Olduvaï
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le syndrome (de) FOMO ( Fear Of Missing Out) ou "la peur de rater quelque chose".

Aller en bas

Le syndrome (de) FOMO ( Fear Of Missing Out) ou "la peur de rater quelque chose". Empty Le syndrome (de) FOMO ( Fear Of Missing Out) ou "la peur de rater quelque chose".

Message par Catharing Sam 7 Mar 2020 - 18:02

Salut,

Nous avons tous souri ou hoché la tête en voyant ça:

Le syndrome (de) FOMO ( Fear Of Missing Out) ou "la peur de rater quelque chose". _111126711_esj9yghuuaeaujv

ou ça.. nan




Sur les réseaux sociaux, #toiletpapergate et #toiletpapercrisis ont été les tendances les plus importantes mercredi.
Les rouleaux étaient vendus pour des centaines de dollars en ligne, tandis que les auditeurs appelaient les stations de radio pour gagner des paquets de rouleaux de toilettes à 3 plis.
Ce syndrome, qui nous pousse à suivre le comportement des autres, est notamment alimenté par les multiples images de supermarchés vides ou de cadis remplis de papier toilette sur les réseaux sociaux.

"Ils pensent que si cette personne l'achète, si mon voisin achète, il doit y avoir une raison et je dois en acheter aussi".

L’engouement autour du papier toilette questionne beaucoup.
Le fait est que contrairement aux masques et au gel hydroalcoolique, le papier toilette n’est pas un produit permettant de se protéger du coronavirus.
Il se pourrait donc qu’il s’agisse là d’une peur de se retrouver aux toilettes et de manquer de papier.
Toutefois, la véritable raison n’est pas aussi simple.

Interrogée par la BBC, Nitika Garg de l’Université de Nouvelle-Galles du Sud (Australie) évoque le syndrome de FOMO .
Autrement dit, il s’agit d’une angoisse liée à l’idée de rater ou de manquer de quelque chose.
D’ailleurs, il s’agit d’un phénomène très contagieux.
En effet, voir d’autres personnes acheter un produit en masse génère la peur d’en manquer.
En France, l’arrivée de l’épidémie de Covid-19 a localement généré ce genre de phénomène concernant les produits de première nécessité.

Or, depuis le début de l’épidémie, les images des scènes de pillage de magasins notamment à Wuhan ont fait le tour de la toile.
En Australie, la rareté des rouleaux de papier toilette fait désormais les affaires de certaines personnes peu scrupuleuses.
Celles-ci, n’hésitant pas à jouer sur la peur en vendant des rouleaux a prix d’or.
Un phénomène similaire a également été observé sur le Web concernant les masques de protection.

Un autre expert des consommateurs, le Dr Rohan Miller de l'Université de Sydney, pense qu'il est le reflet d'une société et d'un mode de vie urbanisés où la commodité moderne règne en maître.
"Nous ne sommes pas habitués aux pénuries et à la rareté, nous sommes habitués à pouvoir choisir ce que nous voulons, quand nous voulons.
Donc, la précipitation pour obtenir du papier toilette est juste cette mentalité de mouton pour maintenir ce statut", dit-il .
L'article

Pour info:
L'expression est notamment utilisée pour expliquer en partie " l'addiction aux réseaux sociaux".
Le fait de ne pas être connecté peut générer cet état de FOMO.
L'article
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 7306
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011
Points : 8336
Réputation : 104

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le syndrome (de) FOMO ( Fear Of Missing Out) ou "la peur de rater quelque chose". Empty Re: Le syndrome (de) FOMO ( Fear Of Missing Out) ou "la peur de rater quelque chose".

Message par tarsonis Dim 8 Mar 2020 - 11:22

Hello,
donc si je comprends bien, il y a deux stades du syndrome de FOMO :
- Stade 1 : monsieur toutlemonde panique devant le JT et les RS, il part vers le premier centre commercial et charge son caddie de PQ et de pâtes
- Stade 2 : monsieur toutlemonde est en stress permanent et depuis des années; il réalise son stock lentement mais sûrement en répartissant les achats sur le temps et en prenant soin de faire tourner tout ça; en gros, la plupart d'entre nous clind'oeil

La différence entre les deux, c'est un peu d'organisation, un budget et un aspect un peu plus "low profile"  fouet

Bon, plus sérieusement,

"Nous ne sommes pas habitués aux pénuries et à la rareté, nous sommes habitués à pouvoir choisir ce que nous voulons, quand nous voulons.
Donc, la précipitation pour obtenir du papier toilette est juste cette mentalité de mouton pour maintenir ce statut", dit-il .
Perso, je ressens un peu des signaux opposés de notre société avec un bruit de fond : "Il n'y en aura pas pour tout le monde !"
Non pas quant aux produits de produits de première nécessité, mais un peu tout le reste :
- resto/ciné/théâtre/concert : vous avez réservé votre place ? Non bin désolé, yapurien. Cf les problèmes de ventes des places de certains festivals qui s'écoulent en en quelques heures.
- promotions/produits : "dans la limite des stocks disponibles", "seulement mardi prochain", ventes "privées", etc.

En  gros, on nous matraque régulièrement que si l'on ne se "bat" pas un peu pour "sa place", on passera à côté. C'est juste amha que les équipes marketing sont efficaces.

Mais si par dessus on glisse vers les vrais produits de base (nourriture, eau, combustible), là notre câblage reptilien va rusher assez rapidement vers la panique, avec en plus le "pourquoi lui et pas moi".
Je suis de la génération Y, donc mon bouillon culturel est marqué par les manuels scolaires qui insistaient lourdement sur les pénuries de guerre et du stalinisme, et perso j'ai passé mes premières années d'étude dans 9m2 avec un peu moins de 250E mensuels, donc le manque et la restriction, j'ai un petit peu goûté.
Les images de rayons vides doivent nous allumer quelques clignotants mentaux.
Le fait qu'en ce moment on voit surtout des pénuries dans les rayons "premiers prix" (pâtes, riz, etc.) est d'ailleurs peut être un indice que les acheteurs ne sont pas forcément des nantis, mais justement la frange très pauvre de notre société qui anticipe un peu une inflation des prix après laquelle elle ne pourra plus rien faire.

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 9663
Age : 34
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008
Points : 10185
Réputation : 161

Revenir en haut Aller en bas

Le syndrome (de) FOMO ( Fear Of Missing Out) ou "la peur de rater quelque chose". Empty Re: Le syndrome (de) FOMO ( Fear Of Missing Out) ou "la peur de rater quelque chose".

Message par Goldorak Mar 10 Mar 2020 - 23:35

Psychologiquement, serait-ce à rapprocher de la nomophobie ?

Dans l'idée, pour les deux cas :
- un syndrome du manque par anticipation (untel va publier et je n'aurai pas vu vs qqch va manquer et je n'aurai pas prévu)
- la volonté de faire les choses 'bien' (reconnaissance sociale vs reconnaissance familliale -papa a acheté le PQ pour tenir le siège)
- le fait que ça permette de se sentir carrément plus intelligent que celui qui ne participe (like, tweete) pas/ne prévoit pas

________________________________________________________
N'est pas mort celui qui à jamais dort.
Goldorak
Goldorak
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 16
Localisation : Entre les Eurométropoles
Emploi : Cadre du bâtiment
Date d'inscription : 06/03/2020
Points : 20
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum