bic grand modèle (20 g x 4). Les allumettes et les briquets se conservent dans un sachet plastique étanche.
3/ Deux tiges de ferrocérium (Firesteel) de grande taille, 10 cm de long. (48 g x 2 = 96g).
Les firesteel sont sensibles à la corrosion : le sel, la poudre de chasse, les allumettes entraînent une corrosion très importante, il faut donc les stocker à l'abri de tout produit chimique. Toujours avoir dans la poche du pantalon un firesteel et un briquet supplémentaires. L'idée est d'utiliser les firesteel pour allumer son feu d'une façon habituelle et de réserver les briquets et les allumettes quand les conditions où l'usage du firesteel se révèle difficile.Un peu de formation pour utiliser les firesteel est nécessaire.

VII/ Eclairage

1/Une lampe frontale Petzl Tactikka Plus avec les 3 piles (78 g)
Type de piles (3 piles) : AAA/LR03 poids d'une pile 11g prévoir 6 piles de rechange (66 g)

Raisons de ce choix (légère, petite, rustique : un bouton marche arrêt assez dur, elle ne risque pas de s'allumer dans le sac ou la poche sans qu'on le souhaite, lumière rouge obtenue par un filtre rabattable et surtout une faible consommation et donc une grande autonomie 100 à 150 h suivant la qualité des piles utilisées. Si l'on part sur une moyenne d' une heure d'utilisation par jour, ce qui est déjà beaucoup, on peut tenir un an avec 3 jeux de piles).

VIII/ Transport de l'eau

1/ On peut choisir une gourde d'un litre de marque Nalgène à goulot étroit ou large en Tritan (166g). Ce type de gourde est intéressant étant transparente et graduée on se rend bien compte de la quantité d'eau dont on dispose, la solidité est remarquable. Elle tient bien dans un étui militaire en toile afin de la porter au ceinturon..


Gourde Nalgène portée au ceinturon 166 g

IX/ chapitre supprimé
X/ Trousse de secours

Les fournitures qui doivent constituer une trousse de secours sont déterminées par les 5 paramètres suivants:

1/ Durée du séjour
2/ Particularités épidémiologiques de la région concernée (par exemple, dans une région où sévit le paludisme, la trousse de secours doit contenir de quoi prévenir et traiter un accès palustre)
3/ Pathologies chroniques de l'utilisateur de cette trousse
4/ Niveau des connaissances médico-chirugicales de l'utilisateur de la trousse (inutile de prévoir une boite de chirurgie digestive si personne ne sait tenir un porte-aiguille)
5/ Recherche du meilleur rapport utilité/poids

Cette trousse est prévue pour une personne devant séjourner en Europe.

Traitement des plaies:
Il faut pouvoir traiter correctement une plaie, cela nécessite un minimum de matériel sur lequel on ne saurait transiger.

1/Antiseptique: Polyvidone iodée (Bétadine dermique)
Solution aqueuse à 10 % présentée en unidoses de 5 ml
usages:
Antisepsie des zone de ponction ou d'injection
Lavage des plaies (diluée à 1/10 dans de l'eau bouillie ou du sérum physiologique)
Irrigation des plaies (diluée à 2 %)
Quantité: 5 unidoses de 5ml

2/Compresses stériles: Compresses stériles 10x10
Quantité: 20 compresses

3/Compresses imbibées de vaseline: Jélonet 10cmx10cm
Quantité: 6 compresses

4/Pansement hydrocolloïdes: Duoderm extramince 10cmx10cm
Quantité: 10 plaques

5/Urgoderm: un rouleau 10 cm x 10 m réduit de moitié

6/Bandes de crêpe en coton 4 m x 10 cm
Quantité: 2 bandes

Matériel de petite chirurgie :
La stérilisation du matériel se fait par flambage.


8/Un porte aiguille


9/Une pince à griffe


10/Une paire de ciseaux


11/Une pince à écharde


12/Deux bistouri jetables

13/Fil à suture avec aiguille 3.0 : 2 sachets – Fil à suture avec aiguille 4.0: 2 sachets

14/Stéristrip: 4 sachets

Antibiotiques
si l'on ne prévoit que des antibiotiques utilisables per os on peut s'en tenir à 3 antibiotiques
1/Amoxicilline/acide clavulanique 500/62,45:
Quantité: 64 cps (Augmentin 500/62,45, 2 boites de 24cps + 1 boite de 16 cps)

2/Ofloxacine 200mg: 20 cps (Oflocet 200mg, boite de 10 cps) – Deux traitements de 5 jours

3/Roxithromycine cp 150 mg
Quantité: 32 cps (Rulid 150, boite de 16 cps)

Corticoïdes
1/Prédnisolone cp 20 mg
Quantité: 30 cps (Solupred 20 mg, boite de 20 cps) – Deux traitements de 5 jours

Anti-émétiques
1/Métoclopramide cp 10mg
Quantité: 30 cps (Primpéran, boite de 40 cps) – Deux traitements de 5 jours

Anti-diarrhéiques
1/Racécadotril gélule 100 mg
Quantité: 30 gélules (Tiorfan 100mg, boite de gélules) – Deux traitements de 5 jours

Antalgiques-antipyrétiques
1/Paracétamol cp 500mg
Quantité: 120 cps (Doliprane 500mg cp, boite de cps) – 20 jours de traitement

Antalgiques opioïdes faibles
1/Tramadol gélules 50mg
Quantité: 60 gélules (Topalgic 50mg, boites de 30 gélules) – 10 jours de traitement

Anti-inflammatoires
1/Kétoprofène cp 100 mg
Quantité: 30 cps (Profénid 100mg, boite de 30 cps) – Deux traitements de 5 jours

Anti-histaminiques
1/Loratadine cp 10 mg
Quantité: 15 cps (Clarytine 10 mg, boite de 15 cps) – 15 jours de traitement

Anti-spasmodiques
1/Spasfon cp:
Quantité 30 cp – 5 jours de traitement

Broncho-dilatateurs
1/Bricanyl turbuhaler 1 flacon


XI/ Hygiène

Un manque d'hygiène peut occasionner de graves problèmes, un soins particulier doit être apporté aux pieds.

1/ Un demi savon de Marseille 188g Il faut être capable de faire du savon dans les bois avec de la graisse animale et de la cendre. Un peu de savon de Marseille est bien utile en attendant de se poser et de lancer la production.

2/ Une brosse à dent 10g


3/ Une serviette petit format dans son gant de toilette (même matière) Taille M (58cm x 43 cm) Poids 52 g.

4/ Un rasoir mécanique (52g) et 4 boites de 10 lames de rasoirs (8g la boite), quand on n'aura plus de lames ont passera à l'opinel n°7

5/ Un petit miroir de poche (qui peut aussi servir à faire des signaux)

6/ une pince à tique universelle

Savon de Marseille 188g
Brosse à dent 10 g
Serviette 52 g
Rasoir mécanique 52 g
4 boites de lames de rasoir 32 g
Miroir
Pince à tiques

XII/ Cartes et orientation, jumelles

1/ Une boussole plaquette Suunto M3 (44 g)
Il est important de choisir une boussole pratique et solide et d'être familiarisé avec son usage.
Les boussoles plaquettes peuvent être suffisantes (légères, ne nécessitent pas de disposer d'un rapporteur, échelles graduées). La boussole Suunto M3 (44 g) est solide, pratique ; elle est luminescente elle peut s'utiliser de nuit, la petite loupe incluse dans la plaquette est utile pour lire les cartes topographiques.

2/ Des jumelles. Elles doivent être de petite taille et légères, un grossissement de 8 est un minimum. On trouve sur les jumelles une inscription du type a x b : a indique le grossissement et b le diamètre de l'objectif en mm. [size=13]J'ai des 8 x 20 allemandes de très faible encombrement 202g.[/size]
3/ Cartes de la région où l'on se déplace. Si possible cartes au 25 000, une carte IGN au 25 000 pèse 94 g
4/ Une montre. Pas de montre à pile, choisir un mécanisme qui se remonte, étanche si possible.
5/ Un crayon à papier (10g) , une petite gomme (12g), une règle transparente souple (4g), un carnet (34g)

Boussole plaquette Suunto M3 44 g
Jumelles 8 x 20 202 g
3 cartes IGN 282 g


XIII/ Chasse, piégeage et pêche

la chasse et la pêche sont des activités absolument indispensables en situation de survie. Pour fabriquer des collets et des pièges il faut pas mal d'expérience et au moins 10 mètres de fil de laiton et de la cordelette. Quelques hameçons adaptés aux poissons de la zone où l'on évolue, du fil de pêche et quelques plombs. Pour dépecer un animal il faut un couteau adapté, un Muela Tuareg (lame de 10 cm) de 200 g en acier sandvik est parfait.




XIV/ Sac

Le sac lui aussi a son poids et doit être adapté à son contenu:
le meilleur choix selon moi: Karrimor SF Sabre 45 L + 2 poches latérales amovibles 12,5 L x 2 soit 70L. Poids 1800 g + 600g(2 PLCE)
-Sac Karrimor 2400 g

Penser à mettre dans le sac, un sac en plastique du type que l'on utilise pour faire ses courses aux supermarché. On y enveloppe ce que l'on veut garder au sec. Des vêtements mouillés ne servent à rien...


NZL_2B
Membre

Masculin Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 26/03/2020
Points : 25
Réputation : 2

Canis Lupus aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

[Test] Marche et bivouac - le retour - Page 3 Empty Re: [Test] Marche et bivouac - le retour

Message par victor81 Jeu 2 Sep 2021 - 20:32

cool, c'est tiré de quel bouquin?
victor81
victor81
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 746
Localisation : cathar
Loisirs : detection, culture de plantes medicinales
Date d'inscription : 13/06/2012
Points : 824
Réputation : 24

Revenir en haut Aller en bas

[Test] Marche et bivouac - le retour - Page 3 Empty Re: [Test] Marche et bivouac - le retour

Message par NZL_2B Jeu 2 Sep 2021 - 21:34

un truc que j'ai écrit pour ma fille qui à la différence de son père vit en ville, ça pourrait lui servir

NZL_2B
Membre

Masculin Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 26/03/2020
Points : 25
Réputation : 2

Revenir en haut Aller en bas

[Test] Marche et bivouac - le retour - Page 3 Empty Re: [Test] Marche et bivouac - le retour

Message par merlin06 Ven 3 Sep 2021 - 11:49

Un MUL(parce que c'est loin d’être minimaliste, donc lourd) et un Manisien(parce que le coton ça tue) sont morts en lisant ça. clind'oeil
Ceci étant dit avec un peu de laine ou polycotton saupoudré de minimalisme et surtout avec les explications qui vont bien c'est une bonne base. Very Happy

________________________________________________________
Le matin du grand soir il y aura de la confiture de bisounours au petit déjeuner.
Nous avons deux souverains, Dame Physique et Sire Temps.

Nul ne réveille celui qui feint le sommeil.
merlin06
merlin06
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 749
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 21/05/2012
Points : 814
Réputation : 27

Revenir en haut Aller en bas

[Test] Marche et bivouac - le retour - Page 3 Empty Re: [Test] Marche et bivouac - le retour

Message par Canis Lupus Sam 4 Sep 2021 - 10:56

Super trousseau !
Cependant je te trouve vachement optimiste sur la conso de la lampe frontale, je n'ai pas d'expérience de vie en autonomie mais je vois quand même que ma Petzl suce pas mal même en mode basse consommation. J'ai un modèle à batterie et un autre à pile. J'ai récemment acheté un petit panneau solaire de rando USB pour recharger celle à batterie en cas de besoin.

Bon il faut que je me motive un de ces quatre pour aller tester mon nouveau sac à dos de l'armée françaises...

________________________________________________________
ENFIN DISPO : le dernier livre de FerFAL, traduit en Français par votre serviteur !
[Test] Marche et bivouac - le retour - Page 3 Manuel10
(cliquez sur l'image)
Canis Lupus
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4207
Age : 36
Date d'inscription : 16/11/2006
Points : 3089
Réputation : 30

http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Test] Marche et bivouac - le retour - Page 3 Empty frontale

Message par NZL_2B Mar 14 Sep 2021 - 16:18

Concernant la frontale. J'ai testé bien des modèles et je suis revenu à celui-ci précisément pour sa rusticité et sa très faible consommation. Par contre la lumière produite n'est pas très puissante (26 lumens et une distance d'éclairage de 26 m environ) et il y a un petit défaut sur cette série (j'ai acheté 2 exemplaires de ce modèle, ils ont tous les deux le même problème : il y a par moments comme de très brèves coupures d'alimentation de l'ordre peut-être du centième de seconde ce qui à ces moments là donne une lumière tremblante) c'est peut-être la raison pour laquelle ce modèle n'est plus fabriqué. Pour autant c'est celui que je retiens dans l'optique d'un séjour long en outdoor. très longue autonomie avec peu de poids.

NZL_2B
Membre

Masculin Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 26/03/2020
Points : 25
Réputation : 2

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum