Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Tensions en Irlande du Nord: une stabilité menacée ?

Aller en bas

Tensions en Irlande du Nord: une stabilité menacée ? Empty Tensions en Irlande du Nord: une stabilité menacée ?

Message par Catharing Ven 9 Avr 2021 - 22:26

Salut,

https://www.rfi.fr/fr/podcasts/le-monde-en-questions/20210409-tensions-en-irlande-du-nord-une-stabilit%C3%A9-menac%C3%A9e

Les affrontements violents qui ont éclaté ces derniers jours en Irlande du Nord entre catholiques et protestants, notamment à Belfast, peuvent-ils compromettre la stabilité que connaît l’Irlande du Nord depuis plus de vingt ans ?

La réponse est potentiellement oui, même si ces incidents depuis quelques jours, de part et d’autre des quartiers catholiques et protestants de Belfast, la capitale nord-irlandaise, ne sont, pour violents qu’ils aient été, que la manifestation de quelques centaines de jeunes radicalisés et inquiets. Ce qui est rassurant, c’est que les partis politiques des deux communautés nord-irlandaises ont condamné les violences et promu le débat démocratique pour surmonter les divergences. De même que le Premier ministre britannique Boris Johnson et son homologue irlandais.

Car si ces violences perdurent, elles pourraient remettre en cause le fragile équilibre sur lequel vit la Province britannique depuis l’accord de paix du 10 avril 1998. Cet « accord du Vendredi saint », comme on l’appelle, avait mis fin à presque trente ans de « troubles » comme on disait à l’époque entre républicains catholiques, favorables au rattachement de leur province à la République d’Irlande, majoritairement regroupes derrière l’IRA, l’Armée républicaine irlandaise, et les unionistes protestants, farouchement attachés au maintien de l’Irlande du Nord au sein du Royaume-Uni.
.......
Violences en Irlande du Nord: «L'UE ne pourra pas fermer les yeux et faire comme si de rien n'était»
https://www.rfi.fr/fr/podcasts/invit%C3%A9-international/20210408-violences-en-irlande-du-nord-l-ue-ne-pourra-pas-fermer-les-yeux-et-faire-comme-si-de-rien-n-%C3%A9tait

La nuit de mercredi à jeudi a encore été marquée par des violences en Irlande du Nord. Incendies, cocktails molotov, dégradation de matériel, depuis une semaine, la colère gronde chez les unionistes qui se sentent trahis.
En cause, l'introduction de contrôles douaniers entre le Royaume-Uni et l'Union européenne (UE), conséquence du Brexit. Si Boris Johnson et Arlene Foster (Première ministre nord-irlandaise) ont fermement condamné ces heurts, l'inquiétude d'une résurgence d'un conflit civil entre loyalistes et unionistes est bien présente.

L'analyse de Karin Fisher, professeur des Universités en études irlandaises et britanniques à l’Université d’Orléans.

Irlande du Nord: nouvelles violences sur fond de Brexit malgré les appels au calme
https://actu.orange.fr/monde/irlande-du-nord-nouvelles-violences-sur-fond-de-brexit-malgre-les-appels-au-calme-CNT000001zKzOi/photos/des-employes-municipaux-enlevent-l-epave-d-un-bus-incendie-lors-de-heurts-le-8-avril-2021-a-belfast-en-irlande-du-nord-f5b8c96e3b2b52b23bd7b264ad3b221c.html

Depuis plus d'une semaine, la province britannique est secouée par des violences sans précédent depuis plusieurs années, surtout dans des zones loyalistes à majorité protestante où les conséquences de la sortie de l'Union européenne ont crée un sentiment de trahison et d'amertume.

Dans un quartier ouest, la police anti-émeutes, prise en étau entre les deux camps, a été visée par des cocktails Molotov et des pavés alors qu'elle tentait d'empêcher des centaines de manifestants républicains de se diriger vers les unionistes. Ils ont été repoussés par un canon à eau.  
Ces violences, qui ont blessé jusqu'ici plus de 70 policiers, font resurgir le spectre des "Troubles" et leurs 3.500 morts, qui ont opposé durant trois décennies sanglantes républicains, principalement des catholiques partisans de la réunification avec l'Irlande, et unionistes protestants, fervents défenseurs de l'appartenance au Royaume-Uni.

- "Engager le dialogue" -
Face à cette escalade, le gouvernement britannique, qui a dépêché sur place le ministre de l'Irlande du Nord Brandon Lewis, a réitéré son appel au calme, resté jusqu'ici lettre morte.
.....
- "Paix en surface" -
Le Brexit est venu fragiliser le délicat équilibre entre communautés dans la province, en nécessitant l'introduction des contrôles douaniers entre le Royaume-Uni et l'UE.

Tensions en Irlande du Nord: une stabilité menacée ? 661%2Fafp-news%2Fb8d%2Fdc8%2F55b94d240742fe4fe7121ce549%2F001_97L4PN-highDef
Afin d'éviter le retour d'une frontière physique entre la province britannique et la République d'Irlande, membre de l'UE, ces contrôles se tiennent dans les ports nord-irlandais. Mais ces nouvelles dispositions perturbent les échanges commerciaux et sont dénoncées par les unionistes comme une frontière entre l'Irlande du Nord et la Grande-Bretagne, et une trahison de la part de Londres.

"Il y a des moyens politiques pour parler du protocole" nord-irlandais, a souligné John O'Dowd, un député local du parti républicain Sinn Fein sur la BBC. "N'essayons pas de trouver des excuses à des groupes criminels qui ne devraient pas exister 23 ans après l'accord du Vendredi saint".

La semaine dernière, des violences avaient d'abord éclaté à Londonderry, avant de gagner un quartier loyaliste de Belfast et ses environs pendant le week-end de Pâques. 
La police a évoqué jeudi des troubles d'une ampleur jamais vue "depuis plusieurs années" et prévenu que se trouvaient parmi les manifestants, dont de jeunes adolescents. 

Un responsable policier, Jonathan Robert, a estimé vendredi que ces violences n'étaient "pas orchestrées par un groupe" en particulier, alors que des groupes paramilitaires avaient précédemment été pointé du doigt. Il a demandé aux parents et chefs de file de communautés de dissuader les jeunes d'aller à l'affrontement.

La décision des autorités nord-irlandaises de ne pas poursuivre des responsables du Sinn Fein ayant assisté aux obsèques d'un ancien chef paramilitaire, malgré les restrictions anti-Covid, a également mis le feu aux poudres.
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 7568
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011
Points : 8633
Réputation : 107

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum